lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mer 6 Mai 2015 - 13:38


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Sa faisait bien deux jours que James avait finit à l’hôpital après sa rencontre avec ces foutus Arrancar et ce Shinigami. Et une chose est sur, c'est qu'il ne s'attendait pas du tout à finir sur un lit, à l'hôpital, l'endroit qu'il détestait le plus au monde. Mais qui aimait ce genre d'endroit hein ? En tout cas... James finira par ouvrir les yeux le troisième jours, il avait... « dormit » longtemps ce pauvre homme... Et la première chose qu'il fera s'était d'essayer de se relever, mais une infirmière, plutôt mignonne, il fallait bien l'avoué, lui ordonnera, littéralement oui, de se recoucher. Pour le coup, il était un peu perdu, il avait aucune idée de l'endroit ou il était, son regard flou, avait du mal à distingué les formes, jusqu'au bout de quelques minutes et plusieurs clignement d'yeux. Bordel ! L'hosto' ! L'homme de feu grognera, avant de voir quelques perfusion à son bras, qui était bandé entièrement, le second aussi et je vous parle même pas du bandage qu'il avait autour de la tête. Ce qu'il se trouvait con, pour le coup, avec ces cheveux qui se redressait presque... Il était pas hérisson, merde !

Un soupire s’échappera de ces lèvres, alors que l'infirmière vérifiera ces perfusions, avant que le regard de Lindley ne la suive... Enfin, elle sortait et le rouge comptait pas resté la plus longtemps. James ? Une tête de mule ? Oui plus ou moins, il était surtout inconscient, mais est-ce qu'on lui en voudra ? Sûrement ! Dans tous les cas, il ne se préoccupera pas de ce détail, il avait autre chose à faire pour le moment.

La première chose qu'il voulait faire, c'était de voir l'ampleur des dégâts sur sa demeure... Il se rappelait clairement ce qu'il s'était passer et avant qu'il ne sombre dans les méandres de l'inconscience, il avait pas vraiment eut le temps de voir à quoi ressemblait l'endroit ou il passait le plus clair de ces temps libre. Mais pour l'heure, il devait réussir à se lever... Et sa s'était une autre histoire. Le jeune homme a la chevelure de feu regardera un peu autour de lui, cherchant ces vêtement du regard, parce que leur tenu de patient... Sa servait un peu à rien ! Et optionnellement il détestait ça. IL finira en tout cas par se redresser une nouvelle fois, pour pivoter sur le lit, sentant une douleur le prendre à ces côtes. Il y avait pas de doute qu'il avait quelques côtes cassés et sa faisait bien longtemps que sa ne lui était pas arrivé à ce bougre de James. Lindley grognera, sous la frustration qu'il ressentait, pour le coup, et finit par se mettre debout, sur ces deux pieds. Il retirera d'un geste la perfusion de son bras et se mettra à s'habiller. Bon... C'est clair qu'il allait avoir besoin de faire une séance de Shopping vu qu'il avait... plus rien... Vie de merde ! Pour le coup il pouvait se permettre de le pensé, non ?

L'allumette finira par enfilé sa veste et il se décidera très vite à vouloir fuir l’hôpital, même si cela lui était totalement interdit, mais il était pas le genre à rester quelques part sans rien faire, sa finissait toujours par l'énervé. Sauf s'il y avait quelques bouteilles de Whisky, là sa restait discutable quand même. James se mettra à avancer, sortant donc de sa chambre en mettant sa capuche sur sa tête, les mains dans les poches de sa veste et le voilà qui se faisait le plus discret possible pour sortir de ce grand bâtiment. Il devra tout de même tourné dans plusieurs couloirs pour éviter le plus d'infirmiers/res et de médecins qui risquerait de le reconnaître, si certains d'entre eux s'était occupé de son cas. Et il préférait cent fois évité qu'on le reconnaisse, ce qui pouvait se comprendre, vu qu'il prenait à l'heure actuel la fuite. James sera ravie de passer la porte, au bout de plusieurs minutes à marcher dans les couloirs et de recherche de cette fameuse porte de sortie... Il soupirera doucement, alors qu'il desserra les dents, continuant sa route en se tenant les côtes. Bon sang, que sa pouvait faire mal ! Et il le sentait passé, ce crétin !

Enfin, il mettra un moment avant d'arrivé face à ce qui n'était plus qu'un tas de gravats de sa maison... Lui qui avait mit toutes ces économies la dedans, il finissait Sans Domicile Fixe et sa faisait vraiment mal de se dire qu'il allait devoir dormir dehors, comme un con. Il marchera entre les gravats, il en bougera certains du bout du pied, avant de voir qu'une bouteille de Whisky avait réussit à survivre à l'impact... Il la prendra en main et finira par s'asseoir sur un morceau de béton de sa maison, commençant alors à se délecter de ce breuvage, qui était pour lui sa boisson, alcoolisé, préféré. Sa faisait du bien par ou sa passait, c'est clair, mais qu'est ce qu'il affichait un air déprimer en buvant tel un clochard qui vivait depuis trois ans dans la rue. Un soupire s'échapera de ces lèvres et il ne se rendra même pas compte que des passants le fixait bizarrement. Ou alors il s'en fichait ? C'était sûrement les deux... Mais en tout cas, il avait réussit à fuir l'hôpital, et dorénavant, il allait devoir trouver un endroit ou dormir pour quelques temps, ce qui s'annonçait plus compliquer que sa n'en avait l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mer 3 Juin 2015 - 23:43

« Oh no we can't slow down, We can't hold back though you know we wish we could. Oh no there ain't no rest for the wicked, until we close our eyes for good. »
Come on.

J'inspirais ma première grande bouffée d'air de la journée. Et j'avais déjà l'impression que cette journée allait être fuckin' boring. Je retirais mes draps d'un geste brusque avant de poser mes deux pieds sur le plancher froid. Je grondais silencieusement avant de me lever et de me diriger vers la salle de bain. Je m'installa directement dans la douche et activa l'alimentation d'eau. L'eau s'écoula dans un premier temps à grands jets d'eau glacée avant de se transformer en un flux brûlant. Je me délectait de la chaleur et je sentais refluer cette vapeur qui m’embrumait les idées. Je m'étirais longuement après avoir décrasser mon corps et je refermais le robinet avant d'attraper la première serviette qui me tombais sous la main. Je passais ensuite ma main sur le miroir pour observer mon reflet.

Ouais, ce Gigai était ressemblant quoi que la peau semblait un poil trop parfaite, et l'absence de cicatrices me fit légèrement froncer les sourcils. C'était certes un détail sans importances pour certains voire un soulagement mais pour moi cela témoignait des épreuves que j'avais enduré. Bon d'accord, lorsque je quittais ce corps de substitution, elles étaient bien là mais ça me faisait chier tout de même. Je me séchais à la va vite avant de retourner dans ma piaule et piocher des vêtements dans mon armoire. C'est ainsi que je m'attifais d'une chemise couleur lie-de-vin, d'une pantalon en soie noire et d'une veste de costume noire. J'arrangeais un peu ma tenue avant d'aller chercher mon bandeau posé sur la table de nuit et l'attacher correctement. Le sentir plaqué contre mon œil me fit sourire légèrement. Mais j'avais d'autres trucs à foutre.

J'enfilais fissa une paire de mocassin et j'attrapais mes clés. J'ouvrais la porte brutalement la porte et la claquais avec la même vigueur derrière moi. Lorsque j'avais pris mes marques ici, y en avait bien quelques uns qui avaient gueulé, mais ils ont vite appris à fermer leur clapet. Je verrouillais ma porte et je fourrais mes clés dans la poche arrière de mon futal. Il était temps de partir en maraude. J'avais encore du temps avant d'ouvrir l'bar. Et j'voulais pas rester cloîtrer comme un boulet en attendant connement d'aller bosser. Je descendais une volée de marche puis j'observais tranquillement mon établissement. Le Madhouse. Il était assez sobre en fin de compte. J'avais eu dans un premier temps envie d'un truc clinquant et qui en jette mais j'avais vite rejeté ce fait. Cela aurait plutôt fait fuir les clients.

Mouais, bon, j'penserais boulot plus tard. Je tournais l'dos à mon bar et j'enfilais les rues à grandes enjambées. J'arrivais bientôt devant un amas de gravats. Il s'était passé un truc il y a peu ici. J'sais plus exactement quoi, mais j'ressentais des résidus de Reiatsu. Et il semblerait qu'un type avait décidé de squatter ici, s'enfilant de grandes rasades d'alcool au goulot même. Et au vu de la bouteille, c'était pas un alcool de tapette. Mais descendre un alcool pareil devant mes yeux était assez amusant. Mon sourire s'étira longuement et mon regard se porta enfin sur l'individu qui s'bourrait la gueule...

Je croisais mes bras contre mon torse tandis que je le détaillais. Il semblait assez amoché, à moins que ce guy aimait s'donner un style bandage sur la gueule. Une crinière de feu qui se barrait en couille, des yeux incarnats emplis de désespoir et un air fermé. Et il portait en plus des fringues assez banales. Pour le monde des humains j'veux dire. Un T-shirt blanc par dessus lequel il portait une veste noire, un pantalon noir lui aussi. Le seul truc qui faisait un peu tâche était son pendant. Mouais. Il semblait vraiment banal, un poil trop. Mais j'avais un truc qui me titillait. J'avais vraiment l'impression de l'avoir d'jà croisé quelque part. Mon sourire s'élargissait et je le regardais avec une lueur de défi. J'allais réveiller c'type.

- Come on. J'pensais vraiment pas que j'aurais pu voir un type aussi paumé et pitoyable. Are you a looser ? Don't whine.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Dim 7 Juin 2015 - 16:25


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

C'est fout ce que James avait l'air d'un dépressif assis sur son tas de gravât en se bourrant la gueule avec un délicieux whisky... Mais d'un côté on pouvait bien comprendre, c'était sa maison et il y avait quelques temps de sa, il avait été détruit par un putain de Shinigami et une gonzesse à forte poitrine... C'était quoi déjà ? Un Arrancar ou un truc de ce genre là...Et dans tout ce bordel, il avait finit à l’hôpital ! Merde... Il y a pas à dire sa touchait littéralement sa fierté et ce mec ne supportait pas les défaites. Mais d'un autres côtés, bizarrement, il avait eut besoin de ça. Après tout, crétin comme il était, il détestait les Shinigamis -pour des raisons qui le regardait, lui, et personnes d'autres – et il se foutait pas mal de ce qu'il se passait en ce moment entre ces âmes et les humains... Il l'avait bien fait comprendre à cet homme au bob quand ils s'étaient rencontrer... Mais là, il avait changer d'avis, tous ce bordel touchait des innocents et il était pas aussi salaud qu'il ne voulait le faire croire. Après tout c'était pas lui qui hésitait pas à tabasser des connards qui emmerdait la petite vieille du quartier ? Bon c'était différent quand on se trouvait face à un Shinigami et un Arrancar, mais le principe était là. Ils pourraient facilement dégommer toute la ville s'ils s'y m'étaient tous ensemble ! Et ce n'était pas du tout ce que Lindley voulait, il avait un coeur, c'était un humain comme un autre et le problèmes des autres pouvaient devenir le sien à un moment donné.

A force d'y penser, le jeune homme a la chevelure de feu serra les dents. Comment pouvait-il aider les humains en sauvant leur peau s'il ne tenait même pas le coup face à deux personnes aussi puissantes à lui tous seul ? Il avait fallut quoi ? Une fraction de secondes pour qu'il soit mis au tapis en un coup... C'était tout bonnement horrible de penser à ça et encore plus quand il ne cessait de ce dire qu'il était bien trop faible pour se mêler de ces histoires. Ce type... Kisuke... Lui avait bien dit que la guerre entre la Soul Society et le Hueco Mundo le regardait... Et il avait eut la confirmation en les ayant vu à l’œuvre... Il avait beau partir dans un monologue mental à se rabaisser plus bas que terre à propos de sa faiblesse et le peu de puissance qu'il avait, que James ne se rendra même pas compte qu'on l'observait. Une nouvelle gorgée dans sa bouteille, se soulageant tranquillement de cette délicieuse boisson, il finira par entendre une voix... Son regard sera aussitôt attiré par celle-ci et il fixera ce type qui venait de... Il se foutait pas un peu de sa gueule lui ?! Mais de quoi il se mêlait franchement ?! C'est pas comme si Lindley était le premier crétin à se bourrer la gueule au milieu d'un tas de gravats ! Quoi que... On pouvait se poser la question pour le coup.

 « Nanda ? De quoi tu te mêles, enfoiré ?! T'as pas autre chose à foutre de tes journées ?! »

Du calme, James ! Même si ce cher Lindley n'était pas d'humeur à parler à qui que se soit, ce n'était peut-être pas une raison pour parler aussi froidement à la première personne qu'il croisait. D'autant plus qu'on ne savait jamais vraiment comment les gens pouvait réagir et il n'était pas vraiment en état de se battre à l'heure actuel. Entre les côtes brisés et un mal de crâne pas possible, on se demande même si l'alcool pouvait arranger quoi que se soit. Ce qui n'était pas sur, soit dit en passant. Malgré tout, sachant qu'il avait sûrement une bonne tête de crétin avec un bandage sur la tête, il décidera de le retirer en soupirant. Comment il avait put en venir au statut de SDF ? Il allait pioncer ou maintenant ? C'est sur que c'était la première étape à l'heure actuel et il avait beau réfléchir, James ne connaissait pas suffisamment de personnes qui pourrait l'héberger pour un temps indéterminé, sans parler que son état le m'était dans l'incapacité de travailler pour quelques jours. Mais qu'est ce qu'il avait été con de se mêler de cette foutu guerre en un temps records !
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mar 9 Juin 2015 - 15:07

« So are we lost or do we know which direction we should go. Sit around and wait for someone to take our hands and lead the way »
Wake up.

Oh... Alors comme ça, il osait me répondre. Et il m'insultait en prime ! Il avait des guts. Mais je n'allais pas le laisser s'en tirer à si bon compte, même si ce n'était qu'un humain. Il avait beau avoir l'air dans un état lamentable et embaumé comme une putain d'momie, ce n'était pas ça qui allait m'empêcher de lui montrer où était sa place. D'ailleurs ce serait pas le premier merdeux à qui je foutrais une branlée. Je serrais mon poing sous le coup de la colère. Il voulait savoir ce que je foutais là et si j'avais rien d'autre à foutre, hein ? Et bien il allait vite comprendre, et j'me demandais si j'allais lui répondre à grands coups dans la gueule ou si j'lui laissais une chance.

Je l'observais encore un petit moment tandis qu'il retirait le bandeau qui lui ceignait la tête. Ouais, y avait pas à dire, c'était mieux sans. Mais j'avais du mal avec sa face et le fait qu'il buvait à même le goulot. Bordel, il m'agaçait vraiment à rester le cul vissé sur ses décombres avec son air pathétique. Il me donnait de plus en plus envie de lui remettre les idées en place. Bah ! J'allais pas me gêner. Je laissais un sourire carnassier se dessiner sur mes lèvres avant de m'avancer vers lui et de m'arrêter à quelques pas de lui. Je relevais légèrement la tête pour le toiser de toute ma hauteur. Voir un type se lamenter sur son sort me foutais vraiment la gerbe. Je grondais avant de lui gueuler dessus.

- Wake up ! Don't be a sissy.

La colère prenait le dessus et je n'attendis même pas qu'il se relève pour l'agripper par le col et le soulever pour le remettre sur pieds. Je resserrais fermement ma prise sur lui tout en le regardant avec fureur. J'avais tellement envie de le cogner que mes phalanges blanchissaient.

- Tu voulais savoir des choses d'ailleurs. C'que j'foutais là et pourquoi ? Figures-toi que je me baladais histoire de tuer l'temps avant de bosser. Et là, je vois un asshole en train de s'bourrer la gueule d'un air de chien battu. Et voir des pleureuses, ça m'énerve.

D'ailleurs, ma patience avait atteint ses limites. Et ce petit con allait morfler. Je relevais ma tête et prit un peu d'élan avant de le frapper d'un coup de boule.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mar 9 Juin 2015 - 21:45


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Qu'est ce que ce type lui voulait, bordel ? C'est pas comme si James demandait une petite pièce accroupie dans un coin de rue ! Après tout, il restait encore sur sa propriété... même si celle-ci était dorénavant un tas de gravats... Ce qui fait qu'il ne cessait de se demander ou est-ce qu'il allait dormir, même avec un type borgne à côté... D'ailleurs ce mec s'approchera de James... Qu'est ce qu'il venait de lui dire là cet enfoiré ?! Il aurait bien voulu boire une nouvelle fois dans sa délicieuse bouteille de Whisky, mais cet homme finira très rapidement par l'attraper par ces vêtements et se mettre à littéralement lui gueuler dessus ! Hé ! Mec, j'ai un mal de crâne, fait pas chier ! C'est ce qu'il aurait bien voulu lui dire, avant de se prendre littéralement un coup de tête en pleine... figure ! Est-ce qu'il était pas un peu taré ?! Dans tous cela, James finit par lâcher sa bouteilles, qui finira par se briser sur les gravats, il y perdra sa précieuse boisson qui coûtait quand même... pas mal d'argent si vous voulez tous savoir ! Et le rouge finira par se vautrer sur un morceau de béton poussiéreux en se massant fortement le visage, avant de finir par se redresser, posant son regard furieux sur l'inconnu !

 « Non mais t'es complètement malade, ma parole !! Pour qui tu te prends à me cogner comme ça ? Bordel je sors de l'Hopî... »

Et pour une raison inconnu, il cessera sur le moment de continué sa phrase... Un souvenir lui revint en pleine gueule et il fixera un moment ce type. Pourquoi sa lui arrivait maintenant ?! Il se rappelait d'un Shinigami... Borgne... Cheveux blanc... C'était pas possible que ce type soit le même, il avait rien d'un Shinigami dans ces vêtements... Que tout humain pouvait porter, soit dit en passant, mais tout de même ! Sa avait de quoi perturber James, qui pour le coup se contentait de dévisager cet inconnu, qui avait pas l'air d'entre être un tant que ça en voyant la réaction de Lindley.

 « Aniki... ? »

Ce n'était pas possible que cet homme soit la même personne, pourtant, étrangement, James avait l'impression que s'était belle et bien le cas. Après tout, comment deux personnes pouvaient se ressemblé autant et lui rappeler des souvenirs aussi précis ? Il y avait une chance sur un million que sa se passe, merde ! Pourtant, le rouquin aura une réaction des plus... on va dire que s'était complètement naturel chez lui. Ce crétin serrera les dents, et frappera le poing contre un morceau de béton à côté de lui, avant de se mettre à gueuler comme un fou furieux à l'encontre du borgne.

 « Non mais qu'est ce que tu fous à Karakura ?! Et c'est quoi ces façon de cogner ?! Je t'interdis de me gueuler dessus espèce de vieux con ! »

C'est quoi cette manière de parler à un type qui est sûrement la même personne qu'il y a un peu plus de dix ans ?! Franchement ? Parfois on peut bien se demander si James n'était pas un peu compliquer comme garçon, ce qui était sûrement le cas depuis qu'il était gamin. Mais est-ce qu'on pouvait réellement en vouloir à un type qui a passer sa vie à être tout seul et à faire n'importe quoi ? Peut-être pas, qui sait ? On peut bien se poser la question pour le coup !

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Jeu 11 Juin 2015 - 21:30

« Tell me now 'n' show me how to understand what makes a good man ?
Tell me now Hey walk the line Hey understand what makes a good man ? »
Explosive Homecoming

Mon sourire était désormais dédaigneux lorsque le jeune homme tomba et lâcha la bouteille. Elle s'était crashée au sol et l'alcool glissait sur les décombres avant de finir absorber par le sol. Un gâchis monumental pour une bouteille de valeur. Bah ! Je l'regardais se masser la gueule puis se lever en me lançant un regard hargneux. Et il me répondais encore en gueulant. Bla bla bla. Encore des paroles de pleurnicheur. Mais il venait subitement de buguer. Ouais il s'était stoppé tout simplement de parler. Cela faisait du bien. Il semblait réfléchir à un truc. P'tête à la connerie qu'il venait de faire en me parlant ainsi.

Il commençait subitement à me dévisager avec insistance. Bah quoi ? J'avais un truc sur la gueule ? Ou c'est mon bandeau qui venait de l'intriguer ? J'en savais foutrement rien jusqu'à ce qu'il réagisse de façon vraiment spéciale. Il venait de m'appeler comment ? Aniki ? J'avais tapé si fort que ça que ça lui avait forcé le respect ou il venait de péter une durite ? Car aussi loin que je m'souvienne, les seuls qui m'avaient appelé ainsi furent mes subordonnés de mon ancienne division. Et un merdeux. J'l'avait sauvé d'un Hollow de peu. Son pote n'avait pas eu cette chance. Les faibles ne survivent jamais très longtemps de toute façon. L'gamin avait éveillé ses pouvoirs d'vant moi. Des flammes. Ça m'avait fait bien rire. Il était mon exact opposé élémentaire. Et pourtant, c'te con me ressemblait. Mais à quoi il ressemblait déjà ? J'm'en rappelais plus.

Et voila-t-y pas que ce con commence à serrer les dents et frapper rageusement contre une plaque de béton. Il était complètement con ma parole ? C'était pas possible que cela en soit autrement. Et la flamme de la fureur rougeoyait dans ses yeux alors qu'il se mettait à beugler comme un malade. C'était pas lui qui se plaignait d'avoir mal au crâne ? Mais j'aimais pas du tout le ton qu'il employait avec moi. Beaucoup trop familier. J'en avait toléré que quelques uns. Et c'était quoi ses questions de merde ? Il me confondrais pas avec un clodo du coin qu'il connait c'bouseux ? Quoi que, maintenant que je me penchais plus sur sa gueule, je commençais à me rappeler c'te petit con. Bon il avait plus les boutons sur la gueule, plus ses rondeurs de gamins et il avait grandi. Billy boy ! Je le foudroyais du regard et le choppa à nouveau par son col. Il n'allait pas comprendre ce qui allait lui arriver sur le coin d'la gueule. J'armais mon poing droit et le propulsa vers sa tronche.

- Shut up Billy. You ask too much things. Now, parle moi sur un autre ton ou tu vas encore t'en prendre plein la gueule. I was always here. You just don't saw me.

Je savais que Billy n'était pas son prénom mais j'étais sûr qu'il n'allait pas aier. Vous voulez me donner la médaille du meilleur tuteur ? Vous en donnez pas la peine. C'gamin de James allait devoir faire ses preuves. Et j'm'en foutais s'il venait d'se tirer d'un hosto.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Jeu 11 Juin 2015 - 22:34


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Non mais c'était quoi ces façons de le regarder ?! Le rouquin serrera les dents en fixant ce vieux con qu'il avait devant lui... Bordel... Pourquoi il a pas une quarantaine de rides en plus, lui, d'abord ? Ce mec avait pas changer... après les Shinigamis sa changeaient pas vraiment, il fallait tout de même l'avoué... Mais sa pouvait frustré le gamin Lindley ! Bah quoi ? C'est pas comme si ça ne lui faisait pas bizarre d'avoir eu un Mentor il y a dix ans et de le revoir... Sans avoir changer...Enfin pour l'heure, James était bien plus concentré sur sa colère et un léger pétage de câble qui suivait -léger?-. Quoi ? On pouvait bien le comprendre, non ? Après tout, il fallait être salaud de cogner sur un type qui sortait d'un hôpital. C'est de la maltraitance ça, Aniki ! Lindley grognera quand ce vieux l'attrapera de nouveau par le cole et lui enverra un second poing en pleine figure... Voilà qu'il finissait avec le nez en sang tiens... Genre il a que sa à foutre de ces journées d'avoir des os brisés hein ?!  Il se massera le visage rapidement, avant de finir par s'approcher de ce crétin et de l'attraper par le cole lui aussi. Pas sur que se soit une bonne idée...

 « De quoi tu parles ?! Genre t'as jamais quitté la ville ?! Et pourtant, MONSIEUR, hésite pas à ab... Mais merde, tu m'fais chier à la fin ! »

Il avait cesser sa phrase pour littéralement lui dire que ce type le faisait chier... Bah tiens... Il était pas un taré James pour  manqué de respect à la personne qui l'avait aider à un minimum contrôler ces pouvoirs à l'époque ? Si... Mais que oui... Il allait encore s'en prendre plein la figure et s'était pas étonnant quand on savait que le borgne le cognait déjà quand il était un gamin. Mais parfois, James avait besoin qu'on lui mette les idées en place aussi violemment. Allez savoir pourquoi... S'était comme ça et c'est tout ! Enfin, le jeune homme ne pourra pas s'empêcher de lever le poing également et de le diriger en direction du nez du Mentor borgne, histoire d'être à égalité, peut-être... Et dire que le rouquin avait même plus une goutte d'alcool tiens... Quoi que sa risquait de le faire déprimer en vu de ce qui s'était passer il y peu. Lindley avait beau être en colère contre lui, de l'avoir laisser seul il y a dix ans, mais sans cela, il serait pas devenu l'homme qu'il était devenu et puis, il ne l'avouera sûrement jamais, mais... ce crétin s'était quand même inquiéter pour le borgne, malgré tout. Bah quoi ? S'était normal non ? Il lui avait sauvé la vie, l'avait aidé et le gamin avait finit par le voir comme un grand frère. Comme s'était mignon !

Mais à l'heure actuel James était un homme, il avait grandit mais n'avait pas forcément changer, déjà à l'époque, on avait du mal à le tenir en place et son caractère n'avait jamais vraiment plu à qui que se soit, encore moins à ces femmes qui s'occupaient de l'orphelinat. Mais ce n'était pas vraiment le moment de se perdre dans ces souvenirs, maintenant qu'il avait retrouvé ce foutu borgne... il allait pouvoir lui taper dessus, non ? Bah quoi ? C'était quand même le but premier de vouloir savoir depuis tout ce temps ou cet enfoiré s'était cacher ! Est-ce qu'il aurait changer de priorité depuis sa rencontre avec cette Arrancar et ce Shinigami aveugle ?! Oui... bizarrement, s'était bien le cas et il en venait à se demander comment, Mugetsu pourrait venir à accepter de l'entraîné... Après tout s'était bien le seul Shinigami en qui il avait toujours eu confiance, non ? Bordel sa s’annonçait compliquer tous ça !

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Sam 13 Juin 2015 - 20:41

« They'll get through. They'll get you. In the place that you feel it the most. When you're cornered, when it's forming in the place that you wish was a ghost »
Beat and hurt.

Hm... Je pensais pas qu'un simple coup de poing lui aurait explosé le nez. Fallait dire que c'était fragile. Surtout sur ces choses fragiles que son les humains. En plus ce Gigai restreignait fortement  ma force. En même temps je crois que c'était pas plus mal. Cela aurai été bête que mon cher disciple finisse avec d'avantage de blessures. Le voir s'énerver me faisait tirer un sourire amusé. Le voir ainsi était vraiment fun. Plus je le regardais et plus il me rappelait ce caractère pourri qu'il avait il y avait des années plus tôt. Il n'avait pas changé d'un poil. Et à chaque fois qu'il pétait plus haut que son cul, je lui mettait une branlée. Comment ça, c'est pas comme ça que l'on corrige un gosse ? Ha.

Je le laissais s'approcher de moi et me saisir par le col. Certes il froissait ainsi mes fringues mais je ne m'étais jamais vraiment soucié de mon apparence. Je l'observais toujours avec cet air amusé tandis qu'il explosait et laissait sortir sa colère en beuglant. Ah... Toujours à pleurnicher. Et à se plaindre. Il ne terminait même pas sa phrase. Que c'est mignon, il ne sait plus où il en est. M'enfin. Il était vraiment trop bruyant et je serrais à nouveau mes poings. Je voyais une lueur d'appréhension traverser le regard de Billy. Oh, poor little boy. Il pensait quoi, que j'allais le laisser hurler sans le faire taire ? Wrong answer. Il levait son poing de façon menaçante et le balançait vers ma gueule. So cute. And stupid. Je pourrais facilement esquiver son coup voir lui retourner le bras. Mais cela serait moins drôle. Je tournais subrepticement mon visage pour lui présenter ma mâchoire. Non, j'allais m'amuser et lui laisser un peu d'espoir.

J'encaissais l'attaque puis je fixais d'un regard ardent le jeune homme. Je me mettais à sourire de façon carnassière, passant ma langue sur ma lèvre supérieure avant d'éclater de rire. Je faisais ensuite craquer les articulations des mes doigts et de ma nuque. J'inspirais une grande bouffée d'air avant de mettre les mains dans les poches.

- You hit like a girl. Do you run like her ? Hé hé. Si tu réagis comme ça, c'est que tu veux jouer avec moi. J'ai du temps à tuer. Ça tombe plutôt bien, non ?

J'avais ma main droite qui jouait tranquillement avec un petit distributeur. S'il s'engageait vraiment dans une joute plus sérieuse, je jouerais aussi avec tout ce que j'avais, utilisant ainsi ces petites pilules.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Lun 15 Juin 2015 - 22:49


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Qu'il était énervant ! James avait bien remarqué que Mug' avait limite tendu la joue quand il l'avait frapper... Non mais il était pas idiot non plus ! Néanmoins, il reconnaissait bien là son mentor, après tout ce n'était pas comme s'il ne le connaissait pas, même après dix ans. Le rouquin grogna sous la frustration, d'autant plus sous les paroles de ce foutu Shinigami... Il se foutait pas un peu de sa gueule, là ? Par hasard ? Mais carrément ! James devrait être habitué à ça pourtant, mais visiblement la grande gueule qu'était le rouquin avait pas appris la leçon après toutes ces années. Est-ce qu'il allait devoir se prendre de nouveaux coups pour comprendre ? Ce ne serait pas étonnant d'un côté, il ne comprenait que ça ce crétin. Qui d'autres qu'Aniki pouvait savoir, mieux que personnes, comment il fallait s'y prendre avec ce crétin de Lindley ? Malgré l'adulte qu'il était aujourd'hui, l'humain à pouvoir avait encore tendance à réagir comme un adolescent par moment, on pouvait parfois se poser des questions sur la maturité qu'avait ce jeune homme d'ailleurs... Ho, parfois, il avait l'air d'un adulte responsable, mais sa pouvait être rare comme situation, enfin, si on pouvait le dire comme ça.

 « Je ne suis pas une gonzesse, Aniki ! Tu commences sérieusement à m'énerver ! »

Bah tiens... On avait pas remarqué qu'il s'énervait ce con... D'un côté il avait trop tendance à laisser la colère le submerger, c'était sûrement un de ces défauts les plus connu chez le jeune homme a la chevelure de feu. Il avait un peu trop de mal à se contrôler et un jour, ce serait sûrement cela qui allait le tué s'il ne faisait pas un effort pour contrôler ce qu'il ressentait, même si parfois il avait l'air du type le plus renfermer de la ville. On va dire que le dernier point dépendait surtout des gens qu'il côtoyait ou de la situation dans la quel il se trouvait ? D'une certaine façon en tout cas. Mais la n'était pas la question, il y avait pour l'heure bien plus important, et c'était le fait que ce vieux con recroisait la route de James, comme ça, comme une fleur... Bordel mais est-ce qu'il s'était rendu compte que James avait finit par s'inquiéter pour lui ou il s'en foutait complètement ?! Lindley avait l'impression que sa concernait plutôt la deuxième option... Il en avait rien à carrer de l'adolescent à l'époque... Comment un gamin avait put finir par s'attacher autant à un type ? Parce qu'il lui avait sauver la vie ? Qu'il avait apprit à ce gosse en question à contrôler et pouvoir se servir un minimum de ces pouvoirs ? Bah tiens... Il avait été bien con à l'époque ! Et sa frustrait tellement le rouquin d'y pensé, lui qui avait toujours évité et qui avait finit par tous les mettre dans le même panier : Les Shinigamis sont tous des enfoirés ! Voilà pourquoi il les détestait tous. S'était bien une réaction de gamin tiens...

On ne lui en voudra pas, si ? Après tout, on s'en fout, c'était pas non plus, comme si sa allait déranger qui que se soit, à part Aniki peut-être ? Qui sait ? Enfin... le jeune homme a la chevelure rouge, sous l'énervement et cette frustration qu'il ressentait depuis qu'il s'était rendu compte qu'il s'agissait de ce tuteur qui abandonne les gosses – méchant ! - finira par enflammer son poing en grognant.

 « Je vais te faire voir c'qui la gonzesse ! Espèce de vieux con ! »

Qu'il était mignon... mais qu'il était con aussi... En pleine ruelle... Et s'il y avait des passants ? Boarf... Il ne s'était jamais vraiment préoccuper de ce que les gens diraient à ce propos de toute façon, il avait eut l'habitude d'être une sorte de monstre aux yeux des gens qui le remarquaient, s'il y en avait eu, se serait pas vraiment étonnant d'un côté, même s'il aimerait bien savoir s'il y avait vraiment eu des humains qui s'étaient rendu compte de ce genre de chose, mais bon. Bref, le jeune homme finira par se jeter sur le vieux Shinigami qu'était cet Aniki et fera en sorte de lancer son poing en direction de ce crétin, ce qui fera en sorte qu'un jet de flammes ira dans sa direction. Coup basique de ce crétin de James qui avait pas appris autre chose depuis ces dix ans... Il se rappelait au moins ce que sa faisait de se mesurer à son mentor ? Allez donc le lui demander...

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Ven 19 Juin 2015 - 18:45

« Oh no, I'm never gonna let it go. I'll keep fighting, I'll keep fighting. Oh no, I'm never gonna let it go. I'll keep fighting, I'll keep fighting »
Let's get the party started.

Oh, les choses allaient enfin être un tant soit peu intéressantes. Il semblerait que mes paroles avaient touché une fois de plus l'ego du jeune homme. C'était tellement facile de le provoquer que je ne pouvais vraiment pas m'empêcher de sourire avec amusement devant ses réactions. Et son sens de la répartie était toujours aussi pathétique. Not spicy at all. Just the level of a four years old child. Je continuais à le fixer tout en attendant que sa colère éclate totalement.

Il continuait d'aboyer mais il ne montrait pas ses crocs. Du moins pas encore. J'avais l'impression d'avoir face à moi un Chihuahua qui voulait se faire plus imposant qu'il ne l'était. Et cela était désopilant, je serrais néanmoins le distributeur de Mod Soul dans ma main avec une tranquille assurance. Il n'allait plus tarder à m'être utile. Je comptais sur Billy Boy pour me sortir un début magistral. Et il passait enfin à l'action, enflammant son poing sous le coup de sa fureur. Il se laissait vraiment aller cependant. Il se laissait toujours aussi facilement submergé par ses émotions.

* Tu peux parler, t'es pas mieux dans ton genre, "Aniki". Pfffff. Quel surnom débile. *

Ouais bon ta gueule... On va enfin pouvoir s'amuser. Je le voyais charger dans ma direction avec une détermination qui lui faisait honneur. Il projetait ensuite son poing dans ma direction, envoyant une salve de flammes sur moi. Je me décalais de justesse sur le côté, ressentant l'intense chaleur que son coup dégageait. Je le regardais de façon ombrageuse. Putain, heureusement que j'avais eu ce réflexe, sinon il carbonisait mon Gigai. Je sortais de ma poche le distributeur. Putain, j'avais l'impression de ressembler un gamin avec ça en main. Pourquoi ce marchand à deux balles avait fait des designs aussi enfantins. Et le comble était qu'il m'avait refilé un distributeur avec une petite tête de requin. Bon au moins j'suis pas tombé sur une connerie d'ourson ou d'lapin so cute comme dirait certaines gamines. J'ouvrais la gueule du dispositif et observais le bonbon fuser dans ma bouche. Je l'avalais sans attendre et je quittais enfin ce corps de substitution.

Je m'étirais lentement, faisant craquer mes articulations tandis que je voyais le Gikongan s'éveiller et prendre le contrôle du Gigai. Il observa un instant l'humain avant de se tourner vers moi, bras croisés, attendant que j'lui fasse le topo. Pffff. Je pointais du pouce l'entrée d'la ruelle.

- Tu vas me surveiller l'entrée. Personne ne doit nous déranger. Tu peux inventer toutes les excuses ou conneries que tu veux, mais j'veux pas qu'un abruti nous dérange, understand ?

Il se barra en rechignant un peu. Tsss, il verrait plus tard. Je me retournais en direction du jeune homme tout en me saisissant de mon Zanpakuto. Certes, il était temps de s'amuser un peu mais j'allais pas lui faire de cadeau. Il me semble que jusqu'à maintenant j'avais été clément avec ce gamin. J'allais lui montrer un truc amusant. On allait voir s'il continuerait de s'enflammer après l'avoir vu. Je dégainais mon arme et je plaçais mon bras parallèlement au sol. J'inspirais une légère bouffée d'air avant de lancer cet aria qui allait éveiller mon vieux compagnon.

*Pas trop tôt. J'commençais à m'ennuyer.*

- Shizumeru Areta Umi.

Et voilà, je dépoussiérais mon Shikai. Cela faisait combien de temps que je ne l'avais sorti ? J'en savais rien mais je sentais que mon compagnon se sentait enfin à son aise. L'adrénaline du futur combat commençait à affluer dans mon sang. Je baissais légèrement la tête et je tirais sur la chaîne de mon Shikai pour ramener à moi la hampe et l'agripper fermement avec ma main droite. Je me relevais lentement puis un sourire funèbre commençait à s'afficher sur mon visage.

- What sound does a damp squib when it explodes ?

Je reculais légèrement ma jambe droite et pris appui sur un tas de gravats tout en raffermissant ma prise sur mon arme avec l'autre bras. Je frappais ensuite puissamment en relâchant une partie de mon Reiatsu. Une énorme vague d'eau se matérialisait à présent et fonçait vers mon jeune disciple.

- Same no ranpeiji.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Lun 22 Juin 2015 - 14:14


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Qu'est ce qu'il se passait au juste ? Le mentor de Lindley venait de sortir un de ces machin que les gamines trouvaient trop choupi... Et le voilà qui apparaissait sous sa forme de Shinigami. Bah tiens, sa faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu comme ça... Et le Gigai finissait par partir, dommage, James aurait bien voulu le cramer lui... juste comme ça... pour faire chier Mugetsu. Bah quoi ? Il pouvait bien se le permettre de temps en temps, non ? Le jeune homme a la chevelure rouge observera le Mentor, fronçant les sourcils. Sa allait devenir sérieux ? James avait peut-être intérêt à faire attention à ces fesses, connaissant le vieux... Il risquait d'y laisser des plumes, mais est-ce que sa lui posait réellement problème ? Pas sur, Lindley était pas très normal comme gars de toute façon !

Malgré tout, il ne s'attendait absolument pas à ce que le vieux finisse par faire apparaître... une ancre ? Non ? Sérieux ?! C'était bien la première fois que le rouquin voyait cette arme et il venait à se demander pourquoi, il ne l'avait pas vu avant ? Pourtant, il ne perdra en rien son attitude arrogant et sur de lui. Ce qu'il avait toujours, même s'il avait du mal à se contrôler... sentimentalement... James, tu es un crétin. C'est ce qu'on devrait lui dire... Enfin, il haussera légèrement un sourcil sous les mots du Mentor... Qu'est-ce qu'il lui racontait la?! Parfois, il n'arrivait pas à le suivre, mais il comprendra très rapidement de quoi il parlera quand une énorme vague se dirigera vers lui, et c'était pas du tout pour lui faire plaisir, soit dit en passant.

 « Ho... putain... »

Il y avait pas à dire, pour le coup, il ne s'attendait pas du tout à ce que Mugetsu finisse par directement chercher à le noyer, malgré que cette foutu vague se dirigera vers lui, il tentera tout de même de frapper cette foutu eau de son poing en flamme... Il ne fallait pas donner de détail pour savoir que sa servait strictement à rien. Ce crétin d'Humain n'était pas assez fort pour résister à une chose pareil et la vague le submergera directement. C'est qu'il allait se noyer à ce rytme ! Non... il ne faisait que boire la tasse, comme on le disait si bien et le jeune homme finira à genou sur le sol en toussant... Mais c'était quoi cette façon de faire ?! Est-ce qu'il ne pouvait pas réfléchir un peu avant d'agir ?! Non... A l'heure actuel Lindley ne le pouvait pas, bien trop submerger par sa propre colère. Et dire qu'il avait parfaitement conscience que face à l'ennemi il fallait réfléchir... Mais non, lui s'était tout le contraire, il allait sérieusement devoir apprendre à avoir un minimum de contrôle s'il ne voulait pas se faire tué. Le jeune homme a la chevelure de feu toussera encore quelques instant, avant de se relever, complètement trempé, il fallait bien entendu le préciser et de tordre son t-shirt alors que sa coiffure était complètement foutu... Sa faisait bizarre de le voir les cheveux tout aplatit non ?

 « T'es complètement malade, Aniki ! Tu veux me noyer ou quoi ?! »

Un bon petit « ta gueule » dans sa face, lui ferait du bien de temps en temps, non ? Quoi que... Il serait encore capable de ne pas écouter ce qu'on lui disait et de prendre la tête encore plus. James passera ces mains dans ces cheveux pour essayer d'avoir l'air de quelques chose... Rien à faire... Il ferait mieux de retourner se coiffer... Et de se changer s'il ne voulait pas avoir un rhume... Le jeune homme posera néanmoins son regard sur le Mentor avant d'esquisser un sourire sur son visage. Bizarrement, il trouvait amusant de faire face à quelqu'un qui était le parfait opposer au niveau de l'élément de leur pouvoir. Et si ce vieux con accepterait de l'entraîné, ce serait la meilleur chose qui pouvait arriver à James. D'autant plus qu'il avait plutôt intérêt à s'améliorer s'il ne voulait pas finir comme un crétin de faiblard au milieu de cette foutu guerre qui se préparait. De nouveau, il enflammera son poing, puis le deuxième, avant de les monter jusqu'à derrière sa tête en grognant, pour laisser échapper une tornade de flammes en direction de Mugetsu. Pas question qu'il s'arrête là. On s'en fout s'il finirait noyer ! Mais qu'il fasse tout de même attention, son état risquerait d'empirer encore plus et un second séjour à l'hopital n'était pas forcément la meilleur chose qui pouvait lui arriver, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mer 24 Juin 2015 - 22:00

« The sound we hear it is our hearts they are in time. They're marching clear and swift, the beat forever in our minds.
It gives us hope, it gives us strength, you know, to carry on. Keep fighting till the end and past the end you will be strong. »
Drowning your life.

Il n'avait pas l'air surpris par mon Shikai. Bah, c'est vrai que je lui avait déjà parlé de cette spécificité.  Mais lorsque la vague d'eau s'était dirigée vers lui, son attitude avait été tout autre. Après la surprise qu'il avait montré, il avait tenté de frapper le liquide avec ses poings enflammés. Tellement inutile. Il ne connaissait donc pas l'expression "donner un coup d'épée dans l'eau" ? Un léger bruit de grésillement et un peu de vapeur se dégageait tandis que j'observais Billy Boy se ramasser la gueule. Il était sur les genoux, à recracher de l'eau. Poor boy. Il avait but la tasse. Il était complètement trempé et ne ressemblait vraiment plus à rien. Hé hé hé. S'il pouvait voir sa gueule. Cela me faisait bien rire. Il semblait en tout cas bien énervé, encore plus qu'avant. Cela ne me déplaisait pas. Je jouais avec lui. Il avait voulu ce qui lui arrivait en même temps. Mais il faisait quoi là putain ? Il était en train d'essorer ses vêtement et de replacer ses cheveux sans y arriver. T'es sérieux ? En plein combat il faisait attention à son apparence ? Putain, t'es un poseur ou un espèce de crooner ? Je serrais légèrement les poings.

Et voilà qu'il se plaignait à nouveau ? Non mais putain, on se bat et tu trouve le moyen de chialer ? J'allais vraiment lui remettre les idées en place. Il tentait encore de remettre un peu d'ordre dans sa chevelure. Pathetic... Tiens, il semblait sourire finalement. Il prenait enfin un peu plus au sérieux cet affrontement ? Ou du moins en tirer un peu de plaisir.

Je le regardais avec un sourire moqueur tandis qu'il enflammait successivement ses deux poings et les placer derrière sa tête avant de propulser un torrent de flammes vers moi. So cute~. Il semblait n'avoir pas retenu la leçon. J'allais éteindre ses ardeurs. Mais j'allais jouer un peu. J'attendis la dernière seconde avant de me remettre de trois-quart, et d'armer mon attaque. Je frappais à nouveau en relâchant une partie de mon Reiatsu. On repartait pour un tour.

- Same no ranpeiji.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Sam 4 Juil 2015 - 16:38


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

Encore une fois, Aniki avait littéralement éteint ces flammes on dirait... P'tin mais comment James pouvait rivaliser un minimum avec ce type qui avait ce foutu élément de l'eau... Le feu du jeune homme perdait tout de suite son utilité pour le coup... Il allait devoir sérieusement se calmé et réfléchir un peu plus à ce qu'il faisait en plein milieu d'un combat. Après tout, s'il s'énervait de la sorte, il finirait par y laisser sa vie... et se serait le comble que ce cher Lindley finisse par mourir aussi bêtement. C'est pas ce qu'on lui avait apprit par le passé, non ? Enfin... Pour l'heure, cette foutu vague se dirigeait vers lui et le jeune homme laissera échapper un grognement sous la frustration. S'il finissait encore trempé... Quoi que sa plaisait au gonzesses un homme au t-shirt mouillé, non ? Bah quoi ? Il pouvait bien se poser la question ! Même si ce n'était pas vraiment le bon moment pour ce genre de chose. Le regard de l'homme a la chevelure de feu fixera cette foutu vague avant de tenter de l'esquiver, en faisant une roulade sur le côté, se ramassant littéralement sur le sol, alors qu'il vint à sentir de nouveau cette foutu douleur dans les côtes. Bordel... Que sa pouvait lui faire un mal de chien... Et dire qu'il devait supporter ça pendant un bon moment encore. Et le fait que ce vieux con tentait de le noyer n'arrangeait en rien la chose.

Quoi ? James mettait la faute sur Mugetsu ? Mais non voyons, ce n'était pas du tout le genre du jeune homme ! Quoi que... Ce n'était pas franchement le moment de pensé à ce genre de chose, James devait se concentrer de nouveau sur Haiko et il affichera un mince sourire sur son visage, alors qu'il se redressera en se tenant les côtes. Il fallait qu'il souffle un peu, histoire de se concentrer entièrement sur le combat plutôt que sur la douleur qu'il ressentait, mais il avait l'impression que Mugetsu allait lui faire passer un sale quart d'heure et ce depuis le début... Est-ce qu'il allait finir encore plus amoché qu'il ne l'était ? La question ne se posait même pas. Connaissant l'individu qu'il avait devant lui, il était sur qu'il allait y perdre des plumes, mais c'est pas comme s'il n'avait pas l'habitude, d'une certaine façon en tout cas. Enfin, il ne l'avouera peut-être jamais mais James était bien content de revoir ce vieux con, et il se demandait même s'il avait finit par prévoir de réapparaître comme ça un jour... Ou alors ce n'était pas le cas, qu'au fond il s'en foutait ? Peut-être qu'il devrait lui poser la question, qui sait ?

Mais à l'heure actuelle ce n'était pas vraiment le moment et s'était même pas sur que ce vieux con lui réponde franchement de toute façon ! Il soufflera doucement, alors qu'il évitait de pensé à la douleur qu'il ressentait. Après tout, c'était psychologique tous ça, non ? Enfin... Autant éviter de gueuler qu'il crevait de mal devant cet enfoiré, il pourrait littéralement ce foutre de lui. Ce qui ne serait pas étonnant d'un côté, il s'amusait déjà suffisamment à provoquer James et à se moquer de lui avec son foutu sourire. Le jeune homme a la chevelure rougeoyante finira par foncer de nouveau vers Mugetsu, c'est pas le moment de traîner et vu que le ces flammes avaient aucun effet, autant essayer autre chose, non ? James courra donc en direction d'Aniki, comme il avait l'habitude de l'appeler, bien décider à le cogner, même s'il n'était pas sur que sa marche... Après tout, ce type avait toujours été bien plus fort que lui... C'était un peu le but d'un Mentor et son Élève vous allez me dire... mais sa ne voulait pas dire que Lindley voulait pas le surpasser un jour. Quoi qu'il avait pas fait grand chose ces dernières années, il fallait bien l'avoué. Bref, le jeune homme fonçait donc sur l'homme qui avait été son Mentor par le passé, serrant le poing, il se prépara donc à lui décrocher une bonne droite en pleine figure...

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mar 7 Juil 2015 - 16:05

« Deep in the ocean, dead and cast away Where innocence is burned in flames. A million mile from home, I'm walking ahead. I'm frozen to the bones, I am... »
Strike.


Je l'observais en souriant avec amusement tandis qu'il se jetait sur le côté pour éviter mon attaque. Comme quoi il s'améliorait déjà un peu. Hé hé. Attendez, non, je n'étais pas en train de l'entraîner. Je veux juste rabattre son caquet prétentieux. Ça fait une dizaine d'années que l'on ne s'est pas revu et ce con se croyait vraiment passé dans la cour des grands. Tsss. So stupid. Son esquive l'avait tout de même laissé en plan de ce que j'en voyais. Vous devez sûrement penser que je suis un monstre pour m'attaquer à un plus faible que moi, blessé de surcroît. Et bien vous savez quoi ? I don't give a shit. Son attitude a provoqué cette situation. Et j'avais bien décidé de corriger le tir. Wait ? Pourquoi j'voulais faire ça ? Wow, j'ai l'impression que ce gamin me contamine avec sa prétention. J'allais pas le faire change. Mais c'est vrai que le voir ainsi me faisait bien chier.

Je le regardais se relever en affichant un sourire amusé. Il ne lâchait toujours pas l'affaire, et ça c'était à la fois con et courageux. Tant pis pour lui me direz-vous. J'allais devoir l'amocher encore plus. S'il tentait de venir près de moi, il allait vraiment morfler. Tandis qu'il remettait le pied à l'étrier et reprenait un peu d'équilibre, je plantais mon arme dans le sol et fit craquer les jointures de mes doigts puis mon cou. Ça faisait du bien et j'aimais bien entendre ce son contrairement à la majorité des gens. Je profitais de ce moment d'accalmie pour inspirer fortement et reprendre mon arme bien en main.

Il s'élançait. Sérieusement ? Il voulait me foutre un coup de poing ? Encore une fois ? Il avait des guts, mais il oubliait pas une chose ? A moins qu'il s'en foutait ? Car j'avais un avantage assez conséquent par rapport à lui. L'allonge d'Areta Umi. Je me tournais de trois-quart tandis qu'il continuait sa charge. Allais-je réutiliser une fois de plus Same no Ranpeiji ? J'aurais pu et ça aurait été facile pour contrer son assaut. Vous pouvez aussi me sortir le proverbe jamais deux sans trois. Mais pas maintenant. Il avait le courage ou l'inconscience de venir vers moi. J'allais exaucer ses souhaits. Celui de goûter à mon Shikai. Et de briser son attaque. Je raffermissais ma prise sur l'ancre avant de frapper horizontalement dans la direction du jeune humain. Allais-je faire un home run ? Qui sait.

- Eat this !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Sam 11 Juil 2015 - 13:25


Fuite réussit!
Featuring Haiko Mugetsu

James avait l'air bien décidé à en foutre une à ce Mugetsu. Foutu Aniki ! C'est bien ce qu'il pouvait pensé sur le moment. Mais est-ce qu'il ne prenait pas trop de risque en vue de ces précédentes blessures ? S'il se forçait autant, plutôt que de se reposer, sa guérison risquerait de prendre bien plus de temps et sa pourrait être problématique pour l'homme a la chevelure rougeoyante. Lui qui voulait devenir bien plus fort pour pouvoir rivaliser avec ces enfoirés d'Arrancar... Ne fus-ce que plus de cinq minutes, se serait pas si mal, non ? Quoi ? Qu'est ce qu'il avait bien foutu pendant toutes ces années ?! Pas grand chose ! A part boire, emmerdé les autres et faire ce qu'il voulait, le jeune homme avait finit par ne même plus s'intéresser à son entraînement. Quel crétin... On peut bien dire que s'en était un. Et il fallait espérer qu'il se mette à réfléchir un peu plus à l'avenir, maintenant qu'il savait la dangerosité de la guerre entre ces Shinigamis et ces Arrancars. Il avait plutôt intérêt à savoir ce défendre lui même, comme être plus fort pour protéger les humains qui ne se rendaient compte de rien. Bordel... Il allait faire ça comment maintenant hein ?! L'avenir nous le dira. Pour l'heure ce n'était pas vraiment le moment de pensée à ce genre de choses, Lindley avait autre chose à faire.

Et ce cher garçon a la chevelure de feu se dirigera vers son Mentor, prêt à lui asséner un coup de poing. Après tout, si ces flammes finissaient noyer... Autant essayer autre chose, non ? Même si le garçon n'était pas du tout de taille face à Mugetsu, c'était un fait. Mais ce crétin hésitait pas quand même, malgré la douleur de ces blessures, à force sa allait finir par le tué, s'il continuait à faire n'importe quoi. Mais James avait le sang chaud, comment pouvait-il se contrôler un temps soi peu ? Comment cette histoire avait bien put démarrer ? Pour le coup, même James ne s'en souvenait pas, mais est-ce qu'il s'en préoccupait un peu ? Absolument pas! Il était bien trop concentré à vouloir foutre son poing dans la figure d'Aniki, pourtant rien ne se passera comme il le voulait, c'était comme sa dans ce genre de situation. Il le savait parfaitement et puis son Mentor était bien plus fort que lui, comme si James pourrait un jour rivaliser avec lui. Il aimerait bien pourtant. Peut-être un jour ça se produira ? Qui sait ?

Lindley tendra le bras en direction du visage du Mentor, mais celui-ci le frappera de son ancre, en plein dans les côtes et le rouquin le sentira passé d'ailleurs. Un peu trop même. James finira littéralement sur le sol, pencher en avant, il se tiendra les côtes. Bordel... que sa faisait mal, bien plus mal qu'il l'aurait voulu. Il grognait sous la frustration, alors qu'il avait l'impression que ces côtes avaient été réduit en bouillit. Comment ce garçon pouvait finir par être aussi médiocre ? James se posait réellement la question pour le coup. Qu'est ce qu'il avait foutu durant toutes ces années ? Que dalle ! Et il s'en rendait parfaitement compte maintenant. Comment il avait put en venir à ne pas s'améliorer, dites-moi ? Il ne cessait de grogner, alors qu'il fixait le sol en serrant les dents, alors qu'il était littéralement à genou sur le sol en se tenant les côtes. Il aurait bien besoin d'un médecin, non ? Ou un peu de repos ? Il était bien trop têtu pour vouloir rester allonger de toute façon. A moins qu'on l’assomme, mais bon... Malgré tout, il tenta tout de même de se relever, serrant les dents un peu plus fort, alors qu'il finissait tant bien que mal sur ces pieds. Est-ce qu'il pourrait continué ? Peut-être pas, malgré le fait qu'il avançait en direction du Mentor. Il voulait réellement le cogner celui-là, mais pourtant, il ne le pourra pas. Malgré qu'il fera à peine deux pas dans la direction de Mugetsu, ce crétin a la chevelure rougeoyante finira par s'écrouler de nouveau sur le sol, venant de finir par s'évanouir. Il avait beau ne rien faire paraître à la plupart des gens qu'il fréquentait, pour le coup, sa ratait complètement, mais... Il n'était qu'un humain,après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Haiko
Ex Jūichi Ban Tai Fukutaïsho || Requin Borgne
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 03/05/2015
Âge : 26

Fiche perso
Niveaux:
66/100  (66/100)
Expérience:
4650/8000  (4650/8000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   Mar 11 Aoû 2015 - 15:03

« I have short hair And I'm faced with a few complications. So, so if you care, Try to analyse the situation ,You know, man, As the leaves fall on the ground, My soul is goin', Round and round and round»

Welcome home Kiddo.


Il aura au moins eu le mérite d'avoir essayé. C'est les paroles que vous espérez sûrement entendre. Hmpf. Pathetic. Ce gamin n'a juste pas su s'arrêter au bon moment. Il a voulu jouer au plus fort, être un loubard dans l'âme. Et il a misérablement raté son coup. Il a misé tout ce qu'il avait et a fini rétamé. Tsss. Et dire que je m'étais tout de même retenu. Poor Kiddo...

Dix années avaient passées si vite. Il avait changé. Il devait vraiment prendre soin de sa gueule et de son look. Cela m'étonnerait pas qu'il joue désormais les poseurs ou les gigolos. Il n'y avait qu'à voir la tentative de sauvetage de sa coupe foireuse tout à l'heure. Rien que d'y penser, ça me donne envie de le frapper encore. Sinon, j'suis déçu par ce plonker. Il en avait pas branlé une durant mon absence. Il s'était laissé vivre et était resté sur ses acquis. J'me demande même s'il n'avait pas rouillé entre temps. Rusty boy...

Il avait vraiment foncé tête baissée en agitant son poing vers moi. J'avais entendu le choc qu'avait produit Areta lorsqu'il l'avait emplafonné. Et peut-être aussi quelques craquements. Je ne m'étais pas aussi bien retenu que je le pensais. James était sur les genoux, se tenant en grimaçant de douleurs quasiment à mes pieds. Il pouvait se tenir les côtes autant qu'il voulait Kiddo, je n'éprouvais aucune pitié pour lui. Gronde, débats-toi autant que tu veux, l'issue de notre combat était déjà connu. En fait, cela n'avait été qu'un tabassage en fin de compte. J'en éprouvais aucun plaisir. Au contraire, cela m'agaçait au plus haut point. Je serrais mon poing gauche tout en regardant avec mépris ce shithead.

Tu t'es relevé que pour t'effondrer à nouveau. So wretched. J'avançais pas à pas vers lui en le regardant toujours de haut. Ma main droite se crispait furieusement sur la hampe de mon ancre, s'y plantant presque. J'avais donc entraîné une telle mauviette ? J'avais placé trop de confiance en lui. Bah. Je plantais le diamant ainsi qu'une partie des bras d'Areta dans le sol avant de poser un genou à terre. Je l'agrippais par les cheveux puis je le soulevais jusqu'à avoir son visage à hauteur du mien.

*Qu'est-ce que t'attends pour lui en foutre une autre en pleine gueule ? Je sais que t'en meurs d'envie. Finis-en avec lui puis on rentre. Je commence à en avoir marre.*
*Tsss. Ne me tentes pas, j'en serais capable.*
*T'es vraiment pas fun. Bah tu vas en faire quoi du coup ? Jouer le babysitter à nouveau ?*

Je soupirais d'agacement en l'entendant puis je tournais mon regard vers l'entrée de la ruelle. Je portais deux doigts à mes lèvres et je sifflais rapidement. Je le vis tourner sa tête légèrement avant de hausser les épaules et de faire comme si de rien n'était. Are you fucking kidding me ? Je levais furieusement mon poing avant de frapper le sol avec violence, provoquant une énorme fissure. Je relevais la tête et je fusillais du regard le Ginkongan. Il se mit à sourire de façon agacée avant de venir auprès de moi, les mains dans les poches. Lui aussi commençait à me gaver. J'étais entouré de gens qui décidément me tapais sur les nerfs.

J'avais d'autres chats à fouetter. Je me levais et je faisais face à ce con. Mon poing fusa subitement et j'enfonçais ma main à l'intérieur du corps artificiel. Ma main se referma sur la petite sphère contenant le Ginkongan et je l'extirpa tout aussi violemment. Le Gigai s'affala tel un pantin désarticulé. Je m'avançais tranquillement et je reprenais possession du corps. Je soupira un instant avant de ranger le "candy" dans son distributeur. Je me relevais ensuite puis j'époussetais mes affaires. Je tournais à présent mon regard sur James, toujours inconscient. Rien que de le voir étendu ainsi m'énervait d'avantage. Je le choppais par le col avant de le poser en travers de mon épaule droite. Il faisait son poids mais ce n'était pas grand chose pour moi.

J'entendais d'ici le rire amusé d'Areta, ce qui m'agaçait profondément. Ses railleries emplissait mon esprit alors que je portais le corps inerte de ce foutu gosse à travers les rues. Et la multitude de boulets qui se retournaient et murmuraient à notre vue n'aidait pas à arranger mon humeur massacrante. Mais je devais le supporter. Bordel. Encore quelques minutes et j'arrivais finalement devant le bar. J'observais quelques secondes la façade avant de m'engager dans les escaliers menant à l'étage. Je remontais un peu mon fardeau avant de sortir les clés de mon appart' et de déverrouiller la porte. Je m'avançais rapidement et larguais Billy sur le lit. Je m'essuyais les mains avant de me masser l'arrête du nez. J'venais de  ramener un colis qui allait être chiant. Mais il n'allait pas se la couler douce. Mon aide n'était pas gratuite. Et il le savait ou il le saurait bientôt. Je soupirais longuement avant de m'adresser au gamin. Il m'entendrait sûrement pas mais j'm'en foutais.

- Welcome home, Kiddo.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-