lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sôjie Andoryuu

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2017
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
100/100  (100/100)
Expérience:
8000/8000  (8000/8000)
Spécialité:

MessageSujet: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Lun 23 Oct 2017 - 20:41






❯ FEAT : Kassim from Magi.
Carte d'Identitée

"Petite citation"

❯ NOM : Sôjie - 宗慈慧. 
❯ PRENOMS : Andoryuu - 安堵竜 ou Ando interrese
❯ ÂGE  : 25 ans.
❯ sexe  : masculin.
❯ DC  : aucun.
❯ GROUPE : : Shinigami
❯ DIVISION : 9e division
❯ RANG : capitaine  
❯ SPECIALITE : Kido(  

(Quelques lignes sur le point de vue de votre personnage à propos de la situation actuelle de l'histoire.)



Par où puis-je bien commencer… Ando à un physique que l’on pourrait qualifier d’atypique. Là où la majorité jouit de traits angéliques avec un teint clair, une chevelure lisse et soigneuse, Ando possède des caractéristiques assez exotiques. Avec son 1m80, des dreadlocks brunâtres, qu’il attache à l’aide d’un ruban, descendent à mi-hauteur de son dos, laissant ainsi quelques mèches tomber le long de son visage. Une peau métissée et légèrement poilue, un vissage assez lisse et très peu meurtrie par les ravages du temps, ses yeux, quant à eux, en disent long sur son vécu.

Un regard assez noir et mélancolique contraste avec ses sourcils fins et son nez raffiné. Des lèvres ni trop fines ni trop épaisses et des oreilles ni trop collées ni trop écartées. Voilà en général comment se dessine le visage d’Ando. A vrai dire il n’y a que sa coupe de cheveux et le teint de sa peau que l’on pourrait qualifier d’atypique. Si ce n’était cela, on aurait pu le prendre pour un noble qui aurait perdu son chemin.

Son coup assez fin et en adéquation avec le reste de son corps laisse apparaître un collier doré qui, comme ceux que portait jadis les hommes de pays chaud, vient se poser sur son torse. Une musculature développée qui pourrait en faire tomber quelques-unes. Cependant, son buste et son torse sont marqués par son passé. Un peu comme un livre qu’il nous faut simplement contemplé pour en comprendre la signification.

Ando porte comme tout Shinigami le vêtement règlementaire. Cependant, il le porte d’une manière décontractée, laissant ainsi se dévoilé son magnifique collier. Un autre point qui pourrait ajouter un peu de charme à ce personnage exotique… La fumette. Cigarette ou autre, vous le verrai toujours en train de fumer. Surement pour pouvoir calmer ses nerfs qui sait. Et pour finir, il porte ses katanas de chaque côté de sa taille. A part cela, il n’y pas grand-chose à dire sur le physique d’Ando





C’est la partie qui me semble la plus difficile à décrire. Tout simplement car comme tout le monde, son caractère n’est point figer dans le temps. Il y a un avant et un après. En fonction de ces évènements, certain trait se sont vue atténué ou bien refoulé. Son caractère est assez complexe. A l’image d’une pièce, ce dernier à deux faces. L’une visible et l’autre cachée.

D’un habitude très calme, parfois un peu « high », souvent accompagné de sa guitare, il joue de son instrument en regardant le monde s’épanouir, d’un air spectateur, comme s’il n’en faisait pas partie. L’attitude typique du solitaire qui aime son petit coin de paradis. Cependant, cela ne l’empêche point d’être sociable et souriant. Un sourire amical et jovial. D’un naturel silencieux, il préfère garder ses pensées pour lui, mais lorsqu’il prend la peine d’ouvre sa bouche, cela peut être de bon conseil ou simplement une opinion murement réfléchie. Ecoutant patiemment, parler avec lui devient aussi facile que de parler à un docteur.

Sachant se faire respecter il n’en reste pas moins chaleureux et souriant. Cependant, malgré son calme et sa patience, lorsque quelque chose le frustre, son visage s’assombrit telle qu’il en devient méconnaissable. Malheureusement, les shinigamis qui sont sous ses ordres doivent en faire les frais au moins une fois par jour. Il n’y a qu’une seule personne au sein de la soul society qui puisse procurer cette même peur si soudaine à Ando. Cette personne n’est autre que la capitaine de la 4ième division. On pourrait dire qu’il été formé à la bonne école. Ando n’est pas quelque qui aime remplir de la paperasserie, il reste un homme de terrain. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il fut placer à la tête de l’unité de soin qui se retrouvais en première ligne du champ de bataille.

Encore une fois c’est sur le champs de bataille, que vous aurait la possibilité de voir le véritable visage d’Ando ; Une véritable bête qui apprécie aussi bien les combats qu’un certain Kenpachi. Plus le combat devient intéressant et plus il se laisse porter par son ses pulsions, sans pour autant perdre ses moyens.





Petit Rapel:
 

Ando est assez équilibrer en termes de statistiques. Cependant, le Kido est sa voie de prédilections. L'une des particularités d'Ando est qu'il possède deux Zanpakutos. La forme scellée des deux n'a rien de si extraordinaire. Elles sont identiques, à l'exception de leurs pommeaux. Ils se trouvent être de couleur opposée. L'un est blanc et entouré d'un tissu noir, tressé de manière à faire apparaître des losange blanc (You). L'autre est de couleur noire enrobé d'un tissu blanc, laissant apparaître des losange noirs (In).


Shikai
In’You (陰陽 littéralement « Yin Yang » ou « La Lune et le Soleil »)

Pouvoir: In’You est un Zanpakuto de type Feu. Des flammes noires qui ont une capacité bien à elles. Cette capacité consiste à la destruction et création d’énergie.  Elle absorbe le Reiatsu, renvoie et/ou réutilise cette énergie sous forme de flammes noires (Attaques, soins etc...). Elles ont la particularité de ne jamais s’éteindre (tant que son utilisateur à du Reiatsu en stock ou qu’il reste du Reiatsu à dévorer).


月夜霊の神力を解き放せ、天照の加護を与えてくれ, 陰陽!
(Tsukiyomi no shinryoku wo tokihanase, Amaterasu no kago wo ataetekure, In’You , littéralement “ libère la puissance caché de la divinité de la Lune et confère la protection divine de la déesse du Soleil »)

Lorsque cette phrase est prononcée, le véritable pouvoir du Shikai d’Ando peut enfin se dévoiler. Tout en récitant l’incantation, Ando dégaine lentement ces deux Zanpakutos, dans une synchronisation parfaite. Les lames en ressortent baigner d’énergie enflammée d’une couleur ténébreuse.  D’un coup sec, d’une poigne forte, Ando se débarrasse de ces flammes noirâtres, laissant apparaitre le nouveau visage de son Shikai. Son véritable visage.

Des épées jumelles, représentant le Ying et le Yang. De taille moyenne (un peu plus courte qu’un Zanpakuto normale), elles sont un peu plus incurvées. A la base de leur lame, respectivement noire et blanche, un symbole du yin et du Yan est gravé. Les jumelles n’ont pas de gardes. La véritable forme du Shikai enfin éveillée, Ando peut alors utiliser ses capacités et techniques à leur maximum.

Une harmonie parfaite règne entre les deux sabres. Les deux, dansant dans une mer de feu noirâtre et confère alors à chacune sa bénédiction. Grâce à ces dernières, chacune peut absorber le Reiatsu de ce qu’elle touche et réutiliser cette énergie sous forme de flammes dévastatrices ou divine.

Technique Shikai

Amaterasu 天照 : Une attaque qui consiste à envoyer sur l'adversaire un torrent de feu noir. Ces flammes noires ont pour capacité d'absorber le Reiatsu de son adversaire (si touché). Entre 10 et 15% du Reiatsu del'adversaire est absorbé. Les flammes, ayant dévoré tout ce qu'elle pouvait emmagasiner, s'éteignent.
*Ando ne peut pas (Re)utiliser le Reiatsu Absorber à ce moment.

Zenchi 全治 : Un technique de soin qui permet à Ando de soigner un allié complètement en puisant dans le Reiatsu absorber précédemment.
*Ne peut utiliser que le Reiatsu absorbé par des attaques de type kido envoyer par l'adversaire. Ne peut pas utiliser le Reiatsu absorber par Amaterasu.


Bankai
Shinki no In'You (神気の陰陽 littéralement « divinité du Yin et du Yang » ou « divinité de la Lune et du Soleil »)


Phase 1 : Amaterasu no Tachi—天照の太刀(70% du potentiel max)

Cette phase est celle qui montre lorsqu'il libère son Bankai. Sous cette forme, tout ce que ces lames touchent se retrouvent instantanément enveloppés de flammes noires dévorant le Reiatsu de son hôte. Une sensation de brulure survient et augmente en intensité au fur et à mesure que les flammes le dévorent. Les flammes d'Ando agissent comme une infection en recherche de plus de Reiatsu. Elles vont petit à petit se propager sur tout le corps, jusqu'à temps qu'il ne reste plus rien. Tant qu'il y a du Reiatsu, les flammes ne s'éteindront pas. De l'imagination est alors requise pour pouvoir arrêter l'infection avant qu'elle n'envahisse tout le corps. En fonction du point d'impact, la sensation de brulure peut être paralysante ou juste gênante pour l'adversaire et cela jusqu'à ce que les flammes finissent leurs travaux.

*Ando ne peut pas (ré)utiliser le Reiatsu dévorer à ce moment-là. La vitesse de absorption/propagation. Il faut 10-15 minute aux flammes pour dévorer la totalité du Reiatsu de l'adversaire. Cette propagation peut être accélérée lorsqu'il fait usage de son Reiatsu.


Phase 2 : Shinki no Kago 神気の加護 (80% du potentiel max)

Ando poursuit son ascension et s'enveloppe d'une mentaux de flammes noires qui vont faire alors office d'un bouclier. Ce bouclier à la particularité d'encaisser les attaques à base de Reiatsu (ou Kido). Il en absorbera les dégâts quasi complètement en fonction du niveau de l'attaque.


Phase 3 : Tenbatsu 天罰 (90% du potentiel max)


Atteignant cette phase, Ando, toujours munit des effets des phase précédente, se voit pousser une magnifique paire d'ailes angéliques éblouissantes, qu'il peut faire bouger à sa guise. Elles sont très robustes en dépit de leurs apparences et peuvent être combiner à des enchaînements rapides et dévastateurs. Sous cette forme le Reiatsu absorbé par le manteau peut alors être utilisé pour générer des attaques à mi/longues distances qui prendront la forme d'un dragon de flammes noires (Une forme améliorée de « Amaterasu »)


Phase 4 : Kami no Mitsukai神のみ使い (100% du potentiel max)

Sous cette phase, Ando présente alors le vrai visage de son Bankai. Regroupant les caractéristiques et capacités des phase précédentes, Ando augmente son pouvoir afin de lancer son ultime technique. Déployant ces ailes, une lumière éblouissante émane de lui. Les mains écartées, Ando peut alors partager la quasi-totalité de son Reiatsu (et celui absorber préalablement) avec ses coéquipiers sous la forme de soin (une version améliorée de « Zenchi »). Des flammes noires émerge alors des personnes ciblées guérissant complètement ces derniers (même ceux grièvement blessés). Après cette technique Ando se retrouve dans l'incapacité de combattre. Il s'évanouit.

*Jusqu'à dix personnes peuvent être ciblées. Ils doivent avoir reçus au moins une fois des soins de la part d'Ando grâce à Zenchi.





Chapitre 1 : La vie et la mort, aux origines.


Ne vous êtes-vous jamais demandé quelle était votre place dans ce monde. Aujourd’hui, j’ai des responsabilités, des gens à protéger, des camarades qui comptent sur moi ; La place que j’occupe m’oblige à montrer la voie, à recadrer les brebis égarées et à servir de modèle pour les générations futures. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas. J’ai dû gravir les échelons de la société et parcourir un long chemin avant de pouvoir me regarder dans la glace avec fierté. La connaissance de soi est un long périple qui ne se termine que lorsque l’on meurt. On en apprend tous les jours. Car, oui, nous notre pire ennemi, c’est nous-mêmes. Un ennemi que l’on ne vaincra jamais totalement. Un ennemi avec qui l’on apprend à vivre en collocation. L’unique solution est de s’accepter tel que nous sommes et embrasser notre vraie nature. Tout le monde peut y arriver…  

Je me rappelle de l’histoire de ce jeune garçon un peu bestial sur les bords. Assis là, sur une pile de cadavre, le sabre a la main, d’un regard vide, il scrutait l’horizon. Ce jeune homme était originaire du 80e district du Rukongai qui, comme vous le savez tous, est l’un des plus invivable et où « survie » est un mot qui prend tout son sens. Les jours se ressemblaient tous. Des conflits incessants. Il n’avait guère le luxe du repos. Il n’avait guère le luxe de prendre au moins une douche par jours, ou même de changer de vêtement. Ces derniers étant majoritairement couvert de sang autre que le sien, les vêtements propres qu’il pouvait trouver ce faisait denrée rare. Un peu comme la nourriture.

Lorsque vous habiter dans ce genre d’endroit, la seule et unique solution pour s’en sortir serait de migrer le plus vite possible vers des districts plus prometteurs. A moins que, vous ne soyez trop absorbée par les sensations que chaque combat vous procure et toujours en quête de nouveau défi. Si c’est votre cas, vous risquerez de finir vos jours dans ce district. Ce n’est point les combats et défis qui manque là-bas. Après avoir passé son adolescence dans ce quartier, survivant jour après jour, le jeune s’est sentis lassé. Il voulait accomplir d’autres choses, voir d’autres lieux. C’est à partir de ce moment, qu’il comment sont pèlerinage. Armé de son sabre, il marcha vers le sud, traversant ainsi les nombreux districts qui forment le Rukongai.


Chapitre 2 : La vie et la mort, des principes.

Plus je m’avançais dans l’intérieur du Rukongai et plus les habitation et village se faisait plus nombreux. Par conséquent, les batailles se faisait moindre. A mon grand désespoir. À la recherche de nouveau défis, mon désir n’avait point été satisfait. Du moins c’est ce que je pensais. Loin des champs de batail, je pouvais enfin me concentrer sur d’autre aspect de la vie, que je n’avais guère eu la chance d’expérimenter. Les sentiments, l’amour, l’empathie. Tout cela m’était totalement inconnu. Pour être honnête, les seules relations humaines que j’avais jusqu’à présent était celles au moins sabre leur hottait la vie. Là d’où je viens, ce genre choses sont trivial. Petit à petit, j’essayais de m’adapter à cette nouvelle vie. Je n’étais pas très social, ce qui m’a valu très un peu mise à l’écart ce qui, des fois, suscitait un départ prématuré. De village en village, j’apprenais à me faire de plus en plus discret. Sans laisser ma bestialité prendre le dessus. Mais c’était vraiment une tâche ardue pour moi. J’étais un bagarreur dans l’âme. Il me fallait de l’action.

Au moins, il y avait beaucoup plus de nourriture. Le vol de nourriture avait remplacé le combat au sabre. J’installais mon campement toujours un en dehors de la périphérie des villages que je visitais. Je passais mes journées à voler et m’entrainer. La dernière chose que je voulais s’était de rouiller. Un jour, lors d’une sieste après un entrainement rigoureux, quelque chose attira mon attention. Lorsque j’ouvris les yeux, pensant encore que ce n’était qu’un rêve, je fus surpris de voir un intrus voler les provisions que j’avais précieusement garder pour mon départ futur. Je fus encore plus surpris de voir que c’était une femme. Je n’avais jamais été aussi proche du sexe opposé avant ce jour. Bondissant en direction de cette voleuse, je dégainai mon sabre. J’avais fermement l’intention de mettre fin à ses jours. Cependant, cette dernière, était vraiment très rapidement, à ma grande surprise. Elle disparut aussi vite qu’elle était apparue, laissant comme une sensation bizarre.

J’avais croisé son regard que pendant quelque seconde. Cette femme aux pupilles argentées et à la longue chevelure blanche m’avait laissé hors de moi. Fou de rage, j’essayais envie de la poursuivre pour récupérer mes denrées sans succès. Je n’avais jamais ressenti cela auparavant. C’est comme-ci cette rencontre étais gravé dans ma mémoire et que je me repassais en boucle cette scène. Je n’arrivais pas à me la sortir de ma tête. Cette femme de je ne connaissais même pas le nom m’avais laissé sans nourriture. Comment quelqu’un peut-il manger autant sans laisser aucune miette. Sans nourriture, il me faillait une nouvelle fois m’approvisionner. Il me faillait juste de quoi atteindre le prochain village. J’ai toujours été très prudent et discret lors de mes raids, mais cette fois-ci, il me fallait agir vite. Les événement précèdent avait accélérés mon désir de départ ; Plus vite j’étais loin de cette ville et plus vite je pourrais oublie cette femme. Enfin, c’est ce que je pensais. Toute cette agitation, avait fini par m’attirer des ennuis. On ne peut pas être réussir sans échecs. Ce qui se passe lorsque l’on vole la mauvaise personne. On se retrouve alors piéger comme un petit rat. J’étais jeune et même si j’avais survécu jusqu’à maintenant, ce qui allais suivre était d’un autre niveau.

C’était une grave erreur de sous-estimer la puissance des combattants de ce village. Je l’avais bien remarqué. Plus je m’enfonçais dans le Rukongai, certes les villages se changeaient en ville et les paysages étaient moins délabrés, mais le niveau de puissance était également plus élevé. Peut-être que les adversaires que j’ai combattu jusqu'à présent était moins expérimenté. Le taux de mortalité étant plus élevé d’où je venais, le guerrier avait moins le temps de se perfectionner. C’était la seule raison que je pu trouver à ma défaite. J’avais été laissé pour mort. Quelle fin pathétique que je risquais d’avoir. Perdre la vie pour un morceau de pain. Perdant peu à peu connaissance. Lorsque j’ouvris les yeux, j’étais dans un tout autre endroit. Des bandages avaient été appliqué sur mes plais et je reposais le long d’un arbre. Je ne connaissais point le nom de mon bienfaiteur, et cela me laissais perplexe. Je n’ai toujours pas habitué qu’une autre personne que moi-même me touche de la sorte. Lorsqu’enfin ce bon samaritain montra le bout de son nez, je fus si surpris que j’aurais pu ouvrir mes blessures de nouveaux. Cette même personne qui m’avais mis dans cette situation. Cette fille aux cheveux et pupilles argenté. Yin était son nom.


Chapitre 3 : La vie et la mort, un renouveau.

Quand j’y repense, je ne peux m’empêcher de rigoler. Sa compagnie, qui m’était au début désagréable et dérangeante, devins peu à peu très agréable. Ayant eu beaucoup d’aventures et de mésaventure ensemble, un certain lien de confiance s’était installé. Vous pouvez même imaginer la suite ; Au fond de mon cœur de pierre. Ce cœur qui n’avait rien pu ressentir d’autre que la soif de combat et de sang, avait enfin trouver l’amour. Nous étions heureux. Les combat que nous menions ensemble était beaucoup plus intense et me procurais beaucoup plus de sensation forte que n’importe quel combat j’ai pu faire auparavant. Yin était une très bonne guerrière ce qui facilitais notre jeu d’équipe. C’était comme si elle avait fait ça toute sa vie.

Yin réussissait toujours à se défaire de son adversaire. Cependant, une chose m’intrigua. Elle soignait toujours, sans exception, les ennemies qu’elles avaient défaites. Je vous avouerais que la première fois qu’elle fit cela devant moi, me mit hors de rage. Je n’avais pas encore compris ce qui la poussait à faire cela. Ce n’est que plus tard que je compris. La vie est une chose précieuse. La chérir nous permet de comprendre mieux le monde qui nous entoure. Le désire de protéger quelques choses qui nous ait chère, augment notre désir de se surpasser dans les moments les plus cruciaux. Voilà ce qui fait la différence avec deux combats, en dépit de leur force de combat. L’un abandonnera lorsqu’il verra sa défaite arrivée et l’autre redoublera d’effort à chaque fois qu’il touchera le sol et se relèvera.

J’aurais aimé qu’elle puisse m’en apprendre plus à cette époque, mais malheureusement un événement tragique arriva. Il ne me reste que cette épée que je porte à la hanche gauche. Cette épée lui appartenait et me rappel à chaque instant les leçons de la vie qu’elle m’appris. Grace à elle cela été beaucoup plus facile pour moi. De nombreuse personne m’ont aidé à devenir la personne que je suis à présent. Aujourd’hui, en prenant mes nouvelles responsabilités de capitaine de division, mon heure est enfin arrivée d’ajouter ma pierre à l’édifice, car moi aussi j’ai maintenant quelque chose, des gens, des vies à protéger.

Je m’appelle Sôjie Andoryuu. Vous pouvez m’appeler Ando. Ancient troisième siège de la quatrième division, j’été promu au rang de capitaine avec la recommandation de plusieurs capitaines dont Unohana Retsu ; Sans elle, je me serais point retrouver ici en ce jour. Je tacherais de ne point lui faire défaut. A partir d’aujourd’hui, je prendrais les reines de la 9ième division. Je jure solennellement de protéger mes coéquipiers et subornées ; La Soul Society et le monde des Humains.






❯ Pseudo /Prénoms : Andrew. 
❯ Âge  : 22 ans.
❯ Comment avez-vous trouver le forum : : internet/topsite.
❯ Un avis quelconque : Texte.
❯ Code du Forum :


Revenir en haut Aller en bas
Alterias Saveiro

avatar
Messages : 161
Date d'inscription : 20/03/2015
Âge : 25

Fiche perso
Niveaux:
57/100  (57/100)
Expérience:
3000/8000  (3000/8000)
Spécialité: Sonido

MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Mer 25 Oct 2017 - 20:28

Bienvenue shinigami ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2347
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Lun 30 Oct 2017 - 9:43

Des nouvelles part ici??

_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Sôjie Andoryuu

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2017
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
100/100  (100/100)
Expérience:
8000/8000  (8000/8000)
Spécialité:

MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Lun 30 Oct 2017 - 16:41

Oui ne vous inquiété pas. Je suis en train de rédiger mon histoire (semaine de fou au travail cette semaine).
Revenir en haut Aller en bas
Tsukino Nadeshiko
Jenny Fraiser
Queen of thorn

avatar
Messages : 309
Date d'inscription : 30/01/2016
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
44/100  (44/100)
Expérience:
3350/7000  (3350/7000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Sam 4 Nov 2017 - 15:06

D'accord, pas de souci, prends ton temps. Et n'hésites pas à demander de l'aide au staff si besoin ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Coyote Starrk
Wolf Eyes + Uno Espada
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 12/03/2017
Âge : 27

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
8000/17000  (8000/17000)
Spécialité: Cero

MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   Lun 13 Nov 2017 - 22:14

bienvenue parmi nous shinigami
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)   

Revenir en haut Aller en bas
 

宗慈慧*安堵竜 Sôjie Andoryu, Le messager de dieu. (100% + Correction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Les Paroles de Jean Dominique:
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Aile des personnages-