lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Convocation matinale ( Pv Nobu )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Jeu 18 Juin 2015 - 1:37



Les choses semblaient changer au sein de la Neuvième Division... Mais pas tellement pour Takouya. En effet notre Kyu Ban Tai San Seki ne rechignait jamais à sa tâche, comme à soutenir son supérieur directe... Hisagi.  D'une rigueur aussi noble que travaillé, il avait rempli et classé bons nombres de dossiers.. jusqu'à ce que l'on annonce la venue d'un supérieur tout autre... Un capitaine. Enfin... Ce n'était pas trop tôt pour cette Division tout simplement décapitée , en proie à la méfiance et au désarreoi. Le noble D'ongil, plaignait en quelque sorte leur nouveau dirigeant. Ce dernier allait devoir regagner la confiance de ces hommes qui venaient de goûter à la morsure funeste de la trahison. Iee, cela allait être assez difficile pour cet homme que de convaincre cette division de le suivre comme un seul homme. Mais le temps sera sans aucun doute un bon allié. Cependant, si Takouya le plaignait, il le remerciait aussi, car il ne sera que bénéfice pour le Gotei Treize. Les temps étaient troublés et pas en leur faveur. Notre Kyu Ban Tai San Seki se rappelait encore de sa confrontation avec Aizen... se tenant au côté de Hinamori.. et Hitsugaya Taicho. Il avait pu mesurer la force de l'ennemi et il n'avait pas pu faire grand chose.  La force du désert en était resté muet devant cette puissance. Ghanima en éprouvait encore une certaine rancœur.. mais....Takouya ne pouvait pas lui en tenir rigueur.. les fremen avaient le fierté.. tout comme lui même...

Sa main s'attarda un instant sur la garde de son zanpakuto.. Ghanima... Depuis lors.. notre Troisième siège n'a pas cessé de s’entraîner chaque matin avant son service, afin de se perfectionné.. de ne faire qu'un avec le sable... Un jour il parviendra à l'éveil il le savait.  Mais peut être que cette guerre ne lui laissera pas ce privilège. Peut ere grillait il les étape aussi. Son regard doré s'attarda un peu sur le soleil rouge du matin... Il était bien difficile en ce moment d'être véritablement clairvoyant. Kull Wahad..  Le noble inspira lentement et réclama la paix en son être, ses muscles se détendant progressivement.. Le Gahfla n'aura pas raison de lui et en ce jour, il lui fallait toute sa tête. En effet, d'ici quelques minutes il devra se présenter pour la première fois, face à cet homme qui s'avérait être son capitaine. Takouya ne se montrera aucunement offusqué ou arrogant. Cela n'était pas en son langage.  Un léger sourire vint à ses lèvres.. un rictus calme et tranquille, il n'y avait là aucune ironie. Ses paupières s'abaissèrent et enfin d'une impulsion, l'Héritier des D'Ongil s'avança vers les Taicha, saluant au passage du visage, ses compagnons d'armes. En ce jour. Mudir, sa chauve souris du désert, ne l'accompagnait pas.

Pénétrant dans le couloir, il vint tout bonnement frapper à la porte de son supérieur, avant d'entrer et de s'approcher de quinze pas. Ce n'est que là, qu'il s'inclina  légèrement, non sans unir ses mains par les paumes et de les séparer d'un geste simple.


Takouya D'onGil Kyu Ban Tai San Seki pour vous servir.

Sa voix résonnait de manière apaisante et contrôlé.. un ton qui se voulait professionnel et qui démontrait parfaitement sa personne. Tout en lui ne respirait que la tranquillité, alors qu'a son flanc, Ghanima l'accompagnait en son fourreau d'un bois sombre.  Cette pièce, notre Héritier la connaissait bien.. du temps de Tosen, mais il était étrange d'y revenir après tout ce temps.  Jusque là.. il l'avait évité.. comme si cela aurait pu apporter des mauvaises ondes. Takouya n'était cependant pas superstitieux.. n'en déplaise à son zanpakuto, mais dans un sens,  il préférait se focaliser sur le bien de la Division. C'était son devoir en tant qu'officier.  Il donnerait volontiers son eau en cette guerre, si cela pouvait rapporter la paix et l'équilibre. Quand bien même il ne connaîtra pas alors.. le grand Ajhra. Mais qu'importe.  Présentement, Takouya faisait face à cet homme qu'il voyait pour la première fois … Sachant que tout début était d'une extrême délicatesse, l'erreur ne serait permise.

Vous... m'avez fait mander ?

Car jusque là, le Kyu Ban Tai San Seki des lieux, ignorait encore le pourquoi de cette convocation, et il en attendait alors.. la réponse.. sauf si son supérieur n'en avait guère le désire.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Ven 19 Juin 2015 - 10:17



Parfaitement immobile, Takouya se contenta d'écouter son supérieur. Ce dernier semblait assez direct. Aussi il ne fit qu'accepté du chef en ce qui concernait le thé.. bien que.. i notre noble n'avait aucune idée de ce que pouvait être le thé anglais. Ce n'était pas en ses habitudes et à cela Ghanima répondrait qu'il préférait la bière d'épice. Sauf que cette dernière montait fort vite à la tête paraît-il. Enfin jusque là, notre Troisième siège ne formula aucune paroles, jusqu'à ce que l'on autorise.. Cependant, il approuva rapidement du chef quand à l’appellation de son nom. Il lui semblait pourtant  s'être présenté, rien qu'en pénétrant dans la pièce.  Mais après tout, il n'était pas là pour critiquer, mais visiblement pour faire face à bon nombres d'interrogation. S'en était même presque intriguant.. Comment pouvait il juger son propre supérieur alors qu'il ne le connaissait point ?..Kami sama lui en préserve de juger un homme dont il n'en connaît rien.  Quand à sa franchise..  En tant que D'Ongil le mensonge était prohibé, et ce n'était pas lui qui dérogerait à cette règle. Aussi son supérieur pourra dormir sur ses deux oreilles à ce sujet.. C'est donc d'un mouvement calculé et noble, que Takouya prit place à la demande de son Taicho. Le regard du San seki se voilèrent une petite seconde, offrant cet air doux qui le caractérisait. Puis enfin sa voix rompit enfin son mutisme, laissant un ton atone se manifester :

Sauf votre respect  Taicho, je n'ai jamais encore entendu parlez de vous et je me trouverais bien arrogant de vous juger, alors que je vous observe pour la toute première fois. Je ne suis pas un jeune Wali.

Fit il alors qu'il recevait de ses mains le thé.. une douce chaleur s'empara de ses phalanges et son arôme méconnu semblait apaisante. Presque autant que le sable du désert du Sareer. Un très léger sourire vint à ses lèvres, sans que cela ne soit ironique ou bien quoi.. c'était un sourire humble, avant de disparaître de ce visage encore bien juvénile. D'un mouvement, il porta à ses lèvres le contenant et bu une gorgée.. Oui en effet, cela n'avait rien à voir avec ce qu'il connaissait et ce n'était pas pour autant.. mauvais. Bien au contraire en vérité. S'en était presque surprenant et il se permit une autre gorgée avant  de concéder à nouveau envers son supérieur ;

Avant votre venu, je pense ne pas avoir démérité en mes devoirs. Je ne cherche pas  les éloges ni les mérites. Je ne fais que ce que je dois. J'ai tenu a ce que nos hommes apprennent à de  nouveau se faire confiance, bien que cela soit une tâche bien difficile à cause de cette trahison.  Je pense qu'il vous appartient de parvenir à nous unir à nouveau. Tout ce que j'attends de cette fonction.. c'est qu'elle me permette de poursuivre mon voyage dans le désert.. afin que je découvre véritablement ce que je suis. Peut être alors serais je ne pleine mesure de protéger la Soul Society.

Son regard doré croisa alors celui du Kyu Ban Tai Taicho.  Si ce dernier pouvait être aussi stable que ne l'est le Sihaya.. alors il le suivra. Car Takouya observait une règle.. il ne mourra pas auprès d'une personne qu'il ne voudrait pas. Il était un guerrier et un serviteur du désert, et ne rechignait sous aucune tâche. Cet homme s'en rendra certainement compte. Cependant, Takouya n'avait aucune prétention envers lui .. Seulement.. il mettait de l'espoir en cette venue et reprise de fonction.  Parce qu'il n 'était pas le premier à  se présenter ici... et le noble ne voulait plus être déçu..La neuvième avait assez souffert et il serait temps qu'elle puisse enfin démontrer ses valeur et non .. la tromperie.  Notre jeune San Seki ne s'attendait pas  ce qu'il comprenne absolument tout ce qu'il venait de dire, mais une chose était sûr.. il pourrait compter sur lui comme un élément stable de la Division. Jamais Takouya ne ferait quoi que ce soit contre leur hommes et encore moins contre ce monde qui l'avait vu naître.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Lun 22 Juin 2015 - 13:10



Toujours assit, Takouya restait droit et attentif.. Son regard se marqua d'une légère flexion des sourcils  .. affichant alors sur ce visage encore juvénile.. une gravité plus prononcé.  Notre noble était loin d'être un égoïste, bien au contraire.. son but est de s'éveiller enfin pour aidé encore mieux là Soul Society.. il n'y avait là rien de personnel. Cependant personne ne lui apprendra cela.. pas même le Taicho ici présent. L'évolution du zanpakuto et du shinigami était très personnel. C'était une relation sur le long terme.. L’entraînement n'avait rien à voir avec cette cohésion... seul le temps était complice de progression à ce sujet. Quoi qu'il en soit cette première réplique lui apparut comme plus qu'étrange. Ce n'était certainement point lui qui allait s'interroger et vérifié surtout ce qu'était son supérieur. L'inverse était plus normal cependant. Depuis quand un employé se renseigne sur son patron ? A moins d'avoir dans l'idée de lui mettre des bâtons dans les roues.. ou encore l'évincer... Ce serait là preuve de méfiance. D'ailleurs la Neuvième Division était méfiante. Cet homme n'était pas ici quand il a fallut redresser la tête au même titre que la Troisième Division et la Cinquième. Il n'était pas là quand  Takouya et Hisagi ont dû relever leur camarades avant de panser leur propres plaies, suite à cette trahison. Notre Troisième siège n'avait rien à prouvé, parce qu'il était apprécié par ses pairs.  S'il y avait une personne qui se devait de gagner la confiance de ses hommes .. c'était Nobushige... Nul n'avait encore vu ses actes. Non pas que Takouya se défiait de lui non.. mais c'est clairement ce pourquoi  il pensait, qu'il  allait devoir posséder de la patience envers eux. Leur réclamer quelque chose... ne sera pas aussi facile, car la marque au fer rouge de la trahison était pleinement ancré en leur cœur.  

Son visage s'inclina avec justesse et reconnaissance lors que le Kyu Ban Tai Taicho le remercia pour ses services, mais en revanche non.. Takouya n'avait absolument pas l'idée de vouloir évoluer dans une autre Division. La neuvième était devenue sa maison depuis qu'il y était entré. De plus c'était un fait extrêmement rare que de changer de Division. De son vivant, il n'a connu qu'une seule personne qui avait fait cela.. Abarai Fukutaicho.. Il y avait un petit moment d'ailleurs qu'ils ne s'étaient pas revu, mais notre noble était confiant depuis que le Sihaya semblait revenu... Kuchiki Byakuya.  


Sauf votre respect Taicho... Mon rôle est de vous soutenir comme n'importe quel officier. C'est mon devoir, mais  si vous voulez que les officiers vous accordent leur confiance.. ainsi que moi même, c'est à vous de vous montrer patient à ce sujet. Comme vous l'avez souligné, le papier ne donne qu'une approche de la personne.. cela ne vaut pas le réel. Il faudra de la patience et des actes.  

Sa voix n'avait pas dépasser le iota de la tranquillité. Takouya était un homme calme par nature. Il disait ce qu'il pensait sans jamais avoir d'arrière pensée, quand bien même sa naissance lui imposait de prendre garde à ses paroles. En effet dans la noblesse.. ce n'était pas toujours une bonne chose que de parler ouvertement. Mais là.. c'était un guerrier, qui parlait à un autre guerrier. En revanche.. ce qu'il entendit par la suite le laissa perplexe... apprendre à tout le monde le Shikai et le bankai ?.. ce n'était qu'une utopie.. et un danger de sur croix. L'évolution entre le shinigami et le zanpakuto.. qui est de base un azauchi, était longue et progressive. Forcer les chose pouvait induire à l mésentente et le manque crucial de préparation. Sans parler que le Shikai était un éveil rare. Et le bankai bien plus.. Lui même ne savait pas si le dormeur qui était en lui verra le jour, dévoilant sa véritable force.  Sa main droite reposa sagement la tasse de thé sur la surface plane du bureau, tandis que son regard doré se fixa avec respect sur son supérieur.

Cette idée est louable, mais vous savez comme  moi que cela n'est pas possible. Vous même qui avez le Bankai, savez que cela n'est pas venu en quelques jours, mais bien au file des années et de cette cohésion avec votre Zanpkuto. Je ne vous apprend rien quand à savoir que c'est une partie de vous même. Ce genre de chose ne s'apprend pas, c'est hautement personnel. Il faudra beaucoup d'années.. voir plus.. si bien que beaucoup d'entre nous, n'auront pas le potentiel d'aller plus loin. Le shikai est en soit une  belle progression et assez rare..

Il fit alors une courte pause. .

Nous sommes en guerre et cette dernière nous a déjà joué bons nombres de tour.. à commencer par la captivité de Kuchiki Taicho. Du temps..nous n'en avons pas. Ce dont nous avons besoin ici , ce n'est pas de l’entraînement, mais votre capacité à nous rassembler et ressoudez la confiance que nous devrions avoir envers notre Taicho.. en l'occurrence vous. Cela ne s'adresse pas à vous en tant que personne mais ce que vous représenté. Vous êtes à la place du traître.  Gagnez la confiance de vos officiers, gagnez ma confiance.. et vos hommes vous suivrons où que vous alliez.  


_________________

Revenir en haut Aller en bas
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Dim 28 Juin 2015 - 2:00



Takouya n'était pas un défaitiste.. il avait simplement exposé les fait. Il lui apparaissait comme logique que leur Taicho allait devoir ressoudé cette confiance perdu. Lui meme ne s'était point laisser abattre pour aider au mieux tout le monde, il s'était même presque oublié dans l'histoire. Étant donné sa jeunesse, question carrière, il n'avait que peut connu Tosen... et cette trahison n'avait pas eut l'impacte que cela avait pu avoir envers Hisagi Fukutaicho par exemple.. et bien d'autre. Mais il n'avait pas pour autant été aveugle à la souffrance de ses camarades, bien au contraire. Alores pourquoi cet homme ne le voyait il pas ? S'il n'avait pas les yeux pour voir.. il devait forcement avoir ceux du cœur et de la raison.  Sinon  pourquoi avait-il cette place ? Quelle était l'idée du Sotaicho derrière cela ?.. Pour ainsi dire.. notre D'ongil était un peu décontenancer derrière cet aspect calme. Il préféra garder le silence.. et se laissa simplement porté par cette histoire. Il aurait été impolie qu'il interrompe son supérieur.. mais il était certain que leur vison.. n'était pas la même.  Ce n'est pas pour autant qu'il irait contre.. mais pour sa part... il savait qu'il n'était pas prêt en ce qui concernait la découverte de son Bankai. Ghanima était encore trop mystérieux pour lui.. il avait tant à apprendre de cette sagesse du désert...

D'ailleurs ne parlant de son zanpakuto.. ce dernier jouait encore de la balisette en son yali.. laissant son maître  gérer sa perplexité du moment.. et oui. O n le sens le soutient sur ce coup là. Mais Takouya ne lui en voulait pas. Inspirant lentement, notre Troisième siège restait droit en son siège.. et vida sagement sa tasse de thé tout en écoutant de ses oreilles attentives la suite de tout cela... Ils formaient une famille ?.. Le noble pouvait le ressentir oui.. mais cette famille avait un doute assez profondément encré en elle.. pourquoi ferait elle plus confiance à un Taicho qu'a un autre.. au vu de ce qu'il s'est passé. Si le noble pouvait comprendre cette question... D'autres pourraient parfaitement le démontrer. Takouya n'avait fait qu'être franc envers son supérieur.. lui démontrant ce qui gangrenait un peu cette Division et peut  être même la Troisième et la Cinquième Division. Ils avaient tous besoin de temps.. un temps trop précieux et trop court , a cause des derniers événements.

Mais oui,il lui donnait tout de même raison concernant la famille.. même si pour Takouya, c'était pour ainsi dire.. sa seconde... En effet, étant l'héritier de son propre clan, ce genre de concepts.. l'avait suivit de puis son enfance. Son eau appartenait à sa tribu..Son menton s'inclina légèrement envers son supérieur et concéda alors.  


Mon eau appartient à la Neuvième Divison et à mon clan. Je ne faillirai pas en cela, ou alors je serais un Gahfla.

Oui, une fois de plus il avait parlé en fremen, et ce.. évidement sans vraiment s'en rendre compte. C'était un dialecte qui lui était venu en même temps que l'apparition de son Shikai. Beaucoup avaient prit l'habitude de ne même plus le relevé.. et certaines autres en avaient même établie un dictionnaire.. dont.. un exemplaire résidait encore sûrement dans le tiroirs du Kyu Ban Tai Taicho. En effet.. le prédécesseur avait tenu à en tenir un.. trouvant intéressant de découvrir ce vocabulaire.. et le sens cachée de cette philosophie qui accompagnaient les pas du jeune homme. Takouya n'avait cependant rien demander.. ni même exprimé la moindre arrogance à ce sujet.. mais il ne rechignait jamais à se reprendre si on lui en faisait la remarque enfin .. du moins si on lui demandait ce que cela signifiait.. il répondait sans ombrage. Aussi, il ne fallait pas se gêné pour oser lui demander, pas même si on était son supérieur.Quoi qu'il en soit, par ses mots, le noble venait d'exprimé sa loyauté envers son groupe et aussi cette volonté que de soutenir ce dernier.  


_________________

Revenir en haut Aller en bas
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Dim 5 Juil 2015 - 16:41



Assit sur sa chaise, Takouya avait de nouveau fait silence.. écoutant simplement son supérieur. Visiblement.. ce dernier semblait satisfait de ses paroles, c'était déjà cela de prit malgré tout. En revanche, il ne le suivait pas tellement en cette idée de.....discuter boutique ?... Cela s'apparentait forcement à une expression non ?.. Peut être  pas en vérité.. voilà qu'il lui parlait du journal du Gotei Treize. C'est vrai que ce dernier avait un peu ralenti ces dernier temps.. Mais on ne pouvait non plus en vouloir à Hisagi Fukutaicho. Ce dernier avait été surmené depuis le départ de leur ancien Taicho. Cependant, voilà.. notre jeune Troisième siège ne s'attendait pas du tout à ce qu'on lui propose d'écrire le prochain numéro. Dans un sens , il en était très honoré, mais il se savait pas adapter pour ce genre d'exercice. Non pas qu'il ne savait pas écrire aussi bien... pour un noble cela serait un comble.. non mais il lui arrivait d'user de terme qui était propre au désert et cela malgré lui.. et ensuite Hisagi était le plus qualifié en ce domaine. C'était lui qui s 'était donner la peine de le continuer, cela ne serait pas honorable de lui en retirer les lauriers. Notre D'ongil n'était pas du genre à piquer le travail d'un autre.. même si cela semblait venir d'un ordre. C'était déjà en effet assez comique que la Division soit charger d'écrire le journal.. quand pour la seconde fois.. c'est un aveugle qui le dirigeait.Cependant notre San Seki savait que le handicape n'était pas toujours celui que l'on pouvait voir physiquement... les être pouvaient avoir de bons yeux.. et ne rien y voir cependant...

Aussi Takouya finit par doucement se lever et s'inclina légèrement envers son supérieur. Non sans laisser alors son timbre monocorde.


Je suis honoré par cette demande, Nobushige Taicho, cependant je me dois de refuser cette offre. Hisagi Fukutaicho s'est toujours donné du mal pour le faire, malgré les événements. Je pense que lui retirer cela, ne serait pas justifié pour le travail qu'il y apporte. En revanche, je veux bien le seconder s'il le désir.

Ceci lui apparaissait comme honnête et il espérait que son supérieur accepte cette requête aussi humble qu'elle pouvait l'être. Takouya était un peintre.... mais pas véritablement un écrivain.. dessiner.. il adorait cela et son petit carnet noir qui lui servait de croquis.. ne le quittait jamais.. il était toujours là.. cacher dans le revêtement de son habit sombre.  Il avait d'ailleurs fait quelques dessins pour le journal, à la demande d'Hisagi Fukutaicho .. mais jamais rien de plus. Notre noble San Seki, n'aimait pas spécialement démontrer ses œuvres.. c'était plus pour lui même. Un peu égoïste cela est vrai.... mais c'était un acte qu'on pouvait lui pardonner sans doute, parce qu'en général, il ne se préoccupait que des autres. Le dessin lui apportait beaucoup de paix et aussi des souvenirs. Ces derniers n'étaient pas toujours tendre d'ailleurs.. surtout lorsque cela concernait son adolescence.. et cette cicatrice dans le bas de son dos.

Son regard doré s'attarda sur le visage de son supérieur. Cherchant une approbation à ce sujet. Si jamais il insistait il tâcherait de faire de son mieux dans tout les cas. Mais il dépravait quand même que sa demande sera respectée.  En son esprit Ghanima avait cessé de jouer de la Balisette.. et restait attentif au ressentit de son porteur... Il commençait tout juste à apprécier  le monde extérieur. Car les températures montaient lentement. Un bien fait pour un fremen.. L'hiver.. c'était un calvaire et Takouya se devait d'être des plus impératifs pour le forcer à coopérer.Enfin.. en temps normal, notre D'Ongil n'avait jamais de réel souci avec son zanpakuto.. ils étaient même plutôt en accord.. car lui même ne semblait pas déranger par la hausse des températures. Ce qui  n'était peu être pas le cas de Nobusuke calfeutré dans l'ombre de la pièce. C'était pourtant une méthode assez connu dans le milieu noble.. Une façon de voir pleinement les traits d'autrui.. sans  que ce dernier ne puisse faire de même. Mais Takouya savait aussi être chiant à ce sujet. En ne fixant jamais directement la personne. La plus part du temps, il se contentait de fixer un point juste derrière son interlocuteur.. Cela évitait les manipulations. Au sein de la noblesse, il fallait savoir se garder de ce genre de chose et Takouya avait été à bonne école durant ses études. Certes il était juvénile, mais muni d'assez de bon sens, pour ne pas être trop naïf. Le reste, viendra avec l’expérience des choses.. l'ahjra était encore bien long.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
D'ongil Takouya
Kyu ban tai san seki | Marchand de sable
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2013
Âge : 34
DC : Kuchiki Byakuya

Fiche perso
Niveaux:
60/100  (60/100)
Expérience:
1150/8000  (1150/8000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   Dim 5 Juil 2015 - 22:43


Il était de bon ton que le noble n'entende pas penser son Supérieur.. parce que jusque là Takouya n'avait fait qu'être respectueux envers lui et non injurieux. Mais s'il le qualifiait de « sous fifre » autant le lui dire en face, plutôt que de se croire.. parce je ne sais quel procédé.... imbu de soi même et se comporter comme un coq en pâte alors que l'on arrive à peine en fonction. Au cas ou il ne l'aurait pas compris... lui aussi devra faire ses preuves. Cette autorité lui apparaissait comem bien déplacer.. alors que son officier n'était là que pour le soutenir, et non pas pour se faire enfoncer comme s'il n'était rien. Il ne faut jamais se mettre un fremen à dos... c'est une parole du désert qui n'est pas sans conséquence. En effet, rien qu'en entendant ainsi parler son Taicho, S'il avait juré d'être fidèle à la Neuvième.. il ne le sera donc pas envers ce dernier. Jamais Takouya ne s'est privé de laisser parler sa franchise.. bien qu'il savait la contenir.. mais là.... c'était bien autre chose. Il se sentait offenser en ses propres racines. Lui qui jusque là avait aider et porter ses camarades, le voici conspué.. et bien que ce capitaine se débrouille. IL n'aura pas son soutient si jamais il y a le moindre souci avec la Division. Qu'il comprenne par lui même que ses hommes ne sont pas des pantins, mais bel et bien des guerriers. Non pas des sous fifres, mais des êtres capables d'agir.

Aucune haine.. aucune colère ne se mira en ses yeux... mais c'était un fait, Takouya ne donnera pas son eau pour un homme qui ne le méritait pas.. ce dernier devra le mérité. Ses paupières se voilèrent légèrement, alors qu'il se tenait debout devant Nobusuke. Mais si ce dernier semblait le regarder dans le regard... D'ongil. Ne fixait que le mur derrière son capitaine..Affront ?. Non il avait toujours agis de cette façon comme expliqué plus haut. Quoi qu'il en soit. Puis que c'était un ordre.. il allait se démerder avec ce fardeau qui lui incombait. Qu'avait il fait par Syanocq.. pour mérité pareil châtiment, alors que jusque là.. tout le monde appréciait son travail. Voila qu'il était comme floué au sol.. comme un malpropre..Ce type avait bien besoin de mettre de l'eau dans son vin.. mais cela ne viendra pas de sa personne. Il avait bien autre chose à faire que de faire naître un conflit au sein de la Neuvième Division. Il n'avait qui plus ait, aucune notion en ce qui concernait le journal. Cela risquait d'être terriblement bancale.. mais soit... si jamais l'on vient lui dire quoi que ce soit, il renverrait à leur supérieur. D'ailleurs ce dernier n'était qu'un flemmard pour la peine. Parce qu'avant tout cela c'était bien Tosen Taicho qui s'en chargeait..Et tout aussi aveugle s'il vous plaît.


Impassible.. mais courtois.. Takouya s'inclina légèrement comme pour accepter donc cet ordre décidément bien inutile.. S'il avait penser une seule fois en entrant dans la pièce qu'il se ferait autant recevoir....peut être qu'il n'était pas dansl a bonen division.. sur le moment il était épris d'un trouble assez douloureux a ce sujet.. il ne voulait pas abandonner ses camarade.. surtout devant cette difficulté qu'il entrevoyait.. non, il valait mieux qu'il se taise.. et observe. Que cet homme se repose sur ses deux oreilles.. jamais Takouya ne fera quoi que ce soit contre lui ou même la Division...mais sa fidélité.. ne lui sera jamais acquise à moins d'une preuve tangible... et inflexible. Et ce n'était pas le seul à le voir de cette façon. Toute la Division ou presque avait le même ressenti. Ils voulaient tous un taicho qui les conquièrent et les accompagne. Et non... ce genre... de chose que d'être juger en si peu de temps.. sur aucune offense.

Parce que soyons nette notre D'Ongil n'avait montré aucun irrespect envers son Taicho.. mais il avait simplement été franc. Mais visiblement les avis contraire, c'était pas tolérer.. Bien on est dans une armée.. mais pas des pantins débiles... ou un Yali sans culotte.. Oui Takouya était agacé bien que osn visage restait calme. Sa jeunesse faisait qu'il s'en révoltait de cette injustice.


Je vais me retirer avec votre permission.

Et il se recula lentement prêt à sortir pour de bon. Après tout.. que pouvait il lui dire de plus ?.. l'arrêté pour insubordination alors qu'il allait remplir son devoir ?.. de quoi au juste.. d'écrivain ?.. lui .. un dessinateur...Il râla même envers Gahnima qui aiguisait son Krys.. avec un sourire en coin.. Oui ce dernier était un peu moqueur envers son porteur.. comme toujours.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Convocation matinale ( Pv Nobu )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Convocation matinale ( Pv Nobu )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une froideur matinale ... [PV]
» [Convocation d'Aya] Salle B101
» Convocation pour la première mission ?
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» Convocation militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-