lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
Bleach Incarnation



 

Partagez | .
 

 Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aizen Sôsuke

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013
Âge : 78

Fiche perso
Niveaux:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Lun 9 Juin 2014 - 15:34

















 ❝ Le coût de la désobéissance ❞
Hallibel & Apacci




Quelques jours étaient passées depuis la réunion …Les ordres avaient étés donnés et s’avéraient plutôt simple … La mission d’Ulquiorra n’était pas des plus aisée : Trouver le Traitre parmi les rangs. Car en effet, l’une de mes brebis se faisait galeuse. Selon les soupçons de chacun, un Espada avait trahit son Maitre et devait répondre de ses actes. Après mur analyse des faits et des personnalités de chacun, mes soupçons se portaient sur trois personnes en particuliers … Les trois Premiers Espada, mon élite …. Mes plus belles armes. Stark, le Premier, Barragan, le Second et précédent Roi du  Hueco Mudno, et Hallibel, la Troisième et seule femme de mon Unité. Tous trois étaient assez fort pour être indépendant et ne pas chercher ma protection, cela les rendait aussi coupable. Pour l’heure, le plus suspect me semblait être Barragan … Ce vieil homme avait une grande aversion, non-dissimulée, pour moi, je ne le savais que trop bien. Je savais aussi qu’il n’attendait qu’une chose : Le bon moment pour m’abattre et reprendre sa place. Prétentieux que cela … Nul ne pouvait m’atteindre, nul ne pouvait prétendre être assez fort pour prendre ma vie. Pas même ce Primera à la force incontesté et incontestable … Certes, Coyote Stark était le Vasto Lorde le plus fort de ce domaine désertique, cependant, il ne l’était pas suffisamment pour m’arracher à ce monde. Et … Curieusement, je ne lui donnais pas de raison pour daigner prendre ma vie. Cet homme seul que j’avais arraché au désert, à la solitude, je lui avais offert un toit, une famille … Il n’y avait pas de place pour l’ingratitude. Puis … La Tercera. Une fille que j’avais su prendre par une manœuvre des plus habiles,  une belle manipulation qui me rendait fier quelque part, et cette sotte se laissait berner par ma ruse. Au final, tout marchait selon mes plans, si ce n’est ce débordement de trahison. Mais j’étais confiant et laissais à Ulquiorra le soin de m’apporter le nom du Coupable …

Pour conclure, mes ennemis étaient nombreux, je ne le savais que trop bien. Néanmoins, je n’avais pas à m’en faire quand bien même je restai méfiant. Pour pallier à une certaine surprise, j’avais envoyé Hallibel dans le monde des Hommes pour faire la rencontre d’un groupe particulier …. Des déchets munis d’armes de Hollows … Des créations dont je n’étais pas tellement fier, des erreurs qui n’attendaient que le coup de grâce. Ha … Ce bon vieux Hirako-Taicho … Etait-il toujours en vie ? Possible … Et avec ces attributs de Hollows, il pourrait être dangereux … Voilà pourquoi j’avais envoyé Hallibel à sa rencontre pour juger de sa force, de la menace qu’il représentait pour mes ambitions et mes idéaux … L’éliminer ? Hmmm … Il viendrait à mourir bien vite durant les combats si sa force était moindre, ce qui était très certainement le cas. Des dommages collatéraux, rien de plus, comme la vie de ces Espada, ceux qui viendraient à mourir pour ma Noble cause … Reconnaissant ? Non, je n’étais aucun respect, estime ou sympathie pour eux, ils n’étaient que des armes jetables, ni plus, ni moins …. Ainsi à ce moment même, l’Espada Numéro Trois devait être en train de lutter contre Hirako Shinji … Quant à moi … Je m’avançais dans un couloir, direction la salle du trône. Ma démarche se faisait lente et pleine d’assurance … Un léger sourire demeurait présent sur mes lèvres, alors que mes paupières s’ouvrirent pour observer le nouvel arrivant. En effet, l’Ex Kyu Ban Tai Taicho venait d’apparaitre derrière moi d’un Shumpo, derrière … Comme le vassal qu’il était …  Me saluant d’un signe de tête, il me dit alors. « Aizen-sama. Comme vous vous en doutiez, la Tercera s’est rendu à Karakura avec ces trois femmes …. ». Hmm …. Ainsi, elle aviat désobéit ? Car oui, je lui avais demandé d’y aller seule … Je ne voulais guère savoir le pourquoi du comment, cependant cette désobéissance ne me plaisait aucunement. Je continuai à marcher dans le couloir, les mains dans les poches de mon hakama, je réfléchissais … «  Bien … Kaname, va me faire un thé et rejoins moi dans la salle du trône … J’aurai besoin de toi. ». Réclamai-je sans lui porter un regard. « A vos ordres. ». et Tousen disparu d’un nouveau Shumpo alors que j’entrai enfin dans la salle du trône. Lentement, je la traversai pour venir gravir les marches menant jusqu’à mon siège de roi, je pris place dessus, la joue posait son mon poing fermé, attendant l’arrivée de mon thé et le retour d’Hallibel …

Les yeux maintenant clos, j’attendais avec patiente la venue de l’un, comme de l’autre …

Ordre de poste : Aizen - Hallibel - Appaci

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Lun 9 Juin 2014 - 16:15

Le coût de la désobéissance

Hallibel Tia/Apacci/Aizen


L'enquête était enfin terminée et elle se dirigeait maintenant avec ses filles jusqu'à la salle du trône où elle savait qu'elle trouverait Aizen. Leurs pas résonnaient dans le couloir qui menait au palais, elle pouvait sentir que la tension était toujours vive après l'interrogatoire. Elle resta proche de ses Fraccions tout en restant devant. Elle savait qu'elle serait sûrement réprimandée mais elle ne comptait pas se laisser abattre. Après tout elle avait remplie sa mission et n'était pas du genre à Grimmjow à se plaindre ou comme Nnoitra qui avait plus une grande gueule qu'autre chose. Non, elle ne devait pas se permettre dans ses pensées tandis que la porte de la salle du trône se voyait au loin. Elle devait rester concentrée et surtout ne pas laisser paraître de doute sur son visage. Quant à elle, elle était sûre que rien ne se verrait mais elle pouvait ressentir la peur de ses fraccions par rapport à Aizen. Après tout si les autres Espada avait une grande puissance par rapport à ses filles, Aizen les dépassaient et il était donc normal qu'il inspire la crainte même si c'était lui qui les avaient sauver il y a de cela fort longtemps. Personne n'était au courant de ce qui s'était passé, seul peut être les Shinigamis traîtres et ses filles étaient au courant de ce sauvetage. Mais ce sauvetage avait été bien trop précis, juste au moment où l'Arrancar allait l'emporter sur Hallibel, était ce une coïncidence? Elle n'aurait su le dire mais de toute manière elle n'avait pas de preuve.

Elles se rapprochaient de la porte tandis qu'elle pouvait sentir le reiatsu d'Aizen mais aussi celui de Tousen quelque temps avant qu'il disparaisse. Logique son homme de main qui effectuait toutes ses volontés, encore pire qu'Ulquiorra. Elle n'aimait pas trop Tousen même si comme lui, elle aimait le calme et l'ordre. Sur ces deux choses, le shinigami et l'Espada s'entendaient à merveille. Elle ouvrit alors la porte et une lueur envahit le couloir sombre, comme si cet effet de scène avait été fait exprès. Au fond de la salle se trouvait Aizen assis sur son trône. Le roi qui faisait approcher ses sujets pour inspecter leurs moindres mouvements, leurs sentiments...C'était bien pensé mais elle trouvait cela un peu trop mégalomane. Un peu trop Barragan, elle n'aimait pas les gens qui désiraient le pouvoir et Aizen en était un de ceux là. Mais il avait apporter l'ordre au chaos et lui avait sauver la vie, pour le moment elle devrait lui rester fidèle. Même si elle était partie se renseignée auprès des Vizard mais c'était pour mieux connaître l'ennemi. Enfin, il fallait toujours assurer ses arrières. Avançant, elle entendit Mila-Rose referma la porte derrière elle, et les quatre Arrancar avancèrent sans un bruit avec une cohésion parfaite. Le silence était lourd de sens, les Fraccions savaient qu'elles avaient fautées mais Tia ne les laisseraient pas seules face à Aizen et avec la réussite de sa mission, elle espérait qu'il soit magnanime comme il l'avait fait il y a longtemps.

S'approchant à une distance raisonnable, elle inclina légèrement la tête sans pour autant se mettre à genou. Elle était une Vasto Lorde après tout, elle n'avait pas à s'incliner comme ces autres Espada et ces pathétiques Privaron. Relevant la tête, elle dit sans la moindre émotion.

J'ai accompli la mission que vous m'aviez ordonnée.

Aucun Aizen-Sama mais elle n'aimait pas ces artifices, un titre ne voulait pas signifier la loyauté mais quelque chose lui disait que les événements d'aujourd'hui donnerait une réponse à ses questions. Oui avait-elle fait le bon choix quand il les avaient toutes sauvées? Cela c'était sûr car elles n'auraient pas eu un tel pouvoir autrement. Mais fallait-il vraiment continuer dans cette voix? Allaient-elles devenir comme ces Vizard? Des soldats qu'on jettent une fois qu'ils avaient servis? Voila ce qu'elle voulait savoir. Si Aizen trahissait l'Espada, elle serait la première à le transpercer...Non rectification. Elle n'en avait rien à faire des autres Espada, si Aizen la trahissait elle, il mourrait noyer, elle s'en assurerait personnellement. Mais pour le moment il ne lui avait donner aucun prétexte de rébellion. Elle resterait fidèle quoi qu'il arrive et quoi qu'ait dit ce Vizard. Elle n'ajoutait rien, elle attendait que Aizen parle à son tour. Avant d'arriver ici, elle avait ordonnée à ses filles de ne parler que si on leur donnait la permission. Mais elle leur avait jurée que rien ne leur serait faire, elle même ne pourrait pas supporter de voir Apacci, Mila-Rose ou Sun-Sun blessée parce qu'elle avait juste fait ce qu'elles croyaient juste. Mourir au combat était une chose mais être blessé juste parce que vous n'aviez pas accompli l'ordre d'une certaine manière était inutile. Une punition peut être aurait été appropriée et elle ne s'en serait pas interposée. Oui, elle espérait qu'Aizen réfléchirait et les puniraient de rester à Las Noches voir de s'occuper de tâche un peu ingrate mais cela leur montrerait à suivre les ordres.

Cependant Hallibel avait un mauvais pré-sentiment. Son regard Azur resta fixé sur Aizen. Il était normal qu'il soit là assis de cette façon et avec cet air sûr de lui. Elle apportait de bonne nouvelle et Aizen n'avait pas à craindre qu'elle rate sa mission vu qu'elle était la Tercera. Avait-il su pour les Vizard et elle? Non, c'était impossible, elle n'aurait jamais pu remettre le pied à Las Noches si cela avait été le cas. De plus elle avait pris ses précautions. Elle croisa les bras sous sa poitrine opulente et attendit patiemment. La patience était une de ses vertus, elle était une Espada obéissante, Aizen saurait prendre la bonne décision, c'était certain.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Lun 9 Juin 2014 - 18:22


Le coût de la Désobéissance



En route vers la salle du trône, Hallibel, Sun Sun, Mila-Rose et moi marchaient en silence dans le couloir. Jusqu'à ce que Mila-Rose me bouscule. J'imagine qu'elle l'avait fait involontairement mais en voyant le regard amusé de Sun Sun, je n'ai pas pu m'empêcher de demande à la brunette de faire attention. Elle m'avait simplement répondu qu'elle ne l'avait pas fais exprès. Je ruminais entre mes dents. Je savais que ce n'était pas le moment de se disputer mais cette pimbêche m'en donnait l'envie. Elle se mit à coté de Sun Sun qui lui murmura quelque chose. Même si je savais que sa ne parlait aucunement de moi, je gonfla mes joues en croisant les bras. Elles étaient sûrement inquiètes pour le rapport qu'Hallibel va faire auprès d'Aizen. Mais moi, je savais garder mon inquiétude pour moi-même. Après tout on n'allait que blablater. Je ne comprenais pas bien pourquoi on devait se faire remonter les bretelles alors qu'on est juste allées voir si notre maîtresse allait bien. Au fond de moi, j'avais la réponse : Aizen ne voulait pas qu'on le désobéisse. Quand on y réfléchit, un homme sortit de nul part qui vient vous dire qu'il devient, en quelque sorte, roi du Hueco Mundo... Sa serait vraiment bizarre. Bien sûr, je caricature mais je me demande ce qu'en pense Ulquiorra. Lui qui l'obéit aveuglément. Je sais pas comment il fait. Moi, si on me donne des ordres, je pense bien que ma colère prendrait le dessus. Mais restons concentrée. Oui car à force de penser, j'ai faillis tomber au sol à cause d'une dalle glissante. Rouge de honte, j'avais lancé un regard noir à Mila-Rose qui disait que je devrais faire plus attention.

J'avais pas fais attention aux portes devant nous qui s'étaient ouvertes. Une lumière frappante avait envahi mes yeux. C'est pour cela que je fus obliger de poser ma main gauche sur mon front. Puis, je pris l'habitude et laissa mon bras tomber le long de mon corps. Aizen était assi sur son trône au fond de la salle. J'avais rapidement jeté un regard vers Hallibel qui semblait très calme, comment d'habitude. S'approchant à une distance raisonnable, Hallibel avait légèrement incliné la tête. Mila-Rose et Sun Sun firent pareil en même temps. Sauf moi. Je restais là à les fixer. Mais en croisant le regard d'Aizen, je fus bien obliger de les imiter. Je ne souhaitais aucunement me frotter à lui. Sa serait de la folie. Je savais qu'une fois qu'Hallibel aura fini le rapport, il punira moi et mes consœurs d'avoir enfreint l'ordre qu'il avait donné. Mais bizarrement, je ne regrettais pas mon geste. C'était pour Hallibel qu'on avait fais un tel risque. La seule personne qui nous est chère à nos yeux. J'osais pas détourner le regard vers Mila-Rose. Je savais qu'elle pouvait m'énerver qu'avec un simple geste ou un regard, et je ne voulais prendre aucun risque de m'énerver devant Aizen. Il me semblait bien calme d'ailleurs. Qu'on lui apporte du thé, tant qu'on y est !



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sôsuke

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013
Âge : 78

Fiche perso
Niveaux:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Dim 15 Juin 2014 - 14:02

















 ❝ Le coût de la désobéissance ❞
Hallibel & Apacci




Assis sur mon trône j’attendais patiemment le retour de Kaname, en plus de la Tercera et de ses trois bonnes femmes. Ma curiosité était telle que je m’interrogeais sur une chose … Non pas la raison qui avait poussé ces trois Fraccions à la suivre, cela, je m’en moquais éperdument, mais je m’intriguais sur la défense qu’avancerait l’Espada pour défendre ses parasites. Il n’était un secret pour personne qu’elle se sentait responsable de leur vie, ou plutôt de leur survie. J’en avais eu la preuve ce fameux jour, dans cette fameuse grotte, durant ce combat dont j’avais habilement tirée les ficelles. Hallibel cherchait à protéger ces trois déchets et surement viendrait-elle encore à le faire face à moi, dans cette plaidoirie. Mais un souverain ne devait pas se montrer clément, après tout, je ne l’étais pas du tout … Je ne faisais pas non plus preuve de compassion ou de compréhension. J’avais donné des ordres et elles avaient désobéit … Je devais faire régner l’ordre et les brebis galeuses n’étaient qu’une perte de temps … Des parasites dont je me débarrassai sans scrupule. Et les trois Fraccions l’étaient à mes yeux … Il fallait leur apprendre l’obéissance et le respect. Cependant, je restai un homme plutôt imprévisible … Je ne savais pas encore ce que j’allais faire, comment j’allais les punir, mais une chose était sure : Je ne manquai nullement d’idée.

Les yeux clos, la joue posait contre mon poing fermé, j’attendais le retour de mes sujets. Je tendais l’oreille aux bruits de pas, aux énergiques spirituelles qui m’entourait. Par cela, je savais que la Tercera était de retour, le reiatsu calme et posé, comme d’ordinaire, précédé de ces trois suites. Dans le reiatsu de ces femmes, je pouvais sentir la crainte, l’appréhension. Et elles avaient bien raison ! Cela me fit d’ailleurs sourire, un sourire plus prononcé, mais aussi plus éphémère. Ainsi, j’attendais l’entrée de ces quatre femmes dans mon Antre. Enfin, les portes s’ouvrirent sur elles, les laissant entrer, l’une des fraccions referma la porte tandis qu’Hallibel et ses suivantes avançaient vers le trône. Je gardai les yeux clos, ne les considérant même pas, du moins pas pour l’instant, je leur laissai le temps d’approcher tout en tenant une distance raisonnable. Quand les bruits de pas se firent silencieux, je su qu’elles s’étaient arrêtées. Quand la voix de la Tercera s’éleva, mes paupières s’ouvrirent pour la fixer, elle disait avoir accompli sa mission comme ordonner, tout en inclinant légèrement la tête. Face à cette nouvelle, je gardai mon sourire en coin, quelque part satisfait  d’entendre cela, mais je n’avais eu aucun doute sur la finalité de cette besogne … Hirako Shinjii était donc en vie … Mais visiblement pas assez fort pour abattre cette femme, il n’était donc pas une menace pour moi et mon plan, tout comme ces expériences ratés qui restaient à ses côtés. Voilà, donc une bonne nouvelle. Mon regard s’attardait sur elle, qui m’observait de la même façon, sans baisser l’échine. Elle ne portait aucune blessure, pas le moindre marque d’un combat … Cependant son reiatsu semblait plus « faible » qu’à l’accoutumé, preuve qu’elle s’était malgré tout battu, quand bien même, j’ignorai quelle avait été sa limite dans cette affrontement … Et cela ne m’intéressait pas, juste le résultat comptait.

Puis, je quittai la Blonde du regard pour m’attarder sur une femme derrière elle, une brune à la coupe au cœur, les yeux varions, une corne sur le front, les vestiges de son masque … J’ignorai son nom et ce détail était insignifiant, seulement, elle était la seule à ne pas saluer son Souverain. Ainsi je la fixais sans le moindre mot, la joue toujours posé sur ma main, l’allure calme et nonchalante. Pas un mot ne sortait de mes lèvres alors que l’Ex Go Ban Tai Taicho apparu à mes côtés, un genou à terre, un thé dans les mains, il me le tendit tout en restant à mes côtés, à mes pieds. « Je te remercie, Kaname … » L’Aveugle se redressa et inclina la tête pour annoncer son départ, sauf que … « Tu peux rester … » Ainsi, il se stoppa et prit de la distance pour descendre les marches qui menaient à mon trône, se posant devant celle-ci tel un gardien, un chien prêt à mordre à la moindre fausse note. Le thé à la main, posé contre l’accoudoir de mon siège, je portai de nouveau mon regard sur Hallibel alors que l’atmosphère se faisait soudaine plus froid, oppressant. « Kaname, rappelle moi les ordres de la Tercera … » L’ancien Capitaine inclina la tête « Hai, Aizen-sama … La Tercera devait se rendre seule dans le monde des Humains pour tester la force d’Hirako Shinji. » Je faisais tourner la tasse de thé brulante dans ma main, tout en écoutant les paroles de Tousen. Mon regard fixait Hallibel alors que mon visage restait incliné sur le coté, toujours posé sur mon poing. Seule hein ?... Hors elle ne l’était aucunement. «Puis-je savoir pourquoi tu n'es pas seule Tercera ? » Une question qui lui laissait le choix dans la tournure, cependant je ne lui en laissais aucun, ma demande était un ordre auquel elle ne pouvait se soustraire.


Ordre de poste : Aizen - Hallibel - Appaci

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Lun 16 Juin 2014 - 14:53

Le coût de la désobéissance

Hallibel Tia/Apacci/Aizen


Hallibel attendait une réaction d'Aizen mais seul ses yeux pouvaient lui indiquer sur quoi il se concentrait. Aizen au contraire d'Ulquiorra n'avait pas besoin d'utiliser sa pression spirituelle pour mettre mal à l'aise et si jamais il le faisait, la Tercera se demandait si elle pourrait y résister. Elle se savait puissante mais prenait bien soin de ne jamais sous-estimé Aizen surtout dans un cas comme celui-là. Cet homme était imprévisible et à ce qu'avait dit ce Vizard, il était aussi très doué pour la trahison et la manipulation. Chose qu'elle ne laisserait pas faire si il tentait la même chose sur elle ou ses filles. Tia ne resta bien évidemment pas la tête courbée mais regardait Aizen en silence, attendant qu'il se mette enfin à parler. La patience était une de ses vertu et sur cela Aizen ne l'aurait pas mais il fallait compter sur ses Fraccions qui n'étaient pas aussi patiente qu'elle. D'ailleurs si la Tercera s'inquiétait ce n'était pas pour elle mais pour ses filles. Aizen était un homme et le fait qu'une seule chose n'allait pas dans son sens, l'agacerait mais elle espérait que le résultat de sa mission lui donne envie d'assouplir la peine voir de l'effacer totalement.

Il put ensuite voir son regard se plonger sur Apacci. Hallibel resta alors en alerte s'apprêtant à prendre la défense de sa fraccion si jamais il venait à s'en prendre à elle. Puis un reiatsu se fit sentir et elle put savoir que c'était Kaname, le bras droit d'Aizen qui venait d'apparaître à ses côtés. Il n'était jamais loin d'Aizen et il le servait aussi fidèlement qu'Ulquiorra. Elle n'avait rien spécialement contre lui car il aimait que les ordres soient bien exécuté et c'est une chose qu'elle approuvait mais le fait qu'il n'ait pas de conscience propre et qu'il obéisse au doigt et à l'oeil d'Aizen était dangereux et donc l'idée de s'en faire un allié pour en savoir plus sur son supérieur était réduite à néant. Celui-ci servit une tasse de thé à Aizen ce qui calma un peu l'inquiétude de la Tercera qui encore une fois ne laissait rien paraître. Cependant elle préférait imaginer toute sorte de scénario et tel une statue, elle scrutait non seulement les faits et gestes de son supérieur mais aussi ceux de Kaname. Car elle était l'Espada la plus observatrice et il était normal que même entre alliés, elle se serve de ce don. Cependant quand l'aveugle voulut se relever, Aizen lui indiqua de rester et c'était une chose qui mit en alerte les sens de la Tercera. Bien sûr, sa présence ne le dérangeait pas mais pourquoi lui qui était un peu sa main de l'ombre, son bras droit? Non, elle devait rester méfiante, elle doutait recevoir une réprimande mais elle tenait à ses Fraccions et ne laisserait jamais ce traître de Shinigamis toucher à l'une de ses filles. Non...Aizen savait qu'elle avait fait du bon boulot vu son état et donc il comprendrait que punir avec de la violence ne servirait à rien. Bien sûr si ce n'était que des mots, elle le laisserait faire. Premièrement car elle n'aurait pas le choix et deuxièmement parce qu'il avait raison. Le shinigami aux lunettes sombres descendit alors les marches et se posta entre le groupe de Tia et Aizen. Non quelque chose n'allait pas du tout mais elle restait de marbre analysant chaque point pour tenter de tirer son épingle du jeu.

Puis il lui demande de lui rappeler les ordres et elle ne comprit pas tout de suite pourquoi il passait directement à cela. N'était-il pas plus intéresser par le combat d'une de ses élites et sur les compétences de l'ennemi? Il passait directement au sujet de ses fraccions alors qu'elles étaient secondaire dans l'ordre des priorités... Est ce que le déroulement du combat importait peu devant Aizen? Ce Vizard avait-il raison sur le fait qu'il se moquait éperdument de ce qui arrivervait aux Espada? Non ce n'était pas possible, ils étaient son élite. Les Vasto lordes étaient indispensables, peut être pas les autres. Elle devait attendre la suite pour en savoir plus mais elle sentait une pression dans l'air devenir de plus en plus forte. Encore une fois rien ne paraissait mais elle n'était pas du tout à son aise. Quand il lui posa la question, Hallibel savait qu'elle n'avait pas à se rater et regarda Aizen. Non elle ne laisserait pas détourner par ses pensées et iraient au but.

Le combat ayant duré bien plus longtemps que prévu, il était de leurs devoirs de venir m'assister en tant que Fraccion.


Elle rappela juste à Aizen le devoir des Fraccions tentant de faire passer la sorte de code de Las Noches pour prendre la défense de ses fraccions. Elle ne se permit rien d'autre. Elle n'était pas du genre à supplier et même si elle aurait vaincu ce Vizard, elle savait qu'en voulait détourner de sujet, cela ne ferait que vexer la fierté de mâle d'Aizen. Ces mâles je vous jure.... Elle se retint de soupirer mais ne baissa pas les yeux pour autant, c'était une Vasto lorde et hormis Ulquiorra. Tous avaient leurs fiertés et savaient que sans eux, la victoire sur la Soul Society étaient loin d'être gagnée. Cela demandait du temps pour chercher un Vasto Lorde surtout ceux qui étaient né Vasto Lorde comme Tia. Elle garda les bras croisé tout en regardant Aizen mais prêtant attention aux agissement de Tousen qui n'étaient pas loin d'elle et de ses fraccions. Elle n'hésiterait pas à se mettre entre si jamais les choses s'envenimeraient.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Dim 22 Juin 2014 - 10:26


Le coût de la Désobéissance






Aizen était un homme très mystérieux. Le genre de personne dont on ne savait rien. Qui gardait ses projets en tête. Il n'avait jamais parlé de quoi que ce soit aux espadas. Du moins, c'est ce que j'avais entendu dire. Je me demandais ce qu'il cherchait. Ce qu'il voulait. Le pouvoir sur le monde entier ? Je n'en sais rien. Non, sa serait impossible. C'est au delà de la possibilité d'une... D'une personne. Enfin, c'est ce que je pensais. Je ne pouvais pas lui faire confiance et je ne pense pas qu'il cherche à gagner la confiance d'une simple fraccion. Mais il ne doit pas nous sous-estimer. Quand on est à plusieurs, tout est possible. Mais serait-ce la même chose devant ce... shinigami ?

Je détourna alors le regard quand je sentis le sien se poser sur moi. Je ne vois pas le problème, j'avais imité les autres un peu en retard, c'est tout ! Peut-être que je ne m'étais pas exécute tout de suite. Je le regardais droit dans les yeux jusqu'à détourner mon regard. Je sentais des frissons parcourir mon dos. Je savais qu'il était puissant. Je ne souhaitais pas avoir des problèmes avec lui. Je devais... me soumettre. Retirée de mes pensées, je vis Kaname arriver à coté d'Aizen en lui tendant un thé, genou au sol. Je pouvais savoir que l'aveugle était décidé à obéir à cette homme à la chevelure brune. Je me demandais pourquoi d'ailleurs. Ils étaient amis d'enfance ? Sa m'étonnerais vu la posture de Kaname. Mais je ne cherchais pas à fouiller dans ce qui ne me concerne pas. Kaname eut donc le droit de rester ici. Aizen lui avait demandé l'ordre qui avait été donné à la Tercera. L'ordre d'aller seule dans le monde des humains. Mais que voulez-vous ? Nous étions ses fraccions et je pense qu'il est normal de lui venir en aide vu le temps qu'elle avait mi. Et vous savez, on peut rapidement se faire un sang d'encre pour la personne qu'on ne peut même pas suivre. Cette personne qui nous est chère. Hallibel est plus que cela aux yeux de mes consœurs et moi. Gare à celui qui oserait la toucher !

Mila-Rose semblait m'imiter en détournant le regard. Je la fixais tandis qu'elle regardait un coin sombre de la pièce. Je ne savais pas ce que faisait Sun Sun. J'en avais rien à faire. Toujours à m'embêter ! Je sais pas comment je peux avoir de la pitié pour elle. D'ailleurs, je suis sûr qu'elle aurait répondu ''Je n'ai pas besoin de ta pitié''. C'est ça oui ! Je suis sûr qu'elle ne peut même pas se faire un Vasto Lorde à elle toute seule ! Moi peut-être que j'y arriverais... Je n'en sais rien mais ce qui était sûr, c'était que je devais rapidement remettre les pieds sur terre.

Hallibel avait sagement répondu à Aizen. Pas un brin de sentiments se voyait dans ses yeux. J'en étais surprise mais je la connaissais et je savais qu'elle aurait réagi comme ça. J'étais tout à fait d'accord avec sa réponse. Après tout nous étions ses fraccions. Je ne comprenais pas pourquoi il y avait du mal à ce que nous voulions savoir si elle avait été blessée ou pire encore. Je chassa ses pensées de ma tête et me concentra sur la réaction d'Aizen.



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sôsuke

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013
Âge : 78

Fiche perso
Niveaux:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Dim 29 Juin 2014 - 12:39

















 ❝ Le coût de la désobéissance ❞
Hallibel & Apacci




La question était claire et ne laissait pas de place au doute. J’étais au courant qu’elle était partit avec ses Fraccions, mais pas seulement grâce à son « aveu » mais surtout grâce aux informations apportés par ce cher Kaname … Cet homme avait toujours été très malléable  … Un pantin de choix que j’avais su mettre à mes pieds le plus vite. S’en suivi de Gin  … Enfin pour Ichimaru, je restais tout de même méfiant, il était un Génie et me suivait depuis son enfance, il avait l’esprit fourbe et alerte comme un renard, de plus je n’avais aucun moyen de savoir ce qu’il pensait, toujours à jouer sur la taquinerie ou l’espièglerie pour se sortir des situations critiques … Soupçonner la trahison ? Comme ne le pourrais-je pas alors qu’un de mes Espada m’avaient déjà montré les dents ? Parmi ces Shinigamis qui m’entouraient, je ne pouvais pas non plus baisser ma garde, si ce n’est devant Tousen qui me vouait une admiration et une fidélité aveugle, sans mauvais jeu de mot …

Quoiqu’il en soit, les quatre femmes se tenaient là, devant moi, attendant ma décision, mon courroux. Et j’y réfléchissais déjà, sans même attendre une explication ou justification de sa part. J’étais un homme patient, cependant pour ce qui était des sanctions, je ne l’étais guère. De l’imagination et de la créativité de dans mes punitions …. Hmm …  Non, cela rendait cruel et … On pouvait tout dire sur mon compte mais je ne pensais pas être cruel. Juste et Supérieur, oui mais nullement cruel ou sadique. Mais final, tant que le message passait, qu’importe les moyens employés par le diffuser. J’étais même prêt à parier que Kaname sortirait de ses gonds en entendant les explications de la Tercera. Il ne supportait pas le manquement aux règles et aux ordres, nul doute qu’ici … Ses nerfs devaient être titillés par la désobéissance de ces femmes. Mais bref, j’attends sagement qu’elle daigne parler alors que ma joue reposait sur mon poing fermé, mon autre main faisait tourner la tasse de thé contre l’accoudoir de mon trône, mon regard se faisait fixe, en direction des « accusés », il venait de temps à autre se poser sur mon « bras droit ». Et enfin, la Blonde prit la parole, justifiant les actes de ses trois Fraccions «  Le combat ayant duré bien plus longtemps que prévu, il était de leurs devoirs de venir m'assister en tant que Fraccion. » disait-elle. Hmm … Je restai silencieux face à cette affirmation. Ce fut Kaname qui réagit à ma place, mais bien plus vivement, car il osait le ton, se montrant quelque peu agressif et menaçant dans ses paroles «Tu es donc faible à ce point pour devoir te faire assister par ces trois déchets ? » Et je gardai toujours le silence, balançant mon regard d'une partie à l'autre, attendant la réaction de la Tercera, car non, Tousen n'avait pas tord ... A mes yeux, les Fraccions n'étaient pas des assistantes mais des familiers pour distraire les Espada et tuer l'ennui .... Ils étaient libre de faire ce qu'ils voulaient avec leurs jouets, ils étaient libres de leur infliger le traitement qu'ils voulaient, les pires sévices et envies qui leur passaient par la tête. Mais pour l'heure, j'avais des informations a amasser et la sanction des trois femmes pouvaient attendre.  «Kaname ... » A son simple nom, l'Ex Kyu Ban Tai Taicho mit un genou à terre et baissa la tête «Pardonnez mon emportement Aizen-sama ... ». Je le quittai du regard pour reporter mon attention à Hallibel et je me mis à la fixer. «Qu'as-tu à me dire sur Hirako Shinji ? »


Ordre de poste : Aizen - Hallibel - Appaci
HS : Je suis désolée, le post n'est pas folichon x_x

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Mer 2 Juil 2014 - 20:44

Le coût de la désobéissance

Hallibel Tia/Apacci/Aizen


Hallibel ne réagit pas aux propos de Kaname qui l'avait traité de faible. Elle était une Vasto Lorde et savait au moins ce que l'honneur et la fidélité signifiait comparé à cet homme qui avait trahis les siens. Une part d'elle aurait voulu lui faire rabattre son caquet mais elle s'abstint, il était le bras droit d'Aizen et aucun mal ne serait toléré à cet aveugle. Elle demeura alors tel une mer calme qu'aucun vent ne pourrait tourmenté tout en regardant Aizen et analysant le moindre de ses mouvements. Qu'allait-il donc faire? Ce n'était pas Kaname qui l'inquiétait mais bien Aizen dont la puissance était inconnue mais elle se doutait qu'il avait un atout dans sa ma manche si jamais un de ses Vasto Lorde le trahirait. Ce ne serait pas elle même si elle avait pris la liberté d'aller se renseigner auprès de ce fameux Hirako Shinji.

Non, elle restait discrète et voulait analyser toutes les informations avant de prendre parti pour qui que se soit mais pour le moment, elle resterait fidèle à Aizen et savait que son jugement serait juste car il connaissait l'importance des Fraccions pour la Tercera. Elle ne l'avait jamais cachée même si c'était une faiblesse que ses ennemis pouvaient exploiter. Elle en était bien conscience mais gardait foi au côté stratège d'Aizen qui ne voudrait pas qu'un de ses Vasto Lorde lui tourne le dos même si elle savait qu'elle n'aurait que très peu de chance si elle le faisait seule. Heureusement le bras droit d'Aizen revint à la raison quand ce dernier lui dit juste son nom.

*Il a une loyauté à toute épreuve mais derrières ses traits de loyauté, on peut distinguer la peur. Qu'est ce que tu sais que nous ignorons Shinigami?*

Ses traits ne montraient rien de ce qu'elle ressentait. Si Kaname s'attendait à avoir une réaction, c'était mal parti. De plus elle avait donner l'ordre exprès à ses fraccions de ne rien dire et cela elle n'aimerait pas qu'elle désobéisse à cet ordre. De toute manière, elles devaient sûrement n'être pas à l'aise avec la présence d'Aizen juste devant elles. La Tercera resta impassible attendant la suite des événements ce qui ne tarda pas à arriver. Il lui demandait ce qu'elle avait à dire sur Hirako Shinji. Ses yeux se fermèrent pendant quelques secondes puis s'ouvrirent en regardant uniquement Aizen. Elle se doutait qu'une telle ignorance en la personne de Kaname l'irriterait et cela prouverait alors qu'il n'était pas mieux qu'un Grimmjow ou un Nnoitra...Les mâles....

Tout comme ce Shinigami que nous à montré le Cuarta à la réunion. Hirako Shinji possède également un masque qui augmente considérablement sa force. Je soupçonne cet homme et ses congénères d'avoir entraîner leur résistance au Hollow qui est entre eux. Il a gagné une puissance qui m'a demander de me mettre en libération cependant si les ordres avaient été de le tuer.

Elle marqua une légère pause tout en passant un regard vers Kaname puis retourna sur Aizen.

Il aurait été tué comme il aurait été demander. Leur grande faiblesse est qu'ils ne peuvent pas tenir leurs masques très longtemps. Peut être quelques minutes mais je doute que ça aille jusqu'à l'heure. En prenant compte de ce détail, ils sont très vulnérable cependant si ils n'ont pas le niveau de Vasto Lorde sans leurs masques, ils pourraient avoir la force pour vaincre tout ceux qui ne le seront pas.


Elle avait dit cela sans sourciller. Ayant analyser les points faibles et les points fort de l'ennemi. Elle avait été sincère hormis pour son entrevue qu'elle n'avait pas préciser bien sûr, elle n'était pas suicidaire à ce point là. Le silence retombit peu à peu tandis qu'elle restait sur ses gardes car elle sentait en elle même que Kaname bouillonnait en lui même. Ou était-ce seulement une impression? Difficile à dire car il ne montrait aucun signe de colère mais son visage braqué constamment contre la Tercera en disant long. Il était regrettable qu'il soit aveugle, les yeux pouvaient en dire d'avantage bien sûr


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Jeu 3 Juil 2014 - 9:23


Le coût de la Désobéissance




Quand Hallibel avait répondu à la question d'Aizen, c'était Kaname qui avait répondu à sa place. Dans un ton quelque peu agressif et menaçant. Je ne sais même pas pourquoi je restais là sans rien faire. De une, Hallibel n'était en aucun cas une femme faible. Elle était sans doute la femme la plus forte que je connaisse. Pourquoi est-ce qu'elle ne se défendait jamais ? Elle ne méritait pas de se faire rabaisser ainsi. Mon regard tourna vers Hallibel puis se figea sur Kaname. Il était un homme loyal envers Aizen. Du moins, c'est ce qu'il laissait croire. Mais si ils avaient autrefois un même rang, pourquoi est-ce qu'il se devait d'être aussi soumis à... un ami ? Je ne savais pas ce que représentait Kaname aux yeux d'Aizen. Et cela titillait ma curiosité.

Mais aucun son ne sortit de ma bouche. Il y a de longues minutes avant de me retrouver ici avec mes consœurs et notre maîtresse, celle-ci nous avait ordonner de ne rien dire. Un ordre que j'allais appliquer et qui allait nullement me déranger, au contraire. J'étais mal à l'aise face à Aizen, je ne pouvais pas le cacher. Seule la lueur qui traversait mes yeux pouvait le montrer. Aizen avait donc prononcé le nom de Kaname pour que celui-ci s'excuse. La discutions pouvait donc continuer.

Hallibel avait donc expliqué au souverain les faiblesses et les qualités de ces personnes qui pouvaient incarner un masque d'Hollow. Ce qui m'intriguait légèrement. Je me demandais d'où ils avaient ce pouvoir. Un pouvoir qui restent tout de même limité, comme la dit la Tercera. Je ne me souviens que vaguement de ces personnes. Est-ce que je les reverrais ? Pas sûr. En tout cas, je n’espérais qu'un peu plus d'action la prochaine fois.



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aizen Sôsuke

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013
Âge : 78

Fiche perso
Niveaux:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Lun 11 Aoû 2014 - 15:15

















❝ Le coût de la désobéissance ❞
Hallibel & Apacci




Tout se déroulait selon mes plans. Hirako et ses pathétiques congénères étaient donc parvenu à maîtriser le Hollow qui était en eux...Très bien, cela ne pouvait qu'ajouter un peu plus de piment à cette partie d'échec que j'avais amorcé avec la Soul Society. J'écoutais d'une oreille le rapport de ma Tercera mais au fond, je m'y étais attendu. Il ne serait donc qu'une légère épine dans mon pied que je pourrais retirer facilement. Regardant par la suite Kaname, je vis que celui-ci n'avait pas apprécié que la Tercera ne suive pas les ordres ce qui était normal. Tous devaient m'obéir même ce Primera qui possédait une puissance énorme. Mais la puissance à elle seule n'était rien, j'avais mis à mes pieds le Hueco Mundo, bientôt la Soul Society et le monde des humains le seraient également. Et comme je le disais, Kaname était à présent à genoux devant moi pour s'être laisser emporter mais je ne pouvais laisser libre court à la désobéissance des fraccions de ma Tercera. Celle-ci était une Vasto Lorde totalement dévouée grâce à mon "sauvetage", quelle ignorante vraiment...Mais c'était nécessaire pour avoir sous mon service ces élites du Hueco Mundo. Les plans dans les plans, tous devaient cependant me craindre et je mis alors à faire signe à Kaname de se relever puis je jetais mon regard sur celui de la Tercera.

Tu as bien travaillée Tercera, cependant il y a toujours cette désobéissance qui ne me plaît pas trop.

Les ordres étaient les ordre et le seul qui savait bien les exécuté était mon dévoué Ulquiorra. Oui, celui-ci dont le reiatsu avait disparu mais j'avais très bien compris ce qui s'était passé. Cependant ces petites batailles entre mes Espada m'amusait. Tous se battaient pour le pouvoir mais courbait l'échine devant moi, sauf ce traître qui serait bientôt démasqué. Si je croyais que Hallibel était la traîtresse? Non, elle avait bien trop à perdre si elle avait fait ça. Mais peu importe, ce traître n’interférait pas avec mes plans donc les seuls au courant étaient bien sûr mes lieutenants même si il ne savait pas de tout de mes intentions. Après tout il ne fallait jamais faire confiance à des traîtres même ceux que vous aviez créer. Je me mit alors à faire patienter mes sujets tandis que le bout de mes doigts se mit à dessiner un cercle imaginaire sur mon trône. Un petit sourire carnassier apparut, j'étais détendu au possible mais la Tercera et ses Fraccions ne l'étaient pas, je pouvait le sentir.

De plus, il m'est venu aux oreilles que tu aurais utilisé la Caja Negacion sur Ulquiorra à qui j'avais ordonner d'enquêter sur ce fameux traître.

Bien sûr Kaname voulut réagir ainsi que la Tercera mais je levais une main pour les en empêcher tout les deux. C'est moi qui décidait et tout cela n'était que futilité par rapport à mon vrai objectif.

Bien que la désobéissance de tes filles ne me plaisent guère, je veux bien me montrer clément suite aux informations que tu viens de m'offrir ainsi que le petit jeu que tu as fait avec Ulquiorra.

Puis mon ton devint plus dur, je n'étais pas du genre à donner des secondes chances.

Je n'aimerais pas cependant encore sévir Tercera...Alors occupe de toi de redresser tes Fraccions et ne t'attaque plus au Quarta sans ma permission express.

C'était un avertissement, je leur fis signe de partir et les congédia tout en regardant Kaname qui se demandait pourquoi je n'avait rien fait. C'était pourtant clair, elle n'était pas la traîtresse et j'avais besoin des Vasto Lordes pour le moment. Je savais que la Tercera attachait une grande importance à ses filles et je devait donc les ménager tant qu'elles m'étaient utile. Cependant si un jour, elles venaient à faire de nouvelles bêtise, je n'hésiterait pas à leur montrer le danger que je pouvais être et Hallibel serait bien obligée de me suivre si elle tenait tant à ses Fraccions...


Ordre de poste : Aizen - Hallibel - Appaci


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Hallibel Tia

avatar
Messages : 1724
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 30
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
750/17000  (750/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Mer 13 Aoû 2014 - 11:55

Le coût de la désobéissance

Hallibel Tia/Apacci/Aizen


Hallibel s'attendait à tout. Elle était fidèle à Aizen mais son instinct lui disait de ne pas se fier à lui totalement. Après tout, elle en savait un peu plus grâce aux Vizard mais pouvaient-ils être de confiance? Personne ne le pouvait hormis ses fraccions. La confiance mal accordée pouvait entraîner la chute de leur groupe et cela elle ne pouvait le permettre. Elle devait peser toutes les possibilités qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Quand Aizen se remit à parler, Hallibel était en partie heureuse que ses fraccions restent silencieuse mais aussi qu'il ait apprécier son rapport. Cela pourrait calmer ce Tousen qu'elle sentait prêt à bondir sur ses filles. Elle ne pourrait pas laisser faire cela. Non c'était ses filles et aucun mal ne leur serait fait, elle serait prête à se battre contre Tousen mais pour le moment elle devait agir avec finesse. Elle devait réussir à calmer Aizen car celui-ci vint à lui parler de désobéissance, ses filles étant derrière elle, elle ne put les regarder mais elle ne le laisserait pas tomber quelque soit la punition qu'aurait à subir ses filles. Mais c'est alors qu'Aizen lui parla de ce qu'elle avait fait à Ulquiorra et elle ne put s'empêcher d'avoir un regard surpris. Comment avait-il su?

Ulquiorra...

Elle voulut s’expliquer mais Aizen ne lui en laissa pas le temps et comme une bonne servante, elle se tut même si elle aurait voulut se défendre. Sa fierté était touché mais sa surprise l'empêchait de dire plus de mot surtout qu'elle ne s'était pas préparée à ça, elle qui d'habitude réfléchissait toujours avant d'agir, était prise au dépourvue et cela se fit se sentir chez ses filles et elle leur murmura lentement pour les réconforter.

Ca va aller...

Mais c'est alors qu'Aizen lui parla de clémence grâce à son rapport et surtout avec le petit jeu que s'était donné la Tercera avec le Quarta...Les Vizards avaient en partie raison donc, Aizen aimait les jeux de manipulations et voir ses Espada se chamailler et tenter des coups les plus fourbes, était plaisant pour lui. Hallibel reprit son visage sérieux et sentit une nouvelle résolution en elle. Cet homme était donc bien un manipulateur mais faisait preuve de clémence, il méritait alors un peu sa loyauté mais elle était toujours rattachée par sa promesse et ne pouvait suivre le Primera. Cependant elle n'en parlerait pas, elle voulait à présent rester en dehors de ça...Les complots n'étaient pas du genre de la Tercera. C'est alors que le ton d'Aizen devint plus dur et elle comprit qu'elle l'avait peut être jugée trop vite. A la moindre nouvelle erreur, il serait capable de faire vraiment mal à ses Fracions et elle put voir le visage satisfait de Toussen qui aurait sûrement préféré une punition mais voir la Tercera remise à sa place devait être tout aussi satisfaisant. Inclinant légèrement la tête, elle dit.

Merci Aizen.


Elle n'utilisa pas de Sama mais le fait d'incliner sa tête était un symbole bien plus fort que des paroles. De plus Aizen devait avoir pris l'habitude depuis le temps.

Apacci, Mila-Rose, Sun-sun nous partons.


Elle se dirigea vers la sortie espérant que ses Fraccions n'aient rien à dire à Aizen puis une fois sortie de la grande salle et quand les grandes portes se refermèrent, elles se dirigèrent vers leurs appartement et bien sûr elle en profita pour parler à ses filles.

Nous avons eu de la chance pour cette fois mais cela ne se reproduira plus.

Elle regarda alors Apacci.

Il nous faut devenir plus forte si nous voulons anticiper les réactions d'Aizen mais aussi de nos ennemis.


En disant cela, elle faisait comprendre qu'elle ne trahirait pas Aizen mais qu'elle resterait sur ses gardes, elle se demandait si Apacci ou ses autres filles avaient des questions ou voulaient discuter de ce qui s'était passer? Après tout elles avaient vu leur maîtresse surprise comme la fois où l'Arrancar avait bien failli les tuées. Oui la Tercera n'avait pas été frappée physiquement mais mentalement lors de cette entrevue et pas qu'un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   Jeu 14 Aoû 2014 - 18:26


Le coût de la Désobéissance






Il était donc au courant pour Ulquiorra. L'incident qui s'était produit il y a à peine quelques minutes se renouvelait dans ma tête. Cette main tendue, ce regard froid et... Cette pression spirituelle glaciale. Et forte. Je n'avais jamais ressentis cela. J'avais cru que la fin de ma vie minable allait s'achever. Mais heureusement que la Tercera s'était interposé. J'en attendais pas moins d'elle. Après tout s'il m'aurait tué... je ne pourrais imaginer sa réaction. Je ne pense pas qu'Hallibel aurait laissé passer cela. Il n'était que le Cuarta après tout. Et elle la Tercera. Pour une femme Hallibel était très bien respectée. Ce qui m'étonnait c'était sa puissance. Je l'admire. Aujourd'hui encore, je suis heureuse d'être devenue sa fraccion. Mais revenons à nos moutons.

Aizen était clément envers mes Consœurs et moi-même. J'en remerciais le ciel. Le petit 'jeu' qu'avait joué la Tercera et le Cuarta avait semblé amuser le 'souverain'. Le silence m'abattu. J'étais allé loin dans mes pensées jusqu'à ce que ma maîtresse me retira de celles-ci. Elle nous disait que ça allait. Je le savais. Mais disait-elle vrai ? Après tout quelle punition nous donnerait Aizen si nous reproduisions la même erreurs ? J'avais presque peur de vouloir la connaitre. Je sortis de la salle, était la dernière à sortir de celle-ci. Je traînais les pieds le dos courbé en avant. J'avais presque une migraine avec toute cette agitation. Je repris vite les pieds sur terre en entendant la tercera. Elle avait raison. Les quatre femmes continuèrent leur route. Brisant le silence, Apacci souffla en murmurant :


    - Pardonne-nous... Hallibel.



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coût de la désobéissance { Hallibel & Apacci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les perles de la CB
» Petit imprévu pour une première mission [PV Halibel & Byakuya]
» Discussion entre filles (PV Apacci)
» Event n°2: Hallibel vs Renji - Nocturne (Part 2)
» Donne moi une bonne raison... [PV Tia Hallibel & Kuchiki Byakuya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires :: Hueco Mundo-