lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 29
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Ven 10 Avr 2015 - 18:09

Une rencontre imprévue

Hallibel Tia et Arteta Natasha


Tia venait de s'installer dans un temple à proximité de la ville de Karakura. L'habitat de l'humain qui s'était proposé avait été réduit en centre suite au combat contre Tousen mais maintenant les choses étaient plus dangereuses qu'à l'accoutumée. Elles étaient dans un monde inconnu, avec les Shinigamis qui pouvaient les repérer mais aussi les Arrancars qui seraient fidèle à Aizen. Tia n'avait pas de corps et donc ne pouvait pas intéragir avec les humains, de toute façon elle n'en avait pas envie. Ses fraccions étaient à l'intérieur du temple entrain de se disputer sur la nouvelle décoration de cet habitat. Cela se sentait que Las Noches leur manquait mais au moins elles avaient qui étaient l'ennemi, elles avaient toutes confiances en elle et plus de complot ni de faux semblant. Sa dernière Fraccion devait bientôt les rejoindre et Tia guettait son retour mais en même temps réfléchissait. Elle était assise sur une des marches et entendait au loin les bruits de la circulation humaine. Comme ils étaient ignorant de ce qui se passait autour d'eux.

*C'est pitoyable...*

Puis elle sentit un reiatsu se rapprocher. Comment était-ce possible? Elle avait bien appris à ses Fraccions à rester  discrète même si leurs disputes pouvaient parfois être bruyantes au point qu'elle se demandait si les humains même sans dons pourraient un jour les entendre vu la puissance de leur décibel. Cependant il y avait bien quelque chose enfin quelqu'un qui se rapprochait. Elle se releva alors et se tint sur ses gardes, si c'était un Shinigami ou un Arrancar qui les recherchait, elle n'hésiterait pas à le tuer sur place pour ne pas qu'ils aillent révéler le lieu où se trouvait la Tercera et ses filles mais quelque chose disait que ce n'était pas un tueur envoyer par Aizen ou un de ces illuminés de Shinigami. Non, ils auraient cacher leur présence et elle ne les auraient pas si facilement trouvé. Croisant les bras, elle attendit à sa façon. Les bras croisés et le regard fixé vers les escaliers. En effet leur cachette était en hauteur et seul un grand escalier y menait. Certains humains venaient quelques fois mais heureusement ils étaient rare et de toute façon ne voyait pas Tia et ses filles. De plus la cachette étaient en partie entouré d'arbre ce qui permettait de ne pas trop attirer l'attention et c'est alors qu'elle vit qui était la personne qui se dirigeait vers elle.

*Une Arrancar, cette présence...m'est familière*

Tia descendit les marches et vit au visage de la jeune femme qu'elle reconnut au premier coup d'oeil. Arteta Natasha, elle ne lui avait jamais parlée pourtant elle l'avait croisée plus d'une fois à Las Noches. Elles se connaissaient mais mieux vallait rester sur ses gardes car si jamais elle jouait un jeu, Tia n'hésiterait pas à l'éliminer de la surface de la terre des humains. Après avoir descendu plusieurs marches, elle regarda l'Arrancar et dit tout en gardant les bras croisés sous son imposante poitrine.

N'avance pas plus Arteta...Tu es bien loin de las Noches..

Que Tia soit découverte, ce n'était pas un problème mais elle ne voulait pas que ses filles soient découverte, elles avaient déjà tant fait pour rester avec elle. Elle ne mettrait pas leurs vie en danger plus qu’inutilement.

Revenir en haut Aller en bas
Arteta Natasha
/!\ Dangerous Shadow Cat ~♥ /!\
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2014
Âge : 25
DC : Kurosaki Ichigo

Fiche perso
Niveaux:
75/100  (75/100)
Expérience:
400/13000  (400/13000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Dim 19 Avr 2015 - 15:31




A shadow is out


Natasha traînassait au Hueco Mundo, non loin de Las Noches. Les événements datant du mois précédent n’étaient pas passés inaperçus pour elle... Et à sa manière, elle avait recueilli des informations. Les reiatsus restant encore en suspens dans l’air ou dans le sable retourné et formant de grands cratères, ces tâches de sangs séchés retrouvés sur les lieux... Oui, des étrangers étaient venus fouler du pied cet endroit inhospitalier... Des Shinigami et des Humains avaient dit bonjour à des Arrancars, des Fraccions et des Espadas qu’elle connaissait déjà. Mais, elle s’attardait plutôt sur ces derniers. Hallibel et Ulquiorra... Deux Arrancars se postant sur le même plan qu’elle étant donné qu’elle était aussi une Vasto Lorde. La chose qui les différenciait hormis les capacités était leur allégeance à ce foireux d’Aizen qu’elle n’avait pas pu sentir dès le départ. Ce malade qui n’était pas mieux que cet enfoiré de Barragan qui lui sortait par les trous de nez. Patiente, elle attendait le moment propice pour faire comprendre à ce vieux crouton ce qu’elle pensait de son exil forcé à cause de lui.

Cela dit, elle était curieuse de comment ça se passait à l’intérieur du palais. Depuis le temps, est-ce qu’ils avaient refait l’affreuse décoration des lieux ? Y avait-il davantage de toutous hébergés ? Toujours en cachant son reiatsu minutieusement, elle usait de ses capacités à user des ombres pour rejoindre un lieu qu’elle connaissait bien... La grande salle. Là, elle surprit ce Shinigami au teint mate recevoir un ordre de cet Aizen qui vraisemblablement continuait de péter plus haut que son cul. Ce dernier l’énervait mais elle restait bien maîtresse d’elle-même pour entendre l’ordre en question. Tôsen devait aller chercher Hallibel et ses trois fraccions qui semblaient désobéir en allant à Karakura. Elle affina son regard en souriant malicieusement en coin. Olala... Que se passait-il ? Une petite prise de conscience ? Voilà qui était intéressant pour notre chieuse professionnelle. Soigneusement cachée dans son ombre, elle s’éclipsa ainsi des lieux pour ouvrir un Garganta en plein milieu du désert. Elle avait pris un peu de retard sur le Shinigami, mais c’était essentiel pour se déplacer incognito. Elle allait peut-être pouvoir assister à un affrontement qui allait bien lui plaire.

Apparaissant dans un recoin de rue et non dans le ciel comme beaucoup avait l’habitude, elle continuait de se faire discrète pour pouvoir espionner au mieux les événements, chose dont elle était devenue experte depuis le temps. Seulement, elle comprit bien vite qu’elle avait tout raté à vouloir chercher ceux qu’elle voulait en douce. Elle était très précautionneuse, mais ça ne l’empêchait pas de passer à côté de bien des occasions. Tant pis... Mais, en ayant continué de chercher, elle avait sentit la présence d’Hollow... Non, d’Arrancar... Usant de son pesquisa, elle se mit à agrandir son sourire et à affiner son regard tendancieux... Cette Hallibel était encore à Karakura avec ses trois protégées. Elle n’avait pas changé à toujours trimbaler ces gamines, mais elle avait apparemment tenu tête à Tôsen. Natasha avait peut-être manqué la confrontation, mais elle avait un échantillon du résultat. Quoiqu’il en soit, elle avait du temps à perdre et puis... Elle voulait s’amuser un peu avec cette Espada qui semblait se défier d’Aizen à présent.

Elle s’approcha ainsi du lieu en question... Un temple Shintoïste vraisemblablement. Un interminable escalier se présenta à elle. Voulant s’ajouter du challenge, elle cessa de cacher son reiatsu, sans pour autant le faire augmenter. D’un pas déhanché et tranquille, elle entama l’ascension des marches, alors que sans tarder, elle put apercevoir la belle Tercera la rejoindre depuis l’autre côté. Natasha n’hésita pas à afficher son fin sourire amusé alors que la blonde la mit en garde de ne pas plus avancer tout en l’appelant par son nom... Et faisant comprendre qu’elle était seule en disant qu’elle était bien loin de Las Noches. Quelle chose amusante, vraiment... Voulant se défier d’elle car jamais elle ne se soumettra à quiconque ou à une quelconque menace, elle ne se gêna pas pour gravir trois marches de plus après la menace pour enfin s’arrêter. Les jambes élancées légèrement écartées et les bras se croisant, elle pencha la tête sans que son regard sanglant ne quitte celui de jade de l’Espada... Ou Ex-Espada, qui sait ? Hmhm...



Merci de l’information... Cela fait tellement longtemps que j’ai quitté ce palais miteux que je ne sais plus où il se trouve... Alala... Mais malgré tout ça, tu te souviens de mon nom, je suis touchée ~♥


Son regard inquisiteur continuait d’observer calmement son opposante. Elle était toujours aussi voluptueuse, toujours aussi belle... La femme chatte pouvait presque la considérer comme sa rivale, à vrai dire. Ce fut pour ça que l’envie de la taquiner un peu lui avait été irrésistible. Bien sûr qu’elle savait où se situait Las Noches puisqu’elle en revenait, mais la trolleuse professionnelle voulait tellement ironiser un bon coup qu'elle n'avait pas pu s'en empêcher. Après tout, pourquoi avoir dit ce genre de chose alors que la féline s’était barrée d’elle-même de ce grand dôme disgracieux il y a des années ? Il fallait dire qu’elle parlait tellement peu d’elle que savoir quoique ce soit était difficile... Tout comme Hallibel ne devait pas savoir qu’une place lui avait été réservée au sein de l’Espada, la blonde avait peut-être dû penser que c’était normal de ne plus la voir, qu’elle devait être postée ailleurs. Bah, peu importe... Notre foireuse s’amusait déjà de ce début de conversation et elle n’hésita pas à enchaîner aussitôt.


Alors, ton cerveau de blonde a enfin réalisé qu’Aizen était qu’un pauvre type ? Je suis à la fois ravie de voir que tu as enfin cessé de jouer le bon toutou, mais aussi désolée de te voir réduite à devoir fuir comme ça avec tes trois cruches... Je te dirais presque « bienvenue au club » hmhmhm... ~


Provoquer la troisième plus puissante Espada était risqué ? Que neni, Natasha était confiante et trouvait ça que plus excitant. La tentation était bien trop grande avec des circonstances pareilles... Elle ne pouvait qu’en rire.

Revenir en haut Aller en bas
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 29
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Lun 8 Juin 2015 - 15:50


Une rencontre imprévue
FeaturingHallibel Tia et Arteta Natasha



Hallibel n'avait jamais beaucoup croisé Natasha, celle-ci n'était jamais restée à Las Noches et semblait capable de s'amuser de tout le monde même d'Aizen. Chose qui pouvait s'avérer dangereuse, Tia le savait à présent et était bien consciente qu'elle ferait tout pour protéger ses filles. Elle regardait l'arrancar avancer vers elle d'un pas sûr. Voila bien une chose qui n'avait jamais changer chez elle, son assurance mais hormis cela, Tia ne la connaissait pas tellement et se méfiait à présent de tout le monde. C'est ce qui lui avait sauvé la vie un nombre incalculable de fois...Hormis quand elle fut attaquée par cet Arrancar sauvage qui était sûrement sous les ordres d'Aizen.

J'ai une très bonne mémoire.

Tia n'était pas très douée en dialogue et quand elle parlait c'était surtout des faits que du sarcasme. Elle avait cependant du aussi faire sa part du "noble jeu " comme on pouvait l'appeller. Mais elle n'avait jamais vu de noble dans tout cela. Les Espada se méfiaient tous entre eux, c'était leur nature, mais jouer à celui qui plaira le plus pour tenter de le tuer quand il a le dos tourné...C'était quelque chose qu'elle ne pourrait jamais faire. Quand elle n'aimait pas quelqu'un, elle le faisait savoir, dans le cas où elle ne pouvait rien dire comme Aizen, elle essayait de le cacher et de rester loin de lui mais quand il avait commencé à menacer ses fraccions, elle n'avait pas pu résistée et avait décidé de se retirer du poste de troisième espada. Ce n'était qu'un poste pour elle, elle continuerait à s'entraîner dans son coin et comptait bien un jour revenir dan son monde d'origine. Elle haussa un sourcil quand elle lui parla de son cerveau de blonde et des trois cruches qui devaient être ses fraccions.

Aizen est très fort pour manipuler son monde

Dit-elle sans la moindre émotion dans sa voix comme à son habitude. Pour certains cela pouvait être agaçant car on ne savait jamais ce qu'elle pensait. Elle regardait Natasha qui transpirait la confiance en elle et l'assurance. Cela la rassurait un peu à vrai dire, Natasha semblait être aussi une vagabonde et elle défiait ouvertement Aizen quand elle le voulait...Elle était toujours en vie d'ailleurs. Elle ne fit aucune réflexion sur les surnoms qu'elle avait donné à ses filles ni pour le cerveau de blonde. Après tout elle était habituée des sarcasmes avec le crétin de Nnoitra alors un de plus un de moins, elle était immunisée pour le moment.

Je ne compte pas fuir éternellement mais pour le moment c'est mieux ainsi. Pourquoi es-tu ici? Si tu es au courant cela veut dire que la nouvelle à dû faire le tour du Hueco Mundo. Aizen n'a pas perdu de temps et m'enverra sûrement un autre de ses chiens pour me tuer.

Elle avait dit cela sans aucune émotion et une partie d'elle même se demandait si Natasha ne jouait pas un petit jeu pour la tuer. Mais non, Natasha avait toujours été une indépendante, la preuve, elle n'avait jamais fait partie de l'Espada et pourtant elle semblait avoir un large potentiel de combat. Non elle était comme elle, c'était bizarre parce qu'elle ne la connaissait pas mais elle se disait qu'elle pouvait lui parler en toute confiance. Elle finit par regarder autour d'elle puis fixa son regard sur Natasha et la regarda du pied à la tête avant de dire.

Mais si nous devons poursuivre cette conversation, autant nous abrîter dans le temple. Un crétin de shinigami pourrait toujours nous voir lors d'une de ces rondes, même si celui qui se trouve en ville semble être un gros débutant.


Elle ne parlait pas bien sûr du Shinigami remplaçant qu'elle n'avait pas encore eut l'occasion de rencontrer mais elle préférait évitée ce jeune homme. Ils étaient ennemis après tout même si elle n'était plus du côté d'Aizen.

Revenir en haut Aller en bas
Arteta Natasha
/!\ Dangerous Shadow Cat ~♥ /!\
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2014
Âge : 25
DC : Kurosaki Ichigo

Fiche perso
Niveaux:
75/100  (75/100)
Expérience:
400/13000  (400/13000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Dim 28 Juin 2015 - 12:17




A mysterious cat


Quelle belle journée, n’est-ce pas ? L’Arrancar aux yeux de rubis prenait déjà son pied, sans sous-entendu obscène car on pouvait s’attendre à tout avec elle. Natasha était toujours à la recherche de choses intéressantes pour en profiter un maximum et s’amuser autant que possible. Elle avait fait un excellent choix en venant voir la sans doute Ex-Tercera. Non, mieux, elle avait eu un instinct ahurissant en se rendant à Las Noches pile quand la blonde avait déserté l’Espada et qu’une discussion entre Aizen et Tôsen se faisait pour décider de mener une opération coup de poing pour la punir. La chieuse en souriait à pleines dents intérieurement, ne montrant en fait qu’un léger étirement des lèvres sur le côté, pointé vers le haut. Il était temps pour elle de revenir sur le devant de la scène car la suite des événements n’allait être que plus divertissante encore.

L’arrivante ne quittait pas Halibel des yeux, tout comme cette dernière en faisait de même avec elle. Bien que les deux femmes fussent différentes du point de vue de la personnalité, elles partageaient un trait important : la méfiance. Oui, la femme requin jouait sur le silence et l’impassibilité pour ne rien laisser transparaître de ses pensées pour éviter de se faire trahir et pouvoir ainsi garder son sang froid en vue de réagir au mieux quand c’était nécessaire, mais la femme chatte jouait sur le comportement changeant qui s’adapte à tout et la manipulation tout en prenant du bon temps avec délice. Pour s’assurer de ne jamais être prévisible ou devinable, elle jouait un rôle bien spécial... Qu’elle changeait à tout va selon les situations qui s’imposaient à elle, ou bien les personnes en face d’elle. Pour elle, rester impassible ne servait qu’à se faire une muraille défensive totalement figée et permettant aucune offensive. Tout comme sa manière de se battre, la meilleure défense était l’attaque. Aussi, il fallait rendre cette dernière efficace, rapide et puissante pour que ce dicton soit vrai. Son attitude changeante en temps voulu mêlée à son talent pour la manipulation permettait psychologiquement d’avoir un voile défensif tout en attaquant en douce pour pouvoir soutirer un maximum d’information sans en donner en échange. Elle était vraiment douée pour ça depuis le temps... Une stratégie pareille la rendait aussi redoutable que crainte car on ne savait jamais à quoi s’attendre avec elle et c’était bien là son arme qui lui procurait de l’assurance.

Quand Halibel en était venue à lui dire qu’elle avait une très bonne mémoire, Arteta n’avait pu qu’en ricaner brièvement en sa gorge, la poitrine légèrement secouée. Non... Elle s’était juste souvenue de son nom et de quasiment rien d’autre. Pour preuve, pourquoi avoir parlé de Las Noches comme si c’était la cage de but, le nid sécuritaire pour la vagabonde ? Ou bien comme si c’était bizarre de voir celle-ci si loin de ce grand bâtiment ? Non, Tia avait une bonne mémoire, mais était ignorante de tout ce qui concernait notre félin. Bah, la chieuse ne pouvait pas le lui reprocher, puisque c’était fait exprès.



Si tu le dis.


Elle s’était contentée d’acquiescer... Histoire de la laisser bien sagement dans sa situation. Mais, elle n’en était pas restée là. Elle avait commencé à attaquer directement Tia et même les trois fraccions verbalement de manière à se moquer de leur situation bien pathétique à son goût. Cependant, comme elle pouvait s’attendre de la blonde, cette dernière avait fait comme si elle avait rien dit tout en répondant calmement que le traître savait très bien manipuler son monde. On dirait que l’autre mec mante religieuse avait réussi à l’immuniser contre les coups de pique à force, c’était marrant. En revanche, avec une telle réplique, Natasha avait de quoi rire ouvertement, mais elle se contenta de rendre son sourire encore plus malicieux, le regard plissé. Ça avait été dit si sérieusement que ça rendait la chose encore plus comique.


Non, vous êtes juste assez stupides pour tout gober ou attendre que ça tombe... ~ Même si je conçois que ce n’est plus ton cas.


Après tout, la chasseuse s’était barrée avant de servir de toutou elle aussi. Elle avait senti le coup puant venir à des milliers de kilomètres. Attendez, un type qui se pointe à l’improviste en vous sauvant ou juste en vous surprenant au moment où on s’y attend le moins pour vous proposer de devenir plus puissant, de trouver une raison à votre existence et de le rejoindre dans son armée... Vous croyez quoi ? Ça fait limite dealer des bas quartiers qui vous trouve alors que vous êtes démuni et vous propose de rejoindre son réseau pour devenir riche. Faut pas s’attendre à se faire considérer comme associé ou partenaire par un type magnanime ! Des types comme ça, on en profite pour ensuite les berner sans prévenir et se foutre de leur gueule ensuite ! Du moins, si on en a les moyens... Et elle les avait, fort heureusement. Quand bien même, même si elle n’en avait pas eu les moyens, elle aurait préférer crever plutôt qu’être exploitée. Il fallait vraiment être pitoyable pour suivre avec la queue entre les pattes. Heureusement que la seule femme du groupe d’Espadas actuel avait su ouvrir les yeux !

Quoiqu’il en soit, l’Ex-Tercera vint lui dire qu’elle ne voulait pas fuir encore longtemps, mais c’était préférable pour le moment. Hm, ce n’était pas faux... La foireuse lui donnait raison. Dans les faits, elle-même était toujours en fuite, même si ça ressemblait plus à de la promenade qu’autre chose. Par contre, quand l’ancienne Espada lui demanda sa raison d’être ici, la manipulatrice adopta une attitude bien mystérieuse. Elle souriait, le regard tendancieux... Et ça ne changea pas quand Tia soupçonnait que sa trahison avait fait le tour du Hueco Mundo vu qu’Arteta le savait. Oh, non... Elle était carrément à côté de la plaque. Il ne valait mieux pas pour Aizen qu’on apprenne qu’on désertait de son équipe ! Encore, le départ de Natasha, on s’en foutait puisqu’elle n’était jamais entrée dans le groupe d’élites et que beaucoup ignorait son existence. Mais là, qu’on sache que la Tercera se barrait, ça ne pouvait qu’en foutre un coup à la crédibilité du tyran. L’affaire n’allait pas s’ébruiter, voyons... Du moins, pas au-delà de Las Noches. Encore une fois, notre amatrice des ombres n’allait rien dire de tout ça car ça balancerait de manière stupide ses capacités. Bah oui, n’importe qui ne pouvait pas aller et venir de Las Noches incognito. Si elle venait à contredire les soupçons d’Halibel, ça ne ferait que filer des risques de découverte de ce dont elle était capable et elle ne le voulait surtout pas. Pour le fait que l’exilé allait envoyer d’autres chiens à sa poursuite, c’était évident. En fait, au final, la femme requin semblait assez sûre de ce qu’elle disait, alors pourquoi ne pas ébranler ces pensées un chouïa juste par plaisir ?



Qui sait ? Reste vigilante, c’est tout.


Hop, de quoi mettre un petit doute sur quasiment tout ce que la blonde disait ou même demandait car Arteta s’abstenait aussi de dire pourquoi elle était ici. Même si ça ne marchait pas, tant pis, ça restait un plaisir personnel car rien n’était vraiment dit. Oui, Natasha adorait ça... Laisser les autres dans le flou et/ou l’interrogation pendant qu’elle savait tout et se payait leur tête, c’était un sacré plaisir pour elle, comme une sensation d’avoir le dessus, d’avoir la maîtrise de la situation. Néanmoins, elle venait à l’encourager à rester sur ses gardes quand même, montrant donc indirectement qu’elle était d’accord avec la dernière phrase, mais aussi qu’elle n’avait rien contre elle. Quelque part, ça commençait déjà à bien montrer comment était la féline : mystérieuse et cachottière, mais non menaçante par défaut. Par défaut parce qu’elle attaquait à la moindre menace explicite. Laisser les autres prendre conscience de tout ça ne la dérangeait pas, bien au contraire. De toute façon, elle était face à quelqu’un de pas compliqué à comprendre. Tia avait beau s’évertuer à ne laisser voir aucune émotion en étant aidée par son large masque facial dissimulant toute la mâchoire, la chatte parvenait quand même à discerner des choses, même subtiles. L’expression du regard même léger, les petits tics de comportement... Même le fait de ne rien vouloir montrer balançait certaines choses, comme le fait d’être prudent et méfiant. Ça, elle s’en amusait bien et jouait avec, ça se voyait avec ses réponses jusque là.

Cela étant dit, la prudence d’Halibel fit que cette dernière vint à regarder tout autour d’elle. Elle n’avait vraiment pas changé... C’est pourquoi le regard est une excellente chose pour comprendre certains traits de caractère des gens. Elle en vint même à reluquer de bas en haut celle qui avait son corps digne d’un mannequin moulé dans une combinaison noire des pieds jusqu’au cou, laissant voir que la tête évidemment, et les mains. En voyant ce regard baladeur, l’espionne passa une main dans sa chevelure comme pour la remettre bien comme il fallait alors que ce n’était pas nécessaire... Plus dans le genre « belle femme, n’est-ce pas ? ». Elle n’était pas narcissique, mais elle ne se considérait pas non plus banale... Eh puis, ça lui avait été irrésistible de faire ça en étant observée ainsi. Mais oui, évidemment que c’était du troll ! En tout cas, la sirène l’invita à la suivre dans le temple pour éviter d’avoir affaire à un quelconque Shinigami traînant en ville... Même si, comme elle disait, celui qui surveillait la ville était un gros naze. La neko girl ne pouvait qu’approuver la chose, amusée.



Nul à un tel point que, malgré que je laisse émaner mon reiatsu depuis peu de temps avant notre rencontre, il n’est pas encore là. Hm hm ~ ... Mais, peut-être que le Shinigami Daikô ne va pas tarder à se montrer ? Je ne voudrais pas être dérangée non plus, alors entrons.


Sur ces mots, la féline prit soin de camoufler de nouveau son reiatsu comme elle avait si bien appris à faire, tout en continuant de gravir tranquillement les marches pour entrer dans le temple en passant sans méfiance, en apparence, à côté d’Halibel. Elle connaissait Kurosaki Ichigo, même si elle ne l’avait jamais rencontré en personne. Comment ? Eh bien, en espionnant de temps en temps le groupe de traîtres qui eux-mêmes espionnaient le rouquin, ce n’était pas bien compliqué. Aussi, si le Shinigami en charge de la ville était un gros nul dont on ne se préoccupait pas, faire face au rouquin allait être un peu plus chiant... Pas uniquement parce qu’il était plus fort que l’autre, il y avait aussi le fait que, comme dit précédemment, il était surveillé par celui que les deux femmes voulaient éviter. Enfin, elles n’avaient pas fini de parler, elles venaient à peine de se revoir après toutes ces années... Natasha voulait savoir tant d’autres choses encore ! Cette invitation à poursuivre la discussion était une véritable aubaine, elle n’en demandait pas tant !

Revenir en haut Aller en bas
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 29
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Ven 3 Juil 2015 - 12:20


Une rencontre imprévue
FeaturingHallibel Tia et Arteta Natasha



Natasha était toujours aussi sûr d'elle voir arrogante mais elle avait l'habitude de tels arrancars mais il fallait avouer qu'elle était libre, chose que Tia n'était toujours pas. Ce lieu  n'était pas un lieu de vie pour elle. Las noches était sa maison et le Hueco Mundo son monde. Non elle était une étrangère et elle n'aimait pas cette sensation. Elle resta encore insensible au fait d'être traiter d'imbécile mais il est vrai qu'elles l'avaient été mais comment ne pas l'être? Aizen les avaient sauvés, leur avaient offert un pouvoir qui dépassaient leur imagination. Avec ces pouvoirs elle pouvait maintenant défendre ses filles plus efficacement, surtout depuis qu'elle s'entraînait aussi souvent qu'elle le pouvait.

*Mais maintenant cela me demande d'aller au Hueco mundo, peut être retourner vers le grottes où notre groupe s'est formé la première fois...Non Aizen y penserait, il faudra trouver un autre endroit.*

Elles marchaient alors toutes les deux vers le temple tandis qu'elle réfléchissait aux paroles d'Arteta. Elle lui avait dit de rester méfiante mais cela elle le savait déjà. Elle n'était pas très bavarde à son sujet mais si jamais une trahison venait de cette arrancar, elle s'en occuperait sans la moindre hésitation. Elle n'aimait pas combattre, elle préférait analyser un bon combat mais si jamais ses filles ou elle étaient menacées, elle n'hésiterait pas à sortir tibûron pour châtier ses ennemis. Alors qu'elle avançait, elle répliqua quand même à sa dernière remarque.

Ce shinigami est inutile, il serait mort au Hueco Mundo si il avait été un arrancar. Cependant je me méfie bien plus des capitaines mais aussi de ce shinigami remplaçant. Il a atteint une grande puissance pour un simple humain...Même si il est tout sauf discret.

Tia avait remarqué en restant assise les exploits de ce jeune homme contre un simple hollow. Bon il n'y avait rien d'exceptionnel à tuer un simple hollow cependant elle avait très vite remarquer la vitesse et le fait qu'il savait exactement où frapper. Il avait été entraîné mais elle se demandait si il était un vizard ou pas. Elle l'avait vue quelque instant affronter Ulquiorra et avait cru voir un combat entre deux Espada. Oui cet humain éveillait sa curiosité mais il n'était que secondaire. Maintenant Aizen prenait toute son attention et elle était bien décidée à lui rendre la monnaie de sa pièce. Alors qu'elles continuaient à avancer, elles purent voir alors ses trois fraccions assise à l'entrée du temple. Apacci regardait avec un air méfiant Arteta tandis que Sun-Sun attendait la moindre réaction pour l'analyser. Mila-Rose elle, était à l'entrée du temple avec les bras croisés un peu comme Hallibel. Elle surprenait ses fraccions à la prendre comme modèle mais elle ne voulait pas de cette admiration, leur amitié et leur lien de confiance lui tenait plus à coeur qu'être adulée par ses filles.

C'est qui celle-la Hallibel-sama?

Apacci se relevait tout en parlant d'un air méprisant. Elle n'aimait pas les invitées surprise et surtout depuis qu'elles avaient dû se cacher dans un monde qui n'étaient pas le leur. Tia s'arrêta et regarda Arteta.

Une Arrancar qui n'aime pas non plus Aizen. Arteta Natasha.


Elle ne dit aucune numéro, seul le nom comptait. L'idée des numéros était une idée d'Aizen, elle ne voulait pas reprendre cette idée de naissance. Même si l'idée d'une élite au Hueco Mundo n'avait pas été une mauvaise idée. Seulement le choix des membres qui ne l'avait pas été, peu d'Espada s'entendaient entre eux au contraire des shinigamis qui semblaient s'entendre entre eux. Enfin sauf pour les trois traîtres qui étaient devenu les maîtres du Hueco Mundo en très peu de temps. Les yeux de Tia se portèrent à nouveau Arteta et elle lui dit.

Allons y

Elle s'avança alors vers l'entrée du temple et conduisit l'arrancar vers une petite pièce où se trouvait une table, quelques cousins et quelque chaise. C'était sûr là que se reposaient les voyageurs épuisés quand le temple était encore visité. Hallibel entra dans la pièce la première et s'assit sur une chaise tout en regardant l'arrancar. Elle savait qu'elle était trop indépendante pour compter sur elle pour une attaque de Las Noches mais si elle était ici, elle devait sûrement avoir une bonne raison que la curiosité. Elle resta alors silencieuse pour que Arteta brise elle-même ce silence. Qu'est ce qui motivait vraiment Arteta? Elle était devenue bien plus soupçonneuse depuis qu'elle avait compris qu'Aizen n'était qu'un tyran de shinigami.

*De toute manière les shinigamis n'ont rien a faire au Hueco Mundo. Si seulement les autres Espada pensaient comme moi*
Revenir en haut Aller en bas
Arteta Natasha
/!\ Dangerous Shadow Cat ~♥ /!\
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2014
Âge : 25
DC : Kurosaki Ichigo

Fiche perso
Niveaux:
75/100  (75/100)
Expérience:
400/13000  (400/13000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Jeu 6 Aoû 2015 - 16:26




Lust and fun


La chatte noire et blanche avait les mots durs et pertinents, mais c’était fait exprès. Pratiquement tous les agissements de l’Arrancar étaient calculés. Telle une parfaite assassine, elle se plaisait à agir avec préméditation. La chose de bien était que pour le moment, elle n’avait pas besoin de revoir ses plans. Les deux femmes n’étaient pas ennuyées par quoique ce soit ou qui que ce soit. Natasha profitait de ce fait autant qu’elle le pouvait. Être dérangée pendant une discussion et surtout lors d’une occasion qui lui permettait de s’amuser ou d’obtenir des informations qui lui importaient lui était insupportable. Rien que d’y penser, ça arrivait à la contrarier, si c’est dire... Et quand elle était contrariée, il valait mieux se sauver. En effet, elle avait un caractère très tranchant. D’un comportement désinvolte et apte à emmerder son monde, elle pouvait devenir menaçante et froide, voire dangereuse... Dangereuse parce que lorsqu’elle faisait des menaces, elle était capable de les mettre à exécution car elle ne connaissait pas la notion exacte de « limite ». Du coup, infliger un joli trou dans le crâne ou dans la poitrine, laisser un cou entaillé et quasiment séparé en deux, elle pouvait prendre la décision de faire ce genre de choses à quelqu’un assez facilement. Enfin, cela dépendait de la situation, bien entendu. Encore une fois, notre fugitive était une manipulatrice, mais surtout une calculatrice, alors elle s’adaptait selon ses envies et ses besoins. Sinon, de base, Natasha était mauvaise, très mauvaise.

Le reiatsu baissé et la démarche déhanchée, la miss se dirigeait vers le temple en passant devant Halibel, cette dernière venant à la suivre de près. Si la femme requin était méfiante et était prête à se faire radicale en cas d’entourloupe de la part de la féline, cela était bien évidemment réciproque. Bien qu’elle paraisse être détendue avec sa garde baissée dans sa démarche voluptueuse, il n’en était rien. De part son expérience personnelle, Natasha avait appris à être constamment sur le qui vive. On ne pouvait faire confiance en personne ni en quoique ce soit. À tout moment, on pouvait être mis à l’épreuve, être déçu, être poussé vers le précipice par un individu proche de soi... Son existence s’était quasiment exclusivement basée sur cette méfiance perpétuelle, aussi bien du point de vue de sa vie d’Humaine, que de sa vie d’Hollow. Ces créatures masquées n’étaient guère différentes de ces êtres faits de chair et de sang et de ces pitoyables Shinigami. Elle les mettait tous sur le même plan. Tous n’étaient pas digne de confiance, tous n’étaient bon qu’à la servir, tous n’étaient bons qu’à l’amuser... Telle était sa philosophie et jusqu’alors, ça l’avait bien réussi. Elle était encore en vie malgré sa solitude, malgré les menaces pesant sur elle de tous les côtés, aussi bien de la part de ces habitants de la Soul Society que de ces Arrancars squattant Las Noches sous les ordres de ce tordu d’Aizen. Aussi, son corps et ses pouvoirs étaient taillés de manière à ce qu’elle puisse être blindée de réflexes et rapide en toutes situations.

Alors que sa dernière réponse n’appelait pas forcément à avoir une réplique, la blonde lui répondit quand même. Elle renchérissait le fait que le Shinigami placé à Karakura était un moins que rien. Intéressant... L’air de rien, cette affirmation supplémentaire permettait à Natasha de déduire deux choses de la part de cette femme. Si Tia pouvait dire ça, c’est soit elle avait pu entendre parler de ce dit nullard, soit elle avait pu le voir à l’œuvre. Dans les deux cas, elle avait dû déjà faire du repérage dans les environs ou alors c’était Aizen qui l’avait fait savoir... Ainsi donc, il y avait des possibilités pour que la sirène convoite de rester à Karakura quelques temps... En même temps, retourner au Hueco Mundo devait être un peu difficile vu les circonstances... Elle était sans doute recherchée et le traître ne devait pas aimer les déserteurs. Que c’était amusant. Pour la suite, la méfiance qu’elle éprouvait envers les Taichô était légitime, mais pour le Shinigami Daikô... Qui ne le connaissait pas maintenant ? Mais, elle, la troisième plus puissante Espada, se méfier de cet Humain ? Certes, il avait bien progressé, mais il était encore loin de son niveau. Mais, Arteta savait qu’il avait du potentiel, qu’il pouvait encore s’améliorer et ça devait être la raison de cette méfiance pour ce gamin... La blonde était quand même intelligente et on ne fait pas référence aux stéréotypes concernant cette couleur de cheveux. Par contre, elle le qualifiait de simple Humain... Elle était loin du compte. Déjà, un Humain avec des pouvoirs de Shinigami, mais aussi de Hollow aux dernières nouvelles, ce n’était pas courant. Mais le mieux, c’est qu’Aizen s’intéressait à lui et Natasha le savait... Cet égocentrique ne s’intéressait pas à n’importe quoi. Ce jeune garçon devait receler quelque chose de spéciale et notre sosie de Catwoman le découvrirait bien assez vite. Du moins, elle l’espérait. Elle ricana cependant quand Halibel termina par dire qu’il était tout sauf discret. Oh que oui, la féline pouvait le sentir depuis l’autre bout de la ville sans difficulté, mais ce n’était pas que négatif... Si on y réfléchissait un peu plus, on pouvait toujours venir en son aide dès qu’on sentait une fluctuation douteuse dans son reiatsu, telle une balise ou un signal d’alarme.



C’est certain... Mais, c’est en voyant des types comme lui que j’ai encore plus hâte de voir la suite des événements... Surtout qu’il est plutôt beau gosse, bien que pas encore mûre ~


Ça ne la dérangeait pas de montrer ce côté-là d'elle. La luxure était ce qui caractérisait en partie Natasha. Elle adorait la vue des hommes beaux et musclés à souhait dans la force de l’âge... Même si bien sûr, essayer de la manipuler avec ça était peine perdue. Elle appréciait les mater voir même les tâter, mais elle n’en était pas vulnérable pour autant. Pour le reste, oui, elle était impatiente de voir ce que réservait l’avenir. Comme elle était totalement indépendante, elle était curieuse de voir comment allait progresser les choses un peu partout... Notamment en voyant des individus diverses et variés qui se différenciaient de tous les autres de par leurs particularités atypiques. C’était quelque part excitant et elle se plaisait de savoir qu’elle pouvait en plus influencer les événements et ces dites personnes en agissant comme elle voulait. Elle allait vraiment bien s’amuser.

Alors qu’elles finissaient de gravir les marches et de s’avancer vers le temple, les trois Fraccions furent en vue à l’entrée. Tiens, tiens, pas besoin de chercher après pour les trouver et voir ce qu’elles étaient devenues celles-là. Assises, elles regardaient vers les deux femmes qui arrivaient, toutes à leur manière. Au regard méfiant d’Apacci, au regard inquisiteur de Sun-sun et au regard dur de Mila-Rose, la chatte des ombres leur offrit un sourire tranquille et provocateur, le regard affiné mais amusé. Tiens... Cette femme lion était dans la même posture qu’Halibel quand Natasha avait aperçu cette dernière. Elles imitaient leur mère de substitution, c’était mignon comme tout... L’arrivante s’amusait silencieusement de la scène, alors qu’une voix casseuse d’ambiance se fit entendre. Ce gibier bipède venait de se relever en demandant de manière des plus rustres qui était la nouvelle invitée du moment. Ahah, elle ne la connaissait pas, mais c’était prévisible, puisque ne pas être connue ou être connue le moins possible était le but de la chieuse. Cependant, elle était toujours aussi grande gueule cette Apacci, on ne lui avait pas encore arraché la langue depuis le temps. Mais ce n’était pas grave, Arteta restait tranquille et amusée malgré ça, patiente comme tout, alors que Tia venait à s’arrêter et regarda sa semblable Vasto Lorde pour la présenter de manière très courte et simpliste. Dire qu’elle était contre Aizen, puis nom et prénom. Eh bien, c’était réducteur, mais ça faisait le tour des choses nécessaires à dire, ni plus ni moins. Notre chatte appréciait ça car elle n’aimait pas dire des choses sur elle... Qu’on sache son identité était déjà beaucoup. Mais pour saluer les Fraccions, elle accentua son sourire malicieux.



Hello les thons, comment ça va ?


Bien sûr, elle n’attendait rien d’elles, aucune réponse en particulier, c’était surtout histoire de faire chier son monde avec un bon sarcasme de son cru. Elle ne leur prêtait attention que pour anticiper une quelconque réaction hostile, ou bien pour analyser les réponses pour voir en personne leurs caractères qu’elle connaissait déjà à peu près de ce qu’elle avait entendu dire et pu voir quand elle pouvait. En somme, elle faisait parfaitement mine de les ignorer avec son air toujours amusé et désinvolte en adressant un regard à la blonde qui disait d’entrer. Elle acquiesça en silence et suivit son itinéraire, toujours avec sa démarche légère et tranquille avec son déhanchement qu’on pourrait qualifier d’assez aguicheur, digne d’une péripatéticienne. Elle s’en foutait d’être considérée comme telle, puisqu’il en était rien. Elle savait ce qu’elle était et ce qu’elle valait, le jugement des autres lui faisait l’effet d’une brise légère sur le visage au coucher de soleil. En tout cas, ça avait le don de faire baver les mâles qui la voyait passer... Elle avait un beau petit fessier bien moulé dans sa combinaison.

Quoiqu’il en soit, elle finit par arriver dans une pièce de repos, équipée d’une table, de quelques coussins et de chaises. Tout comme Tia venait de faire, Natasha décida de venir s’asseoir sur une chaise qu’elle avait expressément placée en face d’elle d’une main agile, venant à croiser les jambes un peu comme le ferait une secrétaire dans un film pegi 18. Laissant perdurer le silence un temps, la chatte comprit qu’elle devait vraisemblablement engager la conversation. Après tout, c’était elle qui était venue, donc c’était à elle de s’expliquer la première, n’est-ce pas ? Enfin, ça, c’était si on respectait les conventions sociales...



Joli petit endroit confortable pour se cacher, c’était bien trouvé. Enfin... Venons en au plus intéressant car je n’apprécie pas tellement parler chiffon non plus. Qu’est-ce qui t’a enfin fait réaliser qu’Aizen était une pourriture ?


C’était bien une des choses qu’elle mourrait d’envie de savoir. Qu’est-ce que ce Shinigami avait fait pour briser la confiance que cette blondasse avait trouvé le moyen de placer en lui ? Il fallait vraiment être idiot pour perdre des pions alors que la victoire était encore loin de pointer le bout de son nez...

Revenir en haut Aller en bas
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 29
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Lun 10 Aoû 2015 - 12:48


Une rencontre imprévue
FeaturingHallibel Tia et Arteta Natasha



Tia n'avait fait aucune remarque quand Natasha avait parler de sa hâte à voir la suite des événements avec ce shinigami au pouvoir de Hollow. Bien qu'il attise la curiosité de l'ancienne Tercera, il n'en restait pas moins un humain, et donc une personne dont elle ne se souciait pas le moins du monde. Continuant de marcher, elle finit par s'arrêter pour présenter Natasha à ses trois filles. Bien sûr Apacci ne put s'empêcher d'y aller de ses commentaires mais comme Tia s'y attendait, leur invitée n'avait pas sa langue dans sa poche non plus. Dés qu'elle eut finit de dire le mot Thon, Apacci réagit au quart de tour comme à son habitude.

MAIS JE VAIS ME LA FAIRE LA MORUE !!!!

Qu'est ce que tu as sale harpie !

Apacci criait déja vers Natasha tandis que Mila-Rose bouillait de rage. Si elle n'était pas l'invitée de Tia, elles auraient sans doute sauté sur l'intruse et lui aurait comprendre qui était vraiment le thon dans l'histoire mais elle avait bien trop de respect pour leur ancienne espada pour se permettre une chose pareille. Seule Sun-Sun qui se trouvait derrière le petit groupe avec sa manche juste devant la bouche restait calme...Cependant comme à son habitude, elle se permit une pique sur ses soeurs.

Vous êtes plutôt bruyante...Elle s'est sûrement trompée pour ma part mais pour vous deux, je ne peux que lui donner raison.

QUOIIII!!!!

Apacci menaça du poing Sun-Sun tandis que Mila-Rose se calmait pour regarder l'invitée s'engouffrer dans le sanctuaire humain. Elle se demandait de quoi Tia et elle pourraient parler. En un sens, elle était inquiète pour le futur, ce monde n'étaient pas pour elle, Hallibel-sama avait-elle fait le bon choix en se rebellant contre Aizen pour les protégées? Seul l'avenir leur dira...

Hallibel avait entendue les bruits venant de dehors mais n'avait pas réagit le moins du monde. Elle connaissait le caractère sulfureux de ses fraccions mais leur faisait confiance pour qu'elle ne déambulent pas ici alors qu'elle s'apprêtait à avoir une conversation sérieuse avec Natasha. Après un petit moment de silence, elle se décida à apporter un sujet de conversation. Comme Hallibel, elle venait directement aux faits ce qui plu tout de suite à l'arrancar.

Plusieurs choses...

Avant de réponse, elle se demanda si elle devait tout lui dire. Après tout cela ne la regardait pas et puis elle ne lui faisait pas confiance totalement mais les informations qu'elle lui donnerait ne pourrait pas lui nuire. Elle était considérée comme une renégate par Las Noches et donc ce n'est pas comme si elle se souciait encore de sa réputation vis à vis des mâles stupides de l'Espada.

Aizen nous à beaucoup apporté. De la puissance, une protection...Cependant si j'ai accepté de me joindre à l'Espada c'était pour pouvoir protégé mon petit groupe. Sans la puissance nous ne sommes rien. La survie est maîtresse dans notre monde, cependant après une mission, Aizen à décidé de menacer mes fraccions...

Elle savait que c'était une décision qu'elle n'avait pas prise à la légère, elle avait passer des mois à y réfléchir. Elle avait même croisée une autre Arrancar exilée qui lui avait montré qu'il y avait une vie en dehors de la juridiction d'Aizen.

Mais ce n'est pas tout. J'ai toujours trouvé cela étrange qu'Aizen arrive pour tuer un Arrancar qui nous menaçait... Au moment pile où celui-ci commençait à prendre le dessus sur moi qui n'était pas encore Arrancar à l'époque.

Quand elle était Espada, Hallibel n'avait jamais confiée cette histoire à quelqu'un. Cependant les choses avaient changées, elle se fichait de ce qu'on pouvait pensé d'elle à présent. Elle vivait pour la survie, pour le sacrifice de sa vie vis à vis de ses fraccions. Puis elle regarda Natasha dans les yeux et prit un air plus grave.

Et une dernière chose. Le Hueco Mundo est un monde sauvage qui ne peut être contrôlé. Aizen et même Barragan avant lui, ils n'ont rien compris...Personne ne peut contrôler le Hueco mundo, nous ne pouvons qu'y survivre tel est notre monde...Cependant c'est notre monde pas celui d'un Shinigami qui se sert de nous à des fins mystérieuse. Nous ne sommes que de la piétaille pour lui et si je dois me sacrifier c'est pour quelque chose en laquelle je crois et non pas pour les satisfaire l'égo démesuré d'un Shinigami.

Elle ferma les yeux quelques instant et laissa un petit silence après tout ce qu'elle venait de dire. Il était déja rare qu'elle parle autant mais elle avait l'impression qu'elle était maintenant impliquée à nouveau dans la guerre qu'elle le veuille ou non. Elle rouvrit les yeux et attendit la réaction de Natasha. Elle pourrait peut être une alliée contre Aizen ou peut être pas, on ne pouvait faire confiance si vite...Surtout entre Arrancars.



Revenir en haut Aller en bas
Arteta Natasha
/!\ Dangerous Shadow Cat ~♥ /!\
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2014
Âge : 25
DC : Kurosaki Ichigo

Fiche perso
Niveaux:
75/100  (75/100)
Expérience:
400/13000  (400/13000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Dim 20 Sep 2015 - 0:36




The power is all...

But the information too.


Natasha ne pensait pas que Tia avait mal compris ses dires. Elle avait parlé du Shinigami Daikô en faisant comprendre qu’il était intéressant et plutôt beau en passant, certes, mais elle avait pourtant surtout dit que c’était ce genre d’individu qui faisait qu’elle avait hâte de voire la suite des événements. En effet, il n’y avait pas que cet Humain spécial qui attirait son attention, bien d’autres personnages étaient dans sa ligne de mir. Bah, qu’Halibel ait mal compris ou non, la femme chatte s’en foutait. Elle avait dit ça pour faire la conversation mais si c’était mal saisi, tant pis pour l’autre et c’était comme ça pour beaucoup de choses... Arteta n’était pas du genre à se répéter, surtout si ça ne lui apportait rien.

En tout cas, les différentes réactions du trio de Fraccions avait été à la hauteur de ses espérances. Elles n’avaient pas changées d’un pouce depuis tout ce temps et ça les rendait atrocement prévisible... Chose mauvaise si un jour, elles seraient amenées à s’affronter. Mais, ce n’était pas dans les ambitions de notre fugitive ou du moins, ça ne l’était plus. Effectivement, jusque là, elle voyait ces femmes comme étant des sbires d’Aizen, donc des ennemies. Ce n’était vraisemblablement plus le cas aujourd’hui. Elles avaient un ennemi en commun, même si Natasha n’était pas du genre à s’allier si facilement à quelqu’un. Pour le moment, elle les voyait comme des pions qui allaient la servir et l’aider pour ce qu’elle désirait égoïstement et pour l’heure, il s’agissait de la récolte d’informations. Une chose était sûre, c’était que la gueulante d’Apacci, la rage de Mila-Rose et l’indifférence de Sun-sun qui en avait même profité pour emmerder ses sœurs, tout ça lui avait fait afficher un sourire amusé en coin, satisfaite. Elle s’était bien sûr faite insulter en retour, mais ça passait littéralement à travers elle. Son assurance et son arrogance faisaient qu’elle savait ce qu’elle valait et l’on pouvait du coup l’insulter de tout ce que l’on voulait, rien ne l’affectait. Aussi, elle ne s’était pas une seule fois tournée vers elles avant d’entrer dans la pièce avec l’Ex-Espada, encore une fois sûre d’elle quoiqu’il arrive. Ces Fraccions étaient après tout bien trop faibles à ses yeux, elle les aurait calmées sur le champ en cas de menace directe, qu’Halibel soit là ou pas. Oui, elle n’avait pas froid aux yeux, c’était ce que l’on pouvait dire et c’était ça aussi qui la rendait dangereuse.

Une fois installée et ayant laissé planer un court instant de silence, l’Arrancar des ombres avait compris que c’était à elle de prendre l’initiative de la parole puisque c’était elle qui était venue jusque là. Directement, elle avait demandé les raisons qui avaient fait changer d’avis la blonde qui avait ainsi emmené avec elle ses trois fameuses filles. Natasha était prête à voir si son interlocutrice allait être franche et directe, ou plutôt précautionneuse et réfléchie comme le montrait toujours son comportement. En premier lieu, la féline entendit qu’il y avait plusieurs choses qui avaient permis à la femme requin de se décider. Ohoh... Ça voulait donc dire qu’Halibel avait peut-être bien attendu une accumulation de faits pour ne pas regretter le choix qui l’amenait à ne plus pouvoir faire marche arrière. Mais, le silence qu’elle laissa entendre après seulement deux mots en regardant son invitée montra à cette dernière combien elle était prudente et réticente à parler ouvertement et elle avait bien raison. Il fallait toujours faire attention à ce qu’on disait à Natasha, toujours ! Que Tia ait déjà compris ça était un bon point pour elle et ça donnait du défi à celle qui aimait bien manipuler son monde.

Finalement, la conversation put reprendre car la sirène se devait de répondre quelque chose après cette sans doute courte réflexion. Natasha resta installée confortablement, s’appuyant d’ailleurs davantage sur le dossier de sa chaise comme pour se mettre à l’aise. Elle se fit attentive quant à ce qu’elle disait. Halibel accordait à Aizen le fait qu’il leur avait fait profiter de certains bienfaits, comme la puissance et la protection. Il était vrai que survivre au Hueco Mundo avec les autres Hollows ivres de force et de faim et les Shinigami qui venaient les chasser par-dessus au moindre accès à Karakura, la vie n’était pas facile et de l’aide était donc vu comme une délivrance. Quelque part, Arteta était d’accord sur ce point... Le gain de puissance était primordial. Elle était d’ailleurs encore reconnaissante envers le traître pour lui avoir permis d’atteindre le stade ultime de l’évolution des Hollows sans qu’elle ne le demande : l’arrancarisation. Après quoi, elle lui avait faussé compagnie comme une ingrate.

Mais, une chose vint à faire un peu sourire la manipulatrice. L’ex-Espada avouait clairement qu’elle était devenue larbin pour protéger ces trois femmes dehors. Alala, être enchaînée pour pouvoir protéger des faibles... Une chose dont Natasha était dispensée. Elle ne s’embêtait pas des autres et se débrouillait seule. Jusque là, ça l’avait très bien réussi. La liberté de faire ce qu’elle voulait quand elle voulait, voilà ce qu’elle désirait avant toute chose. Ce qu’il se passait autour d’elle après, elle s’en moquait. Aussi, si pour veiller sur quelqu’un il fallait se soumettre à quelqu’un d’autre, elle ne voulait pas en entendre parler. La soumission et l’obéissance... Jamais !

Vint alors enfin le point le plus intéressant... L’élément déclencheur avait été la menace d’Aizen envers ses protégées. Ainsi donc, comme la féline l’avait pensé auparavant, Halibel avait déjà eu des doutes et ce dernier fait avait été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Bien, bien… Mais pourquoi il les avait menacées au fait ? C’était vraiment con, à moins qu’elles aient fait une connerie ? D’ailleurs, de quelle mission parlait-elle ? Était-ce à cause de ce qu’elles avaient fait durant cette dernière qu’il les avait menacées ? En plus, Tia vint à faire savoir que les circonstances de la rescousse reçue par elle et ses Fraccions grâce à Aizen à l’époque avaient été bizarres. Ah, elle était aussi perspicace que le pensait la femme chatte, ça faisait plaisir... Cette dernière allait pouvoir s’exprimer sans devoir s’expliquer pour être comprise et c’était important. Par contre... Savoir réfléchir était une qualité, mais savoir agir en conséquence en était une autre. La blonde avait tardé... Concernant Natasha, cette arrivée surprise en son dos alors qu’elle se tenait devant le mur de Las Noches avait été étrange aussi. Aizen avait dû craindre ses capacités, tout comme il avait pensé qu’elle allait être un atout majeur contre les Shinigami. L’espionne parfaite, l’assassine parfaite. Son regard qui l’avait toisé à leur rencontre avait dû voir ce potentiel grandissant en elle. Sauf qu’il n’avait pas imaginé combien elle était sauvage et rebelle, mais surtout maligne. Peu d’Arrancars pouvaient se vanter d’avoir pu s’échapper sans craindre d’être retrouvés, Natasha y était arrivé surtout grâce à son pouvoir de Hollow.

Quoiqu’il en soit, elle laissait son interlocutrice vider son sac sans l’interrompre... Elle sentait qu’elle était bien partie pour déballer plein de choses et en aucun cas elle ne voulait gâcher ça... Savoir des choses sans les demander, c’était plaisant. Oui, rien n’était à jeter, le moindre détail avait son importance et elle allait poser ses questions et ses remarques plus tard, chaque chose en son temps... La patience était une vertu. Aussi, ce regard de jade devenu bien grave se plongeant dans les siens de rubis avait le don de lui procurer une certaine excitation provoquée par sa curiosité attisée. Désormais encore plus attentive et intéressée, ce qu’elle entendit la fit acquiescer silencieusement. Personne ne pouvait totalement contrôler ce monde éternellement plongé dans la nuit, il était sauvage comme elle disait, sans ordre établi à part la survie du plus fort. Cependant, quand Halibel mentionna le nom de Barragan en plus de celui d’Aizen, Arteta plissa son regard tendancieux. Lui... Elle le haïssait tout autant que le traître et elle attendait toujours le jour où elle allait pouvoir exploser le crâne de ce sac d’os pour la peine qu’il l’avait persécuté et privé d’une partie de sa liberté à travers le Hueco Mundo pendant des décennies. Elle avait toujours réfuté toutes autorités et elle était donc d’accord avec ce que venait de dire sa partenaire de discussion, tout comme elle fût d’accord pour la suite. En effet, Aizen n’avait rien à faire au Hueco Mundo, il était un Shinigami et Tia avait parfaitement raison en parlant du fait qu’il les considérait que comme des pions. Il se servait d’eux mais elle semblait ignorer pourquoi, ce qui n’était pas tellement le cas pour notre chieuse. Aussi, elle étira un tantinet son sourire sur le côté, ce qui lui donna un côté malicieux. Elle apprit également que la sirène était digne de son symbole, le sacrifice... Elle était prête à ça si c’était pour ce en quoi elle croyait et non pour le désir égoïste d’un Shinigami. C’était une belle fierté de Hollow mais franchement, le sacrifice, très peu pour Natasha. Celle-ci l’observa encore longuement voiler son regard pour le rouvrir à nouveau, comme si elle venait de se libérer un peu l’esprit, qu’elle cherchait un calme intérieur. À ça, la Catwoman se leva de sa chaise et se déplaça un peu dans la pièce de sa démarche leste déhanchée.



C’est très intéressant tout ça... Je n’ai pas voulu t’interrompre dans ta lancée car je sais que tu n’es pas bavarde à l’accoutumée. Aussi, je te remercie pour m’en avoir tant dit. Quoique... Pas grand-chose n’était nouveau pour moi... Mais bon ! Je sais au moins maintenant ce que tu penses concernant pas mal de choses et je dois dire que je suis assez d’accord avec toi pour certaines d’entre elles... Alors, je ne vais pas m’en plaindre. Toutefois, je serai quand même curieuse de savoir de quelle mission tu parles et pourquoi Aizen a menacé tes Fraccions...


Oui, cette question, elle l’avait bien retenu en premier abord... Pourquoi avait-il fait ça en sachant comment était Halibel ? Se croyait-il infaillible ? Se croyait-il suffisamment intimidant pour dissuader une femme pleine de convictions de prendre la poudre d’escampette pour protéger celles qui lui étaient chères telle une mère et ses filles ? Quel idiot de perdre des pions si bêtement... Ou bien, il devait se penser maître du monde, n’ayant pas besoin d’elles. Ahah... Encore une fois, peut-être qu’il y avait un lien avec cette mystérieuse mission... Elle se devait de le savoir, rien que pour tenter de satisfaire sa curiosité insatiable. Ensuite, Natasha avait bien dit « certaines » car comme dit auparavant... Elle ne partageait pas tous les principes de la blonde. La femme fatale pensait avant tout à elle avant les autres et c’est ce qui lui avait permis de survivre autant d’années en étant solitaire. La lucidité permettait de supplanter les autres, mais aussi de voir combien le monde dans sa globalité était corrompu. C’était en décidant de vivre comme Arteta que l’on pouvait se sentir bien dans sa peau malgré tout ça et qu’on pouvait s’amuser sans pessimisme. Ce n’était qu’une manière de voir les choses, une attitude qu’elle avait décidé d’adopter mais tout ça, elle n’en disait rien. Elle restait encore une fois bien vague dans ses propos, ne précisant pas quels étaient les points sur lesquels elle était en accord avec l’ex-Tercera. Peut-être que celle-ci pouvait les deviner... C’était tout à son aise de penser ce qu’elle voulait et si elle le demandait, elle obtiendrait une réponse toute aussi approximative. Natasha voulut donc enchaîner, exprimer le reste de ce qu’elle avait conservé dans un coin de son esprit le temps que Tia parlait.


Enfin, sache que je te félicite de t’être aperçue de l’étrange coïncidence de voir Aizen voler à ton secours pile quand tu étais dans le pétrin avec les autres, même si tu réagis très tardivement, ahah~ ... Quoiqu’il en soit, je te dois un retour d’ascenseur. Pour te remercier de ta franchise, je vais moi aussi te dire quelque chose... Concernant le vrai but de cet enfoiré. Ça t’intéresse ? Je suppose que oui, vu qu’il est maintenant ton ennemi aussi...


Elle se cala contre le mur, croisant les jambes et venant soutenir sa poitrine en croisant les bras. Elle avait la bougeotte de temps à autre, c’était vrai... Elle était assez active, à l’image de sa vitesse et de ses réflexes. Un chat aussi a besoin de changer de point de vue de temps à autres, après tout.


En fait, je ne sais pas tout non plus, juste quelques indices que j’ai pu percevoir... Aizen a des vues sur Karakura. Il projette de faire quelque chose concernant la ville, mais quoi ? Ça reste à savoir. Il faut faire le lien avec les raisons de sa trahison envers ces Shinigami et sa présence au Hueco Mundo à emmerder et exploiter les Arrancars. Moi, je pense que c’est sûrement pour contrer les Shinigami qui voudront défendre la ville le moment venu. Je continue de chercher de mon côté, personnellement.


Elle s’était faite un peu grave pour le coup, mais sans plus, montrant simplement qu’elle était sérieuse. Elle n’aimait pas ne pas savoir et elle allait bientôt découvrir précisément les ambitions d’Aizen, elle était sûre d’elle. En tout cas, elle n’avait pas hésité à faire part de cette information étant donné qu’elle venait de s’assurer de la rébellion d’Halibel et ses trois filles. Autant pouvoir compter sur elle pour faire tomber l’autre pourriture qui faisait chier leur monde natal. Connaître les ambitions de l’autre, c’est savoir comment frapper.

Revenir en haut Aller en bas
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 29
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Ven 2 Oct 2015 - 20:04


Une rencontre imprévue
FeaturingHallibel Tia et Arteta Natasha



Tia avait parler longuement sans que Natasha ne vienne l'interrompre. Elle avait en quelque sorte vider son sac et ne l'avait plus fait depuis un moment. Depuis qu'elle avait parler à Mitsuki en fait. Cette arrancar qui avait choisi de ne pas se soumettre à Aizen non plus. Nombreuse étaient ses congénères à ne pas vouloir suivre le tyran dans sa démence de domination et de destruction. La destruction ne la gênait pas car c'était dans sa nature d'arrancar cependant être sous les ordres de quelqu'un qui l'avait manipulé depuis le début la rebutait à un haut niveau. D'ailleurs quand elle le reverrait, elle voudrait sûrement lui poser la question. Avait-il envoyé cet arrancar pour l'attaquer ainsi que ses filles et ainsi s'adjoindre leur force pour le groupe des Espada? Elle pensait que c'était le cas mais rien n'était sûr et c'était ce doute qui lui avait permis de ne pas avoir une confiance aveugle envers son ancien chef. Elle demanda alors pourquoi Aizen avait menacer ses fraccions et quelle mission elle avait effectuée.

*Je ne dois pas tout dire non plus.*

Bien qu'elle savait que Natasha ne la trahirait pas, elle ne lui faisait pas totalement confiance non plus. A vrai dire, rare étaient les personnes a avoir ce privilège, ses fraccions étaient les seules femme en qui elle avait une confiance aveugle, concernant les autres, elle avait toujours apprit à se méfier des apparences même si c'était vos alliés.

Elles ont désobéit à un ordre qui était de ne pas m'accompagner. Je devais aller tester un ennemi d'Aizen et elles m'ont suivies. Cela n'était rien je pense mais le fait qu'elles aient délibérément désobéi à un ordre à du le piquer au vif. Ou alors il a voulu montrer qu'il est aux commandes et qu'il ne tolérera pas qu'on ignore ses ordres quel qu'il soit.

Tia redevint silencieuse en fixant à nouveau Natasha tout en l'analysant. Elle pouvait deviné qu'elle savait des choses que l'ancienne Tercera ne savait pas et donc qu'elle pouvait mieux profité des informations complémentaire de Tia. Puis c'est alors qu'elle la félicita et parla du but de cet homme qu'elles détestaient tant. Elle acquiesça alors de la tête quand elle supposa qu'Aizen était devenu son ennemi. Oui maintenant ils étaient ennemis et elle ne comptait pas le laisser s'en tirer. Elle la regarda se caler contre le mur puis écouta attentivement.

A Karakura?

Elle se tint son menton avec une de ses mains et se mit à réfléchir. Oui la théorie de Natasha tenait debout mais pourquoi attaquer les humains? Il faudrait savoir pourquoi Aizen avait trahit mais a moins d'avoir un shinigami en face d'elle c'était mission impossible surtout qu'ils pouvaient être fourbe et si fanatique pour avoir une discussion normale.

Si on trouve cette raison, elle nous donnerait un avantage pour prévoir les plans d'Aizen cependant tant qu'Aizen contrôle l'Espada, l'attaquer de front est totalement impossible.

Elle parlait à haute voix d'attaque de Las Noches mais plus leur conversation avançait plus elle savait que Natasha n'irait pas le répéter. Non, c'était une Arrancar avec les mêmes pensées sur Aizen qu'elle.Si elles voulaient être libre, elles devaient s'allier contre lui et ses arrancars qui lui était rester fidèle.

Nous sommes trop peu nombreuse pour cela à moins de trouver le moment où il enverra ses troupes contre les shinigamis.

Peu importe ce qui arrivait aux humains, ce serait leur affaire mais elle voulait Aizen, les shinigamis étaient eux aussi secondaire, après tout c'était aussi ses ennemis.



Revenir en haut Aller en bas
Arteta Natasha
/!\ Dangerous Shadow Cat ~♥ /!\
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2014
Âge : 25
DC : Kurosaki Ichigo

Fiche perso
Niveaux:
75/100  (75/100)
Expérience:
400/13000  (400/13000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   Mer 7 Oct 2015 - 17:48




Player and manipulative


La curiosité éternellement insatiable, Natasha n’hésitait jamais à demander des informations quand des points restaient obscurcis pour elle. Aussi, quand Halibel avait en quelque sorte vidé son sac, ça n’avait pas été assez selon elle... Il manquait des pièces qu’elle exigeait, mais de manière déguisée, bien sûr. Savoir pourquoi Aizen avait fait la boulette de menacer les protégées de cette blonde... Et savoir la mission qui avait été confiée mais qui n’avait pas été accomplie comme il fallait pour que le traître puisse être poussé à réagir ainsi... Des choses qui allaient sans doute servir à pas grand chose pour plus tard, mais que la féline voulait savoir pour satisfaire son besoin de tout savoir sur tout. Après tout, rien n’était à négliger, la moindre information pouvait être un atout à exploiter. Ainsi, l’ex-tercera avait accepté d’accéder à cette demande de réponse, ce qui avait bien ravi la curieuse. Elle avait donc raconté que les trois Fraccions avaient désobéi à l’ordre de ne pas l’accompagner dans sa mission consistant à tester un ennemi de ce roi autoproclamé... Quoi, c’était tout ? Juste pour ça ? C’était bien là une preuve de la mégalomanie de ce type, cette envie irrépressible de vouloir avoir le dessus sur tout sans subir une quelconque forme de désapprobation. Un dictateur, en somme... Une chose qu’Arteta haïssait plus que tout... Ce Shinigami incarnait la plus grande forme de frein à la liberté des individus et elle souhaitait y mettre un terme, d’une manière ou d’une autre.

Bien qu’elle avait appris ces faits, la Catwoman se doutait bien qu’Halibel n’allait pas tout avouer ouvertement non plus. Elles étaient toutes les deux aussi méfiantes l’une que l’autre et il était amusant pour Natasha de quand même essayer d’obtenir des informations auprès d’elle malgré ça. Un vrai défi qu’elle ne manquait pas de relever. En plus, vu l’expression de ce regard de jade, cette femme à la peau mate semblait elle aussi l’analyser. Mais, quelque part, c’était cette prudence mutuelle qui entretenait ce climat calme et propice à l’entente entre elles.

Dans tous les cas, comme pour faire preuve de bonne foi et montrer qu’elle était en quelque sorte reconnaissante d’avoir eu des infos, la manipulatrice avait bien voulu renvoyer l’ascenseur après avoir félicité sa partenaire de discussion d'avoir vu que le traître s'était foutu de sa gueule. Bien sûr, elle donnait toujours qu’une partie des informations car quoiqu’il arrive, elle veillait à toujours garder un train d’avance sur les autres, même sur ses « alliés » du moment. Cependant, dans le cas présent, faire part de choses sur Aizen allaient profiter aux deux femmes vu qu’elles avaient des opinions communes et surtout qu'elles voulaient toutes les deux se débarrasser de lui. D’ailleurs, quand la chatte avait fait mention du fait que le traître était sans doute devenu un ennemi des filles, la sirène avait acquiescé silencieusement en inclinant le menton pour ne pas interrompre la suite des dires de la féline. En effet, le dos calé contre le mur et les bras croisés, cette dernière avait donc partagé ce qu’elle savait sur les objectifs d’Aizen. Apparemment, Tia ignorait totalement que ce Shinigami visait Karakura vu son interrogation et sa perplexité sur le moment. Comme suspecté, ce gars n’était donc pas du genre à faire savoir ses véritables plans à ses pions, pas même s’il s’agissait de ses élites... Le BA-Ba du parfait tyran. Ça voulait juste dire qu’il était prêt à tout, même à les sacrifier... Comme des pions, quoi. Tsss...

Dorénavant pensive avec la main sous le menton, la voluptueuse blonde sembla étudier les choses posément. Il fallait connaître la raison du pourquoi il s’intéressait à cette ville afin de pouvoir bénéficier d’un coup d’avance sur ce type. Natasha vint à esquisser un sourire en coin malicieux. Elle rejoignait son avis, c’était d’ailleurs pour ça qu’elle voulait toujours tout savoir. Le seul bémol était qu’Aizen n’était pas seul, il avait encore un tas d’Arrancars puissants à sa botte et attaquer de front était impensable en étant si peu nombreux, à moins de saisir une opportunité comme elle le soulignait si bien. Mais... Qui parlait d’attaquer directement, déjà ? Arteta n’avait jamais envisagé cette option. Que la voie soit libre ou non, elle attaquait toujours en douce et sans prévenir comme tout assassin qui se respecte. Laisser la cible dans le sentiment d’insécurité, voire la paranoïa, d’une attaque imminente quelconque, c’était excitant pour elle ! Mais, agir seule n’était pas la meilleure des idées, alors l’option de profiter d’un assaut contre les Shinigami pour se lancer dans la confrontation avec cet homme n’était pas mauvaise... De toute façon, cette guéguerre entre les Hollows et les Shinigami lui passait au-dessus de la tête et concernant les Humains, elle s’en foutait aussi... Ils n’avaient que peu d’intérêt à ses yeux pour le moment comparé à Aizen. En tout cas, attendre patiemment et saisir la moindre chance de frapper efficacement était une chose dans laquelle elle excellait tout particulièrement et elle s’en réjouissait d’avance car c’était comme un jeu.



Le nombre importe peu... Le moindre petit coup peut faire s’effondrer un édifice entier si l’on frappe pile sur le point faible... Alors, attendre que l’occasion se présente me plaît bien... Je vais garder un œil en direct sur Las Noches pour ne pas manquer une quelconque opportunité. Je te mettrai ainsi au courant dès ça arrivera sans perdre de temps. Tu devras donc te tenir prête à partir aussitôt. Cependant...


Elle vint à y mettre sa condition, avec toujours ce sourire malicieux en coin, fermant un œil en dressant son index devant sa bouche... Présage avant-gardiste d’un coup fourré... Positif ou négatif, elle n’en disait rien. Mais, il fallait savoir que lorsqu’elle rendait un service, elle exigeait toujours une contrepartie... Telle une arriviste... Ou bien une pure manipulatrice. Elle savait que Tia aurait du retard si elle attendait une frappe à Karakura, sachant qu’elle-même y était... Elle avait besoin de Natasha pour agir avant la frappe, c'est-à-dire dès la prise de décision et la féline en était parfaitement capable avec son pouvoir lui permettant d’espionner incognito comme elle l’avait fait pour savoir que Tôsen avait été chargé d’aller chercher la rebelle. Halibel ne devait pas connaître précisément les capacités de son interlocutrice, mais elle devait savoir que celle-ci avait quelque chose qui lui permettait de pouvoir fuir et vivre en toute impunité depuis des années sous le nez du traître... De quoi faire de l’assassine un atout redoutable mais aussi indispensable.


... En échange, je te laisserai l’affronter seule... Ou avec tes Fraccions, si tu veux. Mais te connaissant, tu ne voudras pas les mettre en danger...


Souriant d’un air amusé mais aussi un peu foireux, elle attendait de voir sa réaction... Un truc qu’elle aimait bien faire aussi. Dire quelque chose de provocant, choquant ou contrariant sans la suite rien que pour voir comment la personne allait le prendre, ça l’amusait bien. Il y avait bien une raison à sa condition... Mais, elle se retenait de le dire de suite. Taquine ? Ça, oui. Après tout, elle restait un chat.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre imprévue ( Pv Arteta Natasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Combat #2: Andriana vs Natasha
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Karakura :: Le Temple-