lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2293
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)   Mer 14 Mai 2014 - 13:10



Le temps s'était amélioré durant la nuit..les cieux possédaient encore quelques nuages, mais ces derniers restaient blanc... et la chaleur bien qu'encore fraîche paraissait toute fois plus chaleureuse. Les pas du noble n'étaient en rien hâtif, comme si notre homme recherchait un peu de paix sur cette passerelle de bois parfaitement ciré. Sa main droite effleura un instant la rambarde encore humide, comme pour se rappeler que la veille, la pluie régnait en ce lieu. Ce baiser, comme cette conversation n’étaient en rien un rêve...et que malgré le tumulte que cela incluait en son cœur, Byakuya préférait cela à tout ses cauchemars qui n'avaient de cesse de le poursuivre. Ses phalanges se retirèrent du bois de la rambarde, retombant le long de son flanc, tandis qu'il poursuivait sa route, loin d'imaginer le drame qui se déroulait un peu plus loin à l'intérieur de la demeure... Nocturne venait de se blesser à la main. Alors que le chef de clan allait pénétrer dans le salon , où se dressait déjà de quoi se nourrir et un bon thé chaud, comme il l'appréciait. Son serviteur arriva prestement tout en s'excusant pour cette hâte.

Byakuya se tourna lentement vers lui, offrant un visage insondable sous sa chevelure aussi noir que l'ébène, l'invitant à délivrer son message. L'homme lui rapporta avec regret et un peu de panique dans la voix que son hôtesse s'était meurtrie en frappant dans un miroir et que le médecin avait été mandé. Nocturne ?.. mais qu'est ce qu'il lui avait prit de faire une telle chose ? Avait il lui même commit une erreur envers sa personne ? Le capitaine avait beau chercher en son esprit, il n'avait pas souvenir de la moindre offense qui aurait amener ce geste désespéré.. Elle avait l'air confiante et ce défi dans ses yeux n'avait été en rien un jeu. Byakuya inclina un peu son menton, comme pour signifié qu'il en avait assez entendu et le congédia Pour sa part, il se détourna du salon pour rejoindre les quartiers des invités, tout en saluant au passage certains membres du conseils qui semblaient déjà debout. Il poussa le shoji d'un geste large et pénétra dans la chambre de Nocturne avant de se placer dans la sale de bain. Le médecin n'était point encore là. Doucement, le Roku Ban Tai Taicho, repoussa la porte qui le séparait du drame, et découvrit de son œil anthracite, le sang sur le sol.... ce miroir brisé...Cela vaudrait peut être sept ans de malheur pour les superstitieux. Chose que n'était nullement Byakuya qui contemplait sans la moindre expression sur le visage, sa San Seki, les yeux voilé, exprimant une souffrance toute physique qui soit.

Lentement et avec calme, le noble se rapprocha d'elle, et attrapa délicatement sa main blessée dans les sienne.. Certes, Byakuya n'était point médecin, mais en tant que soldat, il savait parfaitement reconnaître les plaies et leur gravité. Il fallait retirer ce bout de verre avant que cela ne s’aggrave et appliquer tout de suite quelque chose dessus pour évité que le sang ne s'écoule de trop. Quoi qu'il en soit, Byakuya n'était point dupe et sa voix se manifesta de manière atone mais grave :


Pourquoi un tel geste de colère... ?

Il paraissait évident que cet acte avait été guidé par la rage et non une quelconque maladresse. Cela paraissait bien trop net, et rien autour n'avait été renversé, ce qui aurait dû être le cas en glissant par exemple...Non cette action était bien volontaire. Voulait elle par là attirer son attention ou bien le montrer comme un bien mauvais hôte face à Katsumoto sama qui se devait de la récupérer..Non... Nocturne ne lui semblait pas avoir ce côté manipulateur.. C'est d’ailleurs ce qu'il aimait en elle.. aimait ?.. ce mot là... il commençait à en avoir peur.

Vous aurais offenser d'une quelconque manière pour que vous vous blessiez ainsi, alors que votre père ne va point tarder ?

Une pointe d'humour ?. Peut être, alors qu'il étudiait ce bout de verre...ses doigts se mêlant à son sang, tachant un peu ses Tekkou blanc qui protégeaient ses mains. Le noble adressa un regard envers la jeune femme comme pour lui signifier de lui faire confiance. Il s'éloigna d'elle venant à attraper un linge propre et le posa juste à ses côtés avant de revenir sur cette meurtrissure. Là, Il retira avec expertise le bout de miroir et le déposa dans l'évier qui se tâcha de rouge carmin, avant d'appliquer au plus vite le linge qui s'empourprait déjà... évitant ainsi l’hémorragie.. Byakuya apporta une forte pression sachant que tout cela avait dû faire mal. C'est alors que le médecin arrivait enfin et salua prestement le noble qui se reculait déjà pour lui confier Nocturne.. Leurs mains se séparèrent, tandis qu'il rejoignait la pièce à côtés, offrant un peu d'intimité pendant la guérison.

Cela ne dura qu'un petit quart d'heure, avant que le médecin ne constate plus qu'une trace rougeâtre sur lequel il plaça un bandage afin de prévenir toute impureté et conseilla à la jeune femme ne de pas trop plier la main pendant les jours à venir... Puis il se retira non sans s'incliner devant nos deux protagonistes... Byakuya attendait sagement..devant le shoji qui menait à la passerelle.. silencieux...habillé de son uniforme, il lui tournait le dos....




_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2293
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)   Mer 14 Mai 2014 - 19:26



Si Nocturne venait à lui dire qu'il avait bien meilleurs mine, lui ne pouvait pas en dire autant sur ce qu'il entrevoyait sur les traits de sa subordonnée. Sa mine était un peu rougit comme si des larmes avaient coulées cette nuit.. l'avait il meurtrie par ses paroles ou ses actes, sans qu'elle ne veuille le lui avouer ? En lui même Byakuya se sentit coupable. Peut être qu'en fin de compte ce baiser n’aurait point dû être...Peut être devrait il s'éloigner d'elle, la laisser en paix afin que le cœur reste solide et non plus fragilisé par tant de trouble. Le temps était à la guerre et non point à l'amour. L'ennemi était assez difficile comme cela s'il fallait en prime que dans les rang de la Sixième Division cela soit la débandade du cœur. Son regard unique contempla encore un temps ce visage..

Vous avez encore l'air pâle et fatiguée. Il serait juste que vous vous reposiez encore ce matin en votre demeure. Je ne veux point vous voir avant cet après midi à votre poste.

Le ton était plus autoritaire, signe qu'il s'adressait alors au soldat qu'était Nocturne, avant de se reculer d'un pas.. délaissant sa mains blessée. Le médecin arrivant, Byakuya n'avait pas réellement put rétorquer quoi que ce soit.. l'assommer pour dormir. Une idée qui l'avait effleurer mais pour son propre cas. Pourquoi se trouvait elle aux prises de tels songes ?Mais notre Roku Ban Tai Taicho se refusa d'aller plus loin dans cette introspection, car après tout, cela ne le regardait pas. Du moins pas tant que la Division ne s'y retrouvait point impliquée. Notre noble Kuchiki n'était pas du genre à entrer dans la vie privée des gens, car cela leur donnait le droit d'en faire autant sur sa personne et cela.... Byakuya ne supportait point l'idée. Se reculant donc définitivement, le Roku Ban Tai Taicho rejoignit la passerelle, ne restant point dans la chambre au risque de se trouver pour ainsi dire mal poli. On ne restait pas ainsi devant la couche d'une jeune femme.D'autant que certains membres du conseil devaient commencer à se dire que Byakuya se montrait très attentif envers l'héritière des Riruka.

Cela étant, le noble s'attarda, appuyer sur la rambarde encore humide.. fixant le jardin de son œil unique. Son air ne semblait rien refléter si ce n'était ce calme olympien qui le tenait. Mais, le silence ambiant ne fut qu'éphémère avant qu'un cri des plus expressif se manifesta dans les airs. Cela ne manqua pas de le faire limite tressaillir quand il reconnu par là, la voix de sa San Seki. Nani..... ? Qu'est ce qu'il lui arrivait encore ?... Il allait se détourner de sa contemplation pour regarder par dessus son épaule quand ses oreilles saignèrent un peu plus sous les termes véridiques de Nocturne. Ceci.. en rajoutant quelques terme peut louable que Byakuya voulu particulièrement oublier.. alors qu'en fin de compte un sourire en coin naquit à ses lèvres...

Cette femme était bel et bien impossible et visiblement les soins ne semblaient pas être son fort... était-elle chochotte ? Se détachant de la barrière, le noble se contenta de pousser le shoji avant de se retirer.. content de ne plus avoir à faire à cette furie.. vraiment.. ou alors.... il changera de métier. Quoi qu'il en soit, Byakuya parut intrigué, jamais encore il n'avait vu son médecin personnel aussi éprouvé.. surtout pour une petite suture de rien du tout. Rapidement, il fut rejoint par la jeune femme qui abordait alors un air des plus ronchon, voir boudeuse. Décidément, Byakuya ne l'avait encore jamais vu de cette manière et cela paraissait vraiment.. intéressant. Mais au moins ce genre d'humeur était signe que tout n’allait point si mal, aussi, le noble ne revint point sur ce qui avait été dit précédemment et se contenta de dire


Je ne vous savais point si sensible à ce genre de soin...

Petite pique de la part du capitaine, alors qu'il l'observait d'un air insondable et impassible, l’invitant à rejoindre la passerelle. Mais c'était surtout destiné à détendre l'atmosphère qui régnait encore... c'était même un peu statique. Quoi qu'il en soit, Byakuya avait dénoté le bandage et savait que cette blessure ne l'empêcherait nullement d'accomplir son devoir. La Sixième Division avait suffisamment de blessé comme cela en ses rangs. De plus ce genre de chose aurait été fâcheux pour leur entraînement.. d'ailleurs, le maître des lieux ne manqua pas d'en faire la remarque à sa subordonnée, alors qu'ils marchaient sur le planché ciré de la passerelle.



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2293
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)   Mer 14 Mai 2014 - 22:53




Continuant sa marche sur la passerelle de bois, le noble se contentait d'écouter une San Seki plutôt bavarde..C'était bon signe par ailleurs et c'est pourquoi il ne se permit pas une seule seconde de l'interrompre. Au moins elle oubliait un peu la vu cauchemardesque de cette aiguille. Tient d'ailleurs.. en parlant de ceci, Nocturne ne se cacha point de lui rappeler qu'il n'aurait certainement point fait le malin devant la taille de cette dernière. Chose à laquelle, Byakuya voilà son regard et pensa ironiquement qu'il n'avait jamais appréhendé le soins.. En revanche il se tenait assez à carreau en présence d'Unohana Taicho. Comme tout le monde en fait quand on y pense. Mais sinon,jamais  notre Kuchiki n'avait rechigné.... il râlait plus par mécontentement que pour ce genre de chose. Aussi, le noble se tourna à demi vers sa subordonné pour laisser entendre uen voix monocorde et indifférente.. comme s'il trouvait cela sans importance, tandis que le soleil  faisait briller les gouttes d'eau qui parsemaient l'herbe ambiante :

Je préfère vous voir ainsi, que de contempler vos larmes passé sur vos joues.

Cela pourrait passer pour du charme, mais il n’en était rien. C'était un fait tout simplement. Byakuya appréciait beaucoup la bon humeur de sa San Seki, quand bien même il ignorait les tempête qu'elle pouvait semer avec Renji lorsque ces deux là se retrouvaient ensemble. Mais il est vrai que ce côté expressif ne le laissait pas indifférent. Pas autant qu'il voudrait le faire croire du moins. Il enviait sa liberté que lui même ne pouvait s'accorder, alors qu'elle possédait une condition fort proche de la sienne.  Décidément, même au sein de la noblesse résidait des inégalité.. et ce jusqu'à l'étiquette. Mais jamais vous entendrez le noble Kuchiki se plaindre à ce sujet. Il accomplissait son devoir et ses tâches. D'ailleurs, Nocturne n'avait point tord en relevant qu'il avait bien meilleure mine.. Il sentait même son reiatsu bien plus stable en ses veines, alors qu'il pouvait ressentir sans peine maintenant, la présence de Senbonzakura. Byakuya avait prévu de prendre un peu de temps pour venir converser avec lui, afin de remettre les chose à plat.. mais vu l'état d'esprit actuel de notre capitaine, cela risquait de ne pas être aussi bénéfique qu'on ne le pense.

En effet, le noble ne relevait toujours point la tête sur ce qu'il avait vécu et se considérait comme faible envers ces propre hommes. C'est pourquoi depuis peu, il s’entraînait en douce, dès qu'il en avait l'occasion. Mais pour enfin daigner sortir son shikai, il lui fallait d'abord revoir la méditation, quand bien même il sentait Senbonzakura peu ravit qu'il se voit ainsi. La main gantée vint alors effleurer la garde de son zanpakuto, venant reconnaître son reiatsu qui dormait encore en son fourreau... Byakuya avait tellement de fierté qu'il voulait tout faire seul.. sans même se rendre compte que tous étaient là pour lui. Le carcan de son éducation l'aveuglait totalement à ce sujet, conscient que son rôle de chef de clan se voulait pour synonyme de « solitude ».. un fin soupire s'extirpa de ses lèvres entrouvertes, alors qu'il pénétrait dans le salon pour venir s'asseoir avec noblesse sur un coussin.. et se contenta sagement de verser le thé de manière impeccable.

L'arôme de cette solution vint jusqu'à ses narines, l'apaisant lentement.. jusqu'à ce qu'il se permette de faire glisser la tasse vers Nocturne qui devait à présent lui faire face. C'est d'ailleurs à ce moment précis qu'elle vint à lui  dire qu'elle avait passé une nuit des plus agréable en sa compagnie.. plus agréable encore que n'avait été cette fête ?..Une fois de plus l'image de se baiser s'imposa en son esprit.. ravivant un rêve des plus érotique....Byakuya se rappelait encore du goût de ses lèvres.. les bras d'Hisana autour de lui.. tout ne faisait qu'un mélange des plus délicieux et parfaitement odieux en définitive.. si bien que le noble manqua de rougir en publique. Mais il n’en fut rien.. un très léger rosé qui se dissipa à l’arrière plan d'une tasse de thé qui montait à sa bouche, pour y déverser un contenu  des plus délicieux.  


Bien que particulière, cette soirée fut en effet agréable.

Sa voix sembla profonde  tout en étant atone, alors que le noble ne chercha point à revenir sur le fait qu'elle ne semblait point avoir pleinement dormit, contrairement à lui. C'est bien pourquoi il  lui avait ordonné de ne point venir à la Division avant l'après midi. Lui laissant le loisir de se reprendre.. alors que d'un autre côté, cela permettait à Byakuya de l'esquiver un peu, sous peine de devoir encore replonger dans une introspection trop complexe, l'amenant à ne pas se rendre efficace au vu du travail qui l'attendait.. sans parler de son entraînement clandestin.


_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une réception ennuyeuse? ( PV Nocturrne)
» (terminé)1 nouveau message dans la boîte de réception de Robin S. Fury
» Je suis une personne ennuyeuse... [Norvège]
» Déception
» Le Palais des Rois d’Arnor. -Grand hall de réception.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires-