lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Mar 12 Mai 2015 - 23:14

















❝ Kyojinmaru Hyouza ❞
"Je laisse le titre de plus fort aux autres."




Carte d'identité

Nom : Kyojinmaru
Prénom : Hyouza
Âge : 115 ans (mort à 20 ans)
Groupe : Shinigami
Division : Nécromanciens
Rang : Capitaine
Spécialité : Kido; niveau respectable en Zanjutsu. cuisine




Votre physique


La feuille d'érable japonais semble être une sorte de running gag dans l'apparence physique de Hyouza, tant elle est présente. Malgré son nom, plus que la glace et l'hiver, on pourrait penser que son thème est lié aux plantes et à l'automne... Non, sérieusement. Cette foutue feuille d'érable est PARTOUT, même dans ses cheveux, puisque c'est la forme -étrangement naturelle- que sa coupe a finit par prendre avec le temps... quand on vous le dit, que c'est un foutu running gag ! Et que ce soit sur cette simple note, où le fait que ce soit le motif qui apparaisse sur ses vêtements quand il ne porte pas l'uniforme des shinigamis, elle est partout : sur ses kimonos, ses ceintures, et même... ses sous-vêtements. Sans déconner. Ses sous-vêtements ont un imprimé feuilles d'érable japonais. Mais passons, avant que comme moi après rédaction, vous commenciez à voir ces feuilles partout... toi là, dans le fond, je t'ai vu agiter ces feuilles, tu sors  ! ... reprenons.

Si on met le rouge de ces foutues feuilles à part, la couleur dominante chez Hyouza est très certainement le noir... et ce totalement à cause de ses cheveux, nettement trop longs pour sérieusement être ceux d'un combattant : des cheveux longs, ça traîne partout, ça gêne la vision, ça se tire, etc... donc non, même noués en queue de cheval, à cette longueur, c'est pas raisonnable ! Pourtant, il n'a pas l'air de s'en faire outre mesure à ce sujet, bien décidé à porter ses cheveux comme il l'entend, en une longue racine d'érable queue  de cheval noir profond, qui rend très, très, très stylé quand la scène se veut épique. ... attendez, vous pensiez qu'il y avait une raison cachée ? Non. Il trouve juste ça classe.

Il n'est clairement pas aussi grand que le Capitaine Zaraki, mais il reste d'une taille plus que raisonnable, plus grand que la moyenne, et finement musclé, preuve que contrairement à nombre de nécromanciens, il ne délaisse pas l'entretien de son corps au profit d'une étude approfondie du Kido mais, à l'inverse, a choisi de pleinement se concentrer sur les deux. Selon lui, un utilisateur de Kido est là pour offrir du soutien, mais que vaut un soutien si il se fait tuer à l'instant même où ses adversaires parviennent jusqu'à lui ? Aucun intérêt. Donc, il fait du muscle autant qu'il fait de la nécromancie, se faire tuer sur le champ de bataille ne faisant après tout aucunement partie de ses projets d'avenir proches.

Son visage reste grandement inexpressif, il ne montre que peu ce qui lui passe par la tête,  et son regard vert intense, dérangeant de par l'inhabituelle couleur blanche de ses pupilles, n'en rend ce dernier que plus difficile à regarder en face pour bon nombre de personnes... chose qu'il ne semble absolument pas comprendre.



Votre caractère

Comme il a été dit un peu plus haut, Hyouza n'est pas la plus expressive des personnes, et pour le coup, que son nom signifie iceberg ne semble plus être aussi hors-sujet qu'on en avait l'impression. ... Bon après, la psychologie d'une personne c'est quelque chose de complexe, on va pas se le cacher, et c'est normal, c'est pas quelque chose qu'on va réussir à résumer en quinze, vingt, trente lignes ou que sais-je encore, soyons francs à ce sujet. La psychologie d'une personne est quelque chose qu'on peut très simplement résumer, mais en réalité, on restera bien loin de l'actuelle vérité de la chose, parce qu'une personne est, pour commencer, incroyablement complexe. Même la plus simple, la plus stupide des personnes est en réalité d'une incroyable complexité, et penser pouvoir réellement donner un aperçu de la chose en quelques lignes est... ... Bon OK j'avoue, Hayate et moi on utilise les mêmes techniques putassières, désolé. Revenons à nos moutons voulez-vous ?

Comme il l'a déjà été dit, Hyouza n'est pas particulièrement expressif, c'est même tout l'inverse : il sourit rarement, parle d'un ton, d'une façon générale, égal en toutes circonstances. Jamais une parole n'est prononcée d'une façon plus douce ou plus forte qu'elle ne devrait l'être, au point même qu'on pense que chacun de ses mots est soigneusement pesé et étudié avant de passer la barrière de ses lèvres. De la même façon, ses gestes sont toujours contrôlés, jamais plus vifs qu'il ne devrait l'être, jamais assez faibles pour être mépris. On a l'impression qu'il tente de tout garder sous contrôle, de tout manipuler, de tout calculer même, et comme on ne le regarde que peu dans les yeux, cette impression est renforcée. Quand c'est en réalité tout le contraire.

Hyouza est pur instinct. Il ne réfléchit jamais plus que nécessaire, ne tente pas de se creuser la tête pour trouver des réponses à ses problèmes si il ne l'estime pas utile, et surtout, surtout, ne se force pas à comprendre ou à calculer. Il agit par instinct pur et dur, comme le ferait un animal, et visiblement, ça le réussi ! Quand il s'intéresse à quelque chose, c'est un passionné, quand il se désintéresse d'une autre, alors rien ne saurait être plus insignifiant et ignorable à ses yeux. Il ne se force pas, il est paresseux quand il s’y met, et il est gourmand, n’ayant appris à cuisiner que pour mieux satisfaire ses appétits. Mais pourtant, il est intelligent et vif. Il réagit vite et bien, sait jauger sa force et celle de son adversaire, comprend quand un affrontement serait purement inutile.

Il a aussi un sens de l’honneur étonnamment développé, digne d’un samurai. Il est droit, franc, ne ment que si les conséquences apportées par la vérité d’avéreraient de son point de vue trop dures pour êtres assummées. Il abhorre la lâcheté, et les stratégies qui impliquent des embuscades ou de s’attaquer à plusieur contre un adversaire isolé. Son sens de l’honneur par contre tellement développé qu’il le pousse parfois à prendre des décisions stupides, au grand dam de certaines personnes, et au grand amusement d’autres. Il ne refuse que rarement un défi, apprécie les duels avec ses pairs, que ce soient des combats sérieux ou d’entraînement, et au final, on se rend compte qu’entre le calme qu’il affiche et ce trait précis de sa personnalité, un certain contraste, une contradiction certaine se dessine. Pourtant, pour lui, l’un et l’autre ne sont pas incompatibles.

Enfin, sachez le, vous ne voulez pas être à proximité de lui quand il exprime clairement ses émotions. Seuls les extrêmes s’extériorisent, et les extrêmes peuvent être terrifiants. La gêne est comique, et la tristesse intense. La rage est horrifique. Le masque semble tomber, révéler une bête assoiffée de sang et de destruction. Une vision digne des plus grand films d’horreur, traumatisante même, qui reste à jamais gravée dans la mémoire de ceux qui en sont témoins, pour ceux qui ont la chance d’avoir survécu à ses intenses colères. Ils vous diront qu’ils ont eu l’impression de voir un Hollow se déchaîner.



Votre pouvoir

Yukkisshin (contraction de Yuki (neige) et de Kisshin (démon), comprendre donc Démon des Neiges) Image ici.

La phrase de libération du Shikai est "Massacre, Yukkisshin", donnant alors au katana cette apparence alors que les bras de Hyouza se retrouvent couverts de ces gantelets. Le fonctionnement de ce zanpakuto de glace est très simple. Il gèle les fluides corporels(sang, sueur, muqueuses et secrétions diverses et variées), et uniquement les fluides corporels. De fait, ça en fait un Zanpakuto purement et simplement inutile en combat à distance, puisqu'un contact physique est absolument nécessaire pour qu'il s'active : il faut qu'il provoque une blessure pour que le gel, localisé, se produise. Seule une blessure profonde qui lui permettrait d'accéder aux veines et donc au réseau sanguin pourrait provoquer un gel intégral.

Le bankai, lui, offre un tout autre style de combat. Sa phrase de libération "Danse sur le champ de bataille, Akuma no Joou Yukkisshin" (Yukkisshin, Reine des Démons)semble par ailleurs en être une indication claire. L'épée change radicalement d'apparence après s'être évaporée un temps dans l'air, devenant une arme plus lourde, plus agressive, alors que les gantelets disparaissent. Et surtout, surtout, Elle apparaît. Elle ? D'après Hyouza, il s'agit d'une manifestation physique de son Zanpakuto, capable de réfléchir et d'agir de façon totalement indépendante de son manieur, elle est brutale, agressive, dangereuse, et bien sur, possède les mêmes capacités que le Shikai, en plus d'être armée d'un petit poignard. Son principal but est de prendre les devants sur les adversaires de son manieur, lui permettant de rester en arrière alors qu'elle assure le combat au corps à corps. Compte tenu de la difficulté non négligeable qu'ont les lames à la blesser, on la suppose faite entièrement de glace, certainement prise à l'eau présente dans l'atmoshpère. Il n'empêche que, à l'image du bankai du capitaine Komamura, toute blessure subie par l'un est infligée à l'autre, ainsi, l'envoyer au corps à corps représente un risque certain, sans compter... la nature extrêmement agressive de son Zanpakuto, qu'il a d'énormes difficultés à maîtriser et contenir, faisant d'elle, plus que d'une alliée, une incertaine joker.



Votre histoire

Les âmes sont quelque chose de mystérieux. A la fois d’une incroyable simplicité, et pourtant d’une complexité sans pareille, on peut considérer qu’elles sont ce qui constitue le véritable coeur d’une personne. C’est aussi tout ce qu’il reste des êtres après leur mort, quels qu’ils soient : Humains, animaux… on peut même pousser le vice jusqu’à penser que chaque être vivant possède une âme, et ce, jusqu’au plus insignifiant des virus. Et tant qu’elle n’est pas détruite, fragile chose sans enveloppe qu’elle est, le potentiel d’évolution et de transformation d’une âme est à l’image de ce que l’on imagine du potentiel qu’à l’être humain au regard du progrès : infini. Quincy, Fullbringer, Hollow, Shinigami. autant de grandes catégories qui ne sont qu’une preuve de plus que la force d’une âme n’est jamais totalement déterminée dès le départ, tant de catégories desquelles il est possible de rentrer et de sortir, et son plein gré ou contre sa volonté. Et dans cette vaste mer que représentent les âmes, Hyouza n’est qu’une goutte de plus, mais une goutte particulière.

Né il y a plus d’un siècle au Japon, pris entre deux ères, deux transformations du pays, l’existence de l’actuel capitaine des nécromanciens n’aura pas été de tout repos. Fils ordinaire d’un gérant ordinaire d’une auberge ordinaire, Hyouza vit le jour en l’an 32 de l’ère Meiji. Et autant dire qu’à l’époque, la vie n’avait rien de bien facile ! La transformation économique du pays, la sortie du Sakoku du pays, tout ça contribuait à faire du Japon un pays troublé, et forcément, les premiers à souffrir des difficultés économiques étaient les plus petits. Hyouza appris très vite à manier le couteau de cuisine, la parole, et toutes ces plus ou moins grandes choses nécessaire quand on faisait le commerce du sommeil des gens. Puis l’empereur mouru, et on rentra dans l’air Taisho. On s’ouvrait encore un peu plus sur l’occident. Mais ce fut cette ouverture qui tua Hyouza. De nombreux artistes allaient en Europe, étudier l’art des occidentaux, mais ce n’était pas la seule chose qui s’exportait. De rares étudiants, dont Hyouza faisait partie, avaient aussi eu la chance de partir.

Et parfois, la vie c’est con, c’est injuste, et on meurt pour que dalle. A 20 ans, Hyouza mourru… d’une intoxication alimentaire après une farce qui avait mal tournée et de la nourriture qui avait tournée dans le bateau de retour. Il n’aura même pas eu le temps d’atteindre les côtes japonaises, et se fut son cadavre, vidé de toute vie, qui atteint les plages de l’archipel du soleil levant après avoir été jeté à la mer. Un Shinigami aurait pu, et du, rapidement le retrouver, mais le destin en décida autrement. Il erra un temps en tant qu’esprit errant, sans se rendre compte de ce qu’il se passait, avant de retrouver l’auberge dans laquelle il avait grandi et aider… sans comprendre pourquoi on ne le voyait pas, le reconnaissait pas, pour quelle raison l’ignorait-on donc ? Il ne comprenait… ne voulait pas comprendre… il voulait juste… qu’on le voie… Qu’on le remarque… il était… rentré. Enfin rentré…

Le Hollow qu’il devint failli dévorer père et mère, mais fut rapidement maîtrisé et purifié, envoyé à la Soul Society.

Fin de l’histoire, il vit heureux à tout jamais en tant qu’âme dans le Rukongai ? NOOOON trop facile ! Le truc, c’est qu’on a déjà vu dans le manga qu’il pouvait arriver qu’une âme en assimile une autre, bien généralement de façon forcée des effets intéressants s'obtiennent comme dans le cas des Hollows qui montent leur puissance en s'entredévorant, il s’agit donc toujours de cas bien particuliers. On ignore exactement ce qui s’est passé, mais quand l’âme de Hyouza atteint finalement la Soul Society, il cessa d’être tout à fait humain. Comme vous devez sans doute le savoir, quand l’âme d’un Shinigami ou d’un humain meurt dans un monde spirituel, tout ce qui compose son être se décompose en particules, et ces mêmes particules sont ce qui composent, entre autre, la Soul Society ? Eh bien, c’est là qu’on s’amuse. Chaque Hollow est spécial, a un pouvoir unique qui lui est propre, qu'il apparaisse de façon hasardeuse, ou bien, bien souvent, déterminé par la vie qu'il avait vécu avant... et c'est là que cette particularité rentrait en scène. La capacité d'apprentissage et d'adaptation remarquables qu'il possédait naturellement avaient été convertis en sa capacité de Hollow : en dévorant une âme il gagnait non seulement en reiatsu, comme n'importe quel Hollow, mais aussi et surtout, en addition, il absorbait les données présentes dans les âmes, comme stockant informations et connaissances pour prévoir son évolution prochaine. Et dévoré, c'était ce qui s'était passé. Certes, il n'avait pas eu le temps de dévorer ses parents mais... un Shinigami, ça combat, ça se dévore. Oui, l'un des shinigamis qui avaient tenté de le "sauver" s'était fait tué... et avalé. Yuuup, gross, mais il a buté, avalé, et donc assimilé, puis s'est fait tuer. Charmant hein ?

Mais dans le même temps, l'âme qu'il avait intégré à la sienne l'avait changé sans qu'il ne le réalise. Il avait accès aux souvenirs. Tous les souvenirs de l'unique âme qui constituait son collectif : connaissances sur le Rukongai et le Seireitei, informations de bases sur les shinigamis, et mêmes les bases du Kido ainsi que certains sorts, tout ça, il le connaissait de façon instinctive, sans trop comprendre pourquoi : lui-même n’avait aucune conscience de ce qu’il était, ou plutôt, de ce dont il avait été brièvement capable avant d'être purifié. Cependant, il comprit vite que si il désirait se gagner une place, et une vie confortable, alors intégrer le corps militaire des Shinigamis était la seule solution réellement valable. Ses aptitudes instinctives, en particulier en Kido, lui permirent d’intégrer l’académie des Shinigamis. Ces mêmes aptitudes pré-acquises, cette base solide que nul autre n’avait, lui permirent de raccourcir l’habituel cursus de six ans de deux années. Il avait les bases, mais surtout,il les avait totalement acquises, comprises, peut-être même bien mieux que nombre de ses pairs, et se furent ses connaissance, et son incontrôlée passion pour la nécromancie qui lui permirent de passer de division en division jusqu’à atteindre le corps des nécromanciens.

La suite vous pouvez sans doute aucun la deviner : point de goût de la compétition, mais amour des duels, soif de connaissances, et au final, entraînement régulier, meilleure condition physique comme spirituelle que nombre de ses pairs, tout ça en faisait un nécromancien efficace qui comprenait, apprenait, et appliquait plus vite, plus efficacement que les autres. Hyouza n’a pas cherché à se trouver au sommet, ni à être le capitaine des nécromanciens. Pourtant, c’est ce qu’il a fini par devenir, après le départ tout récent de son prédécesseur à la retraite. … Lui-même ne comprenait ni la raison de la décision de ce dernier, ni pourquoi il avait accepté, mais ce qui était certain, c’était qu’il était là. Peut-être voulait-il simplement, sans s’en rendre compte lui-même, savoir ce que ça faisait, de se tenir là ?



Et vous alors ?!

Pseudo : Muriuki mes amis, Muriuki !
Âge : 20
Comment avez vous trouvé le forum ? : Un certain Roucarnage m'a ramené ici °w°
Un petit avis ? : Design sympa, communauté a l'air agréable, bref, z'avez tout bon !
Et notre code :



© Nocty
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 963
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 25
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Dim 17 Mai 2015 - 17:21

Osu !

Le niveau de la fiche est louable. Bonne orthographe et syntaxe, agréable à lire toussa toussa.
Par contre, niveau contenu, il y a quelques points à rectifier x)

Kyojinmaru Hyouza a écrit:
Eh bien, que viendrait-il à se passer si une âme venait, après purification, à se reformer dans la Soul Society, en absorbant au passage une partie de ces fameuses particules ? On obtient quelque chose de similaire à l’Espada n°9, un collectif, mais d’une façon bien différente. Là où Kaien Shiba et le Metastacia se sont battus pour la dominance avant de se faire dévorer par Aaroniero, Hyouza lui, était une âme complète qui n’a absorbé que des fragments d’âmes, des fragments de Reiatsu, et par conséquent des fragments de mémoires et de consciences : dominant il était, dominant il restera. Unique et sain d’esprit, de par la faiblesse de ce qu’il avait alors absorbé.

Tout ce passage m'a fait tiquer énormément, il y a confusion. Quand une âme purifiée arrive à la Soul Society, elle est entière et n'assimile rien de tel au passage. Elle se fait baigner dans les particules spirituelles de la Soul Society qui peuvent réveiller le reiatsu chez certains "élus", mais elle ne va pas intégrer des particules de mémoire, de conscience ou même de pouvoir d'autres individus décédés. Le cas de Metastacia est particulier puisqu'il a été bidouillé par Aizen et avait la faculté de fusionner avec les corps spirituels qu'il touchait. Il a fusionné avec Kaien et sont morts tous les deux. Puis, grâce aux modifications qu'il avait reçu d'Aizen, il a pu retourner au Hueco Mundo pour se reconstituer et Aaroniero l'a absorbé avec Kaien qui était encore une part de lui. Donc, en aucun cas il s'agit d'un phénomène rare, c'est un phénomène due à des capacités uniques. Il faut changer tout ça du coup =)

Concernant le pouvoir, je ne vois pas de soucis, ça devrait le faire à mon avis la fusion des effets du Bankai de Komamura et du Bankai de Kurotsuchi.

Aussi, j'ai vu que tu as mentionné les Bounts. Il faut savoir qu'il s'agit d'une race inventée dans l'anime et qui est non présent dans le manga. Du coup, on ne les prend pas en compte. Voilou voilou pour le moment !

_________________


Merci Jaja ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Dim 17 Mai 2015 - 18:46

Modifications effectuées, en espérant que ça aille avec cette nouvelle version !
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2265
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
12820/17000  (12820/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Ven 22 Mai 2015 - 15:55

On m'a dit que tu devais encore une fois modifier. Est ce qu'est bien fait cette fois ci? =)

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Ven 22 Mai 2015 - 16:10

Oui, depuis quelques jours déjà ~ !
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2265
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
12820/17000  (12820/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Lun 25 Mai 2015 - 14:37

Coucou.

alors moi j'ai rien trop a redire SAuf dans l'histoire je ne suis pas d'accord avec cette idée d'assimilé.. De plus il me semble qu'Ichigo en a déjà parler. Pour moi le pouvoir d'Arroniero.. ben c'est le sien et d'autant plus qu'il est jouable sur le forum.. Donc ça fait un peu trop proche a mon gout et surtout un brin cheater. =(

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Lun 25 Mai 2015 - 17:51

Bon euh... Du coup ça me laisse un peu con moi ^^"

Le truc c'est que sans ça, j'vais devoir réecrire BEAUCOUP de choses, et j'avoue que les idées sont grandement manquantes, parce que du coup ça rend le personnage totalement incohérent, donc je demande un délai supplémentaire, histoire d'avoir le temps d'essayer de réécrire tout ça ~
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2265
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
12820/17000  (12820/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Lun 25 Mai 2015 - 18:38

Ya pas de sushi king

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Baron

avatar
Messages : 1715
Date d'inscription : 08/11/2013
Âge : 28
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
15900/17000  (15900/17000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    Lun 15 Juin 2015 - 15:29

Du nouveau ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Y'a ceux qui se battent pour arriver là. Puis y'a moi. ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avant de changer pour quelqu'un, penses à ceux qui t'aiment pour ce que tu es ♠ Mae la seule et l'unique (a)
» Il y a toujours un moyen pour arriver à ses fins
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Passation de pouvoir à Cait Shelter : vous allez souffrir héhéhé è_é
» Priam ⚜ pour arriver à moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Aile des personnages :: Aile des oubliés-