lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
Bleach Incarnation



 

Partagez | .
 

 Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcadia Luminada
Tercera Espada
avatar
Messages : 236
Date d'inscription : 30/01/2018
Âge : 26
DC : Unohana Retsu

Fiche perso
Niveaux:
77/100  (77/100)
Expérience:
2200/15000  (2200/15000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]   Mer 28 Fév 2018 - 15:33

Les yeux mis clos j’observe, ce ciel bleu il semble si réel depuis ce toit où je me prélasse. Pourtant il est aussi fictif que mon respect pour le roi bouffon que j’ai nommé Aizen. Quel dommage que je ne puisse pas me permettre d’utiliser mon plein potentiel en me libérant ici ! Hélas, si jamais je le fais le shinigami va me taper sur les doigts. Enfin étant la tercera, j’ai n’ai guère besoin de ma réssurecion pour gérer tous les arrancars ici bas qui l’utiliseraient. En dehors des trois autres du top quatre. Bref quoi qu’il en soit je me suis assez reposé et les souris ont dû assez danser le temps de ma convalescence. Or la flemme s’avère une redoutable adversaire. M’empêchant d’esquisser le moindre geste. Dans un élan de détermination, je parviens à me mettre le ventre et me faire glisser jusqu’à la bordure du toit. Au loin, je vois un bâtiment que je prends d’abord pour les laboratoires. Sauf, que non c’est autre chose, j’ignore quoi cependant. En attendant les travaux pour le réaménagement de mes appartements, avance bien. Les matériaux sont présents, seulement j’arrive à un stade ou ma seule vitesse ne suffira pas à avancer. En même temps paye la complexité de mes plans. Combien d’ouvriers il va me falloir ? Vu la taille de certaines pièces et le nombre de bricoles à installer… Je dirais au minimum trois, mais si je veux que ça avance vite je vais devoir m’en dégoter une dizaine.

Mes yeux de rubis las jettent un regard vide en direction du sable. Temps dit que mes pensées fussent. Il me faudra aussi du personnel pas trop stupide et un minimum adroit. Les tâches que je vais demander ne sont pas compliquées. Seulement, vu le nombre d’idiots concentrés au mètre carré ici qui savent tout juste effectuer leur tour de garde correctement ça va être coton. Bon, j’exagère c’est juste qu’il y a peu d’hollow capables de m’arrêter si je tente un passage en force avec ma vitesse de pointe. Allez il faut me motiver et c’est toujours difficile après une longue sieste. Autant se réveiller brutalement. Signifiant ce laisser chuter du toit t-elle l’eau de pluie. À la différence d’une goutte c’est une tercera qui arrive en bas.

La friction de l’air me chatouille et me sort de ma léthargie. Ma chute s’accélère, le sol se rapproche et des silhouettes se distinguent. Je bouge afin que mes pieds touchent la bâtisse dont j’ai abandonné le toit. Je fonds alors sur un des deux êtres avant d’avoir une idée dans le trajet. J’atterris sur la tête de l’un pour l’enfoncer dans le sable, d’un sonido éclair je me place sur son collègue avant de répéter l’opération. Avant de me poser droit comme un i devant leur bouille décontenancé, me penchant pour leur demander si tout va. Bon, a leurs tronches ils se posaient plutôt la question à quelle sauce il allait être mangé. Mais je les rassure à moitié en les interrogeant sur leur compétence de manutentionnaire. Sans oublier la coordination avec un équipier. Merveilleux, ils ont réponde positivement à mes désirs. Je leur annonce une date ainsi qu’une certaine heure de rendez-vous à respecter. Et c’est ainsi que je partis à la recherche d’arrancar que j’aide à devenir volontaire pour m’assister dans mes travaux.

Mine de rien, trouver les dix arrancars nécessaires se relève une tâche plus complexe que prévu. Déjà, même si certains sont assez adroits de leurs mains, il y en a qui démontre un tel degré de stupidité que je m’interroge sur la façon dont ils ont réussi à survivre à ce monde. Et lorsqu’ils sont assez intelligents, je les fais tellement stressé qu’il en perde tout leur moyen. Il faut vraiment que je hurle que je ne tue personne ? Bon d’accord il m’est arrivé de bien saccager un ou deux arrancar par-ci par-là n’ayant pas respecté la règle de mes jeux. Et toujours à la limite pour pas que l’exequias ne les exécute, car trop blessé pour ce battre.

Un après-midi entier et je n’ai que neuf participants il me faut un dixième pour pouvoir optimiser. Je cherche droite à gauche et que vois-je ? Grimmjow le sexta espada. Pas difficile à reconnaître avec ses cheveux bleus. Sans compter sa sympathie légendaire et son calme olympien. D’ailleurs, si je cherchais à le recruter pour mes travaux ? Hum, c’est sans doute une mauvaise idée il va falloir la jouer fine. Je pourrais aussi chercher à connaître sa relation avec l’ancienne tercera ou surtout ce qu’il sait d’elle. Même si la sociabilité chère ce mec ne semble par particulièrement à toute épreuve. Il serait drôle de savoir à quel point il peut s’énerver rapidement et comment il gère sa colère combiner à son envie de meurtre.

Mon homologue se trouve au moins à cinq cents mètres, mais avec ma vitesse et mon sonido cela est parcouru en une fraction de seconde. D’un pas je fonce sur lui, je m’arrête sur son flanc droit et tape dans le sable pour le recouvrir. Dans la même seconde, j’en fais de même sur sa gauche derrière lui et devant lui. Avec une nuance, je fais en sorte d’avoir une petite pente de sable chaud pour m’y adosser comme si je voulais me relaxer. Souriante, je lui demande enjoué.

- Bonjour, Grimmjow, tu passes une bonne journée.

Mes sens reste en alerte j’ignore comment il va réagir. Il peut aussi bien partir d’un coup pour m’arracher la tête ou demeurer calme en attendant son heure. Il a beau m’être inférieur en termes de chiffre et de niveau d’évolution. Moi une vasto lorde et lui un adjuchas. Il n’en demeure pas point dangereux. Si je lui laisse une occasion pour m’étriper pas sûre qu’il la laisse passer.

- Dit moi je peux te poser une question ?

J’attends un peu faisant mine que j’attends réellement sa réponse.

- Tu es habile de tes mains lorsqu’il s’agit de la manutention ?

Je garde un pied à plat, afin d’user d’un sonido en réflexe en cas d’attaque. Après cela, il me faudra trouver un moyen d’interagir avec les autres espadas si j’y pense. Déjà que ma rencontre avec Ulquiorra m’a bien divertie. Voyons comment je vais pouvoir me servir de la panthère. Déjà est-ce vraiment une bonne idée d’essayer de le recruter pour mes travaux ? Pas  réellement, mais ça peut être drôle. Je continue sur une voie espiègle.

- Ça te dirait de m’aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Grimmjow Jaggerjack
Sexta Espada / La pantera
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 11/10/2017
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
200/12000  (200/12000)
Spécialité: Hakuda

MessageSujet: Re: Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]   Sam 17 Mar 2018 - 12:44

Grimmjow ne supportait toujours pas de devoir obéir à ce type, il n'aimait pas devoir être à la botte de qui que ce sois. Là c'était pire, un ancien shinigami qui à décider de quitter le gôtei 13, pour venir nous emmerder avec son envie de devenir roi. Cet enfoiré considérais chacun d'eux comme des larbins et des hommes de mains, seulement Grimmjow se sentait comme étant le seul qui voulait lui montré qu'ils ne sont pas de simples esclaves.

Et ça il avait tellement de mal à l'accepter comment cette bande de gars stupide pouvait bien supporter de devoir obéir à un shinigami qui c'est auto-proclamé comme roi du Hueco Mundo. Le seul roi en ces lieux c'était lui et personne d'autre. Dans son moment d'énervement il errait dans les couloirs de Las Noches les mains dans les poches, il ruminait dans son coin et grognait. Il ne savait pas encore comment se retourner contre Aizen, mais un jours il trouveras.

Alors qu'il marchait tranquillement il recevait du sable, sur le coup il était surpris et ne savait pas d'où sa venait. Tout ce qu'il savait c'est que cette personne semblait s'amuser à lui envoyé du sable en pleine figure, de tout les côté en utilisant visiblement le sonido. Quelqu'un de rapide, qui était entrain de taper sur le système, cet enfoiré qui qu'il sois était entrain de lui envoyer du sable dans le visage.

Un sourire mauvais s'affichais maintenant sur son visage, cette personne voulait l'agacer et elle venait de réussir son coup. Si ce qu'elle voulait c'était les coups elle allait en recevoir peu importe son rang. Sans se faire prié dès que les jets de sables arrêtaient Grimmjow se préparait pour envoyé un puissant cero qu'il laissait chargé dans sa main. Des éclats de lumière rouges se voyaient. Mais une personne se mettait à lui parlé.

Enfoiré. Je vais te butter sur place, tes questions j'en ai rien à battre.


Sa tête tournait alors vers son interlocuteur, sans se faire prié Grimmjow laissait partir plusieurs cero dans plusieurs direction. Il se doutait qu'il serais forcément sur ses gardes, personne ici n'ignore la personnalité de Grimmjow. Il n'y a qu'un abruti ou un gars balèze qui oserais faire ce qu'il viens de faire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Arcadia Luminada
Tercera Espada
avatar
Messages : 236
Date d'inscription : 30/01/2018
Âge : 26
DC : Unohana Retsu

Fiche perso
Niveaux:
77/100  (77/100)
Expérience:
2200/15000  (2200/15000)
Spécialité: Hohou

MessageSujet: Re: Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]   Dim 18 Mar 2018 - 20:55

Je savais que le sexta espada était du genre à avoir le sang chaud, mais à ce point ?! Je note qu’il sera inutile de jouer à l’agacer. Si cela se prouve, il est énervé dès qu’il se réveille. En plus, ce malpoli m’attaque sans même répondre à mes questions. Heureusement, je suis l’arrancar la plus rapide de tout le hueco mundo et combiné à mes réflexes, une riposte de ce style ne m’atteindra pas. Seulement, j’ai tout de même manqué de me prendre une. J’ai cru qu’il allait un minimum me viser en me retournant, mais non. Le premier cero allait me toucher, mes les suivants non et c’est quand j’ai réalisé qu’il ne me ciblait que je me suis mis à esquivé uniquement ce partant à mon encontre. Enfin, j’ai quand même dû m’éloigner à cause du souffle de l’explosion. Il y a pas à dire il mérite sa place dans l’espada et je le classe pour cela dans la catégorie prédateur en termes de danger. Ça veut dire que si je ne fais pas gaffe, je risque d’y laisser ma peau malgré ma supériorité. Je profite de cette confusion, pour user d’un sonido à pleine vitesse lui mettre un taquet dans son dos. M’écarter, car sinon, ce bourrin va m’en coller une poser un mirage très près de lui. Au point, qu’il lui suffit d’un pas pour que le coup de poing touche. Et je me mets à le sermonner.

- Allons chaton, faut pas s’énerver pour si peut, tu sais j’ai souvent était recouverte de sable et franchement il n’y a pas de quoi en faire tout un plat.

J’ignore s’il sera juste un peu perturbé par cette scène. Mon mirage ouvre la bouche, mais il n’est pas du tout synchronisé avec mes paroles et surtout que la provenance du son est dans son dos. De plus, il ne produit aucun son et s’il le frappe il va disparaître aussi rapidement qu’il est apparu. Et même s’il ne frappe pas il ne va pas tarder à disparaître. Et quand il va me fixer à nouveau je lui envoie un cero blanc en mirage. Bien sûr quand il va l’atteindre il ne fera aucun dégât et ne va pas exploser il va juste disparaître également.

- Ne sois pas trop nerveux s’il te plaît. Tu veux que je t’aide à gérer ton stress ? Tu veux que je produise une chanson rien que pour toi ?

Je me faisais langoureuse, pas dans le but de le séduire, mais juste l’emmerder. Même si comme je viens de le préciser ça n’a rien de difficile. Bon, montrer l’utilisation de mes mirages ne me gêne pas c’est l’unique partie de mon pouvoir que je dévoile à qui veut la voir. Mais concernant le reste de mes techniques ça je me les garde en cas de coup dur.

- Tu sais, je suis sérieuse quand je te proposais de t’aider à contrôler ta colère ? Hum… Oh faîte tu te rappelle de mes questions ou tu veux que je te les chante ?

Explosion imminente ou est mon micro. Ah dans cette poche, je chauffe ma voix. Lui envoie un clin d’œil et lui dit une ultime phrase musique style rock.

- Je peux te le répéter en chanson ?

Je doute que j’obtienne mes réponses sans le cogner. Il va falloir rester prudente, lui peut passer en réssurection, mais pas moi. Et le rapport de force risque de fortement varier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le manutentionnaire [Jaggerjack Grimmjow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimmjow Jaggerjack
» Hoshizora, feunarde exorciste
» Jaggerjack, le Mew Sociable
» Grimmjow no espada [Intermédiaire]
» Présentation Grimmjow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Hueco Mundo :: Las Noches-