lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
Bleach Incarnation



 

Partagez | .
 

 Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Jeu 22 Mai 2014 - 14:25

l'Espada Ulquiorra chargé de l'enquête par Aizen essaie de trouver le responsable de la libération du capitaine Kuchiki. A ses côtés, Nnoitra à décidé de l'aider lors de l'interrogation de la Tercera Hallibel. Ulquiorra a pu aisément innocenter le Quinto, désormais l'élite du Hueco Mundo est dans son viseur. Egalement à ses côtés: Rudobon, capitaine des Exéquias. Ce dernier obéit à Ulquiorra aveuglément lors de cette enquête ce qui en fait un allié de choix. Les suspects/coupables arriveront-ils à détourner l'attention du Cuarta, chien de garde d'Aizen ou tomberont-ils dans les mailles du filet?

Les Exéquias étaient déjà alignés tout le long du couloir des quartiers appartenant à la Tercera. Rudobon attendait près de la porte tandis que Nnoitra et Ulquiorra avançaient jusqu'à lui. Quant à Hallibel et ses fraccions, elles étaient dans leurs quartiers et la présence de deux reiatsu d'Espadas devant leur porte ne laissait rien présager de bon.


Ordre de poste: Nnoitra, Hallibel, Apacci, Ulquiorra.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Ven 23 Mai 2014 - 14:55

Elle a plutôt intérêt à bien nous accueillir !
Dixit le Quinto, d'un ton ironique tout en continuant sa marche. À l'effigie d'une arrestation, les Exequias se tenaient droit comme de bons petit soldats dans le couloir menant aux quartiers de la Tercera. La seule Espada à revendiquer la gent féminine allait recevoir une visite plus ou moins spéciale. Et non cordiale ! Celle de deux de ses présumés confrères, ceux-ci dont les rangs s'avoisinaient. Les sbires du cher Rudobon leur laissèrent place tout en veillant à bien prendre leurs postes dans ce long couloir, cette scène aurait même pu en devenir schématique : D'un côté, le gauche, se tenait Nnoitra et ses grands pas qui sonnaient prêts à en découdre. Et de l'autre, c'était Ulquiorra, l'arrancar qui ne ressentait et n'envoyait aucunes émotions. L'alliance entre les deux espadas s'annonçait temporaire ainsi que téméraire ! Au vu de leurs caractères si différents, qui aurait pu prédire par le passé une alliance ? Le cuarta devait sûrement veiller à ce que Nnoitra ne fasse d'excès. Celui-ci, l'accompagnait plutôt pour mettre un peu plus de désordre bien sûr... Toutefois, ils avaient des intérêts en commun et chacun semblait ne pas vouloir interférer dans la zone de l'autre. Du moins, pour le moment !

Concernant l'intérêt du cinquième espada, vous vous doutez bien de quoi il s'agissait... Titiller Hallibel, rien de bien méchant juste un commencement des démarches ! Mais son autre intérêt sur le moment, était que Tesra n'intervienne plus dans cette affaire. Il l'avait sèchement demandé de ne pas le suivre, son innocence faisait vraiment défaut à son maitre par moment. Il n'était pas au point de le haïr, au contraire il se disait qu'il avait sûrement mieux à faire comme un entrainement ! Et puis, il fallait avouer que la Tercera avait énormément de sang froid. Et ce n'était "sûrement pas" avec cette armée d'Exequias et deux espadas réunis qu'elle refuserait leur venue. Pour son intérêt et celui de ses fracciones aussi. Mais justement c'est là que la présence du Quinto s'avérait utile, allait-elle supporter son comportement machiste ? Le fauteur de troubles était surtout parti dans cette dynamique. Le temps n'était plus aux préparatifs, pendant ce temps les deux espadas étaient donc arrivés face à Rubodon. Ils lui firent face, puis d'un léger signe de la tête, ils lui donnèrent son accord pour ouvrir l'une des portes qui menait peut être à la vérité. Ainsi, s'entrouvrit la porte menant à ces dames ! On pouvait clairement entendre la voix criarde de l'arrancar à l’œil bandé :

J'espère que vous n'êtes pas cachées ! *rires sournois*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Sam 7 Juin 2014 - 12:45

Enquête d'Ulquiorra

Ulquiorra/Nnoitra/Halibell/Apacci


Cela faisait un moment qu'elle avait sentie les reiatsu du Quarta mais aussi du Quinto Espada? Cela promettait de devenir intéressant. Elle n'avait pas besoin de poser la question de la présence du Quinta, Ulquiorra était peut être un toutou mais il était intelligent. Tout le monde à Las Noches avait bien remarquer la véhémence de Nnoitra à l'égard de Tia. Celle-ci lui rendait bien car elle n'appréciait pas son caractère machiste et son imbécilité quand il s'agissait du combat. Il était du genre à combattre jusqu'à la mort, juste pour le plaisir de combattre ce qui était stupide. De plus elle était au courant de la vérité comme quoi il aurait vaincu la Tercera qui était bien des années avant elle, à ce poste, après tout elle l'avait rencontrée. Quant à elle n'avait pas eut besoin de battre son prédécesseur, elle avait eut bien plus de force que l'ex-Tercera et Aizen l'avait envoyer dans les Privaron une fois qu'elle était arrivée. Cela n'avait été cacher à personne qu'Aizen préférait ses Vasto Lorde aux autres Arrancars ce qui les poussaient naturellement à se surpasser pour monter en grade. Jetant un regard à Apacci et à ses filles qui étaient debout, elle s'assit sur un fauteuil tout en se préparant mentalement à la confrontation. Elle sentait un peu le stress de ses filles mais dit pour les calmer.

Ne vous inquietez pas. Faites comme je vous ait dit, répondez en toute sincérité et surtout ne les laissez pas vous déstabilisez, ils peuvent vous questionnez mais pas vous toucher .

Et il n'avaient pas intérêt à le faire. Aizen avait peut être donner des droit à Ulquiorra mais elle savait fort bien qu'ils étaient à Las Noches. Et les bagarres n'étaient pas autorisées au sein même du palais. Le lieu était donc à son avantage et avec le Quinto dans l'interrogatoire, les choses dégénéreraient vite et elle aurait tout le loisir de les congédier pour violence à leur égard. Quant à la Tercera, elle n'avait nullement peur. Ses yeux azur étaient rivé sur la porte qui laissa passer le son de la voix désagréable du Quinto qui pensait qu'elles se cacheraient. Aucun signe de colère voir même de moqueries. Elle restait de marbre ce qui continuerait tout le long de l'entretien. Elle exploitait déja toute les possiblités, mais une chose était certaine dés qu'ils auraient finit leur petit spectacle, elle irait voir Aizen car elle n'avait pas encore terminé son rapport. Le rapport d'Aizen était bien plus important que cette enquête stupide ou  elle était totalement innocente après tout. Elle avait juste homis un détail mais elle dirait elle aussi la vérité, aucun mensonge ne pourrait se voir vu qu'elle ne dirait que la vérité. Là était encore un des points fort mais elle préférait garder d'autre atout en réserve. Imaginer le pire des scénario était le mieux. La porte s'ouvrit et elle put voir les deux Espada rentrer dans le couloir aux côtés des Exequias. La Tercera ne se leva même pas, après tout ils étaient ses subordonnés et elle leur supérieur.

*Nnoitra si sûr de lui, Ulquiorra qui pense toujours faire pour le mieux*

Elle ne parlait même pas, elle savait qu'Ulquiorra le ferait sûrement le premier. Commencerait-il par les formes d'usages en saluant ? Après tout Ulquiorra était peut être un toutou, il n'en était pas moins respectueux envers ses supérieurs. Pour Nnoitra, elle l'oubliait déja, le mieux quand un chien vous aboie dessus, est de le calmer tout de suite ce qui ne marchait pas avec le Quinto qui aurait surenchérit encore et encore jusqu'à ce qu'elle l’assomme. Ou l'ignorer totalement. Bien sûr, elle répondrait à ses questions mais ses pics feraient autant d'effet que le Shinigami qui avait voulu la combattre lors de sa mission. Tout ce moucheron, ses pics seraient arrêté par le voile de son indifférence. Non la chose qui perturbait légèrement la Tercera mais cela ne se voyait pas sur son visage à  moitié caché. Était ce que leur avait dit ces Vizards. Ces expériences ratées d'Aizen étaient à prendre en compte et le fait que pour le moment les Espada connaissaient la même situation que les Vizards ne la rassurait pas beaucoup. Mais non elle devrait penser à cela plus tard, pour le moment elle avaient des invités!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Dim 8 Juin 2014 - 9:03


    Enquête d'Ulquiorra

    Nnoitra, Hallibel, Apacci & Ulquiorra


    Couchée au fond de son lit, Apacci fixait le plafond. Un vide occupait son regard. Ulquiorra allait bientôt venir. Elle n'oublia pas le défis que lui avait lancé sa maîtresse il y a peu. Mais qu'en était-il de ses consœurs ? La jeune rebelle se fit retirer de ses pensées lorsque Mila-Rose débarqua dans la chambre. Elle faisait un boucan pas possible ce qui énervait sa consœur. Sun Sun n'était pas là. Elle était sûrement avec Hallibel. Apacci se redressa afin de s'asseoir sur son lit, les bras sur ses genoux. Elle lança vers la brunette :

      ▬ Tu peux pas faire moins de bruits peut-être ? Il y en a qui veulent réfléchir ici !
      Toi, réfléchir ? C'est une blague ?


    Sun Sun entra dans la salle en rigolant. Apacci devenait rouge de colère. Mila-Rose rigolait, elle aussi. Toute les deux s'étaient mis l'une à coté de l'autres pour se moquer de leur consœur. C'est à cause de cela qu'Apacci s'était levée. Elle venait de donner un coup de poing dans le visage de Mila-Rose. Elle aussi le fit après un moment de réflexion. Et cela continua jusqu'à qu'une voix ciarde les interrompit. Les trois sœurs s'étaient retournés pour sortir de leur chambre et aller chez Hallibel en se pressant. Sauf Apacci qui traînait les pieds, les mains dans les poches. Elles écoutèrent attentivement les conseils que pouvait leur donner leur maîtresse. Apacci semblait calme et prête à toute sorte de questions. Mais s'était-elle bien préparé ?

    Apacci se mit devant Hallibel, décalée vers la droite. Au fond d'elle, elle avait peur qu'ils lui sautent à la gorge. Mais elle garda son calme, le dos légèrement courbé et les mains dans les poches. L'arrancar vit la porte s'entrouvrir. Le cuarta n'était donc pas seul ? Mais Apacci ne se retourna pas pour regarder la réaction de ses sœurs. Elle s'en fichait pas mal.
    © Imaginary pour Epicode


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Mer 11 Juin 2014 - 17:06


- N'oublie pas Nnoitra. Ne mentionne rien sur la salle de contrôle... Je m'en occupe. Contente-toi de jouer ton rôle... Cela ne devrait pas être difficile.

Les deux Espadas avançaient calmement dans le couloir du dortoir, les Exequias s'étant alignés pour les accueillir. De cette façon personne ne pouvait approcher ou sortir de la chambre d'Hallibel sans être vu. Elle était donc encore là. Bien... Ulquiorra n'aimait pas quand les choses se passaient autrement que ce qu'il avait calculé et établi. Et en général il arrivait toujours à ses fins peu importe les méthodes. Concernant la Tercera cependant, il ne savait pas trop comment agir. Il connaissait son dévouement pour ses Fraccions. Un Sentiment qu'il ne comprenait pas, et un comportement qu'il trouvait inutile. Pourquoi s'encombrer d'une Fraccion? De plus, le rang de Fraccion signifiait également qu'on était assez fort pour servir et aider un Espada... Ce côté protecteur d'Hallibel envers ces trois insectes dépassait son entendement. Si jamais il s'en prenait à l'une d'elles, peu importe la responsabilité que lui a confiée Aizen, il se ferait probablement attaquer. Ulquiorra respecte énormément les règlements de Las Noches donc un combat était à exclure. Si ce dernier avait lieu entre deux Vasto Lorde, Las Noches serait anéanti par la moindre de leurs attaques... Et Aizen ne pardonnerait pas cette fois-ci. Étant conscient de cela, il savait quelles étaient ses limites à ne pas franchir lors de son interrogatoire.

Oui, il ne pourrait pas se montrer aussi violent et insolent que d'habitude, mais son rang confié par Aizen lors de cette enquête, et le fait que n'importe qui lançant un duel dans l'enceinte de la forteresse subit le courroux du maitre lui donnait une bonne marge de manœuvre. Le Cuarta n'avait qu'à ne pas lancer de combat, et de toute manière la présence de Nnoitra et des Exequias était suffisante pour empêcher toute entrave à l'enquête. Malgré ce qu'on pouvait dire, la chauve-souris était en position de force comme lors de l'interrogatoire de Nnoitra. Cela ne durerait peut-être pas longtemps surtout si des camps se formaient au sein de l'Espada, aussi devait-il se dépêcher. C'était une possibilité qu'Ulquiorra n'excluait pas, mais il n'y avait encore aucune preuve tangible de l'existence d'un groupe susceptible de désobéir à Aizen ouvertement. Un simple calcul qui pourrait peut-être s'avérer utile par la suite.

Rudobon s'écarta sur le côté lorsque Nnoitra et Ulquiorra furent arrivés devant la porte. Le Quinto n'hésita pas et entra aussitôt, balançant une pique suivi d'un rire sournois. La partie pouvait commencer. Nnoitra allait jouer son rôle. Les énerver au point de leur faire lâcher une information capitale, où tout du moins il l'espérait. Quant à lui et bien, il allait jouer également son rôle. Poser des questions. Il entra juste après son collègue numéro cinq et une fois dans la pièce il posa son regard sur les Fraccions qui observaient en silence. Contrairement à Nnoitra et Hallibel, Ulquiorra ne faisait rien pour camoufler son reiatsu, et ce dernier devait peser sur le dos de ces trois vermines qui suivaient leur maitresse. Son regard vide et inexpressif fixait Apacci tandis que les particules de son énergie spirituelle s'insinuaient en elle pour lui glacer le sang. L'énergie que dégageait le Cuarta n'était pas forcément la plus puissante, mais elle n’était à nul autre pareil... Cette énergie ne laissait transparaître que de la solitude, de la noirceur, et le vide abyssal dans le cœur de cet Espada. Lors de ses résurrections, ce sentiment à son contact est exacerbé. Son regard quitta les trois déchets qui observaient les nouveaux arrivants et il se concentra sur Hallibel. Elle attendait les bras croisés qu'on lui explique sans doute la venue de deux Espadas ainsi que la présence des Exequias dans le couloir... Elle était le numéro trois, Nnoitra le numéro cinq et Ulquiorra le numéro quatre. C'était une attente légitime pour elle. Ulquiorra prit alors la parole après un silence assez pesant.


- Aizen-sama m'a confié la tâche d'enquêter sur l'évasion du capitaine Kuchiki. Lors de cette enquête, j'ai carte blanche. Ta coopération nous sera plus qu'utile, Tercera.

Sa voix monocorde ne laissait transparaître aucune émotion. Bien entendu Ulquiorra se moquait pas mal de la coopération de Hallibel. Rien qu'à sa réaction à leur arrivée, il savait qu'elle se méfierait et qu'elle ne coopérait pas particulièrement avec eux. Surtout pas avec Nnoitra à vrai dire. Cependant, le Cuarta ne laissait pas beaucoup de choix à la Tercera. Si elle coopère, il aura des informations et ils partiront vite. Si elle ne coopère pas, il usera de ses pouvoirs donnés par Aizen et leur présence la gênera encore plus. Ce n'était qu'une façon polie de dire: coopère, c'est un ordre.

- Lorsque le prisonnier était en cellule, tu es allé lui parler. Peu de temps après ce dernier s'est évadé... Non. Ce dernier a reçu de l'aide afin de s'enfuir. Que lui as-tu dit ce jour-là? La surveillance du prisonnier incombait au Primera à ce moment-là, et par la suite à Nnoitra. Alors... Que faisais-tu là bas?

Ses yeux observaient la Tercera. Il se tenait droit devant elle, les mains dans les poches dans l'attente d'une réponse. Il entendait Nnoitra qui ricanait encore... Ce dernier avait le don de provoquer ouvertement les gens et surtout les gens plus forts que lui. Dans cette situation cela lui était d'un grand secours. La Tercera se devait de répondre calmement et sans hésitation afin de paraître crédible. Mais Nnoitra faisait tout pour déconcentrer et mettre mal à l'aise les quatre femelles. Il ricanait sans arrêt et cherchait à les provoquer à la moindre occasion. Il n'aimait vraiment pas les femmes, cet Espada... Ulquiorra posa alors son regard sur les trois Fraccions. Est-ce que leurs émotions les trahiraient juste après cette première question...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Jeu 12 Juin 2014 - 18:37

"Ô Mante religieuse qui s'est perdue,
et qui avance de pas en pas,
afin de provoquer l'émoi.
Les ténèbres de son être se dressent,
et lancent leurs flèches.
Qui le blesse,
et ainsi sonne le trépas."
Cachées ? De toute manière, il n'y avait aucun endroit propice à cela au sein du palais-même. Certes, les ruines auraient pu faire l'affaire, le désert aussi... Mais avec de telles puissances autour du nouveau roi du Hueco Mondo, j'ai nommé : Aizen Sôsuke. Tout n'était qu'un simple jeu d'enfant. Et seulement, en quoi cela aurait-il été dans leurs intérêts ? Bien qu'ils n'étaient pas forcément clairs pour le Quinto, les faits étaient bien présents de notre côté. Ceux-ci allaient porter sur leurs attitudes : si ces dames se montraient plutôt sur la défensive, ils avaient peut-être quelque chose à en tirer. À contrario, la langue de bois et les dialogues ternes, en rien ce comportement aurait pu être évocateur. D'où la présence du cinquième espada, qui comptait bel et bien délier les langues avec son caractère abrupt.

C'était justement ce que le Cuarta lui demandait, à ses risques et périls j'ai envie de dire. L'homme tombé de la lune n'était pas du genre à s'éterniser, tout dépendait donc de comment l'interrogatoire allait se dérouler. Son arrivée fut donc plutôt bruyante ! Avec ses yeux qui scrutaient un peu partout l'endroit. Rien de bien secouant pour lui qui n'était pas du genre à admirer les architectures mais plutôt à les détruire ! La propriétaire de ses quartiers ne tarda pas à se montrer, comme à son habitude elle était silencieuse. Bizarrement, elle semblait peu surpris de l'arrivée des deux Espadas ainsi que des Exequias qui leurs avaient laissé place. Évidemment, accompagnée de ses Fraccions. Qui contrairement à leur "train-train", n'étaient pas si espiègles mais semblaient plus décontractées. Une atmosphère lourde s'était installé juste après la prise de parole du Quinto. Enrichi par des regards dans le blanc des yeux. Autant dire que non, ils n'étaient pas trop attendus !

*Pff si ennuyant déjà... La tercera m'horripile vraiment !*
Vint ensuite la libération de ce "début de tension" qui s'était immiscé. Ce n'était guère d'autre que Ulquiorra, amenant d'emblée ses dires sur la raison de leurs venues. Pendant ce temps, Nnoitra s'amusait à gambader dans les appartements de la belle ! Approchant d'une allure peu "débonnaire" les fraccions de la Tercera, plus particulièrement Appaci ! "Et si je redessinais les bords de cette bouche, tu souris pas beaucoup !" Lui glissa-t-il subtilement, accompagné d'un sourire sadique et d'un regard illuminé à cette idée. Puis il commença à rigoler ouvertement, bien avant de se remettre à tourner en rond tout en écoutant son allié du moment s'exprimer sur l'affaire de l'évasion. Que faisait-elle en compagnie de l'évadé ? Comme rapportait à peu de mots près l'espada inexpressif. Cela faisait évidemment rire le Quinto qui repensait à la réunion entre espadas... Pas besoin d'en dire plus, c'était à son tour de la remettre en place si une faute elle avait commit. Aussitôt que le quatrième finit sa phrase, Nnoitra surenchérit en ajoutant un :
- Voyons voir ce que tu as à dire femme !
Tout n'était pas exaltant dans son intervention mais là marquait bien le début de cet interrogatoire et qui sait des hostilités ?! Encore une fois, Nnoitra était plus soucieux de : comment je vais tirer mon épingle du jeu ? Que des soit-dit révélations.
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Ven 13 Juin 2014 - 10:48

Enquête d'Ulquiorra

Ulquiorra/Nnoitra/Halibell/Apacci


Hallibel restait assises à regarder les deux Espada rentrer. La pique de Nnoitra n'était qu'une piqûre de moustique qui fut effacée très rapidement de son esprit. Pour gagner cette interrogatoire, il fallait rester calme et ce n'était pas une chose très difficile à faire pour sa part. Elle espérait juste que ses Fraccions fassent la même chose mais elle avait confiance en ses filles, elles ne la trahirait pas, elle en était certaine. Alors que ses deux collègues rentraient dans son appartement, elle sentit le reiatsu du Quarta qui avait pris la liberté de l'exprimer un peu plus fort sûrement pour mettre ses Fraccions sous un stress intense. Pour elle, ce n'était rien du tout mais elle savait que ses Fraccions ne serait pas très à l'aise avec une telle intensité. Ne disant rien, elle savait qu'il ne l'augmenterait pas plus et si jamais il le faisait, il risquait de détruire plusieurs choses et elle pourrait mettre fin à l'interrogatoire. Il suffisait d'une seule erreur de ce duo pour qu'elle les prenne à revers. Tel était la loi du Hueco Mundo, afficher votre faiblesse et vous vous feriez détruire. Même si elle ne voulait pas les détruire, du moins Ulquiorra, Nnoitra n'était qu'un idiot machiste qui devrait apprendre à rester à sa place. Ses yeux et ce qu'on pouvait voir de son visage ne trahissait aucune expression.

*Mila-Rose,Apacci, Sun-Sun. Ceci est votre test, il est normal que vous soyez stressée face à des Espada mais pensez à ma promesse, ils ne pourront pas vous toucher*

Bien sûr, elle ne parlait pas par télépathie mais c'était ce qu'elle avait penser et elle espérait que ses Fraccions penseraient la même chose. De toute manière, elle avait déja réfléchi à l'éventualité que les choses tournent mal et elle était prête dans le pire des cas. Après tout n'était-elle pas l'Espada la plus observatrice? Oui elle ne serait pas pris aux pièges par ces mâles! Puis Ulquiorra prit la parole et demanda la coopération d'Hallibel pour son enquête du capitaine Shinigami. Comme s'était étonnant...Elle le savait déja avant même qu'ils n'aient ouvert la porte de son appartement. Après tout pourquoi seraient-ils venu si ce n'était pas pour ça. Elle garda le silence tout en observant la suite des événements, elle savait qu'Ulquiorra était un Espada patient et qu'elle ne pourrait pas jouer là dessus. Cependant Nnoitra n'était pas de ce genre là et il ferait à un moment une erreur qui lui permettrait de clore cette enquête stupide pour atteler à d'autre tâche. Elle ne comprenait déjà pas pourquoi Aizen ne lui avait pas demander directement? Après tout elle faisait partie des trois premiers et n'avaient donc pas de compte à rendre aux autres Espada. Puis la suite qu'espérait Hallibel arriva, il parla de sa visite au prisonnier qui n'était pas réglementaire. La surveillance s'imposait au Primera et non pas aux autres Espada. Cette visite lui semblait louche et il voulait savoir ce qui s'était passer exactement. Si il n'y avait eu qu'Ulquiorra cela aurait été plus vite mais le Quinto Espada s'amusa à menacer Apacci et le regard Azur de Tia resta fixée pendant quelques secondes sur Nnoitra si il essayait quoi que se soit, elle était prête et il n'aurait pas le temps de faire quoi que se soit. Quand il revint à la Tercera, elle ignora totalement sa remarque et repensa à la petite Nell qu'elle avait croisé bien des semaines auparavant. Non, jamais il ne lui ferait la même chose.

Je voulais des informations et enfin voir à quoi ressemblait un capitaine de la Soul Society. Nous sommes en guerre et nous devons avoir des informations sur nos ennemis. Voila pourquoi j'ai été seule.

Elle fut directe et d'un ton neutre comme à son habitude. Elle avait dit de plus exactement la vérité, si il regardait les vidéo de surveillance ce qu'il devait avoir déjà fait. Il aurait pu voir le Shinigami tenté de s'échapper et la Tercera le ramener dans sa cellule en le frappant comme il le fallait. Elle n'avait pas de soucis à se faire de se côté là, elle n'avait rien fait de mal et même Aizen n'aurait pas pu trouver quelque chose à redire sur sa conduite. Après avoir parler, elle ne fit aucun autre commentaire. Il était évident que le sujet suivant seraient sur l'intrusion des Shinigamis sur le territoire et l'évasion proprement dite. Pour cela aussi elle avait un halibi et ses Fraccions n'étaient pas avec elle quand elle avait croisée Stark. En elle même, elle imaginait déjà l'impatiente de Nnoitra croître et c'est bien ce qu'elle comptait faire. Pour l'exarcerber encore plus elle, ne parla pas mais regarda le Quinto assez longtemps pour qu'il s'en rende compte. Sachant sûrement qu'il penserait à une riposte ou autre chose, elle ne le quitta pas des yeux pendant un long moment avant de regarder à nouveau le Quarta. Elle avait voulu lui faire comprendre que sa présence ne la ferait pas enrager ni autre chose. Elle avait prévu cet entretien depuis la réunion avec Aizen et sûrement que Barragan et Stark le feraient aussi de leurs côtés.

*Barragan, irait-tu jusqu'au mensonge quand ça sera ton tour? A nous trois nous pouvons destabiliser l'Espada rien qu'en changeant nos dires...Cela s'est vu à la réunion...Il serait bien capable de mentir pour destabilier l'armée d'élite qu'ils étaient et ainsi montrer à tous que la création d'Aizen n'était rien. Pour rabaisser Aizen, le Segunda en serait bien capable...*

Mais elle quitta vite ses pensées, après tout ce n'était pas le moment. Elle devait restée concentrée sur le moment présent et sentir le reiatsu de ses filles si jamais elle devait anticiper une action de la part de Nnoitra ou de ses filles.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Dim 15 Juin 2014 - 10:24


    Enquête d'Ulquiorra
    Nnoitra, Hallibel, Apacci & Ulquiorra
    Quand les deux espadas étaient rentrés, je n'étais pas spécialement stressée. Hallibel nous avait confirmé qu'ils ne pouvaient pas nous toucher. Je ne vois donc pas pourquoi je devrais être paniquée. Le regard fixe, je regardais les deux nous arrivant qui semblaient calme. En particulier le Cuarta. Je ne connaissais pas énormément de chose sur cet espada. Mais assez pour savoir qu'il n'a jamais connu les sentiments. Quand à Nnoitra, l'espada 5, je savais qu'il n'était pas là pour rien. Je pouvais sentir le regard d'Ulquiorra sur mes consœurs et moi. Contrairement à Nnoitra et Hallibel, il ne cachait pas son reiatsu. J'avais l'impression de tout avoir sur les épaules. J’espérais juste pouvoir tenir la promesse faite à Hallibel : ne pas avoir la langue trop pendue. J'avais détourné mon regard vers un coin du plafond jusqu'à sentir un regard se poser sur moi. En cherchant qui était la personne, je reconnus le reiatsu d'Ulquiorra. Son regard inexpressif me fixait. Je pouvais sentir sa pression spirituelle entrer dans mon corps. J'étais faible à coté de li, et j'en étais consciente. Je le fixais à mon tour. J'avais envie de le fixer pour lui montrer que je n'avais pas peur. Mais étais-ce vraiment le cas ? En repensant au défis que m'avait lancé la Tercera, je me sentais obligé de détourner le regard en gonflant mes joues. Ulquiorra fixa ensuite Hallibel ce qui me soulageait un peu. Mais le calme que j'aurais voulu avoir fut dérangé par une voix moqueuse qui se glissait derrière moi : Nnoitra. Il trouvait que je ne souriais pas beaucoup. Il avait même dis qu'il pourrait redessiner les bords de ma bouche. Qu'il essai un peu pour voir ! Mais je garda mon calme malgré moi. Je détourna juste les yeux pour voir son visage. Son yeux gauche caché sous son cache-œil m’intriguait. Je me demandais ce qu'il cachait en dessous. Retirée de mes pensées par son rire, j'attendis qu'il s'éloigne de moi pour me gratter l'oreille avec mon auriculaire. Ma main de libre restait au fond de sa poche et je gardais toujours le dos courbé en avant. Je savais qu'Hallibel serait la seule interroger, enfin, c'est ce que j’espérais. On pouvait tout de même lire un sentiment de stress au fond de mes yeux. Je n'osais même pas me retourner pour regarder la réaction de Sun Sun et Mila-Rose quand Ulquiorra se mit à interroger Hallibel.
    © Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Lun 23 Juin 2014 - 15:38

Ulquiorra écouta attentivement la réponse de la Tercera. Ses yeux étaient toujours posés sur Apacci. Nnoitra quant à lui semblait s'amuser à les titiller un peu. Il ne faisait que jouer son rôle afin de bien mettre la tension en place. Ceci dit, s'il en avait l'occasion, il lui aurait probablement arraché les joues pour lui redessiner la bouche. Avec la Tercera dans les parages même si Ulquiorra se tenait là il ne pourrait pas faire grand-chose pour la retenir. Ses Fraccions étaient tout pour elle, et bien qu'ils soient au milieu d'un interrogatoire, Ulquiorra pouvait le voir... Les regards que les Fraccions avaient... Paralysés par la peur, n'osant pas se regarder l'un l'autre. La Tercera quant à elle répondit de manière très calme et posée comme à son habitude, probablement pour cacher son stress. Les interrogatoires d'Ulquiorra étaient rares à Las Noches, ils avaient très mauvaise réputation en ce qui concerne la torture. Pour le Cuarta les ordres sont les ordres, peu importe les moyens. Devrait-il passer un cran au dessus...? Probablement que non. Hallibel lui avait répondu honnêtement, et sur les enregistrements on pouvait voir la Tercera qui frappait le prisonnier lorsqu'il tenta de s'évader une première fois...

Cela n'excluait pas le fait qu'elle pouvait l'aider à s'enfuir un peu plus tard, mais cela diminuait un peu les doutes de la chauve-souris. Au vu de son comportement avec le prisonnier et connaissant un peu le caractère de cette Espada, il était peu probable qu'elle change d'avis sur lui aussi rapidement pour le laisser s'enfuir à nouveau. Peu probable, mais peut-être possible. Quelles pourraient être les raisons si elle était coupable alors...? Sa loyauté envers Aizen...? Son ambition au sein de l'Espada...? Ou peut-être - comme tous les éléments semblaient l'annoncer dans l'esprit du Cuarta au début de cette affaire, un plan beaucoup plus simple. Se débarrasser de Nnoitra en le faisant accuser? Bah... Ulquiorra ne lui en aurait pas voulu sur ce point. Le Quinto Espada était loin d'être tendre avec les femmes. Mais si cela impliquait de libérer un prisonnier important... Non ce serait trop ridicule... Ulquiorra ferma les yeux en répondant quelques instants après Hallibel.


- Soit... Des informations sur nos ennemis. Nous aurions pu en apprendre plus si ce déchet n'avait pas reçu d'aide pour s'évader. Sache juste qu'Aizen-sama est furieux de cette évasion, et que si jamais tu es lié de près ou de loin à cette histoire les conséquences seront à la mesure de ta trahison. Enfin... Si tu confirmes ne rien avoir là-dedans... Les enregistrements de la salle de contrôle le prouvent en partie.

Ulquiorra rouvrit les yeux, fixant à nouveau la Tercera.

- Cela ne change pas le fait que tu n'avais rien à faire dans cette pièce, d'abord surveillé par la Primera, puis par le Quinto... Selon toi, lequel pourrait vouloir faire évader le capitaine...?

Il attendit une réponse de la Tercera. Si elle accusait Nnoitra, Ulquiorra avait des enregistrements montrant son innocence. De plus, cela ne collait pas au caractère du Quinto. S'il l'avait fait évadé, cela n'aurait été que pour pouvoir l'affronter lui-même afin de mesure sa force. Une bête, au même titre que Grimmjow... Si elle accusait Nnoitra, ce serait évidemment pour protéger Stark. Car même si elle déteste Nnoitra, elle a ce don de l'analyse qui la rapproche du Cuarta. Et ce qu'Ulquiorra sait sur Nnoitra elle le sait également. Donc soit elle tentera de protéger Stark car ce dernier est peut-être lié à l'évasion, soit parce qu'elle veut tout simplement nuire à Nnoitra. Dans les deux cas, ce comportement au sein de l'Espada ne plaira pas à leur maitre, Aizen-sama. Lorsque Hallibel donna sa réponse, Ulquiorra resta silencieux, et se dirigea vers la Fraccions cette fois-ci. Nnoitra allait pouvoir embêter un peu la numéro trois pendant que le Cuarta allait secouer un peu les déchets qui les observaient en silence. Il posa son regard sur Sun-sun, puis sur Mila Rose... Et enfin sur Apacci. Bizarrement elle semblait être celle des trois à se sentir le plus mal à l'aise. Il venait donc de se trouver un victime de choix.

- Femelle... Tu étais avec la Tercera lors de l'attaque des Shinigamis. Tu as combattu l'un d'eux avec tes deux camarades... Pendant ce temps-là, que faisait ta maîtresse...? En plein combat, j'ai ressenti le reiatsu du Primera et d'autres Shinigamis vous rejoindre. Que s'est-il passé exactement?...

Cette question fit hésiter la Fraccion, Ulquiorra décida de mettre un peu plus de pression après un léger silence.

- Qu'est-ce qu'il y a? Tu as perdu ta langue...?

l'Espada fit grimper un peu le niveau de son reiatsu afin d'effectuer une pression supplémentaire sur les épaules des pauvres Fraccions. Son regard vide et inexpressif fixait Apacci. Il la fixait comme si ses yeux transperçaient la chair, à la recherche de la vérité cachée au fin fond de son esprit. Son reiatsu noir et froid pesait dans la pièce. Il le diminua un peu histoire que ces insectes puissent au moins prendre la parole plus facilement après cette petite pique d'intimidation.

- N'oublie pas, femelle. Le poste de Tercera ainsi que de ses Fraccions... Cela n'a pas porté chance à vos prédécesseurs...

Ca c'était une histoire qui avait fait du grabuge. Qui aurait pensé que Nnoitra viendrait à bout de Neliel...? Cependant n'étant pas un Vasto Lorde, il ne pouvait prendre son numéro. Il était néanmoins passé de numéro huit à numéro cinq. Personne ne connaissait le détail du combat. Seules quelques informations avaient filtré. Les Fraccions avaient eu leurs masques brisés, et la Tercera avait reçue un coup en plein sur le crâne brisant ainsi son masque et son esprit. Cela faisait longtemps maintenant, mais cette histoire collait toujours à la peau de Nnoitra... Bien qu'Ulquiorra ne fut nullement impressionné, il avait un minimum de respect pour le Quinto et sa force. Cela s'arrêtait là... Le Cuarta continua de fixer les Fraccions, attendant sa réponse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Jeu 26 Juin 2014 - 18:47

"Si tu arrives à me tuer, finis-moi comme la pire des ordures possibles. J'en serai heureux."

Le temps. Il passe très lentement dans ces terres parsemées de sable fin, où la lumière n'englobe pas les yeux de ces vils créatures. L'obscurité régnant à jamais dans leurs coeurs, oubliant leurs vies d'antan. Tout comme ses soit dits alliés, le numéro cinq ne changerait sûrement plus. Et c'était sans rappeler les faits du passé qui lui avaient donné sa notoriété. Ceux-ci allaient être sur le point de refaire surface. Mais avant cela, reprenons où nous en étions ! Et c'était plutôt simple, après s'être permis une petite folie auprès de la fraccion au regard divaguant, le Quinto s'en était remis à la Tercera de manière peu congrue... Il fallait avouer que ses relations avec la gent féminine étaient plutôt spéciales, et aucunes ne dérogeait à la règle ! Sa voix acariâtre mettrait-elle en rogne la troisième espada ? Apparemment non, elle évoqua sa raison : à savoir mieux connaitre les forces ennemies. A ce moment, l'homme aux yeux sournois se disait : *Pourquoi en savoir plus ? Elle se bat jamais... Cette stupide femme se permet bien des choses !* La tercera continuant à rapporter nonchalamment comme à son habitude tout en fixant le Quinto peu de temps après sa prise de parole. L'effet voulu commençait-il à montrer le bout de son nez ? Elle surveillait forcément Nnoitra, connaissant son caractère, ses états d'âmes... Ainsi que son dégout pour les femmes, cela ne devait pas forcément la laisser indifférente. Peut être allait-elle dire le mot de trop ou commettre une imprudence sans le vouloir ? Non, ce n'était pas encore le cas mais ça semblait bien être un début. Il pouvait sentir de la prudence envers lui, cela l'inspirait encore plus pour la surprendre d'une manière ou d'une autre.

Il aurait pu très bien débuter en arrêtant de dissimuler sa pression spirituelle... Tout comme le numéro quatre. Mais sa seule présence en ces lieux était déjà excitante pour lui ! Son attitude aurait pu déjà rendre quelqu'un taré assez vite, donc nul le besoin sauf en cas de combat qu'il imaginait... S'en suivit Ulquiorra, qui en premier lieu admit plus ou moins son innocence dans l'affaire si elle confirmait ses dires. Stop ! L'espada à l’œil bandé commençait à bouillir car il ne voulait pas qu'elle s'en sorte comme ça... Il ne voulait pas encore un de ses regard supérieur contre lui, il voulait du désespoir ! Cela l'invitait encore plus à mener à bien sa "mission", ceci dit passons ! Quelques instants plus tard, le Cuarta demandant clairement à Hallibel qui avait aidé à l'évasion du capitaine shinigami. Bam ! Un pic de lancé, c'était presque certain qu'elle répondrait : Nnoitra. Sauf qu'il s'y était "préparé"...  Dans ce cas, il lui aurait rappelé de bon cœur que les faits recueillis contre lui étaient "moins important" qu'elle, qui avait été jusqu'à aborder l'évadé. Qu'aurait été sa raison de faire évader le shinigami ? Il l'aurait plutôt torturer sans scrupules si seulement il avait pu... Pour l'autre cas, il s'aurait donné à cœur joie de continuer à mettre un peu le zouk à sa façon... Et puis, tiens donc ! Puis l'espada donna sa réponse, à l'entente de celle-ci, Nnoitra se mit à ricaner tout en fixant le sol. Il semblait submergé par la folie, il voulait commencer son petit numéro de théâtre ! D'un mouvement direct, il releva le visage en sentant que Ulquiorra partait auprès des fraccions ! Laissant l'homme et la femme. Adam et Eve, à BEAUCOUP de choses près.

- Elles sont effrayées ! Si Ulquiorra s'en prend à tes fraccions, elles n'en diront sûrement pas la même chose !

Fut dit d'un ton narquois... Il ne disait pas ceci sans raisons, il sentait la pression spirituelle de son confrère augmentait. Ses gamines étaient sûrement occupées de passer un sale quart d'heure mentalement. Un silence les interrompit à nouveau, avant que le serial killer du Hueco Mondo reprit à l'entente du mot "prédecesseurs". Cela lui rappelait tellement de bons souvenirs, il avait commit en quelque sorte le crime parfait avec l'aide du scientifique fou. Tellement d'idées jaillissaient de partout dans sa tête, se rappelant le crâne de Nelliel ensanglanté ! Il se sentait dans son élément, comme un poisson dans l'eau. Ainsi, tout en continuant à jouer son rôle de fauteur de troubles, il s'approcha d'Hallibel. Faisant entendre cette réplique :

- Qui sait... Elle n'est plus là pour en parler apparemment *rires sournois*
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Ven 27 Juin 2014 - 13:46

Enquête d'Ulquiorra

Ulquiorra/Nnoitra/Halibell/Apacci


Hallibel restait assise sans le moindre changement dans son comportement. Elle n'avait pas peur, elle avait déjà prévu mainte chose et la présence de Nnoitra aussi répugnante soit elle, allait lui donner un avantage. Comme à son habitude, elle analysait la scène qui se passait devant ses yeux. Elle était innocente sur la traîtrise mais comptait bien prouver aux deux Espada qu'ils avaient affaire à une Vasto Lorde bien plus puissante et qu'elle ne tolérerait aucune part de violence envers ses fraccions même si Aizen avait cautionner cela même si elle en doutait un peu. Aizen n'était pas idiot, il avait sans doute compris que la loyauté de la Tercera faillirait si jamais il s'en prendrait à ses Fraccions, de plus elle n'était pas du genre à laisser passer des erreurs elle même. Non Aizen avait besoin de tout ses Vasto Lorde, elle le savait mais dans quel but? Cela restait un mystère qu'elle voulait éclaircir! Elle écoutait les menaces à peine cachée d'Ulquiorra si jamais elle n'était pas fidèle et ne trembla pas une seule fois. Elle était sûr d'elle et ce n'était pas la chauve-souris qui allait la faire tressaillir, Aizen en aurait peut être été capable car soupçonnait en lui une force bien plus supérieur à elle voir au Primera mais quant au duo des deux Espada, cela ne l'effrayait pas le moins du monde. Quand enfin il lui posa une question, elle se permit de le remettre à sa place.

Nous Vasto Lorde avons tout droit en ce qui concerne les prisonniers de Las Noches à moins que des ordres spéciaux ait été donné par Aizen lui même.


Cela pour lui faire comprendre qu'elle irait où elle voudrait et elle doutait qu'Aizen aurait été contre l'analyse de la Tercera car si celui-ci lui avait demander, elle aurait sans aucun doute révéler ce qu'elle avait apprit sur ce capitaine. Non, Ulquiorra connaissait bien les règles et si elle voulait prendre de cours le Quarta, c'était avec les règles d'Aizen qu'elle devait jouer. Toujours aussi neutre, elle répondit quand même à sa question.

Le Primera et le Quinto avaient tout deux la possibilité de faire s'échapper le Shinigami. Le Primera est cependant bien trop fainéant quant au Quinto, même si il est responsable de ne pas avoir assez surveillé, il est bien trop barbare pour imaginer faire s'enfuir un Shinigami.


Elle avait dit cela tout en regardant le Quinto avec son rire si agaçant. Durant la réunion elle avait bien précisé que la responsabilité du Quinto était de surveiller le détenu et qu'il n'avait pas pu faire ce qu'on lui avait demander. Elle avait de nouveau jouer là dessus tout en misant sur le fait qu'elle n'avait pas de preuve sur qui était vraiment le responsable, elle conclut en ajoutant.

Si je connaissais le coupable, Aizen en serait déja bien informé

Elle n'avait aucune considération pour les autres Espada, peut être un peu pour le Primera mais c'était un mâle et cela s'arrêtait là. Tout ce qu'elle avait dit était sincère sans aucun mensonge, voiler la vérité par d'autre vérité était un jeu qu'Hallibel maniait à la perfection de plus on ne pouvait devenir si elle mentait ou pas avec son regard qui restait impassible. Puis elle vit le Quarta se diriger vers ses Fraccions et sut que leur teste n'allait pas tarder à débuter. Elle n'avait qu'à être franche et tout se passerait bien. Après tout elle n'était pas présente quand Stark l'avait arrêté alors qu'elle suivait le Shinigami rouquin. Puis elle entendit ce que Nnoitra lui disait et regarda Nnoitra dans les yeux sans rien dire. Ce silence en disait bien plus long qu'un discours. Elle le défiait ouvertement lui montrant qu'elle ne craquerait pas devant lui. Si il était si sûr de lui qu'il vienne mais elle n'aurait aucune pitié pour un Espada comme lui. Hallibel sentit alors la pression spirituelle d'Ulquiorra augmenter mais elle resta calme tout en gardant les bras croisées. Celui-ci leur posait des questions et la Tercera décida de laisser un peu de son reiatsu filtrer pour faire sentir à Ulquiorra que si jamais il les touchaient, elle réagirait. Mais cela était aussi dans un autre but, apaiser ses Fraccions en leur montrant que le Cuarta ne pourrait pas se permettre de les toucher, elle ne laisserait pas passer cela. Elle bloqua à nouveau ce léger flux de reiatsu tandis que le Quarta se mit à parler de Neliel. Si elle se le permait, elle aurait sourit mais ne réagit pas d'une seule façon. Surtout que le Quinto crut bon d'ajouter une phrase qui permit alors à l'arme d'Hallibel d'entrer en scène.

Qui sait...Elle n'est peut être plus là avec ses deux Fraccions...On est sûr de rien Quinto Espada...


Elle avait garder son regard rivé sur celui du Quinto en précisant bien le nombre de Fraccion chose qu'elle n'aurait jamais pu savoir car cela s'était passé il y a un temps où elle n'était pas encore Espada. Elle savait que cela attiserait la curiosité du Quinto qui allait sans doute la questionner et elle n'aurait plus qu'a arrêter cette parodie d'interrogatoire grâce à la paranoïa du Quinto. Oh que oui elle allait savourer cette information glisser là où il le fallait mais ne le montrerait pas. Elle savait bien des choses et le cas de Nell lui permettait de faire descendre de son pied d’est-ale Nnoitra.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Lun 30 Juin 2014 - 13:55


    Enquête d'Ulquiorra
    Nnoitra, Hallibel, Apacci & Ulquiorra


    Les questions s'enchainaient. Ça allait tellement vite pour moi que j'en perdis le fil. Enfin, c'est pas très important. Pas pour moi en tout cas. Je me demande si Mila-Rose et Sun Sun allait bien. Je veux dire, elle n'avait pas été dérangé jusque là. C'est sûrement parce que j'ai un caractère trempé et que j'ai une langue trop pendue. Oui, je pense que c'est à cause de cela. Enfin, j'ai pas le temps de réfléchir puisque je sens un regard se poser sur moi. Je gardais mon regard viré vers le coin du plafond sans broncher. Je serrais mes poings qui se trouvaient dans mes poches. Je sentais le reiatsu de tout à l'heure peser sur mes épaules : Ulquiorra. N'en avait-il donc pas fini avec moi ? J'avais le vertige tellement je me sentais faible. Qu'est ce que je déteste cette sensation ! Mais je ne laissa son sortir de ma bouche. Il m'avait posé une question. Je tourna mes yeux pour le regarder à mon tour. J'avais hésité à lui parler de tout cela. Pour Stark, je n'avais pas vraiment écouter, je dois bien l'avouer. Pour Hallibel. Je n'avais regardé que quelques minutes. C'est vrai quoi, comment puis-je combattre si je regarde ce que font les autres ? Le Cuarta mis d’avantage de pression en me demandant si j'avais perdu ma langue. Je sentais sa pression spirituelle augmenter. Son regard inexpressif me fixant. Puis je me sentis un peu plus légère lorsque l'atmosphère se détendit. Je répondis alors, ne prenant pas la peine d'articuler :

    « Elle les analysait pour connaître leur faiblesses et leur qualités bien sûr. »

    © Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Ven 4 Juil 2014 - 14:37

Ulquiorra écouta brièvement la Fraccion lui répondre... Cette dernière était loin d'être satisfaisante vu les Reiatsus qu'il avait ressentis autour de la Tercera lors du duel dans les sables du désert. La question qui se posait désormais était la suivante: de qui Apacci allait avoir le plus peur...? Dire ce qu'il voulait entendre et trahir sa maîtresse, ou rester fidèle à la Tercera et s'attirer les foudres du Cuarta..? Ulquiorra posa son regard vide sur Sun-sun, ne montrant aucun signe permettant de déduire qu'il désirait également une réponse. Il la fixait juste, son Reiatsu noir et sans âme envahissant la pièce... Ses yeux dérivèrent ensuite sur Mila-Rose, qui resta sans voix également... Visiblement elle leur avait dit de ne pas lui parler de trop. Elles se sentaient mal à l'aise, quoi de plus normal avec son reiatsu qu'il ne tentait même pas de cacher, dans le but de leur infliger une pression énorme... Mais de là à répondre si peu... Pour lui, ce n'était pas tout. Elles en savaient plus qu'elles voulaient le faire croire, mais avec la Tercera dans les parages, elles n'oseront pas lui parler. Et lui ne pourrait pas lever la main sur elles... La Tercera l'en empêcherait malgré les pouvoirs qu'Aizen lui avait confié pour l'enquête. Enfin... elle essaierait. Le fait est que dans la pièce, il y'avait le Quinto Espada, bien qu'il soit un Adjuchas, il était le 5ème plus fort, et le meilleur des Adjuchas arrancarisés. De plus, il avait battu l'ancienne Tercera. Dans le couloir se trouvait Rudobon. Bien qu'il ne soit pas un Espada, sa puissance en est bien proche et son pouvoir est bien assez dangereux comme cela également. Après tout, pourquoi ne pas tenter finalement... Cela serait intéressant de voir jusqu’où sa fidélité envers Aizen peut aller... Mais tout d'abord, il se devait de retourner vers Hallibel pour continuer la discussion autour de ses réponses précédemment données. Il tourna le dos aux Fraccions sans leur porter un grand intérêt pour l'instant... Ses yeux en amande se posèrent sur Nnoitra pendant quelques secondes avant de passer sur la Tercera. Nnoitra avait beau avoir une grande bouche, il avait intérêt à se tenir prêt si la suite dérapait. Au moindre bruit suspect, les Exéquias pénétreront dans l'appartement.

- Il est vrai qu'en tant que Vasto Lorde nous avons des droits spéciaux. Cependant...

Il marqua une légère pause, durcissant légèrement son regard.

- Je ne crois pas me souvenir que même toi tu puisses ignorer les règles à ce point. Seuls les gardiens désignés par Aizen-sama peuvent approcher les prisonniers.

Il continua sa réponse, surenchérissant sur les propos de la Tercera il y a quelques secondes auparavant. Juste avant qu'il interroge la Fraccion.

- Exact. Le Quinto, s'il l'avait laissé s'échapper dans le pire des scénarios ne l'aurait fait que pour satisfaire ses propres besoins. Prouver qu'il est aussi fort qu'un capitaine en le combattant. Ai-je raison...?

Ulquiorra posa son regard sur Nnoitra, écoutant sa brève réponse avant de reprendre la discussion avec Hallibel.

- Il y aurait eu des marques de lutte... de plus... Sur les enregistrements de la cellule on peut effectivement voir Nnoitra fou de rage que le prisonnier lui soit passé sous le nez, le disculpant dans cette affaire. En ce qui concerne le Primera... Ses propos à la réunion ne sont pas suffisants pour le disculper. Sa présence lors de votre combat contre les Shinigamis et cet amas de différents Reiatsus à l'endroit ou tu te tenais dans le désert... J'étais en plein combat également, mais n'insulte pas mon intelligence en voulant me faire croire qu'il ne s'est rien passé de plus qu'une simple analyse tactique comme ta Fraccion essaie de me le faire avaler. Que faisiez-vous à ce moment précis dans le désert...? Ta Fraccion semble avoir perdu sa langue...

Ulquiorra n'hésita pas une seconde. Il se retourna, avança lentement vers Mila-Rose, Sun-sun et Apacci.

- Mes yeux voient tout. Il n'y a rien que l'on puisse leur cacher. Tu ne me mens pas Tercera, tes propos se tiennent. Mais tu ne me dis pas tout non plus. Ta Fraccion semble effrayée. Par ma présence peut-être, mais également par autre chose. Comme si - si jamais elle faisait un faux pas, elle se retrouverait dans une situation encore plus délicate... Alors maintenant... Dis-moi ce qu'il s'est passé...

Ulquiorra tendit la main en avant.

- ... Exactement.

Sa main se rapprocha de la gorge d'Apacci. A quelques secondes près, il allait l'attraper pour lui serrer le cou et la soulever du sol.

- Aizen-sama m'a donné l'autorité absolue pour cette mission. Je n'hésiterais pas à faire ce qui est nécessaire pour délier ta langue. À moins que tu préfères t'obstiner, et t'opposer à la décision de ton maître.

Le reiatsu du Cuarta gronda à nouveau tandis que ses doigts blanchâtres s'approchaient du cou d'Apacci. Son énergie spirituelle monta rapidement en flèche, à tel point qu'une partie de Las Noches devait probablement le ressentir à présent. La porte de la chambre s'ouvrit, Rudobon entra aussitôt accompagné d'une dizaine de ses soldats. Le reiatsu du Cuarta l'avait alerté alors il s'était permis d'entrer. Ulquiorra ne trouvait pas cela mal ou déplacé. Au contraire, cela montrait que si quelque chose venait à s'opposer à sa décision cela ne tournerait pas en la faveur de la Tercera. Bien entendu, il n'avait pas le droit de tuer les Fraccions d'un autre Espada. Les faire souffrir c'était autre chose... Il ne comptait pas la tuer. Il voulait juste faire comprendre à la Tercera que si elle désobéissait à Aizen, la souffrance n'était pas prête de s'arrêter. Allait-elle céder et lui dévoiler ce qu'il voulait entendre? Ou bien allait-elle s'opposer aux actions du Cuarta...? Le choix était difficile aux vues de la situation. Deux Espadas, les Exéquias... Mais rien n'est figé dans le marbre comme le laisserait penser Ulquiorra. Il devait probablement y avoir une échappatoire possible... La Tercera allait-elle déjouer le plan de son homologue Espada? LA SUITE APRÈS LA PUB!! '-'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Sam 5 Juil 2014 - 11:52



*Mais qu'est-ce que... Szayel Apporo, cet enfoiré a cafté ? Ce n'est pas possible qu'en elle en sache autant sur Nell. Ou bien... Non ! Ce n'est pas possible !*

À l'entente de la réponse d'Hallibel, il arbora un visage surpris. Jusqu'à que quelques secondes plus tard, ses expressions revinrent normales tout en se mordant les lèvres. Connaissait-elle seulement Nelliel ? Il était évident qu'elle avait pu en entrendre parler... Même les récits les plus fous qui divaguaient au Hueco Mondo concernant le combat opposant Nnoitra à Nell. Mais rien n'expliquait la mention qu'elle faisait en référence à Pesche et Dondonschaka. Bien sûr, au Hueco Mondo tous les anciens espadas se souvenaient sûrement de Nell. Ses techniques au combat ne laissèrent personne avides. Sa spécialité était les Cero, qu'elle maitrisait quasiment parfaitement. Et justement, c'était le mot parfait qui titillait Nnoitra. L'ancienne Tercera ne laissait place à aucun dérapage ou aucune tuerie non expliquée. Tout cela sous ses allures de Femme, rien n'était plus embêtant pour Nnoitra. Il fut donc son premier et dernier rival jusqu'à sa mort grâce à l'aide du scientifique fou. Et c'était bien là que quelque chose clochait. L'octava, était bien trop froussard auprès d'Aizen pour qu'une affaire comme celle-ci soit révélée au grand jour. Cependant, il connaissait cet arrancar et savait qu'il serait prêt à vendre son âme au diable pour monter de rang au sein du palais. Les espadas 5 et 8 se ressemblaient en quelque sorte... Hormis que le 5ème n'avait pas vraiment de respect pour le chef des lieux. Seulement, une pincée d'admiration pour sa puissance spirituelle hors-norme. Cette situation  donc floue pour l'arrancar aux traits du désespoir.

S'en suivit la réponse d'Appaci, qui était bien digne de sa maitresse. Analyser pour mieux régner ! Elle analysait tellement pour ses rapports, qu'elle devait avoir oublié la sensation qu'on procurait au cours d'un bon combat ! Fracasser le crâne des Hollow contre le sol, les asperger de cero, les détruire tout simplement et de la manière la plus fracassante. Nnoitra adorait ça, les shinigamis entraient aussi dans sa liste : ils auraient été les bienvenus pour un combat d'homme jusqu'à la mort ! En tout cas la leçon avait été bien apprise par la fraccion au vu de ses dires qui rendait Hallibel irréprochable. Ainsi, Ulquiorra reprit l'interrogatoire évoquant les droits des Vasto Lorde au sein du palais. L'espada numéro 3 s'était-elle permise trop de choses ? C'était là qu'il voulait en venir surtout sans le consentement du gourou du peuple : Aizen ! Jusqu'au moment où il interpella l'attention du Quinto en lui demandant subtilement ses intentions si il avait laissé échappé le prisonnier. "Il ne serait même plus en vie". Accompagna-t-il d'un sourire vicieux qui pouvait laisser penser bien des choses... Cette rencontre autour d'une bataille, aurait été en effet la bienvenue ! Ceci dit, le cuarta reprit son discours laissant entendre qu'il voulait à tout prix savoir ce qu'il s'était passé dans le désert. Au grand dam du cinquième espada, qui commençait à s'ennuyer pendant cette interrogatoire de langue de bois. Il s'ennuyait, cela se voyait clairement dans ses mouvements qui tournaient en rond depuis un moment : il se demandait surtout comment ajouter son grain de sel dans cette histoire. Et bien, l'occasion rêvée allait se présenter ! 

Effectivement, on pu ressentir l'énergie spirituelle du Cuarta à nouveau affluer ! Juste après que celui-ci ait fait ressentir ceci, les Exequias rentrèrent dans la pièce. Pour parler du reiatsu, il était encore plus avant que celui de tout à l'heure ! *Wow, ça devient vraiment intéressant. Je vais rajouter un peu de pression !*pensa Nnoitra en voyant la scène. Une idée lui avait traversé la tête tel un coup de vent. Tout en libérant d'un coup sec une bonne partie de son reiatsu qu'il avait dissimulé du mieux qu'il pouvait jusque là. Il se déplaça d'un sonido agile derrière la Tercera laissant entendre le bruit de la chaîne à Santa Teresa, et ces paroles qui étaient destinées à la mettre dans un autre état d'âme :

- Ne bouge pas ! Regarde ta fraccion, elle s'amuse tant, ce n'est que le début ! Quant à toi, je tiens à ce que tu sois mon affaire personnel ! *rires*
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Sam 5 Juil 2014 - 15:57

Enquête d'Ulquiorra

Ulquiorra/Nnoitra/Halibell/Apacci


Hallibel n'aimait pas l'attitude des autres Espada. Ils étaient pourtant devant une de leur supérieur mais ils la toisaient de haut juste parce qu'elle était une femme ce qui l'horripilaient encore plus. Cependant aucune réaction, elle restait de marbre extérieurement face à de tel propos, suivant avec exquise la réaction de Nnoitra qui avait été surpris. Oui, elle lui avait prouver qu'elle savait bien plus de chose que la plupart des autres Espadas, allait-il penser que son allié l'avait trahit? Sûrement car il était du genre à penser que son plan avait été infaillible et donc que Neliel était morte alors que ce n'était pas le cas. La Tercera regardait Ulquiorra tout en remarquant qu'il avait fait une petite erreur qu'elle rectifia sans aucun sourire mais avec une légère satisfaction intérieure.

Le Primera était chargé de sa sécurité hors ma visite n'avait rien avoir avec la sécurité, je venais voir le prisonnier et cela n'était en aucun cas interdit, ni par Aizen ni par le Primera.

Elle le regardait dans les yeux pour lui montrer que ses vaines menaces ne l'intéressaient pas et qu'il devait penser à rester à sa place. Concernant la sécurité du prisonnier, Grimmjow avait été bien plus traître qu'elle, car il avait torturé le Shinigami et aurait pu lui ôter la vie...La vie du capitaine n'était pas très importante pour Tia mais il était une source d'information et elle ne voulait pas gâcher une telle source stupidement et elle était sûr que Aizen aurait été d'accord avec elle. Restant de marbre, elle laissa ensuite Nnoitra prouver une nouvelle fois son innocence mais encore une fois c'était dérisoire et si peu important. Elle commençait à s'impatienter de tout ce cirque mais cela ne se voyait toujours pas. Elle avait un rapport à faire et Ulquiorra trainait en longueur alors qu'il savait fort bien qu'elle était innocente. Que cherchait-il? Peut être était-il comme Nnoitra, un homme qui détestait avoir une femme au dessus de lui? Ou bien était-il trop zélé et alors Aizen devrait sans doute penser à le remplacer car si le zèle était généralement positif, harceler ses soldats n'étaient peut être pas une si bonne idée en temps de guerre. Encore une fois Ulquiorra ne pensait jamais à long terme, juste à servir Aizen et uniquement cela se souciant peu des conséquences. Elle l'avait vite remarquée en fine analyste qu'elle était .

J'ai fait mon rapport lors de la réunion,il n'y a rien d'autre à ajouter...Cuarta Espada...

Lui dit-elle en lui rappelant encore une fois sa place au sein de l'Espada. Pour elle, il devenait bien trop insolent et elle n'appréciait pas ce genre de chose surtout avec un Espada qui était bien inférieur à elle. Le laissant continuer son petit speach, il venait de dire qu'il la croyait mais qu'elle semblait omettre autre chose au vue de l'attitude de ses fraccions. Il était normal qu'elles aient peur mais elle n'ajouta rien à nouveau tandis qu'elle sentait le reiatsu d'Ulquiorra grimper en flèche et sa main se diriger vers le cou d'Apacci. Elle entendit ensuite la porte s'ouvrir en grand fracas et l'Exequias rentrer dans son appartement, tout comme elle l'avait prévue. Elle avait cependant cru que ce serait Nnoitra qui ferait l'erreur et pas Ulquiorra mais cela n'était qu'un détail à changer. Alors qu'elle sentit ensuite le reiatsu de Nnoitra se déplacer et gonfler en se mettant derrière elle pour la menacer totalement idiot. Pensait-il  vraiment qu'il avait le pouvoir de l'arrêter.

Cet échange est terminé.

Ne laissant pas le temps aux deux Espada pour agir, elle disparut du regard de Nnoitra pour arriver derrière Ulquiorra et mettre un dispositif dans le trou de Hollow qu'il possédait. Celui-ci disparut alors sans avoir eu la chance de toucher sa Fraccion.

Caja Negacion..

Tous furent surpris quand le Cuarta disparut dans une autre dimension. Il devait être parti pour au moins deux heures et regarda l'Exequias qui tombait justement bien.

Les menaces sérieuses sont totalement interdites au sein de Las Noches, Exequias, faites regagnez au  Quinto ses appartements. Quant à moi j'ai un rapport urgent à remettre à Aizen.

L'Exequias aurait bien voulu réagir mais se préparer à mettre ses menaces à exécution était une faute grave si on se faisait prendre bien sûr et pour appuyer son action sur le Cuarta, elle ajouta.

Quant au Cuarta, il à lui même inciter à des actes de violences contre mes fraccions à moi sans punir le Quinto pour avoir tenter de frapper son supérieur hierarchique, je le considère donc comme un complice de cette faute. Je remettrait moi même le rapport à Aizen à moins que vous vouliez faire attendre notre maître ?

Elle savait que la peur d'Aizen était bien pire que celle d'une Vasto lorde. Tournant son regard vers ses Fraccions, elle leur fit signe de la suivre et elle quitta son appartement tout en se dirigeant vers la salle du trône. Cette comédie avait assez durée, elle avait un rapport à remettre et Aizen était de loin tout sauf patient surtout qu'elle n'aimait pas être en retard à ses rapports. C'était une tacticienne alors elle aimait des rapports concis.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    Jeu 17 Juil 2014 - 14:20

- Des menaces sérieuses ? Je te fais donc si peur que ça femme ?!

S'en suivirent : des ricanements. Sans surprises, j'ai envie de dire. Tout comme un fou, le quinto posait la main sur son bandeau tout en rigolant. Ainsi, ils suivirent tous la Tercera... L'heure des explications allait sonner ! Vous avez pas l'impression d'avoir raté un train là, non ? C'est normal, j'ai commencé par la fin... Tout en me moquant de vous, je vous propose que nous reprenions là où je m'étais arrêté jadis. C'était alors que la fête battait son plein, que tout s'arrêta. Je m'explique : Ulquiorra venait donc à nouveau d'augmenter son flux de reiatsu, pour subtiliser des informations à la fraccion de la Tercera. Nnoitra quant à lui, s'était glissé derrière Hallibel à l'aide de son sonido. Il voulait vraiment la faire craquer... La voir dans un état de stress aurait était une victoire pour lui ! C'est pourquoi, il lui avait intentionnellement dit qu'elle serait son affaire personnelle. Et pourquoi pas après tout ? Tout le monde connaissait sa rancœur envers ces demoiselles... Où diable aurait-il laissé l'opportunité à son confrère Cuarta de lui voler ce qui lui appartenait ? Nulle part. C'était un animal sauvage, il avait beau être un arrancar, il flirtait de près avec ses origines "primitives" de hollow.

Outre les précisions que la Tercera fit à propos de l'évasion... Il y avait  plus important ! Sûrement... Hallibel s'éloigna rapidement de l'oeil "actif" de Nnoitra pour atterrir auprès d'Ulquiorra. Il n'avait même pas eut le temps de répliquer pour la retenir, lui qui pensait qu'elle l'aurait attaqué de derrière à son tour... Il eut tort. Et c'est cette surprise qu'on vit ainsi dans les yeux du Quinto quand elle lui "assena" la Caja Negacion. C'était un système qu'il connaissait très bien... Et pour causes, les huit longues heures que Nelliel l'avait fait passé à l'intérieur ne l'avait pas laissé indifférent. A ce moment, Nnoitra fit signe à Rudobon qui lui faisait face pour arrêter la Tercera mais celle-ci l'arrêta avant même qu'il ait l'occasion de dire la moindre chose. Bien sûr que maintenant que le quatrième espada était parti pour le néant... Les exequias n'auraient pas répondu aux ordres de Quinto, il n'avait pas été mis en charge de cette mission. Il fallait donc s'en remettre à sa supérieure hiérarchique... Cette interrogatoire n'était pas fini, loin de là !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête d'Ulquiorra ( Part II. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires :: Hueco Mundo-