lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Ieyasu, The Gambler Of Fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Ieyasu, The Gambler Of Fate   Dim 27 Juil 2014 - 22:38

















❝ Tokugawa Ieyasu ❞
Life to Him is just a game to be won and he has all the time in the world to do it




Carte d'identité

Nom : Tokugawa
Prénom : Ieyasu
Âge : 5352 ans du moins historiquement
Groupe : Humain
Division :
Rang : X
Spécialité : Aucune




Votre physique



Bref;Bref, Bref... Tout d'abord, sachez que je suis souvent qualifié de poids plume et cela souvent à tort. Certes mon corps est fin et même qu'à première vu que je suis un putain de squelette à la con , mais malgré ça, je possède une force supérieure à la moyenne et non, j'aime pas les fleurs. Je suis musclé finement tout de même et mon endurance est assez élevée ce qui en fait un atout avec mon agilité, c'est d'ailleurs mon point fort et mon meilleur atout avec mon ambidextrie, je sait utilisé mes deux mains pour toutes les circonstance et pour tous les domaines. En parlant de point fort, abordons mes putain de points faibles, tous d'abord, ma résistance au coup, j'ai beau avoir du muscle travaillé, la forme de mon stupide corps m'empêche d'encaisser la plupart des chocs violents et des dégâts généreusement donné par ses monstre difforme, de plus, il suffit de m'affaiblir les jambes pour en finir avec moi...C'est d'un pitoyable

Maintenant que ma force dite ''Intérieur'' c'est fait, je pense qu'il est temps de montrer mon corps dans le sens Externe de la chose. En premier, je vais commencer de haut en bas, donc... Mon visage est masculin pour les bigleux, parce que j'ai vraiment un visage plutôt carré, fin clairement dans ce qu'on appelle l'Homme. Dans l'ensemble c'est une forme de tête des plus banals. Mes yeux...ces derniers sont d'une couleur bleuté qui virent vers une teinte verte surtout au contact de la lumière de l'astre solaire aussi appelé communément le soleil. Mes yeux se démarque de mes cheveux d'un blond d'une teinte des plus clair, couleur en accord avec ma peau plutôt dans le pâle et vus ma taille haute d'un mètre quatre-vingt-dix il y en a de la peau, heureusement que mon poids n'en rajoute pas, en même temps avec seulement soixante-quinze kilo, il me serait très difficile d'être large. J'ai zappé mes oreilles, on ne dirait pas, mais elles sont percées, mais j'ai pas vraiment trouvé de piercing approprié, par contre niveau taille, j'ai pas grand-chose à dire, elles sont juste belle mes oreilles

Nous voilà au bout de ma description dite ''Physique'', et ouais, c'est assez long et dite pas que j'avais pas prévenu.
La tenue que je porte le plus souvent et aussi l'unique tenue que j'ai à disposition est un manteau long dans le style uniforme militaire déchiré sur certains bouts dans les tons Noir où les bords du vêtement sont recouvertes de fils d'un jaune ton or pardessus une chemise dans un ton glycine avec des boutons couleur or, je porte comme la plupart des gens, un jeans et cette fois-ci bleu surplombé par une double ceinture noire et de plusieurs lanières de cuir un peu partout sur son manteau avec des boucles de ceinture blanche avec aussi des bracelets en argent sur les avant-bras et les poignées, poignées souvent accompagné de gant à pointe qui laisse mes doigts libre . Pour ce qui est des chaussure, deux lourdes bottes noires avec autant de lanière que son manteau. Niveau bijou et autre objet petit et varié, vous allez être servi, des collier et des sortes de médaille militaire, il y a deux colliers une dent d'un animal sauvage censé porté bonheur et un autre bijou que j'ai trouvé par hasard sur le sol. J'ai une apparence assez rebelle, ce qui m'a porté préjudice plusieurs fois à mon grand regret.



Votre caractère



Donc vous vous intéresser à mon cerveau, je suppose que dire que je ne suis pas un psychopathe suffise à vous convaincre, Alors faut que je parle de ma moralité, éducation et tout le bordel qui va avec.
Voilà mon cerveau, je trouve qu'il est peu sombre , j'ai peut-être une image un peu trop mauvaise de moi, tient, vlà un défaut. Tient, en voilà une bonne transition sur mes qualités et mes défaut. Je sent que vous allez raller car, j'ai beaucoup de défaut et peu de qualité, comme dit dans la phrase du début, je ne suis ni une idole, ni un ange et encore moins un saint.
Bon, je vais commencer par le pire, donc les défauts, et oui mes merveilleux et superbe défauts.


Comme dit plus haut, je suis assez extravertie, c'est le plus grand de mes défauts et donc je me devais de le mettre en premiers, ça serai mentir de ne pas dire que je suis arrogeant, je suis peu fier de ce défauts, mais oui, je suis légèrement pervers, et vu mon age, c'est mort pour faire croire que c'est à cause des hormones.
Et ne comptez pas sur moi pour faire le diplomate, je suis une brutasse dans ce domaine, je suis pas trop serviable non plus. J'espère que vous, lecteur de ce texte n'êtes pas à cheval sur les règles, je suis ce qu'on qualifie d'Anti-Conformiste, et ouais....désolé, je pouvais pas savoir.
Bon revenons sur le principal, En accord avec nature réservé, je suis aussi froid et distant avec les inconnue les plus étrange surtout dans le sens ''Flippant'' mais ça m'empêche pas d'être ouvert d'esprit, je suis pas non plus un vieux con arriéré, le seul point commun que j'ai avec eux, c'est que je suis un peu énervant, comme un peu tout le monde

Je pense que les défaut c'est fait, passons aux meilleurs, applaudissez les qualités...Ca aurai été sympa un bruit de trompette là, Bref, je m'égare.
Là, au moins, je suis sur de mes qualités, ou du moins, j'essaye de les suivre.
On peut me dire que c'est un défaut, pour moi, ça ne l'est pas et oui, je parle bien sûr de ma franchise, je déteste tous les hypocrites qui se disent franc, sinon, les gens me trouvent altruiste...oui, je vous jure, je trouve que la notion de bien et de mal est trop abstraite pour dire ça mais bon, je leurs fais confiance pour ce compliment. Une autre qualité sûr par rapport à moi et ma détermination, j'en ai tellement que les gens la confonde avec la bêtise, c'est vrai que je réfléchis vraiment aux conséquences que deux voire trois heures plus tard, je suis aussi un sacré je m'en foutiste avec une confiance aveugle en mes capacités.




Votre pouvoir





Yasu considère le combat comme un jeu. A l'aide de son élément, le temps, et des cartes qui lui servent d'armes, il embarque ses ennemis dans une partie où l'on joue sa vie.
Il utilise son élément : le temps, pour jouer avec ses adversaires. Pouvant déclencher des jeux dangereux où l'adversaire risque sa vie. Toutefois, l'ennemi a toujours une chance de gagner.
Les Cartes de notre humain peuvent apparaître et disparaître selon sa volonté, il en existe différents types : le dos comporte 5 symboles, et la face, une horloge (sans doute car l'élément de Ieyasu est le temps) avec 13 heures (la treizième se trouvant au centre).Il existe aussi des cartes pièges qui peuvent crée une explosion si leurs adversaires les retournent.
Ieyasu est capable d'utiliser ses cartes pour qu'elles agissent de manière autonome et attaquent leur ennemi, tout en protégeant leur maître. Il utilise son élément pour se transformer lui même en carte.
Le Joueur du Destin est aussi capable de faire disparaître ses adversaires et de les changer en cartes ou en dés si ses dernière perde au jeu et cela pendant un temps limité




Votre histoire




15 décembre de l'an -3319

Me voilà enfin en l'âge de me battre, le chef du village, qui est en autre mon père, veut me voir à ces côté lors des batailles. Je suis maintenant un guerrier de notre peuple...et mes devoir sont de combattre pour mes frêres et soeurs qui reste aux pays. Cependant, je ne sais pas si j'en ai la force...depuis toujours je semble entendre des monstres grogner...les anciens livre parle de Dragons et de Wyvern. J'espère ne pas rejoindre mes ancêtres par la faute de ses créature qui ne me remarque pas et semble chasser des être que je pourrai qualifier de fantôme.
Moi Ulord...ne passera pas pour un lâche auprès des miens, je me dois d'être fort et courageux pour remplacer mon père lorsque celui-ci ne sera plus apte à diriger. c'est mon destin... et aucune divinité ne saura m'en détourner.

27 mars de l'an -3315

Mes exploit en tant que guerrier ne cesse de se cumuler, nous avons piller quelque village, néanmoins, nous avons aussi créer quelque ville fantoche, ces dernière nous donnant des ressources tout en étant diriger par un homme suivant nos objectif, c'est une une stratégie des plus utiles, nous leur laissons un semblant de liberté tout en les contrôlant. Mon père semble avoir plus d'ambition qu'avant et semble vouloir créer un royaume et en devenir le chef.
Je n'ose pas lui dire, mais...je me sent différent depuis peu. Serai-ce de la magie...ou une malédiction...je sent comme un pouvoir lorsque je joue aux jeux avec mes compagnon...si ce n'est que mon imagination...alors je ne serai qu'un guerrier fou.

15 décembre de l'an -3300

Me voilà emprisonné dans une cage sous l'ordre de mon père, le "Fardeau" que je possède ne se retire pas malgré l'intervention de notre chaman, je suis considéré comme un maudit alors que je controle partiellement ce pouvoir si..singulier.
Les gens se mettent à me mépriser, moi qui, il y'a quelque temps encore, était surnommé "Le guerrier blanc" était désormais traité et insulté de tout les maux que le village avait connu, j'étais devenu le bouc émissaire qui allait passer de vie à trépas pour être née ainsi. J'aimerai disparaître pour ne pas à subir ce jugement si seule....

5 juin de l'an -500

Je n'arrive pas à y croire, lorsque j'ai émis le sentiment de m'enfuir...un chose m'as aspiré et m'as propulsé sur un autre endroit, bien que totalement différent par son aspect que par sa culture...j'ai l'impression d'avoir une base de leur connaissance, je suis adepte d'une langue qui n'est pas la mienne, je parle philosophie avec eux et j'apprend leurs système politique, je suis un étranger, je n'ai aucun droit mais je ne suis pas considérer esclave...le nom de la cité...Athène, référence à une déesse symbolisant la guerre, la sagesse et plein d'autre chose, propre à mes coutumes, je ne croit pas à une quelconque divinité. Même bannis, je reste cloîtré dans ma culture.

30 Septembre de l'an - 300

Je pensais avoir perdu ce journal...deux cent ans se sont écoulé depuis mon réveil, il est clair que....la mort ne me veut pas dans ses bras, je ne vieillit pas, et je vois le temps défilé à une lenteur folle, je vois des empires se fonder ou du moins, un futur empire...Rome a étendu son territoire d'une manière affolante, je parie qu'il viendront un jour où je suis installé. Il semble avoir soif de conquête et d'un point de vue personnel...cela fait plaisir de voir "Les Jeunes" avancer dans un avenir qui ressemble au passé, ça me rend nostalgique.

21 décembre de l'an -50

J'avais raison sur Rome, passé d'un simple état à une république avant de passer Empire avec à sa tête l'empereur Jules César, la méditerranée leur appartient, le commerce semble prospérer et je pense encore rester un siècle avant de visiter le monde du "Futur", je vais bien pouvoir réussir mon tour de passe-passe de la dernière fois, j'espère

[La moitié des pages sont soit taché de sang, soit brûlé, rendant illisible une bonne vingtaine de pages]


13 Janvier de l'an 1099

La poussière se lève sur la ville, des soldat jouant aux cartes me regarde d'un air interrogée et cela est compréhensible, je n'avais jamais porté d'armure et la guerre ne m'avait connu que dans les début de ma vie et encore, les armes n'était pas aussi mortelle, si...lourdes, le souffle court et dans mon armure doré, je dois monter sur les murs protéger cette ville...une croisade...une belle connerie, je les déteste pour ce qu'il font de la mémoires de mes amis, mes compagnon d'avant mon dernier sommeil il y'a plus de mille ans.
Les soldats joue à des jeux, je m'en éloigne et je me prépare à défendre ce lieu qui me ravive des souvenirs, je la défendrai au péril de ma vie.
[Quelque tache de sang recouvre la partie gauche de la page avant de devenir lisible]
J'ai échoué...la ville à été prises par des hommes qui suivent une voie qu'il n'a jamais demander de suivre...je te demande des excuses mon ami... me voilà obligé de fuir, une nouvelle fois...

15 Juillet 1456

Me voilà réveiller, encore clinquant dans mon armure, trouver par le prince de Valachie, environ quatre siècle ce sont écoulé depuis la croisade, l'homme en face de moi est...étrangement poli et ne semble pas si...dérangé par sa trouvaille, Vlad Tepes est son nom, de la dynastie Draculea...Dragon...une créature des plus mythique pour cette homme si...passionnant, mon immortalité ne l'intrigue pas et il semble si connaisseur sur la chose...effrayant mais passionnant, de tel adjectif qui convienne à ce prince, je suis admiratif et la curiosité de l'homme devait être contagieuse, me trouvant, à mon tour...bavard et curieux, j'imagine que la vie reprend un goût nouveau.

17 septembre 1466

La joie m'envahit, je vient de rencontrer un être semblable à moi dans le temps, un autre immortelle, c'est...son pouvoir est étrange mais extrement puissant, il tire sa vie des autres comme le ferai un parasite...mais contrairement à ce dernier, il gagne en puissance chaque fois qu'il se nourrit du sang d'un autre être vivants, c'est brutal dans la chose mais, je me suis trouvé un confrère qui ,malgré cette bestialité, est quelqu'un de cultivé, d'intelligent, de poli et de courtois. Un ami qui malgré son surnom "D'Empaleur", sa brutalité psychologique, était un homme de confiance qui s'amusait à se nommer Dracula, je me plaisait dans cette contré de Valachie, appréciant la salle à manger au point d'en faire une seconde chambre.


10 Juin 1700

Me voilà...en pleine mer, tellement d'eau...c'est assez déroutant, je vogue???sur une carte géante, ça semble être un moyen de flotter...sans trop se mouiller, il fait plutôt chaud mais, l'eau rafraîchit , je ne sais quel est la date ou le lieu où je me trouve, mais c'est un cadre des plus idyllique, Un Hermite tout tranquille, jonglant avec d'autre carte et voyant passer un bateau au large...Et mais !

[Quelque pages dont l'encre à baver entrave la lecture sur quelque pages]

17 Juillet 1702

L'aventure me tend les bras sur les mers de caraïbes, je suis officiellement un...pirate, je pille, je dors, je me....fais plaisir au niveau alcool et cuisse, sans oublier ce magnifique chocolat que j'ai découvert en explorant avec mon ami Cristoforo Colombo, entre des indigène cannibale et quelque richesse culturel pour finir par la presque réussite d'assassinat à coup de flèche empoissonné. Mon but...je dirai une quête de liberté et d'amusement, entre les navires espagnol et Anglais, j'avais le choix sur mon rafiot, et je remercie l'homme qui chercha à m'emprisonner et me torturer psychologiquement sans succès, Edward Teach, ce bon vieux m'apprécie bien, en combat qu'en stratégie...que voulez vous, avec l'âge on ne refait plus les mêmes erreurs.
Au moins, je faire du monde de mes cartes...une réserve d'objet qui s'accumule depuis le temps, Entre les robes de l'empereur Ieyasu et ma vieille armure, sans oublier la plupart des trésors d'époque

10 Décembre 1943

Me voilà à plus de deux siècle après mon évasion et ma survie de pendaison, je me retrouva sur de la neiges, une gamine m'avait "Attrapé en plein vol", si il ne me l'avait pas dit, je n'aurai jamais reconnu Vlad, mon ami de toujours qui pour le moment avait une apparence...féminine, en même temps, j'imagine le nombre de "Vie" que ce dernier a put ingérer en plus d'un demi-millénaire, un vrai accro ce type, son but est de l'infiltration et de l'élimination...par mon pouvoir, j'ai assimilé le fait que le pays où je suis actuellement est en guerre, une guerre qui, me contrariais sur le sens éthique, après il est clair que je suis loin d'être la cible de réprimande mais quand même...la situation ne me plait guère.

17 Février 1945

Les technologie militaire sont si avancé...et les motif de guerre de plus en plus idiot, je tue de nouveau et avec facilité...je n'aime plus les guerres, mais je défend les personne qui descende de ceux que j'ai autrefois protégé en judée.
Les meurtriers de ce massacre font partie d'un groupe de type militaire...les SS, leurs idéaux sont fondé que sur des paroles d'un homme qui souhaite l'impossible, la race parfaite n'existe pas, l'unité d'une nation qui se base sur les idéaux citer par ce dirigeant n'ont jamais marché, qu'importe l'époque. Néanmoins...je ne peux que féliciter son ingéniosité, c'est un monstre certes, mais aussi un tacticien hors-pair.

Me voilà en pleine infiltration, trois heures que je me fait passer pour un des leurs, j'ai appris que le chef du pays avait une affection certaines pour tout ce qui traitait la magie et les phénomène spirituel, une chance pour moi...ou pas, cette idiot avait réussis à emprisonné des bêtes hideuse, au masque fait-De vue uniquement- à de l'os. Elle ne semblait vouloir qu'une chose, se nourrir...un animal en cage, un être dont l'ambition n'est réfléchi que par l'estomac, ignorant les dommages collatéraux, un ennemie de mon lieu de vie, n'ayant à peine conscient de son acte ignoble.
C'est à partir de se moment là que je me suis mit à réfléchir à mon but...j'avais un temps de vie illimité et la terre...mon monde était assaillit par des créature qui tuait des "compatriotes", je me devais de les protéger, c'était mon credo, mon nouveau et ultime but.





Et vous alors ?!

Pseudo :
Âge :
Comment avez vous trouvé le forum ? :
Un petit avis ? :
Et notre code :



© Nocty
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2265
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
12820/17000  (12820/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Ieyasu, The Gambler Of Fate   Mar 26 Aoû 2014 - 11:24

ou en est cette fiche? Si pas de nouvelle d'ici vendredi j'archive dans les oubliées.

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2265
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
12820/17000  (12820/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Ieyasu, The Gambler Of Fate   Ven 26 Sep 2014 - 14:42

Je viens aux dernières nouvelles, car en début de mois tu disais que tu la terminais en un week end et nous sommes légèrement fin Septembre. J'archiverais donc cette fiche a la fin du week end si pas de nouvelle ou d'avancement de ta part.

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ieyasu, The Gambler Of Fate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ieyasu, The Gambler Of Fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Mathis ♠ « I'm the master of my fate, I'm the captain of my soul. »
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Aile des personnages :: Aile des oubliés-