lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Jeu 22 Juin 2017 - 15:47




Cette bataille avait laissé un goût amer dans la la bouche de beaucoup au sein du Gotei Treize. Byakuya  ne faisait guère exception. Bien qu'il n'en parlait guère, le fait de avoir Ichigo prisonnier n'était pas pour lui plaire. Il devait beaucoup à ce gamin, notamment ce sauvetage, le concernant au Hueco Mundo. C'était désormais à lui d'agir en son sens. Cependant, il était évident que le Sotaicho ne permettra pas la moindre manœuvre, a moins qu'elle soit des plus justifiées. Le noble en était conscient, quand bien même cela le renfrognait. Il ne lui était pas complexe de comprendre que le capitaine commandant se devait d'ajuster la défense de la Soul Society, surtout au vu des choses. Byakuya ne pouvait pas même lui reprocher le fait de n'avoir rien fait pour venir le récupérer au sein du Hueco Mundo. Il s'y était préparer à y mourir, ne trahissant pas son  propre camp. Mais il était hors de question que Kurosaki Ichigo s'imagine que les shinigamis l'ont oublié. Et si c'était le cas, alors notre Roku Ban Tai Taicho allait montrer l'exemple.  Voilant son regard, ce dernier se trouvait à marcher lentement en dehors de sa propre Division. S'accordant une courte pause dans son travail, tandis qu'il cherchait une quelconque idée, concernant ce possible sauvetage.  Le chef de clan n'ignorait pas qu'il ne pouvait pas réclamer  les forces les plus appuyés du Gotei Treize, sous peine de créer une faiblesse qu'Aizen se permettra d'exploité. Cependant, Byakuya ne pouvait pas s'empêcher de penser que ce dernier ne devrait pas se douter d'une telle manœuvre.. surtout de la part du noble. Pourtant il s'en voulait de ne pas être arrivé plus tôt, alors qu'il avait senti le danger venir... Les paroles d'Aaroniero résonnaient encore en lui même... alors que ses yeux visualisaient sans peine son échec. Le plan d'Aizen avait fonctionné, et BYakuya  s'était concentré sur l'arbre..et non la forêt.

Il paraissait évident pour son esprit cartésien, qu'il allait devoir en parler à d'autre capitaine... peut être même Hitsugaya Taicho. Bien qu'il soit encore bien juvénile, le noble reconnaissait en lui son intellect et sa facilitée d'analyse. Byakuya appréciait beaucoup cela. On pouvait presque dire qu'il y avait des ressemblances entre les deux hommes. Le fait est, qu'ils ne s'étaient point revu depuis ce fameux jour.. où tout deux s'étaient perdu dans le Rukongai. Un souvenir plutôt cocasse, mais aussi bien gardé. Aucun d'eux ne désirait que cela s'ébruite.

Sa démarche paraissait lente sur les pavés réguliers de la rue, menant alors vers la fameuse Dixième Division. Avec un peu de chance, son dirigeant s'y trouverait. Après tout, en cette période mouvementée, aucun Capitaine ne pouvait se permettre de prendre des congés.. Dit celui qui en a eut pendant deux semaines... bien que ceci fut d'ordre médicale, imposé pour ses soins.  D'ailleurs, il n'avait désormais plus le moindre souci  concernant son œil et son traitement.. Une pensée fugace s'envola vers les traits de Nadeshiko. Une femme si sérieuse et appliqué. Il avait toujours ressentit une certaine retenue froide envers lui.  Byakuya l'avait un peu mieux compris quand, ce jour là... elle était venu lui remettre le zanpakuto d'Ozalee.  Ce dernier était toujours précieusement sauvegardé par le clan à présent, bien que le noble n'avait toujours aucune nouvelle de cette dernière. Mais une chose lui apparaissait comme clair.  Ozalee était du genre à  agir comme elle l'entendait.. un fait qui ne plaisait pas toujours à Kuchiki Ginrei. Notre capitaine ne l'ignorait pas.. et quelque chose lui faisait dire qu'elle reviendrait d'elle même.. quoi qu'en dise Nadeshiko. Cependant, il avait tenue à respecté son choix... la laissant partir.. quitter les rangs. Le noble se demandait d'ailleur si elle avait trouver véritablement sa voie cette fois ci. Et comment se déroulera leur retrouvailles..Seraient encore sur le thème de la rancœur contenu ?..

Pour le moment, ce n'était pas le temps de réfléchir à une telle chose, mais bien de parler du cas de Kurosaki Ichigo et d'agir. Voilant son regard ombrageux pendant un court moment, Byakuya vint à franchir les grandes portes de la Dixième Division, saluant du chef, les shinigamis qu'il croisa sur son chemin, avant de pénétré dans les locaux principaux. C'est là qu'il se fit annoncer, avant de patienté le quelconque choix du maître des lieux. Byakuya ne forcera jamais une entrevue, mais il était l'un  des Taichos dont il voulait un avis.. sachant que ce dernier avait un pragmatisme plus appuyé que d'autres. Cependant, on ne peut pas dire que ce genre de visite de sa part soit une habitude.... Notre Roku Ban Tai taicho avait toujours paru peu friand des déplacements chez autrui.. sauf pour les réunion bien entendu. Il y avait donc de quoi suscité l’étonnement autour de lui.. il pouvait même le lire sur certaines visages. Le visage aussi calme qu'impassible, Byakuya se contenta de voiler ses iris grises acier, s'autorisant la patience d'attendre la moindre réaction de la part d'Hitsugaya.



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Hitsugaya Toshirô

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 17/03/2017
Âge : 16
DC : Aucun

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
1150/12000  (1150/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Lun 17 Juil 2017 - 13:05

Hitsugaya Toshiro & Kuchiki Byakuyadialogue en #9999ff
Une visite peu commune



Je n'appréciais pas l'ambiance qui régnait au sein du Seireitei... La sécurité avait été améliorée et le Sotaicho contrôlait toutes les sorties en veillant à ce qu'aucune manœuvre inutile ou dangereuse ne soit faite. Je comprenais parfaitement cela, mais je ne supportais pas l'idée que l'on puisse laisser Aizen se mouvoir comme il le désirait, ni celle où l'on devait rester ici à ne rien faire tandis que des alliés étaient en danger. Je songeais bien entendu à la situation de Kurosaki et à l'ancienne position de Byakuya qui avait été en quelque sorte abandonné par le Commandant. La perte d'un Capitaine pouvait avoir de lourdes répercussions sur notre puissance... Non... Toute perte pouvait nous coûter cher... Mais ce n'était pas une raison pour laisser quelqu'un se débrouiller seul face à l'armé de Las Noches, de plus, nous empêcher de secourir un allié pouvait nous diviser et créer des tensions... Sans oublier ceux qui fonceraient effectuer un sauvetage clandestin. À mes yeux, plus nous prendrions du temps à nous préparer ainsi qu'à lancer l'assaut, et plus fort seront les traîtres. Ceux-ci s'étaient faits de puissant alliés, les Espadas, mais je craignais qu'il ne gagne en force tandis que nous attendions d'être attaqué, tout en prenant notre temps afin de songer à une éventuelle attaque. Je me sentais étouffé au sein du Seireitei... Mais je ne pouvais pas quitter la Soul Society ou désobéir une nouvelle fois au Capitaine de la Première Division... Il m'arrivait de me demander ce qu'il se passait dans la tête de cet homme... Pourquoi ne faisait-il pas de l'anéantissement d'Aizen une priorité absolue ? Car tant que cet être infâme serait en vie, nous ne serions jamais en sécurité... Je réalisais à quel point il pouvait être fort, mais il ne pourrait certainement pas gagner si les différents Taicho venaient unir leur force pour l'affronter.

Cette impression de tourner en rond me mettait mal à l'aise et m'empêchait de me concentrer sur mon travail... Cette situation était vraiment périlleuse et régler tout cela par une bataille entraînerait fatalement des pertes... Mais, que faire ? Nous ne pouvions tout de même pas attendre qu'Aizen devienne trop puissant pour que l'on puisse le vaincre et qu'il vienne nous exterminer... Tout cela me prenait la tête et impossible de me changer les idées d'une quelconque manière, même Hyorinmaru n'avait aucune réponse à m'apporter et lui parler n'arrivait pas à m'apaiser le moins du monde... J'avais songé à me rendre dans les quartiers d'une autre division afin de m'entretenir avec un autre Taicho, mais je ne savais pas vraiment à qui m'adresser. Il était hors de question que j'aille parler avec cet brute sans cervelle de Zaraki ou ce fou de Kurotsuchi, Ukitake risquait de vite m'énerver en me traitant comme un gamin alors ce n'était pas une bonne idée et Kyôraku ne risquait pas de se montrer sérieux, parler travail n'était pas vraiment son truc... À vrai dire, il n'y avait que Kuchiki Byakuya avec qui je pensais pouvoir parler ouvertement et sans me voir sous-estimé à cause de mon apparence... Or, je ne souhaitais pas le déranger, il devait avoir du travail et sa capture ne remontait pas à si longtemps que ça alors il valait mieux le laisser tranquille.

Je me trouvais dans mon bureau, allongé sur le canapé habituellement occupé par Matsumoto, essayant de me détendre avant de reprendre mes dossiers... Mon Zanpakuto était posé par terre, juste à côté de moi, il m'arrivait de poser mon regard dessus, tout en me questionnant... Je fermai lentement mes paupières pour faire une petite sieste lorsqu'un shinigami entra pour me signaler la présence du Roku Ban Tai Taicho. Je me relevai brusquement, surpris par cette nouvelle, puis je saisis Hyorinmaru avant de me rendre auprès de mon invité. Il était inhabituel que le Capitaine Kuchiki prenne la peine de me rendre visite, ce devait être important... Arrivant devant l'homme en question, j'inclinai la tête brièvement afin de le saluer avant de prendre la parole, l'observant de mes yeux de glace.

- Que puis-je pour vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Mer 26 Juil 2017 - 16:50




Le noble se tenait devant la porte sans montrer le moindre signe d'impatience. Ses traits paraissaient toujours aussi insondables sous le carcan de sa chevelure aussi sombre que son haori était blanc. Pourtant, une petite frustration  naissait au sein de sa poitrine....et cela fut totalement enrayé, par la surprise de  voir le maître des lieux apparaître face à lui. Ceci fit même naître un haussement de sourcils très éphémère sur le visage de Byakuya, qui  put alors constater une légère hâte dans l'approche de son homologue. Visiblement, il l'avait pris au dépourvu. Il faut dire aussi que le noble Roku Ban Tai Taicho était du genre à surprendre son monde, ayant un caractère plutôt insaisissable. Ceci avait toujours été un sujet d'agacement auprès de pas mal de personnes, mais cela avait aussi l'avantage de pouvoir prendre le dessus sur un adversaire. Il l'avait déjà démontrer alors qu'il avait été saisi par l'ennemi. Un séjour qu'il gardait en souvenir au fin fond de son esprit. Les séquelles physiques quant à elles, semblent avoir disparues.. ou presque. En effet, il prenait encore le traitement que lui avait confier Nadeshiko avant de s'enfuir de la Soul society. C'était peu avant les affrontements dans le Gensei. Le noble y avait d'ailleurs fait une rencontre des plus atypiques... l'ancien Fukutaicho de la Treizième Division.. un leurre, cela il en restait persuadé. Cependant, il n'en avait pas soufflé le moindre mot à Rukia.  Pas tant qu'il n'aura pas tiré les choses au  clair avec cette espada.

Se reprenant donc, notre visiteur  inclina légèrement sa tête afin de saluer Hitsugaya, avant de glisser un regard autour d'eux.  Il était évident que le chef de clan cherchait un endroit un peu plus à l’abri des oreilles pour le moins trop indiscrètes.. Il en aurait fait de même en sa propre division, mais pour le moment il se contenta de cette brève salutation et laissa entendre une voix des plus atones se manifester.



Je désire m'entretenir avec vous à propos de la situation actuelle.


Cela avait le mérite d'être concis tout en restant pour le moins formelle. Mais les faits étaient bien présent. Il entendait bien sûr par là, de la capture de Kurosaki Ichigo. En parler dans un couloir, c'était évidemment pas le lieu le plus approprié, sachant que le noble avait besoin d'appui, avant d'aller voir le Sotaicho afin de le persuadé de le laisser monter une mission, concernant le  Hueco Mundo. Le noble ne perdait pas de vue que la défense de la Soul Society devait être assuré. Quoi qu'il en soit,  surprendre l'ennemi par une telle approche pouvait aussi jouer en leur faveur, et cela,  le  noble Kuchiki était persuadé que la sagesse du Capitaine Commandant  lié à une longue expérience qui avait traversé les ages, . serait d'accord avec lui. Mais pour assurer d'une telle chose, il lui fallait l'avis de ses autres compères. Cela faisait un petit moment qu'il réfléchissait à une manœuvre, tout en observant la moindre réaction de leur  supérieur... Mais visiblement le Sotaicho avait adopté une posture fermement défensive. Cependant il était évident que rester trop longtemps ainsi sera en définitive une grosse erreur, et pour Byakuya, il lui semblait évident que  le commandant le savait.

Cette attente était irritante.. tient.. ce mot revenait souvent dans l'esprit de Byakuya ces derniers temps. Mais il ne saurait vraiment expliquer d'où cela pouvait provenir. En effet, sans sa maîtrise légendaire, il aurait déjà exprimer plusieurs fois cette frustration envers les anciens.. voir même auprès de ses hommes. Mais jusque là il tenait bon, bien que ça devenait par moment bien compliquer. Ces symptômes devenaient un peu plus fort chaque jour, malgré ses tentatives de méditation. Même Senbonzakura lui en avait glisser un mot à l'oreille, lui rétorquant qu'il se mettait à lui ressembler en son impétuosité. Ce n'était pas vraiment pour lui plaire... Byakuya avait fait un lourd travail sur sa personne, afin d'être l'homme qu'il était actuellement. Cependant pour le moment, ce n'était pas le sujet de sa venue.  Byakuya attendait simplement la moindre réaction de son homologue au cheveux blanc. Il ne se permettra jamais de pénétré dans son bureau sans son accord.  



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Sam 30 Sep 2017 - 16:39



Très bien

Hitsugaya s'était redressé après son salut à un capitaine bien plus expérimenté et plus âgé que lui. Il regarda autour de lui et puis lui fit signe de rentrer dans son bureau.

Je vous en prie capitaine Kuchiki

Une fois le noble rentré, il referma la porte et fit quelque pas vers son bureau mais n'allait pas s'asseoir. La situation était assez tendue mais quelque chose lui disait qu'il fallait mieux garder cette discution secrète, du moins pour le moment. Bien qu'il ne craigne pas d'espion venant d'Aizen, il savait que le capitaine commandant n'avait donné aucun ordre vis à vis de la capture de Kurosaki. Cela signifiait qu'il la jouait défensive et le jeune capitaine tentait de prévoir tout les plans tout en obéissants a ses supérieurs...Et surtout tenter de mettre ses sentiments de côté pour le reste de la guerre, Nadeshiko était partie et il restait là derrière ce bureau...Il n'avait qu'une envie partir et la rejoindre mais il avait des obligations, des gens à protéger...Un être à tuer également...

Si vous le permettez, venez en directement au coeur du sujet.

Il croisa les bras tandis que Hyourinmaru était toujours dans son dos. Il était prêt à chaque instant à partir. Affronter l'espada, Aizen...Tenter de la retrouver...Non, il devait rester concentré sur sa mission et continua de regarder le capitain Kuchiki rajoutant des propos avant qu'il ne puisse le faire.

Nous sommes tous au courant pour Kurosaki. Avant que vous ne disiez quoi que se soit, je vous dirais mon avis après avoir réfléchi à toutes nos options.

Il prit une petite inspiration et ferma les yeux comme pour ressentir le reiatsu mais aussi le silence pesant, même les alentours du bureau semblait s'être tut pour respecter la discution entre les deux taicho.

La Soul Society ne peut se permettre de rester sur la défensive. Kurosaki, bien qu'un shinigami remplaçant a prouvé qu'il pouvait faire de grand chose. De plus si il l'a enlevé c'est pour une bonne raison et nous restons alors dans l'obscurité cependant c'est peut être ce qu'il attend aussi.

Il se méfiait d'Aizen. Les plans dans les plans, se doutait-il que les capitaines seraient dans le trouble suite à cet enlèvement? Avait-il fait ça pour destabiliser les alliés du Seireitei? Non il devait y avoir quelque chose, quelque chose de plus choquant...La guerre ne se passait pas vraiment bien, d'abord l'enlèvement de Kuchiki puis l'enlèvement de Kurosaki. La première mission n'avait pas donné grand chose mais une chose était claire, si autre mission il y avait, des capitaines se devaient d'intervenir avec le consentement du So Taicho




Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Mar 10 Oct 2017 - 12:06




Byakuya finit par suivre le pas en entrant dans le bureau de son compère. Ce dernier observait un visage grave et concentré à son sujet, tandis que le noble restait lui même debout. Il l'entendit fermer soigneusement la porte derrière eux, alors que d'un simple regard, il pouvait constater qu'ils étaient bel et bien seuls. Voila qui plaisait bien plus à notre Roku Ban Tai Taicho. Non pas qu'il se méfiait des oreilles hasardeuse, mais il n'était point venu ici pour tenir une conférence. De plus le sujet paraissait des plus important, du moins à ses yeux. Sous peu, le noble ira de lui même faire face au Sotaicho pour formuler sa requête. Même s'il se doutait déjà de la réponse... mais n'était il pas aussi un guerrier avant d'être un commandant ?  Pendant une fraction de seconde, Byakuya voilà ses iris grises.  Il devait beaucoup de chose envers ce gamin.  Même s'il n'était pas entièrement considéré comme l’un des leur, le Seireitei lui devait un retour...Bien que c'était loin, la pensée de tous. C'est pourquoi le chef de clan se trouvait ici, face à Hitsugaya qui venait de prendre une posture plus à l'écoute envers lui. Soumettant qu'il avait déduit le pourquoi de cette visite. Bien, cela sera donc plus directe. Cependant, le capitaine admira en silence l'esprit éveillé de son homologue et se contenta d'incliner légèrement son menton quand à ces paroles.  


Je viens en effet pour parler du cas de Kurosaki Ichigo.


Il fit simplement une courte pause, avant de laisser encore une fois sa voix des plus atone résonné dans la pièce.


Peu ici, pense que nous devrions aller lui porter secours et je doute que le Sotaicho accède à ma requête. Ce n'est que par le biais de l'insubordination que je suis revenu du Hueco Mundo.  Cependant il me semble particulièrement frustrant de voir les règles venir ternir l'estime d'un guerrier à un autre guerrier, l'empêchant d'accomplir ce que l'honneur lui dicte.  


En effet, une fois de plus Byakuya se retrouvait confronté entre les règles qu'il se devait de respecté et même démontrer, et le fait de se battre pour une personne qu'il estimait et envers qui il avait une dette. Depuis peu, le noble Roku Ban Tai Taicho reconnaissait le garçon comme un compagnon d'arme. Si l'on avait laisser Byakuya au fond de sa prison du Hueco Mundo, ce n'était que pour ne pas tomber dans la gueule du loup. Mais l'on parlait d'Ichigo. Il paraissait évident pour lui qu'Aizen s'attend a ce que le Gotei Treize ne bouge pas même une oreille à se sujet. Cependant Byakuya n'était pas dupe sur un point.. Rukia allait réagir et il était hors de question qu'elle prenne le risque une fois de plus. Quand bien même se serait déroger à la règle «  de se battre pour ses compagnons auquel on tient. » C'était à lui d'agir, c'était sa conviction. Mais la donne était assez complexe, car si le Sotaicho n'accédait point à sa requête, Byakuya serait tenu d'agir dans l'ombre et risquerait alors son grade et le déshonneur de son propre clan. Une chose que le noble ne pouvait point faire. Mais c'était aussi ne plus pouvoir regarder le gamin en face et perdre son honneur de guerrier.

Hitsugaya, était certes un peu plus jeune que sa personne,mais il était tout deux de jeunes capitaines. Byakuya avait décelé chez sa personne une certaine sagacité et il savait qu'en si peu de mot, il comprendrait certainement sa situation.. qu'il n'avait pourtant que partiellement dévoilé. Une façon de dire les choses sans les dires.  Évitant alors toute implication.



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Sam 14 Oct 2017 - 18:04



Hitsugaya restait les bras croisés à écouter son collègue. Son visage restait impassible et déterminé, il avait très vite compris la gravité de la situation. Mais surtout le malaise que devait ressentir le capitaine Kuchiki. Il acquiesça de la tête face à ses derniers propos mais que pouvaient-ils vraiment faire? Lui-même avait été a la limite de les franchir par deux fois. La première fois quand son amie d'enfance avait été blessée par Aizen et qu'il avait tenté de le tuer et l'avait encore mise en danger.... La deuxième fois n'avait pas été connue mais il avait été tenté de tout plaquer pour aller à la recherche de Nadeshiko mais sa division comptait sur lui, il ne pouvait abandonner tout simplement d'autre personne.

Je comprends ce que vous ressentez capitaine Kuchiki.

Il lui tourna le dos et se dirigea vers une des fenêtre où il regarda les alentours sans vraiment y prêter attention. Dans son esprit, les rouages s'actionnaient, les pièces se mettaient en place. Un plan se formait déjà dans sa tête même si il savait qu'il risquait sa place mais aussi celle de ceux qui l'accompagnerait.

Le devoir...

Restant toujours dos à Byakuya puis se tournant lentement il ajouta.

Le devoir est une chose cruelle quand les ordres nous demande ne de pas agir pour les personnes auxquels ont tient.

Il se tourna cette fois totalement vers son homologue.

Dites-moi capitaine Kuchiki qu'avez vous ressenti quand les ordres étaient la mise à mort de votre soeur la shinigami Kuchiki?

Il savait que ses mots seraient dur mais si il avait bien compris une chose, c'était qu'il ne pouvait plus rester en arrière et si le capitaine de la sixième division était en ses lieux c'était qu'il hésitait à prendre la bonne décision. Quoi qu'il en soit, il ne serait pas seul, cela le jeune capitaine le promettrait sans aucune difficulté. Avant qu'il ait d'ailleurs pu ajouter quelque chose, il dit.

Vous n'êtes pas ici pour me demander mais mon avis mais bien pour savoir ce que je compte faire. Qui vous accompagnera ou si vous irez seul?

Il ferma les yeux et laissa quelques millièmes de secondes passer.

Si je me trompe, sachez que mon avis est que dans les deux cas une partie de vous le regrettera tandis que l'autre s'enorgueillira. Cette question divise bien trop le Seireitei, il est temps de trancher mais quelque que soit votre décision elle ne devra pas se faire sur un coup de tête. Quant à ce que je compte faire...

Il prit encore quelques secondes.

Voir avec le Sotaicho si nous pouvons infiltrer une petite équipe d'intervention bien plus compétente et bien moins flagrante que la première afin d'aller explorer et tenter de sauver Kurosaki.

Lui aussi voulait agir mais il ne voulait pas que le Seireitei se divise cela serait une énorme erreur dans cette guerre contre Las Noches.



Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Mar 17 Oct 2017 - 11:21




Le noble était l'un des rares à connaître la raison du départ de Nadeshiko. Cette dernière lui avait remit le zanpakuto abandonnée d'Ozalee. Un sabre encore intacte en son fourreau.Cependant la situation ne se prêtait pas à songer à cela... Mais bel et bien à la condition de Kurosaki Ichigo. Bien qu'immobile, son regard anthracite ne quittait pas un instant le visage de son homologue.  Ce dernier avait toujours les bras croisés et ses traits fort sérieux, avant de venir lui concéder des propos presque surprenant.  Hitsugaya comprenait ce qu'il ressentait présentement ? Tient donc... L'observant alors lui tourner le dos, un léger froncement de sourcil marqua le front de Byakuya.  Le capitaine des lieux s'éloignait déjà de quelques pas, s'attardant devant une fenêtre qui n'avait guère d'intérêt. Une simple manière de se distraire sans le faire réellement. Gardant le silence, le Roku Ban Tai taicho désirait simplement laisser son homologue parler librement.. A son tour, il éleva ses bras pour les croiser, tout en voilant à demi son regard, toujours marqué parce léger froncement de sourcils qui finit par s'accentuer au fil des propos qui suivirent. Le devoir...Les shinigamis possédaient un esprit de camaraderie et on se devait de combattre pour ceux que l'on estimait dans ses rangs. Du moins quand on respectait les combats pour l'honneur ou non. De ses oreilles, le noble Kuchiki pu déceler le mouvement subtile des habit qui se froisse, lorsque l'on se retourne. Dévoilant alors ses pupilles, il constatait qu'Hitsugaya lui faisait à nouveau face. Sa question était bien de trop personnelle.

Les traits de Byakuya restaient grave  et sans réelle expression. Pourtant une colère sourde l'avait épris. Un ressentiment qu'il n'éprouvait pas d'ordinaire... Mais il faut dire que le dosage de son médicament n'était pas le bon et ce dernier jouait fortement à son insu, avec ses humeurs. Le chef de clan sentait ses mains tremblées  sous ses manche toujours croisés. Inspirant lentement, Byakuya s'évertua à imposer le calme en son être, tout en ignorant cette question. Il n'avait pas sû choisir ce jour là...entre ses parents et cette volonté  de tenir parole envers son épouse.  



Je doute que le Sotaicho accède à ma requête quand à monter une expédition. Il ne tiendra certainement pas à diviser nos rangs, cela serait une bien trop belle aubaine pour Aizen et ses Espadas.


Il ft une courte pause avant de renoncer à ce froncement de sourcils. La frustration  dormait en son sein, mais il n'était pas dit qu'elle ne se réveillera pas à nouveau.


Je ne trahirais jamais nos rangs. Ce genre de chose est bien trop indigne à ma condition et je me dois de montrer l'exemple. Cependant on nous apprends à veiller sur nos camarades de combat en temps de guerre. Je compte en effet le rappeler à notre commandant, mais je me plierais à son choix.


Du moins c'est ce qu'il pensait. Byakuya était du genre à agir dans l'ombre quand il le fallait, sans pour autant toucher à l'honneur de son propre clan.Hors devenir un paria.. entachera ce dernier. C'est là le seul frein  pour un tel homme comme lui. Cependant, le capitaine parut satisfait de voir qu'il n'était pas le seul à ne pas accepter que l'on abandonne le garçon à son sort.  Partir seul serait trop téméraire, et quant bien même le Roku Ban Tai Taicho se savait performant, il connaissait aussi ses faiblesse et ses désavantage. S'il faisait ainsi, il se devra de demander un certain soutient dans le Gensei même. Mais il garda cela pour lui même.


_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Dim 22 Oct 2017 - 19:46



Ils étaient sur la même longueur d'onde. Une expédition sans le consentement du So-taisho aurait eu des répercutions catastrophique sur le Seireitei. La division aurait engendrer le chaos et Aizen n'aurait pas eu à bouger avant que les shinigamis se mettent à se combattre entre eux. Ils y avaient déjà eu des combats lors de l'invasion des humains pour sauver la shinigami Kuchiki et le simulacre de mort d'Aizen.

Je tiens à m'excuser pour mes propos qui vous ont peut être heurté trop violemment capitaine Kuchiki.

Il ne chercha pas de raison à son geste, il savait qu'au fond de lui c'était nécessaire mais en même temps il n'aimait pas blesser par plaisir. Il était d'accord avec ce que racontait son collègue, lui non plus ne voulait pas trahir et deux capitaines souhaitant partir de leur propre chef n'étaient pas la solution.

C'est une idée en effet, peut être que le capitaine commandant a un plan qu'il ne nous a pas encore exposé.

Puis c'est alors qu'il leva un de ses doigts avant que son homologue ne puisse le couper.

Cependant avec tout ce qui s'est passé, nous devons nous rappeler qui sont nos alliés et qui sont nos ennemis. Comme vous l'avez dit, nous sommes coincés par notre sens du devoir et notre respect des règles du Seireitei ainsi que le fait de protéger nos hommes qui sont sous notre commandement cependant j'ai pensé à quelque chose.

Il savait que la proposition ne serait peut être pas la bienvenue mais il n'avait vu que cela. Cela leur permettrait de gagner un peu de temps afin de pouvoir agir en toute légalité de leur côté avec l'aide des autres capitaines.

Nous ne pouvons pas agir sur un coup de tête comme vous l'avez dit cependant...Il y a des personnes qui pourraient agir si nous arrivions à les convaincre.

Le regard d'Hitsugaya se fit plus sérieux, plus ferme même. Il irait jusqu'au bout de sa pensée.

Je parle bien des Vizards. Cela ne sera pas très facile car notre alliance avec eux est encore récente mais ils peuvent agir sans aucune conséquence. Proposez cela au So Taicho, vous les connaissez, vous leur avez déjà parler capitaine Kuchiki. Ils pourront tenter de sauver Kurosaki pendant que nous pourrions...Faire une diversion, cela serait non seulement bénéfique pour le moral de nos troupes mais en plus cela pourrait nous permettre de découvrir les vrais plans du traitre voir de le faire tomber si les Vizards s'y prennent bien avec notre aide.

Bien sûr c'était risque, une attaque de la sorte ne pourrait aider en rien et quel type de diversion? Cela, il ne le savait pas encore. Tout ce qu'il savait c'était qu'il était temps de porter la guerre au Hueco Mundo et que le royaume des humains ne subissent plus de mort inutile de la sorte. Il se tut alors laissant son collègue digérer tout ce qu'il venait de dire. Mais c'était sa seule idée, si jamais cela n'était pas convenu, alors Hitsugaya prendrait peut être une décision ultime...Mais cela il n'en savait encore rien...


Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Sam 28 Oct 2017 - 18:18




Le noble écoutait tout en observant son jeune interlocuteur. Il s'excusait, soit, mais Byakuya savait que ce n'était pas uniquement ses propos qui avait stimuler cette frustration profonde. Il y avait un tout autre facteur avec tout ceci.  Gardant cependant ce genre de chose pour lui même, le capitaine de la Sixième Division se contenta d'incliner un peu son menton.  Le moment était un peu trop grave pour venir rappeler qu'il n'aimait guère qu'on lui parle d'un sujet un peu trop personnel. Ce à quoi son homologue enchaîna tout en rejoignant ces propres propos. Au moins ils semblaient être sur la même longueur d'onde, mais ce qui suivit interpella un peu plus encore notre chef de clan.  De nature à analyser les situations, voilà qu'il en avait presque oublié les Vizards. Alliés plus que récent et pourtant si indépendant vis à vis du Gotei Treize. Qui pourrait le leur reprocher d'ailleurs, alors qu'ils avaient été privé de leur foyer et de leur ancienne vie. Ces derniers pourraient effectivement agir pour le bien commun, sans que cela ne brise leur alliance. Bien au contraire, elle ne serait que plus renforcé. Cette option sera certainement accepté par le Sotaicho. Mais restait à voir si les Vizards accepteraient à leur tour. La situation paraissait un peu moins trouble pour notre Roku Ban Tai Taicho qui finalement décroisa les bras pour les laisser pendre le long de son corps. Il allait donc devoir se rendre au Gensei, avec la permission du Sotaicho. Une idée qu'il jugeait bonne, bien que ce monde ne le rendait guère à l'aise. Mais ce dernier point n'entrait pas en compte pour un shinigami qui faisait son devoir.


Cette réflexion me paraît judicieuse. Elle pourrait même renforcer notre alliance et ainsi  augmenter nos chances quand à arrêter Aizen et ses alliés.


Il fit alors une courte pause avant de reprendre de cette voix atone qui le caractérisait si bien.


Je vous suis reconnaissant de m'avoir écouté tout comme de m'avoir fournit une pensée franche et utile.


Il  était reconnu que Byakuya n'aimait pas perdre son temps. Cependant, jamais il ne s'était démontrer comme désobligeant.. sauf peut-être envers Zaraki. Le fait est, que le maître des lieux ici présent venait de fournir une solution judicieuse et qui permettrait au noble d' éviter une éventualité un peu trop  téméraire. Une chose qui résonnait avec son passé, et non son présent. Jadis, Byakuya avait commis pas mal d'erreur en se fiant à son impulsivité et il était hors de question d'agir de la sorte une fois de plus. Cependant, l'inertie face à cette situation n'était pas probante non plus. Inspirant lentement, le noble inclina brièvement son visage  face à Hitsugaya, avant de concéder d'un ton monocorde et grave :


Je ne vais point occuper plus longtemps votre temps. Merci de m'avoir reçut.  


Sur ce il se détournait déjà pour partir, un peu plus posé quand à entrevoir les  choix à faire.. bien qu'il gardait cela pour lui même, le capitaine qu'il délaissait derrière lui, devinait sans doute , plus ou moins ses futurs attentions. Byakuya était imprévisible, mais pas pour celui qui tâchait d'entrevoir sa logique de fonctionnement. Quittant la pièce, le noble Roku  Ban Tai Taicho, s'éloignait déjà dans le couloir pour rejoindre la coure, sous les regards emplis de curiosité qu'il pouvait croiser sur sa route. Rejoignant la rue principale, il plongea sa main dans la poche intérieur de son haori pour en ressortir une petite fiole... il la fixa un moment tout en marchant.. avant de disparaître en shunpo.. définitivement.



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   Sam 11 Nov 2017 - 15:15




En effet cela permettrait de renforcer l'alliance avec les Vizards mais cela restait un pari risqué. Une méfiance du So Taicho pourrait mettre tout ces plans en l'air. L'alliance pourrait au pire voler en éclat mais il fallait penser aussi au refus des Vizard. Si leur sentiment de vengeance n'était plus à prouvé à l'égard du traître, le danger restait présent. Et ce qu'on leur demandait c'était de prendre des risques a la place de la Soul Society qui ne bougeait pas. Cela le frustrait mais il essayait de ne pas le montrer, il était un capitaine et devait montrer sur l'exemple. Surtout qu'il avait encore de nombreuse chose à apprendre de ses pairs qui avaient beaucoup plus d'expérience que lui.

Nous devons nous entraider entre shinigami, peu importe notre rang, notre grade. Que cela soit temps de paix ou temps de guerre, si nous ne pouvons pas nous faire confiance et lutter efficacement comme des alliés alors nous ne vaudrons pas mieux qu'Aizen.

Il se rappelait du temps où les humains avaient infiltrer le Seireitei pour sauver la vie de la shinigami Kuchiki. A ce moment là et a la fausse mort d'Aizen tout le monde s'était mis suspecter à suspecter ses collègues. Il avait lui même fait une enquête jusqu'à découvrir avec sa subordonnée le meurtre de la chambre des 46.

C'est moi qui vous remercie, je sais maintenant que je ne suis pas le seul avec ce point de vue. Passez une agréable journée.

Il inclina la tête et attendit qu'il parte pour aller se rasseoir à son bureau tout en regardant la porte en face de lui. Les choses se bousculaient dans son esprit mais il était sûr d'une chose, il ne laisserait pas Kurosaki se débrouiller seul. Quitte à devoir prendre l'ultime décision mais il était hors de question d'abandonner encore une seule personne...

*Nadeshiko*

Il serra le poing et ferma les yeux, non il ne laisserait plus personne en danger. Il serait là pour eux quelque soit le prix à payer, il s'en faisait le serment !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite peu commune. ( PV Hitsugaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le préfet visite la commune
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Soul Society :: Seireitei :: Gotei 13 :: Division 10-