lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Jeu 17 Avr 2014 - 15:20

Cela faisait trois-cent très longues années que Skan été enfermé dans cette grande prison blanche au cœur du Hueco Mondo. C'est pas qu'il s'ennuyer là-bas mais un peu quand même ... Ce fût donc un très grand soulagement pour lui lorsqu'il entendit le bruit sourd de la lourde porte en métal qui sonnait enfin le glas de sa captivité. Bien que fou, le Shinikage savait pertinemment ce que cela voulait dire ... Aizen avait sous doutes besoin de toutes les forces disponibles et donc de l'ancien Cuarta Espada aussi. Seulement voila, ce dernier n'avait même pas prit la peine de se déplacer lui-même et c'était un Numero qui été venu informer l'ex-espada aux yeux sanglants de sa nouvelle liberté et de ses différentes clauses dont évidemment de renouveler sa servitude envers las Noches, ce qu'il préféra évidemment plutôt que de rester dans sa cage comme un animal même s'il ne manqua pas de trancher la tête de son libérateur dès que ce dernier eût fini de parler.

Enfin bref, quelques jours passèrent durant lesquels le privaron n'avait absolument rien à faire ... apparemment, les forces du Hueco Mondo avaient déjà mit une sévère raclée à leurs ennemis mais bon, la fête c'était déroulé sans le psychopathe, ce qui, je ne vous le cache pas, l'avait frustré au plus haut point. C'est donc muni d'un certain besoin de se défouler que ce dernier allait se déplacer jusqu'au monde réel pour passer un peu ses nerfs et se détendre un peu.

Skan commença donc à causer un peu de dégâts dans la ville en poussant des rires sardoniques à tout va, comme tout vrai malade mental qui se respecte quoi. C'est alors que l'homme à la peau pâle remarqua un reiatsu très surprenant. Il était beaucoup trop différents des autres pour que ce soit un humain ou un arrancar ... il s'agissait donc sans doutes d'un Shinigami. Enfin bon, cet être semblait quand même muni d'une puissance très inférieur à celle de simple Numeros, vraiment pas une menace quoi. Il fallait maintenant voir si cette personne oserait bouger ou s'il resterait caché dans son trou. Ça risquait d'être amusant de voir ça ... l'ancien Espada ne bougerait donc pas et attendrait pour voir ce qu'il en serait. Même si dans tout les cas, il irait le saluer quand même ...


HRP => désolé c'est court mais j'aime pas commencer :X
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Jeu 17 Avr 2014 - 19:42

Quand la chance n'est pas du tout de notre côté
Skan •• Hirô

Les évènements s'enchaînaient dernièrement pour les shinigami, après la désertion des capitaines, la Soul Society avait du faire face à un affrontement avec l'espada, l'enlèvement d'un capitaine et pour finir le sauvetage de celui-ci. Le jeune Kuchiki avait eut un rôle très mineur dans deux d'entre eux, et s'était quelque peu senti inutile. Et du côté de son clan, les choses étaient arrivée au plus bas, le brun ne mettait quasiment plus les pieds dans la demeure familiale et faisait tout pour éviter les membres. Il passait la majorité de son temps au sein de la seconde division, à s'entraîner ou à aider ses supérieurs dans de la paperasse. Et quand la nuit se montrait, il retournait s'entraîner jusqu'à qu'il n'y ait plus personne et alors il arrivait qu'il s'endorme à même le sol. C'était un mode de vie un peu rude, mais cela était mieux que d'être traité comme une paria par le conseil et les anciens, Hirô préférait largement ce mode de vie et tiendrait le plus longtemps possible. Ce n'est pas comme si ces vieillards allaient venir le chercher ici, oh ça non, ceux-ci ne sortaient presque jamais, alors qu'ils sortent pour lui ? Le brun n'avait pas de soucis à se faire de ce côté.

Un matin, alors qu'il sortait des douches de la division, un de ses supérieurs vint le chercher pour lui confier une mission, il en fut ravi, cette fois il n'aurait pas à se soucier des anciens pendant un petit moment, le temps qu'il passerait à Karakura. Après un petit topo sur ce qu'il devrait faire, il alla se préparer, le plus gros de ses affaires était ici dans son casier. Hirô avait déménagé l'essentiel, bien qu'il devait parfois retourner chercher du change, mais veillait à chaque fois de ne croiser personne et c'était mieux ainsi. Le temps que son cousin reprenne pleinement ses fonctions et que son autorité soit à nouveau au dessus de celle des vieux. Ainsi donc, après être préparé, il se rendit au portail et se rendit enfin sur les lieux.

Le voici, en haut d'un bâtiment à scruter la ville en contrebas. Celle-ci semblait si paisible, si calme. On ne pouvait pas en dire autant de son esprit, mais depuis que son cousin était de retour, il se sentait mieux, un poids en moins sur sa conscience. Enfin, le Kuchiki soupira avant de sauter dans le vide pour atterrir sur une maison souplement, apparemment il se trouvait dans les habitations, il était rarement venu dans cette zone, c'était sans doute la zone la plus calme de la ville. Mais pourtant en ce milieu de journée il avait un pressentiment, et un mauvais pour ainsi dire. Quelque chose était étrange, inhabituel, mais quoi ? Hirô ne sentait pas de présence aux alentours et décida de se déplacer un peu de maison en maison. Il vit des passants promener leur chien, des enfants jouer, ainsi qu'un groupe d'adolescents qui rentrait du lycée.

Rien ne paraissait hors du commun, jusqu'à qu'un bruit parvint à ses oreilles, il ne fallu pas longtemps pour qu'il en trouve l'origine. Le responsable vint à lui tout seul, un homme plutôt grand, aux cheveux noirs et aux yeux rouges sang.. Le kyu seki ne le connaissait pas mais quelque chose lui disait qu'il devait se méfier de cet être. D'autant plus quand celui-ci le remarqua, preuve qu'il n'était pas un simple humain, il croisa son regard, celui-ci lui faisait froid dans le dos. Le brun posa instinctivement sa main sur la garde de son zanpakutô, il avait peur, il l'avouait, mais il n'en laissait rien paraître, rien qu'un regard impassible. Le jeune Kuchiki resta immobile et silencieux attendant le moindre mouvement de la part de l'ancien numéro quatre. Il prit tout de même la précaution d'envoyer un message à sa division précisant qu'il avait rencontré un problème, peut-être que dans quelques instants, il ne serait plus capable d'exécuter cette manœuvre..

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Mar 6 Mai 2014 - 14:27

Alors qu'il était en train de se diriger vers son hypothétique nouveau jouet, Skan remarqua que ce ce dernier venait de lancer une sorte de halo de détresse, sans doutes car il avait déjà deviné qu'il risquait sans doutes de prendre méchamment cher. Le Shinikage utilisa donc toute la vitesse dont il pouvait faire preuve grâce à son sonido pour aller un peu s'amuser avec le shinigami avant que la cavalerie arrive.

"- C'est pas très gentil ça Shinigami ... "

En prononcant ses mots, l'ancien espada tiqua du coup comme tout bon psychopathe qui se respecte, laissant le quatre barré sur sa nuque se révéler au yeux du jeune homme. Avant d'aller plus loin, l'arrancar balanca aussi un bala assez faible dans la direction du zampakuto de son adversaire, histoire de le faire valdinguer et de parer à toute éventualité, puis il allait continuer de parler de manière étrange ... comme un malade mental quoi.

"- Skan Shinikage ... enchanté de te rencontrer mon cher futur décapité. Hahaha ! "

Joyeuse manière de se présenter vous ne trouvez pas ? Oui bon d'accord, c'est d'un assez mauvais goût rhooo ... bande de rabats-joie ! Bref, le quémandeur scruta donc son opposant comme s'il regarder un vulgaire bout de viande tout juste bonne à être trancher puis il posa une question qui se coup-ci, n'était pas si bizarre.

"- Alors mademoiselle la peureuse, qu'est-ce que tu viens faire ici ? "

Pourquoi l'ex cuarta traitait Hirô de peureuse ? Pour le déstabiliser, tout simplement. Il fallait maintenant voir si ça marcherait ... même s'il valait mieux pour Skan qu'il n'oublie pas que le décompte était lancé avant l'arrivée des renforts de la Soul Society ...


HRP => Encore très court mais je reprend doucement ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Jeu 8 Mai 2014 - 18:47

Quand la chance n'est pas du tout de notre côté
Skan •• Hirô

Des psychopathes, cela n'était jamais arrivé au jeune Kuchiki d'en croiser. Toutes les personnes de son entourage faisaient toutes preuves de bon sens et de calme, surtout dans le clan auquel il appartenait où bon nombre étaient peu bavard. Alors  voir ce type débarquer en riant d'un air fou avait quelques peu tendu le brun. Son mental était-il normal ? Etait-il fou ? Son comportement signifiait déjà que peu importe ce que fera Hirô, ce type n'aurait pas peur, et encore la pression qu'il dégageait ne signifiait rien de bon. Peut-être était-il supérieur à lui en force et en vitesse même, plus Hirô y pensait et plus ses muscles se crispaient. Inconsciemment, il fit un pas en arrière en voyant son adversaire bouger, se dirigeant tout droit sur lui à une vitesse bien supérieure à la sienne. Pas très gentil ? Hirô ne voyait pas de quoi il parlait mais surtout, cela ne l'intéressait guère. Skan vint près de lui pour dévoiler un quatre barré sur sa nuque camouflé par quelques mèches de cheveux. Un quatre ? La seule catégorie qui classait ses membres par des chiffres que le shinigami connaissait était.. Non ! Un arrancar à Karakura ? Impossible !

Tentant de garder une gestuelle calme et un air impassible, intérieurement il était apeuré. Le brun connaissait bien son niveau, et au mieux, il pourrait sortir victorieux d'un duel contre un fraccion. Mais surement pas face à un arrancar. Tenter le combat serait inutile et suicidaire cela était certain. Hirô devait trouver un moyen de fuir et vite, car en plus d'être un arrancar son adversaire était fou, le brun pouvait très bien lire cette soif de sang dans ses yeux. Et là, la seule personne pouvait satisfaire cette soif, c'était lui. Non pas qu'il aurait laissé une autre personne face à ce sort, mais personne ne pouvait lui venir en aide non plus. La seule chose qu'il pouvait faire était de fuir et espérer l'arrivé rapide de renfort. Dans cet optique et sans écouter la moindre des paroles du malade mental, le jeune Kuchiki entreprit de trouver un bâtiment pour se cacher et fuir alors que l'autre le chercherait. C'est cela qui se serait produit si le foulard attachant son zanpakutô dans le bas de son dos n'avait pas pris feu en recevant l'attaque du fou. Son zanpakutô volant à quelques mètres sur le côté et le foulard tomba au sol pour finir de se consumer. Quel lâche.. Déjà qu'il savait qu'il était plus faible que lui, il allait en plus lui retirer tout moyen de se défendre ? Un vrai lâche, il n'y avait pas d'autre mot..

« Je te retourne la question. Lâche. » Fit-il en réponse à la question sur sa présence en ces lieux. Hirô n'avait aucunement l'intention de lui répondre, surtout que le fait que les shinigamis faisaient quotidiennement des patrouilles n'était pas un secret. Tentant de rester parfaitement calme, il se déplaça doucement pour aller récupérer son arme à quelques pas sur le côté, sans perdre un seul instant Skan du regard pendant qu’il déblatérait des conneries. Il devait la jouer finement, être brusque donnerait l'impression qu'il allait l'attaquer immédiatement, être calme pouvait donner l'impression qu'il se contenterait de l'ignorer. Mais Hirô avait tout un autre but en tête, il n'était pas un idiot, et la petite provocation qu'il reçut ne réussit à rien d'autre que le faire sourire. Il avait toujours peur, certes, mais il était loin d'être un peureux. Se doutant bien que sa remarque allait quelques peu atteindre la fierté de l'arrancar, il se préparait déjà à toute éventualité. Allait-il répliquer verbalement tel un gosse ? Ou bien allait-il lui foncer dessus en ayant pour but de l'achever en un coup ? Hirô n'était pas non plus aussi faible, bien qu'il ignorait le sommet de la puissance de l'ancien numéro quatre, il comptait bien lui montrer qu'il se trompait lourdement sur son compte.

Récupérant son sabre en coinçant le fourreau dans son obi, n'ayant plus son foulard, il réfléchissait déjà à plusieurs plans d'actions dans sa tête. Il était toujours parfaitement calme, cela le surprenait lui-même, mais avec ce genre de personne c'était le seul moyen qu'il avait d'agir en restant prudent. Le jeune Kuchiki fixa son regard dans celui rouge, chassant toute peur externe à cet instant, s'il voulait en sortir vivant, l'éventualité de mourir ne devait même pas lui effleurer l'esprit. Qu'allait-il faire ? Tenter de s'échapper en bloquant l'arrancar d'un sort de Kido faisait partie de ses idées, il ne gagnerait seulement que quelques secondes, mais cela serait déjà immense ! Et puis, si le combat devient inévitable, il aurait encore de la ressource.. La tension qu'il ressentait était au plus haut, sans laisser son adversaire deviner ses mouvements, il posa ses deux mains simultanément au sol et déclara rapidement:

« Bakudō no nijū ichi - Sekienton. »

Une grosse quantité de fumée rouge apparue autour de lui, le masquant à la vue de l'ancien numéro quatre. Sans attendre, il fit volte-face et se fraya un chemin parmi les maisons à une vitesse fulgurante, l'Hakuda et la vitesse étant ses deux spécialités. En peu de temps il se retrouva très loin au niveau des rues, lançant un second signe de détresse pour signaler l'urgence de son cas. Tout en continuant d'avancer rapidement, il se préparait à ouvrir la porte pour retourner à la soul society, mais s'arrêta net en réalisant que s'il était rattrapé l'arrancar risquerait de la suivre et cela mettrait bien trop de monde en danger alors qu'ici, il était le seul en danger.. Il n'avait pas penser à cela.. Mais n'étant pas immature à ce point, il préférait de loin être le seul en danger. Le jeune Kuchiki s'arrêta alors et fit la dernière chose qu'il pouvait faire pour espérer survivre bien que cela était un peu prématuré.

« Hitto, Inazuma no Tebukuro. »

Le zanpakutô du shinigami s’éclaira alors d’une lumière blanche et se dissolu en petites lumières pour venir se solidifier sur les mains du brun et prendre la forme d’une paire de gants métalliques de couleur noir et aux extrémités grises. De fins tatouages noirs aux motifs abstraits vinrent apparaître le long de ses bras jusqu’à ses épaules ainsi que sous ses yeux. Serrant les points, il monta sur le haut d'un bâtiment pour observer, attendant son bourreau de pieds fermes.

« Si tu crois que je suis faible, tu te trompes lourdement.. »

HJ:
 

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Lun 19 Mai 2014 - 13:27

Skan était en train de rire éperdument lorsqu'il finît par entendre le mot "lâche" ... comment ce minus osait-il le traiter de lâche ? Lui, l'ancien Cuarta, le décapiteur ? C'était totalement impardonnable !!! Puis en plus, l'autre microbe allait aggraver son cas en créant une sorte d'écran de fumée pour essayer de s'enfuir, bien inutilement bien sur car le pesquisa de Skan été bien évidemment très largement suffisant pour le retrouver et le rattraper très vite.

L'arrancar souris de manière très intense et ses yeux s'injectèrent de sang lorsqu'il remarqua que le petit shinigami s'était apparemment mis en position de combat et qu'il activa même son Shikai. L'apparence de ce pouvoir semblait être destiné au corps à corps en plus ... cet ange de la mort n'avait vraiment pas de chance en fait car en plus le combat rapproché était la grande spécialité du meurtrier aux yeux sanglants. Enfin bon, l'homme de la soul society voulait se battre ? Et bien il en aurait pour son argent !

"- Hihihihihi ... t'aurais vraiment mieux fait de t'enfuir sans faire d'histoire ou alors de juste pas trop te la ramener parce-que là ... tu vas prendre cher mon cochon ! "

une sorte d'aura rouge sombre commença à recouvrir le corps du Shinikage et ce dernier plaça son épée de manière assez étrange, posant le bout de la lame au sol de travers tout en gardant le pommeau dans sa main droite puis il glissa sa main gauche sur le plat de son arme tout en se léchant les lèvres d'excitation, pour finir par sortir les mots fatidiques dont tout le monde aurait pu assez vite s'attendre ...

"- Da muerte ... Severo Sangrienta !! "

L'apparence de Skan changea radicalement, le transformant un sorte de colosse habillé en habits mortuaires armé d'une faux et son masque de hollow s'étendit sur toute sa tête, recouvrant même ses yeux. Bon certes, c'était sans doutes un peu exagérer d'utiliser sa ressureccion face à un adversaire aussi faible mais bon ... quand on est aussi taré que Skan, on réfléchit pas trop à ça si ?

Enfin bref, le fait est que là, Hirô -qui n'avait d'ailleurs toujours pas donné son nom au Shinikage- aurait plutôt intérêt à fuir avant que le psychopathe attaque parce-que sinon, perso, je ne donnerait pas très cher de sa peau ...


HRP=> Bon bah encore court ma foi ... désolé ça fait trois fois ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Mar 20 Mai 2014 - 21:00

Quand la chance n'est pas du tout de notre côté
Skan •• Hirô

Seul et coincé, voilà les deux émotions que ressentait le jeune Kuchiki. Bien qu'il connaissait la ville, il avait tout de même l'impression d'être perdu, cherchant désespérément une échappatoire pour ne serait-ce que survivre, mais dans quel état.. Le brun avait appelé du renfort, maintenant il fallait qu'il survive jusqu'à leur arrivé.. Pour l'instant il avait rusé afin de détourné l'attention de l'ancien numéro quatre, mais avec ce qu'il venait d'enchaîner, l'insulte suivi du Kido pour s'échapper, cela n'avait sans doute pas fait plaisir à l'arrancar, ça non.. Lui-même il n'aurait pas apprécié.. Mais dans son cas il n'aurait pas poursuivi l'ennemi si celui-ci cherchait juste à sauver sa peau.. A vrai dire il ne l'aurait même pas attaqué au vu de la grande différence de niveau entre eux, pour lui ce combat n'avait pas lui d'être. Mais apparemment, son adversaire se faisait un malin plaisir à provoquer la terreur dans l'esprit d'Hirô.. Il était complètement cinglé, et parlé avec lui revenait à converser avec un mur. Une vraie discussion de sourd.

Serrant les points, ses gantelets métalliques firent un petit grésillement alors que son cœur battait de plus en plus fort à mesure que les secondes passaient. Allait-il mourir ? Le brun était trop jeune.. Il repensa à toute sa vie jusque-là, il n'avait pas accompli grand-chose.. Abandonné par son père, puis recueilli dans la demeure principale. Aller à l'académie, être diplômé après tant de travail sur ses dernières années d'études. Effectuer quelques missions, s'entraîner et vivre tranquillement sa vie à côté.. Voilà à quoi s'était résumée sa vie jusque-là, et tout allait se finir comme ça ? Il avait la haine.. Contre cet arrancar avant tout.

En parlant de lui, il le senti arriver dans son dos, il fallait dire qu’il ne cachait pas vraiment sa présence l’enfoiré, Hirô ne s’en senti que plus minable en sentant sa force. Il avait beau ruser, être en shikai, jamais il n’aurait la peau de l’arrancar et cela il le savait bien.. Détournant son regard de la ville, le brun se tourna vers Skan en montrant bien la haine dans ses yeux qu’il éprouvait à son égard. Ses yeux rouges lui faisaient toujours froids dans le dos, mais de son regard il montrait que lui-même n’était pas une lavette. Encore ce rire d’idiot.. Quoi ? Le brun avait entaillé le pied d’estrade de monsieur l’ancien espada ? Quel connerie, on avait beau être fort, avoir mené la plus dure des batailles, s’en prendre à plus faible n’était rien d’autre qu’une réaction de lâche ! En plus l’arrancar aimait extrêmement rabaisser Hirô.. Si seulement il pouvait lui faire ravaler ses paroles en lui mettant une bonne raclée, là le cochon, il l’aurait eu bien profond !

« Me la ramener ? T’es-tu seulement regardé ? » Le brun ne se voyait qu’un seul destin, mais avant que cela n’arrive il allait remballer verbalement ce fou furieux par pur fierté. Car non seulement lui aussi en avait une, mais en plus contrairement à lui, il ne lui donnait rien pour la tâcher. Bien qu’il espérait toujours recevoir du renfort, au fur et à mesure que les secondes passaient, il perdait doucement espoir.. Mais quand Hirô vît la suite il se rendit compte que jusque-là ce n’était rien ! Le Shinkage prit une position étrange, pleines d’ouvertures ce n’était certainement pas une position de défense, mais alors.. Le brun comprit en entendant les mots de l’arrancar, oh non pas ça ! Un vent assez fort se leva lors de la transformation, l’obligeant à se protéger les yeux de ses avant-bras.

L’apparence que venait de prendre l’arrancar était bien plus effrayante que la précédente, rien que le fait de ne plus voir ses yeux, dans ce cas Hirô préférait de loin savoir son regard posé sur lui que de ne rien savoir du tout. Sa taille avait également augmenté, le shinigami se sentait terriblement petit à présent.. Il n’avait absolument aucunes chances, que ce soit pour le combat mais aussi pour la fuite.. Que faire.. ? La réponse vint d’elle-même quand il se senti écrasé par une force invisible, il se sentait lourd, son corps le suppliait de s’écrouler au sol de tout son long, ses bras et ses jambes ne lui obéissaient plus alors qu’il avait l’impression que sa tête allait exploser.

« .. Merde.. » Ses jambes flanchèrent et il tomba à genoux devant le monstre qui prenait plaisir de sa faiblesse.. Enfoiré.. La haine d’Hirô à son encontre en fut décuplée, non pas seulement que pour cet idiot d’arrancar mais aussi pour sa totale incompétence.. Il ne valait guère mieux qu’une mouche contre lui ! Le jeune Kuchiki suait, l’attraction du sol était énorme, la totalité de son corps tremblait mais il se refusait de tomber plus bas, jamais ! Voilà, c’était ainsi qu’il allait finir, ce n’est pas avec de la haine et une envie impossible de vivre qu’il allait s’en sortir mais tant qu’à faire, il allait encore toucher la fierté de ce bourrin. Grinçant des dents..

« Espèce de lâche … ! »


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   Mer 21 Mai 2014 - 11:53

Skan comptait s'amuser avec sa victime. des idées lui venaient au fur et à mesure et même si son visage était caché par son masque, il souriait de manière indéfinissable, mélangé de sadisme, d'excitation et d'une certaine joie de remettre à sa place le nabot qui avait osé le défier. c'est alors qu'il se passa un truc assez inattendu, même pour le psychopathe. Le shinigami venait en effet de tomber à genoux rien que par la puissance spirituelle que dégagé l'arrancar. C'était tellement pitoyable ... l'ex-espada ne pût s’empêcher de rire en voyant ce misérable spectacle. Enfin bon, le petit cochon, comme aimait l'appeler le Shinikage, ne se laissait quand même pas submerger le bougre. Il traita encore une fois le tueur de lache, comme quoi il voulait conserver sa fierté jusqu'au bout, ce qui était tout à son honneur remarque ... mais l'ancien Cuarta allait quand même lancé un petit pic a l'homme de la soul society.

"- Tu peux me traiter de lâche ... moi, au moins, je suis pas à genoux comme une merde. "

L'arrancar ponctua sa phrase d'un petit rire sarcastique avant de se rapprocher en marchant calmement de son adversaire et lui coller un coup de pied dans la tête, qui allait sans doutes le mettre hors combat pour de bon. C'est à ce moment que le soldat d'Aizen allait faire encore un truc incompréhensible, comme d'habitude quoi ... au lieu de tuer son ennemi, il allait seulement lui donner une invitation juste après avoir repris sa forme normale.

"- Les arrancars et les shinigamis se battront toujours, c'est la règle de ce monde ... cette guerre fera rage tant que l'un des deux camps ne sera pas anéantie et ça je pense que tu le sais aussi ... mais bon, perso, tout ça ne me concerne pas. Je veux juste du sang et pour le moment, tu ne vaux même pas la peine que je te tue même en cette période de conflit alors reviens me voir lorsque tu sera une victime digne de ce nom et nous nous affronteront pour de bon ... et ce jour-là, je ferais voler ta tête dans les airs évidemment mais tâche de vivre jusque là. "

Comment un tueur de la trempe du meurtrier aux yeux rouges pouvait avoir eût des paroles pareils ? bah car il s'était calmé d'un coup sûrement ... quoi ? Comment vous voulez que j'explique la logique d'un taré pareil moi ?! Bon j'en ai ma claque ! Je démissionne !! ... Bon ok rhoo je vous termine cette histoire mais en vitesse. Donc, après avoir dis ça, le quémandeur partit en riant de vive voix, en quête d'un nouveau divertissement même si à vrai dire, la première chose qui lui venait à l'esprit était quand même de retourner tuer quelqu'un vite fait avant de retourner a Las Noches ...


HRP => voila, c'est mon dernier post sur ce RP je pense ^^ merci beaucoup, j'ai adoré ce RP avec toi :) Au plaisir d'en refaire un un de ces jours :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la chance n'est pas du tout de notre côté ! [PV => Kichiki hirô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alizée ¤ Tout est possible quand tu sais qui tu es, tout est possible quand t'assumes qui tu es. (délai jusqu'au 25.10)
» Caverne de Nascien vs Gorges d'Uther
» Proposer un verre à un vieil ami est un plaisir! Surtout quand le patron vous offre le tout
» Quand rien n'est prévu, tout est possible.
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-