lienlien
   Shinigamis : 11 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On
   Exilés : 05 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
   Vizards : 01 ‖‖ Alliés à la SS
  Prédef : On
    Humains : 03 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Quincys : 01 ‖‖ Neutre
  Prédef : On       Inventés : On
    Arrancars : 08 ‖‖ En conflit
  Prédef : On       Inventés : On



 

Partagez | .
 

 Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   Mar 20 Mai 2014 - 12:45


Alors qu'il allait partir, afin de laisser les deux zozos en tête à tête, Renji entendit la voix de son Capitaine murmurer son nom. Surpris, il se retourna pour fixer son Capitaine. Byakuya voulait lui dire quelque chose ; peut-être avait-il été touché par les dernières paroles de son vice-capitaine ? Sauf qu'il se livrait tellement peu que seul le patronyme sortit de sa bouche. Le rouquin se mit à sourire légèrement. Mais pas pour longtemps... Il se remettait à peine de la tentative de remerciement de Mister Glaçon, que Miss Bondage finit par récidiver en lançant un Kido de capture sur son supérieur direct.

D'accord, elle le remercia dans ses paroles pour sa volonté de faciliter le moment de solitude des tourtereaux, mais elle n'acceptait pas que le blessé s'éloigne, réduisant les efforts du fukutaicho à néant. Il essayait de se débattre, mais malheureusement, le kido de Nocturne était efficace.


- RIRUKA SAN SEKI ! DETACHEZ-MOI IMMEDIATEMENT ! Tu vois pas que j'essaie d'arranger les choses, BAKA ?


Réduit à l'impuissance, il continuait d'être menacé par la "san pitié" blondinette qui n'en faisait qu'à sa tête. Outre un kido de restriction encore plus terrible que l'actuel (elle maîtrisait un sort de ce niveau ?), elle sortit le chantage le plus convaincant, faisant hérisser tous ses cheveux rouges sur la tête. Tout honteux, il comprit qu'il avait encore perdu face à la fermeté de sa consoeur et baissa les bras.


- Unohana-Taicho ? Ca va, ca va... Je resterais sage. Tu... Soignes, très bien, tu sais... continue, continue...


Mais comme si Renji devait payer sa hardiesse de tantôt (ça lui apprendra à vouloir aider les autres, tiens ! la prochaine fois, il laissera tout le monde dans la mouise ! Et toc !), il sentit une seconde sueur froide lui couler dans le dos. Dans son emportement, il n'avait pas réalisé qu'il avait parlé trop fort de certaines choses. Tout comme Nocturne, qui avait commis la même erreur, mettant la puce à l'oreille du Capitaine, qui se demandait quel était le sujet de cette conversation cachée. S'il pouvait creuser un trou pour se cacher, le shinigami le ferait immédiatement. Ne sachant vraiment comment s'y prendre et éviter de parler de la fameuse rumeur, ni même de ce qu'il avait déduit face à l'évidence, il préféra noyer le poisson.


- Pardon ? Parler de quoi ? de Unohana Taicho ? Le problème est réglé... Je ne bouge plus, là. Promis !


Restait à voir si sa diversion peu crédible allait fonctionner. Il ne prenait pas le Capitaine pour un idiot, il n'oserait jamais. Mais une technique communément utilisée pour détourner l'attention était de jouer soi-même les crétins. Parfois ça marchait. Parfois...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   Mar 20 Mai 2014 - 18:05


















Au grand remède, les grands moyens comme on disait, et Nocturne avait trouvé le moyen de les faire rester, de les tenir tranquille … Même deux au final ! Premier : Tu bouges, j’te Bakudoïse … Deuxième : Unohana-Taicho … Frisson d’effroi ! Même Nocturne imaginait le faciès de la Dame devant les deux hommes … Sourire certes, mais grande menace derrière celui-ci ! Quelle menace ? Un sermon, une promesse de soin douloureux, d’un séjour prolongée à la Yon Ban Tai … Il y avait de quoi décourager les plus téméraires, et ainsi : Renji. Quant au Noble … Oui, lui aussi n’était pas imperméable au « charme » Unohanien … Comme tous les autres, il évitait de la contrarié. Et … Le jour où elle viendrait à froncer les sourcils, le monde serait perdu … Si si je vous jure … Vous n’avez jamais vu ses petits yeux vous fixer avec insistance, le silence s’installe et …Non !! Il ne fallait en dire plus … Tout cela était amplement suffisant et nécessaire. Car après avoir hurlé face aux méthodes, certes brutal mais efficace, de la San Seki, Renji se faisait doux comme un agneau ! Il disait même qu’elle soignait très très bien et même ! Il l’invitait à poursuivre. Whoua … Riruka se demandait vraiment quel était l’arme de la Yon Ban Tai Taicho … Quel était son secret pour tenir ainsi tous les plus fiers guerriers d’un sourire … Flippant …

Quoiqu’il en soit … L’un comme l’autre venait d’être grillé total ! Et, il n’y en avait pas un pour rattraper la boulette de l’autre ! Car quand bien même, elle comprenait sa démarche … Ce n’était pas le cas du Capitaine ! Et tout ce qu’il ne comprenait pas l’agacer … Oh punaise, ils n’étaient pas encore sortit  de l’auberge nos deux combattants. Après avoir l’éviter, magnifiquement d’ailleurs, l’attaque Unohanienne, il fallait maintenant désarmée la bombe Byakyesque … Décidemment, Force Rouge et Jaune n’étaient pas au bout de leur surprise ! Le Noble exigerait une réponse, et … Dessellerait le mensonge. Facepalm mental. Comment s’en sortir ?! Une porte de sortie ? Vite ! A droite ? A gauche ? Non rien ! Crotte …. Plan B ? «  Pardon ? Parler de quoi ? D’Unohana-Taicho ? Le problème est réglé, je ne bouge plus, la, Promis ! » Silence … Contemplation du Capitaine … Analyse des donnés … Cela avait-il marché ? Nocturne en doutait, Byakuya était loin d’être bête et on sentait la panique dans la voix du Lieutenant. Vite Nocturne, à ton tour ! Idées idées … Subtiles tant qu’à faire. Mais rien ! Pas de branches auxquels s’agrippaient ... Chute libre et pouf, écrasée ... La mort …. Et la … Une petite ampoule venait à s’illuminer au-dessus de sa tête. Avec un grand sérieux, la jeune femme s’exprima.

A vrai dire, Renji m'a demandé l'autre jour quand j'entamerai mon entrainement au Bankai avec vous ... Je lui ai dis que je viendrais vous en parler quand je vous verrai. Mais je pense que le moment n'est pas très bien choisi pour cela. Vous tenez à peine debout, sans offense. Cela peut attendre ... Ceci dit, je suis ravie de voir que tu prends mon entrainement à cœur Renji ...

Et elle se faisait tellement sérieuse que cela passait comme une lettre à la poste ... Enfin ... Il y avait une part de vérité dans cela ! Bon ok ... Elle s'attardait à le fuir depuis ce fameux baiser, mais cela, il ne le savait pas, aussi cet échappatoire était vraiment bien tombé. Il portait aussi un double sens que le Lieutenant pouvait saisir ... A vrai dire, l'entrainement était le moment en solo que Renji voulait leur accorder et elle le remerciait de cela, de savoir qu'il la soutenait de sa démarche. Enfin ... Peut-être ne comprenait-il pas le message derriere cela ...  A voir ... Après ceci, la jeune femme retourna auprès du Noble, elle se baissa à sa hauteur et lui adressa un tendre sourire. Son regard se porta sur ses lèvres .... Sur son nez, s'assurant de l'efficacité de ses soins. Cependant, elle posa de nouveau sa main sur son visage, le maniant une nouveau fois avec grand soin. «  Cela cicatrice déjà très bien … Mais je sens que votre reiatsu à prit un petit coup … De plus, vous allez tomber malade à porter ces vêtements trempés. De même pour toi Renji. Je vous propose de renter dans la Division pour vous changer et me rejoindre pour terminer vos soins ? Cela vous convient-il ? » Demanda-t-elle aux deux … Son regard doré passa de l’un, à l’autre, attendant qu’ils réagissent, qu’ils approuvent ou refusent. Mais étaient-ils vraiment en position de négocier ?... Pas vraiment … Il ne leur restait donc qu'une possibilité : «  Oui Madame …. ». La San Seki retira sa main de la joue du Capitaine, l'effleurant en une subtile caresse, une plume légère qui glissait sur sa joue ... Puis, elle se posta devant les deux, tendant une main à chacun pour les inviter et les aider à se relever.

Ikimasho ?



Tradution:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Byakuya
Roku ban tai Taïcho | Cerisier Blanc
avatar
Messages : 2330
Date d'inscription : 02/07/2011
Âge : 34
DC : D'ongil Takouya

Fiche perso
Niveaux:
79/100  (79/100)
Expérience:
13370/17000  (13370/17000)
Spécialité: Kido

MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   Mer 21 Mai 2014 - 13:23



Le regard un peu sévère, Byakuya les contemplait tout deux, chacun leur tour. Visiblement, il les avait pris sur le fait. Comme si une information venait de tombé et qu'aucun des deux ne parvenait à rattraper le coup. Ahh que c'était beau de voir des gens se rattraper aux branches. Son eoil unique se voilà  pour finir, comme n'ayant guère la force de dire plus.. alors que Renji cherchait à faire diversion. Le prenait-il pour un idiot ?  Certes Unohana Taicho avait le don de savoir retenir le plus coriace d'entre eux, mais ce n'était pas une raison pour éviter de lui répondre. Ses sourcils se froncèrent un peu plus alors, avant qu'il ne daigne écouter la répartie de Nocturne.. Vraiment.. quand ces deux subordonnées étaient ensemble , cela donnait une sacré situation. Presque enfantine par moment.. ou fraternel ?. Si c'était bien le cas, Byakuya avait l'impression d'appartenir à un autre monde. Sa cadette et lui même étaient bien loin de ce genre de shéma. Du moins pour le moment. Chassant cette pensée furtive de son esprit, le noble Roku Ban Tai Taicho finit par reporter son attention sur Renji, ficelé au sol. Ce n'était pas digne de la Division de voir cela et il prit une voix atone  mais ferme à ce sujet, restant tout de même le maître à bord.  

Relâchez le, Riruka San Seki.  

. Il y avait là un ordre indiscutable, mais aucune froideur. Une simple lassitude peut être mais aussi un semblant de reprise de contrôle. Ce n'était pas une réprimande, mais une simple demande d'un supérieur à sa subordonnée, non sans reconnaître une envie d'un peu de paix. Byakuya n'était pas un homme qui aimait trop les choses mouvementées, surtout au sein même de sa Division.  Il ne revint absolument pas sur cette histoire qu'on lui cachait et se contenta des explications un peu plus vraisemblable de Nocturne. Elle voulait lui soumettre quelque chose... ? Cela était sûrement en rapport avec ce baiser échanger en sa propre chambre.. ce soir là. De ce qu'elle lui avait  confié avant d'avoir un malaise. Soka.....Ce soir là, tout lui avait un peu échappé et son visage se détourna un peu.  Cependant, cela ne dura pas, car sa subalterne se pencha à nouveau sur son cas pour manipuler ses traits avec soin, s'assurant que les blessures avaient été bien prise en compte par ses soins. Le sang ne coulait en effet plus, et la douleur était parfaitement supportable.  Le touché paraissait agréable, bien trop  d'ailleurs, car Byakuya ne cherchait pas à s'en défaire. A sa grande surprise il aimait même vraiment cela, surprenant une étrange caresse sur sa joue, avant de se retirer définitivement..

Leur regard se crisèrent.. venait-elle de le faire express ? Cela il en était presque sûr, avant qu'elle ne daigne lui parler de son reiatsu. Oui cela il le savait fort bien merci. Le capitaine se sentait même assez vide, c'est pourquoi il avait titubé par deux fois. Cependant, il devait tout de même reconnaître que sa tenue était pas mieux que celle de Renji et encore.. Lui, cela faisait une heure qu'il s’entraînait sous la pluie, ignorant l'humidité ambiante.  Ses habits lui pesait beaucoup sur les épaules, ainsi que très collant et ce de manière fort désagréable. Ses cheveux humide gouttaient sur le sol, offrant une belle flaque en définitive, à force de rester immobile  au même endroit. Écoutant d'une oreilles les paroles de Nocturne, le noble  fixa un instant la cible qu'il avait carbonisé.. Ce n'était qu'a charge de revanche...Mais oui, rentrer à l’abri de ce vent encore frai et de cette pluie passée, ainsi que se changer avait des allures paradisiaques. Aussi il releva son attention sur la jeune femme qui avait opté pour un ton plus doux. Les fixant tout deux de ses yeux si dorés qu'elle lui rappelait Yoruichi.. mais en plus agréable.. vraiment plus.... tendre ?

Allons voilà qu'il déraillait au fond de son esprit. Cependant, Byakuya se montra un peu hésitant face à cette main tendue. Sa fierté n'aimait guère devoir se reposer de la sorte. Oui, mais elle l'avait pousser dans la mauvaise direction depuis trois semaines, après l'avoir maintenu en vie dans le Hueco Mundo. Il se passa bien quelques secondes encore avant que finalement il ne tende à son tour une main  gantée vis à vis de sa subordonnée et se redressa enfin de toute sa hauteur. Oui vraiment son kosode était d'une réelle lourdeur, si bien qu'il dut un peu le décoller de son torse pour être un peu plus à son aise. Par contre.. devoir se retrouver pour poursuivre les soins ? En avait-il vraiment besoin ? Sauf que revoir une scène comme il venait d'être témoin, ne lui plaisait guère aussi , il ne fit aucun commentaire et glissa un regard entendu envers Renji. Puis disparut d'un shunpo. Chose assez étonnante de sa part  quand on n'ignorait pas son état de faiblesse après un tel défoulement.

En effet, plus loin.. devant ses quartiers privés de sa Division, Byakuya eut peine à ne pas chavirer sous cet effort un peu trop osé, et reprenait son souffle en refermant le shoji derrière lui. Mais mine de rien, était ce si improbable de sa part ? Le Roku Ban Tai Taicho avait toujours été ainsi.. très imprévisible. C'est donc lentement qu'il se changea  en revêtant un autre uniforme et un haori net. Il retira sa coiffe et se contenta d’essoré un peu sa chevelure avant de la coiffé et remettre le Kenseikaan.  En se contemplant dans le miroir, c'était la première fois que le noble se regardait franchement et sans le moindre dégoût. Découvrant des traits un peu pâle certes, mais plus reposé. Son bandeau lui donnait un air un peu plus sévère certes.. mais en définitive, il n'en éprouvait plus autant de dégoût.. il se voyait enfin en face. Ses doigts effleurèrent à l'endroit même où Nocturne lui avait offert sa caresse précédemment et  finit par  voilé son regard. Il se sentait las tout à coup et au lieu de rejoindre tout le monde comme il avait été annoncé. Le noble ne voyait que son lit. De toute façon il avait trop puisé dans ses réserve pour parvenir jusque là. Alors, délaissant Senbonzakura à côté de son siège, il se laissa aller dans le futon, voilant son regard, juste quelques minutes.. le temps de se reprendre... et il  les rejoindrait. Byakuya savourait simplement cette sensation d'être confortable et la douceur de l’oreiller sous son visage. Oui juste quelques minutes de paix. Une vrai détente comme il n'en avait point eut depuis un mois.  



_________________

« Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. »


Ma galerie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Mariews-549408925120096/ En ligne
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   Mer 21 Mai 2014 - 20:43




Belle performance de Nocturne pour détourner l'attention. Après la gaffe monumentale de Renji, il n'en fallait pas moins que l'inspiration de la demoiselle pour rattraper la catastrophe. Elle était allée chercher l'entrainement au bankai. Si le Capitaine n'était pas là, il en applaudirait ! Est-ce que ça allait passer ? Alors là, en revanche, gros mystère... Elle était pourtant plutôt convaincante. Même Renji qui connaissait le mensonge se laisserait embobiner ! Au passage, Byakuya serait au courant de quelque chose qu'il ignorait : son fukutaicho avait pris l'entrainement de la San Seki en main et cherchait à la rendre plus forte.

Depuis qu'elle était entrée dans la Sixième Division, Nocturne avait fait son petit bonhomme de chemin. Qui aurait pu imaginer que Byakuya lui ouvrirait comme rarement il l'avait fait les portes de son coeur ? Si on lui avait raconté ce qu'il voyait devant ses yeux, il aurait cru à des fadaises. Et pourtant, la noble Riruka montrait gestes de tendresse et sentiments amoureux à un noble Kuchiki qui se laissait faire, et qui semblait apprécier. Son âme touchée par la mort d'Hisana allait-elle se reconstruire autour de la présence de sa sœur Rukia et de sa... sa quoi au fait ? Soupirante ? amante ? amoureuse ? difficile à dire. Mais après tout, qu'importe la dénomination, les sentiments dépassaient les mots.
Comment avait-elle fait pour ne pas s'intégrer plus tôt dans les différents groupes par lesquels elle était passée, comme l'Académie ou la Sixième ? ELle avait réussi à amadouer le Capitaine en douceur, et à fraterniser avec Renji à un point auquel lui-même ne s'attendait pas. Le monde était mal fait : Nocturne portait mal son nom, et demeurait dans la lumière, apportant une bonne humeur dont le fukutaicho ne pourrait plus se passer. Comment avait-on pu tourner le dos au soleil ? Les gens se montraient vraiment bêtes, et tant pis pour eux. Au moins, Renji avait su voir en Nocturne et ne le regrettait pas. Malgré leurs chipotages, ils s'entendaient à merveille et formait une équipe soudée en toute circonstance. C'est toujours important de savoir qu'on peut compter sur quelqu'un.

Aussi, quand elle proposa de venir avec elle, en lui tendant la main, il se leva sans protester et se prépara à la suivre. Pourtant, une autre personne ne voyait pas ça de la même manière, ou qui devait revoir sa sémantique. Quelque chose échappait à Bya dans "suivez-moi ?" ou il avait compris "fuyez-moi ?" Car ce dernier prit la tangente une fois qu'il se sentait capable de faire un shunpo et zou !!! Y'a plus personne !


- Alors moi, j'ai droit à un sort de restriction, et lui il s'en sort sans problème. C'est pas juste...


Il râlait plus pour la forme que par véritable protestation. Byakuya avait sûrement atteint son quotat de sociabilité, c'était beaucoup trop pour une personne comme lui. Plus l'exposition de ses sentiments réciproques devant son fukutaicho...
Affichant un petit sourire, il se releva en douceur et rejoignit Nocturne.


- Ça a failli, mais... Finalement, il n'a pas changé !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   Jeu 22 Mai 2014 - 17:20


















«  On me voit … On m’voit plus  … » Oui Byakuya devait jouer à cela car d’une seconde à l’autre …. Pouf, il n’était plus là ! Disparaissant d’un shumpo éclair dont il avait le secret …. Il laissait en plan ses deux subordonnés, tous seuls dans la boue comme deux cloches – pour rester polie -. Cet homme était …. Pas possible !! Nocturne en connaissait un qui voulait se retrouver ligoter …. Bah oui quoi ?!! Elle disait : Vous ne bougez pas. Et il bougeait … Enfin, c’était de la psychologie inversé … Il fallait dire le contraire pour qu’il fasse ce qu’on attende de lui. Haaa …. C’était donc cela le secret du Kuchiki Baykuya sauvage … Dans son habitat naturel, le Kuchiki sauvage aime jouer les sales gosses, désobéissant, fier et têtu, il n’est pas à prendre à la légère … Le Kuchiki sauvage s’avère même être dangereux quand on s’y frotte de trop prêt. Attention, à ne pas se fier à son regard de chien battu, le Kuchiki sauvage est virulent et teigneux. Espèce en voie de disparition, si vous le retrouvez, préserver son espèce … Oui bon, elle rigolait mais comprendre le Kuchiki sau… Byakuya n’était pas chose facile …. Ce genre de bestiole était livré sans manuel aussi. Fallait s’adapter ! Et Renji se mit à râler … «  Alors moi, j’ai droit à un sort de restriction et lui il s’en sans problème. Ce n’est pas juste …. » Calimero fait enfin son retour, sortez les mouchoirs … Ce n’est pas  qu’elle n’avait pas voulu, ce qu’elle n’avait pas pu … Le vent ne peut être saisi … Ainsi le Roku Ban Tai Taicho était ainsi ? Insaisissable comme l’horizon, comme le vent ?... Possible, fort possible oui. Ceci dit, sous les regards trop curieux, dans l’intimité, le Noble s’abandonnait aux mains et caresses de sa San Seki, jamais il ne s’était soustrait à cela, à ses intentions et son envie de lui offrir cela. Et simple réaction de la rose sur le cache-cache du Capitaine :

Je deteste quand il fait ça ....

Et un soupir de lassitude passa alors qu'elle croisa les bras sous sa poitrine. C'était pénible cette tendance à fuir ! Mais elle comprenait aussi sa réaction. Le Capitaine n'aimait pas s'afficher et ... Les gestes tendres de Nocturne à son égard avait été observé par un spectateur. Il devait être gêné à cela, il l'avait prouvé d'ailleurs en la renvoyant auprès de Renji ... Il avait du juger s'être assez montrer comme cela et POUF repli stratégique .... Nulle doute avait-il regagné ses quartiers privé, il n'irait pas bien loin avec pareil vêtement, et cela n'était pas agréable non plus, aussi il risquait de tomber malade, mauvais plan en sommes ... Mais la jeune femme était contente, par son attitude, ses ordres, le Capitaine commençait à reprendre du poil de la bête, il montrait qu'il était prêt à reprendre son poste. La Roku Ban Tai allait enfin retrouver son Leader. D’ailleurs Renji signala cela sur un air satisfait, lui aussi était content de retrouver son Capitaine, l'homme qu'il avait toujours connu ... Le Rouquin retourna auprès de Super-Rikiki, affichant un sourire indéchiffrable. A ses mots, elle hocha la tête en regardant vers la Division, elle se demandait ce qu'il était entrain de faire ... Mais tant qu'il allait bien, qu'il se reprenait en main ... La était le plus important. Mais pour l'heure : Renji. Elle se tourna vers lui et lui donna un petit coup sur l'épaule.

Et puis tu attends quoi la ?! Aller file te changer ! J'vais pas devoir le faire moi même quand même ! J'ai déjà vu assez de ta personne chez Urahara-san ....

Elle lui adressa un sourire amical comme pour souligner la plaisanterie, elle tapota son épaule en disant qu'elle le retrouverait après pour finir ses soins et pouf, elle disparut à son tour ... « On me voit … On m’voit plus … ». Oui c'était cool aussi comme jeu ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)
» Le beau temps après la pluie... [PV Maxime]
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Incarnation :: Archives du clan Kuchiki :: Archives RPs :: RPs ordinaires :: Soul Society-