lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Date d'inscription : 01/01/1970

MessageSujet: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Ven 31 Mar 2017 - 22:39

« En tout cas, merci, jeune homme. Tu as sauvé mon dos ! »

Yusuke ne répondit aux remerciements abondants que le vieillard lui servait depuis plusieurs minutes que par un sourire gêné. En voyant l'homme aux cheveux grisonnants gémir de douleur en s'efforçant de porter des sacs de provision de sa camionnette jusqu'à son restaurant, une petite construction en bois à l'angle de deux rues, il lui avait naturellement apporté son aide. Il ne lui était pas le moins du monde difficile de transporter les provisions humaines, et ça ne lui avait même pas coûté tant de temps que cela. Mais maintenant que le service était rendu, il se retrouvait coincé au milieu du restaurant faiblement éclairé, incapable de quitter le lieu sans couper la parole au cuisinier débordant de reconnaissance. S'il avait plutôt bien contrôlé son visage pendant les dix premières phrases, son sourire figé affichait désormais un très clair malaise. Manifestement, cette évidence finit aussi par apparaître aux yeux du vieil homme, qui finit par ralentir son rythme de remerciements, permettant à la jeune âme d'en placer une.

« Vraiment, ne vous inquiétez pas, c'est normal. Si vous le voulez bien, je vais vous laisser... Bonne fin de journée !

- À toi aussi... Mais j'aimerais te remercier autrement que par des mots, la charité chez les jeunes est trop peu courante de nos jours ! »

Avant que l'albinos n'ait le temps de penser à rétorquer qu'il était deux ou trois fois plus vieux que son interlocuteur, son estomac grondant répondit pour lui.

« N'en dis pas plus. Ma spécialité pour toi, offerte par la maison ! Installe-toi, je m'occupe de tout, jeune homme ! »

Pestant intérieurement contre le gigai que lui avait refilé Urahara Kisuke – quelle idée de lui vendre un corps avec un estomac aussi grand ?! - le Shinigami exilé s'assit au comptoir, la tête entre les mains, attendant le repas gratuit promis. Pour peu que le vieillard soit un bon cuisinier, ça vaudrait le coup d'avoir subi ses excuses pendant aussi longtemps.

C'est ainsi que, bon gré mal gré, Yusuke goûta au meilleur repas de toute sa vie. Le gigai, qui avait des besoins nutritifs énormes, lui permit d'avaler les trois premiers bols de ramen à une vitesse monstrueuse. Il sentit sa faim se tarir après la cinquième portion, sous le regard fier et impressionné du vieil homme. Amusé, celui-ci partit préparer sa cuisine pour le service du soir, dont le début approchait. Le Shinigami aux cheveux blancs s'étala de tout son long sur la chaise de bar sur laquelle il était assis, avant que son attention ne soit attiré par autre chose. Juste de l'autre côté de la porte, à vrai dire.


« Ce reiatsu... Il croit être discret ? »

Hollow, Shinigami, il n'en savait encore rien. Mais ce n'était probablement pas un humain – c'était similaire à ce qu'il pouvait dégager dans un moment d'inattention. Agacé par la présence d'une force aussi proche de la sienne, il posa ses deux bras sur le comptoir et y déposa sa tête, comme s'il s'était endormi juste après son repas – et quitta son gigai, le laissant là, inerte. En sortir sans avoir d'âme artificielle sous la main, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus naturel, mais c'était un coup de main qu'il avait pris assez rapidement. Après avoir constaté avec joie que les vêtements dont il avait revêtu son enveloppe spirituelle la dernière fois n'avaient pas changés – un haut noir à col relevé sans manche, un pantalon noir, une ceinture en cuir rouge retenant celui-ci – il saisit son Zanpakuto, engoncé dans son fourreau rouge sombre, le faisant reposer sur son épaule. Se concentrant un instant, il relâcha une fraction sa puissance, permettant à n'importe qui d'entraîné de le percevoir, pour peu que la personne soit relativement proche. Largement assez pour que le type à l'extérieur du restaurant le ressente, en tout cas.

« Allez, montre-toi, qu'on soit fixés. »
Revenir en haut Aller en bas
Jinzu ashidate

avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017
Âge : 14
DC : //

Fiche perso
Niveaux:
55/100  (55/100)
Expérience:
1000/8000  (1000/8000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Mar 4 Avr 2017 - 19:02

"Bouge toi ! Espèce de fainéant !"
Je jetais un dernier regard vers Nanao-chan qui venait de me passer un savon comme d'hab ... et qui m'avais forcé à aller dans le monde pour voir si tout allez bien. À Karakura précisément, la ville natale d'Ichigo-kun. Le réveil fut dur ce matin-là, c'est la douce voix de Nanao-chan qui m'avait sorti de mon lit. Mais bon comme dirait Kioraku-Taicho ... "Qui aime bien, châtie bien !" Disait-il en riant ... Mais j'adorais sa façon d'être ! Fainéant et simple ... Bref après m'être faits crier dessu, je pris un papillon de l'enfer avec moi et fonçais vers la grande porte de la soul Society. Je le passais d'une trêve et ralentissais le pas, ne me sentant moins sous la surveillance de Nanao-chan cette ...
Démone ! Je mis mes mains dans les grandes poches de mon kimono. J'y trouvai une liasse de yen,

"ah oui ! J'ai pris de l'argent pour m'acheter quelques habits ! Cool !"

J'avais pris un sac à dos avec moi ou j'avais rangé mon skate, je le sortis avec délicatesse et montai dessus. J’accélérai progressivement tout en suivant le petit papillon. Je crois que ces grandes galeries ne m’inspireront jamais un sentiment de bien-être ... Je m'y sens comme ... Oppressé ! Oui oppressé est le bon mot pour qualifier cet endroit ... Au bout de quelques minutes je vis enfin le bout de ce grand tunnel, alors je donnai de plus grands et plus puissants coups de pied à terre pour y arriver plus vite. Enfin je sortis du portail aussi vite que j'y étais entré.

"Enfin l'air frais ! Ça fait un bien fou et il fait si beau !"

J'étais un peu aveuglé par la lumière mais je m'y faisais vite.

"Bon ... Primo faut j'aille chercher mon giguai ... Devant chez Urahara-san."

J'avais atterri sous un grand pont, le oui quelques garçons trainaient. pff il n'y a que moi pour tomber dans des endroits comme cela ... La dernière fois c’était dans une ruelle sombre, a côté des poubelles ! Je n'ai vraiment pas chance ... Me dit je en soupirent ... En quelques sauts, mon skate à la main, j'arrivai en haut du pont, avec les grossièretés et les cris des adolescents derrières ...
Il me fallut peu de temps pour atteindre enfin l'entrée du magasin d'Urahara-San qui m'attendait au seuil de l'entrée de la boutique. Toujours aussi sinistre avec son bob ^^ Et sa cane qui était étais
en réalité son Zanpakouto.

"Ah ! Jinzu je t'attendais ! Toujours en retard n'est ce pas, tu n'as pas changé ^^ Viens entre ton giguai t'attend."
"bonjour ! Vous allez bien à ce que je vois, Urahara-san ! Oui le réveil a été dur ce matin ^^ Et vous n'oubliez jamais les commandes de giguaient à ce que je vois ! Bref entrons vous avez raison."

Dis-je en rangeant mon skate.

"toujours aussi passionné par le skate à ce que je vois, et tu peux me tutoyer. Je sais que ça fait un bye qu'on ne sait pas vus mais bon, on se connais depuis un bon bout de temps."

Dit il en rentrant dans le magasin. Tout étais bien rangé comme la dernière fois que je suis venue.

"Oui bien sûr ! J'en profite car à la soul Society je n'ai pas le temps ..."

Il s’arrêta devant moi et appela Tessai-san pour ouvrir une grande boîte de bois. Je n'avais pas remarqué qu'on se trouvait déjà dans l'arrière de la boutique. Je passai ma main dans mes cheveux et regardai attentivement l'ouverture du réceptacle de mon giguait. Tessai-san n'avait pas faitfais attention à moi et c'était focalisé sur la grande boîte. L'ouverture fut brève et je découvris mon giguai qui m'avait servi plusieurs fois. Je n'attendis pas plus pour rentrer dans mon giguai et cette sensation de vulnérabilité me traversa et me fit frissonner.

"Bon je pense pas m'attarder plus ! Bye et je reviendrais quand j'aurais fini ma mission."

Tessai resta silencieux et s'inclina et Urahara me fils ses aux revoirs et je partis à vive allure. Je passai devant un tas de maison et de boutiques en skate comme toujours et c'est si bien ^^ sous le regard indiscret de quelques lycéennes. À un moment, je passai à côté d'un bar et je sentis un grand rait su y provenir. J’arrêtai mon skate et après réflexion ne reconnut pas se rait su étrange.

Bon ce n'est rien je pense ... Ce n'est pas un Hollow ni un...

"Allez, montres-toi, qu'on soit fixés."

Il m'avait vu ... ou sentis. J'entrai doucement et vis un jeune homme, sous la forme d'un shinigami particulier, son uniforme avait : un haut noir à col relevé sans manche, un pantalon noir et une ceinture en cuir rouge.

"Yo !"
Revenir en haut Aller en bas



Date d'inscription : 01/01/1970

MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Mer 5 Avr 2017 - 0:57

Le jeune shinigami aux cheveux blancs s'accorda quelques secondes pour dévisager le type qui venait d'entrer dans le restaurant. Il avait déjà vu ce visage. Même dans un gigai, le type efflanqué aux cheveux roux et aux petits yeux de flemmard était loin de lui être inconnu. Il n'avait jamais cherché à connaître sur le bout des doigts l'ensemble des shinigami du Gotei 13, mais un Troisième Siège, ça ne s'oublie pas. Il savait donc pertinemment qu'il avait en face de lui Ashidate Jinzu, un des officiers hauts gradés de la Huitième Division. Un des nombreux hommes qui devaient subir la préférence assumée de Kyoraku Shunsui pour les femmes quand il s'agissait de ses subordonnés.

Yusuke retint le petit sourire moqueur qui lui venait immédiatement au visage quand il pensait à ses hommes de la Huitième Division. L'heure n'était pas aux moqueries, à l'arrogance et à la rivalité entre les divisions. Hakusora était un déserteur. Que le roux se pointe devant lui – un shinigami d'un niveau équivalent au sien, sinon rigoureusement identique – ne pouvait pas être un hasard, ce serait trop beau. Le Gotei 13 avait-il envoyé des agents à sa poursuite ? Ce serait surprenant. L'organisation n'était pas du genre à exécuter aussi sommairement les déserteurs – ils cherchaient plutôt à tirer avantage de leur position, comme avec Urahara Kisuke.

Devait-il donc, dès lors, partir du principe que c'était effectivement un hasard incroyable que ce type, qui avait tout de l'adversaire taillé à la mesure de Yusuke, se trouve en face de lui ? Si tel était le cas, alors il avait un choix crucial à prendre à ce moment précis. Ou bien il courbait l'échine, n'agissait pas, et se sortait de là au plus vite – apparaissait donc comme un faible vis-à-vis du Gotei 13, un homme qui se cache et qui fuit le conflit, un véritable fugitif. Ou bien il se battait contre Ashidate, peut-être même le mettait en fuite, pour le renvoyer la queue entre les jambes à la Soul Society, porteur d'un message implicite : « Faites mieux que ça ». Les deux options avaient leurs avantages et leurs inconvénients. D'un côté, ne serait-ce que par fierté, il ne tenait pas le moins du monde à ramper à leurs pieds et à admettre qu'il était en position de faiblesse ; de plus, cela le placerait parmi les « potentiels exploitables » de la Soul Society, et donc indirectement, il resterait un agent d'une organisation dont il était désormais pleinement dégoûté. Par contre, entrer en conflit avec eux, c'était aller au devant d'une mort quasi-certaine. Il ne doutait pas un instant de sa capacité à botter le derrière d'Ashidate ; ce qui l'inquiétait, c'était ce qui suivrait. Bien que ce ne soit pas son genre, si Kyoraku voulait venger son subordonné, Yusuke n'aurait pas la moindre chance face à lui. Si la Sixième Division s'en mêlait, et qu'on lui envoyait Abarai ou Kuchiki, il mourrait probablement très vite. Pire encore, si la Deuxième Division était chargée de son assassinat, il doutait fort pouvoir leur échapper plus de quatre ou cinq jours. Il n'avait pas la moindre chance lors d'un combat ouvert contre la Soul Society et le Gotei 13. Mais s'incliner face à eux... C'était plus que ce qu'il pouvait endurer à l'heure actuelle. Alors que le shinigami encore en fonction le saluait d'un « Yo » des plus nonchalants, Yusuke l'ignora complètement, se parlant plus à lui-même qu'au roux.


« De toutes façons, c'est encore plus drôle si je ne peux pas gagner. »

Contrairement à Ashidate, il avait quitté son gigai avant de l'appeler à travers la porte. Il pouvait aisément discerner la différence : l'homme qui venait d'entrer dans le restaurant était encore dans une enveloppe charnelle artificielle. Faisant un pas vers lui, trop vite pour qu'un shinigami engoncé dans un gigai réagisse, il leva l'index droit.

« Hadô no Ichi – Shô. »

Une onde d'énergie cinétique partit de son doigt. Trop peu puissante pour le blesser réellement, elle n'en était pas moins très rapide, et avait la force nécessaire pour repousser l'homme en dehors du restaurant. Après tout, Yusuke n'avait aucune envie d'endommager le précieux bâtiment en bois du vieux qui lui avait offert un repas. L'âme sortit dans la rue, laissant son corps artificiel étendu dans une posture d'endormi sur le comptoir. Prenant des points d'appui dans le reishi ambiant, il s'envola dans le ciel du soir.

« Oï, chien du Gotei 13. Maintenant, ici, c'est ma ville. Les types dans ton genre n'y sont pas les bienvenus. »

Il n'était pas du genre à provoquer les autres, mais il avait besoin de ce combat. Pas seulement pour prouver à la Soul Society qu'il ne leur appartenait plus – pour se prouver à lui-même qu'il avait encore cette force qui lui avait permis d'être nommé Quatrième Siège de la Dixième Division dès sa sortie de l'Académie, juste en dessous Hitsugaya Toshirô, qui était encore Troisième Siège à l'époque. Alors il jouait la provocation, le mépris, pour pousser son adversaire à l'attaquer. Il serait toujours temps de revenir à son calme habituel quand le roux serait sorti de son gigai.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jinzu ashidate

avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017
Âge : 14
DC : //

Fiche perso
Niveaux:
55/100  (55/100)
Expérience:
1000/8000  (1000/8000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Lun 17 Avr 2017 - 9:59

[quote="Jinzu ashidate"]

Jinzu Ashidate
Amène toi !
Jinzu and Yusuke


Ce jeune homme ne m'était pas inconnu ... Cheveux blancs, tatouage violet sur le visage ... Je crois ... Oui ! Un shinigami ! Mais qui ? Peut-être ce fameux 4ème siège déserteur... Hakusora Yusuke ... En tout cas ce type était en train de se foutre de moi ... Son sourire moqueur était des plus désagréables ... Mais bon peut-être qu'il est sympa !

"Bon on boit u..."

Je me stoppais en voyant les quelques personnes présentes me dévisager avec des yeux ronds. A oui ... j'étais en train de parler dans le vide pour eux Je leur adressai un sourire débile tout en me frottant ma nuque assez embarrassée. Je refixais le déserteur et vis ce regard ...  ce regard d'une personne qui veut se battre ... Mince-je voyais une personne cool en lui ... Bon je vais lui demander !

_ Tu comptes pas me défier au moins . C'est vrai on se connaît pas trop et..."

" Hadô no Ichi – Sho. "

L'onde d'énergie me propulsa hors du restaurant et me fit atterrir dans une clôture un peu plus loin. Cette attaque surprise était purement intentionnelle et donc ... La mise au défi. soit je ripostais soit je l'ignorais ... Bon je pense que je n'avais pas le choix !
D'un coup je sortis de mon gigai et constatais qu'il n'avait rien, un soupir de soulagement et je le pris sur mon dos pour le poser derrière un muret qui séparait la rue d'un petit jardin. Je fis de même pour mon sac et mon skate.

"Oï, chien du Gotei 13. Maintenant, ici, c'est ma ville. Les types dans ton genre n'y sont pas les bienvenus."

Enfin je dégainais mon katana et lançais un regard glacial à mon adversaire qui sortait du restaurant. Comment ça ne sont pas les bienvenus ?

_ Eh bien je pensais que tu étais un peu mieux élevé que ça mais j'avais tort ... Bon je pense que le combat et inévitable !"

D'un éclair je fonçai sur lui et lui asséna de grands coups de sabre. À gauche, à droite et aux milieux . C'était le paterne de mes coups que j'avais choisis pour débuter ce combat.
Je pensais ne pas utiliser mon Kido pour le moment pour lui dévoiler mes plus basses capacités. Pour le moment bien entendu. Ma vitesse suffisais actuellement et j’espère que cela va durer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Sam 10 Juin 2017 - 3:52




.

Cela avait commencé. Les deux pierres à silex s'étaient violemment heurtées, et la petite étincelle qui avait jailli de cette rencontre avait embrasé le tas d'huile qui gisait entre les deux hommes. Yusuke ne put s'empêcher de ressentir une certaine satisfaction en constatant que ses provocations avaient porté leur fruit. Tandis que le Troisième Siège de la Huitième Division sortait de son gigai pour le déposer à l'abri, le shinigami aux cheveux blancs avait fait quelque pas en dehors du restaurant, la main sur le tsuka de son Zanpakuto. Ses sens s'affûtèrent rapidement, tandis que ses muscles se bandaient les uns après les autres. D'un mouvement circulaire de la tête, il fit bruyamment craquer sa nuque. Il était près au combat – et à la bonne heure.

Le roux était déjà sur lui, katana découvert, tentant de lui infliger de multiples coups de taille. De toute évidence, Ashidate essayait de jauger Yusuke, qui n'eut pas une grande difficulté à parer les coups de sa lame, successivement à gauche, à droite, et enfin en face de lui. Peu porté vers un corps à corps intensif, il fit un pas en arrière, achevant de dégainer son Zanpakuto, laissant le fourreau retomber au sol. Il empoigna son arme à deux mains, dans une position de kendô classique, tenant sa garde pour un instant face à Ashidate tandis que son cerveau faisait un bref récapitulatif des données dont il disposait, jusqu'ici.

Son adversaire appartenait à la Huitième Division – ce qui ne lui disait absolument rien sur sa façon de se battre. Il était un Troisième Siège, une position hiérarchiquement très proche de celle qu'occupait Yusuke quand il se trouvait encore à la Soul Society ; dans ce monde où la loi dominante n'était autre que celle du plus fort, il était plus sage pour lui de s'attendre à une puissance au moins équivalente à la sienne. Il n'était pas de ceux, de toutes faons, qui triomphaient par une surabondance de force brute, en général. Tout ce qu'il pouvait utiliser pour tenter de comprendre quels étaient les atouts, et par extension quelles étaient les faiblesses d'Ashidate Jinzu, c'était le microscopique échange qu'ils venaient d'avoir. Le roux avait choisi de commencer par l'attaquer au corps à corps : ou bien il était un adepte du zanjutsu, ou bien il voulait simplement éprouver les réflexes de l'albinos – sans doute n'avait-il pas été déçu par la capacité de celui-ci à réagir immédiatement à une offensive aussi basique. Cela étant dit, s'il avait eu affaire à un spécialiste de zanjutsu, même dans un échange dédié à l'évaluation, Yusuke doutait fort que parer ces attaques eût été aussi simple ; il était donc à envisager que la spécialité d'Ashidate se trouve ailleurs. Si l'on éliminait le domaine du sabre, il restait trois catégories d'expertise pour la plupart des shinigami standards : le kidô, le hakuda et le hohou. Sans fausse modestie, l'albinos n'envisageait pas réellement qu'un troisième siège puisse dépasser sa maîtrise du kidô ; l'égaler, éventuellement, s'il en était spécialiste, et encore. Si Ashidate était un amateur du hakuda, le déserteur aurait probablement quelques difficultés à le garder à distance pour l'attaquer une fois que la phase d'échauffement se serait terminée. Et enfin, si son point fort résidait dans le hohou... Eh bien, il serait plus rapide, ce qui ne serait pas un problème tant que Yusuke conservait un coup d'avance sur son adversaire.

Son sourire narquois avait disparu de ses lèvres. Son visage s'était figé dans cette expression froide et concentrée qu'il n'arborait réellement que lorsqu'il se battait sérieusement. Il était exagéré de dire qu'il respectait dores et déjà son adversaire ; il aurait été plus juste de dire qu'il avait admis qu'il ne faisait pas face à Jo le Clodo, et qu'en conséquence, mieux valait pour lui ne pas perdre de temps en provocations, ou pire, en pusillanimité. Hakusora n'avait pas vraiment de meilleure solution que de forcer son adversaire à réagir pour tester son niveau. L'engager au corps à corps était une fort mauvaise idée s'il devait découvrir que le troisième siège était un spécialiste du hakuda : la proximité aurait fortement désavantagé le spécialiste de kidô. Ce qu'il lui restait à tester, en ce cas, c'était....

Le cerveau du déserteur tournait à plein régime ; il ne s'était déroulé qu'une fraction de seconde entre son pas en arrière suite à l'attaque d'Ashidate et la conclusion de son raisonnement. Du point de vue d'un observateur extérieur, on pouvait même considérer qu'il avait contre-attaqué immédiatement : d'un shunpô, il tâcha de passer derrière son adversaire. Pivotant sur son talon droit, la lame tenue fermement dans la main droite, il en dirigeait le tranchant droit vers la nuque d'Ashidate.

Il lui fallait voir à quel point il était rapide.


Revenir en haut Aller en bas
Jinzu ashidate

avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017
Âge : 14
DC : //

Fiche perso
Niveaux:
55/100  (55/100)
Expérience:
1000/8000  (1000/8000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   Dim 6 Aoû 2017 - 0:06


Jinzu Ashidate
Amène toi !
Jinzu and Yusuke


Les multiples attaques du rouquin furent parées sans grandes difficultés par son adversaire. Ils croisèrent le fer durant un court instant et cela éveillait son plaisir à combattre étains depuis un bon bout de temps. Yusuke fit un pas vers l'arrière pour défaire l'étui recouvrant sa lame et prit une position des plus basiques de kendo. Jinzu vit dans ses yeux grisâtres qu'il réfléchissait, qu'il l'observait. Le rouquin profitait de ce petit laps de temps pour faire le point sur son adversaire.

Bon, quand il était encore de fonction en tant que Shinigami il était 4ème siège mais je ne me souviens plus très bien de quelle division ... Bref depuis qu'il a déserté il a dû accroître son niveau qui doit être à l'heure actuelle égal au mien puisque de mon côté je ne me suis pas trop ménagé. À ce que j'ai remarqué pour le moment il est plutôt aguerri au maniement du katana et il n'a eu presque aucun mal à parer mes attaques .Il n'avait montré aucune qualité ni faiblesse en Kido et même s'il était un spécialiste en la matière ma vitesse compenserait cela. En parlant de vitesse, ses mouvements étaient plutôt lents, enfin je ferais attention. Et pour ce qui est du hakuda, Yusuke ne c'était pas manifesté ... S'il était spécialiste de cette faculté cela m'embêterait fortement je pense ...

Un dixième de seconde venait de s'écouler, Jinzu secouait sa tête et fixait son adversaire qui fonçait vers lui. L'albinos utilisait un schupo et réapparut derrière rouquin. Un schupo vraiment moyen et il veut surtout tester ma rapidité hum ... Intéressant ... Il ne va pas être déçu a mon avis.

_ Trop lent !"

Jinzu s’accroupit d'un éclair et pivotait sur lui-même tout en voyant la lame du katana de son adversaire perforer le vide juste au-dessus de sa tête. Il changeait son katana de main de droite à la main gauche et vint donner un grand coup de poing vers le bras droit de Yusuke.

Il venait de découvrir mon premier atout, la vitesse sachant qu'il m'en reste un deuxième ... Le Kido. J’espère que ce coup dans son bras droit me permettrait d'avoir l'avantage ...

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amène-toi ! PV Jinzu Ashidate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Foutu subconscient qui l'amène en terre hostile... [pv Akihito]
» Au nom du verre, du vice et du saint-whisky, Amène la bouteille !
» Chaque jour amène son pain [PV Leila]
» Boher amène Maxime[Maxime et un maton]
» Pekka Rinne s'amène au New Jersey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Karakura :: Les rues-