lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Lun 3 Mar 2014 - 15:25


Event 2 - Partie 1
Dans la gueule du loup



Abarai Renji et Riruka Nocturne viennent d’entrer en contact avec Urahara Kisuke. Bien que réticent à l’idée d’aider les Shinigamis, il plie à leur demande et les envoient au Hueco Mundo via un Garganta improvisé …  Les deux Shinigamis de la Roku Ban Tai se retrouvent donc chez les Arrancars, perdu dans le désert … Alors qu’ils se concertent sur la marche à suivre, un second Garganta s’ouvre non loin d’eux … En sort alors le Shinigami Remplacent Kurosaki Ichigo et Kuchiki Rukia. Les deux groupes se réunit afin d’établir un plan et ainsi pouvoir retrouver Kuchiki Byakuya.


Rappel :
- Les posts doivent faire 20 ligne minimums, mais doivent restés concis
- Ordre de post : Rukia - Nocturne - Ichigo - Renji
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Lun 3 Mar 2014 - 17:18

Feat Team Ichi/Nocty/Renji


    Event 2 : Dans la gueule du loup | Part 1



    J’étais allée à la rencontre d’Ichigo afin de lui faire part de mon plan et, comme anticipé, il avait décidé de nous offrir son aide. Je n’aimais pas l’idée de venir le trouver et lui demander de risquer sa vie une seconde fois, mais si je ne l’avais pas fait, qui sait comment cette expédition allait se terminer? Nous avions besoin de toutes les ressources nécessaires et le shinigami daiko était un allié non négligeable. Nous étions donc allés à la rencontre d’Urahara Kisuke alors qu’il venait tout juste de clore le Garganta qui avait envoyé Abarai Renji et Riruka Nocturne dans le Hueco Mundo et qu’il en ouvrit un nouveau pour que nous puissions aller les rejoindre. Je m’y engouffrai avec Ichigo, songeuse. Comment allions nous procéder une fois arrivés sur place? De quoi aurait l’air cet endroit? Réussirions-nous à localiser rapidement l’endroit où Nii-sama était captif? Lors du sauvetage organisé pour ma personne, il n’avait pas du être difficile de repérer cette grande tour blanche, tout près du Sokyoku, mais l’ennemi ne devait pas posséder de cellule aussi évidente. J’espérai également que mon frère aîné était bien traité, mais ne pouvais non plus compter là-dessus. Les ennemis que nous allions combattre étaient des Arrancars après tout et ils ne reculeraient probablement devant rien pour atteindre leurs objectifs, sans oublier qu’Aizen leur commandait. Est-ce que nous croiserions les shinigami renégats durant cette mission de sauvetage plus que risquée? Seul le temps nous le dirait. Je fronçai les sourcils, déterminée à mener cette expédition à bien, sinon à quoi bon l’entreprendre? Et puis, j’étais après tout en compagnie de deux compagnons à la puissance non-négligeable, sans parler de leur volonté d’acier. Même la Roku ban tai san seki s’était portée volontaire pour porter secours à Byakuya-nii-sama. Nous avions toutes les chances de notre côté pour l’instant et nous allions le sauver ou mourir en essayant. Je posai un regard en biais sur Ichigo qui était à mes côtés. Depuis le premier soir il était à mes côtés et, même si j’avais tenté de le protéger en le forçant à se tenir à l’écart, il n’avait jamais abandonné et, encore aujourd’hui, c’était sans une hésitation qu’il venait avec moi dans le Hueco Mundo. Il pensait peut-être que j’avais changé son monde et qu’il me devait quoi que ce soit, mais selon mon regard, c’était plutôt moi qui lui devais plus que je ne pourrais jamais lui offrir en retour. Tout comme je devais tant à Nii-sama. Je lui jetai un regard en biais, désirant au minimum lui exprimer ma reconnaissance avant que nous arrivions en territoire ennemi.  

    Arrigato, Ichigo.

    Peu de temps après cela, nous distinguâmes finalement les dunes blanches du Hueco Mundo, ainsi que les silhouettes de deux de mes collègues shinigami. Le premier, grand à la chevelure voyante. Il faisait bien une quarantaine de centimètres de plus que moi et possédais des sourcils plus qu’étranges, je pense que tout le monde sait de qui je parle, non? La san seki de Nii-sama, pour sa part, était une blonde possédant deux sabres, se croisant dans le bas de son dos. Ainsi, tout comme Ukitake-taicho, elle possédait un zanpakuto double? Bien, nous aurions besoin de tous les avantages possibles pour triompher et même si je ne la connaissais que très peu, sa seule présence en ces lieux était un signe suffisant de sa volonté pour que je lui fasse autant confiance à elle qu’aux deux autres. Le Garganta se referma derrière notre passage et je m’approchai des premiers arrivés, un air confiant sur le visage, sourcils froncés. Cette opération allait pouvoir débuter sous peu, mais avant cela nous devions nous assurer de fonctionner en tant qu’équipe soudée et se faire confiance les uns les autres. Sans oublier qu’il nous fallait un plan d’approche plutôt que de nous lancer à corps perdu dans Las Noches.

    J’espère que nous ne vous avons pas trop fait attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Lun 3 Mar 2014 - 18:01





Le Hueco Mundo …  Terrain de jeu des Hollow, Arrancars et autres Espada. Le territoire de tous les dangers pour quatre imprudents Shinigamis un peu trop téméraire … Mais nul n’ignorait le danger de cette mission-suicide. Ils ne connaissaient pas vraiment la véritable force de leur ennemi, ni même le nombre d’adversaire, mais ils étaient soudés par une seule et même envie : Retrouver Kuchiki Byakuya et le ramener vivant parmi les siens à la Soul Society. Bien que leur motivation était commue, chacun était venu par ses propres sentiments … Renji était présent car il vouait une grande admiration à leur Capitaine. Nocturne, de même en ajoutant l’amour à ses gestes. Kuchiki Rukia venait pour sauver son frère, tandis que Kurosaki Ichigo …. Il venait prêter main forte à son ami. Mais qu’importe les raisons de chacun, aujourd’hui ils allaient lutter cotes-à-cotes dans le même objectif. En cette période aussi sombre, il était fort agréable de voir que la solidarité et la confiance n’étaient pas morte en sein du Goteï Treize et … Et les trois Shinigamis risquaient beaucoup à désobéir aussi ouvertement aux ordres du Capitaine-Commandant. Mais qu’importe l’ampleur de la réprimande, ils étaient trop tard pour regarder derrière. L’ennemi était devant eux, retenant dans leur filet le Noble Kuchiki. Et pour cela … Ils allaient payer cher !....

Dans ce désert, Nocturne se sentait bien petite, un grain de sable parmi ces dunes à ne plus en finir. Est-ce que l’ennemi savait déjà qu’ils étaient arrivés ? Fort probable … Aussi, il n’y avait pas de temps à perdre. Il fallait vite élaborer un plan et se mettre en mouvement. Mais avant cela, il fallait attendre les deux retardataires. La belle Riruka n’était en rien une femme patiente, néanmoins elle savait que la précipitation vaudrait un allé direct pour la morgue et … Elle avait promis de revenir saine et sauve avec son Taicho.  Ainsi, l’échec n’était pas une option ! De plus, la San Seki s’était entrainé d’arrache-pied cette dernière semaine pour être prête à faire face à ce dangereux périple. Bien sûr … Elle était loin d’être naïve, elle savait pertinemment qu’elle ne serait jamais assez prête pour faire face à ce genre de risque. Aussi, la Noble ne comptait pas se cacher derrière Abarai-san quand le combat viendrait à elle ! Elle refusait d’être la fille que l’on protège, elle se battrait à arme égal … C’était donc avec cette volonté infaillible qu’elle se tenait là, dans ce désert brulant en compagnie de son Lieutenant. Sur son épaule se tenait une étrange créature, une petite chauve-souris des plus discrètes qui se mêlait à sa chevelure dorée. Sa présence n’était en rien anodine. Et ce petit animal allait leur être d’un grand secours lors de cette expédition. Elle remerciait Takouya pour se pressent une fois rentrée au Seireitei. Mais avant de songer à cela …. Le sauvetage !

Non loin d’eux venait de s’ouvrir un second Garganta, laissant deux Shinigamis en sortir : Un rouquin plutôt grand et maigre … Kurosaki Ichigo, voilà donc le fameux Shinigami Remplaçant ? La petite Malade n’avait jamais eu l’occasion de le rencontrer par le passé … Puis, à ses côtés, une demoiselle plus petite qu’elle-même, les cheveux courts et sombres, un regard encore ingénu. Kuchiki Rukia. Tout comme Kurosaki Ichigo, elle n’avait pas eu l’occasion de la rencontrer auparavant, aussi elle regrettait que la rencontre se fasse de la sorte. La San Seki observait les deux arrivants s’approcher d’eux alors que la petite Kuchiki s’excusa de l’attente. La demoiselle secoua la tête pour la négation.


Ce n'est rien, nous venons à peine d'arriver. Cependant, rester sur place ne me semble guère être une idée brillante. Aussi, je propose d'établir de suite le plan d'action ...


Oui, elle entrait dans le vif du sujet. Pas de temps pour les présentations, ni les blablas inutiles. Ce désert devait bien être surveillé par les troupes d'Aizen, elle serait prête à le parier, aussi Riruka ne voulait point perdre son temps et encore moins en donner aux ennemis. Comment procéder ? La demoiselle aux sabres jumeaux avait déjà reflechi à la question depuis le début de la semaine, depuis qu'ils avaient décidés de quitter le Seireitei pour se rendre ici. Elle posa un regard grave mais doux sur toutes les personnes présentes. «  Il nous faut déjà trouver le repère du Traitre. Je suppose qu’ils ne vivent pas dans le désert, encore moins dans une grotte. Suite à cela, je suggère que nous nous séparions en deux groupes pour couvrir plus de terrain, mais aussi éviter à l’ennemi de nous retrouver si facilement. J'aime à croire que la discrétion serait un bon atout, cependant je doute que nous passions inaperçu ici. Je peux d'ores et déjà nous faire gagner du temps dans la localisation du Quartier Général de l'ennemi ... » La jeune femme glissa sa main à son épaule pour que la petite chauve-souris se poser sur son doigt, elle présenta l'animal à ses compagnons du jour.

Voici Mudir, elle dégageait très peu de reiatsu et passera inaperçu aux yeux de l'ennemi, elle pourra localiser l'emplacement de Kuchiki-sama et nous y guider sans mal.

Elle fit une pause pour regarder les trois autres Shinigamis, comme pour s'assurer qu'aucun n'était perdu dans ses explications

Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 970
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 26
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Mar 4 Mar 2014 - 15:06

Le rouquin s'était demandé ce qu'il se tramait depuis la bataille contre les Arrancar à Karakura la semaine passée. Durant ce temps mort pour lui, il avait pu se remettre pleinement sur pieds et arranger son problème avec son Hollow intérieur, même si la maîtrise du pouvoir laissait encore bien à désirer. Alors qu'il cogitait sur tous ces faits passés, Rukia était venue le voir dans l'urgence, quitte à le tirer d'un cours. Elle avait eu du mal à lui avouer les vraies raisons de sa venue, mais l'adolescent s'était montré malin et attentif devant les indices flagrants qu'elle avait laissé apparaître malgré elle. De ce fait, il avait pu finalement avoir la vérité. Kuchiki Byakuya avait été capturé et était maintenant retenu au Hueco Mundo par les forces d'Aizen. Sans l'ombre d'une hésitation, et sans que la petite Shinigami n'avait eu à lui dire explicitement qu'elle demandait son aide, il avait décidé de l'accompagner. Ce hérisson roux n'allait jamais changer.

Elle lui avait fait savoir qu'ils n'allaient pas être que deux pour venir. Il allait y avoir Renji et une certaine Roku Ban Tai San Seki. La venue de Renji ne l'avait guère étonné, mais la deuxième personne... Il ignorait de qui il s'agissait, mais il y avait plus important comme préoccupation. Pour le jeune homme, l'heure avait été à la préparation pour le départ. Un bon gros mensonge sorti à la prof mêlé à une bonne comédie pour faire croire qu'il était bien malade et il avait pu rentrer chez lui avant la fin des cours, sans traîner. Comptant sur Kon pour veiller sur sa famille en son absence, il lui avait confié son corps charnel et était ainsi reparti pour rejoindre la petite brunette chez le marchand de bonbon, arborant le traditionnel shihakushô noir.

A leur arrivée chez l'exilé, le Garganta pour le voyage de Renji et l'autre accompagnatrice venait de se fermer, et un deuxième s'ouvrit pour lui et la cadette de la famille Kuchiki. Ils y entrèrent sans attendre après quelques conseils donnés par le propriétaire du magasin, commençant ainsi leur course dans un espace sombre, vide et comme nuageux. Leur chemin, ou plutôt passerelle, se réalisait par eux-même, par leur maîtrise du reiryôku. Évidemment, on savait que ce genre de chose n'était pas le point fort de la tête en feu. Aussi, on put voir deux routes distinctes : celle de Rukia et la sienne. Pour la première, elle était plane, bien construite, sans défaut. Pour la deuxième, c'était comparable à une route pourrie et défoncée. C'était tout juste praticable, car elle s'effritait, cassait facilement, et était d'une forme loin d'être aussi belle que sa voisine. Néanmoins, Ichigo n'en prit nullement ombrage et se préparait mentalement pour la suite, gardant le silence et regardant droit devant lui. Il restait ainsi jusqu'à temps qu'il sentit le regard améthyste de la jeune Shinigami sur lui. Il abaissa donc ses iris noisette vers elle automatiquement, l'entendant alors le remercier de son aide. Il ne répondit pas, il se contenta de lui adresser un sourire confiant, avant de regarder sa route à nouveau. De toute façon, qu'aurait-il pu dire à part le fait que ça servait à rien de le remercier et qu'elle allait peut-être rétorquer que c'était la moindre des politesses d'exprimer sa gratitude ?

Ils arrivèrent finalement à destination, atterrissant les pieds dans le sable blanc de cet endroit plongé dans une nuit perpétuelle, gouvernée par la présence permanente de la Lune. Mais, à part ce décor chaotique, le Shinigami Daikô put distinguer deux silhouettes à peine plus loin. L'une était reconnaissable entre mille, grande, coiffée d'une chevelure magenta attachée en queue, des tatouages noirs qui lui étaient spécifiques, c'était le Roku Ban Tai Fukutaichô. L'autre lui était méconnue, à peine plus grande que Rukia, blonde, équipée de deux sabres dans le dos, ce devait être la fameuse San Seki. Le Garganta se referma derrière les arrivants et le rouquin suivit son amie pour s'approcher des deux autres partenaires de mission. Il laissa la Kuchiki prendre la parole, tandis qu'il se contenta d'écouter la conversation qui se lançait, les bras à présent croisés. Il était d'accord avec la blondinette : rester sur place n'était pas la meilleure idée du monde. A l'entendre, c'était pour ne pas se faire chopper, pour Ichigo, il y avait aussi le fait de ne pas traîner pour sortir le Taichô de là. La gradée fit savoir son plan : chercher après le repère de l'ennemi et se séparer en deux groupes pour être plus efficace et plus discret. Pour la discrétion, c'était sans doute mort d'avance et ce, pour plusieurs raisons. Leur arrivée avait dû se faire remarquer et même si trois des aventuriers étaient aptes à planquer leur reiatsu, c'était pas le cas du plus jeune du groupe qui était encore plus repérable qu'un gros bout de ferraille se faisant survoler par un détecteur de métaux. Bref, elle présenta alors le petit animal qui occupait son épaule avant de maintenant se trouver sur son doigt pour être montré aux autres. Une petite chauve-souris nommée Mudir qui allait être utile pour localiser la position du noble sans se faire repérer. En voyant ce petit être qui allait avoir une telle mission, le Kurosaki haussa les sourcils d'étonnement. En y pensant, il était vrai qu'en cas de guerre ou de mission d'infiltration ou d'espionnage, les animaux étaient beaucoup utilisés et ça, on avait tendance à l'oublier. Le jeune homme ne connaissait pas cette manieuse de duo de Zanpakutô, mais il pouvait au moins faire confiance à l'expérience qu'elle devait avoir en la matière que lui n'avait pas. Toutefois, il y avait un point brièvement évoqué qui se devait d'être réglé.



Ok, mais pour les groupes, on s'organise comment ? On avisera quand ton animal aura fait son boulot ou on peut déjà arranger ça maintenant ?


Bien sûr, il s'en moquait de qui allait être la personne qui allait faire équipe avec lui. Que ce soit Rukia, Renji ou la blondinette dont il ne savait pas encore le nom, il s'en foutait, surtout qu'il n'avait rien contre cette dernière... Même si ça serait bien qu'il sache son identité au lieu de l'appeler bêtement « San Seki » ou « elle » à tout va.

_________________


Merci Jaja ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Ven 7 Mar 2014 - 12:49

En voyant arriver Rukia et Ichigo, Renji ne put empêcher un sourire s'afficher sur ses lèvres. Ils seraient quatre shinigamis et non des moindres, à se lancer dans cette mission aussi officieuse d'insensée. Le péril était double : sauver Byakuya et ressort vivant de l'Hueco Mundo ; subir les foudres du So Taicho et recevoir une sanction de taille au retour. Renji n'avait aucune idée de ce qui serait décidé à ce moment-là, mais il n'avait, et n'aurait aucun regret. Il n'avait pas suivi ce que lui dictait son cœur et sa conscience lors de l'emprisonnement de Rukia, il ne commettrait pas deux fois la même erreur. En revanche, si Rukia était du genre à pardonner facilement, et à avoir tiré un trait (du moins en apparence) sur les évènements tragiques dont elle avait été la malheureusement héroîne, qu'en serait-il de Byakuya ? Même s'il s'était indéniablement amélioré sur le plan relationnel, il n'allait pas laisser passer aussi facilement une telle prise de risque. Rouquin rouge allait en prendre pour son grade, pour avoir entraîné Rukia et Nocturne dans cette galère. Comme si elles n'étaient pas majeures et vaccinées et incapables de prendre des risques par elles-même ! Il se demanda finalement qui il devait craindre le plus entre Yamamoto Taicho et Kuchiki Taicho. Passer au four ou finir en rondelle ?

Revenant à l'instant présent, Il partageait l'avis d'Ichigo de ne pas rester immobile, car ils offraient une cible de luxe dans ce désert morose et bichrome. Si Aizen avait payé un décorateur, il pouvait réclamer des dommages et intérêts, tant les lieux étaient minimalistes. Pas d'habitations, pas de végétation (ou un simulacre d'arbre brûlé qui risquait de partir en poussière au premier contact. Bref, il n'y avait aucun élément digne de les orienter. Heureusement que Nocturne avait eu cette petite chauve-souris ; autrement, ils auraient rencontré des difficultés à se repérer. La blondinette ne s'était pas montrée très bavarde au sujet de l'animal. A vrai dire, les deux gradés s'étaient montrés peu loquaces depuis leur départ pour la mission. Renji déduisit juste que Kisuke n'était pas à l'origine de ce don. Riruka avait bien travaillé pendant que le vice-capitaine était à l'hôpital. Elle avait dû s'entraîner, et faire des rencontres utiles pour tout préparer. Le rouquin carmin, lui, à part guérir, et s'entrainer un peu, n'avait pas fait grand chose en comparaison. Il chassa cette pensée négative de son esprit, avant de prendre enfin la parole, d'une voix grave involontaire, que l'on avait après s'être tu pendant longtemps. 


- Mieux vaut décider de ça maintenant, plutôt que de procéder à une séparation arbitraire qui pourrait nous pénaliser.
Il était égal à Renji de faire équipe avec l'une des trois personnes présentes. Il connaissait suffisamment leur caractère et leur méthode de combat pour pouvoir y adapter et rendre leur binôme efficace. En revanche, ce n'était pas le cas de la blondinette, et l'heure n'était pas aux présentations approfondies. De plus, il se faisait un devoir de veiller sur Nocturne. A quel point avait-elle progressé avec son Zanpakuto ? Sa maladie ne risquait-elle pas de lui mettre des bâtons dans les roues ? Il saurait réagir si elle rencontrait la moindre difficulté de ce genre, sans avoir à affronter l'effet de surprise, ce qui serait le cas avec Ichigo ou Rukia en duo avec elle.

- Riruka Nocturne-san et moi, partirons de notre côté. Notre objectif n'est pas de casser de l'arrancar, mais de récupérer notre Capitaine. Si le combat est inévitable, notre honneur nous dicte de le mener jusqu'au bout. Mais si on peut éviter la confrontation et ne pas mettre encore plus Kuchiki-Taicho en danger, c'est cette stratégie qui primera.
Il se doutait qu'il n'aurait aucune objection et n'ajouta rien de plus. La priorité était de sauver le Capitaine, et donc d'en terminer au plus vite. Tout le monde était décidé, rien ne les ferait reculer. Et pourtant, ce qui les attendait ne donnait aucune occasion de se réjouir. Le petit aperçu qu'ils avaient eu à Karakura et à la Soul Society n'était sûrement qu'une introduction face à ce qui les attendait sur ces terres hostiles. A vrai dire, Renji ne se souvenait toujours pas de son propre duel, c'était dire la violence de son adversaire.

- Je crois qu'il est inutile de le dire, mais je le dirais quand même. Revenez-tous en vie.
D'accord, cela faisait terriblement cliché et plat. Mais Renji serait incapable de laisser partir Ichigo et Rukia de leur côté sans avoir sorti ce genre de tirade superstitieuse. Pour éviter toute réaction ou moquerie, il se tourna vers sa subordonnée, ou plus particulièrement au curieux petit animal, afin qu'il montre le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Dim 9 Mar 2014 - 17:37

Feat Team Ichi/Nocty/Renji


    Event 2 : Dans la gueule du loup | Part 1



    J’étais en chemin via le Garganta lorsque je remerciai Ichigo d’avoir accepté de venir et ce, sans même que je ne lui demande. Son regard noisette croisa le mien alors qu’un sourire confiant anima ses traits et je lui souris à mon tour. Il aurait usé de mot que cela aurait été superflu. En ses yeux, je comprenais. C’est peu de temps ensuite que nous gagnâmes finalement le Hueco Mundo, désert aride et inhospitalier, repaire des forces d’Aizen. Nous y retrouvâmes Renji et la roku ban tai san seki, Riruka-san. Cette dernière pris la parole sans plus attendre, n’oubliant pas de nous mentionner qu’il était préférable de se déplacer au plus vite, ce que personne ne pouvait contredire. Elle sembla ensuite prendre l’opération en charge, nous expliquant le plan d’action qui s’avérait plutôt simple. Trouver le repaire du traitre, nous séparer en deux équipes afin de doubler nos chances de réussite et tenter de passer inaperçu. L’un des deux groupes pourrait aisément faire cela alors que le groupe auquel appartiendrais Ichigo pourrait servir de distraction, ce qui était ingénieux. Car bon, malgré tout le talent du shinigami daiko, je ne l’imaginais que difficilement dissimuler son reiatsu avec suffisamment d’habilité pour que les forces ennemis ne le repèrent pas. Puis, elle nous présenta un petit animal nommé Mudir qui devait nous faciliter la tâche. Bien, nous devions utiliser tous les moyens à notre disposition pour faciliter la mise en œuvre de notre expédition. Elle fit ensuite une courte pause et Ichigo en vint rapidement aux faits, demandant qu’elles seraient les équipes. Chaque seconde était précieuse car nous étions totalement à découvert et je ne pus m’empêcher de me dire qu’il aurait été préférable de régler tous ces détails avant même de fouler du pied cet immense désert. Quoi qu’il en soit, il était trop tard pour reculer et la moindre hésitation pouvait, à partir de maintenant, s’avérer fatale.

    Renji pris ensuite en main la formation des équipes et j’acquiesçai lorsqu’il affirma qu’il serait préférable de nous organiser à l’avance, pour ne pas nous pénaliser plus tard. Le fukutaicho de mon frère aîné décida de se mettre en équipe avec Riruka-san, ce qui me paraissait effectivement le choix le plus censé. Comme ils faisaient tout deux parties de la même division, ils devaient avoir l’habitude de travailler ensemble et il en valait de même pour moi et Ichigo. Notre duo avait eu la chance de faire la chasse au hollow à de nombreuses reprises maintenant et nous savions comment travailler efficacement en équipe. De plus, cette répartition avait l’avantage de créer deux binômes de niveau plutôt équivalent, ce choix d’équipes était donc le plus logique et celui qui avait le plus de chances de s’avérer efficace. Renji nous rappela ensuite brièvement l’objectif de notre mission, nous incitant à éviter le combat si possible, mais à le mener à son terme si nécessaire, pour notre honneur. Il marqua ensuite une courte pause et j’y décelai une réflexion sans doute peu agréable. Sans doute songeait-il à ces dits combats, intuition qui fut confirmée lorsqu’il nous demanda à tous de revenir en vie. Une fois de plus, j’acquiesçai avant de me tourner vers Riruka-san, le regard décidé. Nous étions prêts à partir et à suivre cette curieuse petite bête.
     

    Ikuzo.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Lun 10 Mar 2014 - 15:16





Tous les protagonistes venaient de se réunir au Hueco Mundo, dans ce décor des plus vides et sinistres. Si le Néant devait se caractériser, surement devrait-il ressembler à cela … Mais qu’importe, ils étaient tous là, prêt à en découdre avec le monde pour sauver un seul et même homme ! Un homme précieux pour chacun d’eux. Le plan venait d’être donné, enfin … Dans les grosses lignes.  Le plan était plutôt simple : Mudir allait localiser le Palais Blanc du Hueco Mundo, avec cette information, ils allaient pouvoir se déplacer dans le désert sans se perdre, peut-être en évitant les ennemis ? Non, Nocturne n’y comptait pas tellement …  Cette dernière avait fait une pause dans ses explications pour laisser le temps aux questions ou autres remarques, mais tout penser à croire qu’elle prenait les règnes de la mission. Elle avait tellement songé à cela pendant la semaine d’attente … Elle avait cultivée sa colère et son envie de vengeance pendant cette loooongue semaine. Et aujourd’hui, Riruka était prête à taper de l’Arrancar ! Elle rendrait chaque coup subi par Kuchiki-sama, elle ferait couler l’hémoglobine pour signer son passage. Et …  La San Seki devait aussi revenir entière, elle l’avait promis.

Pour l’heure, les groupes devaient être formés. D’ailleurs le Shinigami Remplaçant venait de l’interroger sur : Comment organiser les groupes. C’était assez simple en soi. La Blondinette savait que Kurosaki Ichigo et Kuchiki Rukia s’étaient battus cote-à-côte de nombreuses fois, ils se connaissaient aussi bien en tant que personne que combattant. Il en était de même pour le Lieutenant et la San Seki. Ainsi, elle misait sur la sécurité. D’ailleurs … Il semblerait que  Renji soit de son avis. En effet, il disait qu’il partirait avec sa San Seki, tandis que les deux autres resteraient ensembles.  A cela, la petite Malade se contenta de hocher la tête. Ils étaient sur la même longueur d’ondes et … A n’en pas douter, les deux Shinigamis de la Roku Ban Tai formeraient un bon duo ! Tous les deux pouvaient attaqués à distance tout en possédant de véritable capacités au Zanjutsu. Ainsi, ils pouvaient échanger les rôles et se couvrir mutuellement …

Ceci fait, il ne restait plus qu’à localiser le Quartier General de l’ennemi …. Le Las Noches. La jeune femme se détourna alors un peu du reste des Shinigamis pour regarder Mudir qui était posé sur son doigt. La petite chauve-souris la regardait de ses petits yeux, semblant apprécier ce décor. Surement son maitre aurait donné cher pour voir cela … Quand elle reviendrait, elle lui raconterait chaque détail ! Promis Takouya ! Nocturne observait la petite créature et eu un soupir discret alors qu’elle se mettait à lui parler …

Aide-nous à retrouver le ... Sihaya ...

La Noble venait à se dire que Mudir viendrait peut être à comprendre son rôle si elle parlait dans le langage de son maitre ... D'ailleurs, elle avait retenu ce mot dans le langage du désert, elle se surprenait même à prendre un accent plus ou moins proche de celui de Takouya. Le petit animal se mit alors à battre des ailes pour quitter la main de la Shinigami et s'envoler dans le ciel sombre, elle partait à droite, à gauche, revenait sur ses "pas", virevoltant, faisant demi-tour. Surement devait-elle chercher la cible ... Puis, la petite bête laissa un petit " Pi ! " et partit en une direction bien précise. La petite Riruka afficha un sourire satisfait et se mit à suivre l'animal que l'on distinguait à peine dans cette nuit éternelle. Il ne restait plus qu'un détail à régler ...

Si nous trouvons Kuchiki-sama avant vous, je vous enverrai Mudir pour vous prévenir. Nous nous retrouverons sans peine en usant d'un Kakushitsuijaku

Le Kakushitsuijaku était un Bakudo de haut niveau permettant de localiser avec une grande précision la position des Shinigamis et ennemis dont on connaissait le Reiatsu. Elle pensait bien que la Kuchiki était assez doué en Kido pour pouvoir lancer ce genre de sort aussi élevè. Pour sa part ... Elle pourrait le faire sans mal oui, Nocturne garderait de la réserve d’énergie spirituelle pour pouvoir lancer de Bakudo. Plus qu'à se séparer pour retrouver le Capitaine ....

Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 970
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 26
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Lun 10 Mar 2014 - 19:08

Autour d'eux, le silence régnait. Décor assez vide et bichrome, les quatre assaillants n'avaient aucun danger d'être dérangés par un bruit de fond. Au premier coup d’œil, il était difficile d'y discerner une trace de vie... Et pourtant, des petites bêtes sortaient la tête du sable de temps en temps, des petits Hollow. Comment se nourrissaient-ils ? Il n'y avait pas d'âmes humaines ici... Ils se rassasiaient donc des particules spirituelles contenues dans les airs, se contentant de simplement respirer. Il y avait quand même une certaine écosphère dans ce lieu déprimant, paysage uniforme de sable et de semblant de végétaux morts étant en fait des branches de minéraux, sous un ciel continuellement noir et sans étoiles, juste une Lune.

Mais, le rouquin avait à peine observé l'environnement qu'il était à présent davantage focalisé sur la discussion et la mise au point de la mission. Il venait de demander comment allait se former les deux fameux groupes. Il inclina donc le menton sans quitter des yeux le Fukutaichô en l'entendant répondre qu'il valait mieux mettre ça au clair maintenant. La tête d'ananas prit donc la décision de faire équipe avec la blondinette, informant indirectement de l'identité de cette dernière : Riruka Nocturne. Ichigo se répéta le nom dans sa tête comme pour le mémoriser. On savait que la mémoire du jeune garçon n'était pas super douée pour retenir certains noms. Bref, c'était décidé, le Shinigami Daikô allait faire équipe avec sa coéquipière habituelle. C'était sûrement le meilleur choix à faire, et le Tigrou n'avait pas protesté. Les deux gradés faisaient partis de le même division et avaient l'air de bien se connaître, notamment sur le style de combat de chacun sûrement. A part à présent l'identité et le rang de la Shinigami au duo de Zanpakutô, le hérisson roux ne connaissait rien d'elle. Mais, ce qui était sûr, c'était que le duo d'astres allaient sans doute faire diversion malgré eux, à cause de la forte présence spirituelle manifestée involontairement de l'adolescent, ce qui pourrait le faire passer pour le boulet du groupe. En revanche, si on mettait à profit ce gros défaut, l'opération pouvait avoir des chances de réussite quand même. L'ennemi, s'il venait à repérer quelque chose, s'apercevra de l'arrivée du jeunot plutôt que des autres et se focalisera donc sur lui. Ça exposait ce dernier au danger avec la petite brunette qui l'accompagnait, mais... Avaient-ils le choix pour le coup ? Ils allaient faire de leur mieux, il n'y avait pas à tergiverser.

La tête de konpeito put ensuite entendre le rappel à l'ordre de Renji. Ils devaient avant tout repérer la position du Kuchiki et repartir avec lui, et pas chercher après les Arrancar pour les bousiller. Si le combat pouvait être évité, alors soit. Mais, si c'était l'inverse, ce qui était plus que probable, alors pas de quartier. En même temps, ça coulait de source, mais personne ne répliqua, pas même la tête en feu qui pourtant était toujours le premier à l'ouvrir pour râler un coup pour par exemple dire « sans blague ? ». Il fallait dire que la situation le rendait affreusement sérieux, encore plus qu'il ne l'était d'habitude. Le plus grand de taille du groupe conclut sa prise de parole sur une réplique qui pouvait paraître idiot ou même ringard, il avouait lui-même que ça servait sans doute à rien de le dire, mais pourtant, ça sonnait lourd de sens aux oreilles du plus jeune.



Haa.


Sur une voix atone, celui-ci avait brièvement acquiescé. Alors que, comme Rukia, il était prêt à se lancer dans la mission, il se tourna vers la San Seki aussi, observant la jeune femme et son petit acolyte. Elle allait donner le signal du commencement de l'opération, venant à s'adresser au petit Mudir, finissant sur un mot qui fit sourciller le rouquin. Ça voulait dire quoi « Sihaya » ? C'était quelle langue ? Elle avait mis au point un langage spécifique pour dresser sa chauve-souris ? En tout cas, le petit être prit son envol, commença à virevolter partout dans le même périmètre, avant d'émettre un petit son et de se lancer dans une direction. La Roku Ban Tai San Seki suivit la petite bête et le plus jeune bretteur vint à lui emboîter le pas. Elle finit par avertir de l'envoie de l'animal vers Ichigo et Rukia si son équipe trouvait le Taichô avant eux. Elle enchaîna en faisant mention d'un kidô qui fit légèrement grossir les yeux du Shinigami Daikô. C'était quoi de ce sort ? Ça faisait quoi précisément ? Bon, inutile de le demander. Vue le contexte, ça allait être un moyen pour repérer la position des autres. C'était tout ce qu'il fallait savoir.


Wakata !


Mais... Et si c'était l'inverse ? Et si c'était l'équipe Ichiruki qui allait trouver le noble ? Ils allaient prévenir l'autre duo comment ? Nan... Les paroles de Nocturne sonnaient comme si le petit guide allait rester constamment avec elle et Renji. Sachant qu'il les guidait, c'était quasiment sûr qu'ils allaient trouver Byakuya avant le jeune Kurosaki et la cadette Kuchiki, car il ne fallait pas oublier que le quatuor devait se scinder en deux, sinon ça servait à quoi de former deux groupes ? Ils devaient se séparer. Il n'y avait qu'une petite chauve-souris, deux groupes, une destination. S'ils doivent faire chemin à part, c'était obligatoire que l'un des deux groupes n'allait pas avoir pour but la position de l’aîné Kuchiki, c'était logique. Donc, la tâche des deux non gradés étaient bien de faire une sorte de diversion, sachant qu'au minimum, le rouquin était peut-être déjà grillé ? Cela paraissait évident, la mission de sauvetage ne pouvait être compromise par un ou plusieurs opposants venant à leur barrer totalement la route car ils les avaient repéré. Il fallait écarter ce danger de l'équipe de recherche et de la zone où se trouvait Byakuya. Prenant conscience de ça, le jeunot vint à froncer davantage les sourcils.


Ikuze, Rukia !


Il continua sa course en prenant de plus en plus d'écart avec l'autre équipe, mais gardant toujours la même destination. Destination qui apparut sans tarder aux yeux de tous derrière une dune de sable à peine franchie : un gigantesque bâtiment blanc, dont l'échelle de taille était identifiable grâce aux semblants d'arbustes se trouvant sur la route...

_________________


Merci Jaja ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   Dim 16 Mar 2014 - 18:04

Au fur et à mesure de leurs pas, les quatre shinigamis avançaient dans le sable froid du désert. Le petit animal était le bienvenu comme guide. Sans lui leur intervention serait nettement plus complexe. Alors que le groupe était composé de personnes habituellement bavardes tous étaient lus que silencieux. C'était à la fois étonnant et inquiétant, tant de gravité.

Ils ne savaient pas ce qu'il était advenu du Capitaine. Était-il mort ou quasiment mort ? L'avait-on torturé ? Dans quel état allait-on le retrouver ? Ce que Renji ne comprenait pas était la raison même de cet enlèvement. Pour obtenir des informations de lui ? Dans ce cas, Aizen était un imbécile. Il devait savoir d'expérience que Byakuya ne parlerait pas, son honneur et son intégrité l'en empêcheraient. A la limite, il pourrait être désarçonné par la torture d'un proche devant ses yeux, sans pour autant craquer. Mais vu qu'il avait été le seul captif, la question ne se posait pas.

Sans montrer d'émotion particulière, Renji jetait des regards en biais vers Rukia. Il ne l'avait ps vue depuis un moment et ignorait comment elle allait depuis le début de cette affaire. Bien sûr, elle était forte, il n'en doutait pas. Quand bien même, elle était passée par un moment très difficile et sans avoir l'occasion de se remettre un autre problème la concernant de près lui tombait sur le râble. Néanmoins, il la laisserait s'éloigner sans crainte. Elle ne formait pas son duo avec n'importe qui. Ichigo saurait la protéger, quoiqu'il se passe. 

La découverte d'un bâtiment dans ce lieu de perdition le fit sortir de ses pensées. Une construction blanche, lisse, comme si elle était sortie de terre et non bâtie par des maçons. Même si elle rompait la monotonie du paysage, elle n'en variait pas la couleur, affichant le même blanc immaculé que le désert. Pas de porte, ni de fenêtre. Était-ce pour empêcher les gens d'entrer ou de sortir ? De là à comparer la bâtisse à un bunker ou un tombeau, il n'y avait qu'un pas. Le chemin qui les séparait de là était encore long, ils accélérèrent leur rythme de course. De temps en temps, des petites bestioles, semblables à des lézards, d'autres à des oiseaux, tous portant un masque de hollow sur la tête, venaient rompre la monotonie du désert.
Au bout d'un certain temps qui parut long au rouquin rouge, ils atteignirent le pied de la construction, qui semblait encore plus grande à présent, lorsqu'on leva la tête vers son sommet. 

Par où entrer ? Il ne restait pas beaucoup d'expectative. Il fallait casser le mur. Renji sortit son Zanpakuto de son fourreau, prêt à jouer les démolisseurs. Il aurait pu le faire au kido mais il n'avait pas vraiment envie de se montrer ridicule. Il concentra du Reiatsu, le minimum qu'il puisse faire pour qu'ils ne soient pas repérés trop vite, et frappa le mur. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs Events :: Event 02-