lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Dim 16 Mar 2014 - 21:52


Event 2 - Partie 2
Dans la gueule du loup



Après s'être frayer un chemin dans le désert du Hueco Mundo, le petit groupe de Shinigami se retrouve bien vite devant des Espada envoyer par Aizen en personne. Pour plus de facilité, ils se divisent donc avoir plus de chance face à leurs assaillants et donner une chance à ceux qui vaincront de retrouver Byakuya... De terribles combats s'annoncent....

Rappel :
- Les posts doivent faire 20 ligne minimums, mais doivent restés concis
- Ordre de post : Ulquiorra - Ichigo - Rukia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Lun 17 Mar 2014 - 6:39


Comme les autres Espada, Ulquiorra avait été averti de l'arrivée d'une équipe de secours envoyé pour récupérer le capitaine Kuchiki Byakuya. Les troupes s'étaient retrouvées dans la salle du Trône de Las Noches afin de suivre les directives d'Aizen. Le shinigami décida d'envoyer certains d'entre eux dans le désert blanc afin qu'ils ne puissent pas approcher la forteresse. Ulquiorra acquiesça tout le long du discours de son maître, fidèle à sa réputation de serviteur le plus fidèle. Le plan consistait à envoyer une force de frappe très conséquente dans le désert blanc. Ainsi, personne ne serait en mesure d'atteindre la forteresse de Las Noches. Dans ce désert, Les Espadas concernés auront le droit d'utiliser tous les moyens nécessaire ce qui n'aurait pas pu se faire dans l'enceinte du Château. Leurs formes libérées, Le Grand Rey Cero... Malgré son côté taciturne et réservé, Ulquiorra n'attendait qu'une chose: rattraper son échec face à Kuchiki Byakuya. Stark avait dû intervenir. Le Cuarta n'avait pas voulu utiliser sa Segunda Etapa en plein Karakura, observé par tous ses frères Arrancars, ce qui lui coûta la victoire... Mais peu importe. Aujourd'hui il montrerait à son maître sa fidélité en exterminant les intrus qui se présenteraient sur son chemin. Les autres Espadas restaient à Las Noches tandis que Hallibel, Stark, et lui-même iraient dans le désert. Avec ses deux autres camarades sur le champ de bataille c'était bien plus que suffisant. Aizen-sama les informa plus précisément sur le groupe d'intrus en approche. Ulquiorra devrait s'occuper de Ichigo Kurosaki et de Rukia Kuchiki. Grâce à des écrans de surveillance et aux renseignements des troupes cachés dans le désert, le Cuarta Espada avait repéré le chemin de ces deux insectes... Hallibel allait affronter deux subordonnés du capitaine Kuchiki et quant à Stark: un capitaine... Les combats pouvaient s'annoncer intéressants. Ulquiorra attendait de voir jusqu’où cet humain allait pouvoir aller... Selon lui il s'agissait d'une moindre menace pour le Hueco Mundo, mais Aizen avait insisté pour qu'il soit son adversaire. Comme ses autres camarades, le Cuarta Espada quitta la forteresse très tôt afin de parcourir le désert pour atteindre ses cibles.

Sur le chemin, Ulquiorra marchait lentement en direction de Ichigo et Rukia. Les faibles hollows trainant dans le sable tremblaient de peur sur son passage, l'Espada ne faisant pas d'effort pour masquer son reiatsu. Certaines petites créatures moururent sur son chemin, trop faibles pour supporter une telle pression. Il avait les mains dans les poches et son regard vide fixait l'horizon. Certains pourraient penser que se retrouver à nouveau dans ce désert lui rappellerait des mauvais souvenirs de l'époque ou il l’arpentait en solitaire avant de devenir un Espada... Mais non. Il semblait extérieur à tout ça... Aujourd'hui il n'était plus un Vasto Lorde blanc, rejeté par les autres groupes de Hollows. Aujourd'hui il était un serviteur d'Aizen-sama. Il n'y avait que cela, qui comptait à ses yeux. Servir son maître avec dévouement, aveuglément. Pour le Cuarta, le Shinigami Renégat était le seul à pouvoir diriger le Hueco Mundo et le seul à pouvoir guider l'Espada. Pourquoi les 10 Arrancars les plus puissants de ce monde devaient suivre un Shinigami? Parce que ce dernier était puissant. Parce que ce dernier leur avait donné un lieu au vivre. Parce que ce dernier allait anéantir les Shinigamis, leurs ennemis naturels. Il n'y avait pas besoin de plus de raisons que cela pour suivre cet homme. Ulquiorra en tout cas n'avait pas besoin d'en savoir plus... Pas comme Grimmjow ou d'autres qui à la moindre occasion en profite pour agir dans son dos.

l'Espada continua son chemin en silence, ne prêtant pas attention à la lune, dont la lumière éclairait le désert comme en plein jour. Il ne prêtait pas attention aux rares Hollows qui osaient l'approcher pour l'observer. Il ne prêtait pas attention aux vents qui secouaient légèrement les dunes de sable qui s'étendaient à perte de vue... Son regard n'était fixe que sur une seule chose: l'horizon. L'horizon d'où ses ennemis surgiraient bientôt, prêt à en découdre et à s'opposer à sa puissance. Alors qu'il marchait vers la bataille, certains Hollows sauvages voulurent en profiter pour l'attaquer. Ils étaient au nombre de six. Les inconscients... Probablement des créatures trop bêtes pour savoir qui il était... Ou bien des renégats, chose qui n'était pas impossible une fois éloigné de Las Noches. Deux Hollows l'attaquèrent de face. l'Espada se contenta de frapper avec sa main après un sonido pour apparaître dans leurs dos. Il frappa sans hésitation, les transperçant en plein cœur. Les trois suivants voulurent l'attaquer de tous les côtés, mais Ulquiorra augmenta sensiblement son reiatsu, les paralysant sur place. Il s'approcha alors d'eux un à un, les frappant encore avec sa main. Ils disparurent comme leurs deux collègues, lamentablement. Le dernier quant à lui, hésita pendant un instant avant de s'enfuir. Ulquiorra le regardait de ses yeux vides sans la moindre expression pendant quelques secondes, puis il reprit sa route sans y prêter plus d'attention. Lui aussi avait connu cette période de chasse. Cette période où dévorer ses congénères était la seule chose à faire pour progresser. Il avait été une cible autrefois, aujourd'hui il était parmi les chasseurs. Un Vasto Lorde, Un Arrancar... Un Espada au service du seul maitre des lieux. Après quelques minutes de marche, il aperçut enfin Ichigo et Rukia à l'horizon, courant dans sa direction. l'Espada s'arrêta sur place, toujours les mains dans les poches.

Alors que ses ennemis se rapprochaient de plus en plus, Ulquiorra sortit une main de ses poches, et pointa son doigt dans leur direction. Il tira un Cero de couleur verte, qui traversa la distance les séparant à une vitesse fulgurante. L'impact fut violent, une grande explosion souleva des tonnes de sable, retombant sous forme de pluie pendant quelques secondes. l'Arrancar remit la main dans sa poche et avança lentement vers eux. Son attaque n'était qu'un avertissement sur la bataille à venir... Cela avait au moins dû suffire à les effrayer un peu. Il avança donc, d'un pas lent, mais déterminé jusqu'à ce qu'il soit à trois mètres environ des deux Shinigamis qui se mettaient déjà en garde. Il posa son regard glacial sur les deux créatures devant lui avant de prendre la parole.


- Kurosaki Ichigo. Kuchiki Rukia. Votre voyage s'arrête ici.

Ulquiorra ne dégaina pas son sabre. Inutile face à ces Shinigamis inférieurs. Il avait cependant sorti ses mains de ses poches. Ses bras croisés, il attendait une réaction de ses adversaires pour entrer en action. De ce qu'il observait, Kuchiki Rukia, la sœur du capitaine Kuchiki présentait un reiatsu nettement plus faible que celui d'Ichigo. Sa cible était tout indiquée. S'il se débarrassait de la plus faible maintenant, Ichigo se retrouverait seul pour l'affrontement. En guise de présent, il rapportera sans doute le cadavre de cet être insignifiant au capitaine Kuchiki dans sa cellule. C'est de bonne guerre, probablement... En plus d'être insensible, Ulquiorra n'était pas le dernier pour ce qui est de briser l'esprit de ses adversaires. Les mettre en situation, leur imposer sa vision des choses jusqu'à que ces cibles se rendent compte que tout espoir est vain, et que la mort est inéluctable. Même pour des Shinigamis. Les yeux en amande de l'Espada fixaient alors Rukia... Comment allait-il l'achever? Un Cero serait probablement une perte de temps et d'énergie... Il décroisa les bras et s'apprêta à frapper de toutes ses forces, pour transpercer son cœur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 970
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 26
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mar 18 Mar 2014 - 20:57

Quatre Shinigami venaient d'arriver et de se retrouver dans le monde régit par les Hollows, venant ensuite à partir à l'assaut et à prendre de la distance entre eux en formant deux groupes suite à une brève mise au point. D'un côté Abarai Renji accompagné de Riruka Nocturne, de l'autre Kurosaki Ichigo avec Kuchiki Rukia. Dirigeant un instant son regard noisette dans la direction où se trouvait l'autre duo, l'adolescent constata que ce dernier n'était plus en vue. C'était ce qui était prévu : se scinder en deux équipes pour avoir plus de chance de trouver Kuchuki Byakuya et repartir avec lui en évitant un maximum les conflits quand c'était possible. Franchement, il ne fallait pas trop rêver. Ils n'allaient pas courir après la baston, mais s'ils tombaient sur personne, c'est qu'ils étaient vraiment très chanceux ou que les opposants en avaient rien à carrer d'eux.

Les deux partenaires ne cessaient pas leur course, remuant le sable fin de ce désert blanc à chaque foulée, alors que la destination était à présent plus que visible. Il s'agissait d'un gigantesque bâtiment blanc à l'architecture travaillée qui semblait dominer l'ensemble du Hueco Mundo. A la vue d'une telle structure, le Shinigami Daikô avait laissé son visage montrer son étonnement, les yeux légèrement grossis et les sourcils à peine haussés. Il fallait dire qu'un tel panorama contrastait énormément avec le reste du décor et que c'était vraiment énorme, si bien que le hérisson roux avait l'impression de faire du sur place malgré qu'il continuait de se hâter en compagnie de la petite brunette. C'était la base de l'ennemi, là où les trois traîtres, Aizen Sôsuke, Kaname Tôsen et Gin Ichimaru, siégeaient en compagnie de leur armée d'Arrancars. En repensant au chef des adversaires, le rouquin vint à froncer durement les sourcils. Cet ancien binoclard était si fort, si malin et surtout si manipulateur, qu'il en était redoutable. Pour avoir eu aucune chance de le toucher et avoir reçu une belle raclée de sa part, manquant d'être littéralement tranché en deux au niveau du bas du ventre, Ichigo en avait plus que conscience. De plus, il fallait également redouter les deux autres ex-Taichô ainsi que les Hollows portant un masque brisé qui étaient devenus leurs soldats. Un aperçu de la force de ces derniers avait été donné une semaine plus tôt à Karakura et encore, c'était loin d'être les plus puissants et ça, les arrivants le savaient. Mais, malgré ça, ils étaient venus directement dans le territoire ennemi. Le jeune homme ne se démontait pas. Cette prise de conscience ne l'avait pas fait reculer, il avait foncé sans hésitation avec les trois autres âmes vêtues de noires en vue de sortir le noble de sa taule. Il sentait qu'il avait quand même progressé depuis le temps, il avait confiance en ses capacités. Son Hollow intérieur à présent dompté n'allait plus s'interposer à l'improviste en plein affrontement. Encore une fois, l'option défaite n'était pas envisagée, il en allait du sort du Roku Ban Tai Taichô.

Puis, alors qu'il se préparait mentalement pour la suite des événements, une chose vint à le saisir de stupeur. Un puissant reiatsu se fit ressentir tout près d'eux. Un reiatsu tellement imposant que même les Hollows qui s'approchaient plus ou moins en douce pour boulotter les deux coéquipiers prenaient la fuite sans demander leurs restes. Un reiatsu qui était loin de laisser le jeunot indifférent.



Nanda kono reiatsu..?!


Les deux seuls idiots encore dans la zone étaient bien Ichigo et Rukia, face au propriétaire de cette incroyable puissance. La nature de l'aura n'était pas inconnue, c'était bien un Arrancar qui s'approchait, mais son niveau avait vraiment rien à voir avec les zigotos qui avaient clamsé il y avait plusieurs jours à Karakura. A ce moment, le grand dadais stoppa sa course, freinant dans le sable en provoquant un léger nuage de poussière, alors qu'il distingua une silhouette majoritairement blanche et noire à forme humaine qui marchait tranquillement vers eux avec les mains dans les poches. Par contre, il vit de loin un bras se lever, tendu, pointant dans leur direction, tandis qu'un petit point vert de jade apparut au bout du membre. Il pressentit soudainement que ça puait mauvais et que dans tous les cas, il fallait pas faire du sur place.


Rukia !!


Instinctivement, il attrapa la petite Shinigami par la manche du kosode et effectua un shunpo vers la droite pour bouger d'emplacement. Dans le même instant, un puissant tir d'énergie s'abattit dans le rayon où le duo se tenait à peine une seconde avant. Ils avaient esquivé le cero de justesse, mais ils reçurent néanmoins la retombée de sables soulevés par la violence de l'attaque. Ayant levé un bras pour se protéger le visage de cette pluie de grains, le jeune bretteur put avoir une idée claire des effets d'une telle puissance ressentie. Il n'était pas effrayé, il était plutôt sérieusement stupéfait et mis en garde comme il fallait. Ca n'allait pas du tout être une partie de plaisir, alors qu'en baissant le bras et en détournant le regard du lieu d'impact, il put voir leur nouvel adversaire de près. Il se tenait à quelques mètres d'eux à peine, laissant voir son physique atypique. Un Arrancar à l'apparence d'homme à peau complètement blanche arborant une tenue blanche et noire, les yeux émeraude vides tout comme le visage en manque d'expression et la chevelure noire dont la moitié était cachée sous un masque à la forme s'apparentant à un casque avec une corne. Il était équipé d'un Zanpakutô, mais il ne l'avait pas encore dégainé. Il était comme tranquille avec les bras croisés, mais le regard froid et impassible posé sur eux. Ichigo sourcilla gravement aux paroles de l'individu. Au moins, il n'était pas allé par quatre chemins sur un discours à rallonge. Il était là avec pour but clair de barrer la route aux deux Shinigami et sûrement de manière certaine en les clouant au sol.

En passant, il connaissait aussi leurs noms, les informations avaient dû aller bon train sur eux dans le camp ennemi. Par contre, notre équipe ignorait totalement l'identité de l'ennemi qui leur faisait face. Ce fut là que le Shinigami Daikô, alors qu'il se tenait en garde avec la main droite serrant déjà le manche de son Zanpakutô accroché dans son dos, put suivre le regard verdâtre de l'Arrancar. Ce dernier cessait d'observer le duo pour dorénavant fixer une seule personne avec intérêt : Rukia. Pourquoi ainsi se focaliser sur un seul intervenant comme si l'autre n'existait pas ? Il n'y avait pas trente-six solutions. Effectivement, alors que l'opposant décroisait les bras, il s'élança sans attendre vers la jeune femme, la main menaçante mise à plat et les doigts serrés, comme voulant la transformer en arme pointue pour perforer la poitrine. Comme poussé une nouvelle fois par ses réflexes instinctifs, le jeune combattant vint s'interposer entre l'attaquant et la cible, présentant le plat de son imposante lame à hauteur de l'attaque pour faire office de bouclier en vue de parer le coup porté. Il dut aussitôt renforcer la parade en appuyant son avant-bras gauche contre l'autre bout du métal froid, car il venait de sentir une forte pression sur son arme, comme s'il venait de bloquer un puissant coup de poing qui l'avait fait reculer alors qu'il avait freiné des pieds dans le sable.



Qui t'es, enfoiré ?!


Ichigo était maintenant plus que remonté, les dents serrés et le regard rendu très agressif. Son impulsivité battait son plein et le laissait exprimer une colère naît de l'atteinte portée à Rukia. Son corps avait réagi sans chercher à comprendre en voyant la Shinigami en danger. Sans attendre, il se décala vivement de l'Arrancar d'un bond en arrière, non loin de son amie. Il se mit en position, arme tendue vers l'avant alors que son bras gauche vint à serrer son jumeau. Il éleva son propre reiatsu qui devint visible en entourant le corps du propriétaire d'une aura bleue claire, soulevant alors un nuage de poussière autour de lui.


Bankai !!


La libération divine invoquée, son reiatsu sembla exploser dans la tornade de sable. Lorsque la manifestation du passage au deuxième niveau du Zanpakutô cessa, le nuage de poussière pouvait laisser voir que le rouquin arborait dorénavant un long kosode serré au niveau du corps, ouvert sur le bas du ventre de manière à former comme un long manteau déchiré sur le bas. La grosse épée sans garde ni poignée était devenue un nodachi à la lame noire de jais avec une garde en svastika inversée et une chaîne courte pendant du pommeau de la poignée.


Tensa Zangetsu !


Lame dressée vers le brun et tenue à deux mains, il était prêt à en découdre en donnant tout ce qu'il avait. Vue la puissance dégagée par l'adversaire, ça n'allait pas être une partie de plaisir. Mais, il ne fallait pas oublier qu'il étaient à deux contre un. Contre un adversaire d'une telle envergure, il fallait oublier l'individualisme et miser sur le travail d'équipe ou alors c'était foutu. Gardant un œil sur Rukia, il fallait rester plus que vigilant devant cet Arrancar.

En y repensant, ils n'avaient même pas pu atteindre la destination, ils avaient déjà été interceptés par un redoutable adversaire qui était venu expressément à eux. Inutile de se demander s'ils avaient été repérés dès leur arrivée. La confrontation était plus qu'inévitable et pouvait commencer...

_________________


Merci Jaja ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mer 19 Mar 2014 - 19:57

    Les équipes avaient été formées et nous nous étions séparés. Deux binômes à l’assaut d’un désert sans fin. J’eu une pensée pour Renji et cette san seki qui m’était inconnue, mais les chassai rapidement de mes pensées afin de me concentrer sur notre tâche. Ils étaient capables de s’occuper d’eux-mêmes au même titre que nous pouvions vaincre de nos propres moyens. De plus, il était plus préoccupant de savoir quand nous atteindrions cette forteresse blanche, seul bâtiment visible dans le Hueco Mundo, mais quel bâtiment. Sa taille était impressionnante, exactement ce que l’on s’attendait à voir pour loger une petite armée, ce qui n’était pas bon signe. Et pourtant, le doute ne croisa pas mon esprit en pleine réflexion. Si nous pouvions créer une diversion suffisamment efficace pour en faire sortir plusieurs, nos coéquipiers auraient alors la tâche plus simplifiée encore. Déjà que Byakuya-nii-sama devait être gardé par au moins un geôlier de niveau conséquent, sans oublier que nous parlions ici d’Arrancars et non pas de simple Hollow. Si les menos grande étaient des cas d’école, des missions de rang royal, que pouvait bien représenter un hybride entre un hollow et un shinigami? Mais je chassai rapidement ces pensées également, nous le saurions bien assez vite vu l’ampleur du reiatsu qui semblait se diriger vers nous. Vu la présence du shinigami daiko, il était logique que nous recevions un ennemi capable de rivaliser, autrement il aurait été futile d’envoyer un individu tenter de nous arrêter. Le point positif était que nous n’aurions pas à craindre une embuscade, qui sait après tout ce qui pouvait bien se cacher sous cette étendue de sable, étant donné que notre ennemi semblait avoir dépassé le niveau où un être est en droit de s’inquiéter du succès de son entreprise. Je fronçai les sourcils, anxieuse de la suite des événements et me demandant comment évolueraient les choses une fois cette énorme masse d’énergie arrivée à proximité. D’ailleurs, je n’étais manifestement pas la seule à cogiter à ce sujet alors qu’Ichigo nota à voix haute le niveau inquiétant d’énergie qui se dirigeait vers nous. Je n’ajoutai rien, c’était amplement suffisant pour nous faire comprendre, à l’un comme à l’autre, que cette bataille nous pousserait jusque dans nos derniers retranchements et que nous ne devrions pas hésiter un seul instant, sans quoi ce serait la défaite assurée. Rien en cela ne devrait nous inspirer la peur, seulement nous motiver à vaincre. L’indécision est bien pire que la faiblesse.

    Nous arrivâmes face au propriétaire de cette énergie spirituelle et mîmes fin à notre course. J’étais à quelques pas derrière Ichigo, un peu décalée sur sa droite, et je jetai également un regard à cette silhouette blafarde aux cheveux de jais. Ce dernier semblait avoir les mains dans les poches, jusqu’à tendre un bras vers nous, ne s’approchant même pas de la garde de son épée. Si je m’étais trouvée face à un adversaire shinigami, j’aurais parié qu’il nous préparait un sortilège de nécromancie, mais ce n’était pas le cas et l’hypothèse d’un cero était à deux doigts de franchir la ligne entre spéculation et réalité. Ou plutôt, à un seul doigt, tendu vers nous. Une fois de plus, mon camarade exprimait tout haut ce à quoi je réfléchissais tout bas alors qu’il appela mon nom, alarmé. Sa main se referma sur la manche de mon kosode et c’est instinctivement que je le suivis vers la droite. J’étais moins rapide, certes, et ce coup de main avait été le bienvenue. Ce tir de sommation fit s’élever des volutes de sables et j’eu également le réflexe de me protéger les yeux, il n’était pas le moment de se laisser aveugler et d’ainsi s’ouvrir complètement à une attaque. Simultanément, alors que la poussière retombait, je m’adressai à mon tour à Ichigo de façon succincte, simplement pour lui faire savoir qu’il n’avait pas à s’inquiéter.

    Daijobu.

    Je reportai ensuite mon attention sur notre adversaire qui n’avait pas attendu pour poursuivre son avancée. Le fait qu’il connaisse nos noms, toutefois, ne me fit ni chaud ni froid. Étant l’allié d’un traitre de la Soul Society, j’aurais été d’avantage surprise qu’il n’en sache rien. Son air placide et calme laissait présager à un adversaire qui saurait contrôler ses émotions et sans doute faire preuve d’une meilleure capacité d’analyse, le tout jumelé à son reiatsu impressionnant. Il était heureux que nous soyons ses adversaires puisqu’à nous deux, nous pourrions sans doute avoir une chance de rivaliser. Il sembla d’ailleurs se faire une réflexion similaire alors que son regard vint rencontrer le mien. Mon regard d’améthyste s’agrandit un court instant, mais je repris mon aplomb et fronçai les sourcils, portant ma main droite au manche de mon zanpakuto. Il n’hésiterait pas à se débarrasser d’abord de ce qu’il anticipait comme étant le maillon faible, d’autant plus qu’Ichigo avait clairement marqué son désir de me protéger lors de la dernière attaque. Si l’ennemi devait utiliser cela à son avantage, il pourrait rapidement tourner notre supériorité numérique en malus plutôt qu’en bonus.

    L’Arrancar passa à l’attaque alors que je dégainai mon sabre, prête à tenter de me défendre de mes propres moyens car tout était mieux que de rester plantée là à ne rien faire. Mais il était rapide, très rapide, et si les réflexes d’Ichigo ne l’avaient pas été tout autant, j’aurais sans doute été blessée d’entrée de jeu, ce qui était loin d’être une bonne chose. Ainsi, mon compagnon s’interposa afin de parer le coup du plat de sa lame, reculant sous la force de l’impact alors que je reculai d’un bond, geste qu’il imita peu de temps ensuite après avoir pris la peine de demander à notre adversaire son identité. Je me mis sur mes gardes, relâcher mon attention une seule seconde serait synonyme d’une ouverture exploitable et devant un ennemi à la vélocité aussi rapide, je ne pouvais me permettre d’avoir un seul instant de retard. Je ne jetai pas même un regard en coin à Ichigo alors que son reiatsu se mit à augmenter dangereusement, annonciateur de la libération de son bankai. Nous devrions jouer finement à partir de maintenant et, surtout, ne pas se laisser séparer tout en évitant de rester trop près l’un de l’autre. Il ne fallait pas lui faciliter la tâche en lui permettant de nous atteindre tous les deux d’un cero en un seul coup. Mais si je m’éloignais trop, Ichigo ne serait sans doute pas tranquille et aurait toujours ce besoin de me jeter un regard en coin. Exactement ce que l’ennemi pourrait exploiter pour l’atteindre au moment où il s’y attendrait le moins. Je devais donc m’efforcer de demeurer dans son champ de vision, en plus de ne jamais relâcher ma garde. Il serait d’ailleurs judicieux d’avoir un coup d’avance, sans nécessairement révéler l’étendue de nos capacités tout de suite, simplement pour être paré à tout éventualité et rien ne me permettais de savoir si j’aurais oui ou non l’opportunité de libérer mon shikai par la suite. Et comme de toute façon il était certain que j’allais en avoir besoin, autant suivre l’exemple d’Ichigo.

    Mae, Sode no Shirayuki.


    Dis-je tout en passant ma main près de la lame qui libéra une légère vague de froid alors que, simultanément, l’arme s’était faite d’un blanc immaculé et qu’un long ruban apparu au bout de la garde, dansant un instant dans l’air. Nous étions fin prêts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Sam 22 Mar 2014 - 11:20


Ulquiorra fût surpris par la rapidité du Shinigami remplaçant. Il s'interposa avec sa lame, bloquant le coup pourtant porté violemment par le Cuarta Espada. Il retira sa main, restant sur place tandis que les Shinigamis reculèrent pour se mettre hors de danger. Il continua de les observer de ses yeux verts en amande, tandis qu'Ichigo chargeait déjà son reiatsu, libérant son Bankai. La tempête de sable provoqué par l'explosion dura un petit moment avant de se dissiper, Tensa Zangetsu enfin libéré. l'Espada restait impassible, observant les nouveaux changements dans l'allure du Shinigami. Son arme n'était plus aussi imposante et d'une couleur noire, sa tenue avait également changé. Elle était différente des tenues habituelles de Shinigamis mais ce n'était probablement qu'esthétique. Comparé au Bankai du capitaine Kuchiki, celui-ci semblait concentrer toute sa puissance dans son épée. Ce dernier devait être comme un bonus de puissance concentré en un seul point, à condition d'être assez rapide et agile pour s'en servir. Un pari risqué, mais qui pouvait faire ses preuves. Le reiatsu de cet humain venait déjà de grimper en flèche, mais pour l'Espada ce n'était qu'une brise insignifiante qui ne le fit pas bouger d'un seul centimètre. Ce qu'il attendait surtout, c'était ce que son maître Aizen lui avait dit lors de la réunion précédente... Aizen voulait s'assurer que ce Shinigami ne représenterait aucune menace, surtout compte tenu de sa capacité à se transformer en Hollow... Eh oui, même l'Espada était au courant de ce détail. Cela avait attisé la curiosité d'Ulquiorra, impatient s'il on puis dire d'observer cette étrange capacité. Aizen l'avait choisi pour sa grande capacité d'analyse et pour sa puissance... C'était bien pour cela que des Espadas de rang 1 et 3 avaient été déployées finalement. Éliminer les menaces potentielles pour protéger la forteresse avant qu'ils y arrivent...

Ce fut au tour de Kuchiki Rukia, qui libéra son sabre. Elle ne maîtrisait apparemment pas le Bankai. Son sabre prit une allure différence, celle d'un blanc aussi pur que la neige... Mais sa beauté, vanté par les Shinigamis dans tout le Seireitei ne réussit cependant pas à atteindre le cœur de pierre du Vasto Lorde. Il observa en silence comme toujours, vraiment déçu par le Reiatsu que déployait cette jeune femme... Elle ne représentait absolument pas une menace pour son maitre. Mais ce dernier n'aurait pas besoin de salir sa lame avec le sang des faibles... Ulquiorra était plus que déterminé à les éliminer ici, dans l'instant. Il décroisa les bras, les observant toujours sans prononcer un mot. Sa main frôla son sabre, provoquant sans doute le frisson de la bataille pour les deux Shinigamis l'observant. Mais il ne s'en empara pas... Non, il déboutonna son haut, lentement, ses yeux en amande et sans expression toujours fixés sur eux. Son attention cette fois se portait surtout sur Ichigo. Rukia, même si Ichigo décidait de le retenir pour lui permettre de passer ne survivrait pas plus d'une minute dans l'enceinte du Château, gardé par d'autres Espadas. Une fois le dernier bouton enlevé, il écarta le tissu, révélant alors le chiffre imprimé sur son torse. Le 4. Cela signifiait tellement de choses. Son rang dans l'Espada bien évidemment, sa puissance et surtout le fait qu'il était l'un des 4 Vasto Lorde devenu Arrancar. L'élite du Hueco Mundo... Et malgré le fait qu'il ne soit que numéro 4, son reiatsu était lourd et pesant pour ses deux adversaires. Le combat allait être rude. Il répondit alors à la question du Shinigami remplaçant.


- Je suis le Cuarta Espada. Ulquiorra Schiffer.

Il reboutonna sa tenue, et avança de quelques pas restant quand même à une distance raisonnable. Une fois sa tenue fermée, il fit exploser son reiatsu, faisant trembler le sable tout autour d'eux dans un rayon plus qu'impressionnant. Les rares Hollows qu'on pouvait observer au loin tombèrent au sol, mort sur le coup. Ces faibles créatures ne pouvaient en aucun cas rivaliser avec cette énergie spirituelle.


Il adressa la parole à Ichigo.

- Si vous pensez m'impressionner avec des techniques d'un niveau aussi dérisoire... Vous allez bientôt comprendre la signification du mot puissance.

Il se propulsa en avant, ne touchant plus le sol et fonçant à toute allure en direction des deux Shinigamis, soulevant le sable sur son passage telle une roquette au raz de la mer. Sa vitesse était fulgurante. Normal pour un membre de l'Espada. Il se dirigea droit sur Rukia, voulant forcer Ichigo à bouger afin de défendre sa petite protégée, mais au dernier moment il exécuta un Sonido, disparaissant de devant ses adversaires. Il réapparut presque aussitôt derrière eux, frappant de son poing dans le dos d'Ichigo. Ce dernier pouvait parer le coup s'il était assez rapide, mais frapper le Shinigami remplaçant n'était qu'une étape de son plan. Son poing fendit l'air comme une épée, le reiatsu de l'Arrancar concentré en ce point était plus que colossal. Son bras gauche quant à lui, passait juste en dessous du droit qui était tendu en avant. De sa main gauche, il tendit le doigt, concentrant à nouveau son énergie. Le regard d'Ulquiorra était concentré exclusivement sur Ichigo. Ses yeux en amande l'observaient, totalement inexpressifs. Alors que la confrontation semblait se faire entre cet humain et l'Arrancar, ce dernier prit à nouveau la parole.

- Montre-moi... ta Hollowfication.

Puis, une lumière verte illumina son visage aussi blanc que le sable parcourant le Hueco Mundo. De son doigt partit un nouveau Cero, en direction de Rukia qui se tenait à quelques pas à peine de là. Après avoir frappé de son poing et de son Cero, Ulquiorra bondit quelques mètres en arrière, observant son Cero fonçant droit sur la petite Shinigami tandis qu'Ichigo se trouvait dans une situation délicate. Il allait devoir faire preuve de rapidité et d'un sang-froid hors norme s'il voulait sauver sa compagne. Son Bankai suffirait-il à lui permettre de dévier le Cero pour ainsi sauver son amie...? Ou devra-t-il utiliser sa Hollowfication afin de surpasser les techniques du Cuarta Espada...? Cette manœuvre allait lui permettre d'observer. C'est ce qu'il faisait alors qu'il venait d'attaquer avec rapidité et vélocité. Il observait de son regard glacial et sans expression ce que la suite des événements allait lui réserver.
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 970
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 26
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Sam 29 Mar 2014 - 2:24

Les trois protagonistes se tenaient au beau milieu d'un monde au décor bichrome, limite entièrement noir et blanc, complètement silencieux et vide. Ce qui y apportait un peu de couleurs et d'animations étaient cet Arrancar et ce duo de Shinigami.

Alors qu'Ichigo venait de dévoiler son Bankai, déjà en position pour débuter les hostilités envers ce nouvel ennemi, sa coéquipière suivit son exemple sans attendre. Il ne fallait surtout pas se retenir devant cet adversaire et suivant sa réplique, elle fit appel à son Shikai, ne possédant manifestement pas encore l'accès au deuxième niveau de libération. D'une beauté inégalée, le Zanpakutô était complètement devenu d'une blancheur immaculée, un petit grelot venant à accompagner mélodieusement cette manifestation de pouvoirs, tandis qu'un long ruban, semblable à celui que pouvait utiliser une majorette pour danser, fit son apparition au pommeau de l'arme, virevoltant dans les airs et suivant harmonieusement chacun des gestes que pouvait effectuer la combattante avec l'épée. Au moment de la libération, une légère fraîcheur hivernale s'était fait sentir proche de la lame, laissant voir une légère brume blanchâtre qui se dissipa doucement et silencieusement. La phrase d'invocation ne trompait pas, ni même le nom du Zanpakutô, ce dernier étant donc sans aucun doute de type glace. Le rouquin aurait pu admirer ça comme il se devait s'il n'y avait pas ce Hollow à capacités proches des Shinigami en face. Le moindre instant d'inattention pouvait être fatal. Mais, au moins, les deux partenaires avaient pu libérer leurs pouvoirs avant l'affrontement, c'était un bon point.

Néanmoins, c'était comme si cet individu au teint blafard avait attendu patiemment qu'ils le fassent, comme voulant les observer et juger en silence en restant impassible. Il demeurait calme, très calme, trop calme. Il était tellement resté indifférent devant ça que l'adolescent s'en irritait toujours plus. C'était quoi son problème ? Ce type les trouvait si insignifiants que ça pour même pas montrer un quelconque trait expressif sur cette tronche d'aspirine effervescente ? Était-il si puissant que laissait transparaître son imposant reiatsu qui tuait les faibles Hollows environnant dans la zone ? De plus qu'il ne daignait même pas s'identifier à la demande agressive du jeune homme. Restant muré dans son silence avec son visage inanimé, il les fixait toujours et vint à finalement montrer qu'il ne s'était pas statufié. Après avoir une énième fois décroisé les bras, sa main à la couleur de plâtre sembla aller chercher le sabre toujours chaudement logé dans son fourreau à sa hanche gauche. Jurant qu'il allait s'en emparer, le Shinigami Daikô se tint en garde et se concentrait déjà sur cette arme prête à être brandie. Pourtant, celle-ci ne bougea pas de son emplacement. L'Arrancar se contenta de porter son membre à son haut pour commencer à le déboutonner sans trop se presser, son regard émeraude maintenant posé exclusivement sur le jeunot. Que faisait-il au juste ? Où voulait-il en venir avec une telle attitude sérieuse ? Au final, le dernier bouton fut retiré et il entreprit de repousser le côté gauche du vêtement, dévoilant ainsi un buste blanc marqué d'un tatouage noir immanquable. Il s'agissait d'un gros chiffre, le 4. Ah, tiens ? Les Arrancars étaient marqués comme des bêtes ? Non, plus sérieusement, qu'est-ce que signifiait ce chiffre ? Pourquoi voulait-il montrer ça à ses deux opposants avant le combat ? Il rompit alors le silence qu'il avait conservé tout ce temps pour finalement répondre à la précédente question de la tête en feu. Il se nommait donc Ulquiorra Schiffer, étant le Cuarta Espada. Le grade sonnait purement espagnol, mais ça donnait une signification au tatouage qu'il portait. Il était donc le quatrième... Quoi ? C'était quoi un Espada, au juste ? Si lui, il était le quatrième, il y en avait combien, alors ? En tout cas, vu ce terme et la puissante aura de ce Ulquiorra, ça laissait sentir qu'il s'agissait d'une sorte de groupe d'élites. Ça voulait dire qu'il était le quatrième plus puissant de cette armée d'Arrancars. Ce n'était donc définitivement pas une brêle. A cette prise de conscience, Ichigo se fit d'autant plus sur la défensive. Il plissa ses yeux gardés mauvais, accompagnés de ses sourcils toujours aussi froncés.

Il ne quittait aucunement l'Espada des yeux. Ce dernier refermait sa tenue en s'avançant de quelques pas vers eux à peine. Le rouquin avait commencé à faire glisser son pied droit comme prêt à agir. La réplique qu'il entendit de cet être complètement opposé à lui était classique. L'ennemi qui dénigrait ses adversaires en voulant faire comprendre que sa propre puissance était largement supérieure. Il pouvait dire ce qu'il voulait, il n'avait pas à juger en ayant encore rien vu. Par contre, cet argument pouvait aussi marcher pour le duo. Ichigo, comme Rukia, ne savait pas de quoi était réellement capable cet Arrancar d'élite. Cependant, ils en eurent une idée encore plus claire avec la poussée de reiatsu dont il fit preuve, emportant sûrement encore des vies non loin. Ça, oui, sa puissance n'était pas à sous-estimer...

Sans attendre, une fois son avis énoncé, Ulquiorra fonça à vive allure vers les deux Shinigami, tel un projectile soulevant le sable sur sa trajectoire. La vitesse était telle que cela força la réaction de stupeur chez le hérisson roux, qui était pourtant dorénavant un adepte de cette compétence. Une fois de plus, l'ennemi sembla vouloir s'en prendre à la petite brunette. Décidément, il voulait vraiment l'anéantir en première avec empressement. Il était hors de question de laisser faire ça pour le jeune bretteur qui prit appuie sur sa jambe droite pour s'élancer en usant lui aussi de sa vitesse conférée par son Bankai. Toutefois, la cible disparut de sa vue dans un bruit bref et sourd très peu commun, la technique s'apparentant fortement à un shunpo. Il écarquilla ses yeux noisette sur le coup, alors qu'il sentit aussitôt cette lourde présence derrière lui prête à l'attaquer. C'était donc une manœuvre de diversion ? Le Cuarta Espada comptait jouer là-dessus ? Il avait deviné le penchant protecteur du jeune Kurosaki ? Il fallait dire qu'il fallait être vraiment stupide pour ne pas s'en apercevoir... Cette colère soudaine et cette réaction vive dès qu'un coup était destiné à quelqu'un d'autre que lui, ça ne bernait personne. L'adolescent ne laissa cependant pas le poing de l'adversaire le toucher au niveau du dos car il se retourna prestement en donnant un coup de son sabre noir, voulant trancher vivement ce membre menaçant. A cause de ses duels avec le Roku Ban Tai Taichô, il était habitué à ce genre de déplacement pour frapper dans le dos du visé. Cependant, s'il n'avait pas libéré Tensa Zangetsu, il n'aurait sûrement pas pu faire preuve d'assez de vitesse pour pouvoir faire face à temps à l'offensive. Mais, ce fut là qu'il fut une fois de plus en proie à une profonde stupeur, car le tranchant de sa lame ne lui égratigna même pas un peu la peau. C'était comme s'il venait de taper dans un mur qui ne bronchait pas à l'impact. C'était comme si Zangetsu était complètement émoussé. La sensation de difficulté à blesser son ennemi refit surface, alors qu'il n'était pas décidé à se laisser faire. A défaut de ne pas avoir pu lui ouvrir la chair, il avait pu lui parer son coup. Par contre, devant le coup bas de l'Espada, le Shinigami Daikô fit savoir sa pensée du moment.



Teme..!


Il vit ensuite du coin de l’œil ce bras gauche se mettre en mouvement pour se placer sous son semblable, doigt pointé en avant. Le regard du jeunot faisait des aller-retours entre cet index et les yeux de jade de l'Arrancar toujours aussi inexpressifs. Ichigo maintenait sa parade alors qu'il fut interpellé à la prise de parole d'Ulquiorra. Ce type était au courant pour  sa récente acquisition de la Hollowfication ?! Acquisition tellement récente que la capacité en était encore trop inexpérimentée, la durée du port du masque encore bien trop misérable. Comment avait-il fait pour savoir ?!

Il ne put rester interloqué plus longtemps, car ses iris chocolatés prirent une teinte différente à la lueur verte émise par l'index tendu... Vraisemblablement vers Rukia. Ses yeux grossirent, mais pas pour les même raisons.



RUKIA !!


Il n'avait pas dosé son taux émis de décibels car le coup allait être lancé à bout portant. La technique fut utilisée dans la seconde et le lanceur se recula aussitôt d'un bond en arrière pour se poster à quelques mètres, comme voulant se mettre de nouveau simple spectateur. A l'instant où il ne sentit plus cette forte pression sur sa lame, Ichigo réagit vivement face au danger. Le laps de temps était très court, mais il pouvait compter sur sa rapidité. Il put embarquer la Shinigami avec lui, la fauchant au passage sans marquer d'arrêt, même très bref, pour esquiver le tir de justesse. Une fois extirpés de là, il s'arrêta en freinant dans le sable, l'extrémité de son long kosode volant derrière lui fumant encore, ayant été prise dans l'attaque. L'Espada avait voulu le pousser à la Hollowfication, mais il ne fallait pas oublier une chose cruciale. En effet, n'ayant pas eu le temps de s'habituer et de s'entraîner décemment à l'emploi de cette capacité, il n'y avait pas que la durée d'utilisation qui craignait, mais aussi le temps d'activation. De plus, ça lui consommait énormément d'énergie conformément à l'augmentation exponentielle de puissance.

Bref... Même s'ils avaient pu se sauver d'une quelconque blessure, le rouquin était mis sous pression. Il n'arrêtait pas de devoir agir avec vitesse en restant au taquet pour sauver la situation. Ça commençait à peser sur ses facultés car il avait beau être très endurant, il n'était pas non plus increvable. Il fallait faire quelque chose et vite. Lâchant Rukia, il resta près d'elle pour lui adresser la parole pour que seule elle l'entende, sans quitter des yeux l'opposant.



Cet enfoiré joue avec nous, là. Il se sert du fait qu'on se protège mutuellement pour nous avoir plus facilement ou pour nous pousser à faire ce qu'il veut. Il faudrait pouvoir se coordonner et se relayer pour l'empêcher de faire ça.


Oui, se coordonner dans leurs actions pour ne pas laisser le temps à l'ennemi de pouvoir mener la danse était le mieux à faire. Il fallait imposer leur propre rythme. Mais, comment allaient-ils procéder ? Là était la question. Du coup, sans attendre, la lune noire prit les devants en terme de décision.


Je vais le stalker pour forcer l'ouverture, profites-en pour exploiter l'occasion sans tarder. Il voudra sûrement encore se concentrer sur toi alors reste prête à contre-attaquer s'il m'ignore !


Il laissa carte blanche quant à la manière qu'elle allait avoir pour attaquer. Aussi, il était conscient que ce type a la peau de plâtre voulait se débarrasser du plus faible en apparence en premier. Il s'agissait de l'en empêcher. Ichigo concentra son énergie et leva sa main gauche devant son visage, s'adressant au Cuarta Espada.


Ok... Ça va être court, mais tu vas la voir... Ma Hollowfication..!


Une manifestation d'énergie noire à contour rouge se fit à son visage, alors qu'au moment où la main en crochet se baissa d'un coup sec, l'énergie prit la forme compact d'un masque blanc avec trois traits rouges sur le coin à droite. Le regard noisette avait laissé place à du noir au lieu du blanc et à une teinte or à la place des iris marrons. Le reiatsu qu'il émanait était maintenant plus puissant et violent, s'apparentant grandement à celui d'un Hollow. Une fois le masque formé, il ne gaspilla pas un seul centième de seconde. Il effectua un shunpo pour déjà se trouver dans le dos de l'Arrancar et venir lui flanquer un coup de son Zanpakutô qui s'enveloppait de cette épais énergie sombre. Que le coup se fasse parer ou non, il le faisait, un coup vertical qui semblait vouloir s'abattre sur le crâne, alors qu'il fit entendre en même temps sa voix déformée par la transformation, devenue ainsi inhumaine.


Getsuga Tenshô !


Pendant la courte durée qui lui était conférée, il voulait en faire un maximum. Il usa donc de son unique technique à bout plus que portant, carrément au corps à corps à vrai dire, en lançant une énorme déferlante qui provoqua une explosion conséquente, soulevant littéralement le sable. Il espérait ce coup-ci pouvoir toucher le puissant Hollow sans lui laisser de possibilité d'esquive. Si l'Arrancar d'élite arrivait toutefois à esquiver, Rukia saurait quoi faire et s'il n'esquivait pas et résistait, ça allait être pareil. Ichigo comptait sur elle, c'était ça la confiance mutuelle et le travail d'équipe.

Spoiler:
 

_________________


Merci Jaja ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Sam 29 Mar 2014 - 7:32


Quelque chose au sujet de cet ennemi était perturbant. Ou plutôt, quelque chose au sujet des raisons de sa présence. Il nous avait laissé libérer nos zanpakuto, attendant de façon presque polie et intéressée de voir ce en quoi ils consistaient. Il n’était pas ici pour nous tuer, un ennemi de ce genre ne nous aurait laissé aucun jeu et en aurait terminé au plus vite afin de se mêler également des autres combats. Il était plutôt ici pour se battre, purement et simplement. Découvrir nos habilités? Nous éprouver? Gagner du temps peut-être même? Je fronçai les sourcils face à tant de questions sans réponses. Toutefois, il semblerait que la situation allait évoluer puisque la main de notre adversaire frôla dangereusement son sabre. Allait-il dégainer son sabre? Bien sûr que non. Ce n’était que provocation. Je fronçai d’avantage les sourcils, conservant sinon mon regard dur et analyste, mais Ichigo pour sa part semblait enclin à mordre à l’hameçon, étant d’un tempérament plus vif. La main blafarde poursuivit donc sa route, entreprenant d’ouvrir le haut de son habit et de nous offrir une vue sur le torse le notre adversaire, marqué du chiffre 4. Il tourna son regard vers Ichigo, marquant pour une énième fois que le shinigami daiko était son seul véritable adversaire à ses yeux sans vie. Pour lui, je ne devais être qu’une gêne, voir un outil, dans sa stratégie. Cela pouvait jouer à notre avantage comme nous nuire. S’il s’acharnait trop cela nous nuirait assurément vu l’habitude du rouquin de voler à la rescousse de tout le monde. À l’inverse, si je parvenais à me faire suffisamment petite, peut-être m’oublieraient-il le temps d’une fraction de seconde, le temps de porter une attaque décisive ou, à tout le moins, faire une diversion permettant à Ichigo d’en porter une. Quoi qu’il en soit, il prit la parole et nous informa de son nom et de ce qui devait correspondre à son grade. Après cela, il referma ses vêtements, me poussant presque à me demander pourquoi il nous l’avait montré à la base. Mais au final c’était évident. Il cherchait à nous inquiéter et à nous déstabiliser, comme le prouvèrent une fois de plus ses prochaines paroles, accompagnées d’une poussée de reiatsu.

Il passa ensuite de nouveau à l’offensive, fonçant vers moi à vive allure, soulevant des trombes de sable en son sillage. Face à une telle vitesse, je ne pourrais guère faire le poids, mais je me préparais néanmoins à son attaque, prête à improviser afin de le retenir le temps qu’Ichigo mène une offensive ou quoi que ce soit d’autre. Je devais trouver le moyen de l’assister, autrement je deviendrais véritablement une nuisance dans ce combat, auquel cas je ferais mieux de me retirer simplement. Mais il disparu au dernier moment en une technique s’apparentant au shunpo. Par réflexe je regardai derrière moi, pour découvrir que je n’avais pas été sa cible. Il s’agissait d’Ichigo. Je fronçai un peu plus les sourcils, n’aimant pas la tournure de la situation. Et vu la distance les séparant l’un de l’autre, je ne pouvais tenter une offensive sans courir le risque de permettre à notre ennemi commun de réutiliser cette attaque à son propre avantage et donc contre mon compagnon d’arme. Le shinigami daiko, la langue bien pendue, invectiva l’Arrancar après avoir paré son offensive, mais le concerné était toujours aussi impassible. Il fit alors une demande des plus inusités concernant la prétendue Hollowfication d’Ichigo?! Mais qu’est-ce que cela signifiait? Quel genre de pouvoirs Ichigo avait-il obtenu au cours de mon sauvetage et par la suite? Y avait-il une possibilité pour que mon allié possède une telle aptitude? Je ne savais guère quoi penser de tout cela, mais n’en eut de toute façon guère le loisir alors qu’un nouveau cero était tiré en ma direction et que l’on appelait mon nom en panique, pour la seconde fois en un laps de temps bien trop court. Pour être honnête, je savais que je n’arriverais pas à l’esquiver, ou à tout le moins pas totalement, mais je devais tout de même essayer. Et pourtant, mon camarade n'usa pas de cette opportunité qui aurait pu lui permettre de porter une attaque pendant que l’ennemi se concentrait sur moi. Je fus happée par Ichigo qui nous sauva tout deux de ce rayon mortel alors que je me cramponnai à lui par réflexe avant que nous ne nous arrêtions plus loin, dans le sable. Si nous ne changions pas notre façon de procéder au plus vite, nous n’arriverions à rien. Mais même si je devais lui en donner l’ordre, Ichigo ne pourrait s’empêcher de vouloir me protéger et, au final, je n’aurais réussi qu’à semer l'hésitation en son esprit en lui disant de ne point le faire.  

Mon frère d’arme semblait être arrivé à des conclusions similaires aux miennes, bien qu’exprimées en des termes qui n’étaient pas totalement exacts. Je le laissai toutefois poursuivre alors qu’il annonça que nous devrions nous coordonner, nous devions reprendre le contrôle du combat et le placer à notre avantage, utilisant pour ce faire notre supériorité numérique plutôt que de la subir. « Haa. » Répondis-je simplement, manifestant mon accord et l’encourageant à poursuivre sur sa lancée. Il reprit donc, exprimant son intention de lui mettre la pression afin de me permettre de profiter d’une ouverture. Une fois de plus j’acquiesçai et il conclut en me disant de rester prête à contre-attaquer si notre ennemi devait l'ignorer et me viser à nouveau. Une fois de plus, il manifestait ouvertement son inquiétude pour ma personne. La peur de me voir blessée. Ce n’était rien pour nous aider. Ce bakamono, ne comprenait-il pas que la seule raison pour laquelle cet ennemi arrivait à se jouer de nous était justement parce qu’il n’arrivait pas à me laisser me débrouiller? Certes, cela conduirait sans doute à des blessures, mais j’étais une shinigami et étais venue au Hueco Mundo de mon propre chef. Je n’étais plus celle qu’il fallait sauver maintenant. S’il n’arrivait pas à faire preuve de plus de détachement, la partie serait difficile à remporter.

Ichigo, fais moi confiance.

Suite à cette légère mise au point, nous étions prêts à nous relancer dans la mêlée, plus organisés, plus coordonnés et sans doute en une meilleure équipe. Ichigo répondit donc à la demande d’Ulquiorra, lui disant toutefois qu’il ne pourrait voir cette fameuse Hollowfication pour un court instant. Ainsi c’était vrai? Soit. L’heure n’était pas aux questionnements et je ne lui faisais pas moins confiance pour l’instant. S’il était suffisamment confiant en son contrôle de cette ressource pour l’utiliser en combat, alors ça pouvait attendre. Ichigo n’en était pas moins Ichigo. Donc, quoi qu’il en soit. Alors que mon camarade préparait cette dite ressource, je n’étais pas demeurée inactive, préparant plutôt un sort de bakudo, espérant ainsi lui permettre de placer une première offensive digne de ce nom.

Char rugissant. Brèche du rouet. Que la lumière sépare en six! Bakudo no Rokujûichi, Rikujōkōrō!


Pendant que je récitais cette incantation, Ichigo avait pour sa part fait apparaître un masque ressemblant fortement à celui d’un hollow sur son visage avant de disparaitre d’un shunpo. Le bakudo fut lancé au moment où mon coéquipier réapparaissait derrière l’Arrancar, le sort de nécromancie visant à immobiliser Ulquiorra ne serait-ce que partiellement afin d’assister l'adolescent. Ce faisant, notre adversaire ne pourrait pas utiliser ses bras pour parer l’assaut, ce qui non seulement aiderait le shinigami daiko à placer son offensive efficacement, mais qui également le protègerait partiellement d’une contre-attaque immédiate.


Résumé:
 

Hrp : désolé d'avance s'il y a encore des fautes, je relirai demain à mon réveil U.u
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Ven 4 Avr 2014 - 13:22

Ulquiorra se tenait à quelques mètres de ses deux adversaires, observant leurs mouvements avec attention. La seule partie de son corps en mouvement était ses deux yeux verts en amande. Le Shinigami remplaçant Fonça sur Rukia en poussant un cri, dans le but de l'extirper de cette situation désespérée. Il fût moyennement surpris par le gain de vitesse qu'il avait gagné grâce à son Bankai... Cela lui avait permis de prendre de vitesse son Cero pour attraper Rukia et se mettre hors de portée... Cependant, la tenue d'Ichigo avait été touchée... Pas encore assez rapide finalement... Le Cuarta Espada avait à nouveau les mains dans les poches, ne montrant aucune hostilité tandis que les deux rescapés semblaient établir un plan afin de passer à l'attaque. Ulquiorra était sûr de lui, ils n'avaient pas encore la puissance nécessaire pour lui porter ne serait-ce qu'un coup capable de le terrasser ou de le blesser. Il n'avait par ailleurs toujours pas envisagé de libérer son sabre. Non... Le reiatsu de la jeune Shinigami nommée Rukia était stable, elle en avait un contrôle parfait et montrait un grand contrôle de soi. Ce Cero qui lui était destiné, elle semblait prête à y faire face, avec sa propre force. Mais son Reiatsu n'était rien comparé à l'Espada... Tout au mieux, il la mettait au rang du numéro huit ou neuf. Quant à Ichigo, son énergie à lui était impressionnante, mais le manque d'expérience peut-être et surtout le manque de sang froid était nettement visible et rien que cela lui donnait l'avantage sur son ennemi. Toujours prêt à sauver sa camarade, laissant ses émotions interférer... S'il n'avait pas aidé Rukia pour le Cero, il aurait pu tenter de le frapper plus sérieusement. Il n'en avait rien fait. Tout au mieux, il plaçait au rang de numéro six ou sept dans l'Espada. Ce pronostic était le sien, il pouvait toujours se tromper, mais c'était assez rare. Ulquiorra considérait que pour ce qui est de juger la puissance des autres il était sans faille. C'est à ces deux là désormais de lui montrer qu'il peut avoir tort... Les deux Shinigamis venaient de finir leur discussion. Rukia se positionna en retrait tandis qu'Ichigo vint lui faire face.

- Ok... Ça va être court, mais tu vas la voir... Ma Hollowfication..!



Le reiatsu d'Ichigo monta en flèche, alors qu'il leva la main sur son visage, faisant apparaître le masque d'un Hollow. Ulquiorra fût légèrement surpris, non pas par ce gain de puissance, mais par la nature du Reiatsu de son ennemi. C'était clairement celui d'un Hollow et plus celui d'un Shinigami désormais. Très rapidement, Ichigo effectua un Shunpo, se trouvant dans le dos d'Ulquiorra. l'Espada n'eut aucun mal à se retourner, se préparant à parer le coup. Il sortit une main de sa poche, et la plaça en avant, comme si une seule main pouvait suffire à bloquer une énergie de cette envergure. Le Cuarta Espada semblait sûr de lui. Mais alors qu'Ichigo chargeait son épée en énergie, il entendit une voix derrière lui. Une puissante énergie vint tout à coup l'entraver, le forçant à baisser son bras. Il tourna la tête, les yeux écarquillés en direction de Rukia. La jeune Shinigami avait fait l'usage d'un Bakudo, assez puissant pour le maintenir prisonnier pendant le court laps de temps ou Ichigo allait frapper. Il fit grimper son Reiatsu au dessus de la normale et d'un geste du bras il parvint à se défaire de son entrave, mais il était déjà trop tard. S'il s'était préparé plus sérieusement, ce Bakudo n'aurait été rien. Mais il avait préféré garder son Reiatsu au seuil minimum pour tester ces deux intrus... Il tourna alors le regard vers Ichigo qui abattit son épée sur lui, incapable de lever la main à temps.

- Getsuga Tenshô !

l'Explosion provoquée par ce coup fut gigantesque. Un mélange de rouge et de noir, ainsi que de sable. Des tonnes de sable. l'Attaque avait soulevé une énorme quantité de sable blanc et l'énergie du Getsuga Tenshô s'était abattue avec fracas sur le sol, à l'endroit exact où se tenait Ulquiorra. Le Cuarta devait bien l'admettre, cette attaque était vraiment puissante... Tandis que le sol tremblait encore de ce coup, le sable commença à se dissiper. Les deux Shinigamis pensaient avoir réussi un coup de maitre, il n'en était rien. Le Cuarta devait bien l'admettre, cette attaque était vraiment puissante... Mais nettement insuffisante. Alors que le sable se dissipait, et que l'énergie du Getsuga Tenshô s'évaporait, l'Espada en sortit lentement, marchant en direction d'Ichigo. Lorsqu'il fut visible, ils purent constater avec effroi l'étendue des dégâts. La chemise d'Ulquiorra était déchirée sur une grande partie du torse. Son numéro était à nouveau visible, ainsi que sa peau d'une pâleur extrême. Il avait encore les mains dans les poches et son regard impassible était posé sur le Shinigami remplaçant. Sur son torse, pas la moindre trace de coup. Il n'y avait aucune éraflure, même pas la moindre marque sur sa peau pouvant attester qu'un coup avait été porté. Alors que toute l'énergie mise en œuvre pour le frapper se dissipa, Ulquiorra put ressentir nettement ce qu'il se passait désormais sur les autres champs de Bataille. Visiblement, le groupe d'Hallibel dégageait une énergie plus que suspecte... Un autre Hollow sans doute...? Quoi qu'il en soit, cela devait mettre en difficulté ses adversaires. Pour ce qui est de Stark, l'énergie du capitaine qu'il affrontait avait disparu... L'avait-il éliminé...? Non. Après quelques secondes de concentration, le Cuarta le sentait aux côtés du groupe assaillant Hallibel. Qu'est ce que cela signifiait...? Personne ne vint pour l'informer d'un éventuel problème. La situation devait être sous contrôle, mais puisque Ulquiorra n'avait aucune Fraccion, il ne pouvait en aucun cas quitter le combat assigné par Aizen pour s'informer. Il devait d'abord en terminer ici.

- C'est tout ce que tu as...?

Il fixait Ichigo de son regard glacial, portant la main à son sabre.



- Il semblerait que Aizen-sama se soit inquiété pour rien...

Il fit grimper son reiatsu en flèche, presque à son paroxysme, faisant trembler à nouveau le sol sous ses pieds. Mais la pression de son énergie spirituelle devint lourde, écrasante, et incroyablement puissante.

... Si tu pensais pouvoir nous vaincre... Avec des techniques d'un niveau si dérisoire...

Sans plus attendre, il fonça droit sur Ichigo, dégainant en même temps son sabre. Cette fois-ci, Ulquiorra allait se battre plus sérieusement. Alors qu'il allait s'abattre sur son adversaire, il effectua un Sonido, pour se retrouver derrière Ichigo. Il savait que le Shinigami allait vouloir anticiper cette technique à nouveau. Le Cuarta commença alors le geste comme s'il allait frapper tout de suite, mais au dernier moment il prit la peine de lancer un second Sonido, pour se retrouver cette fois sur le côté. Il frappa de toutes ses forces, son mouvement de sabre presque exécuté entièrement, se moquant bien que le coup atteigne sa cible ou non. Le but était que cela soit rapide et déstabilisant. Le coup d'épée fût brutal et souleva un nuage de sable presque aussi violemment que le Getsuga Tenshô utilisé auparavant. Suffisant pour aveugler son ennemi. Il posa pieds à terre, et s'appuya sur le sol pour faire un genre de Salto arrière, passant au-dessus de Rukia désormais. Il pointait son doigt vers elle, lançant un nouveau Cero. L'attaque fonça à toute allure, mais n'avait rien de sa puissance habituelle. Celui-ci était un peu plus faible, dans le seul but s'il n'était pas esquivé d'aveugler la jeune Shinigami également par l'explosion de sable qui s'en suivit. Il termina son Salto à quatre ou cinq mètres de ses adversaires, ses pieds glissant au sol pendant quelques secondes. Il planta son épée dans le sol, s'entailla le doigt, puis il plaqua sa main devant lui, l'autre tenant fermement son poignet. L'énergie se concentra dans sa main assez lentement. Une énergie verte, presque électrifiée, tandis que le Reiatsu d'Ulquiorra continuait de grandir de façon impressionnante. Cette technique ne pouvait être utilisée que par l'Espada... Le Cuarta n'en avait quasi jamais fait usage compte tenu de sa puissance. Son utilisation avait été interdite par Aizen-sama lui-même dans l'enceinte de Las Noches. Car si un Espada venait à libérer cette puissante énergie au sein du Château, celui-ci risquait la destruction. Mais Ulquiorra tenait à en finir rapidement, afin de découvrir l'objet de toute cette agitation parmi les autres combats. L'énergie dans la main d'Ulquiorra venait de grandir de façon extraordinaire, faisant facilement 3 mètres de haut et de large. Au dernier moment, cette énergie prit une forme sphérique de couleur verte, parcourue par plusieurs éclairs de la même couleur.

- Grand Rey Cero.

Le Grand Rey Cero décolla avec violence, le son d'un coup de fusil résonna dans le désert tandis que la boule d'énergie fonça à toute allure en direction d'Ichigo et Rukia qu'il avait tenté d'aveugler suffisamment pour charger cette technique. La puissance de cette technique fit glisser Ulquiorra sur quelques centimètres, ses pieds s'enfonçant dans le sable. Une fois que la pression sur lui disparut, il se releva, récupérant son sabre et observant le nuage de fumée, crée par son coup d'épée et son Cero de petite envergure lancé il y a quelques secondes auparavant. Si le Grand Rey Cero touchait sa cible, le combat était terminé.

Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichigo
Shinigami Daikô
Strawberry N°15

avatar
Messages : 970
Date d'inscription : 31/05/2013
Âge : 26
DC : Arteta Natasha

Fiche perso
Niveaux:
74/100  (74/100)
Expérience:
9300/12000  (9300/12000)
Spécialité: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mar 8 Avr 2014 - 3:16

Face à cet être immobile au teint blafard, le duo de Shinigami s'était concerté et ensuite engagé sans attendre dans une offensive en équipe. Pendant que l'un s'était prestement approché au corps à corps dans le dos de l'Espada pour porter un puissant coup en employant toutes les ressources en sa possession, à savoir un Getsuga Tenshô boosté par la Hollowfication jumelée avec le Bankai, l'autre faisait en sorte à entraver l'ennemi ne serait-ce que le temps nécessaire à la procédure à l'aide d'un puissant Bakudo pour qu'il ne puisse pas échapper à l'attaque. La manœuvre fut un succès. A la menace du Shinigami Daikô, Ulquiorra entreprit d'arrêter le coup porté par le rouquin en levant une seule main, rien que ça, mais il ne put aboutir à son action car il se retrouva très vite entravé. L'entrave, bien qu'elle ne dura qu'un bref instant car il put s'en défaire à l'aide d'une montée de son reiatsu, fut suffisant pour lui casser le timing et il dut se résoudre à encaisser la déferlante noire et rouge de plein fouet.

La puissance de l'attaque était telle qu'à l'impact, on avait l'impression que la totalité du sable de la large zone touchée s'élevait dans les airs, la dangereuse énergie bichrome chaotique dansant furieusement avec les granulés tandis que le sol tremblait comme s'il était victime d'une secousse sismique, le tout dans un fracas ressemblant à une explosion. Même le lanceur ne voulait pas se risquer à rester trop près de la zone sinistrée. En effet, une fois la redoutable technique assénée, Ichigo s'était vivement écarté du point d'impact en effectuant un shunpo pour ne pas être pris dans ce geyser mortel. Il commençait à haleter d'effort car employer la Hollowfication et maintenir un tel niveau de reiatsu lui était encore pénible à ce stade. Il laissait entendre son souffle qui était lui aussi d'une sonorité anormale. D'ailleurs, le masque sur son visage ne tarda pas à se craqueler de plus en plus et à se briser de lui-même, les morceaux venant à se désagréger et disparaître tous seuls. Le rouquin n'avait pas compté, mais à vue de nez, il avait dû s'écouler même pas dix secondes depuis l'activation de son pouvoir de Hollow... Peut-être sept, voire huit, tout au plus. Peu importe, la chose à retenir est que ça avait été vraiment très bref. Sa maîtrise de cette capacité était encore bien trop immature, il n'avait pas pu améliorer la durée d'utilisation dans un délais aussi court qui était de même pas une semaine. Mais, la puissance qui lui était conférée par l'usage de ce pouvoir n'en était pas rendue amoindrie et le jeunot fut bien soulagé et ravi de voir que l'unique tentative qui lui était accordée à cause de ce temps imparti si court avait pu atteindre le Cuarta Espada grâce à l'aide de sa coéquipière.

Néanmoins, le spectacle avait beau être époustouflant, les conséquences qui en découlait ne furent point celles escomptées, loin de là. Les tonnes de sable soulevées finirent par retomber, le torrent d'énergie sombre se dissipa dans les airs, le nuage de poussière provoqué s'évanouissait encore doucement pour laisser voir une silhouette se tenant encore décemment debout. L'adolescent sourcilla gravement et commençait à se figer en voyant cette forme qui se mit à s'approcher lentement vers lui jusqu'à sortir de cette nuée poussiéreuse pour se dévoiler. Ce fut là que le jeune Shinigami écarquilla les yeux de stupeur, voire même d'effroi, alors qu'il constatait le résultat de son attaque sur l'adversaire. Aucune goutte de sang n'avait été versée, aucune brûlure et aucun hématome n'étaient à constater sur l'Arrancar, pas même une éraflure. Tout ce qu'il y avait en dégât était le haut de la tenue qui avait été déchirée, laissant de nouveau voir le gros tatouage noir ainsi que ce torse couleur plâtre. Ichigo crut halluciner sur l'instant. Ce n'était pas possible, l'Espada n'avait pas pu se protéger et s'était mangé un Getsuga Tenshô à bout portant avec un coup de lame de surcroît, tout ça en état de Bankai avec une Hollowfication. En somme, le jeune homme avait donné tout ce qu'il avait, il s'était démené à fond. Il espérait l'avoir au moins blessé, même un peu, mais non, rien du tout. C'était comme si rien ne s'était passé, comme si l'ennemi s'était arraché lui-même son vêtement pour le fun et se la péter avec son buste marqué d'un « 4 ». La résistance de cet être qui était opposé au bretteur était complètement effarante et le doute semblait s'installer en ce dernier malgré lui quant à l'issu du combat.

Les paroles prononcées par Ulquiorra amplifièrent cet état d'effroi qui prenait en tenaille le jeune attaquant qui haletait encore, des perles de sueurs ruisselant sur son visage encore figé. L'opposant faisait sentir sa pensée sur l'offensive lancée sur lui. Cette pensée se résumait en somme à une sorte de déception, marquée peut-être d'un ennui et sûrement d'un déni sur le coup. Il observait toujours la tête en feu alors qu'il posa sa main sur la poignée de son Zanpakutô, enfonçant davantage le rouquin avec ses propos en évoquant le nom d'Aizen, son maître. Il était clair que si Ichigo n'était pas capable de blesser Ulquiorra, ce n'était même pas la peine d'espérer ne serait-ce remuer la mèche caressant le front de ce traître qui ne pouvait être que plus fort encore que cet Espada vu qu'il le commandait. D'ailleurs, le roux et la brunette galéraient à mort alors que leur adversaire n'avait même pas encore dégainé son arme, mais cette action n'allait plus tarder à se faire. Alors que le puissant reiatsu adverse se mit à augmenter soudainement de manière exponentielle, faisant ressentir une sensation de poids écrasant, le propriétaire de cette énergie en rajouta une louche, comme voulant totalement démolir le mental et surtout la détermination de l'adolescent. Clairement, il venait de qualifier le niveau d'attaque d'Ichigo de « dérisoire », se moquant de lui quant à l'idée que le jeune avait de vouloir le vaincre avec ça. Oui, celui-ci devait l'admettre, il avait vraiment songé pouvoir le battre avec ses moyens, en duo avec la Shinigami.

Quoiqu'il en était, l'énergie d'Ulquiorra ainsi exploitée sortit le jeunot de sa torpeur causée par cette prise de conscience de difficulté extrême, comme un effet de réveil brutal. Il se remit aussitôt en garde pour la suite en étant en état d'alerte maximale, les dents serrés et le regard gardé fixe sur l'Arrancar. Même s'il avait conscience que cet élite était très fort, que le combat allait être très difficile, peut-être sans espoir, il ne voulait pas se laisser faire et abandonner. Il était venu en connaissance de cause, ne doutant pas un instant du niveau des ennemis qui l'attendaient lui et les autres. Il était venu pour un but précis, celui d'aller aider le Roku Ban Tai Taichô. Il n'allait donc pas fuir ou se laisser lamentablement se faire battre et surtout tuer, d'autant plus qu'il y avait aussi Rukia qui risquait d'y passer tout autant que lui. Trop concentré sur l'affrontement, il ne faisait pas du tout attention à ce qui se passait ailleurs, il ne pouvait pas se permettre d'être distrait un instant. De toute façon, il avait confiance en Renji et cette Nocturne devait être toute aussi respectable sur le plan combatif. Enfin, niveau détection spirituelle, s'il ne se concentrait pas, il était un peu nul dans le domaine, surtout avec le reiatsu du Cuarta Espada qui couvrait tout. On ne ressentait que lui bientôt.

Le court temps mort prit fin, cet individu au regard froid de jade fonça de nouveau vers Ichigo tout en sortant son épée de son fourreau. Le roux se tint prêt, sachant que l'impact allait être puissant. Il restait concentré, comme si son instinct de survie poussait tous ses sens à l'attention et au maximum de leurs capacités. Si bien que, malgré la feinte de dernière seconde d'Ulquiorra, ce dernier effectuant un sonido juste avant de le frapper pour se pointer dans son dos et porter un coup, le Shinigami Daikô put aussitôt se retourner avec vitesse pour le contrer. Malheureusement, le coup de sabre qu'il porta vers cet être blanchâtre remua de l'air, car celui-ci venait d'effectuer un autre sonido encore pour se placer sur son côté droit. Il fut pris de court, le regard noisette posé sur l'adversaire et grossissant en voyant le coup venir avec rapidité. Il alla pour essayer de parer cette attaque qui s'avérait être d'un tout autre niveau que les deux autres feintées. C'était une réaction plus axée sur l'urgence qu'autre chose, un mouvement sans calcul d'angle ou de force, juste un coup pour dire qu'il tentait quelque chose face à une telle approche. Il put taper dans la lame de l'Arrancar mais pas assez efficacement pour se protéger entièrement de l'attaque. Non seulement il se fit quand même toucher sur le côté de l'épaule droit, mais en plus la puissance du coup porté était telle que le rouquin fut littéralement expulsé en arrière malgré sa parade. Il atterrit dans le sable à peine plus loin, alors qu'en se redressant sur les coudes et levant les yeux vers l'affrontement, il ne put rien voir car une vague de granulés soulevée par le puissant coup en entaille de l'Espada lui barrait la vue avant de s'abattre sur sa tronche. Seules son ouïe, la secousse dans le sol et l'énergie déployée par Ulquiorra l'informèrent globalement de ce qu'il se passait. Un Cero avait été lancé par ce dernier et vraisemblablement sur Rukia.

Se dégageant du sable tout en se relevant rapidement, il espérait qu'elle s'en était bien tirée, alors qu'à travers le nuage de poussière dû aux offensives, il constata à peu près la silhouette de l'ennemi indiquant la position de ce dernier. Celui-ci semblait être baissé, une forte lumière verte se formait de manière difforme devant lui, pour grossir de plus en plus dangereusement alors que l'aura du Cuarta Espada était toujours aussi énormément puissante. Cela menaçait lui, mais aussi Rukia, cette dernière était non loin du Soleil Noir et dans le même axe. Ichigo écarquilla brutalement les yeux, les iris chocolat se rétractant face à cette luminosité verdâtre, mais aussi face à cette acte qui lui causa une peur primaire de l'instant. Il était trop tard, la poussière l'empêchait de voir la petite brunette de manière sûre et précise, alors refaire le coup de l'esquive en l'embarquant avec lui dans l'élan n'allait pas passer aussi bien, c'était un pari risqué, surtout que la fois précédente, ça avait fonctionné de justesse. Aussi, l'idée de faire bouclier avec son propre corps pour la protéger était aussi à bannir de ce même fait. De plus, la technique en préparation annonçait du lourd. L'Espada s'était débrouillé pour les déstabiliser en les attaquant et les aveuglant pour pouvoir préparer ce coup. Le hérisson roux aurait très bien pu avoir une chance de l'esquiver s'il avait été seul, mais laisser la Shinigami de glace encaisser entièrement ça équivalait à l'abandonner à une mort assurée et à être un salopard fini. De ce fait, sa décision fut prise avec spontanéité, sans chercher plus loin, comme un automatisme. Le rouquin était prêt à rester et à encaisser avec elle pour effectuer un acte visant à amoindrir les dégâts, aussi s'adressa-t'il directement à sa partenaire de manière brève, mais efficace.



RUKIA !! AVEC MOI !!


Tout en hurlant ça, il enveloppait déjà sa lame noire de jais de son énergie noirâtre à contour rougeâtre, de manière intense et puissante autant qu'il le pouvait encore, alors qu'il refit apparaître aussitôt son masque sur son visage, même si ce dernier allait sûrement tenir encore moins longtemps que la fois précédente, en vue de lancer une contre offensive pour palier la technique redoutable qu'ils allaient recevoir. L'attaque de l'Espada fut lancée avec force, avec l'effet son et lumière l'accompagnant. Ichigo lança dans le même instant sa propre attaque qui alla se confronter à la déferlante verte, le tout créant un mélange de puissance inouïe. Mais, cela n'entrava qu'une partie de l'attaque adverse et c'était à prévoir. Le jeune homme eut tout juste le temps de prendre une position de défense, les bras croisés devant son visage et les yeux fortement clos pour encaisser durement le coup. Effectivement, le moment fut terrible à passer. Il serra fortement la mâchoire et étouffa un gémissement de douleur alors qu'il fut happé par le Gran Rey Cero, son masque se faisant littéralement exploser au moment de l'impact.

Il se retrouvait à présent plus loin et de nouveau au sol, sa tenue ayant drôlement morflé, laissant voir son buste, ses bras et une partie de ses jambes complètement blessés, le visage à peu près épargné grâce à la protection des bras. Il haletait lourdement, mais était toujours conscient, tandis qu'il rendait le sable de couleur écarlate sous lui. Il détourna son regard vers la petite Kuchiki qui était à peine plus loin que lui. Il tenta de se redresser difficilement après s'être retourné de manière à faire dos au ciel.



Rukia..! Oi ! Kotaero..! Rukia !


Il n'avait toujours pas lâché sa fidèle arme noire, synonyme qu'il était toujours prêt à s'accrocher, à tenir le coup et à se battre. Il espérait que la Shinigami lui réponde et se redresse comme lui, prête à continuer aussi. Il ne fallait pas lâcher, surtout pas. Le nuage de poussière n'était pas encore dissipé, ils avaient comme un petit peu de temps pour s'en remettre car Ulquiorra semblait se faire spectateur des conséquences de sa redoutable technique.

Puis, quelque chose lui attira le regard... Une sorte de petite sphère délicate de couleur rougeâtre avec une lueur l'enveloppant totalement, la boule étant à peine plus grosse qu'une balle de tennis et à moitié enfouie dans le sable. Le Shinigami Daikô affina son regard avant de reconnaître la chose. Il s'agissait de l'invention qu'Urahara Kisuke  avait donné à chacun des Shinigami participant au raid. Le rouquin venait d'en retrouver une, à quelques mètres de lui. Elle était à qui ? A lui ou à la cadette Kuchiki ? Il l'ignorait, car cette petite chose, sur les explications du marchand de bonbon, s'activait en usant de son reiatsu. A voir la lueur, la sphère était activée, mais à vue de nez, la membrane de la boule semblait bien fragilisée. Elle avait due se faire perdre lors d'une esquive ou d'une attaque.

Sans attendre, le roux se traîna pour aller la saisir, se retrouvant de ce fait plus proche de la Shinigami. Il planta ensuite sa lame dans le sable pour pouvoir s'appuyer dessus et se relever avec moins d'effort. Il fallait réfléchir et enchaîner sur la suite, notamment si Rukia était hors jeu ou non. Dans tous les cas, le rouquin retira son Zanpakutô du sol, se tenant un peu courbé à cause de la fatigue et des blessures jonchant son corps. Il gardait son attention rivée sur l'Arrancar d'élite malgré son inquiétude pour sa partenaire, alors que la poussière se dissipait. Ce qu'il détenait avec précaution pouvait bien leur sauver la mise au vue de la capacité de la substance contenue dans l'objet : affaiblir et désagréger le Hierro des Arrancars.


Spoiler:
 

_________________


Merci Jaja ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-new-destiny.forumactif.fr/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mer 9 Avr 2014 - 5:56


Notre travail d’équipe semblait porter ses fruits. J’avais usé du bakudo numéro 61, le Rikujokoro, dans l’espoir de porter assistance à Ichigo et la manœuvre s’était soldée d’une réussite. Mon compagnon avait alors pu user de toutes ses ressources, certaines m’étant même inconnues jusqu’à maintenant, afin de porter une offensive de taille. La formidable attaque noire et rouge s’abattit sur sa cible avec violence, libérant par le fait même une puissante onde de choc. Je me baissai légèrement et campai sur mes positions, protégeant d’un bras mes iris violacés de tout ce sable qui virevoltait. Qui aurait cru que tant de potentiel se cachait au plus profond de cet être humain? Qui aurait cru qu’il puisse un jour réaliser pareille prouesse? Je plissai légèrement les yeux, tentant de distinguer mon nakama maintenant que la poussière retombait lentement, sans oublier notre adversaire bien évidemment. Ce dernier avait fait preuve jusqu’à maintenant d’une puissance remarquable, mais je n’espérais pas moins que cette attaque ait porté ses fruits. Car si cela n’avait pas fonctionné, quelles options nous restait-il? Je ne pourrais sans doute jamais porter une attaque aussi puissante que celle d’Ichigo et lui n’avait pas non plus des réserves d’énergie illimitées, contrairement aux apparences. Plus nous laisserions le combat s’éterniser, plus nous serions en position de désavantage. Ainsi, c’est avec anxiété que je guettai la réapparition des deux autres, désirant connaître au plus vite le dénouement de cette passe d’arme.

Jamais je n’aurais pu imaginer pareil spectacle. Je ne pensais pas non plus que ce coup scellerait l’issue du combat, une telle idée aurait été bien naïve, mais face à un coup de cette ampleur, nous étions en droit d’espérer qu’il soit blessé, ne serait-ce que de manière superficielle. C’était toutefois sans compter sur le hierro des Hollows, d’autant plus que celui-ci n’était pas le premier venu, loin de là. Sa silhouette décharnée se dessina lentement dans le nuage de sable et elle semblait anormalement droite. Enfin, elle se tenait normalement, mais en une telle situation, cela me semblait bien irréel.  Puis, je le vis plus distinctement encore. Ulquiorra était indemne. Seuls ses habits semblaient en avoir souffert, ce qui était bien dérisoire. La stupeur m’envahit et je n’avais nul besoin de me tourner vers Ichigo pour savoir que semblable surprise devait s’être emparée de lui. Cet adversaire était résolument fort. Quelles options possédions-nous toujours contre lui?

Mataku!

L’être de marbre s’avança d’avantage vers Ichigo, qui était plus près de lui que ma personne, s’adressant au shinigami daiko et m’ignorant de nouveau. Il lui demanda si c’était là tout ce qu’il avait avant de porter sa main à son sabre, me poussant à relever ma garde et à froncer d’avantage les sourcils. Nous ne devions pas faiblir. Si cet ennemi réussissait à se débarrasser de nous et à s’en prendre à notre seconde équipe de sauvetage, l’opération serait un échec sur toute la ligne. Si nous ne pouvions triompher, nous devions tenir aussi longtemps que possible. Il poursuivit ensuite son intimidation, ciblant de nouveau mon camarade de ses paroles tout en augmentant en flèche le niveau de son reiatsu. Cette énergie était d’une force écrasante, mais j’étais déterminée à tenir bon. Nous ne pouvions nous permettre de flancher et encore moins d’abandonner.

Et le combat reprit, notre adversaire fonçant à toute vitesse vers mon nakama, dégainant du même coup. Je me préparai à intervenir, suivant pour l’instant l’échange du regard alors que l’Arrancar usa de sonido une première fois, visant le dos du jeune homme vêtu de noir. Mais il ne s’y arrêta pas, il s’agissait d’une simple feinte alors qu’il se positionna plutôt aux côtés d’Ichigo avant de passer à l’offensive. Ce dernier réussi à amortir le choc, mais fut tout de même projeté plus loin avec violence. Un nuage de sable avait été soulevé de nouveau face à pareil choc et mon regard d’améthyste ne s’attarda donc pas à suivre le roux. Je devais plutôt rester alerte alors qu’Ulquiorra réapparaissant dans mon champ de vision, effectuant bientôt un salto pour passer au dessus de moi. Je relevai la tête assez rapidement pour le voir pointer son doigt en ma direction, je devais bouger. J’entrepris de reculer d’un shunpo, esquivant partiellement le rayon destructeur qui m’atteignit tout le même à la jambe, déchirant mon hakama à partir du genou jusqu’en bas et mordant dans la chair de ma jambe droite. Je fronçai les sourcils et serrai les dents, retenant une plainte de douleur alors que des trombes de sables étaient soulevées à nouveau, m’aveuglant temporairement. Je tentai d’ignorer cette douleur vive à ma jambe, me préparant au prochain assaut qui ne tarderait pas. Et cet assaut s’annonçait dévastateur. J’écarquillai les yeux devant toute cette énergie qui s’amassait, si forte que j’arrivais à la distinguer vaguement malgré tout ce sable. Mais le fait de pouvoir l’apercevoir ne m’en préserverait pas, il fallait prendre une décision et vite et nous devions la prendre en équipe si possible. Heureusement, Ichigo semblait être sur la même longueur d’onde et sa voix me parvint alors qu’il me communiquait de manière succincte ses intentions. C’est d’ailleurs de façon tout aussi brève que je lui répondis.

Haa!


Nous allions donc faire front commun et l’encaisser ensemble, telle une équipe. Je m’exécutai sans plus attendre, traçant quatre marques blanches devant moi, un peu au dessus du niveau du sol, accompagnée du bruit d’un grelot. Puis, je redressai mon épée à l’horizontale, sa pointe visant bien sur notre adversaire alors que l’énergie montait de ces quatre marques, prête à constituer l’offensive que je lançai dès lors. Cela ne nous sauvegarderait pas entièrement, mais il était nécessaire de mettre en cette attaque toute notre volonté. C’était devenu une question de vie ou de trépas.

Tsugi no mai, Hakuren!

Pendant ce temps, Ichigo avait généré une nouvelle vague d’énergie, semblable à celle utilisée précédemment. Ainsi, le vert, le noir, le rouge et le blanc se rencontrèrent en une altercation des plus violentes. À ne pas en douter, cette confrontation serait visible depuis très loin, sans parler de la quantité colossale de reiatsu qui avait été libéré ici. Et, pourtant, cette offensive combinée ne fut pas suffisante et, bientôt, le vert pris le dessus sur tout le reste, éclipsant notre tentative de contrer l’attaque, ne réussissant qu’à en amoindrir la puissance. Je dressai mes bras devant ma personne, mais ce fut une tentative de protection bien peu efficace alors que mes pieds quittèrent le sol et que je fus projetée par le puissant rayon d’énergie destructrice. Le choc et la douleur furent si vifs et si soudains que je n’arrivai même pas à pousser un cri de douleur, mes poumons semblant à court d’air pour ce genre de manifestation vocale. J’avais également fermé les yeux, car il n’y avait rien d’autre à faire que d’encaisser, que d’espérer que ce moment s’achève rapidement et que cette douleur qui assaillait la moindre parcelle de mon être ne soit pas synonyme de la fin du combat.

Je crois que je finis par atteindre le sol. Par contre, je ne saurais vous dire si mon arme était toujours en mes mains. Pour être honnête, en cet instant il n’y a rien que j’aurais su dire avec certitude. Mon corps me semblait atrocement lourd et je n’entendais plus rien. J’avais l’impression de flotter doucement dans un nuage de coton, quelque part très loin. Mes réflexions? Vides. Mes pensées ne s’emboitaient plus. J’étais à mi-chemin entre conscience et inconscience et la seule chose qui me permit de me raccrocher à l’état d’éveil fut une voix qui sembla me parvenir de loin, très loin. Il s’agissait toutefois d’une voix familière. Mais où donc l’avais-je entendu auparavant? Et cette façon de dire mon nom. J’avais l’impression que ce n’était pas anodin. Que cet individu le prononçait d’une manière différente de tous les autres. Cet individu qui me réclamait une réponse…oui, je savais de qui il s’agissait. Ichigo. Mes paupières se soulevèrent doucement et je cru discerner le sable sous moi ainsi que la ligne d’horizon plus loin. La voix venait de derrière moi et ma joue reposait dans le sable. À en juger par ma posture approximative, je devais reposer sur le côté, dos à mon nakama. Je devais me mouvoir, au moins me tourner vers lui et lui faire savoir que j’allais bien. Commencer par lever un bras, par le ramener vers moi et m’appuyer sur ma main. Cela semblait si facile en théorie, mais ce bras me paraissait si faible. Et, curieusement, je n’avais pas mal. Après un tel choc, comment était-ce possible? Je baissai mon regard, tentant d’apercevoir mon bras du coin des yeux, bougeant légèrement la tête. Je le vis, toujours bien en place et accroché à mon épaule. C’était au moins ça, il était toujours là. Mais il était couvert de sang et je n’y voyais plus la manche de mon kosode. Les seules choses pour côtoyer mes plaies étaient le sable et mon teint devenu blafard alors que je vis mon bras trembler. Je tentai de serrer les doigts, me concentrant alors que j’y parvins finalement, non sans déclencher une douleur vive qui remonta jusqu’à mon épaule avant de se répercuter dans le reste de mon être. Quant à mes autres blessures, je préférais ne pas les voir pour l’instant et ne pas constater l’étendue des dégâts. Ce constat pouvait attendre. Encore un tout petit effort et j’y arriverais. Je ramenai mon bras vers moi, le tirant avec peine avant de prendre appui sur mon coude pour tenter de me redresser, ce qui déclencha un nouvel éclat de douleur alors que je retins une plainte tant bien que mal. Je devais voir dans quel état était Ichigo. Je devais guetter l’arrivée de l’ennemi. Je ne pouvais pas me permettre de rester au sol et de demeurer immobile. Je devais me battre jusqu’à la fin.

Je tournai la tête vers lui, ignorant le sable encore collé à ma joue alors que je sentis quelque chose glisser doucement sur mon visage jusqu’à venir obstruer partiellement la vision de mon œil gauche. Je n’avais pas besoin de vérifier pour savoir de quoi il s’agissait. Mais cela ne venait que bien plus loin dans ma liste des priorités. Ichigo passait avant. Il venait de planter sa lame dans le sable afin de se redresser d’avantage. Il semblait se porter bien mieux que moi. Que de soulagement. Je ne me le serais pas pardonné s’il avait du lui arriver malheur par ma faute. Si je n’étais pas allée le chercher en plein cours, jamais il ne se serait retrouvé ici, ensanglanté dans le désert du Hueco Mundo. Certes, je savais que le temps était compté et que les événements n’allaient probablement pas jouer en notre faveur. Mais pour l’instant il allait bien et j’espérais qu’au moins lui s’en sortes. Je devais le rassurer sur ma condition, lui faire comprendre qu’il devait se concentrer sur sa propre personne. Je devais lui répondre. Mais entendrait-il seulement ma voix devenue bien faible?

…Dai….jobu…

Et maintenant, je devais tourner mon regard d’améthyste vers l’ennemi, je devrais me redresser également et me préparer à la suite, mais mon corps ne semblait pas enclin à m’écouter. Je devais lutter, je ne pouvais pas me permettre de sombrer dans l’inconscience. Je devais lutter et je devais repousser mes limites, ma vie en dépendait et personne ne volerait miraculeusement à notre secours. Je serrai les dents, furieuse de ma propre impuissance, demeurant appuyée contre mon coude alors que j’arrivais à peine à tourner mes iris indigo vers Ulquiorra. Tout cela ne présageait rien de bon, bien au contraire.  


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mar 15 Avr 2014 - 13:11


Le Grand Rey Cero avait percuté avec violence ses deux adversaires. Cependant, les deux Shinigamis avaient pu au dernier moment tenter de stopper l'attaque. Futile... Le Grand Rey Cero des Espadas était une attaque bien trop puissante pour être stoppé à leur niveau. Ils réussirent à en diminuer l'impact sur leur corps, mais leurs blessures étaient grandes et maintenant ils se tenaient à quelques mètres de lui, étendues au sol. Visiblement, Ichigo avait utilisé à nouveau son masque et un Getsuga Tenshô, tandis que Rukia avait utilisé son Hakuren. Deux techniques redoutables, mais nettement insuffisantes pour empêcher le coup dévastateur du Cuarta Espada. Ulquiorra resta à distance les observant toujours. Il rengaina son sabre et mit à nouveau les mains dans ses poches. Il se concentra sur les Reiatsu autour d'eux dans le désert, remarquant que les autres combats semblaient agités. Hallibel ou en tout cas ses Fraccion se battaient encore, tandis que d'autres personnes semblaient avoir rejoint son champ de bataille. Un capitaine... et le Primera... Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien faire là? Continuait-il son combat aux côtés d'Hallibel, ou bien espéraient-ils stopper les combats? Mais dans quel but...? Peu importe, ce n'était pas son combat. Le sien venait de se terminer suite à son attaque, il allait donc les achever et voir ce qui se passait ailleurs. Non pas qu'il voulait aider ses collègues Espadas! Il voulait surtout s'assurer que tous les intrus soient éliminés. Le Cuarta ne montrait aucune pitié ou clémence envers ses adversaires, ce qui n'est pas forcément le cas du Primera. Quant à la Tercera... Il n'avait pas d'avis sur elle... C'était le moment pour lui de découvrir si elle irait jusqu'au bout elle aussi. Les ordres d'Aizen avaient été clairs. Au moindre faux pas, Ulquiorra se montrerait sans pitié, même avec ses alliés les plus "proches". Alors qu'il continuait de sentir leurs reiatsu à quelques sonido de là, un nouveau Reiatsu fit son apparition. Le son caractéristique d'un Sonido se fit entendre et une trentaine d'Arrancars apparurent.

- Ulquiorra-sama.

Le capitaine des Exéquias venait de faire son entrée, accompagné de ses soldats mannequins. Il posa un genou à terre, saluant le Cuarta Espada avec respect. Que venait-il faire ici...? Son rôle était de veiller sur Las Noches avec les autres Espadas. Le capitaine Exéquias avait une capacité intéressante: il pouvait créer des Soldats... Sa technique lui avait valu le rôle d'agent de "sécurité" de Las Noches. Ulquiorra avait la charge de Las Noches en général, mais cet Arrancar lui constituait les forces de sécurité qui se trouvaient partout dans l'enceinte de la forteresse. Le capitaine des Exéquias... Aussi bien utilisé pour les exécutions que pour la sécurité. Ulquiorra se retourna, et posa son regard sur lui.

- Que fais-tu ici...?

Le capitaine s'expliqua rapidement, une pointe de crainte dans la voix. Visiblement, parler ainsi avec le Cuarta Espada semblait lui déplaire. Il était rare de le voir ainsi. Sa voix était toujours emplie de respect envers ses supérieurs ce qui en faisait un précieux élément même s'il ne faisait pas partie de l'Espada. Il le préférait à Yammi en tout cas... S'il semblait si perturbé, c'est que quelque chose s'était produit et que la nouvelle ne lui ferait pas plaisir.  

- Je vous présente mes plus plates Excuses, Ulquiorra-sama. Mais... Le prisonnier a réussi à s'évader!

Ulquiorra écarquilla légèrement les yeux, avant de retrouver son regard inexpressif. Son Reiatsu continua d'augmenter, si bien que la pression fit poser les mains au sol au capitaine des Exéquias, comme si le poids de cette énergie spirituelle allait le plaquer face contre terre. Il était rare qu'Ulquiorra montre sa colère... Son visage sans expression n'en était pas la plus grande démonstration... Son reiatsu sombre et froid cependant, c'était une autre histoire. Il le retenait toujours en présence de l'Espada et d'Aizen. Mais si un subordonné le décevait, il connaissait alors le poids de cette énergie aussi froide que les plus profondes abîmes. Le capitaine Exéquias tremblait littéralement au sol, ses mains ayant le plus grand mal à le maintenir ainsi pour qu'il ne s'écrase pas au sol.

- Explique toi. Maintenant.

l'Exéquias avait la voix qui tremblait de terreur, il eut quelques difficultés à s'expliquer clairement alors que le Reiatsu de l'Espada semblait l'écraser sur place. Oui, quelque chose de grave était arrivé. Le capitaine avait échoué dans sa mission il s'attendait donc au pire. Mais Ulquiorra lui trouvait encore une utilité. D'abord, il fallait qu'il lui explique clairement la situation... De toute façon, Aizen-sama n'aurait pas permis qu'on se débarrasse de lui. Il était rare dans Las Noches de pouvoir maintenir l'ordre plus de quelques heures. Le capitaine Exéquias était un de ces éléments prompts à maintenir l'ordre...

- Le... Le capitaine Kuchiki a réussi à s'évader avec l'aide de complices. Cependant, aucun des Shinigamis présent dans le désert n'a été détecté dans la forteresse. Il... Il se pourrait qu'un traitre l'ait fait libéré...


Ulquiorra se retourna, posant son regard sur Ichigo et Rukia... Qui avait bien pu commettre un tel acte au sein de Las Noches, du Hueco Mundo?! Est-ce que cela expliquait ces mouvements étranges sur les autres champ de bataille...? Un Shinigami assez discret pour pénétrer dans l'enceinte du château...? Un traitre parmi les Arrancars... Voir l'Espada elle même? Il resta silencieux un moment avant de répondre.

- Prévient tous les Espadas de Las Noches, que tes troupes fouillent de fond en comble la forteresse et les alentours dans le désert. Si vous pistez leur reiatsu, vous serez peut-être en mesure d'identifier les traitres... Va.

Le capitaine Exéquias ne se fit pas prier, et disparut aussitôt avec ses troupes après son Sonido. l'Espada se concentra alors à nouveau sur les deux Shinigamis. Il avança lentement pas après pas, se rapprochant inexorablement de ses deux cibles au sol. A ce qu'il voyait, ils étaient grandement affaiblis, incapables de se battre à fond, désormais. Sa mission n'était cependant pas terminée. Il n'aura terminé que lorsque leurs cadavres auront été traînés jusqu'à la forteresse et exposé aux pieds d'Aizen-sama. Il se rapprocha d'eux, assez prêt pour frapper, assez éloigné pour contrer une éventuelle riposte. Son regard glacial et inexpressif était posé sur ces insectes. Visiblement ils souffraient beaucoup. Le Grand Rey Cero avait frappé avec une telle violence que leurs attaques combinées n'avaient rien pu faire si ce n'est leur laisser quelques secondes de répit. Leurs vêtements avaient été en grande partie pulvérisés, leurs corps étaient couverts de blessures et à leur regard Ulquiorra savait que c'était la fin. Il décida d'achever leurs souffrances. Ce qu'il y avait de mieux à faire pour eux, et pour lui-même. Ils auraient enfin la paix, il aura la reconnaissance de son maitre. C'est dans l'ordre des choses... C'est de bonne guerre.

- Un mouvement intelligent. Grâce au Getsuga Tenshô et au Hakuren, vous avez pu dévier une partie du Grand Rey Cero, évitant une mort immédiate... Cependant... Ce combat est terminé désormais.

Ulquiorra sortit sa main droite de sa poche, levant le bras, et sans plus attendre il frappa Ichigo, visant le même emplacement que son trou noir au niveau du torse. La signature du Cuarta Espada. Une fois le Shinigami remplacant, le plus puissant des deux éliminés, il n'aurait aucun mal à se débarrasser de Rukia. Elle fera un excellent trophée pour Aizen-sama si le capitaine Kuchiki a vraiment pu s'évader. De plus... Cela le forcera probablement à revenir pour récupérer son corps...

résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître PNJ

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   Mar 15 Avr 2014 - 17:22


Après une visite improvisée à Karakura, le Maitre des lieux est de retour, siégeant de nouveau sur son trône de marbre. Ne prenant pas la peine de s'assurer de la suivie de ses Espada ou même de la mort des Envahisseurs, Aizen donna ses ordres à Tousen : Ramener les Espada et demanda à Gin d'organiser une réunion de dernière minute pour recevoir les rapports de combats. Cependant, l'Exequias n'étant plus au Las Noches, Tousen se charge lui-même de cette mission. Ainsi, il quitta le Palais Blanc pour se rendre auprès des Espada et donner les ordres de leur Maitre : Retour immédiat au Palais blanc, panser vos blessures et rendez-vous dans dans 2h à la salle de Réunion ... Le message donné à Ulquiorra, Tousen s’enfonça dans le désert pour retrouver les autres combattants, c'est-à-dire la Tercera et le Primera.

----

Peu de temps après, de nouveaux arrivants firent leur entrée au Hueco Mundo. Deux humains pour être plus précis : Yasutora Sado et Ishida Uryu. Deux lycéens, amis de Kurosaki Ichigo et Kuchiki Rukia. Tous les deux furent envoyés par Urahara Kisuke pour récupérer nos téméraires protagonistes. Les deux Shinigamis récupérés, ils rentraient chez Urahara pour panser leurs blessures grâce à Orihime Inoue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event n°2: Ulquiorra Vs Ichigo - Rukia (Part 2)
» Event n°2: Hallibel vs Renji - Nocturne (Part 2)
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» De retour de bataille [[Inoue, Rukia, Ichigo]]
» Ulquiorra Schiffer est mort ? Oui. Mais il revient.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs Events :: Event 02-