lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2314
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Jeu 22 Juin 2017 - 15:47




Cette bataille avait laissé un goût amer dans la la bouche de beaucoup au sein du Gotei Treize. Byakuya  ne faisait guère exception. Bien qu'il n'en parlait guère, le fait de avoir Ichigo prisonnier n'était pas pour lui plaire. Il devait beaucoup à ce gamin, notamment ce sauvetage, le concernant au Hueco Mundo. C'était désormais à lui d'agir en son sens. Cependant, il était évident que le Sotaicho ne permettra pas la moindre manœuvre, a moins qu'elle soit des plus justifiées. Le noble en était conscient, quand bien même cela le renfrognait. Il ne lui était pas complexe de comprendre que le capitaine commandant se devait d'ajuster la défense de la Soul Society, surtout au vu des choses. Byakuya ne pouvait pas même lui reprocher le fait de n'avoir rien fait pour venir le récupérer au sein du Hueco Mundo. Il s'y était préparer à y mourir, ne trahissant pas son  propre camp. Mais il était hors de question que Kurosaki Ichigo s'imagine que les shinigamis l'ont oublié. Et si c'était le cas, alors notre Roku Ban Tai Taicho allait montrer l'exemple.  Voilant son regard, ce dernier se trouvait à marcher lentement en dehors de sa propre Division. S'accordant une courte pause dans son travail, tandis qu'il cherchait une quelconque idée, concernant ce possible sauvetage.  Le chef de clan n'ignorait pas qu'il ne pouvait pas réclamer  les forces les plus appuyés du Gotei Treize, sous peine de créer une faiblesse qu'Aizen se permettra d'exploité. Cependant, Byakuya ne pouvait pas s'empêcher de penser que ce dernier ne devrait pas se douter d'une telle manœuvre.. surtout de la part du noble. Pourtant il s'en voulait de ne pas être arrivé plus tôt, alors qu'il avait senti le danger venir... Les paroles d'Aaroniero résonnaient encore en lui même... alors que ses yeux visualisaient sans peine son échec. Le plan d'Aizen avait fonctionné, et BYakuya  s'était concentré sur l'arbre..et non la forêt.

Il paraissait évident pour son esprit cartésien, qu'il allait devoir en parler à d'autre capitaine... peut être même Hitsugaya Taicho. Bien qu'il soit encore bien juvénile, le noble reconnaissait en lui son intellect et sa facilitée d'analyse. Byakuya appréciait beaucoup cela. On pouvait presque dire qu'il y avait des ressemblances entre les deux hommes. Le fait est, qu'ils ne s'étaient point revu depuis ce fameux jour.. où tout deux s'étaient perdu dans le Rukongai. Un souvenir plutôt cocasse, mais aussi bien gardé. Aucun d'eux ne désirait que cela s'ébruite.

Sa démarche paraissait lente sur les pavés réguliers de la rue, menant alors vers la fameuse Dixième Division. Avec un peu de chance, son dirigeant s'y trouverait. Après tout, en cette période mouvementée, aucun Capitaine ne pouvait se permettre de prendre des congés.. Dit celui qui en a eut pendant deux semaines... bien que ceci fut d'ordre médicale, imposé pour ses soins.  D'ailleurs, il n'avait désormais plus le moindre souci  concernant son œil et son traitement.. Une pensée fugace s'envola vers les traits de Nadeshiko. Une femme si sérieuse et appliqué. Il avait toujours ressentit une certaine retenue froide envers lui.  Byakuya l'avait un peu mieux compris quand, ce jour là... elle était venu lui remettre le zanpakuto d'Ozalee.  Ce dernier était toujours précieusement sauvegardé par le clan à présent, bien que le noble n'avait toujours aucune nouvelle de cette dernière. Mais une chose lui apparaissait comme clair.  Ozalee était du genre à  agir comme elle l'entendait.. un fait qui ne plaisait pas toujours à Kuchiki Ginrei. Notre capitaine ne l'ignorait pas.. et quelque chose lui faisait dire qu'elle reviendrait d'elle même.. quoi qu'en dise Nadeshiko. Cependant, il avait tenue à respecté son choix... la laissant partir.. quitter les rangs. Le noble se demandait d'ailleur si elle avait trouver véritablement sa voie cette fois ci. Et comment se déroulera leur retrouvailles..Seraient encore sur le thème de la rancœur contenu ?..

Pour le moment, ce n'était pas le temps de réfléchir à une telle chose, mais bien de parler du cas de Kurosaki Ichigo et d'agir. Voilant son regard ombrageux pendant un court moment, Byakuya vint à franchir les grandes portes de la Dixième Division, saluant du chef, les shinigamis qu'il croisa sur son chemin, avant de pénétré dans les locaux principaux. C'est là qu'il se fit annoncer, avant de patienté le quelconque choix du maître des lieux. Byakuya ne forcera jamais une entrevue, mais il était l'un  des Taichos dont il voulait un avis.. sachant que ce dernier avait un pragmatisme plus appuyé que d'autres. Cependant, on ne peut pas dire que ce genre de visite de sa part soit une habitude.... Notre Roku Ban Tai taicho avait toujours paru peu friand des déplacements chez autrui.. sauf pour les réunion bien entendu. Il y avait donc de quoi suscité l’étonnement autour de lui.. il pouvait même le lire sur certaines visages. Le visage aussi calme qu'impassible, Byakuya se contenta de voiler ses iris grises acier, s'autorisant la patience d'attendre la moindre réaction de la part d'Hitsugaya.



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Hitsugaya Toshirô

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 17/03/2017
Âge : 16
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
1150/12000  (1150/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Lun 17 Juil 2017 - 13:05

Hitsugaya Toshiro & Kuchiki Byakuyadialogue en #9999ff
Une visite peu commune



Je n'appréciais pas l'ambiance qui régnait au sein du Seireitei... La sécurité avait été améliorée et le Sotaicho contrôlait toutes les sorties en veillant à ce qu'aucune manœuvre inutile ou dangereuse ne soit faite. Je comprenais parfaitement cela, mais je ne supportais pas l'idée que l'on puisse laisser Aizen se mouvoir comme il le désirait, ni celle où l'on devait rester ici à ne rien faire tandis que des alliés étaient en danger. Je songeais bien entendu à la situation de Kurosaki et à l'ancienne position de Byakuya qui avait été en quelque sorte abandonné par le Commandant. La perte d'un Capitaine pouvait avoir de lourdes répercussions sur notre puissance... Non... Toute perte pouvait nous coûter cher... Mais ce n'était pas une raison pour laisser quelqu'un se débrouiller seul face à l'armé de Las Noches, de plus, nous empêcher de secourir un allié pouvait nous diviser et créer des tensions... Sans oublier ceux qui fonceraient effectuer un sauvetage clandestin. À mes yeux, plus nous prendrions du temps à nous préparer ainsi qu'à lancer l'assaut, et plus fort seront les traîtres. Ceux-ci s'étaient faits de puissant alliés, les Espadas, mais je craignais qu'il ne gagne en force tandis que nous attendions d'être attaqué, tout en prenant notre temps afin de songer à une éventuelle attaque. Je me sentais étouffé au sein du Seireitei... Mais je ne pouvais pas quitter la Soul Society ou désobéir une nouvelle fois au Capitaine de la Première Division... Il m'arrivait de me demander ce qu'il se passait dans la tête de cet homme... Pourquoi ne faisait-il pas de l'anéantissement d'Aizen une priorité absolue ? Car tant que cet être infâme serait en vie, nous ne serions jamais en sécurité... Je réalisais à quel point il pouvait être fort, mais il ne pourrait certainement pas gagner si les différents Taicho venaient unir leur force pour l'affronter.

Cette impression de tourner en rond me mettait mal à l'aise et m'empêchait de me concentrer sur mon travail... Cette situation était vraiment périlleuse et régler tout cela par une bataille entraînerait fatalement des pertes... Mais, que faire ? Nous ne pouvions tout de même pas attendre qu'Aizen devienne trop puissant pour que l'on puisse le vaincre et qu'il vienne nous exterminer... Tout cela me prenait la tête et impossible de me changer les idées d'une quelconque manière, même Hyorinmaru n'avait aucune réponse à m'apporter et lui parler n'arrivait pas à m'apaiser le moins du monde... J'avais songé à me rendre dans les quartiers d'une autre division afin de m'entretenir avec un autre Taicho, mais je ne savais pas vraiment à qui m'adresser. Il était hors de question que j'aille parler avec cet brute sans cervelle de Zaraki ou ce fou de Kurotsuchi, Ukitake risquait de vite m'énerver en me traitant comme un gamin alors ce n'était pas une bonne idée et Kyôraku ne risquait pas de se montrer sérieux, parler travail n'était pas vraiment son truc... À vrai dire, il n'y avait que Kuchiki Byakuya avec qui je pensais pouvoir parler ouvertement et sans me voir sous-estimé à cause de mon apparence... Or, je ne souhaitais pas le déranger, il devait avoir du travail et sa capture ne remontait pas à si longtemps que ça alors il valait mieux le laisser tranquille.

Je me trouvais dans mon bureau, allongé sur le canapé habituellement occupé par Matsumoto, essayant de me détendre avant de reprendre mes dossiers... Mon Zanpakuto était posé par terre, juste à côté de moi, il m'arrivait de poser mon regard dessus, tout en me questionnant... Je fermai lentement mes paupières pour faire une petite sieste lorsqu'un shinigami entra pour me signaler la présence du Roku Ban Tai Taicho. Je me relevai brusquement, surpris par cette nouvelle, puis je saisis Hyorinmaru avant de me rendre auprès de mon invité. Il était inhabituel que le Capitaine Kuchiki prenne la peine de me rendre visite, ce devait être important... Arrivant devant l'homme en question, j'inclinai la tête brièvement afin de le saluer avant de prendre la parole, l'observant de mes yeux de glace.

- Que puis-je pour vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2314
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Mer 26 Juil 2017 - 16:50




Le noble se tenait devant la porte sans montrer le moindre signe d'impatience. Ses traits paraissaient toujours aussi insondables sous le carcan de sa chevelure aussi sombre que son haori était blanc. Pourtant, une petite frustration  naissait au sein de sa poitrine....et cela fut totalement enrayé, par la surprise de  voir le maître des lieux apparaître face à lui. Ceci fit même naître un haussement de sourcils très éphémère sur le visage de Byakuya, qui  put alors constater une légère hâte dans l'approche de son homologue. Visiblement, il l'avait pris au dépourvu. Il faut dire aussi que le noble Roku Ban Tai Taicho était du genre à surprendre son monde, ayant un caractère plutôt insaisissable. Ceci avait toujours été un sujet d'agacement auprès de pas mal de personnes, mais cela avait aussi l'avantage de pouvoir prendre le dessus sur un adversaire. Il l'avait déjà démontrer alors qu'il avait été saisi par l'ennemi. Un séjour qu'il gardait en souvenir au fin fond de son esprit. Les séquelles physiques quant à elles, semblent avoir disparues.. ou presque. En effet, il prenait encore le traitement que lui avait confier Nadeshiko avant de s'enfuir de la Soul society. C'était peu avant les affrontements dans le Gensei. Le noble y avait d'ailleurs fait une rencontre des plus atypiques... l'ancien Fukutaicho de la Treizième Division.. un leurre, cela il en restait persuadé. Cependant, il n'en avait pas soufflé le moindre mot à Rukia.  Pas tant qu'il n'aura pas tiré les choses au  clair avec cette espada.

Se reprenant donc, notre visiteur  inclina légèrement sa tête afin de saluer Hitsugaya, avant de glisser un regard autour d'eux.  Il était évident que le chef de clan cherchait un endroit un peu plus à l’abri des oreilles pour le moins trop indiscrètes.. Il en aurait fait de même en sa propre division, mais pour le moment il se contenta de cette brève salutation et laissa entendre une voix des plus atones se manifester.



Je désire m'entretenir avec vous à propos de la situation actuelle.


Cela avait le mérite d'être concis tout en restant pour le moins formelle. Mais les faits étaient bien présent. Il entendait bien sûr par là, de la capture de Kurosaki Ichigo. En parler dans un couloir, c'était évidemment pas le lieu le plus approprié, sachant que le noble avait besoin d'appui, avant d'aller voir le Sotaicho afin de le persuadé de le laisser monter une mission, concernant le  Hueco Mundo. Le noble ne perdait pas de vue que la défense de la Soul Society devait être assuré. Quoi qu'il en soit,  surprendre l'ennemi par une telle approche pouvait aussi jouer en leur faveur, et cela,  le  noble Kuchiki était persuadé que la sagesse du Capitaine Commandant  lié à une longue expérience qui avait traversé les ages, . serait d'accord avec lui. Mais pour assurer d'une telle chose, il lui fallait l'avis de ses autres compères. Cela faisait un petit moment qu'il réfléchissait à une manœuvre, tout en observant la moindre réaction de leur  supérieur... Mais visiblement le Sotaicho avait adopté une posture fermement défensive. Cependant il était évident que rester trop longtemps ainsi sera en définitive une grosse erreur, et pour Byakuya, il lui semblait évident que  le commandant le savait.

Cette attente était irritante.. tient.. ce mot revenait souvent dans l'esprit de Byakuya ces derniers temps. Mais il ne saurait vraiment expliquer d'où cela pouvait provenir. En effet, sans sa maîtrise légendaire, il aurait déjà exprimer plusieurs fois cette frustration envers les anciens.. voir même auprès de ses hommes. Mais jusque là il tenait bon, bien que ça devenait par moment bien compliquer. Ces symptômes devenaient un peu plus fort chaque jour, malgré ses tentatives de méditation. Même Senbonzakura lui en avait glisser un mot à l'oreille, lui rétorquant qu'il se mettait à lui ressembler en son impétuosité. Ce n'était pas vraiment pour lui plaire... Byakuya avait fait un lourd travail sur sa personne, afin d'être l'homme qu'il était actuellement. Cependant pour le moment, ce n'était pas le sujet de sa venue.  Byakuya attendait simplement la moindre réaction de son homologue au cheveux blanc. Il ne se permettra jamais de pénétré dans son bureau sans son accord.  



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le préfet visite la commune
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Soul Society :: Seireitei :: Gotei 13 :: Division 10-