lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15200/16000  (15200/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   Ven 18 Mar 2016 - 22:21



Les opposés ne sont pas toujours si différents
.
.


La nuit était maintenant bien entamée. Je pouvais voir la lune haut dans le ciel, ayant remplacé le soleil depuis un bon moment. La ville n'était cependant que partiellement endormie et du parc où je me trouvais, je pouvais voir l'agitation des habitants encore réveillés malgré l'heure tardive. Pour ma part, j'avais l'habitude de ne plus dormir aussi souvent que je ne le souhaitais depuis longtemps. Déjà, à la Soul Society, je tentais toujours de rester alerte le plus que possible, mais l'évasion et l'exile des Vizards m'avaient mené à être encore plus prudent et le sommeil était devenu synonyme d'insouciance.

Je me balançais doucement sur une balançoire, seul dans le terrain de jeu. J'étais sans doute un peu grand pour m'asseoir ici, mais cela ne me dérangeait pas. Je soupirai. Je devais être ici depuis maintenant une heure, à ne rien faire d'autre que de me ressasser le passé. J'essayais de ne pas le faire, mais je ne pouvais m'empêcher de me rappeler par moment la nuit où Aizen avait décidé de faire ses petites expériences sur nous. Aurais-je pus faire quelque chose pour empêcher cela ? J'aurais dû l'empêcher et j'avais échoué. Échoué en tant que capitaine. Échoué en tant qu'amis. J'avais laissé mes proches subir les fantaisies d'un homme qui était sous ma responsabilité. Je n'avais pas été assez rapide pour sortir Hiyori de tout cela. Aurait-ce été mieux ? Sans elle, sans sa présence sur les lieux, Kisuke n'aurait sans doute pas ressentit la même urgence de venir à notre rescousse. Serions-nous morts si elle n'avait pas fait partie des victimes ? Je ne pouvais m'empêcher de m'imaginer de nombreux scénarios différents et aucun ne me semblait meilleurs. Ici, au moins, bien que nous étions en exil, nous connaissions la vérité sur les intentions de mon ancien lieutenant.

Alors que je continuais de réfléchir à tout cela, je fus sortie de mes pensées par une présence. Je pouvais sentir l'énergie spirituelle d'un Arrancar, très semblable à ceux des Vizards. Je n'avais aucun mal à savoir qu'il ne s'agissait pas de l'un de ses derniers, les connaissant depuis longtemps et étant donc très familier avec l'énergie de chacun. Pourtant, aucun Gargantua n'avait été ouvert et je ne pouvais m'empêcher de m’interroger. Je déposai immédiatement ma main dans l'une de mes poches, prêt à sortir le distributeur d'âmes artificiels qui s'y trouvait. Je pouvais sentir au boit de mes doigts la tête du singe qui décorait l'objet. Oui, ce n'était pas un hasard. Hiyori avait ordonné à Kisuke de nous fournir ceux-là, simplement parce qu'elle en avait le Kanji dans son nom. Pas que c'était important, mais bon...

Je regardais dans la direction d'où venait la source de l'énergie spirituelle. Je n'avais pas nécessairement de problèmes avec les Arrancars, sans doute dû à mon habitude de côtoyer un hollow en permanence, mais le simple fait de les savoir sous les ordres de mon ancien subordonnés était suffisant pour me mettre sur mes gardes. J'attendis tout de même de voir et je comptais pas me jeter dans un combat si cela n'était pas nécessaire.

code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Kagami Mitsuki
N°66 || Arrancar exilée
avatar
Messages : 203
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
50/100  (50/100)
Expérience:
2450/8000  (2450/8000)
Spécialité: Cero

MessageSujet: Re: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   Sam 19 Mar 2016 - 16:13

Les opposés

ne sont pas

toujours si

différents


Mitsuki avait appris que pour vivre, il fallait vivre en liberté, et la liberté c’est le choix. On n’a jamais dit que le choix, était forcement bon, mais le choix n’était pris que par la personne qui décidé, et l’un dans l’autre, la liberté c’était de faire le choix que l’on décidé, qu’il soit bon, ou mauvais. La blondinette avait décidé de s’isoler de toute l’agitation qui venait du Heuco Mondo et de son tyr … roi – dictateur – pardon, et qu’elle c’était elle-même exilée dans le monde réelle, et, on peut assuré que ce n’était point la solution de facilité car, de son côté, que ce soit Arrancar ou Shinigami, personne ne lui voulait forcement du bien.

Elle avait toujours, pourtant et surtout étrangement touché du bois et eu la chance de ne croisé personne de vraiment néfaste. Est-ce parce qu’elle ne tuer pas ? Ou qu’elle ne faisait pas de vague ? Ou qu’elle cachait si bien son reiatsu qu’elle semblait si peu puissante pour être considérer comme «  nuisible  »  Ah ça ! On ne pouvait considérer Mitsuki comme une dangereuse. Une jeune fille un peu loufoque, un peu bizarre, mais pas dangereuse. Quoiqu’elle pouvait l’être quant même.

Cessons de nous disparaissez ! La nuit était tombé dans la ville de Karakura, et les gens travaillant la journée était rentrée et dormait déjà, la soirée était bien avancer, l’air était plutôt frai, et quelque étoile scintiller dans le ciel. Mitsuki regarder tristement alors qu’elle marchait dans la rue les mains dans les poches le croissant de lune qui tinter faiblement. Cela n’avait rien a voir avec la pleine lune de son pays natale et elle en avait la nostalgie. Mais il était sur qu’elle ne rentrerais pas. Pendant un moment elle s’arrêta a l’entrée du parc, regardant l’agitation de la ville, les fêtard et les gens travaillant jusque tard au milieu de la nuit, sortait, écharpe et bonnet sur la tête, leur respiration se faisant lourde et laissait dans un l’air une tard de fumée lourde.  La jeune fille devant se spectacle sortie de sa poche un paquet de cigarette et en attrapa une qu’elle mit entre ses lèvres

Mitsuki n’aimait pas plusieurs chose, a vrai dire, et chacun avait même un classement, une sorte de top 5 des choses qu’elle ne ferait jamais. En cinquième place, il y avait retourné au service d’Aizen, oui, ce n’était qu’a la cinquième place et la petite voix dans sa tête lui marommais que tout ceci n’avait aucun sens.

Se dirigeant dans le parc, marchant en fumant sa cigarette elle ne faisait attention a aucune des personne qui s’y trouver encore,  qu’avait elle a en faire apres tout ? Surtout a cette heure ci, et puis, il n’avait aucun hollow et aucun autre arrancar dans le parc ce soir, donc forcement aucun shinigami.

En quatrième position il y avait le faite d’être a court de clope. C’était une hantise atroce qui la prenait souvent au tripe bien, qu’elle ne le montrait pas particulièrement. Il serait extrêmement désagréable qu’elle soit mise en colère exprès pour ca. Puis il y avait la troisieme position, l’inquiétude extrême que la voix dans sa tête qui l’avait guidé toute ses années ne la quitte, qu’un jour, elle ne l’entende plus. Et elle frissonna a cette idée
Un petit vent froid se leva faisant se hérisser les poils dans sa nuque et contracté son ventre a l’air. La tenu blanche et noir du HM, qu’elle gardait malgré tout pouvait grandement préter a confusion et laissait que peu de place au doute.

Marchant dans le parc elle passa non loin du parc pour enfant mais, plonger dans ses pensées elle ne fit pas attention a la silhouette assise sur la balançoire qui lentement la berçait du son doux du grincement métallique du jeu qui allait et venait, pourtant, elle avait arrêté de marché, finissant sa cigarette alors que dans sa tête ca ce bousculer toujours. La deuxième chose que redoutait Mitsuki était de se battre, elle ne supportait pas cela, la monté de pouvoir dans ses veines, l’adrénaline qui se mélange a son sang, elle perdait le contrôle a chaque fois, comme si il n’y avait plus que la violence qui lui dictait ses mouvements dans ses moments là.

L’exilé leva enfin les yeux et regarda la silhouette sur le banc, un jeune homme blond, qui tenait dans sa mains, des bonbons. Non, pas des bonbons, les mêmes bonbons qu’avait les shinigami quant il sortait de leur gigai pour combattre et passer incognito auprès des humains ? Alors qu’elle, elle était déjà sous forme d’arme. ET il semblait la fixer, et il semblait aussi qu’il l’avait remarqué depuis un moment. La blondinette elle, soupira longuement et jeta son mego sur le sol .

Ce qu’elle détestait par-dessus c’était l’ennuie. Et en voyant ce blondinet qui attendait de voir sa reaction a elle pour réagir elle savait que cette fois, aujourd’hui, ce soir, en cette instant, elle n’allait pas s’ennuyait ? Parce qu’elle avait fait le choix de faire ce qu’il lui plaisait, même si pour ça elle cassé des code, même si pour ça elle n’avait pas les mêmes ambitions que certain. Elle était Mitsuki Kagami Nom de Dieu !

D’une démarche guindé, elle rentra dans l’air de jeu et vint s’asseoir sur la balancoir a coter et sorite une autre cigarette de son paquet, tout aussi silencieusement elle se mit a se balancer doucement et laissa sa tête tombé en arrière.

- Insomnie hein ? C’est chiant, je compatis. Maaah, dit elle en souriant regardant toujours la lune, tous ces trucs qui tournent dans la tête, c’est chiant.  Ici, c’est le meilleur endroit pour se reposer un peu.

Elle tourna la tête vers lui, d’un air sérieux,  son seul œil visible d’un rouge écarlate brillant avec le faible éclairage des réverbères.

- M’appelle Mitsuki , et toi blondie, c’est quoi ton petit nom ?


(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15200/16000  (15200/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   Jeu 24 Mar 2016 - 22:37



Les opposés ne sont pas toujours si différents
.
.


Mes yeux s'étaient finalement habitués à l'absence de lumière dans le parc et je pouvais donc distinguer malgré le noir les traits de la jeune femme qui marchait vers moi. Elle ne semblait pas m'avoir remarqué jusqu'à maintenant et j'eu la confirmation qu'elle ne voulait pas se battre lorsqu'elle posa enfin les yeux sur moi. Elle n'était ni menaçante, ni même hostile, mais bien sûr, cela n'enlevait en rien ma suspicion et je ne baissai pas ma garde. Je ne la baissais jamais, de toutes façons, si ce n'était auprès de ceux qui avaient gagné mon respect depuis longtemps. Ce qui signifiait les Vizards et ceux qui vivaient au magasin de bonbons de Kisuke.

Je ne lâchai toujours pas le distributeur d'âme artificielle, alors que l'Arrancar se décida à s'avancer vers moi et de s'asseoir sur la balançoire à mes côtés. Peut-être ne me voyait-elle pas comme une menace sérieuse, qui sait ! Après tout, mon Gigai avait la capacité de cacher mon énergie spirituelle et si elle avait comprit que je pouvais la voir, elle ne pouvait pas évaluer ma force. Heureusement pour elle, je n'avais pas l'envie d'attaquer inutilement. Je n'étais plus un shinigami depuis longtemps, alors ce n'était pas mon travail de traquer un Arrancar s'il ne me faisait rien.

Je l'observai sortir une cigarette, fronçant instinctivement mon nez. Je n'étais pas particulièrement fan de la fumée et personnellement, je ne comprenais pas comment quelqu'un pouvait volontairement d'en inhaler. J'aimais bien trop mon sourire pour risquer de voir mes belles dents abîmées par un tel produit. Je ne dis cependant rien, laissant pour seule réponse le silence qui nous entourait. Bien vite, celui-ci fut brisé par les grincements des chaînes qui se mouvaient au gré de l'Arrancar, suivis de ceux provoqués par mes propres balancements. Mes longues jambes ne quittaient jamais le sol, alors qu'elles guidaient doucement la direction de ce qui me faisait office de siège.

« Insomnie hein ? C’est chiant, je compatis. Maaah, tous ces trucs qui tournent dans la tête, c’est chiant.  Ici, c’est le meilleur endroit pour se reposer un peu. »

Tout en me parlant, elle leva les yeux vers la lune. Pour ma part, je ne pouvais qu'être d'accord avec elle. La ville grouillait souvent de ses habitants partout où l'on souhaitait se rendre. Après le toit de l'entrepôt, le parc était l'un des endroits où je préférais me rendre lorsque je désirais un peu de tranquillité. Pour autant, je ne savais cela que parce que je vivais ici depuis longtemps et j'avais donc appris à connaître chaque recoin de la ville et de ses environs. Elle connaissait donc elle aussi cet endroit ? La présence des Arrancars en ville étant en temps normal de courte durée, alors il était surprenant qu'elle soit assez familière pour savoir que c'était calme par ici à cette heure de la nuit.

« M’appelle Mitsuki , et toi blondie, c’est quoi ton petit nom ? »

Je regardais à mon tour en direction du ciel, où l'on pouvait admirer les étoiles brillantes. Cela me faisait toujours étrange de me dire qu'un paysage presque identique flottait sur les têtes des habitants de la Soul Society. Je m'étais fais depuis longtemps à l'idée de ne peut-être plus jamais y remettre les pieds, mais la nostalgie me prenait par moment. Cependant, comme chaque fois, je chassai ces pensées bien loin dans mon esprit, retournant mon attention à l'Arrancar qui se trouvait à mes côtés. Je tenais toujours le distributeur dans ma main, mais je le rangeai finalement pour attraper la deuxième chaîne qui me soutenait. Je ne craignais pas de ne pas avoir le temps de le reprendre si elle devenait soudainement hostile. Avec le temps, c'était devenue une habitude de réagir rapidement dans une telle situation.

« Shinji. »

Je laissai une fois de plus le silence nous envelopper, ne cherchant pas à pousser les présentations plus loin. Je ne voyais pas l'utilité, ni même la prudence, de dévoiler être un Vizard ou encore l'ancien capitaine de la cinquième division. Après tout, je ne savais absolument rien de son lien avec Aizen et déjà, lui révéler mon prénom m'ennuyait, mais bon, je n'étais tout de même pas le seul Shinji qui existait parmi les dimensions, alors je n'avais rien à craindre de dire au moins cela. Et de toutes façons, mon ancien lieutenant savait bien que les Vizards se trouvaient dans le monde des vivants, alors cela ne changerait pas grands choses...

« Alors, que fait un Arrancar si loin du Hueco Mundo ? Ton maître n'apprécierait sans doute pas de te savoir flâner dans un parc... »

code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Kagami Mitsuki
N°66 || Arrancar exilée
avatar
Messages : 203
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
50/100  (50/100)
Expérience:
2450/8000  (2450/8000)
Spécialité: Cero

MessageSujet: Re: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   Lun 28 Mar 2016 - 16:23

Les opposés

ne sont pas

toujours si

différents


Les présentations étaient faite, le silence tombait, il n’avait pas l’air de vouloir parler, elle soupira tristement tirant une latte de sa cigarette alors qu’elle se mit a se balancer sur le jeu, faisant grincer les chaines, ses jambes allait et venait pour lui faire prendre de la vitesse et elle se laisser allée a espérait toucher les étoiles et sortir de ces fichus monde en guerre, dans une guerre qui semblait interminable. Ce soir, le temps malgré la nuit était doux, et aucun nuages ne venait cacher les étoiles brillant de mille feu céleste, et la lune félicite était la seule source de lumière.

Mitsuki cessa de se balancer quant l’homme a ses côtés lui posa une question. La question était si simple et en même temps elle était étonnamment surprenante. Elle ne savait pas trop que répondre, mais certain mots, la firent tiquer, par rapport a sa phrase. Alors, elle se tourna vers lui, plantant son seul œil visible d’un rouge carmin dans les siens et explosa de rire. Un rire fou et délirant qui aurait surement fait frissonner n’importe qui. Lentement, elle se remit de ses émotions, laissant juste l’adrénaline parcourir ses veines et quelque spasme parcourir son ventre. La petite voix dans sa tête se manifesta « Il ne semble pas vouloir t’attaqué, je suppose que tu peux répondre en toute honnête »

D’un mouvement d’épaule et poussant a nouveau un long soupire elle fit un petit sourire, un petit vrai sourire comme ceux qu’elle faisait rarement un petit sourire qui monte sur un côté de sa joue. Elle se gratta le menton tâtant du même faite son morceau de masque.

- Je suppose oui, qu’il serait ennuyer de ca, mais, je ne suis pas, du moins, je ne suis plus au service de se tocard, elle haussa a nouveau les épaules, donc au finale, je n’en ai rien a foutre vraiment.

Elle fit un grand sourire, montrant toute ses belles dents blanches et ses petites canine pointu de sa nature canidé.

- Je ne sais pas quel idée leur prend de vouloir travailler pour cette homme, être manipulé n’a jamais été mon fort.

Elle passa sa main dans ses cheveux devenu trop long pour elle et se laissa tomber en arrière sur la balançoire, se retenant avec ses bras et resta dans cette position un moment soufflant de bien être un peu. Elle était contente de cette simplicité qui se profilait a l’horizon, pour une fois qu’on ne l’attaqué pas d’office et qu’elle pouvait parler de manière poser avec quelqu’un. Elle se doutait bien qu’il devait être un shinigami mais Mitsuki avait appris a voir au-delà des apparence, après tout si elle était une arrancar pas si mauvaise que ça pourquoi devrait elle a tout pris penser que tout les shinigami lui tomberait dessus.

- Et dis moi, depuis quant les shinigami en mission flâne comme ça ? A moins que tu ne sois un de ses exilés … J’ai ouïe dire qu’il y en avait pas mal en ville.

Elle se redressa sur sa balançoire et se leva, sortant une nouvelle cigarette de son paquet lui lançant un regard direct alors que la flamme du briquet illuminer un instant son visage.


(c) Codage by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji
Cheshire Cat
~
ʇɐϽ ǝɹıɥsǝɥϽ

avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 08/08/2015
Âge : 21
DC : Matsumoto Rangiku / Ishida Uryû

Fiche perso
Niveaux:
78/100  (78/100)
Expérience:
15200/16000  (15200/16000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   Mar 5 Avr 2016 - 3:15



Les opposés ne sont pas toujours si différents
.
.


Son rire résonna dans l'atmosphère, presque hystérique, celui d'une personne qui n'était pas des plus équilibrés mentalement. Si son hilarité était suffisante pour effrayer bien des gens, je reconnaissais là un son familier, qui me hantait depuis déjà un siècle maintenant. Je revoyais les traits identiques au miens en bien des façons, celui du hollow qui avait revétit mon apparence et s'était installé à jamais en mon for intérieur, dans l'attitude assez étrange de la jeune Arrancar, mais l'émotion qui en découlait était bien différente. Je ne voyais pas dans ses yeux le sadisme qui régnait dans ceux cruels de cet être qui vivait en moi, seulement une folie en apparence similaire, mais qui était bien loin d'avoir les mêmes motivations. Lorsqu'elle se calma enfin, seul un sourire franc restait sur son visage, alors qu'elle répondait à ma question avec ce qui me semblait de la sincérité.

« Je suppose oui, qu’il serait ennuyer de ca, mais, je ne suis pas, du moins, je ne suis plus au service de se tocard, donc au finale, je n’en ai rien a foutre vraiment. »

Elle n'était donc pas l'une des servantes d'Aizen. Ma méfiance habituelle ne pouvait me quitter entièrement, mais mon instinct ne me trompait presque jamais et je ne sentais pas en elle une véritable menace, ni par sa force, ni par ses désirs. Elle ne montrait aucune hostilité, bien trop aimable si l'on comparait son attitude à celle du reste de son espèce. Et je pouvais dire cela en connaissance de cause. Les hollows n'étaient pas toujours les plus doux et un instant, je me demandai si celui de Mashiro était aussi sympathique que mon interlocutrice. Cela expliquerait bien des choses, en mon sens...

« Je ne sais pas quel idée leur prend de vouloir travailler pour cette homme, être manipulé n’a jamais été mon fort. »

Si l'on tenait compte de mon expérience personnel, la réponse était en soi bien simple. Tout comme mes compagnions Vizards, j'avais survécu à la hollowfication grâce à la domination, soumettant la créature qui avait élu domicile là où il n'avait d'abord pas sa place. La situation était bien similaire au Hueco Mundo et la force d'Aizen et de ses deux partenaires de crimes avaient suffis à soumettre une espèce entière, qui de toutes façons, ne possédait une évolution que grâce au Hogyoku du traitre. S'il y avait des personnes assez déterminée pour fuir comme l'avait fait cette Arrancar, je doutais qu'il y en avait énormément qui possédait assez de courage pour s'opposer à leur nouveau maitre.

« Et dis moi, depuis quant les shinigami en mission flâne comme ça ? A moins que tu ne sois un de ses exilés … J’ai ouïe dire qu’il y en avait pas mal en ville. »

Elle ne se trompait pas entièrement sur ma personne. J'étais bien exilé, mais je ne pouvais plus me faire appeler shinigami depuis longtemps. Ce n'était pas un choix qui m'avait été donné, mais avec le temps, je l'avais entièrement accepté et je n'avais plus aucun mal à me voir comme un Vizard. C'était, après tout, ce que j'étais et le dénier ne changerait absolument pas la situation. Au contraire, les pouvoirs que cela m'avait procuré m'étaient bien utiles et je comptais bien les utiliser contre Aizen afin de lui faire regretter de me les avoir donnés en premier lieu.

« Je ne suis plus exactement ce que l'on pourrait qualifier de shinigami, mais effectivement, je fais partie de ces exilés. Je ne suis plus sous les ordres du Gotei 13 depuis bien longtemps et je doute qu'on ne se préoccupe vraiment de mon temps passé ici. »

À quoi bon mentir sur cela ? Tous ceux qui avaient désiré ma mort savaient déjà que les Vizards se trouvaient à Karakura. Nous ne nous cachions plus depuis un petit moment, alors autant ne pas s'embêter à jouer les innocents.

code par toxic heart
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les opposés ne sont pas toujours si différents [Hirako Shinji & Kagami Mitsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Tu sais que les bruits qui courent sur les gens sont pas toujours vrai."
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Comme quoi, les Corbeaux ne sont pas toujours des Volatils [ Corbeau & Zephy' ][FINI]
» Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être ϟ Doll
» Les opposés ne sont pas les seuls à s'attirer [Peter Pan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Karakura :: Le parc-