lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Lun 25 Jan 2016 - 4:03



Pas le temps de se reposer
.
.


L'entrepôt était devenue une véritable zone de guerre. Je ne pouvais même pas dire quand et comment cela avait commencé. Tout ce que je savais, c'était qu'au moins la moitié des Vizards étaient de mauvaise humeur, ce qui au final, s'était répercuté sur moi. À peine m'étais-je réveillé que je me prenais déjà des coups de sandale parce que quelqu'un avait énervé Hiyori et que parmi tous les habitants de notre « maison », j'étais sa victime préférée et cela la calmait bien plus lorsque j'étais celui qu'elle frappait. Enfin, non, ça ne la calmait pas, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se défouler sur quelqu'un. Et ce quelqu'un était souvent, même majoritairement moi.

Si cela n'avait été que d'Hiyori, je n'en aurais pas fait tout un plat. J'étais bien trop habitué à me prendre des coups de sa part pour en faire toute une histoire et ce n'était certainement pas cela qui m'aurait poussé à sortir alors que j'avais prévu me relaxer un peu aujourd'hui. Non, le véritable problème venait des autres Vizards. À la limite, les pleurnicheries de Mashiro étaient devenues habituelles elles aussi, tout comme les réactions de Kensei lorsque son ancienne vice-capitaine se mettait à faire des siennes, mais ce matin, cela avait atteint des sommets. Rajoutez à cela Lisa, Rose et Love qui s'engueulaient pour je ne savais même pas quoi, j'avais préféré fuir l'entrepôt avant de me retrouver coincé dans l'une des batailles.

Je me trouvais donc en pleine ville, me promenant parmi les quelques passants qui ne pouvaient même pas me voir. Je n'avais pas eu le temps de prendre un Gigai, trop occupé à fuir à toutes jambes l'endroit où nous vivions depuis plusieurs années. J'avais tout juste eu le temps d'attraper mon zanpakuto, dont je ne me séparais jamais de toutes façons. J'espérais seulement ne pas croiser quelqu'un possédant suffisamment d'énergie spirituelle pour voir les esprits, mais qui ne connaissait pas l’existence des shinigamis. Ce serait compliqué de devoir expliquer à quelqu'un pourquoi je me promenais avec une arme.

Je m'arrêtai finalement dans un parc, puis cherchai un coin calme où je pourrais me reposer tranquillement. Heureusement, il ne semblait pas y avoir beaucoup de gens et je trouvai rapidement ce que je cherchais. Les nombreux arbres permettaient de me couper du reste du monde, alors je décidai de m'asseoir contre l'un d'eux, profitant de la journée plutôt chaude. Il n'y avait presque pas de rayons de soleil qui passaient au travers du feuillage des arbres, mon chapeau empêchant les quelques uns y parvenant d'atteindre mon visage. Je pouvais finalement me relaxer, loin de tous les problèmes qui me prenaient toute mon énergie.

Depuis qu'Aizen s'était montré au grand jour, laissant savoir à tous les shinigamis qu'il se jouait d'eux depuis plus d'un siècle, je n'avais plus eu une minute de repos. Évidemment, je me préparais à la bataille, comme tout le monde. Je prenais très sérieusement mon entrainement et je passais des heures entières consacrées seulement à cela. Cependant, il y avait tant de choses qui se produisaient et je n'avais presque pas eu le temps de digérer tout ce qui se passait. Je savais depuis longtemps la vérité sur mon ancien vice-capitaine, mais après cent ans d'attente, le voir enfin se révéler au grand jour avait été un événement qui avait ramené les souvenirs de cette nuit fatidique pour tous les Vizards. Le sommeil était déjà difficile à trouver lorsqu'on avait constamment une menace sur nos épaules, mais la savoir si imminente n’amenait qu'encore plus d'insomnie. Les shinigamis n'avaient peut-être pas besoin du même repos qu'un humain, mais passer des journées sans dormir et à s’entraîner menait forcément à l'épuisement et même une personne de mon niveau devait se reposer s'il voulait être au mieux de sa forme.

Je ne pensais pas vraiment dormir ici, seulement je fermai les yeux pour me couper de la réalité un moment, décidant que cela serait suffisant pour l'instant. Peut-être chercherais-je plus tard un endroit où l'on ne pourrait pas me déranger pour prendre un moment afin de me rendre dans mon monde intérieur pour parler un peu avec Sakanade. Par la suite, quand je me douterais que les cris se seraient calmés à l'entrepôt, je rentrerais surement faire une petite sieste pour me remettre à l'entrainement par la suite. Mais pour l'instant, je décidai de laisser tout cela un peu de côté, me forçant du mieux que je le pouvais à ne penser à rien. Ce n'était pas chose facile. Je me sentais responsable, après tout et je détestais me déconcentrer de mon objectif principal, c'était-à-dire tuer Aizen. Je ne pouvais pas facilement me couper de tout cela et la plupart du temps, je me voyais penser encore plus à ce qui se passait en ce moment et à tout ce qu'avait fait mon ancien lieutenant depuis que je le connaissais. Cependant, j'en venais à m'épuiser moi-même et je tentai donc de laisser cela de côté pour le moment.

Couché sur le sol, la tête appuyé sur l'un de mes bras, alors que je croisais mes jambes et que je laissais reposer mon zanpakuto sur mon ventre, je restai là un long moment. Je pensai presque qu'il s'agissait de mon jour de chance et que j'aurais enfin l'opportunité de passer une journée sans complication, quand je sentis un changement des plus perceptibles dans l'air. Je me redressai d'un coup, regardant le ciel où l'on voyait clairement un Garganta s'ouvrir. L'énergie spirituelle qui s'en dégageait indiquait clairement qu'il ne s'agissait pas d'un petit Arrancar de bas étages et mon intuition me disait que je devais m'attendre à voir sortir de là un membre de l'espada.

code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mar 26 Jan 2016 - 8:32

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

D
ans le ciel bleu de Karakura, un trou béant à la forme d’un œil venait de s’ouvrir sous un bruit étrange dont les humains faible d’esprit ne pouvaient percevoir. Ce fameux trou appelé également Garganta, possédait un fond noir où il était impossible d’apercevoir une once de lumière. Mais revenant d’abord quelque heure plutôt.
Las Noches, bâtisse imposante  qui prédominait  tout le Hueco Mundo, où siégeaient les trois shinigamis renégat commandé par le dénommer Sosuke Aizen roi du Hueco Mundo. Il régnait sans partage sur ce monde, avec à sa tête une armée d’arrancar. Un climat de peur et d’anxiété  régnait également au sein même du palais, surtout depuis la nouvelle d’un traître parmi l’armée d’Aizen. Les jours suivirent et on assista à un retournement de veste de la tercera qui finit par quitter l’ordre des Espadas.

La grande porte donnant l’accès à la salle du trône venait de se s’ouvrir, on pouvait apercevoir la silhouette d’un homme qui venait d’en ressortir. Cette personne avait une peau de couleur pâle, un fragment de masque de hollow à la gauche de sa tête possédant une corne de taille moyenne et des larmes vertes descendant le long de ses Joux. C’était Ulquiorra Schiffer le cuatro. Il paraissait mince avec une force physique amoindrie  mais sa musculature très développé contredisait son apparence. Il sortait d’un entretien avec le Maître des lieux Aizen Sosuke, qui l’avait donné l’ordre de se rendre dans le monde des humains pour observer les préventions mises en place à Karakura par la Soul Society pour une attaque éventuelle. Ulquiorra était connu pour être un véritable chien de garde, qui obéissait toujours à son maitre sans hésiter. Pour lui Aizen serait  la seule personne au monde à pouvoir rendre le monde meilleur et donné enfin un sens à sa vie. Main dans les poches, le visage impassible et froid, il toucha le vide avec son doigt ce qui ouvrit un garganta où il se glissa à l'intérieur pour se rendre dans le monde des humains.

Le garganta venait de s’ouvrir dans le ciel, plus précisément au-dessus du parc de karakura. Trois adjuchas en sortirent, ils étaient déterminés à tout détruire. Pendant ce temps là quelque mètre plus  plus loin, Ulquiorra  était déjà arrivée dans le monde des humains toujours  les mains dans les poches. La chauve-souris n’aimait pas le monde des humains, pour lui le monde humain n'offrait qu'une existence banale, avec les études, le sport, le sexe, le travail et quelques autres distractions diverses qui viennent enrichir cet univers vide avec aucun sens, où certains humains, sûrement trop ennuyés, se tournent vers le mal et commettent des actes contre leur loi à eux, vraiment pitoyable. Aussitôt arrivée le cuatro activa son pesquisa pour détecter une éventuelle source de reiatsu en quelque seconde, il repéra bon nombre de shinigami tous des déchets il comprit que la soul society n’avait pas pris au sérieux une attaque éventuelle des forces d’Aizen ou plutôt se disait-il que sa majesté Aizen n’enverrai pas ses Espadas d’aussitôt. Mais une personne attira son attention, cette personne dégageait un reiatsu qu’on ne pouvait pas prendre à la légère et qu’on ne pouvait pas qualifier de simple détritus. Surement la soul society à décider d’envoyer une grosse pointure pour chapoter les autres détritus. Ulquiorra savait quelle direction prendre pour croiser ce puissant reiatsu, mais il n’en faisait rien car il s’agissait juste d’une simple mission d’observation. Les trois adjuchas devaient servir de diversion laissant le temps à Ulquiorra d’observer la vitesse d’intervention des shinigamis présent dans les parages. Il n’attendit pas bien longtemps pour voir intervenir les quelques shinigamis sur place la plupart d’entre eux se faisait écraser par les adjuchas. Le cuatro trouva ça pathétique. Il resta immobile sans bouger les mains dans les poches continuant son observation.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mer 27 Jan 2016 - 5:19



Pas le temps de se reposer
.
.


Je me relevai rapidement, prêt à me diriger vers l'Arrancar, quand je sentis trois présences supplémentaires. Je n'eu pas de difficulté à déterminer qu'il s'agissait d'Adjuchas, qui s'élancèrent à l'attaque des premiers shinigamis qu'ils pouvaient bien rencontrer. Les combats étaient inégaux et bien vite, les nouveaux arrivants prirent le dessus sur leurs adversaires. Heureusement, le béton qui s'écrasait sous les coups violents fis fuir les vivants à toutes jambes, évitant ainsi des pertes humaines. Cependant, bien vite, les trois Adjuchas ne furent plus satisfaits par les simples batailles et cherchèrent rapidement à se nourrir des âmes qu'ils venaient de mettre au sol.

Je n'hésitai pas à intervenir. En un déplacement éclair, je me retrouvai aux côtés des trois créatures, suffisamment près l'une de l'autre pour que chacune me remarque. Je passai mon zanpakuto sur mon épaule, tenant la garde d'une main. Je fis claquer ma langue sur mon palais, signe de mon ennuie face à ce qui se passait. Je détestais avoir à intervenir pour si peu. Ma présence n'aurait pas dû être nécessaire pour se débarrasser des Adjuchas qui n'avaient même pas brisé leur masque. La guerre à venir opposait le Gotei 13 à une armée d'Arrancars et les shinigamis n'étaient pas foutu de mettre à terre des ennemis de ce niveau.

« Oh, mais qu'avons-nous là ? Un petit courageux prêt à mourir pour protéger ses camarades ! »

Les trois Adjuchas riaient à la réplique de celui qui se trouvait le plus proche de moi. Visiblement, ils me prenaient pour un shinigami, mais je ne les en blâmais pas, puisque après tout qu'après tout, j'avais bien été l'un d'entre eux auparavant. Ils semblaient tous trois apprécier l'idée du repas délicieux que je pourrais faire, mais je ne les laissai pas penser plus à cela. Le véritable problème se trouvait un peu plus loin, observant calmement ce qui se passait. De là où je me tenais, je pouvais voir un peu de sa personne. Son visage était suffisant afin de l'identifier. Le combat entre le quatrième espada et Kurosaki Ichigo n'avait pas manqué de se rendre à mes oreilles et la description faite de l'homme ne laissait pas de doute sur l'identité de l'Arrancar. Les larmes vertes qui striaient son visage étaient un point de repère assez évident.

« Bien sûr, je dois encore sauver les shinigamis. Je vais vraiment me prendre un coup pour ça... »

Je disais cela plus pour moi-même que pour eux. Je savais que nous avions une alliance avec le Gotei 13, mais cela ne signifiait pas que tout le monde parmi les Vizards appréciaient de devoir les aider. Clairement, les pertes du côté des shinigamis ne m'attristeraient pas vraiment, mais nous ne pouvions pas affronter Aizen seuls et il valait mieux faire équipe avec la Soul Society et oublier notre rancune envers eux pour l'instant. Mon ancien subordonné était le véritable responsable de tout ce bordel, après tout. Aucun besoin de continuer une guerre contre des personnes qui ne voulaient plus notre mort maintenant.  

À toute vitesse, je passai ma main libre devant mon visage, invoquant mon masque. Je ne laissai pas le temps à mes adversaires d’interpréter la situation et dégainai mon arme, attaquant directement l'un des Adjuchas. Mes trois adversaires s'évaporèrent en un rien de temps, ne voyant même pas leur mort venir. Je n'avais pas de temps à perdre avec eux. Je n'allais pas patienter calmement qu'ils détruisent tout, ni laisser le cuarto faire ce que bon lui semblait dans la ville. J'utilisai le shunpo pour me retrouver face à l'Arrancar, remarquant déjà qu'il semblait détendu et indifférent à tout ce qu'il pouvait bien voir.

Je retirai mon masque, puis j'affichai un énorme sourire, repositionnant mon zanpakuto sur mon épaule. À mon tour, je plaçai l'une de mes mains dans mes poches, affichant un air décontracté. Ce n'était pas quelque chose d'inhabituel chez moi. Je ne prenais jamais un combat à la légère, mais je ne laissais pas paraître mes émotions facilement et je semblais presque enjoué dans ces moments là. Il s'agissait là d'une habitude qui ne m'avait jamais quitté. Je ne montrais souvent que de l'agacement ou une joie simulée. J'avais appris avec le temps à garder mes sentiments hors d'une bataille, car cela ne causait que de l'impulsivité et une telle émotion pouvait facilement être fatale.

« Oi, Espada ! Que nous vaut le plaisir de ta présence en ville ? »

Mon ton était enjoué, bien que je ne l'étais pas du tout. J'aurais préféré profiter de ma journée, mais je me retrouvais à devoir m'occuper d'une visite du cuarto à la place. La dernière fois que j'avais croisé un espada, il s'agissait de la tercera. L'armée d'Aizen semblait un peu moins soumise, du moins certains semblaient réticents à le suivre, mais je ne pensais pas que cela soit le cas en ce qui concernait l'Espada qui se trouvait devant moi. De ce qu'on m'avait expliqué, il était l'un de ses fidèles disciples. Et cela signifiait qu'il devait sans doute être ici sous ordre direct de mon ancien lieutenant.


code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mer 27 Jan 2016 - 11:28

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

L
es trois adjuchas n'eurent pas trop de mal à mettre en difficulté les quelques shinigamis présent sur place, ils avaient tous l'air de prendre du plaisir à se défaire de leur assaillant. Ce combat opposant deux groupes distinguent de détritus, n'épargnai pas l'environnement qui les entourait, en effet bâtiment en béton s'écroulait de partout certains humains prirent la fuite sans pour autant comprendre ce qui se passait. Les âmes humaines devinrent le plat favori de ses déchets. Le roi Aizen avait voulu qu'Ulquiorra se fasse accompagner des adjuchas pour permettre à ce dernier d'observer sans pour autant se battre, Ulquiorra n'était pas pour autant enchanter de cette décision, mais il avait toute confiance en Aizen. Le cuatro n'a jamais voulu de fraccion dans ses rangs, il pense qu'un être d'une grande puissance ne devrait pas s'entourer ou même assisté par des individus à la puissance équivalente à des déchets. Il trouvait également stupide de considérer ses fraccions comme ses amis ou sa famille comme le faisait l'ex- tercera, le mot ami ou famille n'existait pas dans son vocabulaire.

Le puissant reiatsu détecté par le cuatro ne mit pas de temps pour arriver en un éclair sur place. C'était un homme aux cheveux jaune avec un sourire de clown tenant son zanpakuto sur son épaule. Ulquiorra  l'avait vu arriver et avait même anticipé l'endroit où il aurait apparu, mais il ne bougea même pas d'un pouce faisant comme –ci le nouvel arrivant à toujours été là dès le début. Voyant l'absence de Shihakushō sur lui, il avait déjà une idée de la nature de l'être qui se tenait devant les adjuchas mais l'absence également de gigai lui faisait comprendre autre chose.

« Oh, mais qu'avons-nous là ? Un petit courageux prêt à mourir pour protéger ses camarades ! »

Dit l'un des adjuchas.

-Tsss…..

C'est le seul son qui s'échappa de la bouche d'Ulquiorra, il trouva ça ridicule car il savait que ces trois-là n'avait pas compris à qui il avait à faire. Le nouvel arrivant regarda Ulquiorra, leur yeux se croisèrent, mais la chauve-souris n'exprima toujours aucune émotion sur son visage il resta dans le même état qu'il était à son arrivée. Très vite il comprit  la nature de l'être qui se tenait devant lui lorsque ce dernier mis un masque d'hollow. Un vizard, un de ces êtres qui utilisaient une hollowfication pour augmenter leur pouvoir pouvant rivaliser avec un vasto lordes. Ulquiorra se rappela du shinigami remplaçant qu'il avait écrasé, celui qui passait de simple déchet à un niveau acceptable lorsqu'il mettait son masque. Avec toutes les informations qu'Aizen avait obtenu par l'ex-tercera et qu'il transmit à Ulquiorra, ce dernier compris qui était le nouvel arrivant. Il ne s'agissait donc que de Hirako Shinji. Ce dernier ne mit pas longtemps à se débarrasser des trois adjuchas qui disparurent instantanément. Le vizard par un shunpo se retrouva face au cuatro, il enleva son masque pour afficher son sourire de clown avec la main dans la poche.

« Oi, Espada ! Que nous vaut le plaisir de ta présence en ville ? »

Le vizard le dit avec un air enjoué, le Cuatro ne réagissait pas. Après tout il était ici en tant qu'observateur et que sa mission était finie, mais il ignore si son interlocuteur le verrai sous cette oreille.

- Hirako Shinji l'un des shinigamis rejetés par la soul society.

Aizen l'avait déjà parlé de son ancien capitaine de division, le temps où il était encore son lieutenant. Le cuatro engagea la conversation toujours en gardant ses mains dans ses poches.

-Pourquoi aides-tu venu à la rescousse des shinigamis qui appartiennent au gotei 13 ceux qui vous ont rejeté autrefois.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Jeu 28 Jan 2016 - 0:19



Pas le temps de se reposer
.
.


« Hirako Shinji l'un des shinigamis rejetés par la soul society. »

Il savait donc qui j'étais. Je n'étais pas vraiment surpris. Non seulement j'avais croisé le fer avec la tercera, mais deux de leurs supérieurs avaient été dans ma division et le troisième était l'ancien subordonné de deux autres Vizards. Notre existance n'était pas un secret pour eux. Je ne savais pas l'étendu de leurs connaissances à notre sujet, mais en ce qui me concernait, ils ne pouvaient pas en savoir énormément sur moi. J'avais toujours fais de mon mieux pour tenir Aizen à distance, le soupsonnant depuis le départ. Les conséquences avaient été désastreuses et dans mon incompétense, j'avais entraîné plusieurs collègues et amis, mais au moins, l'ennemi ne pouvait savoir les capacités de mon zanpakuto puisque je ne l'avais jamais révélé à mon ancien lieutenant.

« Pourquoi aides-tu venu à la rescousse des shinigamis qui appartiennent au gotei 13 ceux qui vous ont rejeté autrefois. »

Je ne dis rien quelques secondes, soupirant fortement. Je n'étais plus un shinigami depuis longtemps, mais je ne le corrigeai pas sur ce point. Cependant, la seconde partie n'était pas tout à fait exacte. Je n'étais pas venu dans le but particulier d'aider la Soul Society, mais plutôt d'empêcher un massacre. Je n'allais quand même pas fermer les yeux et laisser Aizen envoyer ses subordonnés faire le bordel. Je ne laissai rien paraitre de ce que je pensais, me contentant de bâiller.

« Tes copains faisaient trop de bruit et j'essayais de dormir. »

J'affichais cette fois-ci un air ennuyé. Ce n'était pas tout à fait un mensonge, j'essayais vraiment de me reposer lorsqu'ils s'étaient tous pointés et avaient commencé à tout saccager autour d'eux, mais ce n'était pas la seule raison. Je n'étais peut-être plus un shinigami, mais Aizen et son camp était mon ennemi, alors je n'hésiterais pas à m'opposer à ses plans. L'alliance entre les Vizards et les treize armées de la cours découlait justement de là. Le but n'était pas de les protéger, mais seulement d'unir nos forces contre l'ennemi.

« Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Que fais-tu ici ? »

Cette fois-ci, j'étais devenu plus sérieux. La présence du quatrième Espada à Karakura ne laissait rien présager de bon. S'il décidait de se battre sérieusement, la ville s'en prendrait bien plus que les petits dégâts causés par les Adjuchas. À la limite, les dommages qu'ils avaient faits commençaient même à devenir la norme dans cette région, mais la libération d'une forte concentration d'énergie spirituelle pouvait faire autant de destruction qu'un combat et de nombreuses âmes, vivantes ou non, ne pourraient pas survivre à cela.

« Pourquoi venir accompagné de trois Adjuchas, pour les laisser se faire tuer en un instant ? Quel est le but de ta visite ? Tu ne sembles pas vouloir te battre, mais envoyer des Menos de ce niveau à ta place tout en sachant parfaitement qui je suis... Sous-estimerais-tu à ce point tes ennemis ? »


code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Jeu 28 Jan 2016 - 18:41

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

L
e vizard bailla un instant avant de prendre la parole.

« Tes copains faisaient trop de bruit et j'essayais de dormir. »

Ses « copains », la chauve-souris ne connaissait pas ce mot. Les adjuchas  envoyés n'était juste que des déchets de plus  utilisé dans le but de remplir un objectif bien défini. Ulquiorra ne s'attendait pas à ce que ces derniers puissent tenir suffisamment longtemps. S'il fallait envoyer d'autre la prochaine fois pourquoi pas, si cela plait tant au maître. Ulquiorra se contentait de regarder le vizard avec son regard froid et mélancolique, tout en attendant la réponse à sa question. Il prit les devant et fit intervenir son intelligence, ces êtres ont été rejetés par la soul society mais malgré cela il n'a pas hésité  à venir en aide à ses anciens collègues. Le Gotei 13 aurait-il fait la paix avec ces vizards ou bien voyant la force des Espadas ont-ils eu peur et ont  fait appel à leur rejetons. Une alliance ce serait-il formé,  ce n'était que la seule explication même-ci ce n'était qu'une hypothèse mais qu'Ulquiorra tenait à le vérifier.

« Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Que fais-tu ici ? »

Mais le vizard ne se contentait pas de donner une réponse satisfaisante à sa question. Le visage du shinigami changea, prenant un ton plus sérieux comme-ci il était déterminé à arracher la vérité de gré ou de force. Le cuatro savait que la plus petite émanation de leur deux reiatsu seraient fatal pour les quelques humains se trouvant sur place qui ne comprenaient toujours pas ce qui se passait. La chauve-souris ne traîna pas à répondre à sa question.

-Nous avons constaté que vous étiez trop endormi ces derniers temps, alors nous avons suggéré de vous réveiller un peu.

Ulquiorra n'allait pas se contenter à faire état de sa mission au premier venu, même pas à ancien capitaine du Gotei 13. Aizen lui faisait confiance et la chauve-souris ferait tout pour lui en être digne. Ulquiorrra savait que Shinji ne se doutait pas que cette attaque n'était que le début d'un futur raid sur karakura, mais malheuresement  même Ulquiorra ne connaissait pas tous les détails. Il laissait l'honneur à majesté Aizen de lui communiquer les plans de cette prochaine mission en temps voulu. De toute façon il avait confiance en ces plans et ne s'inquiétait pas pour autant.

« Pourquoi venir accompagné de trois Adjuchas, pour les laisser se faire tuer en un instant ? Quel est le but de ta visite ? Tu ne sembles pas vouloir te battre, mais envoyer des Menos de ce niveau à ta place tout en sachant parfaitement qui je suis... Sous-estimerais-tu à ce point tes ennemis ? »

Ulquiorra ferma les yeux après avoir écouté aux questions du vizard. Il cherchait des réponses que la chauve –souris n'était pas prêt à donner. Il ré ouvrit les yeux puis dit tout en gardant son calme habituel.

-Beaucoup de questions pour une simple altercation. Ces trois adjuchas n'étaient qu'un cadeau de la part d'Aizen-sama. Au contraire nous te sou estimons pas, Hallibel nous a fait état de ta force et crois-moi nous savons bien que ton niveau de reiatsu n'est pas dérisoire. Mais il est sûr que je ne m'attendais pas à te trouver par ici. Alors, comme ça tu te bats auprès du Gotei 13 shinigami ?


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Ven 29 Jan 2016 - 0:46



Pas le temps de se reposer
.
.


Il semblait presque ennuyé par mes nombreuses questions, mais je ne laissai pas faire pour autant. S'il était venu ici, il devait bien s'attendre à devoir faire face à un ennemi. Ce n'était pas comme si la Soul Society allait laisser passer une attaque sans ne rien faire. Les shinigamis ne pouvaient pas prendre se risque. Et même sans eux, il y avait de nombreuses personnes à Karakura qui avaient des raisons de vouloir battre Aizen, les Vizards en faisant clairement partie. Ce n'était pas si étonnant de voir l'un de nous intervenir alors que nous avions des raisons personnelles de le faire.

« Beaucoup de questions pour une simple altercation. Ces trois adjuchas n'étaient qu'un cadeau de la part d'Aizen-sama. Au contraire nous te sou estimons pas, Hallibel nous a fait état de ta force et crois-moi nous savons bien que ton niveau de reiatsu n'est pas dérisoire. Mais il est sûr que je ne m'attendais pas à te trouver par ici. Alors, comme ça tu te bats auprès du Gotei 13 shinigami ? »

Bien qu'il ne s'attendait pas à me voir moi particulièrement, il y avait d'autres combattants, dont Ichigo, qui pouvait intervenir et vaincre très facilement des Adjuchas. Peut-être étaient-ils des appats ou peut-être même des distractions, mais au final, ils n'avaient pas fait long feu face à un capitaine. Le cuatro était bien plus un problème que les autres ne l'avaient été et pour l'instant, il ne semblait pas y en avoir d'autres. Au moins, je savais que si d'autres Arrancars pointaient le bout de leur nez, je n'étais pas le seul qui pouvait intervenir. Je ne pouvais pas être à plusieurs endroits à la fois et un membre de l'Espada me semblait bien plus prioritaire.

« Je ne suis plus un shinigami, tu devrais le savoir, mais ce que je suis n'a pas vraiment d'importance. »

Je possédais peut-être des pouvoirs de shinigamis, mais ma part hollow faisait de moi une personne bien différente de ceux appartenants au Gotei 13. Elle avait presque causé ma mort et était la raison de notre exil. Nous n'étions plus les mêmes que nous avions été lorsque nous étions encore des shinigamis. Nous étions des Vizards maintenant et j'assumais parfaitement ce que j'étais.

« Comme tu l'as si bien mentionné, je me trouvais par ici et comme j'aime bien ce parc et que je n'avais pas l'envie particulière de le voir se faire détruire par une bande d'abrutie incapable de combattre sans tout démolir autour d'eux, j'ai décidé d'intervenir. Tu sais, ne plus faire partie du Gotei 13 ne signifie pas être de votre côté. Je n'ai pas besoin de voir des shinigamis se faire attaquer pour me décider à tuer des Adjuchas, ce n'était pas mon problème s'ils sont incapables de faire leur travail. Tes petits «cadeaux» auraient bien fini par suivre la plus puissante source d'énergie spirituelle qu'ils avaient à proximité, alors autant m'en débarasser tout de suite. »

Je savais qu'éventuellement, même si j'avais pris la décision de ne pas intervenir, ils seraient venus à moi. Ils avaient beau être plus intélligents que de simples hollows, ils avaient le même besoin de se nourrir et la même envie folle de toujours viser plus de puissance. Ils n'avaient sans doute même pas compris que j'étais du niveau d'un capitaine et qu'ils n'étaient pas à la hauteur pour se battre contre moi.


code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Ven 29 Jan 2016 - 12:21

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

L
es nombreuses recherches d'Aizen-sama avec gin Ichimaru et tosen kaname du temps où il était capitaines du gotei 13 ont porté leurs fruits. Leur détermination finit par payer on donnant naissance à des êtres utilisant une hollowfication. Il permit à des shinigamis  d'empreinter des pouvoirs d' hollow.

« Je ne suis plus un shinigami, tu devrais le savoir, mais ce que je suis n'a pas vraiment d'importance. »

La chauve-souris pensa que le simple fait d'avoir des pouvoirs d' hollow mettait en confiance Shinji, il ne se considérait plus comme un simple shinigami. Ulquiorra a toujours pensé que les hollows étaient supérieurs à la race humaine et même au shinigami, alors comme ça ce déchet se comparait à un mi-hollow. Il est vrai que le shinigami remplaçant Kurosaki Ichigo lors de leur dernière rencontre était en confiance quand il utilisait sa hollowfication mais malheuresement pour lui ça ne durait que quelques minutes. Ulquiorra pensa que c'était pareil pour ce vizard. Le cuatro n'était pas venu pour se battre et n'avait pas reçu l'ordre de tester la hollowfication d'une quelconque personne autre que Kurosaki Ichigo. Les informations recueillies par l'ex-tercera était suffisant même-ci ils ignoraient la forme de son shikai.

« Comme tu l'as si bien mentionné, je me trouvais par ici et comme j'aime bien ce parc et que je n'avais pas l'envie particulière de le voir se faire détruire par une bande d'abrutie incapable de combattre sans tout démolir autour d'eux, j'ai décidé d'intervenir. Tu sais, ne plus faire partie du Gotei 13 ne signifie pas être de votre côté. Je n'ai pas besoin de voir des shinigamis se faire attaquer pour me décider à tuer des Adjuchas, ce n'était pas mon problème s'ils sont incapables de faire leur travail. Tes petits «cadeaux» auraient bien fini par suivre la plus puissante source d'énergie spirituelle qu'ils avaient à proximité, alors autant m'en débarasser tout de suite. »

Majesté Aizen n'avait pas besoin qu'une armée de ses rats de laboratoire puisse gonfler leur rang pensa Ulquiorra. Le cuatro sentit que le vizard gardait une ancienne rancune envers eux et qu'une pseudo alliance se formait à l'horizon pour combattre un ennemi commun Aizen-sama. Dès le départ la chauve-souris n'avait pas sous-estimé le reiatsu dégagé par son  protagoniste à son arrivée, il avait compris qu'il avait le niveau d'un capitaine, mais cela Ulquiorra s'en moquais.

-Ta hollowfication te rend confiant Hirako Shinji. Es-tu persuader que vous pouvez vaincre les Espadas ? J'en doute. Leurs forces  est comparable à celle des dieux.

Ulquiorra ne craignait pas les capitaines du Gotei 13 en particulier ceux qui utilisaient une hollowfication qui était limitée par un facteur temporel.

-Pourquoi vous obstinez vous à vouloir faire face à Aizen-sama et ses espadas ? Il ne veut que rendre votre monde meilleur. N'est-ce pas un privilège Hirako Shinji ?  

Le cuatro ne cherchait pas à recruter quiconque, mais plutôt que ces derniers se soumettent sans résistance à la puissance de son maître.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mar 2 Fév 2016 - 23:04



Pas le temps de se reposer
.
.


Je voyais dans son attitude qu'il ne me considérait pas comme une véritable menace. S'il savait que je pouvais lui poser problème, il ne semblait pas douter de pouvoir régler cela. Il nous savait apte à combattre, mais cela ne signifiait aucunement à ses yeux que nous étions un quelconque danger pour lui ou Aizen. Pour quelqu'un qui niait sous-estimer ses adversaires et qui savait que j'étais un ancien capitaine, sa posture laissait entièrement voir l'assurance qu'il avait.

« Ta hollowfication te rend confiant Hirako Shinji. Es-tu persuader que vous pouvez vaincre les Espadas ? J'en doute. Leurs forces est comparable à celle des dieux. »

J'haussai un sourcil à cette remarque. Je savais parfaitement que l'armée de mon ancien lieutenant était puissante et je ne sous-estimais aucunement leur force. Je n'avais pas accepté une alliance pour rien. Je savais aussi que si j'en venais à me battre contre l'un des espadas les plus puissants, ce serait loin d'être un combat aisé. Mais la victoire ne leur était pas assurée. Je ne laisserais pas Aizen s'en sortir, même si cela me coûtait la vie. Il paierait pour ce qu'il nous avait fait. Je n'étais pas le seul qui me donnerait entièrement lors de cette guerre et les espadas ne devaient pas s'attendre à s'en sortir. Si ce n'était pas le camp adverse qui leur administrerait le coup de grâce, ce serait Aizen lui-même lorsqu'il ne leur verrait plus aucune utilité.

« Pourquoi vous obstinez vous à vouloir faire face à Aizen-sama et ses espadas ? Il ne veut que rendre votre monde meilleur. N'est-ce pas un privilège Hirako Shinji ?  »

Rendre notre monde meilleur ? Nous n'avions vraiment pas la même définition de « meilleur »... S'il m'avait donné plus de force, il m'avait enlevé tout ce pourquoi j'avais travaillé durant des décennies. Il avait posé la main sur mes collègues, sur mes amis, sur des personnes qui me tenaient énormément à cœur. Je ne pourrais pas le lui pardonner même s'il décidait soudainement de retourner sa veste. Ce qu'il nous avait fait était loin d'être un privilège. Il s'agissait d'un châtiment que mes proches avaient payé par mon incompétence en tant que capitaine.

« Penses-tu vraiment qu'il souhaite rendre le monde meilleur ? Il ne cherche qu'à s’avantager lui-même. Il n'y a rien d'autre que sa personne qui lui importe. Ne t'imagines pas qu'il hésitera à se débarrasser de vous lorsque vous ne lui serez plus d'aucune utilité. »

Je ne dis rien à propos de sa première remarque, celle qui concernait les forces des shinigamis face à celle de l'Espada. Je n'aimais pas répondre à de la provocation et je ne cherchais pas à lui prouver ma force. Je gardais un ton neutre et n'affichais aucunement émotion. Bien que j'éprouvais de la colère face à Aizen, je ne laissais pas voir. Je ne comprenais pas comment les Arrancars pouvaient venir à penser que leur nouveau maître était quelqu'un de confiance. Il avait déjà trahis la Soul Society, pourquoi s'empêcherait-il d'en faire de même pour eux ? Il n'était fidèle qu'à lui-même. Cela n'avait pas d'importance à ses yeux de se débarrasser de quelqu'un si cela l'aidait à atteindre son but, quel qu'il soit.


code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mer 3 Fév 2016 - 17:42

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

U
lquiorra avait longtemps erré dans le désert du Hueco Mundo, un monde qui ne connaissait pas de loi ni de règle une véritable jungle. La seule loi qui régnait en ce monde était celle du plus fort et ça la chauve-souris l'avait compris depuis qu'il était devenu gillian. N'ayant pas de but, seul dans sa solitude il arpentait le vaste désert blanc sans savoir où aller. Ce faisant attaquer par des déchets qui peuplaient le désert blanc lorsqu'il était devenu Vasto lordes, déchets qu'ils finissaient toujours par écraser. Seul un shinigami finit par reconnaitre sa valeur, ce n'était d'autre que Aizen Sosuke. Il lui donna un toit, un but et une raison de vivre remplissant le vide qui nourrissait son cœur.

Aizen était devenu une référence pour Ulquiorra, il pensait toujours que ce dernier rendrait le monde meilleur. Il avait une confiance indescriptible concernant ses plans et ses objectifs. Le cuatro se voyait comme son épée, comme une arme capable de réaliser son dessein.

« Penses-tu vraiment qu'il souhaite rendre le monde meilleur ? Il ne cherche qu'à s'avantager lui-même. Il n'y a rien d'autre que sa personne qui lui importe. Ne t'imagines pas qu'il hésitera à se débarrasser de vous lorsque vous ne lui serez plus d'aucune utilité. »

Le Vizard voulait surement déstabiliser notre espada, mais ce dernier ne changea pas d'humeur et resta dans sa bonne humeur habituelle bien sûr si on pouvait qualifier sa de bonne humeur. Ulquiorra ne doutait pas de son maître, ce qui se passerait après l'importait peu tant qu'il avait toujours un but qui lui permettait d'avancer. Mais il se doutait que le jour où son maître n'aurait plus besoin de lui arrivera bien assez tôt et pour lui c'était inévitable de toute façon. Tôt ou tard n'importe quel être vivant finirai toujours par mourir mais au moins Aizen comblerai son impatience face à la mort on lui donnant une raison d'être.

-Quelle ironie venant de la part d’une personne qui avait été rejeté par la soul society autrefois. Aizen-sama m’a donné un but cela me suffit amplement. Ce qui arrivera après qu’à cela ne tienne tôt ou tard nous sommes tous appelés à connaitre ce passage de la vie qu’on appelle la mort.

Ulquiorra ne craignait pas la mort, au contraire l’attendait avec impatience mais tant qu’il avait un objectif il continuera à se battre jusqu’à ce que mort s’en suive.

-Crois-tu aujourd’hui que le Gotei 13 vous acceptera à nouveau dans ses rangs vous qui portez des masques de hollow aujourd’hui ? Vous êtes également les pantins d’une société qui  vous utilise pour arriver à vos fins en vous mettant comme première ligne de défense.
Ulquiorra était connu pour ses phrases provocantes, et ne mâchais pas ses mots quand il s’agissait d’être véridique.


Il le dit toujours avec son ton calme et posé. mais pour lui il se moquais de la manière que le vizard allait prendre ce qu'il venait de dire et le seul fait pour lui que Aizen veille se débarrasser de lui plus tard ne lui faisait pas peur.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Sam 6 Fév 2016 - 19:01



Pas le temps de se reposer
.
.


Le quatrième Espada ne semblait aucunement bouleversé par mes paroles, ce qui ne m'étonnait pas. Je ne pensais pas que mon discours suffirait à faire changer d'idée l'Arrancar et à vrai dire, je ne me préoccupais pas du tout de ce qu'il pensait de son maitre. S'il voulait continuer de le suivre dans ses plans quelconques, qu'il en fasse ainsi. Il n'y avait que trois personnes dans mon champ de mire : les trois traitres. Ceux qui avaient oser lever la main sur leurs propres compagnions. En ce qui concernait les Arrancars, je ne me souçiais pas de ce qui pouvait bien leur arriver.

« Quelle ironie venant de la part d’une personne qui avait été rejeté par la soul society autrefois. Aizen-sama m’a donné un but cela me suffit amplement. Ce qui arrivera après qu’à cela ne tienne tôt ou tard nous sommes tous appelés à connaitre ce passage de la vie qu’on appelle la mort. »

J'ignorai le début de sa réponse, ne désirant pas accorder la moindre importance à de tels propos. J'écoutais simplement ce qu'il avait bien à me dire, gravant chaque mot en mémoire et analysant son discours afin de m'assurer qu'aucune information importante ne m'échappe. Pour l'instant, rien de bien signifiant n'avait été dit, si ce n'était peut-être une confirmation en plus que l'Arrancar vouait un grand respect pour mon ancien subordonné et qu'il ne se souciait que de la réussite de ce dernier. Son existance en elle-même ne semblait pas valoir grand chose.

« Crois-tu aujourd’hui que le Gotei 13 vous acceptera à nouveau dans ses rangs vous qui portez des masques de hollow aujourd’hui ? Vous êtes également les pantins d’une société qui vous utilise pour arriver à vos fins en vous mettant comme première ligne de défense. »

Sa pure provocation ne m'atteignait pas du tout. Je ne me laissais plus depuis longtemps affecter par ce genre de paroles. Si par moment, je pouvais bien éprouver de la colère, je ne tenais pas à en devenir impulsif et à risquer ma vie parce que je m'étais laisser aller à écouter les propos d'autrui. Je n'avais pas d'intérêt pour ce que les autres pouvaient bien penser. Encore moins si cela venait d'un advrsaire qui cherchait justement à obtenir une réaction de ma part. Je n'allais certainement pas embarquer dans son jeu.

« Si tu souhaites suivre aveuglément les ordres de ton maitre, fais-toi plaisir. Je ne me soucis aucunement de ce qui pourrait bien t'arriver. Mais tout cela n'a pas d'importance. Tu ne m'as toujours pas dit la véritable raison de ta visite ici. Je doute que tu es reçu l'ordre de venir seulement pour nous faire honneur de ta présence. »

Je restais calme et ne bougeais pas de l'endroit où je me trouvais, laissant planer un très court silence avant de le combler à nouveau. Je doutais fortement qu'il soit venu ici par sa propre volonté. Il semblait bien trop obéir à Aizen au doigt et à l'oeil pour prendre la décision de venir jusqu'ici sans en avoir eu l'ordre ou sans que cela ne soit véritablement utile à son maitre. Sa venue à Karakura avait un but et je tenais à savoir lequel.

« Quelles sont tes véritables intentions, Espada ? »


code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mar 9 Fév 2016 - 6:28

Pas le temps de se reposer

Hirako Shinji & Ulquiorra Schiffer

H
irako Shinji ne semblait pas être touché par les paroles de la chauve-souris, qui cherchait une réaction de sa part. Le Vizard comprenait que la moindre erreur lui saurait fatal si puissant  soit-il. Ayant compris le stratagème du Cuatro, il resta sur ses gardes faisant attention à ce qui sortirait de sa bouche. Pour Ulquiorra ça lui semblait bien égal que ce dernier ne tombe pas dans son piège, son but n'était pas forcement de déstabiliser son adversaire, mais plutôt obtenir certaines informations intéressantes tout en oubliant pas sa mission première, observer le temps de réaction de la soul society. Il faut avouer que la chauve-souris cherchait à obtenir des informations concernant les nouveaux alliés de la soul society, même-ci ces derniers ne présentaient pas une réel menace pour son maître.

« Si tu souhaites suivre aveuglément les ordres de ton maitre, fais-toi plaisir. Je ne me soucis aucunement de ce qui pourrait bien t'arriver. Mais tout cela n'a pas d'importance. Tu ne m'as toujours pas dit la véritable raison de ta visite ici. Je doute que tu es reçu l'ordre de venir seulement pour nous faire honneur de ta présence. »

L'homme au cheveux jaune cherchait des réponses sur la venue de notre arrancar, en effet le Cuatro trouva également que sa présence était de trop dans cette escape il était juste venu en mission de reconnaisse. Les trois déchets exterminés, sa mission touchait à sa fin il devait prendre congé et faire immédiatement un rapport à son maître. Il est bien vrai que son maître ne l'avait pas envoyé pour poser des questions à qui que ce soit même pas à un vizard, surtout que ce dernier n'était pas censé se trouver là. Ses questions étaient pour lui et cherchait également à apprendre d'avantage pour son maître, surtout que toutes informations étaient utiles en tant de guerre.

« Quelles sont tes véritables intentions, Espada ? »

Ulquiorra ne voyait pas l'importance de dévoiler sa présence ni même les quelconques plans de son maître. Tout ce qu'il avait retenu de cette mission était l'effet de surprise, il ne s'attendrait pas qu'il puisse lancer une frappe significative sur le monde des humains. Même-ci  la chauve-souris ignorait les plans d'Aizen, il savait au moins que savait un rapport avec le monde des humains voir même le shinigami remplaçant qu'il avait côtoyé dans le désert du Hueco Mundo. Le Cuatro tourna le dos au vizard et avec un doigt il ouvra un garganta.

-Tu le sauras bien assez tôt Hirako Shinji pour l'heure le moment n'est pas venu.

Il s'en alla dans l'ombre noire du garganta.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 785
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15650/16000  (15650/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    Mar 9 Fév 2016 - 20:52



Pas le temps de se reposer
.
.


Je me doutais bien que le Cuatro n'avait pas l'intention de m'en révélé le moindrement possible. Aucune information ne me viendrait de lui, j'en avais la certitude. Je ne fus donc pas surpris de voir le Gargantua s'ouvrir devant moi, déchirant le ciel sous le doigt de l'espada. Un simple geste qui mettait fin à notre conversation. Je ne le retiendrais pas. Un combat à ce stade n'était pas utile. Les espadas n'étaient pas ma priorité et je préférais ne pas avoir à intervenir si je le pouvais. Qui plus est, il était certains que cela serait nuisible pour le monde des vivants. Autant le laisser partir maintenant et éviter d'en venir à détruire une partie de la ville.

« Tu le sauras bien assez tôt Hirako Shinji pour l'heure le moment n'est pas venu. »

Je ne bougeai pas, toujours aussi impassible, le laissant disparaître dans le tunnel noir qui reliait cette dimension au Hueco Mundo. Bien vite, l'énorme déchirure se referma, laissant le ciel aussi intact qu'avant son arrivée. Si ce n'était pas des dégâts causés par les Adjuchas, on ne verrait même pas qu'un espada était venu ici. Je soupirai, sortant mon téléphone portable pour communiquer avec mon petit groupe. Un rapide compte-rendu de la situation, que je devrais probablement expliquer en détail à mon retour. Fini le calme. Je m'en prendrais encore plus si j'évitais de les rejoindre immédiatement. Je trouverais bien un autre moment pour me reposer et pour me rendre dans mon monde intérieur. Je n'avais pas conversé avec mon zanpakuto depuis un bon moment, bien que cela n'était toujours pas facile avec mon hollow.

Après un rapide message pour le reste des Vizards, j'entrepris de me rendre à l'entrepôt où j'espérais qu'un peu de calme soit revenu. Je ne désirais pas entendre crier tout le monde encore une fois. J'étais habituée aux crises de certains, mais lorsque c'était tout le groupe, cela devenait insupportable pour chacun de nous. Telle était la vie lorsqu'on pensait autant de temps avec les mêmes personnes. Par moment, tout allait bien et d'autrefois, cela virait au cauchemar.

Je me repassai par la tête chaque détail de ce qui s'était produit aujourd'hui. Je n'avais pas appris beaucoup, mais le simple fait de le voir partir directement après que les Adjuchas soient vaincu m'indiquait que sa mission consistait en cette attaque. Je doutais qu'il s'agisse d'un exercice pour voir la force des Adjuchas, car comme dit par l'Espada eux-mêmes, ceux-ci n'étaient que de simples déchets inutiles pour Aizen. Ils n'avaient pas été une distraction non plus, car aucune autre présence ne s'était manifestée dans les environs et j'étais le seul que cela avait vraiment occupé, si on ne comptait pas les faibles shinigamis qui s'étaient montrés. Aucune chance que ces derniers n'aient été ceux dont la distraction étaient nécessaires. Et en ce qui me concernait, ma présence n'était pas prévue et même si elle l'avait été, la seule chose qu'on pourrait vouloir m'empêcher moi d'intervenir serait de s'en prendre au reste des Vizards et je les savais apte à se défendre sans moi.

Je ne voyais donc qu'une seule autre raison : voir le temps de réaction à une attaque. Cela était bien logique. Aizen devait bien voir comment la Soul Society réagirait en cas d'attaques. Prévoyait-il quelque chose pour bientôt ? Pire, cela signifiait-il que Karakura allait être la cible d'une nouvelle attaque sous peu ? Il n'était quand même pas venu dans cette ville pour rien...

Je repartis en vitesse vers notre QG, ressassant sans cesse ses pensées.

code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas le temps de se reposer [Hirako Shinji & Schiffer Ulquiorra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une très mauvaise journée [Hirako Shinji & Hideyoshi Taka]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires :: Karakura-