lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
Bleach Incarnation



 

Partagez | .
 

 Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2484
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 35
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   Mar 26 Juin 2018 - 14:57




On ne peut pas dire qu'il était courant pour le Roku Ban Tai taicho de se rendre ainsi dans le Gensei. Cependant les faits l'y autorisait sans même que le Sotaicho ne soupçonne vraiment l'idée première de cette intrusion. En effet, étant le capitaine qui avait forgé l'alliance avec les Visards, il pouvait se permettre de venir de lui même ici, pour une entrevue. Le temps ne paraissait pas propice dans les cieux. Il avait plut, il y a peut dirait on. Les immeubles, les trottoirs et les routes étaient humides. Le portail se refermait à peine derrière Byakuya, qui se tenait là, immobile face à ce monde. Le noble Kuchiki ignorait encore où se trouvait la planque des Visard, mais sa présence ne passera certainement pas inaperçu. Quand bien même il possédait sur lui une entrave. C'était la règle lorsqu'un Capitaine s'introduisait le Gensei...et une logique afin que les humains ne souffrent pas de sa présence. Le soleil était à peine levé, et les teintes rosées s’effaçaient progressivement. La dernière fois où Byakuya était venu ici,seul, c'était pour retrouver Ichigo. Ce dernier l'avait sauvé en prenant le risque de se rendre au Hueco Mundo. Cette visite... Il s'en rappelait encore...Comme le fait d'avoir été cacher dans son lit afin de ne pas être repéré. Un moment cocasse que Byakuya avait gardé pour lui même. Il n'en avait pas même parler à Rukia. Il ne manquerait plus que ça.  Marchant simplement parmi la foule qui s'éveillait peu à peu, le chef de clan rejoignit un parc encore peu peuplé. Mais qu'importe puis que nul ne pouvait voir les âmes....

Son regard anthracite fixait un peu les alentours notant une fontaine un peu plus loin... et quelques bancs abrité par de hauts cerisiers. Voila un endroit qui lui convenait pour attendre...Attendre, voilà bien le souci. Quoi qu'on en dise, Byakuya n'avait jamais paru enclin à la patience. Peu pourrait le révéler, mais ils existent...Il suffit de bien chercher.  Comme à son habitude, le noble portait sa tenue de capitaine, le Kenseikaan fixer à présent vers l'arrière de son crane, laissant une chevelure d’ébène un peu plus libre sur son visage. Un côté un peu moins stricte qui le rajeunissait un peu.  Des traits qui rappelaient sans peine celui de son propre père.  Son pas se fit plus lent lorsqu'il arriva face à cette eau qui jaillissait de la fontaine.  Ses pupilles grises semblaient comme absorbé par ce liquide translucide... Cela faisait oublier le temps sans doute, alors qu'une seule chose anima cette présence ici... à devoir admettre attendre la venu du chef des Visard...Un homme qu'il n'avait que peu connu à son adolescent. Byakuya voulait sauver Kurosaki Ichigo, au même titre que ce dernier l'avait fait pour lui. Si le Gotei Treize ne pouvait agir, alors peut être qu'eux le feront. Seul Histugaya et Unohana avaient plus ou moins perçu ses intentions sans doute fois le juger ou désapprouver.

Qui pourrait de toute façon imaginer notre Roku Ban tai Taicho agir de la sorte ?... Tout comme Byakuya ne pouvait pas imaginer que ce ne serait pas Shinji qui pointerait le bout de son nez, mais bien une toute autre personne. Il y avait bien longtemps qu'il ne s'était pas confronter à Grimmjow. Ce dernier lui avait infligé une grave blessure à l'épaule droite et il avait eut pas mal d'effort à faire pour recouvré une parfaite maîtrise de son zanpakuto.. Sans parler de son œil gauche qui lui , avait bien faillit ne plus rien voir à long terme. Mais  à présent le noble était à même de se défendre, barrière spirituel ou non. Sa main ganté s'éleva légèrement pour effleurer cette eau bienvenue...Un geste simple et qui pourtant chassa ses pensées vis à vis du Hueco Mundo et de son objectifs. Byakuya n'avait que quelques heures devant lui avant de devoir rejoindre sa Division. Renji n'était pas au courant de son départ, et il comptait bien sur son retard pour ne rien voir de son absence. Le noble ne laissait jamais rien au hasard...Finalement, s’intéresser à ses propres hommes avaient du bon.. Son Fukutaicho avait raison.

C'est alors qu'une aura bien différente de la sienne vint à rompre les airs....Une force spirituelle nullement méconnu pour notre chef de clan, qui se détourna lentement de la fontaine, laissant quelques gouttes d'eau glisser de ses phalanges pour se répandre sur le sol couvert d'herbe. Bien que son aspect paraissait insondable, tout comme son regard, son visage lui se peignit d'une gravité plus appuyé. La dernière fois qu'il avait croiser cet arrancar, c'était à cause d'Hallibel...Venant la chercher pour la traîner face à Aizen.. Alors que venait-il faire ici exactement ? Était ce pour lui?ou bien un simple hasard des événements...Cette dernière hypothèse ne plaisait guère à Byakuya, car les coïncidences n'avaient que peu de place dans sa vie.  



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Grimmjow Jaggerjack
Sexta Espada / La pantera
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 11/10/2017
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
900/12000  (900/12000)
Spécialité: Hakuda

MessageSujet: Re: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   Mer 27 Juin 2018 - 15:53

Grimmjow marchait les mains dans les poches, il ruminait tout seul dans son coin. L'espada sortait d'un entretiens avec Hallibel qui avait mis sa patience à rude épreuve, fallait qu'il extériorise le tout. Les rues n'étaient pas encore pleines, visiblement les humains avaient certaines périodes de la journée pour sortir. En marchant dans karakura Grimmjow sentait une présence spirituelle, au début elle était relativement faible, sûrement dut à la distance qui les séparait.

Au fur et à mesure des pas il la sentait de plus en plus, fort, surtout que Grimmjow avait cette capacité qui lui permettait de sentir un reiatsu à plusieurs kilomètre de distance. Celui-ci était reconnaissable entre mille, il savait maintenant qui il allait croisé sur son chemin. Un capitaine shinigami dans le monde des humains, quelque chose d'anormal se passait. Sûrement à cause du rouquin qu'ils avaient gardé enfermé à Las Noches.  Intrigué il entrait dans le parc d'où provenait le reiatsu qu'il sentait.  

Et bien, et bien toi ici. Tu t'es perdu Shinigami ? Ca fait un moment qu'on c'était croisé.

Comment se porte ton oeil et on épaule ? Tu t'en es remis ou je t'ai abîmé pour de bon ?


Un large sourire se trouvait sur son visage, il savait que ces mots allaient touché son interlocuteur même si ce dernier n'était pas du genre à montré ses sentiments. L'espada était clairement sur un ton sarcastique et provocateur,  son objectif était cependant, de savoir ce qui pouvait bien faire qu'un Shinigami vienne seul dans le monde des humains. En général lors d'une sortie officielle ils sont au moins accompagné de bras droits. Hors là il ne sentait pas la présence du type aux cheveux rouges de la dernière fois.

Oh et tu es vraiment seul. Tu n'as même pas le faiblard aux cheveux rouges ?

Sûrement traumatisé de notre dernière rencontre.


Cette situation l'amusait beaucoup. Voyons voir comment le shinigami allait le prendre. La suite des événements vendait déjà du rêve à la pantera.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2484
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 35
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   Dim 1 Juil 2018 - 11:53




Le noble faisait à présent dos à la fontaine qui avait attirer son attention, venant à  fixer l'entré du parc de ses yeux anthracite. Un regard aussi insondable que pouvait l'être un ciel orageux. Une conduite qui ne quittait que rarement Byakuya, surtout vis à vis de cet homme qui s'approchait. Il n'avait même pas besoin de l'avoir en visuel pour reconnaître ce reiatsu particulier. Pendant une seconde, ses paupières s'abaissèrent, comme pour s'imposer de rester concentré sur la situation. C'était bien fâcheux qu'une telle rencontre se fasse. Sachant qu'officiellement il n'était pas venu pour cet arrancar, et surtout, Byakuya risquait d'être en retard pour la Division. C'est sans doute la seule fois qu'il remercierait en silence Renji de parvenir au travail comme à son habitude.. c'est à dire... nullement à l'heure. D'une posture toujours aussi droite que fière, le noble Kuchiki fit quelques pas en avant, rompant ainsi un peu la distance qui le séparait du nouvel arrivant. Ce dernier avait toujours cette nonchalance caractérisante. Sa voix quand à elle le ramena une fois de plus dans ses réminiscences froides et obscure, ayant pour seul témoin cette lune d'argent qui ne cessait de briller dans le Hueco Mundo. L'odeur du sang.. son propre sang... la douleur pour seule compagne et cette colère brûlante à l'intérieur de n'être pas même digne d'être interrogé par Aizen... laissé simplement là à croupir.. Sans même avoir le droit à  sauver son honneur en se sacrifiant. Tout bien réfléchis c'est bien là l'épreuve la plus difficile à affronter pour notre Roku Ban Tai Taicho. Celle d'accepter cette humiliation et s'en ressentir grandit, comme le lui avait démontré Renji.

Immobile, face à Grimmjow, ce dernier s 'étonna de sa présence, non sans lui rappeler ses anciennes blessures. Non, il n'en souffrait plus et il était devenu plus fort encore que par le passé. Grâce à cette expérience, Byakuya s'était donné du mal à l’entraînement, refusant cette fois ci de se reposer sur ses acquis.  L'ennemi en saura quelque chose quand il viendra rechercher Kurosaki Ichigo.




Je ne suis pas venu pour discuter avec un être tel que vous.


Ce qui était juste, et comme à son habitude le ton avait été aussi concis que monocorde. Une voix qui pouvait agacer plus d'un, mais Byakuya était ainsi fait. Cependant, il gardait en mémoire les quelques mots qui s'adressaient à Renji lui même. Bien que ses bras soient le long de son corps, une légère crispation apparut sur sa main droite. Chose trop subtile pour celui qui n'a pas l'habitude d'observer les réactions corporelles, mais peut être que Grimmjow faisait parti de ceux là. Le capitaine de la Sixième Division avait beaucoup d'estime pour son Fukutaicho, quant bien même il ne le lui disait jamais. C'est tout de même lui qui avait sû le remettre sur la bonne voie. Même si en effet, Renji n'avait pas su vaincre cet Espada trop arrogant ?.. Une seconde, c'est l’hôpital qui se fiche de la charité ? Depuis quand lui -même était du genre humble. Certes, cela lui arrivait parfois, c'est ce qui faisait que Byakuya reconnaissait ses erreurs et encore.. son entêtement par moment lui en coûtait. Les faits s'observant avec l'ancienne condamnation de Rukia. Cependant, le noble Kuchiki paraissait avoir apprit de tout ceci. C'est sans doute pourquoi il ne se montra pas aussi expéditif avec Grimmjow et se contenta de reprendre.  



Laissez en dehors de cela Abarai Renji. Vous n'êtes sans doute pas ici par simple hasard.


Tout comme lui-même. Venir dans le Gensei n'était pas le passe temps favori du capitaine. C'était simplement une nécessite afin de parvenir à quelque chose pour aider un  adolescent qu'il considérait presque comme un ami et non plus comme totalement un rival. Sa main s'éleva lentement pour se poser sur la garde de son sabre. Ce n'était pas là un signe d'agression. Mais simplement une marque d'attention. Ce geste signifiait que l'on estimait l'adversaire pour sa valeur martial.


_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Grimmjow Jaggerjack
Sexta Espada / La pantera
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 11/10/2017
Âge : 22

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
900/12000  (900/12000)
Spécialité: Hakuda

MessageSujet: Re: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   Sam 18 Aoû 2018 - 11:45

Grimmjow baissait sa pression spirituelle, puis restait là planter face au capitaine shinigami. Contrairement à ses attentes aucunes répartie de sa part, c'est vrai qu'il trouvait ça dommage, d'ailleurs il l'aurait bien provoqué si il n'avait pas plus important à faire. En effet il n'était pas venu par simple plaisir dans le monde des humains, son objectif était clairement d'attirer un Shinigami. Mais il n'en avait pas eu besoin vu qu'un des leurs était déjà présent.

Oh non comme tu peut t'en douter je ne suis pas ici par simple plaisir.

Si je suis ici c'était pour attirer l'un d'entre vous et lui faire la peau. Mais tu es là et je voulais te revoir.

Comme tu dois t'en souvenir notre dernière rencontre ne c'est pas très bien terminée. Mais j'ai des informations sur le rouquin de la Soul Society. Je pense que sa t'intéresserait.


Grimmjow savait très bien qu'en disant cela il allait forcément piquer la curiosité de son interlocuteur. En effet il savait où et par qui était retenu Kurosaki Ichigo. Se servir de son ennemis était clairement dans ses projets, lui ne voulait revoir le rouquin que pour lui refaire le portrait comme il le méritait. Mais le capitaine ici présent lui avait un objectif plus important, sauvé une personne chère. Et ça c'était ce qu'il pouvait arriver de mieux à la pantera.

Mais tu te doutes bien que je ne te donnerais pas une telle information sans contre partie, n'est-ce pas ?

C'est pourquoi en échange de mon information je vais te demander ton soutiens dans cette affaire.

D'ailleurs au moment où nous parlons qui sais ce qu'il subit, des mains de l'autre  cinglé. Je serais vous si je souhaitait le récupérer vaux mieux bouger vos miches maintenant. Essayer de le sortir de là serais s'opposer à Aizen directement.

Et malgré ma puissance tu doit te douter que je ne peux pas vraiment rivalisé avec lui pour le moment. C'est là que toi et tes amis de la Soul Society vous me serrez utile.

Tu comprends où je veux en venir ?


Même si la plus part du temps Grimmjow n'était qu'un rustre ne pensant qu'avec ses poings, cette fois il savait réfléchir avant d'agir. Il savait très bien que seul il n'avait aucune chance. Même si une alliance avec un shinigami ne le rendait pas fière de lui. Mais l'ennemi de mon ennemi est mon ami comme on dit. Jouer cette carte était la chose la plus intelligente à faire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2484
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 35
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   Ven 31 Aoû 2018 - 14:38




Byakuya  restait à une distance respectable, notant toutefois que l'Espada avait pour le moins, baisser son énergie, comme un signe de bonne foie. Voila quelque chose de surprenant de la part du bleuté. Le noble capitaine ne l'avait encore jamais  vu agir de cette façon. Lui qui le voyait plutôt comme un fonceur... Recherchant la chicane et le sang. Cependant, notre Roku Ban Tai Taicho garda la tête froide face à cette situation. Déjà qu'il était ici pour un faux prétexte, ce n'était pas le moment d'agir stupidement.  Gardant le silence,  Byakuya se contenta de fixer Grimmjow. Ce denier voulait lui confier des informations.. Soit, mais à quel prix ?  Il était évident qu'il y allait avoir une contre partie. Mais cette proposition avait tout de même eut le mérite d'attiser la curiosité du shinigami. Aussi, le noble abaissa lentement sa main de la garde de son zanpakuto. Un signe d'apaisement de sa part... Mais cela pourrait n'être que temporaire, tout dépendra des  révélations de cet homme. Tient quand on parle de contre partie, voilà que l'Espada en parlait de lui même. Le noble n'en attendait en effet pas moins, gardant son regard anthracite face au sien. Il voulait que la Soul Society l'aide a vaincre Aizen. Certes mais de toute façon le Gotei Treize était déjà en guerre contre ce dernier. Cela ne changeait pas beaucoup la donne. Son visage restait imperturbable face à cela, si ce n était cette gravité plus affirmée. Cependant cette démarche prouvait au noble qu'il avait bien observer la situation, tandis qu'il avait été lui même prisonnier du Hueco Mundo.  Aizen ne possédait pas une armée fidèle à sa cause... Mais plutôt liée par la crainte...Une faiblesse exploitable.  Cependant, Byakuya ne pouvait pas parler au  nom de la Soul Society, envers Grimmjow.


Vous tenez simplement à me dire que Kurosaki Ichigo est  en ce moment même torturé par l'un des vôtres... ?Sans doute à la demande d'Aizen.


Bien qu'il n'en montrait rien d'apparence, en lui même Byakuya répugnait à penser qu'Ichigo pouvait subir ce genre de maltraitance. Un jour ou l'autre cela se paiera... Byakuya du genre vengeur ? Pas véritablement, mais il avait une forte dette envers le gamin.  Son regard se fit plus appuyé, avant que de sa voix il ne rompe le silence de sa voix aussi atone que grave :


Je ne peux toutefois parler à la place de tout les autres capitaines, au sujet de votre proposition. Mais si je puis aider à quelque chose et qui soit loyal, alors je le ferais.


Il prenait un risque en acceptant cela, mais c'était un moyen d'avoir enfin quelques informations et puis un œil dans le Hueco Mundo. Byakuya qui était venu ici pour voir les Vizards, afin de voir ce qu'ils pourraient faire sur le sujet, voilà qu'il conversait avec un arrancar.. et pas des moindres. C'était peu attendu, mais aussi salutaire. Quoique Byakuya allait devoir se montrer fort prudent en ses agissements dès à présent.  Le Sotaicho ne serait certainement pas du même avis que lui sur la question de faire ce genre d'accord. Le noble prenait de gros risques, mais c'était nécessaire pour que les choses bougent enfin.. Même si le résultat ne sera pas forcement ce qu'il escomptait, mais ceci était une toute autre histoire.  Le parc semblait encore bien calme en cette heure, et les humains ne paraissaient pas prendre conscience de cette entrevue totalement imprévue.  


_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le félin et l'empereur blanc ( Grimmjow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» Grimmjow no espada [Intermédiaire]
» L'Empereur le plus naze
» L'Empereur passant ses troupes en revue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Karakura :: Le parc-