lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 27 Mar 2015 - 21:32



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


Bon, je m'incruste.

Aux alentours de Las Noches, il y avait un arrancar. Pas n'importe quel arrancar, non. Bon, ok c'était pas un espada. Pas encore. Mais il y travaillait, justement cela faisait désormais trois jours et trois nuits qu'il n'avait pas quitté son lopin de sables.

A défaut d'avoir des poids et un matériel de musculation descend, il avait arraché un énorme morceau de pierre. Celles qui composaient les grands piliers rouges. Oui ces machins-là qui servent à rien !

Bref, ce fameux arrancar était donc depuis ces trois jours en train de faire des exercices. Que ce soit des pompes avec son rocher sur le dos ou encore des tractions. Son acharnement était palpable, c'était lourd, difficile, éreintant. Mais c'était nécessaire, nécessaire pour devenir plus fort, nécessaire pour atteindre son rêve ! Celui de rejoindre l'espada !

Son petit manège avait d'ailleurs attiré l'attention de quelques arrancars, oh, même pas des numéros. Mais ceux qui servent d'esclaves, dans l'ombre. Des déchets pour Dai, aussi faibles que de simple hollow. Et ceux qui s'étaient approchés trop près ? Dévorés ! Ha, la dur réalité du Hueco Mundo. Les arrancars sont avant tout des hollows, pas des pseudo ex-humains qui s'amusent à jouer les shinigamis !

Mais bon. Rester 3 jours et 3 nuits d'affilée sans rien faire à part soulever du rochers, même avec la plus grande des motivations. On finit par s'emmerder. Et c'était le cas du n°69. Il aurait bien voulu tenir une semaine ! C'est ça le pire ! Alors ça l'énervait, mais bon, s'il y restait, il allait finir dingo comme ces pauvres espadas forcés à boire tu thé par le maître... quoi que... c'était peut-être ça leur secret ? Mouai. Pas trop pour lui c'te merde humaine.

Maintenant le voilà qu'il marchait dans ces foutus couloirs du diable ! Il arrêtait pas de s'y perdre ! C'est à croire que les murs bougeaient tout seuls ! Pff. Casser les murs pour trouver son chemin, c'était tentant. Très tentant. Mais la dernière fois qu'il l'avait fait... il avait finit par tomber de 3 étages. Et une autre fois, il avait atterrit dans une salle de bain utilisée par sa propriétaire... Rah les femmes.
Et justement, il les cherchait les douches ! Loin d'avoir son propre loft comme les plus hauts gradés. Après bah... il hésitait entre pioncer ou carrément aller demander à Aizen -oh, pardon maître Aizen- de lui donner une quelconque mission à faire... histoire de s'occuper avant de reprendre l'entraînement.

Mais alors qu'il cherchait, enfin, le terme le plus exacte serait tourner en rond depuis bien... 20 minutes ? Il aperçu au loin un Garganta ! ENFIN UN PEU D'ACTION DANS CE DÉSERT BLANC ! L'arrancar qui l'avait ouvert venait à peine de s'engouffrer à l'intérieur. Il ne lui restait donc que peu de temps pour le suivre ! Il se piqua donc un putain de sprint sur une vingtaine de mètres avant de sauter dedans tel un sportif olympique. Stalkeur né quand tu nous tiens.

Ok. C'était super dangereux ce qu'il avait fait. Il aurait pu tomber sur n'importe qui. Un espada en rogne, un haut gradé ? Mais par chance, quand il se hâta de rejoindre le propriétaire de ce Garganta. Il tomba sur un simple numéros, comme lui. Un gars chelou. Son Zampakuto ressemblait à un trident... Tu parle d'une arme pratique pour combattre... Et ses yeux bicolores c'était limite encore plus weird que ses cheveux vert à lui. Et sa musculature... mouai pas un combattant. Bref c'était désormais trop tard pour revenir en arrière. A Las Noches.

-Yo ! T'es en mission ? T'vas dans le monde des humains pour tuer l'ennui ?


En effet l'ennui était un facteur important qui, entre deux guerres, faisait vadrouiller les arrancars un peu partout. Que ça plaise à Aizen ou non. Même Dai, qui était plutôt du genre casanier y était allé une ou deux fois !
Bref. Tout les chemins ne mènent pas à Rome, mais le Garganta finit par aboutir. Sur une ville humaine.

Dai n'aimait pas le monde humain. Il n'aimait pas les humains non plus. L'air y était... Sec ? Lourd ? Contrairement au Wueco Mondo, il n'y a pas de fines particules de reiatsu qui volent. Les humains ne les voyaient pas. Ils étaient tellement faibles qu'ils ne feraient même pas un repas digne de ce nom ! Pour dire ! Comment les autres hollow pouvaient s'en nourrir ?! Sérieusement ! Et les shinigamis qui traînent là-bas... pour surveiller les "villes"... une grosse blague.


Il se fit craquer le cou et s'étira. Pff cacher son reiatsu ? Oh que non ! Il espérait bien attirer un hollow ou deux, voir un shinigami pour se battre ! Foi de Senshi !

-Raaah... je commence à avoir faim. J'aime pas ce monde.


Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 28 Mar 2015 - 11:34



Tourisme ou ennui ?







Saveiro et Aurelio s’ennuyaient, inutile de le cacher. Quel arrancar ne s’ennuie pas dans ce désert nocturne ? Même le Primera passait son temps à dormir, surement pour que les journées passe plus vite. Pourtant, nos deux arrancar atypiques n’étaient pas forcément les plus férues de combat, bien au contraire, ils aimaient discuter, comparer, observer et peut être s’amuser un peu. Sauf qu’au bout d’un moment ils n’avaient plus rien à ce dire, assis sur une dune, les anecdotes épuisées depuis longtemps. Saveiro proposa, se relevant soudain :

- Bon, j’ai une idée.

Son compère aux cheveux rouges, et aux yeux tout aussi rouge se leva à sa suite, jouant le scepticisme :

- Ca alors, tu m’en diras tant.

Oui, ils se connaissaient assez pour que Saveiro ne se vexe pas de l’humour plus ou moins prompt d’Aurelio. Théâtrale, il déclara :

- Allons dans le monde des humains. Mais chacun de notre côté, à notre retour, essayons de rapporter un objet ou une histoire interessante.

Son ami fit mine de réfléchir puis croisa les bras :

- D’accord, le perdant devra tirer la langue à Ulquiorra.

Saveiro fronça les sourcils :

- C’est un peu dur comme gage. Et suicidaire.

Ce à quoi Aurelio répondit :

- T’as raison, bah on trouva rien. Prends gardes à toi que je ne trouve pas quelque chose de sensationnelle !

- Il en va de même pour toi !

Sur ceux, les deux ouvrir un garganta chacun de leur côté. Aurelio choisi l’Espagne, se disant  que le pays de la langue choisi par les hollows contiendrait des éléments dignes d’intérêt. Saveiro choisi Karakura, parce qu’il se passe toujours des trucs dans cette ville. Il entra dans son passage comme d’habitude mais n’avait pas prévu de sentir une présence spirituelle dans son dos, s’engouffrant avec lui. L’arrancar se retourna vivement, sachant que ce n’était pas son ami, car celui-ci savait se faire discret aussi bien « reiatsument » parlant que physiquement. Non, là c’était un drôle de type aux cheveux verts. Le gars, pas gêné du tout de son intrusion lui demanda la raison de son déplacement. Apparemment ce n’était pas un haut placé non plus. Saveiro lui répondit agacé :

- En effet, j’y vais sans but bien précis. Néanmoins, tu aurais pu prévenir afin de participer à notre concourt, et ouvrir ton propre garganta.

En silence, ils empruntèrent le tunnel entre les mondes, et quand ils en furent sortir, le vert déclara qu’il avait faim et n’aimait pas ce monde. Diantre, mais pourquoi était-il venu alors ?! Et sans se dissimuler plus que ça ! Saveiro sortit du garganta d’un bond agile avant de déclarer, de plus en plus incommodé par cet intrus :


- Je te préviens, si tu ne sais pas dissimuler ton reiatsu, tu n’as rien à faire à mes côtés, je ne suis pas venu me faire repérer par tous les shinigami du coin !


Sur ce, l’arrancar aux cheveux violet tâcha d’amorcer une séparation, en partant dans une autre direction.





codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 28 Mar 2015 - 20:45

Le monde des humains, Anna jurerait qu’il était plus différent de la Soul Society à chacun de ses passages. C’était à se demander pourquoi les deux étaient si différents à la base. Quoique le monde des humains était aussi très différent d’un endroit à l’autre. C’était peut-être mieux comme ça. Malgré l’énergie dépensée à chaque fois pour se créer des repaires, cela signifiait qu’il y aurait toujours quelque chose de nouveau à découvrir, de nouvelles aventures à vivre !

Sauf que là, l’aventure allait devoir attendre. Anna était simplement venue faire un tour loin de la Soul Society, histoire de relaxer un peu. Ça faisait du bien de changer (littéralement dans ce cas-ci) d’air, et elle était bien moins susceptible de se faire déranger par un Shinigami qui ne savait pas se mêler de ses affaires (regardez qui parle) dans le monde des vivants, là où le nombre de Shinigami au mètre carré était sensiblement plus bas.

Et bon, si un Hollow décidait de ramener ses hideuses fesses dans le coin, elle serait là, relativement prête à agir. C’était mieux que rien.

Enfin, espère que ces si sympathiques êtres dévoreurs d’âmes humaines allaient rester chez eux pour aujourd’hui. Anna était « occupée » à se prélasser au soleil sur le toit quelconque d’une maison quelconque dans une rue quelconque d’une ville qui n’était aucunement quelconque. À son insu, la petite ville bien sympathique de Karakura avait vu sa popularité grimper en flèche depuis la trahison des trois capitaines. C’était désormais un nom connu de tous, mais ça n’avait pas grand-chose de positif pour les habitants de la ville. Voyons le bon côté des choses, ils avaient maintenant plus d’effectifs pour les protéger, non ?

Oui bon, sachant cela, ce n’était peut-être pas le meilleur endroit où chercher la paix… mais elle commençait à bien aimer cette ville ! C’était un coin qui commençait à être connu, quoi, il avait maintenant un petit plus sentimental. Et puis, c’était plus facile de relaxer ici que dans une de ces immenses villes bruyantes comme pas possible. Bon sang, c’était peut-être à cause de l’habitude du certain calme de la Soul Society, mais même Anna s’y perdait parfois dans cette cacophonie sans le moindre charme !

Sauf qu’elle aurait peut-être pu profiter de son temps libre là-bas. L’aventure du mal prendre le fait d’être si impoliment ignorée, car elle s’imposa assez violemment. La jeune Shinigami eut un léger sursaut en sentant brusquement un puissant reiatsu dans les environs. Et ça n’avait pas l’air d’être d’un allié. Oh là. Détente terminée on dirait bien.

Un arrancar était-il venu ? Merde, il avait bien choisi son moment le bougre. Bon, si c’était le cas, c’était son devoir d’aller voir et d’essayer d’arranger la situation. Espérons quand même qu’un autre Shinigami avait été envoyé dans le coin.

La jeune noble se mit rapidement debout (même si son esprit geignait pour retourner s’allonger sans se soucier de la situation… mission difficile vu le reiatsu qui avait d’aimer rappeler à tout le monde qu’il était là). L’absence de discrétion du potentiel ennemi était suspecte, elle allait devoir faire preuve d’un minimum de prudence. Soupire, ce n’était pas comme ça que la Shinigami aurait voulu passer sa journée.

Elle se dirigea donc vers la source sans perdre une nouvelle seconde. Plus bas, des habitants marchaient dans la rue sans avoir la moindre idée ce qui se passait. Bénis sont les ignorants comme on dit. Sauf quand ils se font stupidement bouffer.

Stop ! Arrancar en vu ! En fait… ArrancarS plutôt. Parce qu’ils étaient deux, semblant sur le point de se séparer. Anna aurait pu en profiter pour avoir l’avantage de la surprise et s’en prendre au moins à un, mais ils restaient des Arrancars. Comment être sûre que ça allait bien finir ? Si elle aurait elle-même eu un allié, pourquoi pas, mais là… elle était plus que désavantagée.

Sauf qu’elle ne pouvait pas non plus les laisser circuler librement, surtout s’ils allaient à deux endroits différents. Les chances qu’ils veulent dévorer les habitants étaient assez faibles, les âmes normales étaient loin de représenter un repas de choix pour ces créatures. Pourquoi étaient-ils là alors ?

Hum. Anna jura intérieurement en posant sa main sur la garde de son zanpakuto. Il ne s’agissait pas d’une situation où un simple troisième siège relativement récente aimerait se retrouver (sauf s’il était membre de la onzième division, eh). Néanmoins, elle allait faire de son mieux pour au moins les ralentir, quitte à prendre la fuite si la situation devenait beaucoup trop dangereuse. Quelqu’un allait bien finir par se pointer, hein ?

La main toujours sur sa garde, valait peut-être mieux de ne pas dégainer tout de suite pour éviter de précipiter un combat, elle s’écria bien fort :

-HEY ! VOUS DEUX-LÀ ! Qu’est-ce que vous fichez ici !?

Avec de la chance, ils pourraient juste discuter calmement… non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 29 Mar 2015 - 3:13

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


YEAH UN ENNEMI ! Ha... non.

Concours, concours... depuis quand y a des concours ?! Il en avait pas entendu parler, lui, de ces concours. Ah, remarque, c'est vrai qu'il passait 90% de son temps en dehors de Las Noches. Et puis même. Un concours dans le monde des humains... de la fight ? Non, cet Arrancar ne semblait pas avoir l'âme d'un combattant, il cachait son même reiatsu. Bizarre toute cette histoire... mouai, les parties de caches caches ou autres conneries dans le genre, c'était pas son truc. Et puis ouvrir un autre garganta... la flemme. Alors il le suivit, silencieux. Taper la discute comme une pipelette, c'était pas pour lui. Il s'était cantonné au stricte nécessaire quoi.

Dai s'amusait donc à relâcher son reiatsu. Le faire effluer par vagues, comme si tout était normal. Certes, il savait le dissimuler. Bon c'était pas un expert dans ce domaine, il ne pourrait dans son état actuel jamais s'infiltrer ou se la jouer ninja, mais en ce moment même, il voulait se faire remarquer. Qu'un shinigami, voir deux, débarque. Un combat ! Voilà ce qu'il attendait ! Il voulait mesurer les progrès qu'il avait fait depuis le dernier.

-Je te préviens, si tu ne sais pas dissimuler ton reiatsu, tu n’as rien à faire à mes côtés, je ne suis pas venu me faire repérer par tous les shinigami du coin !


Rah, cet arrancar commençait à lui taper sur le système. Qu'il se casse ! Il voulait pas d'un gêneur dans ses pattes de toutes façons ! Si il voulait se faire discret c'était son problème à lui, qu'il cache donc son reiatsu si ça lui chante !
Dai s’apprêtait lui aussi à prendre le chemin opposé. Il avait en tête de trouver un terrain vague parfait pour un petit combat. Oh, dérouiller quelques hollow au passage et toutes personnes aillant un reiatsu suffisamment intéressant. Toutes ces perspectives et cette action à venir l'enjouait. C'était un des bon côtés du monde des humains. On y trouvait d'autres types d'adversaires.

En parlant d'action, le numéro 69 capta une voix non loin. A la vu d'un kimono noir du coin de l'oeil, il dégaina automatiquement... Son sabre se glissa dans son fourreau, quand il vu qu'il s'agissait d'une femme. Pff. Une femme. Ses long cheveux blonds ne trompaient pas. Son sourire s'estompa peu à peu. Lui qui pensait avoir enfin un combattant. Mais une femme, c'était faible. Elle ne pouvait faire un adversaire digne d'intérêt. Ah, elle avait dit quoi déjà...? Oh, elle voulait savoir ce qu'ils faisaient ici... mais elle était pas un peu suicidaire cette shinigami ? Se pointer comme ça, devant deux arrancars. Bon, à distance respectable, certes, mais... quand même. Au moins, elle avait du cran, pas trop mal. Pour une femme.
Il regarda autours de lui, d'un air dédaigneux. Ses mains n'étaient même pas sur la poignée de son sabre. Elle ne l'intéressait point. C'était un tel manque de respect de baisser sa garde devant un adversaire. Mais il cherchait plutôt s'il n'y avait pas d'autres shinigamis aux alentours, apparemment... rien.
Dommage.

-Moi, je viens me battre. Lui, il participe à un concours. Et toi, femme, tu viens faire ton boulot ?


Simple, clair, précis. Pas besoin de plus de speech. Pas besoin de mentir non plus, il n'avait rien à cacher. Et puis, autant entamer la discussion, comme ça elle ramènera peut-être des coéquipiers !

Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 29 Mar 2015 - 16:33



Tourisme ou ennui







Et voilà ! Par la faute de l’autre tête de gazon, ils s’étaient fait repérer direct ! Saveiro savait bien qu’il n’aurait pas dû y aller dans ses conditions, maintenant, ils allaient avoir de la compagnie ! Enfin compagnie… Il prit son arme en cas d’attaque, généralement les face à face entre shinigami et arrancar étaient mouvementés. Etrangement, l’intrus du garganta, après analyse de la situation, n’avait plus l’air de vouloir l’attaquer, ce qui était bizarre vu son caractère violent. En plus, il se donna même la peine  de répondre à sa place ! Il s’éloigna tout de même de l’autre arrancar, il ne voulait toujours pas être à côté.

- Un concours de trouvailles plus précisément, une histoire ou un objet. Néanmoins, je refuse d’être mit dans le même sac que cet importun.

Se disant, il désigne le vert avec son trident afin de préciser ses dires à la shinigami blonde au physique…Pas désagréable. D’accord, on pouvait le juger bizarre mais il n’y avait pas beaucoup de femmes au Hueco Mundo pour le moment, et les rares qu’il y avait sont des espèces d’inapprochables qui seraient capable de lui mettre un coup dans la figure pour avoir ne serait-ce qu’oser y penser. Bon, là c’était une ennemie donc ce n’était pas beaucoup mieux quand on y réfléchit, néanmoins il n’allait pas dévoiler ses réflexion à voix haute.

Il fit quelque pas tranquille dans sa direction, bien sûr il avait encore son trident en main, mais il le tenait plus par habitude, jouant avec parfois. Mise à part ses considérations esthétiques, il s’était juré de poser une question à un shinigami – une en l’occurrence – pas trop agressif afin d’obtenir une réponse. Saveiro garda tout de même une distance de sécurité environs cinq mètres avant de déclarer :

- Je me suis toujours demandé… Pourquoi les shinigami nous sont t’ils si hostiles ? Tous ne sont pas comme cet énergumène derrière moi.

Après tout, c’est vrai, ils venaient à peine de sortir du garganta qu’une shinigami leur parlait comme si ils avaient déjà fait une bêtise. Quel préjugé ! Saveiro ne parlait pas spécialement des réactions déclenchés par Aizen, mais plutôt de cette généralité, cette guerre constante entre les deux races, même si cela semble s’être amplifié depuis la création massive d’arrancar. D’ailleurs, des hollow intelligents, cela était plus pratique puisqu’ils ne dévoraient plus si et là toutes les âmes passant à portée de bouche, non ?




codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 4 Avr 2015 - 3:00

Heureusement et, avouons-le, étrangement, les arrancars ne l’attaquèrent pas à vue. En fait, l’un, celui qui donnait l’impression d’avoir une pelouse sur la tête, sembla vouloir le faire mais changea d’avis après quelques secondes. Même, il eut l’air de complètement se désintéresser de son cas. Anna arqua un sourcil, sa main libre sur la hanche. Non mais, qu’il le dise si elle le dérangeait quoi…

OK, elle le dérangeait sûrement dans peu importe ce qu’il venait faire dans le coin, mais s’il voulait éviter ce genre d’ennui, qu’il apprenne à cacher son reiatsu. Ça s’appelait chercher les ennuis, ça. Sinon, son compagnon dégaina aussi son arme, mais sans plus.

Eh bien, autant dire que c’était une bonne chose. Si ces deux-là pouvaient rester passifs pour un moment, ça l’arrangerait beaucoup.

Et si de potentiels shinigamis présents dans les environs pourraient ramener leurs fesses au plus vite, ça l’arrangerait aussi. Non ? Personne ? Allez les gars, un petit effort… Eh bien…

Elle était donc seule pour ce coup visiblement.

-Moi, je viens me battre. Lui, il participe à un concours. Et toi, femme, tu viens faire ton boulot ?

Ah tiens, cheveux verts venaient de se rappeler de sa présence. Ainsi donc, il était venu se battre… pourquoi il ne l’attaquait pas alors ? Elle n’était pas assez forte à ses yeux ? S’il cherchait un capitaine, il était au mauvais endroit ! Non mais, elle n’était une novice non plus.

Mais les motivations de son compagnon retinrent aussi son attention. Un concours ? Ahem… d’accord ? De qui ? De quoi ? De comment ? Depuis quand les arrancars faisaient des concours de quoi que ce soit ? Sauf peut-être de dévorage  (c’est un mot maintenant, si si) d’âmes ou de combat… il serait là pour ça ?

L’arrancar aux cheveux violets eut l’amabilité de préciser la chose, évitant du même coup à Anna de se perdre dans ses interrogations :

-Un concours de trouvailles plus précisément, une histoire ou un objet. Néanmoins, je refuse d’être mit dans le même sac que cet importun.

Oh !... attendez, quoi ?


Non, sérieusement, attendez une seconde. C’était quoi cette histoire ? Cet arrancar (sur le coup, Anna vérifia bien que ça en était un. Son fragment de masque ne crevait pas les yeux, mais il était bien là) était là… pour se divertir… innocemment ? C’est bien ça qu’il disait ?

La confusion était parfaitement visible sur ses traits alors que son regard passait d’un potentiel-pas-exactement-ennemi à l’autre. Cheveux verts voulaient donc combattre mais n’attaquait pas et Cheveux violets voulait faire des trouvailles. C’était la journée des contraires au Hueco Mundo ou quoi ? Ichimaru Gin était derrière tout ça ? Il y avait forcément un complot quelque part !

Celui au trident, monsieur chercheur de trouvaille donc, s’avança calmement dans sa direction. Anna recula instinctivement. Elle ne voulait pas laisser un arrancar l’approcher plus que nécessaire non plus, peu importe si ses intentions n’étaient pas supposément  mauvaises. Un ennemi restait un ennemi, non ? Ils étaient en guerre après tout, encore plus qu’avant la trahison des capitaines. Et avait encore son arme à la main. Anna était prête à sortir la sienne, faisant bien attention de ne pas perdre de vue celui resté derrière.

Enfin, l’arrancar s’arrêta à une certaine distance.

-Je me suis toujours demandé… Pourquoi les shinigami nous sont t’ils si hostiles ? Tous ne sont pas comme cet énergumène derrière moi.

Ces mots heurtèrent son pauvre petit cerveau déjà endoloris de plein fouet. Il venait de demander… de demander POURQUOI eux, les shinigamis, étaient hostiles !? Et… il disait que… les arrancars n’étaient pas tous… comme Cheveux verts ?

… Quoi ?

-… Ah ? fut tout ce qu’elle put formuler, ressemblant à une gamine dont on venait de lui expliquer que mettre ses mains dans le feu n’était pas une bonne idée.

Non, quelque chose ne tournait pas rond. Les arrancars étaient les ennemis des shinigamis, c’était une certitude impossible à remettre en question. Ils étaient venus plusieurs fois ici-même à Karakura pour s’en prendre à ceux présents ! Comment pouvait-il dire qu’ils n’étaient pas tous comme ça ! Bien sûr qu’ils l’étaient ! C’étaient dans leur nature !

Cette fois, la jeune femme mit les deux poings sur les hanches et regarda l’arrancar droit dans les yeux.

-Nous vous sommes hostiles parce que VOUS vous attaquez à nous ! Et aux âmes que nous protégeons ! Vous travaillez pour Aizen qui désire notre destruction, comment espérez-vous qu’on ne se défende pas !?


Elle croisa les bras, campée sur sa position. Elle ne savait pas d’où venait ce type, mais il n’avait pas l’air au courant de la situation. Ah ! Pourquoi ils étaient hostiles, quelle blague ! Pourquoi une abeille pique lorsqu’on tente de l’écraser ?

-Protéger les humains des Hollows est notre devoir
, conclut-t-elle presque fièrement.

Un devoir qu'ils s'évertueraient à faire jusqu'à leur dernier souffle. Traîtres ou pas. Arrancars ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 4 Avr 2015 - 12:08

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


YEAH UN ENNEMI ! Ha... non.


-Un concours de trouvailles plus précisément, une histoire ou un objet. Néanmoins, je refuse d’être mit dans le même sac que cet importun.


Pour qui il se prend l'autre arrancar là, à le pointer avec son trident et l'insulter ? Il cherchait la bagarre, c'est ça ?! Hein ?! Comment ça pas dans le même sac ! Parce-que lui, il fait pas son petit concours ridicule ou qu'il cherche à se battre ? Rah, rien à faire. Dai n'aimait déjà pas cet imbécile et ne l’apprécierait visiblement jamais. Tant mieux. Il était pas venu à Las Noches tout se faire des amis. Il n'en avait d'ailleurs aucun. La notion d'amitié... c'était bien un truc de faibles. Se regrouper pour être plus fort, ce n'est pas gagner par soit même. Alors ça ne l'intéressait pas.
Ledit imbécile s'avança vers la femme shinigami. Bien que Dai fixait l'horizon, en quête d'adversaire, il le suivit du coin de l'oeil. Allait-il s'attaquer à elle ? Surement. Et bien que le n°69 ne cautionnait pas un tel act de faiblesse, ce ne serait surement pas lui qui l'en empêcherait. Il n'avait jamais été de nature chevaleresque et ne l'avait sûrement jamais été. Et puis, après tout, l'autre était dans son droit. Cette femme était une ennemie.
Elle avait bien fait de reculer, il fallait toujours garder une distance entre soi-même et l'adversaire, enfin quand on n'a pas moyen de lui résister. C'était bien un des plus gros défauts des kimonos noirs, aucun hierro, de vraies poupées de chiffons. Pff. Et cette distance de cinq mètres, c'était bien trop peu. Elle n'avait pas l'air d'une combattante non plus. A cinq mètres l'autre avec son trident pourrait facilement lui sauter à la gorge en un sonido.
Rah c'est amateurs... pour une fois qu'il se daignait d'aller dans le monde des humains !

-Je me suis toujours demandé… Pourquoi les shinigamis nous sont t’ils si hostiles ? Tous ne sont pas comme cet énergumène derrière moi.


Dai eut sans doute la même réaction que la shinigami. Il se figea, bouche bée. Hein ?! What the... non, non, c'est une blague... Il se tourna vers eux. A quoi il jouait lui ?! Et d'où il l'insultait une seconde fois !! Cette question... non mais... la réponse était évidente ! Il ne l'avait toujours pas comprit dans ses centaines d'années passés au Hueco Mundo ?! Les shinigamis étaient des êtres répugnants qui ne comprenaient rien à rien. S'il devait y avoir un bon et un mauvais côté, Dai n'hésiterait pas à les désigner comme les vrais méchants, malheureusement, tout est relatif et ce point de vu est variable d'un camp à l'autre. Oui, le vert n'aimait pas ces kimonos noirs. C'était tout à fait légitime de sa part. Aucuns hollows ne les aimaient ! Tous se faisaient traquer sans relâche dès qu'ils posaient de serait-ce qu'une patte dans ce monde. Et maintenant qu'ils sont arrancars, c'était encore pire. Et les shinigamis s'étonnent qu'ils veulent se venger maintenant ! Pff. Ça le mettait hors de lui cette histoire.

-Nous vous sommes hostiles parce que VOUS vous attaquez à nous ! Et aux âmes que nous protégeons ! Vous travaillez pour Aizen qui désire notre destruction, comment espérez-vous qu’on ne se défende pas !?


Blahblah, le discours classique. Si ce n'était pas une faible femme, il lui aurait sauté à la gorge dès qu'elle s'était mit à croiser les bras. Elle voulait vraiment crever, une telle garde était suicidaire devant un potentiel ennemi. Et l'autre au trident... qu'il se prenne pour un philosophe et continu de lui poser des questions sur le sens de la vie et pourquoi le soleil se couche ! Mais qu'il ne vienne pas se plaindre s'il se retrouve sans réponses !

-Protéger les humains des Hollows est notre devoir !


Oh, ça c'était la phrase de trop. Son reiatsu redoubla d'ardeur pendant quelques secondes avant de se taire. Il le dissimula presque complètement, là, il allait devoir lui mettre la vérité en face de la tronche à la blonde. Et sans attirer tout le peuple de suite. Il était vraiment en rogne maintenant. Elle ne comprenait rien à rien ! Dai ne les enviait pas, pas du tout. Il est vrai que les shinigamis avait des vies paisible comparer à la leurs, mais ça ne les rendait que plus faibles. Comparé à ça, la vie au Hueco Mundo endurcissait les hollows un peu plus chaque jours.
Il posa un de ses mains sur la farde de son sabre, restant là où il était. Pas la peine de se rapprocher. Même s'il gardait un air menaçant, il ne comptait pas la combattre.

-Vous êtes sérieux là ?! Ça sert à rien de s'tapper la discute ! Les shinigamis ne peuvent pas nous comprendre et tu pourras jamais le faire non plus. Ça vaux aussi pour toi !
Cracha t-il en désignant cette femme. Ils ont jamais subit cette faim qui te déchire les entrailles, qui te tord de douleur au sol. Te ronge l'âme sans jamais se taire. Il posa son autre main sur son ventre qui n'était autre qu'un trou béant. Ils nous pointes du doigts, nous accuse et nous extermine sans chercher à comprendre. Sans penser qu'on a peut être jamais choisit d'être ce que nous sommes et que nous n'avons pas le choix. On ne dévore pas par plaisir ! Enfin, ça dépend des cas, lui il aimait bien, mais ça casserait le discours, non ? Alors je vais lui dire à cette blonde comment ça se passe ! T'ouvrir un peu les yeux à toi et ta vision fermée ! Si tu dévore pas, t'es dévoré. Alors on bouffe. On bouffe les humains, on tombe même dans le cannibalisme ! Puis on évolue. On se rend compte que si l'on ne continu pas, on perd toute individualité. La mort cérébrale. Et cette faim, toujours là. Puis un fois atteint un stade où l'on prend enfin réellement conscience de ce que l'on est et de ceux que l'on peut faire, on se retrouve prit entre deux feux. Si l'on ne continue pas de se battre comme des chiens et de bouffer, c'est la fin. Tout ceux qui ont essayé autre chose, ils sont soit réduit à l'état de cadavre, soit devenu des êtres sans individualité ni intelligence. Pour moi, c'est pire que la mort. Et puis j'vois pas en quoi c'est un problème de bouffer des humains, ils passent leurs temps à s'entretuer et se rabaisser les uns les autres pour atteindre le pouvoir. Me dite pas que vous êtes tout blancs les shinigamis ! Si nos supérieurs vous ont trahit, c'est qu'il doit bien avoir des défaillances chez vous aussi ! Mais allez, continuez donc à fermer les yeux et nous sauter dessus. Moi ça m'arrange, ça m'fait des adversaires à combattre !

Ah bah oui, "maître" Aizen, Gin et Tousen était bien des shinigamis. C'est bien beau de remettre toute la faute sur les hollows, mais au moins, eux ne se bardent pas de traîtres. Se poser des questions, tenter de faire ami ami avec eux, inutile. Pitoyable. Dai n'avait pas la prétention non plus de pouvoir comprendre ces shinigamis, encore moins les humains. Mais se laisser réduire à l'état de bête sauvage qui attaquent tout et n'importe quoi avec plaisir, après tout ce qu'ils subissent. Pas question de l'entendre. Et ceux, même si cela avait un part de vérité. Une grosse part même.
Oh, prendre la parole n'était pas dans ses habitudes. Loin de là. Mais il s'était carrément indigné sur ce coup. Tout ça c'était la faute à ce philosophe de pacotille. Maintenant il allait devoir dérouiller beaucoup plus de shinigamis que prévu pour se calmer !


HRP: Adrian donne mwa la foooooorce des pavays ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 5 Avr 2015 - 15:33



Tourisme ou ennui







Bon, d’accord, Saveiro l’avait cherché, et les réponses de la shinigami restaient pour le moins sans vraiment de surprise. Il allait répondre autre chose, argumenter, mais n’eut guère le temps d’ouvrir la bouche que tête de gazon entra dans un monologue. Un monologue, lui ! A croire que l’atypique arrancar venait de réveiller le coté intelligent de son camarade de race durant une minute, ce qui détourna le 51 de la shinigami. Lui-même en fût surpris, apparemment le vert n’était pas si con et, pour une fois – la seule peut être ! – Saveiro était d’accord avec lui. Pouvait-on qualifier un animal ayant faim de monstre ? La notion de « bon » ou « mauvais » devait elle entrer en jeu dans ces cas-là ? Que de questionnements dans sa tête, néanmoins cela faisait plaisir au violet de pouvoir en discuter avec d’autres gens différents d’Aurelio, pour comparer les points de vue. Avec une personne de chaque camp c’était l’idéal ! Il reporta son regard vers la femme blonde.

- Tuer les hollow vous procure-il vraiment une sensation de fierté ? Après tout, cela s’apparente plus à de la simple chasse. Je ne pense pas que les notions de bien et mal aient un sens dans ses circonstances pourtant… A partir du moment où nous avons une personnalité, une individualité…

Il se tourna vers l’autre arrancar :

- Peut-on dire que nous pouvons à présent faire la différence ? Ce conflit est un simple cercle vicieux, vous nous attaquez, nous vous attaquons et ainsi de suite. Qui a tort qui a raison… Même moi je ne saurais dire.

A cela il haussa les épaules, comme si il venait de conclure cette affaire mentalement : personne n’a raison ou tort. Une objectivité assez bizarre. Après venait en compte le facteur « Aizen », Saveiro se demandait ce qu’il faisait là, au Hueco Mundo.

- Peut-être qu’Aizen ne se plaisait pas chez les shinigami.

Oh, il avait oublié le « sama », mais après tout il n’était pas japonais non ? Espérons que l’on ne lui en tienne pas rigueur. Aucun Espada à l’horizon ? Ils n’en sauront rien. D’ailleurs, il jeta un coup d’œil en coin à celui aux cheveux verts, quand il s’était énervé, Saveiro avait vraiment senti que ce rustre était plus fort que lui, peut être devrait-il vraiment se méfier. Néanmoins il n’en montrait rien, un peu de fierté quand même ! Il tenta de se rapprocher à nouveau de la shinigami, lança son trident dans sa main gauche afin de lui tendre la droite, comme une vieille habitude, afin de se présenter :

- Je m’appelle Saveiro Alterias, enchanté de faire ta connaissance.

Un peu de bonne manière dans ce monde de brute ne pourrait pas leur faire de mal. Ce n’était pas parce qu’ils étaient censés être dans deux camps différents – et ennemis accessoirement- qu’il fallait se comporter comme des gueux. Et c’était fort amusant de déconcerter la femme aux yeux bleus, de voir son cerveau se noyer dans l’incompréhension ou de voir ses réactions. Il en était certain, c’est lui qui aurait la meilleure des anecdotes. De plus, troubler une shinigami était chose rare – puisque normalement un autre aurait fui, attaquer ou appeler du renfort, pas le temps de discuter. Quand à l’autre arrancar, malgré sa nonchalance, Saveiro espéra qu’il n’allait pas l’agresser pour sa conduite peu conventionnelle.





codage par Jyne sur apple-spring


HRP : Fufufu, j'ai pas mis le "sama". 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 5 Avr 2015 - 18:12

À peine son discours de la parfaite petite shinigami fut achevée que la réaction se fit littéralement sentir. Violemment. Le reiatsu déjà assez intimidant de l’arrancar resté en retrait augmenta brusquement d’intensité, coupant presque le souffle à la blonde. Ouhla, il a pas apprécié… La pression spirituelle ne s’était pas encore estompée que Ryūotome no Kiyomizu avait quitté son fourreau pour se retrouver dans les mains de la shinigami.

Maintenant en position défensive, Anna regarda celui aux cheveux verts. Bien qu’il ait un air pas du tout amenant et qu’elle était plus que prête à prendre la fuite, aucun des deux ne fit un mouvement. Sauf que, lui, parla. Beaucoup. Férocement. Avec conviction. Les yeux de la jeune fille s’agrandissaient à chaque mot. Un arrancar qui se questionnait, c’était déjà quelque chose, mais un arrancar qui défendait sa position, alors là c’était potentiellement du jamais vu. En tout cas, pour elle, un éléphant rose volant aurait passé et ça n’aurait pas été plus bizarre. Ou plus choquant.

Mais le plus près s’adressa de nouveau à la jeune femme, reportant son attention sur lui.


-Tuer les hollow vous procure-il vraiment une sensation de fierté ? Après tout, cela s’apparente plus à de la simple chasse. Je ne pense pas que les notions de bien et mal aient un sens dans ses circonstances pourtant… A partir du moment où nous avons une personnalité, une individualité…


Anna se mordit la lèvre inférieure. Une personnalité, une individualité… c’était bien beau, mais combien d’âmes étaient sacrifiées pour cette individualité ? Des centaines, des milliers, des millions ? Quant à sa question, elle choisit d’y répondre franchement :

-Quand cela me permet de sauver une âme, oui, on peut dire que j’en suis fière. C’est normal, c’est ce qu’on m’a appris à faire. Quant au fait de tuer en lui-même, je suppose que ça se résume en un soulagement que ce ne soit pas moi la vaincue. Vous parlez comme si tuer des hollows étaient un passe-temps amusant à nos yeux.

Bon, sans doute avait-il des cas où, justement, tuer un hollow était une simple partie de plaisir, mais ce n’était pas la majorité. Anna elle-même aimait combattre, c’était un fait. Mais tuer un hollow ? Elle le faisait quand elle avait à le faire, cette activité en soi n’était pas un jeu non plus.

Puis, cheveux violets s’adressa à son ami-pas-tout-à-fait-ami :

-Peut-on dire que nous pouvons à présent faire la différence ? Ce conflit est un simple cercle vicieux, vous nous attaquez, nous vous attaquons et ainsi de suite. Qui a tort qui a raison… Même moi je ne saurais dire.


-Un cercle vicieux…
répéta doucement la jeune femme pour elle-même.

Oui, c’était peut-être le bon terme. Mais le cycle de la violence était bien présent, ce n’était pas demain que shinigamis et arrancars allaient se prendre par la main pour danser autour du feu de camp. Et les shinigamis avaient un rôle de protecteurs, ce ne pouvait être eux qui baissaient les armes en premier pour laisser les hollows faire un festin des âmes des humains.

-Peut-être qu’Aizen ne se plaisait pas chez les shinigami.

Cette fois, elle tiqua carrément. « Ne se plaisait pas » ? Et ÇA, ça expliquerait ses actes !?

-S’il ne se plaisait pas chez nous, il pouvait partir sans causer un massacre !

L’arrancar s’approcha une nouvelle fois. Anna ne bougea pas, toujours en position défensive. Lorsqu’il lui tendit la main, autant dire que la surprise envahie ses traits.

-Je m’appelle Saveiro Alterias, enchanté de faire ta connaissance.

Lentement, elle baissa son arme. Ce fut avec hésitation elle prit la main tendue et la serra.

-Anna Nakagawa… enchantée aussi… hum, je suppose.

Malaaaaaaaise. Elle en oubliait même ses manières. La shinigami reprit sa main pour replacer une mèche de cheveu qui n’avait pas vraiment besoin d’être replacée.

-Bon sang, c’est tellement bizarre…
pensa-t-elle tout haut.

Ce fut suivi d’un petit rire gêné. S’il n’y avait pas l’agressif plus loin, elle pourrait presque être à l’aise. Avec un arrancar. Mais qu’est-ce qui clochait aujourd’hui… ouais, tout peut-être. Un raclement de gorge plus tard, ses yeux passèrent des deux… on pouvait dire ennemis maintenant ? Ça paraissait presque déplacé. Enfin, elle s’attardait bien plus sur Saveiro, visiblement bien plus ouvert à la discussion.

-Bon… je peux admettre que c’est peut-être une question de point de vue, même si c’est difficile à juger de ma position. Mais reste que de nombreux arrancars sont débarqués dans le monde des humains juste pour s’en prendre aux shinigamis présents
(coup d'œil à Cheveux verts). Dans ces cas-là, ce n'est pas nous qui cherche les problèmes. Et, croyez-moi, la grande majorité des miens préféraient grandement éviter de croiser le fer avec vous.

En effet, les arrancars étaient tout sauf pris à la légère. Alors, pour le fait que les shinigamis leur « sautaient dessus », on pouvait repasser. Peut-être pour les hollows de base, mais c’était leur travail de les empêcher de dévorer les âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 5 Avr 2015 - 22:12

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


YEAH UN ENNEMI ! Ha... non.

Son petit discours avait fait effet. En effet, l'autre imbécile d'arrancar avait daigné de se retourner vers lui "l'importun". Le gêneur. La petite shinigami quand à elle avait l'air assez secouée en plus d'avoir dégainé. Pas mal. Elle avait au moins un comportement censé. Alors, elle allait se remettre en question, hein ? Nah, fallait pas rêver non plus.

-Tuer les hollows vous procure-il vraiment une sensation de fierté ? Après tout, cela s’apparente plus à de la simple chasse. Je ne pense pas que les notions de bien et mal aient un sens dans ses circonstances pourtant… A partir du moment où nous avons une personnalité, une individualité…

Dafuck ?
L'autre philosophe allait continuer dans ses délires ! Dai s'était pourtant voulu bien clair. Ce ne servait à rien de s'taper la discute ! Il allait juste réussir à foutre en rogne l'autre en kimono noir. Z'allaient pas s'acharner sur elle la pauvre... quoi que. Si elle pète un plomb et appel les renfort ce sera tout bénef' pour lui !

-Quand cela me permet de sauver une âme, oui, on peut dire que j’en suis fière. C’est normal, c’est ce qu’on m’a appris à faire. Quant au fait de tuer en lui-même, je suppose que ça se résume en un soulagement que ce ne soit pas moi la vaincue. Vous parlez comme si tuer des hollows étaient un passe-temps amusant à nos yeux.

Un passe-temps ? Oui ça semblait l'être. Du peut de shinigamis qu'il avait vu, ceci avait tous la ferme intention d'occire des déchets comme eux. Arracars et hollows. Alors ils étaient certainement fier de leur noble tâche. Et s'ils apprenaient autrement ? Si leurs système réalisait que leurs visions des choses était erroné ?
... Wait. What ? Le cerveau de Dai commençait à un peu trop réfléchir à son goût. Cet infâme philosophe avait perturbé son équilibre intérieur ! Voilà qu'il se posait autant de question sur le sens de leurs existences que du système. Et en réponse à tout ça ? Il fronçait les sourcils, essayant de... de... réfléchir ? Non, il le faisait déjà...
Mon Dieu, fallait qu'il fasse lev ide dans sa tête.

-Peut-on dire que nous pouvons à présent faire la différence ? Ce conflit est un simple cercle vicieux, vous nous attaquez, nous vous attaquons et ainsi de suite. Qui a tort qui a raison… Même moi je ne saurais dire.


Et ça continuait ! C'est quoi ces questions ! Depuis quand les arrancars ça se pose autant de question ! Et puis la réponse... La réponse... Il avait raison et les shinigamis tord. Voilà. Cercle vicieux nah mais oh, encore une idée pour se retourner le cerveau... Et ça, Dai ne voulait pas s'y pencher. Certes il savait que la notion de bien et de mal différait d'une race à l'autre, mais là, sa tête, son cerveau, tout commençait à bouillir. Enfin, pas qu'il avait pas l’habitude de réfléchir, mais... pas sur ces thèmes là ! Oui, dans la vie d'un hollow on réfléchit à ce genre de choses, mais il faut arrêter à un moment ! Pas rester bloqué dessus bordel ! Surtout quand il est sujet d'interroger un ennemi ! Cet arrancar n'avait ni limites ni logiques. Un parfait idiot.

-Peut-être qu’Aizen ne se plaisait pas chez les shinigamis.

-S’il ne se plaisait pas chez nous, il pouvait partir sans causer un massacre !


Et maintenant ça s'énervait ! La blonde avait l'air de ne pas apprecier Aizen. En même temps, si lui-même était face à un traître... il ressentirait également de la colère. Mais bon, les traîtres, au Hueco Mundo, ça fait pas long feu. Au passage, ça faisait plaisir de voir que d'autres n'étaient pas à ce point apeuré et coincé pour ne pas mettre la marque de politesse. Le fameux -sama. Pff. Une connerie qui leur était rabaissante.

-Je m’appelle Saveiro Alterias, enchanté de faire ta connaissance.

-Anna Nakagawa… enchantée aussi… hum, je suppose.


...no coment. Le numéro 69 avait eut un micro espoir quand son collègue raciale tendit un main. Mais visiblement, ce n'était pas pour y mettre un terme, mais là... Il était sidéré. Qu'est-ce-qu'il pouvait bien se passer dans sa tête pour faire la paix ?! Il avait pas bouffé depuis une semaine ?! LA PAIX AVEC UNE SHINIGAMI. Une ennemie ! Une... et puis c'était totalement suicidaire ! Il aurait pu se prendre un hâdô bien placé à bout portant ! OK c'était une femme donc il ne risquait pas grand chose, mais ça démontrait surtout une incompétence certaine et un sens de la stratégie.
Il tenait pas à sa vie, il avait eut de la chance que cette femme soit aussi stupide et inconsciente que lui. Sans blague, il avait l'impression de se retrouver devant un mauvais film. C'était bizarre d'après ses dires, hein ? Pff, c'est eux deux qui sont bizarres oui ! Deux timbrés !

-Bon… je peux admettre que c’est peut-être une question de point de vue, même si c’est difficile à juger de ma position. Mais reste que de nombreux arrancars sont débarqués dans le monde des humains juste pour s’en prendre aux shinigamis présents. Dans ces cas-là, ce n'est pas nous qui cherche les problèmes. Et, croyez-moi, la grande majorité des miens préféraient grandement éviter de croiser le fer avec vous.

-Non mais arrêtez de m'insulter par derrière !


Ouh, c'était sortit tout seul. Non mais, entre l'autre qui le traite d'importun, d'énergumène et d'autres, lui parle pas franchement d'un ton amical et cette femme qui s'y met aussi, avec ses petits regards obliques, fallait pas le chercher trop !
Il s'assit dédaigneusement malgré le fait qu'il soit dans les airs. Tout ça commençait à le courir sur le haricot. Il en avait presque mal au crâne. De leurs questions du genre le verre il est a moitié vide ou à moitié plein. Le truc sans réponse. Il se gratta la nuque, agacé.

-Et de toutes façons, j'suis sûr que quasi tout les arrancars seraient ravis de vous chercher des crosses. Moi j'viens pour ça. M'battre contre un adversaire à la hauteur, les faibles ça m'intéresse pas, jles bouffes ! Si t'es pas le shinigami de secteur, ramène le.


Il tira un sourire presque psychopathe après cette tirade. Inutile de préciser que cela sonnait comme un ordre, après tout, il s'adressait à une femme. Faibles créatures. Alors comme ça les kimonos noirs voulaient pas croiser le fer ? Peur de se faire battre ? Ces sales faibles. Faut croire que vivre dans un monde de bisounours ça leurs réussit pas. Bizarrement, pour sauter sur du pauvre hollow y'a foule, mais quand il s’agit de plus puissant, y'a plus personne ! Ha ! Il allait les trancher de gré ou de force lui !

Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 11 Avr 2015 - 22:38



Tourisme ou ennui







- D’accord.

Voilà la seule chose qu’il émit comme commentaire. Oui, c’est vrai que la plupart étaient comme le vert au final, Saveiro défendait une cause perdu. Peut-être voulait-il se défendre en fait, juste parler de son cas. Mais il était un peu foiré comme arrancar aussi. Enfin, quel hollow irait saluer une shinigami ? Espérons que l’arrancar vert n’en parle pas à des supérieurs ! D’un coup il eut un petit stress.

-Et de toutes façons, j'suis sûr que quasi tout les arrancars seraient ravis de vous chercher des crosses. Moi j'viens pour ça. M'battre contre un adversaire à la hauteur, les faibles ça m'intéresse pas, jles bouffes ! Si t'es pas le shinigami de secteur, ramène le.

Effectivement, il venait pour se battre ! Mais pas Saveiro, ce n’était pas du tout ce pour quoi il était venu ! Il fallait l’en empêcher ! Ou changer de lieu, ne pas rester à côté du belliqueux sinon ils risquaient d’avoir des problèmes. Enfin, des problèmes… contre des shinigami de base c’était bon, mais si ils appelaient des « shinigami moins de base » à la rescousse, c’était déjà moins bien. Qui sait si un capitaine se pointait ? L’arrancar violet n’était pas assez confiant pour croire qu’affronter un taicho serait une promenade de santé.

- On ne sait même pas qui est le shinigami du secteur.

Il regarda Anna avec un air désolé, comme si il s’excusait du comportement irresponsable et immature de son camarade de race. A cause de lui ils ne pourraient pas converser tranquille, sans doute le feraient-ils une prochaine fois. Pour le moment, la situation s’y prêtait mal. Saveiro s’agaça :

- Ce n’est pas une façon de parler à une demoiselle.

Enfin, en plein combat, peut-être n’aurait-il pas été aussi… Ben aussi galant. Un arrancar galant, c’était un paradoxe, une contradiction, une chose qui n’aurait surement jamais dû exister. Il allait rajouter autre chose quand soudain, deux reiatsu extrêmement puissant se firent sentir. Il n’associait pas encore le reiatsu à son porteur mais son instinct n’en avait pas besoin pour savoir que l’un des deux appartenait à la race des arrancars, donc sans doute quelqu’un de l’Espada, et qu’il n’avait pas envie de croiser quelqu’un de l’Espada en étant en train de copiner avec une shinigami. Il regarda tête-de-gazon en se demandant s’il pensait à la même chose que lui : Karakura est trop dangereuse.

Notre arrancar un brin philosophe ouvrit un garganta et dans un élan de sauvetage, en oubliant que les shinigami pouvaient se débrouiller tout seuls afin de rentrer chez eux, embarqua la femme blonde à sa suite en courant, une sorte de réflexe sortit du fin fond d’on ne sait où, peut-être qu’il était vraiment un arrancar vraiment étrange et que la transformation lui avait redonné pas mal d’humanité. Ou vraiment dérangé, tout est une question de point de vue.




codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Lun 13 Avr 2015 - 2:12

Saveiro avait l’air de plutôt bien prendre son commentaire. Bien ! La jeune femme sourit, soulagée et tout de même un peu reconnaissante que le débat ne s’enflammait pas (ok, sauf pour l’autre derrière mais, dans son cas, elle serait satisfaite tant qu’il restait calmement dans son coin). Tiens, parlant du loup…

-Et de toutes façons, j'suis sûr que quasi tout les arrancars seraient ravis de vous chercher des crosses. Moi j'viens pour ça. M'battre contre un adversaire à la hauteur, les faibles ça m'intéresse pas, jles bouffes ! Si t'es pas le shinigami de secteur, ramène le.

OK OK, calme-toi.

Il devrait y avoir des cours de yoga au Hueco Mundo, c’était pas possible. C’était à se demander comment ils faisaient pour ne pas tous s’entretuer dans leur monde. Anna décocha un regard ennuyé vers l’importun pendant que Saveiro faisait un commentaire tout à fait exact. Elle-même ignorait qui était de fonction en ce moment et, étrangement, elle n’avait pas du tout envie d’aller le chercher. Si bien qu’elle offrit finalement un grand sourire innocent à l’Arrancar violent.

-Ah, désolée ! Ce ne sera pas possible ! Voyez-vous, je suis venue ici pour relaxer et, tête en l’air comme je suis, je n’ai pas apporté d’horaire qui indique clairement les Shinigamis de secteur, leurs horaires et leurs positions. C’est bien dommage, mais j’ignore où il ou elle se trouve en ce moment. Il serait donc plus productif que vous ailliez faire un peu de recherche vous-même. Après tout, vu votre reiatsu, vous attirez plus facilement l’attention que la pauvre Shinigami, faible si mon idiotie ne m’a pas empêché de comprendre vos insinuations, que je suis.

Elle termina en le gratifiant d’un joyeux « Bonne chance ! » avec le pouce de sa main libre levé. Pfeuh. Une bonne chose de faite. Elle n’allait pas être sa servante non plus, s’il voulait un combat, qu’il en cherche un lui-même. De toute façon, si la jeune femme n’était pas « digne » d’être son adversaire, il y avait peu de chances qu’il trouve mieux qu’un troisième siège dans les environs. Pauvre de lui, destiné à subir cette écrasante déception.

Saveiro fit un nouveau commentaire, celui-là la fit sourire. Elle le regarda avec reconnaissance. C’était presque mignon. En fait, c’était mignon. Ou pas ? Difficile à dire. Un Arrancar défendait sa fierté face à un des siens, étrange comme situation, mais Anna commençait à apprécier ce curieux Arrancar (ce qui, en tant que tel, était légèrement dérangeant : Depuis quand on appréciait un ennemi ?). Si l’autre partait, peut-être serait-elle-même assez à l’aise pour ranger son arme. C’est sûr qu’elle avait aussi le Kido pour se défendre, mais c’était déjà une preuve de bonne foi.

Maintenant, resterait à savoir si ce sympathique monsieur était un cas à part ou s’il y a avait pas mal comme lui dans son « habitat naturel ». Si c’était la deuxième possibilité, ça remettait bien des choses en questions. Des choses qu’on ne voulait pas vraiment remettre en question…

Anna sursauta, brutalement sortie de ses réflexions par deux nouveaux reiatsus qui se faisaient sentir. Et quels reiatsus ! Qu’est-ce qui pouvait bien se tramer ici !? Non parce que, ça n’avait rien à voir avec l’Arrancar ici présent. Là, c’était du niveau qu’elle hésitait sérieusement à prendre les jambes à son cou pour mettre autant de distance possible entre elle et peu importe ce qui se passait là-bas. Mais… ne devrait-elle pas aller voir pour avertir les capitaines à la Soul Society ? Ça pouvait être important ! Mais sa vie était importante aussi… l’instinct lui disait quand même de dégager vite fait. Au pire, elle pouvait toujours avertir qu’il y avait quelque chose de suspect et des personnes mieux préparées iraient voir. Oui, ça pouvait le faire.

Sauf qu’elle n’eut pas le temps d’agir.

Dans son dos, Saveiro ouvrit un garganta, leur façon de voyager entre les mondes, et… la traîna avec lui…

… attendez, quoi !?

-EH !


Sur le coup de la surprise, elle ne songea même pas à se libérer de sa prise. Lorsque la situation lui sauta aux yeux, il était trop tard. Le passage était refermé. Sa respiration se bloqua.

Elle allait au Hueco Mundo… avec deux Arrancars…



Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 18 Avr 2015 - 19:03

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


HAHA !

...
.....
........
OK. Il allait la remettre à sa place la grognasse.
Suite à cette pseudo-réplique cinglante empreinte d'un cynisme certain, Dai avait comment dire... remplit plus qu'à ra-bort son vase. Sa patience et son peu de self-control volaient en éclat. D'autant pire que son "collègue" arrancar s'était rangé du côté de cette femme shinigami. Un ARRANCAR qui soutient un SHINIGAMI. Non sérieusement, on aura tout vu. WTF.
Alors OUI, il allait la découper et sans état d'âme. Certes, il ne comptait pas les femmes parmi ses adversaires, mais le fait d'en tuer ne constituait en aucun cas un frein moral. C'était un hollow bon Dieu ! Pas un bon samaritain ! L'autre arrancar d'en face n'était clairement pas un exemple ! Pas du tout !
Dai empoigna alors la garde de son sabre commençant à sortir la lame de son fourreau. C'est alors qu'un, non, deux puissants reiatsu résonnèrent, le coupant dans son élan. Un frisson lui parcouru l'échine. Sa main se referma d'autant plus autours du zampakuto, qui à en blanchir les jointures. Il y avait là le reiatsu d'un arrancar, un arrancar puissant. Il aurait mit sa main à couper que c'était celui d'un espada. Oh et quel espada ! Cette puissance spirituelle était loin, ce n'était qu'une faible vague d'ailleurs, mais sa densité... Le vert connaissait déjà ceux du numéro 5 et du 6 vu que ceci étaient plus enclin à se battre bien qu'il ne les avaient jamais affrontés. Et ce reiatsu là ne leurs correspondaient pas. Un numéro supérieur ? Difficile à dire avec si peu d'informations. Mais cet espada était face à un shinigami tout aussi dangereux.
Tout était clair. Il fallait fuir. Son instinct de survit le poussait à déguerpir dans la seconde. Cette petite vague... ce n'était que le début, il allait y avoir un combat dans les minutes qui suivent. Et bien que ce n'était pas son gens de prendre des jambes à son coup, Dai n'était ni impliqué dans cette bataille, ni assez fou pour allait s'y interposer. Défier quelqu'un de beaucoup plus fort ? Il l'avait déjà fait, il y avait presque laissé la vie. Belliqueux, mais pas suicidaire le n°69.
Un bref échange de regard avec son collègue suffit. Pour une fois, ils étaient bien d'accord. Son homologue ouvrit un garganta. Le vert lâcha son sabre qui se glissa de lui même dans son fourreau, n'étant pas sortit complètement et sauta à l'intérieur du portail.

Oh. Il y avait un invité surprise. Une squatteuse. Ah, non, kidnapping serait un mot plus juste !
Dai s'en rendit réellement compte quand ses bottes foulèrent doux sable blanc de son monde. Il dévisagea la shinigami tandis que le garganta se referma derrière eux. Scellant son triste sort.
...Oh bordel. Il l'avait fait ! Il l'avait vraiment fait ! Ce con d'arrancar l'avait ramené avec !! Volontairement ou simple réflexe ? Dans tout les cas ça voulait dire que cette shinigami était désormais une morte en sursis. Ses chances de survie avoisinaient le zéro désormais... Le tableau était presque trop weird pour être prit au sérieux. Dai ne pu s’empêcher de rire.

-Bravo champion, t'as ramené une shinigami au Hueco Mundo !


Raillât-il en clapotant dans ses mains. Il se foutait royalement de sa gueule ! Oh, il n'avait pas rit depuis... des décennies sans doute ! Mais là ! C'était une blague ! Une ÉNORME BLAGUE ! Et la tête que faisait cette femme, c'était encore pire ! La pauvre ! Tu m'étonnes, c'est comme si on propulsait un hollow en plein milieu du Seireitei ! Et le vert n'allait pas se prier pour en rajouter. Avec un grand sourire, sisi.

-Désolé, j'ai pas le catalogue de tout les hollows qui trainent dans le coin... tu m'en veux pas ?

Voilà, ça, c'était fait. Dans tes dents la gonzesse. C'était tellement mieux que de la découper. Alors tant pis, sa lame ne se délectera pas du sang d'un shinigami aujourd'hui. Tien, ça lui rappel que ses projets de combats sont tombés à l'eau... Hé merde, foutu monde des humains, c'est toujours le bordel là-bas ou quoi ?! A croire qu'ils se sont donné le mot pour se fritter juste au moment où il y va ! Pff.

-C'est mort pour mon combat ! Tss !


Il rangea ses mains dans ses poches prit une mine mécontente avant de shooter d'un coup de pied dans un petit monticule de sable. Non, non, il ne boudait pas ! Il exprimait juste le peu de frustration qu'il s'était mit à ressentir. Mais bon, elle serait de courte durée. Cette shinigami avait intérêt de savoir bien cacher son reiatsu si elle ne voulait pas être en proie à une armée de hollows affamés dans peu de temps. Tien, ça lui ferait un lot de consolation ? Qu'elle en attire dans ce cas !
Le vert finit rapidement de râler pour tirer un petit sourire face à cette nouvelle perspective. De l'action ! Voilà ce qu'il lui fallait !


Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Mar 21 Avr 2015 - 16:03



Tourisme ou ennui







Ils avaient couru aussi vite qu’ils pouvaient afin d’arriver de l’autre côté. Voilà, ils seraient plus en sécurité ici, dans un coin du Hueco Mundo, éloigné du combat surpuissant qui avait lieu à Karakura. Peut-être la guerre était-elle montée d’un cran ? Et ils n’auraient pas été prévenus ? Cela étonnant que le belliqueux arrancar n’en ai pas entendu parlé si tel était le cas. En parlant de guerre… Saveiro réalisa qu’il tenait la shinigami par la main. Il tenait la shinigami par la main au Hueco Mundo. Lui-même était surprit de sa propre bêtise et la lâcha, absolument confus et à moitié rougissant:

- Je… Je suis désolé j’avais oublié que…

D’accord, il avait dû oublier à force de discuter que c’était une ennemie. Et si lui l’avait oublié ce n’était pas le cas des autres hollows évidemment, à commencer par cheveux-verts qui riait comme un fou, se moquant allègrement de la situation. Au moins, Saveiro aura réellement fait rire un arrancar de bon cœur, ce qui n’arrivait pas spécialement tous les jours. Le comique de Las Noches est dans la place pour un numéro spécial « comment j’ai ramené une shinigami où il ne fallait pas » ou « si on ne se fait pas trucider par les hollows du coin, prions pour qu’une escouade de sauvetage ne vienne pas jusqu’à nous ».

Il jouait nerveusement avec son trident tandis que l’autre vert rageait contre son combat n’ayant pas eu lieu. Qu’à cela ne tienne, Saveiro calcula que normalement, des hollows ne devraient pas tarder à arriver en mode « hey on nous apporte le manger ? » ce qui ne manqua pas évidemment. Tout d’abord, cela commença par un petit hollow crabe qui les fixait avec avidité, rien de spécialement dangereux. Comiquement il se déplaçait à droite et à gauche comme si il évaluait la situation et les rapports de force et n’osait pas y aller, quelque part dans son d’instinct animal il arrivait à déblatérer :

- Shi shi shinigami manger shinigami manger ?

Pff, là y’avait du niveau, avec un air gêné Saveiro lui lança un simple cero violet dessus pour le désintégrer.

- La situation est problématique, il vaut mieux que tu rep-

Arrivant paresseusement, un autre hollow arriva avec une escorte de deux autres d’à peu près la même taille.. Ah non. Pas des simples hollow à vrai dire, le chef et ces deux sbires étaient des adjuchas. Le plus gros semblait avoir un torse à peu près humanoïde avec des bras et le bas d’un éléphant tandis que le – enfin « la » apparemment- deuxième était bipède de type un peu harpie et le troisième était plus un espèce de canidé. Le plus imposant prit la parole :

- Donnez-nous la nourriture.

Saveiro eu un rictus arrogant :

- Et si on ne coopère pas ?

Le canidé grogna et la harpie ricana cyniquement. Le message était clair.


HRP:
 



codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 24 Avr 2015 - 3:15

Ses sandales rencontrèrent quelque chose de granuleux. Quelque peu hébétée, Anna posa ses yeux vers le sol. Du sable. Devant : du sable. À droite : du sable. À gauche : du sable. Derrière : encore du sable. Au-dessus : Du sab… ah non, il y avait un ciel tiens. Un ciel nocturne en fait.

Ils semblaient être arrivés à destination. Et quelle destination ! Décidément par celle où la jeune fille aurait pensé atterrir aujourd’hui. C’est donc ça le Hueco Mundo !?

Un désert blanc. Vide. Du moins, d’ici, il n’y avait pas grand-chose à voir. La Shinigami se mit à regarder tout autour, essayant d’observer dans toutes les directions à la fois. Non, il n’y avait vraiment que du sable à perte de vue.

-Ça a l’air… sympa comme coin… murmura-t-elle.

Mais le « Chouette ! C’est le Hueco Mundo ! » fut rapidement succédé par un « Crotte ! Je suis au Hueco Mundo ! ». Avec deux Arrancars en plus, dont un avait l’air plus que disposé à remuer le couteau dans la plaie. Anna le fusilla du regard mais préféra ne rien ajouter. La situation était grave, très grave, alors autant ne pas en rajouter.

Un œil attentif pourrait facilement remarquer les signes de nervosité qui commençaient à apparaître. Ses doigts tapotaient le pommeau de son arme, ses pupilles sondaient constamment les alentours à la recherche d’une potentielle menace et elle commençait à se mordiller la lèvre (tellement disgracieux !). Et oui, l’insouciante Anna le sentait très mal pour le coup.

Ah, et une pression disparue soudainement de sa main. La demoiselle se rendit compte que Saveiro lui avait tenu la main un moment et se confondait maintenant en excuse pendant qu’Anna le dévisagea avec un air toujours confus. Cette journée devenait de plus en plus bizarre…

-Ahem… je peux rentrer chez moi ? Enfin, dans le monde des humains plutôt. S’il vous plaît ? tenta-t-elle.

En effet, il lui semblait un peu plus important de se concentrer là-dessus au lieu du fait d’un Arrancar mâle avait eu l’indécence de poser sa vilaine papatte sur sa douce mimine blanche… et du fait qu’elle avait légèrement envie d’enfoncer la tête de pelouse de l’autre dans le sable jusqu’à ce que sa deuxième mort s’en suive.

En attendant, la bonne nouvelle était que Saveiro avait l’air d’être de son côté, ce qui représentait un avantage conséquent pour un Shinigami dans cette situation même si ça ne voulait pas dire que c’était gagné d’avance. Autant ne pas prendre de risque, Anna se concentra pour cacher autant que possible son reiatsu. Un lapin en pleine saison de chasse n’allait pas se planter au milieu d’une clairière non plus hein. Allez allez petit reiatsu, on rentre chez maman.

Eeeeeeeet, ce ne fut pas suffisamment. Très rapidement, le trio eut une visite… euh, de la visite. Un simple Hollow en fait. Crabe. Presque adorable.

- Shi shi shinigami manger shinigami manger ?


PRESQUE adorable hein.

Non, Shi shi shinigami pas manger. Shinigami manger crabe parfois. Crabe être bon. Alors toi ficher le camp. Merci.


Elle sursauta à moitié lorsque Saveiro envoya un cero au visage du nouveau venu. D’ailleurs celui-ci sembla indiquer que la faire partir serait potentiellement une bonne idée (Anna hochait vivement la tête alors qu’il n’avait même pas terminé sa phrase), mais il fut coupé par un petit groupe de Hollows. Cette fois de…d’Adjuchas… oh.

C’était trop compliqué d’y aller par une gradation simple, ok. On y allait direct avec du lourd, quoi. Aucune pitié pour cette pauvre Shinigami entraînée malgré elle dans cette histoire.

-Donnez-nous la nourriture.

Non mais te gêne pas.

-Enchantée aussi.

Anna se permit ce petit commentaire même si, dans les faits, elle n’en menait pas large. C’était carrément des Adjuchas après, pas exactement du menu fretin. En plus, utiliser son shikai se présentait comme une très mauvaise idée. Non seulement ça risquait de ramener plus de présence indésirable, mais en plus il allait sans doute se montrer plus compliqué de faire des prouesses dans un milieu aussi sec.

Le refus implicite de Saveiro lui causa un mélange de soulagement et de légère surprise. Elle avait donc un allié dans cette lutte, un Arrancar qui plus est. Un Arrancar, c’était plus puissant qu’un Adjuchas nan ? Tout n’était pas perdu.

Elle lui offrit un sourire reconnaissait, même s’il dut paraître un peu crispé vu que la situation ne facilitait pas les démonstrations de joie. Elle allait lui en devoir une… quoique que c’était un peu beaucoup le responsable de ce joyeux bordel… hum, elle allait voir ça plus tard. Les Hollows qui la prenaient pour un repas de luxe (malpolis !) étaient plus importants.

Elle et un Arrancar contre ces trois brutes, quelles étaient leurs chances respectives ? Ah, attendez, il y avait toujours tête de gazon… difficile de prédire ce qu’il allait faire. En tout cas, difficile de s’attendre à ce qu’il rejoigne le duo… à moins qu’il désire à ce point un combat.

Ryūotome no Kiyomizu bien en mains, la jeune femme se mit en position. Si un Adjuchas fonçait dans sa direction, Anna serait prête à l’accueillir comme se doit, regrettant tout de même de devoir se contenter de son arme de base face à des adversaires qui s’annonçaient redoutables. Mais si cela suffirait à lui faire jeter l'éponge, elle serait indigne de porter le nom Nakagawa !

Si vous croyez que je vais me laisser dévorer aussi facilement, vous allez être surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 24 Avr 2015 - 23:40

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


Fight ! >:D


Effectivement. Comme prévu, le reiatsu de l'intruse ne tarda pas à attirer un hollow. Enfin, hollow... le terme plus approprié pour le définir était animal. Un vulgaire crabe blanc avec un trou en son centre. L'une de ces petites créatures hollowifiés qui se terrent généralement sous le sable. Rien de bien méchant. Dai se souvenait d'en avoir dévoré quelques unes pour passer le temps. Ces petites bêtes étaient craintives, rien de mieux pour une partie de chasse ! Dans tout les cas, celles-ci semblait hésiter. La présence d'une shinigami y était pour quelque chose. Ce crabe n'avait jamais pu aller dans le monde des humains alors de voir une âme aussi appétissante... il le comprenait. Il haussa à peine un sourcil quand un cero le désintégra.
Pff, pourquoi gâcher son énergie pour une chose aussi futile ? Décidément, il ne comprenait pas cet arrancar. Etait-il désespéré au point de s'en prendre à... ça ?

Enfin, bref. Alors que monsieur weird allait finir sa phrase, de nouveaux hollow se pointèrent. Dai les toisa du regard, trois menos grande de classe ajuchas, rien que ça. Un piaf, un clebs et oh... une chimère ? Un mince sourire éclaircit son visage. S'il n'avait pas pu avoir son combat, il fallait bien un dédommagement, n'est-ce-pas ? Qu'il détestait les hollows qui se regroupaient... une belle bande de lâche. Ils osaient en plus réclamer la shinigami en guise de pitance. Qu'ils aillent voir Aizen avant ! Le combat aurait été plus excitant encore !
Le numéro 69 se frotta les mains face aux refus de l'humaine et du philosophe. Voilà qu'ils avaient provoqué ces trois là, parfait ! Ceux-ci grognaient déjà, à l'affut se préparant pour le combat imminent. Et Dai dans tout ça ? Il se plaça devant, oh que oui il allait participer ! Hé comment !

-Nourriture ? Je vois bien trois proies devant moi, en effet ! Et j'vous préviens je suis de mauvaise hu-


Il n'eut pas le temps de dégainer que le canidé sauta sur lui, tel un féroce prédateur. Honnêtement, il ne s'attendait pas à ce que sa provocation marche si bien ! Il n'avait donc pas posé la main sur sa garde, grave erreur. Face à un ennemi potentiellement plus dangereux, cela aurait pu lui couter la vie. Enfin, face à un ennemi digne de ce nom, il aurait certainement été plus prudent, mais toute expérience est bonne à prendre, il faut savoir tirer les conséquences de ses actes et rebondir sur les erreurs passés.
Cet ajuchas était rapide, Dai se retrouvait donc avec les deux mains bloquant chacune une rangée de dents acérés. Face à un canidé deux fois plus grand que lui, la gueule grande ouverte essayant pour ainsi dire de... l'avaler tout cru. Ses grognements enragés n'avaient cessés. La salive de celui-ci coulaient sur ses bras. Ses mains restaient intactes, même en tenant les crocs de la bêtes. C'est pas ça qui allait passer son hierro !
Son sourire ne tombait pourtant toujours pas. Il avait bien assez de force pour empêcher la mâchoire de se refermer sur lui. Mais, rester comme ça, bloquer, c'était sans façons, d'autant que ce hollow avait fait une grossière erreur de vouloir s'attaquer à plus fort que lui. Il était rare d'en voir s'en prendre aux arrancars, mais là encore, la présence de la shinigami devait y être pour quelque chose. Quel appât... efficace. Il faudrait qu'il y repense une prochaine fois !
Pour en revenir au combat qui n'en était pas un, Dai força. Il força pour ouvrir de plus en plus la mâchoire. Encore, encore, encore. Si bien que la tête finit carrément par s'ouvrir en deux arrosant son bourreau de rouge. Le canidé toujours en vie recula et se tordit de douleur au sol en raison de son masque à moitié brisé. La pire des souffrances qu'un hollow peut ressentir.
Dai ramena sa main couverte de sang au niveau de son visage pour lécher celui-ci tout en sortant lentement de son fourreau le zampakuto de son autre main.
Le sabre finit dans la seconde planté dans la gorge de sa victime mettant fin à ses souffrances. Rah, qu'il avait carrément envie de mordre dans la chair ! Mais il y en avait deux autres, dont un avait reculé. Il s'essuya le visage, avide de combat.

-Et de un !




Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 26 Avr 2015 - 21:26



Tourisme ou ennui







Apparemment, l’arrancar tête de gazon n’allait pas prendre le partit des trois individus qui s’était présenté. La preuve, il en rajoutait dans la provocation et c’était fait sauter dessus ! Tout allait donc pour le mieux. Saveiro préféra tout de même passer en resurecion en prévision. Parce qu’il ne faisait pas confiance à son camarade de race. En effet, rien ne garantissait qu’il n’y ait pas de retournement de situation, le monde des hollow est assez inconstant et étrange. Après tout, un shinigami traître pouvait bien s’y proclamer roi alors… Un arrancar attaquant l’un de ses pairs ne serait en rien curieux.

- Tormentas, la discordia serpiente.

Ses bras et ses jambes se couvrir d'écailles, ses canines s'allongèrent à l'instar des crocs d'un serpent, tout comme les pupilles de ses yeux se fendirent. Son vêtement était maintenant à manches courtes et il conservait son trident. L'avantage, ou le désavantage celon le point de vue, est que ses proportions ne changeaient guère, il n'était ni plus grand, ni plus petit qu'avant. Enfin, ça lui convenait très bien. Pour aider tout cela à se résoudre au plus vite, car leurs reiatsu allait finir par attirer l’attention, Saveiro décida de donner un coup de pouce. Bien sûr, leur présence spirituelle pourrait faire fuir les plus prudents mais d’autres arrancar pourraient tout aussi bien venir jeter un coup d’œil. Et le 51 n’avait guère envie d’essayer de justifier son comportement excentrique. Pendant que tête de gazon se débattait, les deux autres Adjuchas regardaient leur deux autres cibles.

- Dissenssione.

Un brouillard apparu et disparu trois secondes plus tard devant Saveiro en englobant ce qui se trouvait en face de lui, l’autre de sa race compris. Il n’aurait pas forcément osé si il n’avait pas tenu en compte deux paramètres : Cheveux-Vert était déjà quelqu’un de violent (le Violet ignorait qu’en fait, l’autre arrancar était calme pour le moment) et, comme celui-ci n’avait pas camouflé son reiatsu au départ, Saveiro savait qu’il était plus fort que lui, donc qu’il ne serait surement pas beaucoup affecté. Dans le même moment, le canidé mourût dans d’atroces souffrances, ce qui déclencha un mouvement de recule chez le trio qui n’en était plus un, et donna lieu à une violente querelle à cause de la capacité de Saveiro. Ils se rejetaient l’un l’autre la faute de cette « mauvaise idée » qu’était d’être venu, ignorant soudain leur principal adversaire.

Saveiro ne fit rien d’autre, s’appuyant crânement contre son trident et jeta un coup d’œil à la demoiselle shinigami :

- Il n’y a plus qu’à attendre.

Après tout, à quoi bon se salir les mains quand l’un des siens est plus que ravi de le faire ? Un vrai psychopathe d’ailleurs, quel dégoutant ! Du moins si l’éléphant et la harpie ne s’entretuaient pas tout seul. Dépense minimale d’énergie, efficacité maximale. La discorde, une stratégie aillant fait ses preuves.



codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 1 Mai 2015 - 20:25

C’est avec surprise, que dis-je, avec une immense surprise que la jeune Shinigami injustement perdue en plein territoire ennemi se rendit compte qu’elle avait un allié inattendu. Enfin, « allié », c’était peut-être un peu fort comme terme. Tête de gazon était sans doute plus CONTRE les Adjuchas que POUR le duo, mais pour quelqu’un qui jugeait que le meilleur des cas possibles était qu’il se contente de regarder (et le pire qu’il les attaque, trouvant inacceptable d’un des siens offre son support à une ennemie), c’était déjà pas mal. Pas mal du tout même. Ce serait donc du trois contre trois ! Deux Arrancars et une Shinigami des plus talentueuses (et humbles, il ne fallait pas l’oublier) contre trois Adjuchas, la situation jouait en leur faveur même si, à son grand damne, la demoiselle était limitée.

Pendant que le canidé se faisait littéralement défoncer la gueule et qu’Anna avait un léger mouvement de recul, Saveiro alla jusqu’à libérer son pouvoir. La Shinigami ne se gêna pas une seconde pour l’examiner de haut en bas. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on avait le luxe d’observer un Arrancar sous forme libérée sans craindre qu’il nous attaque.

Après analyse, il ne changeait pas tant que ça. Bon, il avait l’air bien plus… ahem, serpentesque si on veut (ce qui était un peu intimidant en soi, qui voulait faire face à un serpent dans la vie ?). Enfin, il utilisa son pouvoir pour générer un brouillard sur les ennemis… et cheveux verts. Le brouillard était-il empoisonné ? Brûlait-il les yeux des ennemis ? C’était peut-être de l’acide gazeux !

Et non, tout le monde était encore debout lorsqu’il se dissipa. Par contre, l’engueulade était prise entre les deux survivants qui semblaient avoir oublié leur existence. Anna jeta un coup d’œil confus à Saveiro. Vu son attitude fière, elle en déduit que ça venait de lui. En bien, en voilà un pouvoir intéressant… et terrifiant quand son utilisateur était notre adversaire. Elle nota mentalement de prévenir ses collègues de bien faire attention s’ils croisaient la route d’un Arrancar aux cheveux violets et aux manières étrangement polies. Pour l'instant, elle admirait juste son effet qu'elle jugeait impressionnant.

-Il n’y a plus qu’à attendre.

-Oh !

Pendant plusieurs secondes, Anna eut l’air d’une enfant qui découvrait un nouveau phénomène particulièrement curieux. Puis, elle fit la moue. Elle n’allait donc pas combattre, du moins contre ceux-là. C’était une bonne chose, à ne point douter, mais elle ne pouvait s’empêcher d’être un peu déçue. Elle n’aurait pas à tester ses capacités contre un fameux Adjuchas. Ce serait pour une prochaine fois sans doute. Quand elle pourrait se donner à fond si possible.

Hésitant toujours à ranger son arme, malgré ses deux « protecteurs » (protecteur et demi ?) et l’absence de nouvel ennemi en vue, la demoiselle commença à distraitement dessiner un poisson de style enfantin dans le sable avec son pied pendant que les autres en avant se tapaient joyeusement dessus. Aussi, elle aurait pu demander de ficher le camp au plus vite. C’était un peu la chose logique à faire. Mais, au final, qu’est-ce qui pressait ? Le danger imminent était écarté et elle se trouvait dans un monde à la limite d’être totalement inconnu. Pourquoi ne pas en profiter un peu ! Il y avait sans doute tellement de choses à apprendre, à découvrir ! C’était une chance peut-être unique de se retrouver ici avec des conditions passables !

Bon, regarder les environs était une expérience très décevante en fait. Décidément, cet endroit manquait horriblement de décoration.

-Au fait, c’est partout comme ça au Hueco Mundo ? J’veux dire, il n’y a pas l’air d’y avoir grand-chose… vous devez vous ennuyer, non ? Vous faites quoi pour passer le temps ?

Elle prit la peine de faire les écailles sur son poisson avec une certaine concentration. Tant qu’à laisser une trace, autant bien le faire. Et puis, il était drôle d’imaginer un Hollow passer dans le coin plus tard et se demander ce que ce dessin pouvait bien ficher là.

Le résultat jugé satisfaisant, elle releva les yeux vers Saveiro, souriante.

-Ah, et merci beaucoup de prendre la peine de m’aider. J’avoue que si on m’avait dit qu’un Arrancar allait me défendre au Hueco Mundo, j’aurais eu du mal à y croire. Alors… vous avez toute ma gratitude.

Est-ce que ça signifiait qu’elle devrait l’aider s’il se retrouvait avec des problèmes avec les Shinigamis ? Non parce que ce serait compliqué. Enfin, restons positifs, il n’avait pas l’air d’être celui qui allait chercher les problèmes chez l’ennemi.

… ce type était-il vraiment un Arrancar en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Sam 2 Mai 2015 - 13:11

Senshi Dai a écrit:



Dai & Alterias & Anna
Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.


Ah ouai...

La pression était retombée, le fait de s'être défoulé sur ce canidé hollow avait fait s'évaporer toute la frustration et l'énervement qu'il avait ressentit. C'est donc un peut plus calme et détendu qu'il sourit de toutes ses dents, un sourire qui ne disait rien de bon pour les deux ajuchas. Il allait les mettre en pièces, vraiment. Mais une augmentation significative de reiatsu derrière lui brisa sa concentration. Cette hausse fut suivit d'une phrase, en espagnol. Sérieusement. L'autre arrancar passait en resureccion... POUR CA ! Pour deux minables hollow ?!! C'était une blague, une énorme blague. D'après son attitude et le fait qu'il l'avait déjà déçu, Dai en avait déduit qu'il n'était pas comme lui, un combattant avide d'action. Il devait même être plus faible ça, mais quand même... pas à ce point là... Et le dernier brin d'estime qu'il avait pour lui n'était plus désormais.
Tout à coup, un énorme nuage de gaz le traversa lui ainsi que les deux ajuchas, les piégeant dans ce qui semblait être les pouvoirs de la nouvelle forme du lâche derrière. Surprit qu'il soit aussi inclut dans les cibles de cette attaques, il ne coupa pas sa respiration à temps. Il ne savait ni les effets cause de gaz. C'était bien ça le pire ! Le gaz se dissipa tout aussi vite qu'il apparu. Non, Dai n'eut pas le temps de paniquer. Il n'en eut pas le temps sitôt que son calme et son amusement volèrent en éclat pour faire place à de la colère.
Oh, lui qui était colérique, il savait qu'il partait souvent au quart de tour, qu'il avait relativement peu de self-control, mais là. C'était trop. La rage qui le prit sur le moment était beaucoup plus forte. Une rage injustifié même. Une rage avers les premières personnes qui entrèrent dans son champ de vision, les deux ajuchas entrain de se disputer. Il relâcha réellement toute sa pression spirituelle. Il allait les démembrer ceux d'en face ! Oh, là c'était plus les petites vagues d'énergie qu'il s'amusait à faire dans le monde humain pour les appâter, ni son reiatsu de base quand il était tranquille. Quand il était énerver ça voulait bien dire ÉNERVER. Il sauta dans la seconde sur les deux malheureux lame près à les découper. Cette mystérieuse rage retomba dans les secondes qui suivirent, autant dire qu'elle avait été assez courte, très courte. Elle n'empêcha pas le n°69 de taillader de son sabre ses adversaires, adversaires qui avaient commit l'énorme erreur de trouver mieux à faire que de se disputer sans prêter attention au reste.
Un bain sanglant, voilà ce qu'il en résultat. Si tôt les deux tués, Dai, qui n'était déjà plus aussi enragé que ça laissa retomber sa pression spirituelle. Mais il n'était plus calme, non. Son était tendu, il avait comprit que ce qu'il avait prit n'était pas normal. Associé au gaz juste avant... il était certain que c'était dû au pouvoir de l'autre derrière. Il se retourna lentement, le visage fermé et le transperça d'un regard noir. Comment avait-il osé le prendre aussi pour cible ?! Qu'est-ce qui lui passait dans la tête !! Ils étaient sensé être alliés bordel ! Attaquer indirectement ou non un allié par derrière en plus était d'un déshonneur !!!!!! Et là, la rage qu'il ressentait n'était plus dû au pouvoir du petit mariole, maintenant Dai était en colère du fait de s'être fait piéger.

Il pointa son sabre dans sa direction. Foutus serpent, toujours des fourbes. Passer en resureccion serait tentant, mais... pas besoin de le prendre à son propre jeu, LUI il allait l'affronter à la loyal, de son sabre et non de ses lames. Surtout que son adversaire avait conservé son putain de trident. Il jeta juste un coup d’œil à la shinigami qui... s'amusait à dessiner au sol ? Pff. Ridicule. C'est vrai que pendant cette courte bataille il n'y avait pas prêter attention, alors qu'elle était une ennemie aussi... Il aurait toujours dû garder un œil sur elle, ça devait être dû au foutu pouvoir de ce gaz. Bref, il reporta son attention sur le serpent. Le serpent qu'il ne considérait point comme un adversaire digne d'intérêt. Il lui ne donnera donc ni son nom, ni son numéro.

-Ça va pas de me cibler aussi avec ton attaque ?!! Et mêmes si le gaz n'était pas dangereux, le principe reste le même !


En effet, quoi qu'il dise les fait était des faits. Ce gaz avait eut un impacte sur lui et même si ce n'était que pendant quelques courtes secondes, il avait été touché. Dai n'allait laisser passer cet affront. Et il allait le lui faire comprendre. Par la force. Il se plaça bien face à l'arrancar et rabaissa sa lame pendant un court instant.

-Je te défi en duel. Ici et maintenant.


Et étrangement, même stupéfiant pour un hollow de sa trempe, il ne lui sauta pas directement dessus. C'est le dos bien droit, la tête haute, qu'il s'inclina d'environ 30° pour le saluer. Il n'y était pas obligé, mais il le faisait systématiquement quand son adversaire n'était pas une bête irréfléchie. Mais sitôt ce petit moment de politesse, sa pression spirituelle s'accentua de nouveau et il fonça vers son adversaire d'un bond en avant, près à le transpercer allègrement de son sabre. Dans l'action, le pauvre petit dessein représentant un poisson fut effacé, paix à son âme.


Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Mar 5 Mai 2015 - 0:18



Tourisme ou ennui







La shinigami dessinait, Cheveux Verts tailladait les ennemis, alors tout allait pour le mieux, la situation était en passe de se régler naturellement, vers un dénouement pacifique. Ou pas. Tête de Pelouse l’avait mal prit, heureusement que Saveiro était resté en resurrecion, quand il le vit pointer son sabre vers lui, il sentit que le dénouement pacifique était partit loin. Tout d’abord, le Violet avait senti son reiatsu, en réalité, le Vert était plus fort que ce qu’il avait cru au début. Beaucoup trop fort pour lui, ce qui s’annonçait mal. Ensuite…

-Ça va pas de me cibler aussi avec ton attaque ?!! Et mêmes si le gaz n'était pas dangereux, le principe reste le même !

Il voulut expliquer son raisonnement à ce sujet, le fait qu’il ne pensait pas vraiment que le Vert serait touché mais il n’en eu pas le temps, l’autre était bien trop énervé.

-Je te défi en duel. Ici et maintenant.


- Je n’en

Pas le temps de finir sa phrase, si Saveiro ne voulait point périr par l’épée de son comparse, il devrait esquiver, ce qu’il fit, vif comme un reptile, d’un bond arrière dans le sable. Ce n’était pas passer loin. Adieu perspective de paix, adieu dénouement en réconciliation, salutation embrouilles ! Qu’à cela ne tienne, le courage de l’arrancar reptile avait considérablement diminué. L’honneur des morts de vaut rien, de plus il n’avait pas accepté le duel de base alors…. Afin de récupérer un peu de reiatsu il retourna sous forme  normal et ouvrit un autre garganta dans la foulé, et sans doute la seule chance pour Anna de s’en sortir, du moins de sortir d’ici.

D’un sonido il entra à l’intérieur rapidement comme si il avait un démon à ses trousses, ce qui était sans doute le cas, il ne prit pas la peine de vérifier, cela lui ferait perdre de précieuses secondes. D’accord, ce n’était pas très glorieux comme réaction, mais il faut le comprendre ! Il a senti la présence spirituel de l’autre arrancar et après une bref analyse, il l’avait classé dans « imbattable pour le moment ». Si jamais il réussissait à se sortir de là, direction l’Espagne, le beau temps et retrouver son ami qui y était encore avec un peu de chance.


- Je destin m’appel en d’autres lieux, je prends congé !



codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 8 Mai 2015 - 4:28

Nooooooooon !

Pas Mr. Poisson ! Mr Poisson… venait de rendre son âme de dessin sur sable en toute brutalité. L’œuvre d’art qu’elle avait mis tant de soin à faire, à donner vie de son pied, venait de disparaître de cet univers cruel.

… OK, très sincèrement, Anna s’en fichait royalement pour le coup. Oui, cette mort violente d’un pauvre dessin si jeune (à peine quelques minutes quand même !) était évidemment une tragédie que le monde n’oublierait pas de sitôt (ou pas), mais disons qu’il y avait un problème plus urgent à régler… non, attendez, rayez ça. La demoiselle était toujours coincée au Hueco Mundo, donc ça faisait deux problèmes urgents à régler.

Alors… comment expliquer simplement la situation ? Hum, disons que Tête de gazon n’était pas content. Oui, c’est ça, il n’était pas du tout content. En même temps, Anna comprenait qu’être ciblé par l’attaque d’un allié avait de quoi mettre en rogne, sacrément en rogne même. Sauf que, maintenant, l’Arrancar aux cheveux verts venait de provoquer Saveiro en duel. Là, ici, maintenant, alors qu’ils se trouvaient au milieu du Hueco Mundo avec une Shinigami sur les bras. Sans parler qu’il n’avait décidément pas l’air de vouloir prendre en compte l’avis de son adversaire ou d’entendre son explication sur ses étranges agissements.

Par contre, il prit la peine de s’incliner avec respect (ce qui médusa Anna autant que la provocation en elle-même) avant de se jeter sur l’Arrancar serpent… eh bien, c’était sympa de sa part. Un point pour lui disons. Ce type avait vraiment un comportement étrange.

Et c’est à ce moment que le poisson ne redevient que des vulgaires grains de sable sans signification, oubliés de tous. Une si triste fin.

Il fallait dire que, sur le coup, Anna n’avait pas la moindre idée de comment réagir face à ce genre de situation. Une partie d’elle voulait leur crier d’arrêter et de s’occuper de son cas en premier lieu. Ils se taperaient allégrement sur la tête après si ça leur chantait, mais elle devait sortir d’ici !

Mais ce ne fut heureusement pas nécessaire (sans parler que ça aurait sans doute été inutile), car elle n’eut pas à assister à un duel entre deux Arrancars. Saveiro sembla déterminer que combattre n’était pas la meilleure idée du siècle et ouvrit un Garganta, sans doute pour s’échapper de cette situation délicate.

Ah, tiens, parlant de personne désirant s’échapper d’une situation délicate. C’était sa chance !

Son cœur rata un battement à l’idée qu’elle soit laissée toute seule dans ce monde hostile. Ben oui, autant dire qu’elle allait avoir des problèmes si Saveiro partait seul.  Utilisant son shûnpô, la Shinigami fonça aussi vite qu’elle le put vers cette promesse de liberté et y entra à temps.

À peine à l’intérieur, elle se retourna brusquement vers l’autre Arrancar et lâcha d’une traite :

-Jesaisquec’estpaspourmoiquetuaséliminélesAdjuchasmaismerciquandmêêêêême !

On lui avait toujours appris de remercier ceux qui nous rendaient service. Même si l’actuelle situation était des plus exceptionnelles, ça lui semblait être de circonstance. Cheveux verts avaient bien montré une forme de respect tout à l’heure (même si elle n’était nullement visée), non ?. Qu’avait-elle à perdre de toute façon ?

Et le garganta se referma, laissant l’autre derrière. Anna laissa échapper un profond soupir de soulagement.

-Fiou, j’ai cru que ça allait vraiment dégénérer. Enfin, encore plus dégénérer.


Elle s’étira, heureuse d’avoir quitté le milieu sec du Hueco Mundo. Vraiment, quoi de mieux qu’un désert pour se sentir comme un poisson hors de l’eau.

-En tout cas, j’espère que vous n’aurez pas trop de problèmes avec lui plus tard…


Cheveux verts allait-il lâcher l’affaire ? Ou jurer une vengeance éternelle digne de ces films que les humains écoutaient où un méchant ne semblait avoir rien d’autre que planifier une revanche à l’intérêt discutable. Les Arrancars avaient-ils le droit de s’entre-tuer en fait ? Ça ne la surprendrait pas vraiment, mais la question avait le mérite de se poser.

Cela lui rappela que, eh bien, Saveiro était aussi un Arrancar tiens. Ce qui était un peu étrange, elle voyageait avec un ennemi après bon. Elle devrait peut-être être plus… elle ne savait pas trop, méfiante ? Il ne lui avait pas vraiment donné de raison de l’être jusqu’à maintenant, et c’était son allé simple vers le monde des humains. Ses choix n’étaient pas bien variés alors autant se reposer sur ce qu’on avait.

-Hum, nous allons bien vers le monde des humains là, si ?


Il n’y avait sûrement pas cinq milles endroit où cela pouvait les mener, mais sait-on jamais. Il aurait pu simplement vouloir créer un petit endroit sécuritaire entre les mondes avant de revenir chez lui et... disons qu'elle préférerait largement ne pas avoir à retourner dans cette vaste étendue de sable. Rien de personnel, juste que sa survie restait quelque chose de relativement important à ses yeux quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 8 Mai 2015 - 11:09

Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir.

Le serpent avait esquivé son attaque d'un bond. Pff, ce couard tentait de fuir ?! A sa place, il aurait contré avec son arme ! Mais le vert l'avait bien comprit, ils étaient tout deux diamétralement opposés. Dai voulait entendre s'entrechoquer les lames, le hurlement de l'acier, livrer une lutte acharnée qui à y laisser des cicatrices. Voir pire. Et l'autre, oui l'autre, tout ce qui l'intéressait c'était de laisse tomber son honneur pour sauver sa petite vie si précieuse. Et ça, Dai ne pouvait le concevoir. A quoi bon vivre si c'est pour vivre dans la honte ? Non, vraiment. Vraiment pas. Il ne le comprendrait jamais. Et pourtant, le numéro 69 avait eut une lueur d'espoir en voyant son adversaire repasser sous forme normal. Peut-être voulait-il entamer le duel de manière plus... équitable ? Mais non, encore une fois, tout ceci était dans le but de fuir.
Ce lâche ouvrit un garganta. Pff. Et il s'y précipité suivit d'un sonido avec cette shinigami blonde.
N'avaient-ils pas pensé que lui aussi pouvait effectuer un déplacement rapide ? Probablement, mais à quoi bond se donner la peine de poursuivre une personne qui ne la vaut pas. Ce serait se fatiguer pour rien, s'énerver encore plus que ce qu'il était et s'attirer des ennuis.
Dieu seul sait que sa patience était limité, il n'avait plus l'envie de lui courir après. Il n'y avait qu'un mot pour qualifié ce que ressentait le requin à l'égard du serpent : Pitié.

Que ce faible crève dans son coin au fond d'un caniveau ! S'il le recroise... oh, il n'ose même pas imaginer ce qu'il lui ferait. Le viser, lui, son propre allier en combat, abandonner un duel, se comporter presque comme un traitre vis à vis de leur camp... Les charges contre lui ne cessait de grandir. Oh, qu'il continu, qu'il fasse ce qu'il veut, le jour où il ira trop loin, il pourra bien pleurnicher et s'enfuir autant qu'il veut que Dai ne lâchera pas l'affaire. Question d'honneur et d'ego.
Mais revenons en à la pseudo ennemie, bien qu'elle ne soit pas dangereuse, elle restait un shinigami. Enfin... elle avait plus l'étoffe d'une gamine qui s'amusait à dessiner alors que sa vie était en danger. Cette fois-ci par contre, le vert n'avait pas grand chose contre elle. Ok, elle se la racontait, mais la sort avait décidé de la punir. Et de toute façons, s'il voulait il la tuerait et puis ce serait finit. Ce n'était qu'une femme.
Cepandant, celle-ci dans sa fuite eut la grâce de se retourner vers lui qui les regardait d'un air dédaigneux. Il ne comprit pas vraiment tout ce qu'elle dit à la suite, cependant, un mot se détacha du reste. Merci... merci ?... Le garganta se referma laissa l'arrancar, seul, perplexe. Merci ? C'était la première fois de toute sa vie d'hollow qu'on le remerciait. Du coup, il ne savait pas vraiment comme réagir. Merci... il fronça les sourcils. On remerciait quelqu'un quand un service a été rendu. Mais il ne l'avait pas aidé, ils avaient juste eut un objectif commun pendant un instant. Alors cela suffisait à remercier une personne ?
Non, il ne savait définitivement pas comment réagir. Il se gratta la tête un peu gêné.
Il faudra qu'il lui dise derien la prochaine fois.

En attendant, c'est partit pour un long et fastidieux voyage. Direction : Retrouver son chemin et retourner à Las noches.


----------------------------------------------------------------------------------
(c) fiche par ocean lounge


HRP:
C'est bon pour moi, je vous laisse entre futurs n'amoureux \o/
Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Dim 24 Mai 2015 - 14:50



Tourisme ou ennui







Ouf, apparemment tout c’était déroulé de la meilleure des manières. C’est-à-dire que le Vert ne lui courrait pas après – sincèrement Saveiro n’aurait pas parié dessus – et en plus la shinigami l’avait suivi vers sa dernière chance de salut : le garganta. Il lui sembla incongru qu’elle remercia l’autre hargneux mais il est vrai que les choses auraient pu beaucoup plus mal tournée si le colérique avait réellement voulu les occire de manière violente.

Une fois de retour dans le monde des humains, et un peu fatigué il est vrai de toutes ses péripéties, les deux protagonistes purent tomber nez à nez avec un Aurelio Baldomero dégustant une glace sur un banc – ayant visiblement lui aussi fait un aller-retour pour pourvoir la manger- qui fut bien surprit de voir débarquer son ami en compagnie d’une…ennemie. Il arrêta le mouvement consistant à portée la glace à sa bouche avec un air confus. Ils étaient attéri dans un parc, avec un magnifique temps chaud et ensoleillé. Saveiro se laissa tomber sur le banc à son tour, soupirant de soulagement :


- Je t’expliquerai tout.

Pour le moment il allait se reposer un peu, reprenant son souffle, son trident entre les jambes car le désavantage de cette arme est qu’il ne pouvait guère s’assoir avec en la gardant dans le dos. Son ami lui chuchota :

- T’es sur que ce n’est pas dangereux ?

Oui parce que bon, il y avait toujours Anna, et pour le numéro 52, cette présence était un mystère insoluble.

- Crois moi, j’ai rencontré un arrancar qui veut bien plus attenter à ma vie qu’un shinigami.

Et comme il fallait bien les présentations :

- Aurelio, voici Anna. Anna, Aurelio.

Toujours un peu confus, Aurelio répondit :

- Euh…salut ?

Une fois ceci fait, Saveiro sourit en regardant la jeune femme blonde :

- Désolé pour tous ces désagréments, peut-être nous recroiseront nous sous des auspices plus favorable ? Même si je dois avouer qu’en ces temps troublé, jamais la haine entre Hueco Mundo et Soul Society n’a été autant attisé je suppose.

Cela le rendit pensif quelques instants. De son point de vue, avant Aizen, les hollows pensant n’avaient pas spécialement de stratégie ni d’unité, et si ils croisaient un shinigami, ils le tuaient en représailles d’une guerre millénaire, mais à présent, avec le Traître, il s’agissait vraiment d’une bataille rangé. Du moins, si son but était de détruire la Soul Society, ce qui était pour Saveiro l’objectif le plus logique qu’il lui soit venu à l’esprit. Bref, il n’était ni télépathe, ni dans les confidences du nouveau Roi, alors il ne pouvait que supposer.

- Au revoir alors ?

Il pensa que la shinigami ne resterait pas longtemps, éloigner de la ville d’où ils avaient commencé leur discussion. Surtout que son étrange « disparition » avait pu provoquer de l’émoi chez les siens, et Saveiro préférerait ne pas avoir un escadron d’hommes en kimono noir à ses trousses. Il valait mieux qu’Anna aille les rassurer sur son sort. Aurelio, quand à lui, finissait sa glace sans chercher à comprend, puisque le 51 avait précisé qu'il expliquerait tout ceci.



codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   Ven 29 Mai 2015 - 23:02

Aaaaaaah ! Qu’il était bon de retrouver l’air pur du monde des humains !

Anna sauta pratiquement du Garganta dès que leur destination fut visible. Difficile de croire que le monde des vivants pouvaient autant manquer à une Shinigami, mais après ce court passage dans le territoire aride et pas spécialement amical du Hueco Mundo, cet endroit était un vrai petit coin de paradis. Dommage qu’il n’y ait pas d’eau ou de neige près, parce que la demoiselle se serait sans doute jeter dedans en signe de joie. Enfin, peut-être pas devant un Arrancar tout de même.

Pourquoi montrer sa joie ainsi était mal perçu socialement, hein ? Si ça ce n’était pas de l’injustice, ça.

Enfin bref, la Shinigami observa rapidement les alentours pour essayer de déterminer sa position. Ils n’avaient pas atterrit au Japon, les humains du coin étaient sans aucun doute des Occidentaux. Et ils parlaient ce que la demoiselle associait à de l’espagnol. Vu que ce n’avait pas vraiment l’air d’une région de l’Amérique du Sud, elle miserait sur l’Espagne.

Eh bien, ça aurait pu être bien pire comme destination. Le coin était joli, il faisait beau. Saveiro avait du goût.

Vu que le calme semblait revenu, Anna crut bon de ranger son arme. Ce n’est qu’après qu’elle vit qu’il n’y a avait pas que quelques humains autour : Il y avait un autre Arrancar.

Arrancar qui la dévisageait avec grande confusion, semblant avoir tout juste été coupé dans son geste de manger une glace. Puisqu’il n’avait pas l’air prêt à lui sauter dessus, la Shinigami lui rendit son regard perdu. Depuis quand les Hollows touchaient à de la nourriture humaine ? Bon, depuis quand ils étaient en termes amicaux avec une Shinigami aussi… tant de mystères, tant de mystères…

Saveiro déclara à son frère qu’il lui expliquerait le pourquoi du comment plus tard en s’assoyant sur le banc où se trouvait l’autre Arrancar et ajouta que sa compagne inattendue n’était pas exactement la plus grande menace qui flottait au-dessus de sa tête pour le moment. Ouais, ça avait beau être surprenant, mais il était vrai que celui resté derrière avait l’air de bien plus lui en vouloir que la jeune femme.

Les rôles s’en retrouvaient inversés, c’était presque drôle.

-Aurelio, voici Anna. Anna, Aurelio.


Aurelio la salua toujours avec une certaine confusion et, elle s’en doutait, une certaine méfiance. De son côté, la demoiselle s’inclina légèrement sans la moindre gêne.

-Enchantée, Aurelio ! le salua-t-elle joyeusement.

Il n’avait pas l’air méchant, donc bon. Les présentations faites, Saveiro se remit à parler.

-Désolé pour tous ces désagréments, peut-être nous recroiseront nous sous des auspices plus favorable ? Même si je dois avouer qu’en ces temps troublé, jamais la haine entre Hueco Mundo et Soul Society n’a été autant attisé je suppose.


Anna ouvrit la bouche pour parler, mais aucun son n’en sortit. Ah, c’était donc l’heure des aurevoirs, ça lui faisait bizarre. Elle était embarquée sans crier gare (et sans donner son consentement) dans une courte mais incroyable aventure avec deux Arrancars, et ce devait finir aussi soudainement. Elle était un peu déçue sincèrement.

Sauf qu’il fallait se rendre à l’évidence : Elle devait rentrer à la Soul Society. Et ne point parler des évènements de la journée sans doute. Dans le cas surprenant où on croirait un traître mot de son histoire, elle risquait plus de s’attirer les problèmes qu’aider la Soul Society que les Arrancars pacifiques. Même si ne verrait décidément plus leurs ennemis depuis des lustres de la même façon maintenant.

Au final, elle eut un rire mi-amusé, causé par les excuses de l’Arrancar, et mi-gêné, causé par son rappel de la situation de leurs deux camps opposés.

-Je suis en vie, c’est le principal… Faites juste attention à qui vous emmener la prochaine fois.


Son regard se fit pensif. Oui, Shinigamis et Arrancars étaient maintenant en guerre ouverte, et ça ne s’annonçait pas rapide à régler comme problème. Pourtant, elle avait eu la preuve aujourd’hui que tous ces puissants Hollows n’avaient pas comme but dans la vie de se jeter à la gorge de tous les Dieux de la mort qui se retrouvaient malencontreusement dans leur champ de vision. Alors… pourquoi tout cela ? À cause d’une personne avide de pouvoir ? La jeune femme soupira profondément. On aurait dit qu’un poids venait de s’abattre soudainement sur ses épaules.

-Au revoir alors ?


Elle reprit contact avec le moment présent. C’était le moment de rentrer à la maison, malgré une certaine envie de rester ici et discuter avec ces ennemis non ennemis. Mais bon, peut-être reverrait-elle Saveiro un jour et ils pourraient faire mieux connaissance. Cette possibilité ramena son sourire et elle s’inclina une nouvelle fois.

-Oui, au revoir.


Elle n’osa pas le remercier devant un autre Arrancar. Ils avaient l’air d’être assez proches, suffisamment pour qu’il évoque la possibilité de la revoir, mais sait-on jamais. Il y avait une nuance entre « J’ai aidé une Shinigami » et « J’ai combattu les miens pour la protéger ».

-Aussi surprenant que cela puisse paraître, cela a été un plaisir de vous rencontrer ! J’espère que nous aurons l’occasion de discuter une prochaine fois.

Elle se releva, porta deux doigts à son front et les salua avec un clin d’œil.

-À la prochaine alors !

Sur ce, la Shinigami tourna les talons et disparut entre les humains parfaitement ignorants de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du tourisme ou de l'ennui à vous de choisir. [PV. Altrias & Anna]
» Rond, adouci, carré ; à vous de choisir !
» Les differents camps et rangs, à vous de choisir, inscriptions
» A vous de choisir...
» Lily Evans ~ A vous de choisir entre Lily la Douce ou Lily la Tigresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-