lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 5 Juil 2014 - 1:59




Une journée ordinaire...


En ce jour, un jour parmi mon quotidien parsemé de quelques bakemono, ah non pardon, des «hollows» et quelques personnes non-humaines mes pas me guide plus vers le coeur scolaire de la ville. Je n’ai jamais été par ici, surtout vers le lieu du lycée, en effet je n’en ai pas besoin, ayant fini ma scolarité avec brio. Bien sur... être docile et avoir de bonnes notes... S’effacer, être polie, ne pas se plaindre, se lever tôt... Mes années de lycée me reviennent en mémoire, je me souviens ne pas avoir été très heureuse au final, à force de travailler. Mes yeux se pose sur les adolescents en récréation que je peux apercevoir. La mode est encore aux uniformes. Pour certaines ça leur va bien, pour moi...je faisais encore plus fluette et plate, cela faisait rire mes camarades, surtout le fait que je sois souvent seule. Quel horreur, et cela n’a finalement pas changé au fil des ans, me voila en survêtement, toujours esseulée et inutile à cause des monstres. Que suis-je devenu? Que m’ont apporter ces jours de labeur? Rien. Je ne savais rien faire à part devenir invisible. Peut être pourrais-je travailler dans un cirque et faire un numéro de magie? Cela me tente, je devrais y réfléchir de manière plus poser.... Soudain je vois un hollow se diriger vers le lycée. Et encore deux autres... sérieusement?! Ces choses s’attaquent aussi à des adolescents ?! Peut être y en a t’ils de spéciaux parmi ces humains innocents. Je suis une adulte, je dois prendre les choses en main, je dois les éloigner d’ici. Je soupire, ramasse une canette et la lance sur un bakemono de toutes mes forces! C’est à dire pas beaucoup j’en conviens. Cela suffi néanmoins à les désintéresser momentanément du bâtiment. D’ailleurs, je vois un humain du coin de l’oeil  qui semble faire des travaux au lycée. Bon sang, la survit de ces gens dépend de moi et je n’avais pas de katana! La pression! Je n’ai pas le temps de réfléchir plus que ça que les hollows m'agressent en me fonçant dessus. La catastrophe! Si je devenais invisible les bakemono se retourneraient à nouveau contre le lycée! Que de responsabilité... Les secondes qu’il me faut pour réfléchir sont de trop, l’un des hollow qui semble être croisé avec une grenouille saute pour se placer derrière moi. La journée se passait si bien...Il fait beau, je mourrais apparemment sous le soleil matinal, les jambes tremblante. C’est moche. Je refuse de me rendre sans me battre et sort mon couteau de cuisine. Ma position s’apparente vaguement à une garde, mais très vaguement. Je me prépare à l’attaque qui fini par venir vite : un coup de langue gigantesque de la part de la grenouille! Les deux autres me coupe la retraite mais semble attendre leur tour..chouette. Je réussi à esquiver par miracle en plongeant au sol dans une maladroite tentative d’imiter les roulés-bouler des films d’actions, me relève et enfonce mon couteau dans la langue déroulée du hollow-batracien. Heureusement, ça arrive à l'égratigner un peu. Malheureusement ça l’énerve plus qu’autre chose. Ca n’allait pas être simple...
codage par Jyne sur apple-spring


ordre de post:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 5 Juil 2014 - 15:17

Tss... C'est chiant !

Inei, James, Ichigo, Junzo

Quel douce journée au lycée… Avec plein de lycéenne un peu partout, certaines bien mignonnes, d’autre carrément bonne fortement attirante pour la gente masculine… Mais notre cher James n’avait pas vraiment le temps de se préoccupé de ce qu’il se passait autour de lui, le pauvre était à peine arriver qu’il s’était déjà fait enguirlander par le chef de chantier… Juste parce qu’il avait deux heures de retard. Genre s’était très… mais vraiment très grave! Est-ce qu’il y pouvait quelque chose de travailler le soir dans un bar de nuit et de vouloir dormir le jour?! Le rouquin avait grogné quand ce vieux débile était arriver comme une furie en lui lancer son matériel. Rien que de commencer la journée le saoulait déjà mais il n’avait pas vraiment le choix, c’était ça ou un séjour en prison et sa il en était hors de questions! Tout sa à la faute d’un foutu Hollow qui avait eu l’idée intelligente, pour une fois, d’atterrir sur le lycée… Enfin, il ne broncha pas un mot à l’encontre de ce type, il aurait bien ce qu’il mérite plus tard, bien plus tard, excessivement tard, il fallait l’espéré.

Le rouquin traînera des pieds jusqu’à l’endroit du chantier, une tenu de peintre, blanc… moche en passant, un seau… et un pinceau dans les mains, il avancera lentement, en soupirant et ne tardera pas à se mettre au travail, il peindra… sans grande conviction, le bras moue comme un… légume qui est sur sa fin de vie, il soupirait à chaque fois. Le chef de chantier lui dira d’accélérer le mouvement avant de disparaître on ne sait ou. Si sa se trouve ce type il allait mater les lycéennes au vestiaire, se serait pas étonnant avec la tronche qu’il avait. Un nouveau soupire s’échappera des lèvres de Lindley et machinalement il se mettra à fouiller dans sa poche pour en tirer une cigarette, qu’il allumera; Bon, c’est pas forcément sérieux de fumé au travail je vous l’accorde, mais c’était pas vraiment un boulot d’un côté… Juste une perte de temps… Des heures qu’ils perdaient et qu’il pourrait utilisé pour faire autre chose. Et tout ça lui tombait dessus à cause d’un foutu Hollow… Le prochain qu’il voit, il jure qu’il s’en mêlera pas, c’est pas non plus comme s’il était le seul à faire des galipettes avec un monstres hein!

Plusieurs heures avaient passé pour finir et ce foutu chef de chantier était pas encore revenu… Il glandait quoi? Le pseudo peintre James lui, avait à peine avancer, non il avait rien foutu en vérité. Il peignait comme un débile une même place… levant et descendant le bras, mettant une dizaine de couche de peinture sur la même couche ! Non décidément… Ce boulot était pas fait pour lui et s’il continuait comme ça sa allait lui attiré des ennuies. Tiens en parlant d’ennuie… Il eu à peine tourné la tête, la clope au bec, histoire d’observer ces foutus étudiants, qu’il verra un Hollow… Non trois… aux prises avec une demoiselle, il tirera la tronche avant de tourner la tête de nouveau et de s’énervé sur son mur, avançant un peu quand même de peut-être vingt centimètre, jurant qu’il irait pas parce que ces conneries lui attirait tout un tas d’embrouilles!  Il jettera tout de même quelques coups d’œil rapide vers ces monstruosité, avant qu’une tronche louche lui tombe dessus, le  chef de sentier venait pour la énième fois l’engueuler parce qu’il avançait et ils e contenta de soupirer.  Un grognement, quelques insultes de la part de ce type et ce rouquin lui colla son poing dans la tronche, lâchant le pinceau au passage pour se diriger en courant vers la demoiselle en détresse.

Comme si Lindley pouvait sérieusement laisser une damoiselle dans les griffes de ces foutus bestioles hein? C’était pas un sans cœur non plus, bon il aura peut-être des ennuies après ça, mais, au fond qui s’en souciait à part James? Serrant les dents, alors qu’il s’élançait vers la petite dame en danger de mort imminente, le rouquin se faufilera entre les Hollow levant le pied pour donner un violent coup de pied à la dame.

« Bouge ! Tu me gène, gamine! »

Ho l’enfoiré ! Frapper une femme ! Non mais il s’en fout, d’un côté il la sauve en même temps, d’un vilain Hollow qui avançait sa gueule dans sa direction, le rouquin n’aura qu’à pivoter légèrement sur le côté, il concentrera sa flamme dans son poing avant de cogner ce foutu monstre violement, serrant les dents, alors que sa flamme se propulsera sur la bestiole, qui le fera reculer. Bon il avait pas l’air très content après sa, mais le petit James lui il l’était par contre. Il pouvait abandonné le chantier et passer ces nerfs sur ces conneries, après il verra s’il avait pas d’autres morveux à tabasser, au cas ou… On ne sait jamais !

Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 969
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Dim 6 Juil 2014 - 2:23



Une rengaine peu commune

Quand on est encore scolarisé, les jours se suivent et se ressemblent. Réveil, cours, révisions, dodo. On n’oublie pas bien sûr les besoins naturels comme manger et la journée est faite. Les sorties avec les amis, c’est uniquement quand c’est possible et prévus, chose qui n’arrive pas forcément tous les jours. Bon, on met à part les week-ends, évidemment… Bref, la vie d’un lycéen est bien encrée dans la monotonie si on ne cherche pas plus loin. Enfin, ça dépend du lycéen après…

Ce jour-là, Ichigo portait son uniforme de lycéen, comme beaucoup d’autres personnes situées dans sa tranche d’âge. La tenue en question était majoritairement grise, du pantalon à la veste, la fermeture éclaire étant rouge. Lorsque les beaux jours se pointaient, la veste se faisait abandonner pour laisser voir une chemise blanche. Lorsque le froid s’installait un peu, un gilet beige sans manche à l’anglaise venait se superposer au tissu blanc. Il était aussi ordinaire de porter la cravate, mais certains comme la tête en feu omettait de la porter intentionnellement. Ce n’était pas un ensemble des plus géniaux, surtout pour les garçons. Pour les filles, ça allait encore, elles étaient mignonnes avec leur jupe plissée et leur nœud de papillon rouge sur le col. Mais bon, on s’en fout de la tenue réglementaire, ce n’est pas ce qui nous intéresse. Il s’agit là de poser le décor, vu que tout va démarrer au lycée de notre côté.

À quinze ans, notre intéressé fréquentait la classe de seconde 3 comme la plupart de ses amis. La matinée avait bien été entamée et il était l’heure de la pause. Comme d’habitude, l’adolescent squattait le toit du bâtiment principal où avait lieu la plupart de ses cours. Il sirotait tranquillement sa brique de jus de fruit, appuyé contre la rambarde du toit en faisant dos au vide, baignant dans le bruit de fond qui était essentiellement constitué de voix, surtout une provenant d’un type apparemment en crise. On laisse deviner de qui il s’agit, surtout si on donne un indice. L’individu se plaignait à un autre d’être souvent ignoré et vouvoyé par ce dernier comme s’il était embarrassant. D’ailleurs, il semblait être encore à moitié ignoré vu comment l’interlocuteur portait de l’intérêt à son téléphone. Vous avez deviné ? Oui, non ? Tant pis, parce qu’on s’en fout aussi. Pour le moment, le rouquin aspirait qu’à être tranquille et peinard. Il n’avait pas pour habitude de se manifester quand ce n’était pas nécessaire, sauf quand on venait le sonner. Il avait en tête de finir son jus de fruit et de retourner en cours, point. Mais, ça n’allait pas se passer comme ça…

En effet, un bruit impromptu et audible que par lui et certains de ses amis se manifesta soudainement. Il sursauta sur le coup, lui qui se laissait aller au calme jusque là. Il avait même manqué d’avaler sa boisson de travers. Le son tonitruant venait de sa poche de derrière et il sut dans l’instant ce que c’était. Évidemment, c’était son badge de Shinigami Remplaçant qui servait d’alarme à Hollow. Il avait sursauté, mais ce n’était pas comme s’il n’était pas habitué. Ce genre de chose était maintenant devenu un événement de son quotidien presque. Il y avait un de ces spécimens au moins qui venait d’apparaître en ville et la sonnerie n’allait prendre fin que lorsque le monstre aura disparu ou lorsque le propriétaire s’en sera servi pour aller se mettre au boulot.

Ni une, ni deux, ce fut l’option numéro deux qui fut mise en œuvre. Il quitta ses amis au pas de course, partant du toit pour chercher un endroit où il pourrait délaisser son enveloppe charnelle. Il n’y avait pas d’autre option car l’âme artificielle était absente, tout comme la petite Shinigami brune. Il se pressait dans les couloirs, se faisant même engueuler au passage par un prof, mais on se doute bien qu’il lui colla un vent. Au final, il ne trouva pas mieux que les toilettes, à défaut du placard à balais. Ce que c’était ennuyant de chercher à chaque fois un lieu où « se changer » sans que quelqu’un ne puisse repérer le corps inerte et alerter tout le monde en appelant les secours…

En bref, le voilà maintenant en route sous sa forme spirituelle, arborant le traditionnel shihakushô. Il tiqua lorsqu’il sentit plus d’un Hollow, surtout quand il fut sûr qu’ils se dirigeaient vers le lycée. Il comptait bien les allumer avant. Par quoi pouvaient-ils être attirés ? Peut-être par la force émanant de lui et quelques uns de ses amis ? C’était sûrement ça, les Hollows étaient friands des âmes possédant un fort reiatsu.

Mais, une fois sur place, c’est-à-dire tout près, il ne pensait pas voir deux personnes, encore inconnues pour lui, faire face à trois d’entre eux. Un homme à la chevelure rougeoyante et une jeune fille aux longs cheveux châtain. Vu leur posture, ils pouvaient les voir ? Effectivement, en y faisant plus attention, le roux discerna du reiatsu en eux, mais ce n’était nullement des êtres spirituels. C’était bien des Humains, que l’on pourrait donc apparenter à son amie rousse ou son ami métis. Dans tous les cas, il mit cela de côté pour se concentrer sur les assaillants affamés. Il empoigna le manche de son arme postée dans son dos et brandit cette dernière alors que le ruban libérait tout juste la lame dans l’élan. Il visait l’un des monstres qui était plus intéressé par la présence des deux Humains face à lui tout comme ses compères. Son masque qui ressemblait à un genre d’insecte, peut-être un scarabée vu le corps, s’ouvrit pour laisser voir une belle rangée de dents menaçantes envers l’homme qui lui faisait dos après avoir repoussé une sorte de Hollow grenouille. L’arrivant sauta et se laissa tomber dans le tas dirait-on, l’épée maintenant tenue à deux mains au-dessus de la tête, en vue de stopper la créature en pleine action. Il profita de l’effet de surprise pour abattre sans attendre le grand Zanpakutô fatalement sur le faciès du lâche qui s’élançait tout juste vers sa cible. Un coup vertical aussi brutal que franc qui eut raison de la bête dans le même instant et qui fit ainsi place nette.

Le Shinigami Daikô se redressa mais ne bougea pas de sa position. Il était maintenant à deux pas de la jeune femme et posté derrière l’homme aux cheveux couleur sanguine, comme pour couvrir les arrières de ce dernier qui avait laissé jusque là une grosse ouverture. Il lui faisait dos pour faire face au troisième Hollow qui semblait attendre son tour en bavant. Quoique, il avait fait un pas en arrière en voyant son pote se faire poutrer sauvagement, mais il ne prit pas la fuite pour autant. Sans doute savait-il que c’était inutile de se sauver ? Ou bien la faim était trop grande ? Ou bien il était juste trop abruti ? Non, il savait ce qui l’attendait vu son acte de méfiance. Trois Hollows sur deux Humains, il y avait peut-être un petit avantage. Mais, avec un Shinigami qui se pointe à l’improviste tout en sucrant l'un d'entre eux d'entrée de jeu, ça changeait toute la donne.

Pour le moment, la tête de konpeito ne prononçait pas un mot, tenant en joue la créature devant lui. Il ne connaissait pas ces gens à pouvoirs, mais il savait juste que c’était des alliés qui allaient l’aider à buter les daleux et ça lui suffisait amplement pour l’instant. La parlotte pouvait bien attendre selon lui. Taper puis causer, c’était une manière de voir les choses, non ?

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Dim 6 Juil 2014 - 18:26

Azami ∞ James ∞ Ichigo ∞ Junzo
Journée de merde comme toujours, quoique...
Le lycée, les étudiants qui arpentaient les couloirs des bâtiments, les enseignements. Ce jour était plutôt ordinaire comme ceux que ce cher Junzo connaissait déjà. Et oui, le Quincy était encore au lycée, en dernière année pour être clair, normal non ? Comme d’habitude, le jeune argenté glandait en cours. Du moins, il faisait semblant de suivre. Sa position habituelle, poser les coudes sur la table et appuyer son menton sur ses paumes tout en regardant de façon blasé le professeur masculin ou féminin. « Pas besoin de se casser la tête pour savoir qui on devait suivre, il suffit laisser son humeur en décider », certes, mais ne pas suivre sous prétexte que cela dépendait de l’humeur ne résumait pas à grand-chose dans le principe du mot logique.

Fin du cours, un soupir de soulagement se fit entendre et de là, le Quincy s’étira lentement pour se redresser à la vitesse de la lumière. Il prit son sac et son étui – celui de son violon – pour enfin sortir de la salle. Loin d’être en pause, Junzo commençait à trainer dans les couloirs, casque sur la tête, musique activée ? Euh non pas pour le moment, il avait juste la mauvaise habitude de porter son casque dans les couloirs pour ne pas être déranger par des abrutis. Mais même avec cela, certains trouvaient le moyen de le sonner. Mais cette fois, personne ne l’avait déranger. Pour cause, il retira même son casque en murmura un « tient donc », car pour lui c’était assez inhabituel qu’un con de service ne lui sorte pas un « Hey Akushitsu ça roule ? ». Dans ces moments-là, il regardait la personne de manière froide et partait sans lui répondre pour afficha un sourire des plus sournois juste après. Un vrai enfoiré l’argenté n’est-ce pas ? Bref, retournant en cours, il se posa comme au précédent, mais cette fois il s’avachit sur la table en croisant les bras. Toujours en faisant mine de suivre, mais dans un air plus blasé qu’avant. Au bout d’une demi-heure, Junzo commença à claquer du pied doucement, puis la résonance d’amplifia et de là, la prof’ lui balança une craie qu’il esquiva au millimètre près. « Payes ta façon de viser bitch », pensa-t-il évidemment, ayant esquivé, il continua son claquement de pied. Quand soudain, la prof’ lui supplia de sortir en disant qu’il n’aura ni rapport ni exclusion.

Et oui, Junzo fonctionnait en fonction des professeurs et celle-ci, il savait comment la faire craquer. Apparemment elle avait une dent contre les élèves trop fourbe, mais elle adorait ses cheveux. Etrange, mais pratique pour éviter les sanctions. A consommer avec modération bien sûr. Sortant du bâtiment, il regarda à droite et à gauche, devant et derrière lui avant de joindre un banc en hyrenkyaku. Il était plutôt discret quand il utilisait ses pouvoirs alors no problem. Otant son étui, il se posa en tailleur sur le banc et sortit son sac une petite boite qui contenait des donuts et une canette énergisante. Il s’apprêta à commencer quand il vit une jeune femme à terre avec un type aux cheveux rouge. Il fronça un sourcil quand il vit trois hollow sur le coup, mais cela ne l’empêcha pas de commencer  un de ses donuts. « C’est quoi le ‘blème, ils peuvent bien se débrouiller », de plus, le rouge semblait doté de pouvoir, alors il n’y avait pas tellement de risque et même si c’était le cas ? Bah il s’en fichait à vrai dire. Quelque minute où secondes plus tard, un reiatsu plutôt puissant se fit sentir, un reiatsu assez puissant pour ne pas être celui d’un humain. « Un shinigami… ». Dit-il a voix basse et en effet il y avait bien un shinigami dans les parages, ce dernier venait à l’instant de buter un du trio d’hollow. Au moins, Junzo n’allait pas avoir de remord d’avoir laissé ses humains seuls sans intervenir s’ils mourraient…Une seconde, il n’avait jamais de remords lui. Quel sans cœur ce Quincy. Il attaque sa canette et observa sans rien dire, ce n’était pas comme s’il allait se faire griller par de simples humains et le shinigami aux cheveux oranges qu’il voyait souvent ne semblait pas si futé que cela pour le repérer de si tôt.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Dim 6 Juil 2014 - 21:47




Une journée ordinaire (quoique)






- Aïe! 


Je suis prise au dépourvu par le coup de pied qui m’éjecta de la zone et me retrouvait à quatre patte sur le sol. Tout ce passa très vite, l’homme aux cheveux de flamme repoussa un des hollows tandis qu’un adolescent shinigami (?!) dégomma un autre bakemono avec une puissance phénoménal. Je me relève et regarde le combat, les deux hommes sont maintenant dos à dos, prêt à en découdre. Soit. Mais...que vais-je faire? Il me faut agir vite, je ne pouvais pas rester les bras ballants. A droite, la canette qui avait rebondit sur l’un des monstres précédemment, à gauche, un caillou, à mes cotés, mon couteau de cuisine.  Qui choisir? La canette vide est trop légère, et le couteau nécessite de foncer dans le tas. Seule solution : le caillou. Je disparais et m’en saisi, puis en ramasse un autre en passant. Je contourne le hollow qui fait face à l’humain, puisque le shinigami à l’air d’avoir largement la force d’en tuer un en un coup, et lui lance les cailloux dessus avec ... mettons avec la puissance maximal disponible dans mes minces bras, histoire de le déconcerter un minimum. Cela fit juste tressaillir le hollow-grenouille qui tiqua légèrement en regardant dans ma direction afin de voir qui lui avait lancé les cailloux. J’ai toujours mon autre pouvoir en réserve aussi mais dans cette situation il ne serait strictement pas utile car il me fatiguerait et pourrait toucher un allié. En fait, JE ne suis pas utile, ce n’est pas mon domaine le combat frontale, il faudrait que je trouve une autre manière d’exploiter mon pouvoir pour éviter de me retrouver dans ce genre de situation. Peut être devrais-je plutôt la jouer assassine pour tuer les hollows? J’essayerais ce genre de chose plus tard, je ne tenais pas à me faire frapper par un allié qui ne peut me voir.
Et lui, là bas sur un banc? Nous voit il? Je viens de remarquer sa présence mais n’en suis pas certaine. A moins qu’il ne voit simplement que deux humains affrontant du vide et cela lui sert de distraction lors de son repas. Devrais-je lui dire de s’éloigner? Quelle excuse allais-je inventer? Après tout, c’est un lycéen, il ne faudrait pas qu’il se fasse malencontreusement blesser... Néanmoins, je n’aurais jamais le temps de faire ça tout de suite : il faudrait que je traverse le champ de bataille. Puisque je ne peux pas faire autre chose je ne puis qu’attendre et me préparer au cas où l’un d’eux aurait besoin de mes pouvoirs afin de disparaître.
codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Lun 7 Juil 2014 - 15:30

Tss... C'est chiant !

Inei, James, Ichigo, Junzo

Cette journée commençait bien… ou presque… Il avait frapper une demoiselle, pauvre fille d’ailleurs… Mais sa va elle avait l’air d’aller bien, donc il n’y avait pas à s’inquiéter. Le rouquin lui jettera un rapide coup d’œil en soupirant, se demandant ce qu’elle cherchait à faire toute seul face à des Hollow, un contre trois… faut être complètement taré ou tout simplement suicidaire ou… En fait on s’en fout, non? Le regard de Lindley se posera de nouveau sur le Hollow qu’il venait de cogner, il avait pas l’air franchement content, mais le rouquin s’en fichait un peu, il se mettra de nouveau en position en fronçant les sourcils, s’attendant à ce qu’il lui saute directement à la figure, mais c’est le monstre derrière lui qui voulait le manger et coup de chance ou coïncidence, il sentit un fort réiatsu avant que son visage ne se tourne sur le côté pour regarder du coin de l’œil ce qu’il venait de se passer. Quel ne fut pas sa surprise lorsqu’il constata qu’un foutu Shinigami était dos à lui, il serrera les dents en se demandant ce qu’il foutait la. Après tout il ne portait pas vraiment les Shinigamis dans son cœur depuis bien longtemps maintenant. Mais ce n’était pas le moment de pensée à sa foutu rancœur à leur égard, il avait autre chose à faire pour le moment.

Ces pupilles auburn se posera de nouveau sur le Hollow batracien, avant de voir un petit caillou passer à côté de lui et le monstre se tourné dans la direction de la nana… Un caillou? Elle était sérieuse la? Bientôt elle va nous sortir un sachet de riz aussi? Ma fois au moins sa détournait l’attention de cette bestiole l’espace d’un instant, un soupire s’échappera des lèvres du rouquin et il tapera légèrement du bout du pied sur le sol avant de  se diriger vers le Hollow batracien, serrant les dents rien qu’à la présence d’un foutu Shinigami, il sautera dans les airs, pour finir par grimper sur le dos de se foutu Hollow-grenouille, qui remarquera bien vite sa présence et commencera à s’agiter. Lindley finira par s’aider de cette foutu bestiole pour sauter une nouvelle fois dans les aires, relevant la jambe droite qui s’enflammera aussitôt. La bestiole se tournera dans sa direction dans son foutu crie horrible, prêt à lui balancer un coup de langue directement dans la figure, le rouquin en profitera justement pour donner un coup de pied dans les aires, lancer un croissant de lune de feu vers la direction de se foutu Hollow qui touchera sa longue… langue… qui gueulera de nouveau.

Lindley profitera que sa langue soit de nouveau dans sa gueule pour poser le regard sur le masque de la bestiole et de se laisser tomber dans sa direction en levant le poing qu’il enflammera aussitôt pour l’envoyer sur lui, un trait de feu foncera dans la direction du dit masque et le « brisera » quand il le touchera, faisant disparaître la bestiole au passage. Il attiédir sur la terre ferme, enfin, et secouera légèrement son bras droit, c’est que… deux fois défilé sa commençait à être chaud… trop chaud, il aura sûrement une brûlure , mais autant le caché pour le moment, qui s’en préoccupera dans tout les cas à part ces gars à la maison? Il se redressera légèrement et posera le regard sur un type assis sur un banc un peu plus loin dans la cours du lycée, il avait l’air de regarder le spectacle, enfin c’est l’impression que le rouquin avait, mais on ne pouvait pas vraiment être sur de ce que ce type pouvoir voir. Un soupire et son regard se posera sur la nana avant d’esquisser un léger sourire en coin, à peine perceptible, tout compte fait elle avait pas l’air si inutile que sa la p’tite dame.

Il ne faudra pas longtemps à James pour poser son regard sur l’autre Shinigami, se questionnant sérieusement sur sa présence dans les parages, alors qu’il s’allumait une cigarette tranquillement en mettant ces mains dans ces poches, posant le regard rapidement sur le Hollow, laissant échapper une bouffer de fumé de cigarette d’entre ces lèvres.

« Pas mal t’as petite diversion, la naine… »

Oui la naine c’était la nana qu’il avait shooté genre… quelques temps plus tôt, mais il en restait un de Hollow… Enfin c’était dommage parce que sa voudrait dire qu’il allait devoir retourné peindre un foutu mur, d’un foutu lycée, avec ces foutus lycéens…  Peut-être qu’il pourrait en profiter pour savoir qui c’Est-ce Shinigami, sa lui ferait perdre un peu plus de temps avec de la chance. A moins que sa disparaisse sans rien dire comme toujours. Lindley serra les dents, il détestait ces gens et préférait ne pas en voir.

Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 969
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 12 Juil 2014 - 17:21



Problem dude?

On disait quoi, déjà ? Une journée banale qui s’annonçait comme beaucoup d’autres ? Enfin, cumuler une vie de lycéen avec un job de Shinigami, c’était déjà vraiment pas courant... Bien que pour Ichigo, ça devenait un quotidien... Mais, là, rencontrer des inconnus étant humains avec des pouvoirs, voilà qui était changeant. Ca devenait intéressant...

L’orangé tenait son imposante lame à deux mains devant lui, pointe dressée vers le ciel. Il prenait une posture de garde, jambes écartées et légèrement fléchies. Il faisait face au monstre aussi bien qu’il faisait dos à un homme qui paraissait bien plus âgé que lui. D’ailleurs, l’individu avait tiré une sale tronche en s’étant aperçu de la présence du hérisson roux. Il semblait ne pas être ravi de le voir à en juger par ce genre d’expression faciale. Ichigo ignorait que le rouge ne le blairait pas d’office à cause de son statut de Shinigami, mais on pouvait se dire d’avance qu’il s’en foutait. Il était là pour poutrer du crevard avant tout et comme cet homme avait le même objectif, c’était suffisant pour pas se mettre sur la gueule et s’allier dans l’immédiat. Néanmoins, la raison de chacun pour atteindre ce but divergeait : l’un était motivé limite pour passer le temps et se défouler, l’autre en faisait un devoir pour protéger la ville.

En glissant son regard vers la jeune femme à peine postée plus loin et qui se relevait tout juste, il se demanda pourquoi celle-ci était précédemment à quatre pattes sur le sol. Sans doute venait-elle d’esquiver un coup et s’était réceptionnée, ou bien elle avait justement subi quelque chose et s’en remettait tout juste ? Elle n’avait pas l’air blessé, tant mieux. Mais, notre jeunot était loin de penser qu’en fait le type derrière lui avait été capable de violenter une fille.

Quoiqu’il en soit, il laissa le Hollow déjà entamé entre les mains de son coéquipier improvisé du moment pour se charger du tout laid et tout pétant de santé devant lui. Voyons, quelle tronche la créature trimbalait là ? Le masque avait une forme atypique, on aurait dit un hibou ou une chouette, un piaf dans ce genre-là. Sauf que ce spécimen manquait de plumes. Le pseudo volatile en question leva ses bras et les écarta sur les côtés. Le rouquin sourcilla et se mit en garde, attentif aux gestes de son opposant. Soudainement, une armature de ce qui ressemble à des plumes poussa des bras pour former des ailes et la bestiole abattit ses membres vers le sol pour décoller en créant un souffle. Le Shinigami Daikô retira une main du manche de son épée pour dresser son bras devant son visage en vue de se protéger du vent et de la poussière au décollage. Il grimaça ensuite devant l’ennemi en constatant qu’il était maintenant élevé dans les airs. Quelle plaie... Il n’avait pas envie de lui courir après, surtout que le coco avait l’air bien agile en vol. D’autant plus qu’il n’avait pas non plus envie de s’éterniser sur lui.

Puis, alors qu’il baissait son arme sur le côté pour se mettre en posture d’attaque, il sentit un souffle chaud derrière lui. Détournant le regard rapidement sous la curiosité de ce fait, il vit le rougeoyant faire un final plutôt bien enflammé sur le Hollow-grenouille. Le monstre fit place nette alors que le vainqueur retombait sur ses pieds. Ainsi donc, le pouvoir de ce dernier était essentiellement basé sur la maîtrise du feu ? Plutôt pas mal comme capacité. Mais, le plus jeune du groupe n’eut pas le temps de plus s’attarder sur le fumeur car un gueulard fit rappeler sa présence dans un cri strident avant de rabattre ses ailes en arrière pour faire une chute en piqué droit sur sa cible. Reportant son regard chocolat sur son adversaire, le bretteur fit instantanément la part des choses sur l’action qu’il devait entreprendre et il opta pour la plus radicale et expéditive. Au lieu d’esquiver pour mieux attaquer au risque de rater son coup avec l’agilité du piaf, il profita que ce dernier lui fonçait droit dessus pour l’avoir. Dans son élan, le coucou n’allait pas pouvoir s’en échapper. Ainsi, il concentra vivement son énergie dans son arme qui se mit à luire d’un bleu clair éclatant l’espace d’un instant car,  bien vite, le manieur vint à balancer son bras armé dans un grand geste vers l’ennemi tout en lui envoyant son attaque. Cette dernière prit la forme d’un croissant de lune lumineux une fois libérée de la lame grâce au mouvement effectué, venant à s’échouer de plein fouet sur le crâne du poulet qui arrivait tête la première sur lui. La créature disparut ainsi avant de pouvoir effleurer la tête en feu qui gardait encore quelques instants sa position de lancer, le Zanpakutô dressé sur le côté avec le bras lui barrant le visage, ne laissant voir qu’un œil à l’iris noisette dépasser au-dessus.

Ayant maintenant la vue libérée de cet horrible emplumé, il baissa Zangetsu, la pointe venant limite embrasser le bitume. Il déclara un soupire profond qui en disait long sur sa pensée du moment... D’ailleurs, il en fit part à voix basse, mais comme s’il parlait à lui-même en l’air.



Une bonne chose de faite...


Il se tourna alors vers les deux humains sortant de l’ordinaire, n’ayant pas encore repéré la présence de l’autre guetteur assis sur un banc plus loin en buvant comme au cinéma ou devant un match de foot. Il avait son attention portée sur cet homme et cette femme, et dans ces cas-là, il ne faisait plus tellement gaffe à ce qui l’entourait, surtout si ça ne bougeait pas. Bref, le rouquin n’était pas du genre à partir comme un voleur. Pour maintenant, il manquait le début de son cours, prendre quelques minutes de plus n’allait pas changer grand-chose. Ces deux personnes présentes attisaient sa curiosité. Qui étaient-ils ? En tout cas, il vint confronter son regard accentué par ses sourcils perpétuellement froncés dans celui de la torche ambulante. Il sentait que cet autre membre de la gente masculine ne l’appréciait pas, et il aimerait bien savoir ce qu’était son problème. Limite, il l’invitait même à en caser une, parce que ce n’était pas lui qui avait un blème, bien que face à un air aussi hostile, il se montrait des plus perplexes et peu commode aussi.


Nanda ?


Si on le cherche, on le trouve, tout simplement, et il l’avait fait sentir avec un simple mot prononcé d’une manière bien atone.

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Dim 13 Juil 2014 - 23:23

Azami ∞ James ∞ Ichigo ∞ Junzo
Je m'en foutisse et je dors, facile.
Un hollow à terre, deux autres debout. Deux humains à pouvoir et un Shinigami, il n’avait rien à faire nous étions d’accord non ? Bon, il était vrai que Junzo aurait fait l’effort de lever le petit doigt si ce n’était que la jeune femme, mais la tête rouge était venue au moment de la réflexion. Tant pis pour eux et puis de toute évidence, le shinigami aussi était dans la place. Un donut qu’il coupa en quatre pour bien prendre le temps de le manger tout en regardant dans le vide. Oh pardon, en regardant ce petit combat plutôt. Un pyroman, un dieu de la mort et une…  « Disparue ? », oui c’était bien cela, la demoiselle avait disparu en deux temps trois mouvements. Junzo arqua un sourcil, il sentait plus sa présence, il ne la voyait pas non plus, c'était quoi ce délire ?! Elle s'était évaporée ou un truc comme tel sans doute. Second morceau de manger et là, ses yeux se braquèrent sur un caillou qui venait de se déplacer du sol avant de disparaître à son tour. Bon sang, tout disparaissait sans déconner ! A moins qu’il ne s’agissait de la jeune femme. Troisième morceau en bouger accompagné d’une petite buvette dans sa canette, cette fois s’était un lancé de caillou qui le fit froncer les sourcils. Apparition de la demoiselle et à partir de cela, Junzo put en conclure que c’était en fait un pouvoir. Intéressant, mais elle aurait pu d’enfuit avec au lieu d’attirer l’attention du hollow batracien.

Dans sa dernière bouchée, le hollow avait complètement orienté son attention sur la demoiselle. « Des bakas ces machins… », Pensa-t-il. Car le Rouge en profita pour l’exterminer par derrière. De son côté, le shinigami coupa le masque du dernier hollow en deux grâce à son sabre.  Silence, observation, les yeux du Quincy se braquèrent sur le type Rouge qui venait se sortir une cigarette. Génial un fumeur, pas étonnant qu’il ait un pouvoir pareil, cela lui allait fort bien. Ce dernier ne sentait pas apprécier le Shinigami vu de loin, il fallait voir comment il serrait les dents sur sa cigarette. Tient, en voilà un qui allait adorer le Quincy ou pas. Il afficha un sourire en murmurant un « hmm » et  attaqua son dernier donut. De sa main gantée – la gauche –, il passa sa main dans ses cheveux argentés et maintenu la pose en orientant son regard vers le ciel. Il était temps de penser à retourner en cours pour s’excuser auprès de la prof’…  « Mais bien sûr, plutôt crever ! ». C’était bon la jeunesse, sécher les cours était une mauvaise chose, mais cela ne semblait vraiment pas le déranger.

Son regard turquoise se posa sur son étui, mauvaise idée, ce n’était pas le moment de jouer du violon ici et surtout pas en présence des trois zozos un peu plus loin. Finissant sa canette énergisante, Junzo la compressa et regarda à droite et à gauche pour y repérer une poubelle assez loin de lui. Un soupir, un étirement suivi d’un bâillement que l’on pouvait entendre à des kilomètres et voilà que Junzo passa ses bras derrière sa tête pour s’allonger sur le banc en appuyant son cran sur son sac. Attention, il ne dormait pas, il avait juste fermé les yeux et sa garde était toujours levée. Les reiatsu, il les sentait encore mais s’il se faisait attaquer, c’était une autre histoire. Rapidité peut-être ? De toute façon ça n’allait pas arriver, le shinigami allait se friter avec le Rouge ça ce sentait de loin.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Mer 16 Juil 2014 - 12:04




Une journée ordinaire?






Je regarde la scène. Les deux rouquins sont très puissant, il n’y a pas à dire, le plus vieux d’entre eux en fait la démonstration : il a des pouvoirs de feu! Quand au shinigami, il combat avec une grosse épée qu’il manie comme si elle ne pèse rien. En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, les deux monstres restant ont disparu littéralement, pulvérisés par leur force de frappe... Ensuite, l’homme me félicite ! Et traité de naine. Pour qui se prend il? En plus il s’allume une cigarette, et je n’aime pas l’odeur, par politesse j’évite de m’éventé manuellement et me décale discrètement de façon à ne pas me recevoir la fumée, le shinigami devenant le centre de son attention. Les évènements me laisse deux options : essayer de parler avec l’étudiant pour savoir ce qu’il a vu - ah non, il se met en position de sieste - , ou tenter de désamorcé la baston qui se profile entre chevelures enflammés. Quoique le troisième choix serait de se barrer vite fait pour éviter les dommages collatéraux plus que probable dans une telle confrontation. Néanmoins, je dois tout de même les remercier pour leur aide. Je regarde à nouveau le lycéen voulant s’endormir. C’est bizarre qu’il n’ai qu’un seul gant, un nouveau style au lycée peut être? Les modes sont tellement changeante de nos jours. Ce jeune homme dégage quelque chose d’anormal... Est ce à cause de ses cheveux argentés? Son habillement? Si il nous a vu, il nous ignore à la perfection tout de même.... Peut être est il plus fort que nous (enfin plus fort que moi ce n’est pas bien difficile) et nous snob il? Mais je n’ai pas de temps à perdre avec de telles considérations, la situation risque de dégénérer et je m’approche timidement des deux sauveurs. Je dois avouer que je n’y vais pas sans crainte et que chaque pas me sert la gorge : ce n’est strictement pas ma vocation d’empêcher des gens de se battre, je n’ai pas un physique de videur. Une fois arrivée à hauteur de l’ambiance électrique, il est vrai que je me sens petite. «Naine» est sans doute justifié dans cette situation... Enfin tout de même, je ne suis pas à plaindre, il y a des gens encore plus petits que moi qui seraient sans doute ravi de faire ma taille... Passons. J’essai de ne pas avoir l’air trop apeurée et déclare d’une voix peu assurée : 


- Merci. J’avais peur que ces hollows attaquent des lycéens mais apparemment... Je n’avais pas à m’en faire... Vous êtes très fort.


Je souris gênée par ce constat et me passe la main dans les cheveux.
codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Jeu 17 Juil 2014 - 16:45

Tss... C'est chiant !

Inei, James, Ichigo, Junzo

Pourquoi ce crétin le regardait comme ça déjà? Ah… Oui, effectivement James ne le regardait pas si différemment que ça et son regard croisera aussi vite celui de poil de carotte, il gardera ces mains en poche et fumera tranquillement, avant d’entendre les pas de la naine s’approcher. Il ne se préoccupait pas vraiment de ce qu’il se passait autour de lui, ce foutu Shinigami… Il absorbait toute son attention, sûrement parce qu’il était pas friand de voir ces types dans les parages? Ouai c’était le cas, ces gars étaient pas vraiment le genre de personnes qu’il appréciait le plus et cette tension qui eut lieu tout d’un coup entre les deux hommes n’arrangerait sûrement pas la situation hein? Ma fois, il y avait plus de Hollow dans les parages c’était déjà pas mal hein? James ne quittera donc pas du regard ce gamin, jusqu’à ce qu’il entende la fille. Il la regardera du coin de l’œil, serrant les dents doucement. Les lycéens? Il s’en foutait complètement, il se faisait des Hollow pour passé le temps, ou alors il se voilait la face et voulait juste faire comme tout le monde? Impossible, toute personne le connaissant savait qu’il se fichait de pas mal de chose, alors…

« Je passais juste mon temps, sa m’évite de peindre un mur à la con pendant trois heures. C’est tout. »

Le regard de Lindley regardera la gosse un instant, avant de finir par s’allumer une nouvelle cigarette, accro à la nicotine? Ho il y a de forte chance c’est sur, mais il aimait tout autant le whisky et il ferait tout pour avoir une bouteille la… Mais il pouvait pas, s’il s’éclipsait trop longtemps c’est le gérant du sentier qui allait le dégommé, même s’il doutait fortement de se laisser faire comme sa. En tout cas il penchera légèrement la tête sur le côté en posant de nouveau son regard sur le Shinigami, remarquant pas du tout, l’autre endormit sur son banc, il faisait rien c’est pas comme si c’était forcément intéressant hein? James affichera un large sourire sur son visage.

« En tout cas je savais pas que les Shinigamis engageait au jardin d’enfants. T’avais pas besoin de bouger ton cul, on se débrouillait parfaitement bien sans toi. »

Jardin d’enfants? Ouai sa c’est parce qu’il avait l’air d’un gosse, enfin d’un adolescent fraîchement en puberté, il avait quoi? Sûrement 14 ans, un truc du genre. Enfin d’un côté il s’en fichait complètement de quel âge il avait, le rouquin avait simplement parlé sèchement avec une note de haine peut-être? Il les détestait ces Shinigami c’est certain, aller savoir pourquoi, hein? En tout cas il avait en aucun cas besoin de leur aide pour quoi que se soit et il était bien décidé à ce que se soit jamais le cas. Lindley… Une tête de mûle doublé d’un salopard, le mélange parfait, non?


Désolé pour le rp médiocre j'ai un souci d'inspiration la >.<. J'ferais mieux au prochain!
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 969
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Mar 29 Juil 2014 - 21:26



Roundo one. Ready ? Fighto !

L’atmosphère entre les deux enflammés se faisait pesante. L’un comme l’autre semblait ne pas vouloir baisser les yeux le premier, c’était là la confrontation entre deux caractères forts. Ichigo n'était pas du genre à tourner autour du pot ou à jouer la langue de bois en toute subtilité. C’était donc avec un mot bref mais dénué d’amabilité qu’il avait questionné celui qui ne se gênait pas pour montrer rien qu’avec son regard qu’il avait un problème avec lui.

Cependant, comme voulant apporter un peu de douceur dans ce monde de bruts, la seule membre de la gente féminine présente se manifesta de manière peu assurée et fit part de sa gratitude et de son soulagement aux deux hommes. Le plus jeune posa son regard noisette sur la demoiselle, pouvant ainsi mieux distinguer ses traits qui se faisaient maintenant souriants, voire innocents. Il pouvait un peu plus lui accorder son attention vu qu’il n’y avait plus de danger imminent prêt à lui tomber sur la tronche. Oui, parce que pour lui, l’autre rouquin en face n’était pas un problème. L’adolescent faisait juste preuve d’hostilité et aucunement de méfiance envers lui. À ses yeux, ce n’était qu’une tête brûlée qui n’avait pas assez reçu de marron dans la tronche dans sa vie. Des cas comme ça, il en avait déjà assez maté par le passé, bien qu’il n’était pas très vieux. Ne pas être comme les autres apportait bien des ennuis, surtout avec la racaille. Ce que ses cheveux oranges avaient pu lui causer des embrouilles… Même les professeurs lui cassaient les noix pour ça. C’était dingue comme les gens pouvaient juger de la valeur d’une personne en se basant que sur l’apparence. Un élève qui se teint les cheveux comme ça, c’est pô bien, c’est une preuve de délinquance. Vive la mentalité au Japon... Le pauvre gamin avait beau dire qu’il était né avec cette couleur, ça restait invraisemblable. Aussi, il avait dû se résoudre à bûcher ses cours pour qu’au moins les responsables lui foutent la paix. Les autres qui l’ennuyaient ? Distribution de coups gratuits. Le Kurosaki était généreux, rare étaient ceux qui n’avaient pas tâté de sa douceur après l’avoir fait chier.

Quoiqu’il en soit, la réponse de ce type qui lui chauffait déjà les nerfs n’arrangea pas les choses. Les dires pouvaient être une franche preuve de modestie mais vu la tronche de l’intéressé, c’était juste un indésirable de plus dans la société. À l’instar du tout feu tout flamme à qui il adressa un regard des plus foudroyants et mauvais, il répondit à la jeune femme brièvement, mais sans être pour autant désagréable.



Pas de quoi, c’est normal.


Pendant sa réponse, la cheminée humaine continuait son office en s’en grillant encore une. L’odeur de tabac était des plus désagréables, l’orangé ne manqua pas de montrer que ça lui déplaisait. De toute façon, question franchise, le Shinigami Daikô battait un record. Alors, quand un truc ne lui plaisait pas, il le faisait savoir d’une manière ou d’une autre. Ne le quittant pas des yeux, il put voir son interlocuteur prendre une posture on ne peut plus provocateur, la tête légèrement inclinée sur le côté et le large sourire narquois animant le bas du faciès. Cette attitude gonfla déjà le jeunot, mais les mots qui suivirent empirèrent la donne. Il se foutait clairement de sa gueule et se faisait en plus de ça ingrat. Il considérait le bretteur comme un gosse ? C’était bien la première fois qu’on le considérait comme tel. Ok, on ne manquait pas de rappeler qu’il était encore mineur et c’était bien ce qu’il était, mais pas de cette façon. D’habitude, quand on ne le connaissait pas, on le prenait toujours pour plus vieux qu’il ne l’était, notamment avec sa taille mais aussi et surtout avec les traits que son visage laissait voir. L’opportuniste ne manquait pas de culot pour rabaisser comme il pouvait son opposant qui n’avait pourtant rien fait, si ce n’était avoir des caractéristiques de Shinigami. Mais, encore une fois, ce dernier ignorait totalement que c’était ce fait qui provoquait autant d’hostilité à son égard. Au moins, de ça, on pouvait en déduire que le loustic était peut-être plus âgé que lui. Ensuite, si on devait s’intéresser à la deuxième phrase de la réplique, on pouvait en rire. On pouvait toujours se demander si le lance-flamme aurait pu esquiver l’offensive du Hollow en son dos ou bien lui carrer un coup en pleine tronche pour le stopper dans l’élan, mais Ichigo n’allait pas parier là-dessus. Vu comment l'Humain faisait face à la tronche de grenouille, il y avait très peu de chance à ce qu'il puisse faire quoique ce soit contre l'assaut lâche sans avoir l'autre monstre sur ressort sur le dos. Aussi, cette erreur de jugement faite sur la volonté de faire subir de la méchanceté était là une belle porte ouverte pour répliquer sur le même ton. L’épéiste vint donc à se faire très sarcastique avec toute l’aptitude cassante qu’il pouvait avoir, un léger sourire malin en coin.


Je savais pas que les cassos étaient capable de se rendre utile une fois de temps en temps. Mais, c’est vrai que j’avais pas besoin de venir. Vous vous débrouilliez tellement bien que t’as même manqué de te faire bouffer la tronche par un Hollow de bas niveau qui a voulu profiter d’une ouverture digne d’un débutant. En plus, vu que dans tous les cas t’aurais pas été une grande perte, il y aurait pas eu de problème. Je regrette de m’être ramené... Nan, rectification, ça m’aurait dérangé qu’elle ou quelqu’un d’autre ait à subir quoique ce soit à cause d’un boulet.


Évidemment, il parlait de la fille qui avait assisté à la baston. Elle n’avait pas à subir les méchancetés de leur prise de tête, il fallait préciser qu’elle était en dehors. Mais par contre, cet emmerdeur pouvait crever. Nan, bien sûr que le rouquin plaisantait. Jamais il penserait une seconde que la mort d’une personne importerait peu, aussi chiante soit-elle, sinon il ne l’aurait pas sauvée. Il avait juste répliqué sur le même ton que l’autre en face pour se montrer aussi mauvais, rien de plus. Le roux était du genre à protéger la vie, quelle qu’elle soit... Même lorsqu’il s’agissait d’un ennemi quand il en avait la possibilité. Un grand cœur qui amène à une certaine naïveté... Mais, il était comme ça : plein d’esprit.

Mais, bizarrement, il n’avait pas répliqué avec un coup. Il avait trouvé plus de satisfaction en engageant une joute verbale qui le faisait déjà bien marrer intérieurement vu qu’il avait la sensation d’être en face d’un abruti. Cogner un type comme ça d’entrée de jeu reviendrait à montrer qu’on ne trouvait rien à répliquer et qu’on avait été touché. Quelque part, ça l’aurait bien fait chier. Si ce chercheur d’embrouille voulait jouer au Tennis avec les répliques bourrées de piques, il avait trouvé à qui parler. La tête de hérisson avait toujours cette tendance à répondre aux provocations et pas de manière des plus tendres. Il avait la main légère, mais il avait aussi une grande gueule et beau nombre de personne pouvait en témoigner... Byakuya, par exemple ?

En tout cas, on pouvait dire que la tête d’allumette attirait pleinement son attention. Le Shinigami n’avait toujours pas remarqué la présence de l’autre spectateur qui prenait distraitement du bon temps... Mais, pour combien de temps encore ?

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Dim 10 Aoû 2014 - 15:00

Azami ∞ James ∞ Ichigo ∞ Junzo
On se déclare ? Mouais...
Le silence, le souffle du vent, tout était calme…Où presque. Notre cher Quincy était en train faire une sieste, enfin, il fermait seulement les yeux. Le temps de digérer ce qu’il venait de manger. Et oui, Junzo il était comme ça quand il finissait de manger, il dormait et surtout en cours. « Vous croyez que je suis un bon élève ou quoi ? », comme il le disait si bien, mais on s’en fichait des cours, s’il séchait la prochaine heure ça n’était pas grave du tout. Et puis, lui semblait-il que le professeur de la prochaine heure et ennuyeux et chiant. Quand Junzo était à son cours, il se mettait en tailleur sur sa chaise, bras derrière la tête à le regarder d’un air totalement blasé. Il soupirait encore et encore jusqu’à ce que le professeur le remarque et commence péter un câble, lui ne balançait pas de craie, il se mettait plutôt à crier dans toute la salle pour mettre tout le monde dans le même sac. Dans ces moments-ci, il prenait un élève au pif pour le foutre devant le tableau pour qu’il note et réponde aux questions et comme Junzo ne s’arrêtait pas aux soupirs chiant, il buvait une canette en plein cours – car oui il le faisait – et la balançait de loin vers la poubelle à côté du bureau. Et de là, on le mettait dehors royalement, mais pourquoi lui directement ? Bah c’était le seul à boire de la marque Red Cow, payes ta marque made in China mec.

Dans toutes ces pensées, il ouvrit subitement les yeux et regarda le trio de tout à l’heure du coin de l’œil. Bon sang, ils ne s’étaient pas encore tiré ceux-là. Il fallait croire qu’ils avaient tout leur temps dit donc. La dame et le rouge ne travaillaient pas à leur âge ? A moins qu’ils étaient en jour de congé, « Rah je m’en fou, arrêtes de penser là », soit passons alors. Junzo se redressa sur ses fesses pour se remettre en tailleur comme tout à l’heure, regardant le trio et plaçant ses mains croisent juste sous son pied. Il remarqua que l’ambiance semblait avoir changé, tension ? Cela y ressemblait, il n’entendait pas trop se qui se disait, mais le rouge avait apparemment tout déclenché et le shinigami n’avait pas hésité à lui répondre. Le Quincy adressa un regard à la jeune femme qui se trouvait à contre gré dans ce « conflit ». D’habitude, Junzo s’en fichait de son entourage, mais le problème était qu’il galérait donc pour une fois, il allait un peu s’intéresser aux inconnus.

"Oh vous deux, vous vous croyez seuls ou quoi. Je ne pense pas que la demoiselle voudrait vous faire vous chercher des noises pour si peu."

De là, il croisa les bras et afficha son sourire toujours aussi sournois. « Ah kuso… », toi qui voulait passer incognito, maintenant ils savent que tu n’es pas un humain normal. Tu n’étais pas censé voir le shinigami puisqu’il n’était plus dans son corps d’humain, maintenant il fallait assumer vieux. Poussant un soupir tu continuas de sourire et te déclara à toi-même.

Zut, maintenant je suis vraiment grillé.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Lun 11 Aoû 2014 - 14:36




Un autre humain?




J’aurais essayé, vraiment. Mais l’ambiance ne s’est pas spécialement détendue pour autant. Je trouve quand même que le jeune shinigami à raison, il semble même plus mâture que l’adulte! En effet, l’enflammer ne s’en serait pas sorti sans son aide et puis...moi non plus. Peut être aurions nous dû fuir grâce à mes pouvoirs si il n’était pas intervenu? Je regarde l’inflammable et me dis qu’il n’aurait sans doute pas accepté cette option. Dans tout les cas je suis redevable aux deux et je ne veux pas spécialement qu’ils se tapent dessus. Une voix prend la parole : «Oh vous deux, vous vous croyez seuls ou quoi. Je ne pense pas que la demoiselle voudrait vous faire chercher des noises pour si peu».
Je me retourne vers la source de cette exclamation. C’est le lycéen du banc! Attendez... «vous deux»? Il voit donc les créatures paranormales... Il voit les hollows et ça ne l’a pas fait réagir plus que ça tout à l’heure. C’est bizarre... Est il de mèche avec eux? Je ne pense pas il faisait la sieste. A moins qu’il s’en fiche tellement il est habitué? Allez savoir. D’un coté il a bien raison quand il dit que je n’ai pas envie qu’ils se disputent, de l’autre je n’apprécie pas qu’il me prenne comme «excuse» pour exprimer sa propre pensé. Ah moins que ce ne soit pas ce qu’il veuille soumettre. Son intervention va peut être changer le cour de la discussion, et, me raccrochant à cette branche j’ajoute à l’intention d’Ichigo d’une petite voix:


- En effet. Sans vous nous aurions été en mauvaise posture.


Puis à l’inconnu au cheveux de feu : 


- Il y aura d’autres hollows à combattre je pense, si tu en veux plus.


Une fois ma phrase sortie je m’étonne de ma propre témérité et change de sujet parce que je crains qu’il m’inclu dans son énervement. Je m’adresse donc au lycéen du banc : 


- Vous voyez les esprits aussi, donc?


Croiser deux humains à pouvoirs (trois avec moi) dans un même lieu est presque inespéré et je me sens moins seule pour le coup. J’espère vaguement que celui au cheveux argenté sera plus aimable que le roux car j’aimerais bien discuter calmement un jour avec une autre personne humaine pouvant voir les hollows.
codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 20 Sep 2014 - 21:10

Tss... C'est chiant !

Inei, James, Ichigo, Junzo

Bordel… C’était pas franchement le jour de journée que James pensait passé… Des Hollows, un Shinigami, une naine et… une atmosphère pesante. La faute à qui? A Lindley bien entendu, et cela sous prétexte qu’il ne pouvait pas voir les Shinigami en peinture. Peut-être qu’un jour il allait devoir changer sur ces positions concernant ces âmes avec une épée… Ou alors il était trop têtu pour changer d’avis? Sûrement! Ma fois qui s’en préoccupait de toute façon? Personne ne le connaissait et c’était pas si mal tout compte fait. En tout cas le gamin au cheveux orange répliqua après ces mots et sa fera rire doucement le rouquin, qui se disait que s’était bien la première fois qu’on lui répondait de la sorte, il voulu répondre, mais il en aura pas le temps, il entendre une autre voix, visiblement un adolescent venait de s’invité au petit groupe. Le regard de James se posera d’ailleurs sur lui, qui s’était lui?! En tout cas, une chose est sur c’est qu’il pouvait voir le Shinigami alors… c’est qu’il était comme lui et la gamine, non? Il soupirera doucement, avant de regarder du coin de l’œil la naine qui remerciait visiblement ce Shinigami. Sa le frustrait tellement d’avoir été aider par un de ces foutu Shinigami, peut-être que s’était encore plus la cause de son impolitesse à son égard. Lui qui ne supportait pas d’être aider, lui… qui préférait se débrouiller seul. A cause de quoi? Sa, il fallait le connaître un peu plus pour le découvrir, il en dira rien. Et puis cette nana lui dit qu’il y aurait sûrement d’autres Hollow s’il en voulait plus… Il fera légèrement la gueule, avant de sourire doucement en mettant ces mains dans ces poches, pour en retirer une cigarette et l’allumer.

James fumait peut-être un peu trop en se moment, peut-être parce que l’anniversaire de la mort de Ryuuji approchait à grand pas? Qui sait? Il évitait de trop y pensé de toute façon. Le rouquin posera son regard sur le Shinigami avant de finir sur l’autre type.

« T’es la depuis le début, hein? »

Lindley ne savait pas pourquoi, mais il avait l’impression que ce type avait l’air d’un humain différent des autres à pouvoir, mais malgré tout, évitait de se préoccuper de ce genre de détails, il avait bien mieux à faire non? Il soupirera doucement, avant de se dire qu’il avait tout de même finir par ce calmé un peu… un tout petit peu… peut-être parce qu’au fond l’orangé avait d’un côté eu raison? Il aurait pas put s’en sortir tout seul pour aider la gamine… Il y aurait laisser un bras, ou une jambe, peut-être pire. Il n’avait pas été suffisamment vigilent, chose étrange en ce moment, sa lui arrivait bien trop souvent ces derniers jours. Il sera les dents légèrement, avant de se dire qu’il allait devoir se remettre au boulot, il ne voyait pas ce qu’il allait pouvoir faire de plus dans le coin de toute façon. A part s’énervé tout seul, sous prétexte qu’il avait un foutu Shinigami sous les yeux. Pourtant il allait resté là, comme un crétin… ou presque. Il posera son regard sur la gamine, qui venait de poser une question au nouvel arrivant, James se mit à sourire avant de tapoter la tête de la naine, tranquillement.

« Sinon, la naine… Pas trop mal aux fesses? »

L’enflammer se mit à rire légèrement, son sourire s’agrandissait, sans cesser de tapoter la tête de la gamine, il se rappelait de l’avoir littéralement pousser d’un coup de pied quand il était arrivé, la pauvre avait du avoir mal aux fesses… Ou autre part, d’un côté on s’en fiche!


Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 969
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 27 Sep 2014 - 22:10



You… Dumbasses…

Qu’allait répondre l’enflammé face à la réplique de l’orangé ? Fallait croire que ce dernier attendait la chose avec impatience. En général, les gens qui lui cherchaient des noises s’en bouffaient les doigts à coup sûr. Ce type n’allait pas échapper à cette habitude. Oh que non... C’était sûrement la baston verbale avant la baston comme qui dirait « physique ». Ichigo ne tapait pas sur les filles, mais taper sur les mecs, ça, il se gênait pas. C’était plus l’impatience qui le prenait en grippe à cet instant. Il avait hâte qu’il réponde pour pouvoir choisir entre le fait de continuer à le casser avec les paroles ou bien lui raboter la tronche. Il le vit alors rire doucement à son nez, ce qui le fit serrer le poing et fit disparaître le sourire narquois qu’il affichait jusque là pour montrer un air plus mauvais et agressif. Rien qu’à cette hilarité, le rouge était potentiellement devenu une cible pour direct du droit... Ou plutôt du gauche vu que la main droite était occupée par la poignée de Zangetsu.

Toutefois, la tête de konpeito se retint et attendit toujours la réponse... Mais qui au final ne vint pas et n’allait plus avoir l’occasion de se pointer, d’ailleurs. En effet, une autre voix étrangère se manifesta et interrompit la joute, faisant détourner le regard noisette de l’adolescent vers la provenance du trouble fait. Ce dernier était un type à la chevelure argentée en bataille, l’air pas mal foutiste mais qui restait peinard sur son banc pour s’adresser au trio. En fait, le truc important à déduire et à retenir de la prise de parole était qu’il semblait pouvoir voir le Shinigami Daikô. Le jeunot arqua un sourcil en constatant ce fait, ne prêtant guère attention à l’essentiel de ce que le nouveau bavait. Le gars se mêlait juste de ce qui ne le regardait pas et vu ce qu’il disait, il y avait des chances pour qu’il n’eut rien compris de l’histoire. Le lycéen avait horreur de ce genre de chose et aurait pu lui dire de la fermer mais il ignora tout ça. Oui, le hérisson roux préféra se pencher sur le fait que le type pouvait l’apercevoir aussi. C’était qui, d’abord ? En se focalisant sur la personne, le bretteur sentait que l’individu rejetait un reiatsu bien spécial et peu commun... Du coup, il se concentra sur lui pour pouvoir mettre le doigt sur la nature... Avant de tilter le fait que c’était similaire à l’aura dégagée par l’autre Quincy binoclard. Tiens, cette prise de conscience fit gravement sourciller notre roux, tandis que le troisième inconnu soupirait en causant pour lui-même avec le sourire, se rendant enfin compte qu’il venait de balancer son aptitude à voir les âmes... Ou bien qu’il s’était fait repérer tout court. Ouais, bon... À d’autre, ça se sentait que le plaisantin savait déjà les conséquences de sa grande gueule et c’était bien pour ça qu’il l’avait ramené. À en juger de son air, c’était limite pour se foutre du monde et passer le temps, sans oublier que maintenant, Ichigo devina qu’il devait être sûrement présent lors de l’affrontement contre les Hollows, mais il ne s’était pas bougé le cul pour autant. Décidément, la pêche était plutôt bonne si on devait se baser sur l’activité « chercher le con ». Tout ça rendit le jeune homme bien perplexe et sombre en fin de compte. S’il devait se baser uniquement sur le reiatsu, il devait conclure que ce type était un Quincy ? Les Ishida n’étaient pas censés être les deux derniers survivants ? C’était un fait à approfondir, ça oui... La curiosité était bien piquée avec tout ça.

Seulement, il quitta un temps soit peu son air si dur provoqué par sa réflexion en entendant une petite voix cristalline s’adresser à lui. Aussi, il tourna la tête vers la jeune femme qui était des plus avenantes et avait la tête sur les épaules en reconnaissant l’utilité de l’aide qu’il avait apporté. À cette prise de parole, la fraise se contenta d’incliner le menton pour montrer que le message était passé et qu’il en restait cordial. D’ailleurs, il esquissa un léger sourire en coin à ce qu’elle eut dit ensuite à la tête d’allumette. C’est vrai, si ce dernier râlait parce que le Shinigami l’avait aidé, il pouvait toujours attendre encore un peu pour aller taper sur d’autres monstres... Ou bien se faire friter, c’était au choix. L’air de rien, elle avait du répondant parce que c’était pas mal envoyé. L’interlocuteur fit une légère moue avant de prendre vraisemblablement bien la réflexion à en juger du léger sourire et du geste qui témoignait du passage à autre chose, à savoir le piochage de clope dans la poche.

Le regard des deux hommes se croisèrent ensuite un bref instant, avant que celui du fumeur ne se reporte sur le nouveau venu. De ce fait, le Kurosaki en fit de même. La torche en était venue à la même conclusion que lui, mais contrairement à lui, il l’explicitait. Même le seul membre de la gente féminine présent posa une question faisant écho à ses pensées. En fait, les deux questions paraissaient inutiles aux yeux du quinze car les réponses paraissaient des plus évidentes. Il se contenta de penser qu’elles avaient été posées pour une histoire de forme ou d’engagement de conversation... Voire pour un besoin d’affirmation.

Alors que la crinière rouge tapotait sur la tête de la pauvre fille de manière énervante en lui demandant si elle n’avait pas trop mal au postérieur, il tiqua. Ça voulait dire quoi, ça ? C'était quoi cette attitude désinvolte ? C’était quoi cette manière de lui adresser la parole, en plus ? Genre, la naine... Grande asperge rouge va, tant qu’on y était ! Et il se marrait en plus de ça ! Bien que la pression était un peu redescendue, le Tigrou manqua pas de marmonner de manière bien audible quand même.



Grand con.


Mais, il ignorait toujours que si le chieur avait dit ça, c’était parce que c’était lui qui avait foutu la fille à terre. Enfin, avoir juste dit ces deux petits mots pour lui tout seul mais de manière à ce que l’intéressé puisse peut-être entendre, ça lui avait fait un bien fou... Que ce soit entendu, ignoré ou rien de tout ça, ça faisait quand même du bien aux nerfs et à l’égo, parce qu’en fait, le rire au nez était pas encore passé jusque là. Et puis bon, ça suivait bien le qualificatif « la naine ». C’était sorti avec spontanéité.

Bref, il fallait revenir au sujet principal du moment... En effet, ce type à la chevelure de cendre était bien curieux à cause de son reiatsu. Plus Ichigo se concentrait dessus et plus il était certain de ses déductions, même si ça paraissait sans doute pas possible. Aussi, il voulut en avoir le cœur net. Il se fit direct et franc, posant une question bien plus poussée que ses deux autres copines.


T’es un Quincy, n’est-ce pas ?


Si l’adolescent avait raison, il n’allait pas râler sur le fait que le potentiel archer n’avait pas prêté main forte. Inutile de préciser les caractéristiques des Quincy, dont la principale et la plus ennuyeuse était la destruction totale des Hollows. Il fixait le personnage en question avec attention, comme pour voir la moindre réaction de sa part. Dans l’élan, pour se libérer un peu la main mais rester à l’affût, il planta la pointe de sa lame à côté de lui dans le sol bétonné. Il fit ça avec facilité, comme s’ils marchaient sur du beurre. Ainsi, il laissa sa main droite sur le pommeau de l’arme tenant maintenant dans le bitume de manière raide comme justice. Pourquoi rester à l’affût ? Il y avait un briquet ambulant avec lequel ce n’était pas la grande amitié... Et il y avait des chances pour que ce soit pareil avec l’autre arrivant. Le voilà bien entouré...

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Sam 1 Nov 2014 - 11:43

Azami ∞ James ∞ Ichigo ∞ Junzo
Journée de merde comme toujours, quoique...
Grillé ou être grillé ? Tel fut la question, mais pour notre part, Junzo était bel et bien grillé. Sauf que lui avait fait exprès ou pas trop, enfin…Comment pouvait-on le savoir avec un gars aussi flippant dans son esprit. Vous pouviez connaitre ses émotions, mais ne pas savoir ce à quoi il pouvait penser. Rien ne tourna rond là dedans et ça il était le seul à le savoir parmi tous ces humains. Tu te demandais si tu devais bouger de ton banc pour les rejoindre ou rester et sortir une autre canette énergisante. « J’en ai la flemme », pourtant il fallait bien bouger de là à présent. Sans trop tarder, le quincy se leva enfin de son banc en laissant ses affaires. Il n’avait pas peur qu’un lycéen les pique, n’importe qui pouvait savoir que voler un étui trainant à côté d’un sac avec une grande croix dessus, risquait tout simplement la mort.

A peine avait-il fait le premier pas vers le trio, qu’une question fut posé. Mais le quincy préférait ne pas y répondre de suite, il était bien trop occupé à sourire pour ça. Comme d’habitude, honneur aux dames et c’était bien la seule femme du coin qui ouvrit le bal. Voyais-tu les esprits Junzo ? La question était évidente pour lui, était-il nécessaire d’y répondre ? Par semi respect… Je dirais que oui. La seconde question tomba juste après, le roux adulte. Quel ordre parfait, la demoiselle puis le plus âgé et nous clôturons avec le shinigami évidemment. Etais-tu là depuis le début ? « J’suis là depuis sa naissance oui », il était préférable que le quincy garde cette réponse sans intérêt et provocatrice dans un coin de sa tête. Déjà qu’il se frittait avec un gamin de quinze à seize ans franchement à son âge quoi. Dernière question et au même moment, il arriva à destination juste auprès d’eux. La plus intelligente des trois, celle du shinigami quelle coïncidence. Non ce n’était pas un hasard, c’était une évidence qu’il passe par cette question. Maintenant qu’il était là, il fallait qu’il réponde aux trois questions en même temps. A chaque réponse, le quincy effectua un mouvement de son bras ganté. Dans ses dires, il pointera son index vers son œil, dressa son index et son majeur en synchrone et finira par faire apparaitre son arc. Le tout avec ceci :

"Je pense que le fait d’avoir vu des hollows en dit gros, ceci affirme également que je suis là depuis le début évidemment. Cela veut aussi dire que je ne suis pas n’importe quel humain, mais bien un Quincy. N’ai-je oublié aucune de vos questions ?"

Oui ou non, Junzo ne pensait pas avoir à reformuler sa réponse, il n’en avait pas envie. Faisant disparaitre son arc, passa ses mains dans ses poches et la ferma.
code by Silver Lungs


[hors rp :Vraiment vraiment mais vraiment désolé pour le retard, j'vous autorise à me pendre x.x]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Jeu 6 Nov 2014 - 20:27



Une journée ordinaire





- Quincy ?

Alors là il va falloir qu’on m’explique ce que c’est parce que je n’ai pas ce mot dans mon petit «dictionnaire du paranormal» mental. Apparemment cela voulait dire que c’était un humain à pouvoir avec...un arc brillant qui apparaissait ? De plus puisqu’il était là depuis le début pourquoi n’avait t’il pas réagit ? Cela me rendit septique.

J’attendis la fin de l’explication du «Quincy» avant de réagir à la question de l’Inflammable qui me tapotait bizarrement la tête, ce qui avait fini par me rendre toute rouge de gêne :

- Ca va je suppose...Enfin tu pourrais prévenir la prochaine fois...Enfin c’est pas grave...

Je souris un peu embarrassée et espérait que personne ne se méprendrait sur cette discussion incongrue. De toute façon je ne sais pas quoi faire d’autre parce que le mot «Quincy» ne m’évoque rien du tout. Et puis je n’allais pas rester là les bras ballants à subir les petits «patpat» de l’enflammer non ? J’étais une femme adulte, pas une gamine ! Même si parfois... les gens se trompaient un peu. Du coup je me décalais légèrement histoire qu’il arrête ce geste infantilisant.

Sérieusement, est ce que moi je lui faisais «patpat» sur sa tête ? L’idée était absurde, je réalisais que je devrais me mettre sur la pointe des pieds si je voulais lui rendre la pareil. Enfin ce n’est pas comme si j’allais faire une telle chose de toute façon, je n’étais pas si extravertie.

Bref, sinon...on allait pas rester à se regarder chacun notre tour non ? A moins qu’en restant là j’obtienne quelques explications sur le nouveau groupe. C’est étrange parce que ce n’est pas non plus celui auquel appartient Mashiro, Lisa et Rose. Un jour peut être aurais-je l’explication sur ces individus mais ça n’a pas l’air pour aujourd’hui. Mais combien y’a t’il de groupes pouvant voir les esprits ? Quelques jours auparavant je pensais être la seule et voilà qu’en fait il y a les shinigamis - enfin eux c’est normal, ce sont des esprits si j’ai tout suivit - d’autres humains à pouvoir, le groupe inconnu et apparemment les Quincy. J’allais finir pas penser que c’était normal finalement, et que c’était les humains qui ne voyaient rien les gens anormaux.

Je tenais mon petit sac nerveusement et attendit plus d’informations. Qui sait, j’aurais peut être quelques tuyaux pour éliminer un hollow dans la conversation. Même si avec deux hommes roux au caractère bien trempé et un autre au caractère plus dans la retenue, je me demandais si nous allions cohabiter dans cet espace sans heurt longtemps.

Pour couronner le tout, des élèves commençaient à arpenter les lieux - une pause sans doute - et discuter avec le shinigami allait s’avérer compliquer. On pouvait bien sur, mais...soit les gens m’avaient déjà vu parler toute seule à maintes reprises néanmoins ce n’était pas une raison d’en faire une habitude. Décidément rien était facile, même faire connaissance.


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Mar 11 Nov 2014 - 14:36

Tss... C'est chiant !

Inei, James, Ichigo, Junzo

Hein? « Grand con »? Sérieusement? James l’avait parfaitement entendu et il tira un peu la gueule sur le coup, avant de sourire, tournant le regard vers l’hérisson. Ce gamin lui rappelait… Lui tiens, quand il avait genre… seize ans - sa fait une paye tiens!-. Lindley aussi avait ce caractère bien trempée, même si lui avait l’air un peu plus enfoiré que les deux, mais sa on s’en foutait un peu, c’était pas le plus important sur le moment. C’était juste dommage que ce gamin était un Shinigami, il l’aurait apprécié sinon… Enfin son attention se redirigera de toute façon vers le nouvel arrivant… Qui expliquait qu’il voyait, qu’il était un Quincy… Très intéressant tout ça, oui, fort intéressant. On dit à James ce que c’est qu’un Quincy? Non parce que le briquet sur pattes, il en savait strictement rien, il en avait jamais entendu parler même, ce qui pouvait être fort problématique pour le coup.

Lindley soupirera doucement en secouant la tête, avant de fouiller dans sa poche et de se rallumer une cigarette, soit il s’en foutait complètement de ce qu’il se disait, soit, c’est tout simplement parce qu’il savait rien sur les Quincy. Avec ce garçon, il fallait plutôt prendre l’option deux, enfin se serait plus dans le contexte ou on le connaît, vu qu’il était un inconnu au milieu… d’inconnu… Sa tombait bien pour le coup. L’homme a la chevelure de feu observera donc le nouvel arrivant… même s’il avait l’air d’avoir été la depuis le début et il le confirmera de toute façon. James se demandait vraiment ce qu’il trouvait au fait d’observé les gens occuper à se débarrasser d’Hollow et optionnellement se prendre légèrement la tête - ce qu’on avait put voir avec l’enflammer et le hérisson quelques temps plus tôt.

« Quincy…? »

James ne savait pas du tout ce qu’était la différence entre un humain normal à pouvoir et… un Quincy, il en avait jamais vu jusqu’à maintenant et ne les trouvait pas particulièrement différent pour le coup. Et ne pas savoir… Il fallait qu’on sache que sa le frustrait particulièrement, non pas qu’il était con, loin de là même, mais il y avait encore pas mal de chose que Lindley devait comprendre sur le monde spirituel et tout ces trucs qui vont avec. Mais s’était comme le lycée, apprendre n’avait jamais été son fort, il préférait la pratique à l’étude quelconque et sa avait toujours été comme ça. Au moins, maintenant, il savait que le premier gugusse qui sortait un arc pareil était un Quincy… non? Sa marche pas comme ça? Boh il s’en fout pour le coup. L’enflammé allumera tranquillement sa clope, qu’il avait coincé entre ces lèvres et tirera une bonne bouffer de fumé avant de la recracher doucement, observant le petit groupe, avant de voir l’agitation dans la cours du lycée. Sa lui rappelait qu’il ferait mieux de se casser s’il ne voulait pas que le « chef » qui était censé le surveiller et s’assurer qu’il faisait son boulot, ne le prenne en flag à glander, si on peut le dire comme ça, dans la rue en face du bâtiment. Allez ce n’était peut-être pas le moment de s’éterniser dans le coin, son regard se posera sur chacune des personnes présentes, avant qu’il ne soupirer.

« C’est fort intéressant tout ça, mais faut que je me casse. A la prochaine les mômes. Et… Prend soin de toi la naine. »

L’enflammé sourit doucement à la seul personne du sexe opposé présent, avant de se mettre à avancer, tournant le dos à cette petite « population », qu’il comptait bien abandonner pour le coup. Il avait du boulot chez lui et s’il restait trop longtemps, il allait s’attirer des ennuies avec le « chef » de chantier, et il préférait mille fois éviter ce genre de chose. Malgré son caractère compliquer, il se contentait de faire un signe de main au deux adolescents, même si l’un d’entre eux était un Shinigami, il fallait bien qu’il s’avoue un jour, qu’il le trouvait plutôt amusant, peut-être à cause d’une quelconque ressemblance dans leur caractère, sur certains point du moins.



[HRP: Alors Jamesou s'en va 8D. Je vois pas ce qu'il fera de plus de toute façon x). J'espère vous recroisez tous dans un prochain rp *-*]
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 969
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   Ven 28 Nov 2014 - 22:29



So many questions, lack of time


L’air de rien, pendant que notre fameux groupe atypique faisait causette, l’heure tournait. La pause matinale habituelle du lycéen se transformait littéralement en brossage de cours à présent. Mais, il fallait avouer qu’il était maintenant habitué à faire l’école buissonnière. C’est triste à dire, certes, mais avec une double vie comme la sienne, on se demande si on arriverait à joindre les deux bouts à sa place. Il liait comme il pouvait le travail d’un Shinigami et le travail d’un lycéen, le devoir d’un combattant et le devoir d’un simple adolescent. Aussi, il fallait donc bien qu’à chaque fois, il soit absent pour l’un ou pour l’autre. Après tout, il ne pouvait pas être partout à la fois, ni se diviser. En revanche, il donnait toujours la priorité aux tâches de Shinigami lorsqu’il était prévenu. Ainsi, il posait souvent des lapins en plein cours ou en pleine sortie avec des amis pour aller fracasser du Hollow dès que son badge de Shinigami Daikô sonnait, par exemple... Pour lui, la protection des gens passait avant sa propre vie. Il n’avait aucune obligation à accomplir le travail de ces militaires d’outre-monde, mais la raison qui le poussait à quand même le faire était exclusivement d’ordre personnel. Avec son paternel qui lui avait inculqué depuis tout petit la signification de son prénom, il s’était mis en tête de protéger des gens, en premier ses proches et surtout sa mère. Quand il avait perdu sa mère qu’il était censé protéger, il avait été comme complètement détruit mentalement, le poids de la culpabilité pesant sur ses jeunes épaules. Quand il avait su que cette perte douloureuse avait été causée par un Hollow, il s’était alors juré de faire en sorte que personne d’autre que lui ne subisse ce qu’il avait dû vivre. Voilà en quelque sorte le pourquoi du comment de sa situation actuelle, situation se bornant sur le fait de protéger le plus de gens possible des âmes corrompues ou de quoique ce soit d’autre. Oui, le plus possible, parce qu’il reconnaissait avoir quand même ses limites et de ne pas pouvoir être toujours là pour tout le monde même s’il faisait tout ce qu’il pouvait.

Cet inconnu aux cheveux de cendre avait dû sentir toute l’attention des trois déjà présents sur lui après sa prise de parole impromptue et brève. Il avait pourtant semblé peu enjoué à se lever pour les rejoindre... Mais au final, il n’avait pas voulu rester assis dans son coin en élevant la voix pour continuer la discussion. Non... Il s’était décidé à quitter sa place pour s’approcher doucement en laissant ses affaires sans surveillance. Il avait eu la confiance pour lui sur ce coup là... En s’étant dit ça, Ichigo avait vu une croix sur le sac. C’était un véritable stéréotype cette adoration pour les croix chez les Quincy... Le hérisson roux n’avait côtoyé jusque là qu’un seul d’entre eux et malgré ça, il en avait été déjà persuadé en ayant vu cet autre membre de cette race avoir cette même lubie. Enfin, c’était à supposer que ce type était un de ces archers... Mais, le rouquin qui n’avait laissé que brièvement son regard noisette sur ces effets personnels pour se focaliser ensuite sur ce jeune homme en était de plus en plus sûr. Les questions s’étaient ensuite posées une à une. D’abord la jeune femme, puis ce grand rouge... Et enfin l’adolescent qui avait cherché à avoir une confirmation orale de ses soupçons. L’interlocuteur ne s’était pas arrêté de marcher, gardant un sourire animant ses lèvres, comme s’il s’amusait de la situation.

La main maintenant casée sur le pommeau de Zangetsu fraichement planté dans le sol, le jeunot attendait la réponse avec impatience. Mais, apparemment, il avait aussi foutu une interrogation au seul membre de la gente féminine. En effet, elle répéta le mot « Quincy », comme larguée. Elle ignorait donc ce que c’était. Bon, ça n’allait pas être inutile pour tout le monde cette confirmation tant recherchée par le Kurosaki. Le questionné stoppa alors enfin ses pas devant eux. Avant toutes paroles, ce dernier vint à faire valser sa main qui était couverte d’un gant curieux... Ce qui eut le don de faire déjà sourciller l’orangé. Ce gant, il l’avait déjà vu... Sur le bras d’Ishida, bien sûr. Était-ce vraiment le même gadget ? Il n’eut pas le temps de se poser plus la question que le nouveau venu venait de se mettre en position pour faire alors apparaître son arc spirituel. L’expression faciale du lycéen se fit dès lors assez sérieuse et grave tandis que l’archer répondait aux trois questions en même temps de manière positive. Oui, il voyait les âmes. Oui, il était là depuis le début et n’avait pas bougé son cul. Oui, il était un Quincy... Oui, Ichigo, tu n’étais pas con, t’avais bien deviné. Il demanda même s’il n’y avait pas d’autres questions, sachant pertinemment qu’il était devenu le centre d’attention du moment. En fait, avec la démonstration qu’il venait de faire, il n’avait même pas besoin de répondre à la dernière interrogation... Quoique, si, c’était nécessaire pour la paumée.

Enfin, celle-ci vint à quand même réagir quant aux tapotements sur sa tête, venant à détourner un peu la conversation en répondant finalement au flamboyant qui lui avait auparavant demandé si... Elle n’avait pas trop mal au cul. Elle affirma aller bien malgré tout... Toutefois, elle lui demanda de prévenir la prochaine fois... Mais que ce n’était pas grave au final. What ? Ça voulait dire quoi ? Elle avait été à terre à cause de lui ? Que lui avait-il fait ? Peut-être qu’il l’avait dégagée du passage pour l’empêcher de se faire blesser par un de ces Hollows ? Si c’était ça, ça partait d’une bonne intention, mais s’excuser était la moindre des choses. Enfin bref, pourquoi se prendre encore la tête dessus si elle-même, elle s’attardait pas dessus... Elle se décala de l’asperge rouge en étant gênée et puis voilà. Mais, ce dernier sembla faire comme s’il l’ignorait en soupirant doucement et... Sortant encore une autre clope de sa poche. Il allait encore fumer ? Cet enflammé était un véritable pompier et un sacré enfoiré quand même. La tête de konpeito ne l’aimait vraiment pas et ce n’était plus une nouveauté, ça se voyait à sa tête quand il lui adressait un regard de travers.

Dans tous les cas, la jeune femme et le plus âgé semblaient vraiment perdus quant au mot « Quincy ». Oui, les deux, car ce fut au tour de la tête d’allumette de répéter ce nom avec perplexité. Ils étaient aussi ignorants que l’était le plus jeune quelques mois auparavant. Était-ce le bon moment pour mettre fin à ce manque d’information ? Peut-être pas... La cigarette coincée entre les lèvres de son propriétaire ne tarda pas à se faire allumer et à engendrer le premier souffle de fumée. Cette odeur revenait à envelopper toute la zone... Mais, personne n’en fit mention, même si ce fait était quand même quelque peu désagréable pour les non fumeurs. En fait, les attentions étaient un peu attirées vers des élèves qui commençaient à s’amasser dans la cours autour d’eux... Minute, ça voudrait dire qu’une heure s’était déjà écoulée ?! Sérieusement ?! Notre bretteur venait déjà de sécher une heure de cours ?! ... Une heure d’anglais... Ça sentait la rédaction supplémentaire à rendre sur un texte ennuyeux... Intérieurement, Ichigo poussa un profond soupire, se frottant ensuite le visage, alors que la flammèche ambulante décida de se tirer. Sa manière de sortir sa réplique de départ semblait mixer le foutisme et le foutage de gueule. C’était un art qu’il maîtrisait bien. Le revoilà à les prendre pour des gamins et appeler la jeune fille « la naine ». Bon, notre représentant Shinigami allait-il faire foi de sa spontanéité ?



Jaa, ossan.


Eh bien oui, la perche était trop bien tendue pour rater cette occasion. S’ils étaient des mômes et bien lui était un vieux. Néanmoins, la réplique du partant ne semblait pas méchante, en fin de compte... Il souriait doucement à la petite nerveuse et fit un signe au Quincy, mais... Aussi au Quinze, avant de partir sans se retourner. De ce fait, l'adolescent se fit bien perplexe : ce type l’aimait bien ou pas ?! Rah, qu’il était compliqué, celui-là ! C’en était énervant ! Il fallait dire qu'en plus le roux ne l'avait pas vu réagir silencieusement quand il avait dit « grand con »... En effet, ce mec avait fait la gueule avant de sourire en l'observant. Enfin... Au final, il n’avait pas divulgué son identité. Mais, bref... Avec toute la populace qui se pointait, être dans son corps spirituel et causer avec deux personnes qui étaient encore bien dans leurs corps charnels n’allait pas être pratique pour ces derniers... À moins qu’ils s’en foutaient de se faire passer pour des schizophrènes ? De plus, le départ de l’adepte de la clope faisait rappeler qu’il était temps pour Ichigo aussi de partir et de retourner siéger en salle de classe... Il avait encore une heure de cours avant la pause du midi. Ça valait le coup de continuer à sécher ses devoirs scolaires pour papoter ? ... Allez, ça l’était pour au moins une chose.


Avant que je parte aussi, c’est quoi vos noms ?


Oui, ça l’intéressait de savoir ça avant de partir accomplir son devoir de lycéen... C’était au cas où. Ces personnes étaient intrigantes et peut-être qu’il allait être amené à les revoir un de ces quatre. Il aurait même voulu savoir qui était ce type au pouvoir de feu. Mais bon, ça allait être pour une prochaine fois, sûrement. En fait, dans l’immédiat, c’était surtout ce Quincy qui l’obnubilait... D’où sortait-il ? Pourquoi le binoclard s’était-il vanté d’être le dernier Quincy si dans le même lycée qu’eux, il y en avait un ? C’était bizarre... Il fallait qu’il en sache plus, qu’il cherche un peu de son côté et se renseigne, notamment auprès de quat’yeux... À moins que l’intéressé lui-même veuille bien en causer ? Hm... Vu l’individu, c’était peu probable, mais on pouvait toujours rêver. Tiens, au fait, celui-ci n’avait pas cette fascination pour le blanc et les tenues incongrues, on dirait... Voilà qui était changeant. Non, c’était la journée qui se démarquait des autres, ces dernières s’avérant être trop répétitives bien que sortant déjà de l’ordinaire pour la tête de hérisson.

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)
» Une journée ordinaire ... [Tristan Gabriel Troy]
» Un doigt levé vers l'ordinaire ~ James Rowley
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-